28 mai 2020

Leçons du Corona

La crise du COVID-19 a touché, d'une manière ou d'une autre, presque tous les foyers en France. Bien entendu, les situations sont uniques et personnelles, mais chacun est à même d'en tirer des leçons quel que soit son niveau de préparation.

Certaines auront été prévisibles, d'autres non conventionnelles. Cependant, toutes auront été précieuses, car il y a beaucoup de choses qu'on ne peut pas apprendre d'un livre ou d'un blog.

Voici donc quelques-unes des leçons que l'on pourrait d'ores et déjà retenir de cette crise, même si, à mon humble avis, celle-ci est loin d'être terminée...



Il y a des compétences et des stratégies que les survivalistes - et ceux qui prévoient en général - persistent à considérer comme importantes dans les moments difficiles.

Certaines sont bonnes, d'autres sont juste mauvaises, ou mal calculées ; ou disons, basées sur de mauvaises fondations pour une raison quelconque.

Il n'y a rien de mieux que d'apprendre par ses propres expériences (à part peut-être apprendre des erreurs des autres). Ces dernières semaines, nous avons tous traversé - et traversons encore - des périodes difficiles, qui ont donné l'occasion à chacun de nous d'examiner certaines stratégies, au travers de son propre comportement et celui des autres.

Voyons lesquelles de ces "stratégies" vous avez apprises et déjà expérimentées, ou simplement que vous n'avez pas encore perçues, mais que vous pourriez percevoir à l'avenir.


Cela peut arriver n'importe où


Ce que j'écris, ce que j'enseigne, et tout le reste - le cœur de ma philosophie de survie - est basé sur le principe que "ça peut vraiment arriver n'importe où".

C'est un principe que vous devez adopter en priorité si vous voulez comprendre comment le monde de la survie fonctionne. En fait, si vous n'êtes pas capable de le faire vôtre, alors vous ne serez jamais un vrai survivaliste.

Bien sûr, vous pourriez vous qualifier comme tel, mais si vous ne pouvez pas comprendre que - TOUT PEUT ARRIVER N'IMPORTE OÙ, N'IMPORTE QUAND - vous ne serez jamais tout à fait prêt.

Il y a de nombreuses raisons qui font que la "chute" peut se produire à tout moment, quel que soit le type de pays ou de société dans lequel on vit. En fait, il y a de nombreuses raisons pour qu'elle soit encore plus profonde et douloureuse dans les sociétés dites développées, comme il a été montré dans d'autres articles.


Le système est fragile


Je pense que vous avez tous compris à présent à quel point le système dans lequel nous vivons peut être fragile lorsque se produit un événement inattendu. Et d'ailleurs, cela est vrai quel que soit le degré d'avancement du système.

Pour ce qui est de cet aspect en particulier, il importe guère de savoir si on soutient ou pas ceux qui sont au pouvoir, si on vote pour un parti politique plutôt qu'un autre, ou si l'on a une opinion personnelle sur les composantes du système. Discuter et perdre du temps sur les raisons pour lesquelles le système est fragile, et pourquoi il n'a pas réussi à gérer correctement l'événement, est tout simplement une perte de temps.

La vérité est qu'aucun système n'est réellement conçu pour des incidents de grande envergure. Ou du moins, aucun n'est conçu pour encaisser et gérer des incidents de cette nature sans que notre style de vie (libertés, droits, mode de vie auquel on est habitué, etc.) soit affecté.

Tout événement de grande ampleur affectera le système, quel qu'il soit. Selon la durée et la gravité de l'événement, il pourra même le faire au point que le système disparaisse réellement.




Le PLUS GRAND danger en cas de chaos


Tempêtes, inondations, astéroïdes, bombes sales, virus, pandémie, guerres... On ne peut pas être à 100 % prêt pour tout, et si vous concentrez vos efforts sur un seul scénario, et sur un de ses dangers en particulier, vous allez forcément oublier quelque chose d'extrêmement important.

Quelle doit donc être la philosophie sous-jacente à votre préparation ? Je vais vous le dire, au risque de passer pour un fieffé misanthrope. Votre philosophie, lorsqu'il s'agit de savoir à quel danger vous devez vous préparer, devrait se résumer au simple fait que vous vous préparez à affronter le danger venant des autres personnes.

Dans la plupart des scénarios de survie, les gens constitueront une menace immédiate, ou deviendront la plus grande menace très peu de temps après que l'événement se soit produit.

Oui, je sais, une tempête n'a rien d'humain dans sa nature, mais si un tel événement survient et rase votre ville, elle entraînera bientôt une situation où il y aura davantage de personnes que de ressources. Sans un système pour contrôler cette situation, ce sont les personnes qui se battent pour les ressources qui deviendront votre plus gros problème, et non pas la tempête.

Donc, si vous vous préparez uniquement pour une catastrophe donnée sans prendre en compte le fait que d'autres personnes pourraient devenir un problème plus important encore que l'événement cause, vous vous trompez.

Les gens sont porteurs de virus en cas de pandémie, d'armes en cas de guerre, de haine en cas d'émeutes, et ont besoin de ressources après une catastrophe économique. Commencez votre préparation pour chaque scénario en partant du principe que "d'autres personnes" deviendront très probablement un problème et une menace. Songez que dans le meilleur des cas, vous serez obligé d'interagir avec elles, par exemple par le biais du troc, et planifiez votre stratégie de préparation à partir de là.

Pour résumer, il n'y a pas seulement le fait que d'autres personnes puissent devenir une menace physique. Il y a aussi le fait que vous serez très probablement amené à les confronter à d'autres niveaux (commerce, négociations, accords mutuels, alliances...).

Ce ne sera probablement pas une situation où vous aurez besoin de tirer sur tout le monde, mais vous devrez interagir avec ces personnes, vivre avec celles qui vous entourent dans le cadre défini par les nouvelles circonstances.


Le timing est primordial


La préparation survivaliste pourrait se résumer par une notion simple : être en avance sur les autres.

Ne confondez pas cela avec le fait de "paraître différent des autres", que les survivalistes jugent parfois nécessaire. Il peut être en effet être dangereux de paraître et d'agir de manière différente en cas de chaos.

Être en avance sur les autres, c'est être différent ; pas nécessairement avoir l'air différent.

Il n'est pas compliqué de choisir le bon moment et d'être en avance sur les autres, car si vous vous préparez, vous devez déjà savoir qu'il vous faudra garder une oreille attentive en permanence et chercher des informations que vous pourrez utiliser en votre faveur avant que la majorité des autres ne les obtiennent. La course aux denrées et fournitures durant la première semaine du confinement est un parfait exemple.

Donc, si un nouveau virus frappe à l'autre bout du pays - ou dans un pays voisin - vous devriez y prêter attention et peut-être vous y préparer, stocker des anti-infectieux, de la nourriture, élaborer des plans... Tout ce qui est peut-être nécessaire, et ce avant les autres qui se contentent de regarder la télé, surfent sur le net pour obtenir des informations non pertinentes, ou font simplement confiance au gouvernement pour que cela ne puisse pas se produire "ici".

Vous devez être en avance sur les autres.

Beaucoup d'entre vous l'ont appris et s'en félicitent. Cela peut signifier que vous découvrirez à l'avance ce qui sera très précieux dans un mois, quel endroit sera dangereux dans 15 jours, ou tout autre chose qui a du sens dans votre cas.

Vous devez toujours garder cette philosophie à l'esprit, y compris durant toute la durée d'un scénario de chaos, car par définition, en tant que survivaliste, vous devez être en avance sur les gens qui ne le sont pas.




La connexion aux autres


Oui, les gens constituent un danger potentiel, mais les gens sont aussi importants. Ils seront autour de vous, et vous devrez interagir avec eux, pour le pire ou le meilleur. Il est beaucoup plus facile de le faire avec des personnes connues qui partagent les mêmes idées.

La survie du loup solitaire est peut-être romantique sur le papier, mais en réalité, elle craint vraiment. Apprenez à connaître ceux qui vous entourent.

Qu'avez-vous appris durant ces dernières semaines ? Tout le monde a retenu des leçons de cette crise. Quelles sont celles que vous avez retenues ?

Personnellement, elle m'aura permis de voir que des proches que je croyais "éclairés" avaient été les premiers à se coller un masque, et refusaient à présent de me serrer la main voire même de m'approcher. Des gens que je croyais forts et libres, mais qui ne se sont montrés sous leur vrai jour : de pitoyables moutons, terrifiés par le péril imaginaire d'un virus à peine plus sournois qu'une mauvaise grippe.

A l'inverse, elle m'aura permis de constater que certaines personnes, dont j'aurais pu penser qu'elles seraient les premières à suivre le troupeau, avaient en fait une attitude plus que raisonnable, refusant les artefacts ridicules préconisés, et s'évadant marcher dans la nature pour renforcer leurs défenses immunitaires. Des gens que je n'aurais pas cru judicieux ni prudent d'héberger en cas de trouble, et qui, finalement, s'en sont montrés tout à fait dignes.

Ainsi, et en ce qui me concerne, elle aura été un formidable révélateur de personnalité, une sorte de test grandeur nature particulièrement riche en enseignements.


La valeur des choses change


Avant la "crise", qui aurait pensé que le papier toilette deviendrait le nouvel or ?

Certes, ce genre d'article est un classique de la liste des fournitures à stocker pour tout bon survivaliste. Mais la réalité aura dépassé la fiction !

Une chose que vous aurez sans doute apprise durant cette scamdémie, c'est que la valeur des choses change radicalement lors de situations inhabituelles.

Les rayons des magasins ont été mis à nu en quelques jours et, dans de nombreux endroits du pays, les stocks n'ont jamais vraiment été reconstitués. Les gens ont dû improviser lorsque leur premier choix était parti, forcés de se rabattre sur ce qui restait.

Les pénuries auxquelles nous avons dû faire face n'étaient pas forcément celles auxquelles je m'attendais. L'eau de Javel, la levure, la farine et les produits papier ont atteint le sommet de la liste. Personnellement, j'aurais supposé que si les magasins étaient encore ouverts, nous serions plutôt confrontés à de sérieuses pénuries de denrées telles que la viande et les pâtes. Au lieu de bichonner leurs plantes d'ornement, les gens ont cultivé leur levain et leurs semis.

Personne ne se soucie vraiment d'acheter de nouveaux vêtements en ce moment, ou de nouvelles chaussures fantaisie, car il n'y a guère d'endroits ouverts où les porter. Au lieu de cela, il y a eu une course aux masques et aux graines. Beaucoup de gens se sont concentrés sur les produits de première nécessité, et c'est là qu'est allé leur argent.




Les gens peuvent ne pas être ce que vous pensez qu'ils sont


Une chose qui a aura été certainement révélatrice pour beaucoup, c'est le comportement des autres.

Comme je l'ai dit plus haut, des amis proches et des membres de ma famille ont prouvé qu'ils n'étaient pas les personnes que je voulais dans mon entourage si les choses tournaient mal. Certaines des réactions parmi ces personnes qui me sont chères ont été incroyablement décevantes, voire même carrément choquantes. Des gens que je croyais prêts à faire face de manière pragmatique et sensée à n'importe quelle situation d'urgence, m'ont stupéfié en gobant sans discuter les recommandations imbéciles préconisées pour la circonstance.

J'ai également rencontré des gens qui n'étaient pas de ma famille proche et des amis (du moins, je les considérais comme tels), qui m'ont surpris. Ils m'ont surpris par leur avidité, leur fourberie, leur hypocrisie, leur fausseté, et leur sentiment de droit. J'ai vu des gens péter des fusibles - littéralement - et réagir avec rage à la moindre peccadille. J'en ai vu d'autres qui en ont profité pour se comporter avec une violence accrue et laisser entrevoir le prédateur potentiel qui sommeillait en eux.

J'avais déjà vu tout cela, mais dans des circonstances autrement plus dramatiques. Je n'étais pas sûr que des événements relativement "bénins" puissent entraîner des réactions aussi disproportionnées.

On peut lire beaucoup de choses à ce sujet. Mais le voir en action est tout à fait différent.

Qu'avez-vous appris de votre côté ?

Bien sûr que cette histoire est loin d'être terminée, et d'autres leçons attendent leur heure. Certaines de celles énoncées dans cet article vous sont peut-être familières, même si chacun peut apprendre différentes choses d'une même crise...

70 commentaires:

  1. … LA peste était en route vers Damas et croisa la caravane d’un chef dans le désert. :
    « où allez vous si vite ? » s’enquit le chef.
    « à Damas, j’ai l’intention d’y prendre mille vies. »
    « Au retour de Damas, la peste croisa de nouveau la caravane. le chef dit : c’est cinquante mille vies que vous
    avez prises, non mille ».
    « Non, dit la peste. j’en ai pris mille. c’est la peur qui a pris le reste

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1/2
      Chronique épidémique comme promis :
      Je fais partie de l'aile sociale de l'hôpital, les informations vont principalement porter sur celle ci où je travaille :
      2 semaines avant confinement nous avions un aide soignant français d'origine asiatique qui a été le premier touché, il a eu tout de même la bonne idée de porter un masque dès le début, il avait des difficultés respiratoires donc en arrêt maladie, il a appelé le SAMU et a été hospitalisé, aujourd'hui, plus de deux mois après confinement il est encore en rémission et tousse de temps en temps. j'espère qu'il n'aura pas de séquelles à vie.
      À ma connaissance il y en a un autre pareillement malade du côté hôpital, et puis un médecin mort du covid.
      Mais je n'en sais pas plus.
      Ça a été horrible, nous avons trois étages de résidents âgées, pour environ 170 personnes âgées à soigner.
      tous les services ont été chamboulé.
      Dès le début on nous a ordonné de déplacer tous ceux du rez de chaussée au 2 ème étage (50 personnes) car nous étions sensé accueillir à la place un autre service de l'hôpital sans porteurs du coronavirus.
      L'idée était celle ci :
      Dédier une grande aile de l'hôpital pour accueillir le maximum de patients covid et déplacer les services de patients ''normaux'' ailleurs dont chez nous.
      Rien n'a bien fonctionné comme prévu.
      Nous les avons donc monté au 2eme avec leur montagne d'affaires en 3 jours.
      Mobilisant tous le monde, (secrétaires, kiné, animateurs et soignants...)
      Problème, nous avons reçu des masques chirurgicaux seulement 3 jours après confinement donc deux semaines après nous avons perdu les deux tiers des soignants du 2 ème étage positif au covid en arrêt maladie.
      Si les élèves réquisitionné ne seraient pas venu nous n'aurions pas pu tenir plus d'1 mois et demi sans fermer l'hôpital.
      Je remercie les cadres qui bossaient 12h par jour et qui sortaient même de leur bureau pour aller faire les toilettes.
      Tous les gens de l'administratif aussi qui allaient donner à manger aux résidents pour soulager les soignants.
      Quand les collègues avaient la fièvre ils étaient dépisté (écouvillon dans le nez), positif, ils étaient mis en arrêt.
      Maintenant ils sont quasiment tous revenu, peut-être le tiers d'entre eux a eu plus grave que la fièvre :
      - courbatures pendant des semaines
      - problème cardiaque
      Aujourd'hui ils semblent remis.
      Dès le début donc les résidents ont été confiné dans leurs chambres avec interdiction de sortir .
      Salle de restauration fermé ils étaient tous servi dans leur chambre.
      Et bien sûr il n'était plus question de faire des animations comme avant.
      C'est le 2 ème étage qui a été particulièrement touché.
      Sur les 55 initialement présent (séparé des nouveaux arrivants) nous en avons perdu 10.
      Le covid 19 n'a pas l'air d'être une maladie normal, elle est plus contagieuse que la tuberculose, j'ai travaillé dans des services avec plein de tuberculeux croyez moi.
      Donc les personnes âgées infecté souffraient beaucoup plus que les jeunes.

      Supprimer
    2. 2/2
      Du jour au lendemain alors qu'ils parlaient beaucoup, là plus aucun mot ne sortaient de leur bouche dès que la fièvre venaient, ils n'avaient plus la force de se lever, puis n'avaient plus la force non plus de nous regarder, ils mourraient.
      Ils n'avaient plus de souffle comme quelqu'un qui a peur au point de rester paralysé, retenant sa respiration.
      Ils étaient pâle avec des discrètes rougeurs caractéristiques sur le visage.
      Le covid semble effectivement attaquer aussi bien le coeur que les poumons, le sang et le système nerveux.

      Les décès ont tout de même eux lieu chez les plus fragiles.
      Pas forcément les grabataires qui n'ont d'interaction avec les soignants que pour leur besoins physiologiques non pas eux.
      Je parle de ceux qui ont des problèmes de tension, respiratoire, mais qui étaient très actif et volubile avant d'être infecté.
      Ceux qui partageaient beaucoup avec nous et qui pour certains participaient aux animations avec joie ce qui étaient d'autant plus un déchirement de les voir partir.
      Bref c'est une maladie un peu foudroyante, ce n'est pas le genre de maladie qui va nous faire perdre petit à petit notre énergie et nous compliquer la vie pour éventuellement nous faire mourir, non.

      Ça nous tombe dessus d'un coup, et ensuite on remarque 3 effets différents j'ai l'impression :
      -Sois on meurt en trois à cinq jours
      -Sois on résiste et se remet en trois semaines avant de revenir avec des séquelles
      -Sois ça nous passe dessus sans presque rien faire
      Bref, très vite les collègues mettaient des masques, lunettes de plongée (avant qu'on leur fournisse des visières)
      Blouses, surchaussures et charlotte (pour protéger les cheveux)

      Plus personne ne se faisaient la bise �� et le self du personnel a fermé d'un coup.
      Donc ils n'étaient plus possible d'avoir beaucoup d'informations sur le reste de l'établissement.
      La première semaine il y avait 3 infecté du côté hôpital, deux semaines après 300, puis tous les services sans exception étaient touché.
      Nous avons ouvert un bâtiment annexe pour accueillir des SDF infecté recueilli sur Paris.
      Ils ont d'abord été 40 puis plus...

      Chez nous c'était d'abord 15 infectés au bout de deux semaines puis 53 deux semaines encore après malgré toutes les immenses précautions.
      Au premier étage seulement 5 décès et 20 infectés sur 110.
      Positif au covid par notre laboratoire sur place.
      + Scanner des poumons pour confirmer

      Aujourd'hui chaque semaine il y a encore 3 à 4 nouveau infectés.
      Par contre pourquoi le nombre de mort a été stoppé alors qu'il y en avait chaque jour avant, surtout du côté hôpital ?
      Je ne sais pas, est-ce la chaleur ?
      Est-ce le fait qu'au début les résidents n'avaient aucun traitement autre que du Doliprane et de l'oxygène si ils desaturaient en oxygène ?

      Peut être car j'ai appris que maintenant depuis plusieurs semaines on donne un cocktail d'antibiotiques aux résidents et ils reviennent miraculeusement en vie.
      Ce qui n'était pas le cas de tous au départ.
      Par contre il n'est pas question de donner le traitement du Dr Raoult

      Pour terminer je vous confirme que le virus existe et qu'il fait des dégâts bien caractéristiques au scanner des poumons.
      Nos médecins se basent sur deux tests pour confirmer :
      -Deux écouvillons pour les deux narines
      -Scanner des poumons
      C'est imparable.

      Supprimer
    3. Bonjour à tous,un témoignage intéressant de ce qu'a vécu cette personne qui malheureusement ne signe pas son intervention.
      Pour moi,Robin a tout résumé,vie paisible dans un petit village campagnard,pas de cas,pas de dénonciation,pas de problème,moins de voiture et la flemme de se faire une attestation pour aller là?
      Comme Robin je me pose la question des cas.
      Est-il possible de préciser la notion de "il n'est pas question de donner le traitement du Dr Raoult"?
      Problème d'efficacité du traitement?Problème de politique de l'établissement?
      Bon,nous avons un virus qui, aux dires des gouvernants, a fait 26000 morts.
      Ce virus est à priori venu de chine...
      On pouvait légitimement s'attendre à une série de mesures concernant la circulation des biens et personnes en provenance de l'étranger....
      on a eu la Loi avia
      on a eu un décret sur les propriétaires d'armes à feu
      Il me semble que les sujets visés sont sans rapport avec le covid.
      On a eu un confinement généralisé de la population.
      Il me semble que l'on pourrait faire preuve du même zèle à l'encontre des voyageurs qu'à l'encontre des propriétaires d'armes.Puisque aux dires des chiffres officiels,ils sont plus dangereux.
      Imaginez 26 000 morts par armes à feu!
      Imaginez 26 000 morts pour différents politiques!
      On pourrait envisager les mêmes questions.
      Raisons du voyage?Orientation sexuelle?religion?opinion politique?
      Ce serait un bon début non?
      Pour ce qui est des moustiques,autre saloperies importées en fraude,nous avons une invasion de moustiques tigres.Je me suis fait piquer un grand nombre de fois,mais une des piqûres a mal tournée:courbatures,nausées,probablement fièvre;ça a duré 2 jours.
      Merci au voyageur mondialiste qui a ramené ça,les frelons asiatiques,les grenouilles taureau,les écrevisses de Louisiane...et les ratons laveur (en gironde pour finir sur une note de poésie).
      La majorité des français ne voyageant pas serait bien inspirée de demander des comptes à ceux qui le font et qui ont de plus mis à mal notre économie.
      Allons nous enfin restaurer nos frontières?
      Bien à vous
      YK
      Un grand merci à Janus,grâce à ses conseils j'ai toujours pas de masque.Ce matin en faisant les courses j'ai remarqué qu'une grande partie des gens le porte sur le cou!

      Supprimer
    4. Salut c'est moi, il y a un hôpital à côté de chez nous qui donne de la chloroquine mais pas ici.

      Le virus fais moins de dégâts depuis quelques semaines, je ne sais pas si c'est dû à la chaleur ou le fait que les médecins commencent à donner des antibiotiques alors qu'au début ils ne donnaient rien que du Doliprane et de l'oxygène...
      ...en tout cas nos résidents malade reviennent vivant du côté hôpital et c'est très bien.

      Il y a aussi beaucoup moins de cas covid qui arrivent à l'hôpital par les urgences et le bâtiment ouvert pour accueillir des SDF infecté est presque vide (7 cas)

      Supprimer
    5. Bien le bonjour,

      YK, vous parlez de << ... on a eu un décret sur les propriétaires d'armes à feu ... >>, j'ai dû louper l'info, pourriez-vous préciser?

      Merci bien^^

      Supprimer
    6. Bonjour Brad Wurscht,il s'agit du décret 2020-487 du 28 avril 2020.
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
  2. Bonjour à tous,
    Pour compléter mon précédent message sur la Peste et la Peur, la leçon que je pourrais tirer de cette pseudo crise est la facilité avec laquelle nos gouvernements, aidés par les médias bien-pensant, auront réussi à manipuler les 2/3 de l'humanité pour la transformer en un docile troupeau de moutons égarés. Même s'il est naturel et normal d'avoir peur dans certaines situations ou circonstances, n'oublions pas que le courage réside justement dans le dépassement de soi et la confrontation avec le réel. Restons donc sur nos gardes et en état de veille permanente, car comme l'a si justement écrit Pierre tout peut arriver n'importe où et n'importe quand...
    In Hoc Signo Vinces, Deus Vult...

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour à tous Pierre voilà un article d'une redoutable vérité ,j'ai expérimenté exactement les mêmes comportements de la part de mes contemporains et parmi des gens qui sans être des amis sont dans mon environnement proche.Le mérite de cette "première" a été de me faire voir mes lacunes sans frais (pour l'instant).En effet il faut prendre ces évènements comme la possibilité de parfaire ce qui peut l'être et avoir une autre vision que celle a laquelle nous pouvions croire,première leçon rien n'est impossible tout peut arriver ,il faut douter de son ombre et seul les paranos survivront.exemple du marais dans lequel nous sommes avec l'émergence de l'appel des moutons a l'aide de l 'état Français qui s'est mis la tête sur le billot lui même a t'on vu le peuple porter plainte pour d'autres maladies dont la survenance est purement fortuite ?a t'on porté plainte pour une épidémie d'oreillons ,de scarlatine ,de rougeole ou autre varicelle? en quoi l'état serait responsable des morts de la canicule ? en1968 la grippe de hong kong a fait 30 000 morts en France pas une ligne dans les journaux ,les français de l'époque n'avaient pas du sang de navet.Si le gouvernement n'avait pas instrumenté a des fins politiques que personne n'évoque ce fameux couillonavirus, on n'en aurait pas fait tout un plat et l'économie ne serait pas par terre,et je veux bien que ce soit des crétins mais pas au point d'ignorer que leur décision de confinement jamais employée dans l'histoire a cette échelle allait ruiner le pays ,c'est donc bien une volonté politique de destruction ,la bonne question est pourquoi ?

    RépondreSupprimer
  4. Il y a je crois un autre facteur important dans cette crise.
    Les mass media ont poussé tous les gouvernements à prendre des mesures extrêmes, ce qui ne s'était jamais produit auparavant. Il n'y a qu'à voir comment sont trainés dans la boue tous ceux qui ont refusé de céder à la panique. Cette crise a confirmé le pouvoir de la presse (et de l'internet), et surtout son pouvoir de nuisance. Bien sûr, il existe des liens profonds entre certains titres et des politiciens (officiels ou tirant les ficelles), cependant je ne suis pas certain que ce soient ceux qui ont lancé la panique.

    RépondreSupprimer
  5. Je lève la main droite, je jure de dire la vérité, toute la vérité .
    1) je me suis fait surprendre par le confinement , je suis resté 2 mois 1/2 sans sortir.....en ville, juste sorti de la propriété avec mes 3 chiens dans le bois entourant la propriété.
    2) l'épidémie devait être dans mon esprit conséquente du cahos et non le précéder , faute de ma part.
    3) la compagnie des autres bipèdes ne m'a pas manqué sans pour autant vouloir jouer les loups solitaires. Mon épouse , une fois la semaine s'est " colle " aux courses , à cette occasion et expérience vécue au contact de la population , il lui est passée quelque peu l'envie de courir les magasins ( merci mon Dieu ! ) même si les ventes sur le net demeurent, a développé ses compétences culinaires trop refrénées à mon goût ( croyez moi , c'est une artiste , je le dis même si j'ai du faire 2/3 fois plus de vaisselle à cette occasion.....!) .
    4) je devrais faire feu pour rejoindre ma bad , cette évidence s'imposant, quelques modifications dans l'armemement et dotation munitions pour le voyage & composition convoi.
    5) aujourd'hui , reprenant contact avec les ( peu) dignes représentants de la civilisation urbaine, excède de constater que certains, se croyants investis d'une autorité, d'une mission, alors qu'ils n'ont même pas le début d'un soupçon de responsabilite même si les règles ont changé , confinementoblige, se comportent comme des fdo sans uniforme....!
    5) un médecin de mes relations , pré sélectionné pour le cahos, semblant des plus volontaires , pratiquant le Krav- manga , m'a reçu il y'a 5 jours, et pour m'ausculter a mis 2 masques l'un sur l'autre , je n'ai rien dit bien sûr, il paraît que l'agence de notation Fitch a baissé sa note de AAA à BBB- , cela m'a fait penser à un collègue , parachutiste, un peu grande gueule , qui un jour, m'a laissé tomber en s'éloignant prestement, je suis resté seul à ouvrir la porte de la Loubianka à Moscou, place djerzinsky , je suis resté sur le seuil, les gens du fsb , arrivant progressivement dans le hall, un grand escalier d'honneur sur la gauche, une espèce de vestiaire sur la droite, pas un mot entre eux et moi, un long silence quasi sepulcral , puis comme des murmuresou des plaintes , les âmes des disparus en ces lieux sans doute, j'ai commencé à penser qu'il valait mieux partir , j'ai tourné les talons et je suis parti....
    C'était avant 89/90 , l'URSS n'avait pas implose !
    Ce parachutiste était mon " pote" , je dis bien était, apres cela.....
    J'étais jeune, un peu con me direz vous, si, si, vous pouvez, je vous y autorise.
    6) je continue à surveiller la Syrie et l'Iran , si Elizabeth a " vu" une lueur éblouissante , a précisé que les USA ont prévus de reprendre un essai nucléaire , les us n'ont pas caches leurs intentions d'une guerre courte et radicale avec l'Iran , option nucléaire acceptée, histoire de garder la main , pas de pot ( ou sabot) la banque voulant faire 21 .....
    7) les autorités de tous pays participants ont pris goût au confinement des peuples et leurs peu de réactions immédiates afférentes, se sont sentis encore plus pousser des ailes et veulent pousser leur pseudo avantage ....Leur vanité les perdra !
    Que mes " juges" , en cette occasion me ( re) donnent ( mes) 20 ans car selon la veille blague du condamné, quand on aime on a toujours 20 ans Mr&Mme les juges....
    Cdlt.
    Vianney.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dzerjinski et non pas Djerzinsky.
      Elimine( ?) par Staline.
      Sa statue sur la place de la Loubianka fut par la suite déboulonnée.
      À sa place au panthéon des tortionnaires.
      Cdlt.
      Vianney.

      Supprimer
  6. 70 années de gâteries ont avili le peuple dans sa grosse majorité. Les neurones ont fondu, la réflexion a disparu pour faire place au consumérisme, dans tous les domaines, dans le principe si cher à Pavlov.
    Rome a succombé à la facilité de l'esclavage, la France succombe à l'immigration dans une norme horizontale, elle qui avait construit sa Nation par la richesse de ses valeurs verticales.
    Nous savons tous que l'état des lieux actuels est l'image de l'instant "T" programmée par d'excellents metteurs en scène; nous en sommes les figurants.
    Certes, voici un résumé un peu sybillin et non exhaustif quoique circonstancié, considérant que le couillonavirus, auquel nous ne nous attendions pas, vient à point nommé.
    Alors savoir pourquoi le roi Dagobert a mis sa culotte à l'envers n'a plus aucune importance.
    L'instant "T + 1" n'est plus à la philosophie de comptoir, à l'ergotement, mais bien à sa propre prise en charge en ayant "l'oeil de Moscou" avec juste ce qu'il faut de dose paranoïde.
    Ce que j'ai pu constaté sans étonnement aucun (je n'avais déjà aucun doute là-dessus) tout au long de cet auto-confinement est entièrement exprimé dans l'article de Pierre.
    Cette aventure aura été le révélateur pour certains, le fixateur pour d'autres quant à l'image du genre humain blanc de peau.
    Les moutons ont toujours leurs bergers et leurs chiens vigilants, rien ne change. Beaucoup d'entre eux se révèlent (sans étonnement) être de parfaits petits collabos (notamment chez nos petits vieux). Décidément la France de 40 laisse sa marque qui n'est pas de noblesse mais bien faite d'ignominies!
    J'ai constaté la méchanceté des blancs, les bagarres, les regards mauvais et la peur indicible des abrutis masqués et je suis heureux d'être ce que je suis, au bout du compte: un survivaliste blanc mais bien écoeuré par ses congénères auxquels aucun cadeau ne sera fait.
    Nous en sommes au déconfinement (jusques à quand?) et les tristes crétins qui déambulent sont bien plus nombreux à porter le masque, roulant aussi fenêtres fermées. Amen!
    Le N.O.M a de beaux jours devant lui.
    Peut-être n'ai-je vu que le verre à moitié vide tandis que l'autre est à moitié plein mais je suis conforté dans le sens d'une immense défiance vis à vis de tous bipèdes étrangers à mon modeste et petit regroupement et si troc avec des étrangers, il y a, alors c'est qu'il y aura eu pattes blanches.
    Je regrette d'avoir à le dire mais je persiste et je signe sur la survie en binôme, voire en trinôme.
    Pierre avait annoncé des temps très durs; ils arrivent au galop et nous serons, c'est ma conviction, tous sous un choc monstrueux qui relaiera les guerres passées et civiles à des jeux d'enfants!
    J'ai toujours pensé que les blancs seraient nos premiers ennemis, la racaille ne venant qu'en second; les comportements blancs me donnent actuellement raison.
    Ceci dit (Brahim), amis survivalistes qui, comme moi, ne peuvent pas tout prévoir, continuez vos provisions et pensez à votre cul dans tous les sens du terme!
    Et n'oubliez pas que l'arme qui vous sauvera la peau est celle qui sera la mieux adaptée à votre morphologie et votre ossature!
    Bien que n'ayant aucun coup de blues, je vais quand même graisser mon douze.
    LMR

    RépondreSupprimer
  7. Petit retour d'expérience personnelle sur cette période  en cours.,même si d'une expérience on ne peut tirer de généralités.
    Cette crise a eu le mérite au moins de permettre  de voir comment l'entourage proche a réagit, de compter ses amis et de renforcer dans mon cas les relations avec le voisinage. Maintenant je sais...
    Confiné avec eau gaz électricité  et autres services et n'étant pas un être très social, le virus, le confinement et les fermetures ne m'ont que peu touché. J'en ai profité pour m'occuper de mon jardin, développer de nouveaux savoir-faire, anticiper certaines tâches prévues pour les congés, prendre soin des miens et me balader. La routine des  corvées journalières à remplacée la routine du travail et re découvert le plaisir d'avoir du temps. J avoue que le stand de tir me manque un peu. Et c est tout ce qui me manque. Une sortie par semaine pour les produits frais non autoproduit ca suffit pour remplir le frigo.
    Cette période à aussi été l'occasion de confronter des hypothèses à la réalité, d'analyser les manques et de revoir ma planification.  C'est plus facile quand il y a peu d enjeu.

    Dans mon entourage certaines personnes ont reagit en mode fin du monde, certains ont fait un drame de la fermeture de leur restaurant de sushi préféré ou autres futilités et d'autres ont tourné en rond.  D'autres généralement plus âgées, plus rurales, ont simplement continué à vivre quasi normalement.
    J ai vu des conseillers municipaux dans mon village se mobiliser pour coudre des masques pour la population.
    J' ai aussi vu aussi un fort renforcement  de solidarités déjà existantes. Personnellement je suis resté dans ce schéma.


    Mais tout est loin d être aussi bisounours..
    Comme beaucoup, j'ai était témoin de scènes de sur stockage. Des gens prêt à se battre pour le dernier paquet de lingettes. Amha surtout le fait de personnes ne pouvant concevoir un autre modèle de fonctionnement que celui de leur habitudes.

    J ai vu des gens individualistes, le marché noir de masques, de la famille proche loin d être proche, la dépendance de certains au système et mes propres limites et dépendances.

    J ai vu aussi de la peur, de la défiance. Il suffit de tousser sans masque au supermarché pour voir le regard de réprobation mêlée de peur des gens. Le conditionnement des esprits a bien fonctionné.

    Le matraquage médiatique, la communication de notre gouvernement ont créé un climat anxiogène. Mais ils ont rassuré le troupeau et occulté toute autre information.  Cette crise a mis un coup  d arrêt à toute contestation populaire et renforce la pensée unique pudiquement rebaptisée unité . Le terme résilience, déjà galvaudé a été vidé de son sens.

    La déliquescence de notre pays à aussi été mise en pleine lumière. Mais ce point nécessiterait un article complet.
    Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité, ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. -Benjamin Franklin.  Confinement, retour de l ausweis, application stop covid. La liste des coups de canif à notre liberté ne cesse de s allonger. La délation semble aussi avoir repris.

    Ce que j'en retire. Pour vivre heureux vivons cachés. Je continuerai à vivre dans le système tout en continuant d'essayer au mieux de savoir m'en passer. J'attend la suite, m'attend au pire mais je fais encore des projets.


    375 h&h

    RépondreSupprimer
  8. Bien que toujours très riche en enseignements et conseils divers et variés, je crois que ce que j'apprécie le plus à chaque visite de ce blog, c'est de constater, à la lecture des commentaires, qu'il existe encore des personnes qui savent s'exprimer et écrire en bon français. Alors même si nous sommes une espèce en voie de disparition, mais pas en voie d'extinction, je reste persuadé que quand viendra l'heure, et malgré la mort certaine de nombre d'entre nous, nous vaincrons les forces du Mal qui gouvernent la Terre aujourd'hui et que nous finirons par nous retrouver que ce soit sur Terre ou au Ciel.
    Que St Michel nous accompagne à chaque instant de notre vie et fasse de nous de nobles et impitoyables combattants. Fraternellement.
    In Hoc Signo Vinces, Deus Vult...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Saint Michel t'entend!

      Supprimer
    2. Je n'en doute point.

      Supprimer
    3. J-Mi du Temple20 juin 2020 à 20:28

      Non pour nous, Seigneur !
      Non pour nous, Seigneur ! Mais en ton Nom donne la gloire !

      Supprimer
  9. La preuve de la manipulation des masses c'est ce qui été pondu par "the lancet" :Vhttps://www.thelancet.com/journals/laninf/article/PIIS1473-3099(03)00806-5/fulltext ou ce même organe soit disant médical est devenu un torchon de propagande puisque en Novembre 2003 il faisait l'apologie de la chloroquine !!!!! tout est donc bien dirigé et le coté santé n'est qu'un prétexte,il faudra donc se méfier des publications dites scientifiques qui n'étaient pas vérolées par le Nom jusque a présent

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour à tous .En cette belle journée je range les outils apres avoir bricolé sur mon catamaran, il est petit mais c'est une bombe sur l'eau et il pourrait m'emmener vers ma BAD rapidement si necessaire .quel enseignement tiré de la zone libre .la famille éloignée s'en est bien tiré cat instruite et sans illusion . Voir les gens ici se calfeutrer ou rouler seul et masqué me laisse penser qu ils ne sont que des moutons , voire des hyenes quands il leur faudra se disputer un rouleau de PQ écrasé en tete de gondole . Les FDO se sont parfois montrées obtuses ( le mourant de l'ile de Ré et une eventuelle mutation à Chateauroux dans l'interet du service. Depuis 20 ans le niveau de recrutement baisse). La nouvelle loi ou decret sur les armes ; il ne fera pas bon etre vieux , caucasien, chrétien, hétérosexuel et Royaliste.vu que tout sera dit et conservé "un certain temps" . Laval en avait revé . Macron l'a fait. Feu mon grand pere, résistant des 1940 doit l'avoir amère . Bref je faisais ce que je voulais dans ma campagne cotiere . J ai heureusement pu etablir un certain tri chez les voisins .a ceux qui faisaient comme moi et redoutaient la delation des kollabos , j ai recommandé de laisser courir le bruit que les delateurs risquaient des represailles (shampoing de la carriguelle au lookheed), voire pire si chaos, genre génération spontanée de coiffeurs pour dames)au mieux .au moins se marrer des affres des bourgeois maquereauphyles . Il est tems de recolter les cerises .et de rouler dans la verte et pas a 186km/heure comme un donneur de lecon la voix de son maitre (Henriot a mal fini). Pas de déception, de la confirmation ."ILS" n'ont pas assez bavé pour comprendre? reponse le 28 juin . Bonne preparation à tous HERMAN STOSS .

    RépondreSupprimer
  11. Ici ça s'est plutôt bien passé, 0 cas dans le village finalement. Bien sûr, les dénonciations habituelles mais il faut s'y habituer, ce coup-ci ce n'était pas grave. Je mets le masque comme tout le monde dans les magasins, sauf si tout le monde s'en fout (ça arrive parfois). Le masque ne me dérange guère, alors pourquoi me faire remarquer? Se fondre dans la masse, principe de l'homme gris. Un lavage de temps en temps, séchage au soleil chaque jour, je ne vois pas l'intérêt d'en changer.
    L'armurier a ré-ouvert, le stand de tir va faire de même.

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir à tous et à toutes, Et bien c'est pas facile d'en rajouter. Quand à vous Mr Templar, je ne peux que dire, et oui ce passage, nous montre la figure des personnes qui nous entourent.je vais pas dire et re-dire les choses.Vous avez pour ma part, ciblé l'important.quand à la surprise, de constater que beaucoup qui :"ai confiance je suis avec toi ", bidon....OUI ils sont BIDONS, moi aussi j'en ai fais le constat, pas plus loin qu'à200m : Tu sais dreamer, on va se serrer les les coudes si....? des voisins irréprochables.Pour une question de limite, une voisine caillasse sa voisine, et je passe le reste , trop long. En conclusion , si arme feu était dispo, ....Donc Oui il faut s'attendre à bien des choses surprenantes. On en revient, à/ "Gérer, le mieux possible, mais je pense être en avance oui, mais être aussi caméléon , tout ça dans un sac, bien secoué, , et espérer s'en sortir sans trop de casse. Hélas, Pierre, le monde a plus de judas déguisés que de bons prophètes, le choix va être cornélien, , et on va souvent sentir la poudre et XXXX cadavres , et bien des chacals, s'en contenteront. Je me suis toujours méfié des merdias, et les bandes de.... nos fameux hobereaux en costards. , bref, cette pandémie, je pense au delà des grands discours , remettre les pendules mais à une autre heure, et c'est là que je vous rejoins: Oh! Surprise surprise ! bonne soiré à vous

    RépondreSupprimer
  13. CECI A L'INTENTION DES MOUTONS ET COLLABOBOS qui viendraient se fourvoyer ici.

    Le coronavirus n'est qu'une vaste arnaque.
    Chaque année la grippe saisonnière tue 600.000 personnes de par le monde. Nous sommes loin du compte, n'est-ce pas?
    Ce couillonavirus est venu à point nommé pour un N.O.M en perte de vitesse.
    Ainsi les moutons et collabobos de France vont pouvoir paître tranquillement. Big Brother veille sur eux.
    Ces incultes crasseux au QI de bigorneau ne voient pas le filet qui se referme sur eux: la totale privation de liberté avec retour à un esclavage pur et dur. Malheureusement, nous n'avons plus de Spartacus et ce de très longue date!
    - Bientôt les camps de la FEMA?
    - Bientôt la suppression du numéraire?
    - Bientôt l'obligation vaccinale?
    - Bientôt le tir des fdo à balles réelles sur les récalcitrants?
    - Etc, etc.

    Mais avant que cela ne survienne, rassurez-vous futurs lapins mais déjà collabobos et moutons de Panurge, vous pourrez passer l'été et bientôt aller boire un coup au bistrot, en terrasse, bien entendu! Vous ferez un trou dans vos masques rendant la paille (désinfectée, cela va de soi) obligatoire et malheur au tenancier qui n'aura pas respecté les règles!
    Vous le dénoncerez comme à vos habitudes, au nom de la patrie!
    Les trous du cul sont tellement nombreux et ouverts au plaisir qu'ils paieront l'irréel de leur liberté en pétant de joie!
    Ah! Douce France des années 40, je te reconnais bien là!
    Et pour les moutons noirs qui sont balancés avec d'autres dans l'arène du chômage, ceux-ci saliveront devant les dégustations auxquelles ils ne pourront avoir accès!

    Riez, riez bigorneaux! Plus on vous l'enfonce dans la coquille, plus vous approuvez!

    Que croyez-vous qu'il va advenir d'ici le courant de l'année prochaine?
    Une grande et grosse famine!
    Comment ça?
    La réponse?
    Vous ne la méritez pas!
    Les plus nantis pourront toujours échanger quelques copeaux d'or contre une boîte de cassoulet bas de gamme. Eux qui crachaient sur les pauvres boufferons alors cette savoureuse saloperie! Plus tard ils en reviendront au bon vieux cannibalisme, ayant perdu tout verni civilisationnel.

    Le second tour fera-t-il tomber les masques ou recevrons-nous les postillons? Les deux mon capitaine!
    La Buse-1 transporte ses casseroles depuis Wuhan avec son pont levy...Association de malfaiteurs et crimes contre l'humanité, rien que ça...
    Ce qui est certain, c'est que nous ne nous relèverons pas de l'imposture gouvernementale.
    Qui peut-être encoe assez con pour s'imaginer que la fausse monnaie, bien que non passible d'emprisonnement pour nos chers élus non élus, puisse faire repartir une machine à l'arrêt complet?
    La destruction des Nations est en marche de longue date vers l'élimination de la majorité de la population mondiale!
    Les incultes, je vous enjoins à faire de sérieuses recherches "éducatives"; les oxydés du cigare, c'est votre terminus. Va y avoir du consommable!
    La compassion n'est plus mon fort; je l'ai jetée avec mes dernières illusions.
    LMR

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LMR...j'ai bien aimé ton com...et les jeux de mots, au fond , tu ne dis que la probable vérité, mais moi aussi je ressent ce malaise, mais je m'accroche à mes utopies, la compassion je ne l'ais que pour les enfants qui eux, sont innocent mais devrons subir les conséquences de la couardise de leur ancêtres.
      quant aux "mou du bulbe" dont tu parle, ils en sont déjas à l'agonie intellectuelle et vivement qu'ils fassent place nette aux autres, les éveillés qui sont trop peu nombreux hélas...
      robin

      Supprimer
    2. Robin,
      Il y avait l'avant coronavirus qui naviguait comme un bateau ivre, sans sextan ni boussole; à présent nous sommes dans un après qui ne peut dire son nom car il ne le sait pas lui-même. Il est complétement bourré, fou et aveugle et peut donc frapper n'importe où, n'importe comment et à tous moments!
      Il nous a offert une grande leçon d'inhumanité et je l'en remercie car il me rend plus fort mentalement.
      Si tu connais la compassion pour les enfants, alors garde-la, avec réflexion, comme une richesse surannée , mais n'en fais jamais une amie; elle te tuerait à la première occasion.
      LMR

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

      Supprimer
  14. Pierre, vous avez eu affaire à de nombreuses situations avec de nombreuses personnes…je ne peu pas en dire autant, ce « con finement » ne m’as que très peu touché, je n’ai jamais porté de masque, je n’ai pas fais la queue devant les commerces, je n’ai pas eu de manque, en nourriture, de liberté, de relation sociale, de déplacement, je faisais juste attention de ne pas tomber face à des « muges » pour éviter un contrôle car je n’ai jamais fait de papier pour m’autoriser à « aller faire caca » …c’est peu être le fait de ne pas habiter en ville, mais un petit village, et de vivre sur un terrain assez grand, je sais que je fais partie des chanceux , mais aussi des personnes préparés.
    par contre, là ou je me suis plutôt senti un peu gêné, c’est au moment du déconfinement, quant le troupeau à quitté sa tanière, et est venu envahir notre espace, tous déguisés , avec un groin de porc « blanc » sur le museau…Là, on peu les reconnaitre les handicapé de la glande…et ça continue, pffff.
    voila pour mes ressentis .
    Ps/ je n’ai toujours pas rencontré une personne qui connais une personne qui connaitrait une personne qui aurait attrapé ce virus ! ( imaginaire) ?
    robin

    RépondreSupprimer
  15. Je me suis rendu compte qu'il y avait encore des héros dans cette France éternelle , bravant la mort fenêtre fermée et masque sur le nez dans leur voiture. Le principal ennemi et le bobo écolo gaucho sauvent ca peau derrière un rempart de pq, voire le retraité terrorisé par la Pravda .

    RépondreSupprimer
  16. Coucou à tous, merci Pierre, tes mots rencontrent le fond de ma pensée. Ici j'ai gardé les enfants de mon amie SOphie, soignante dans un service covid (de vieux) : bref, Sophie positive 1 semaine après, et nous avons choisi d'affronter ce truc ensemble : 3 semaines de hauts et de bas (le truc évolue par vagues) : une leçon, il ne supporte pas le grand air et le soleil !!! Dont nous avons abusé malgré les dénonciations (3 dans le village) et la maréchaussée qui nous courrait derrière, jusqu'au bord du pré de mes amies les juments avec qui nous déconfinions au coeur de la forêt. Ce fut un plaisir que de profiter de l'instant de bêtise nationale pour s'entraîner à une meilleure maîtrise de l'environnement. Ce fut une souffrance que d'assister (encore aujourd'hui) à ces débordements de stupidité, voire de méchanceté, et bien souvent des deux .... Hélas je pense que bien pire nous attend et qu'il s'agit pour nous d'une année "0", soit de préparatifs, prise de conscience et correctifs perso ! Pour un survivaliste, c'est une chance inouïe que d'avoir un avertissement quasi sans frais (0,003% de morts dans le monde) et d'en tirer toutes les leçons en s'asseyant sur l'égo qui tente de nous raconter que nous sommes prêts. Biz à tous

    RépondreSupprimer
  17. Ah j'oubliais : j'ai repéré ça sur la toile :
    https://www.youtube.com/watch?v=2oFARgqG0NA

    Rien que le profil du gars, étonnant, vaut une oreille attentive

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui déjà entendu l'an dernier, trés interessante vidéo d'une chaine que je suis
      Gael Giraud dit en substance : "Dans les milieux financiers, il y a souvent cette réflexion : on va demander aux Chinois de faire le boulot à notre place ! Oui, ils peuvent le faire avec leur régime autoritaire, pas comme chez nous"
      passage scotchant que j'ai gardé en mémoire

      Supprimer
    2. Bonjour Elisabeth, j'ai pensé à vous hier en regardant une rediffusion de France 5 : https://www.france.tv/documentaires/societe/1436935-effondrement-sauve-qui-peut-le-monde.html

      Un clin d'oeil à Pablo SERVIGNE

      Bien à vous,
      Mirabelle

      Supprimer
  18. Je suis à la campagne, petit village, maison individuelle, potager, animaux de viande, voisins assez éloignés, raisonnables mais très conformistes …

    En janvier j'ai vu les infos sur le début des problèmes en Chine, les confinements forcés et leur étendue, ça m'a inquiété.

    Mi-février j'avais vérifié et refait les stocks de tout envisagé certaines pénuries (farine entre autres )et acheté des masques en pharmacie. Nous étions préparé.
    Il n'y a qu'en pharmacie que je ne peux pas avoir de traitement pour plus de 3 mois: j'ouvre pour de bon un chantier de médicament naturel fait maison. Je l'avais démarré,ça prendra un peu de temps, ce sera peut-être moyennement efficace mais il me faut une tentative d'autonomie, une alternative.

    En Mars quand j'ai réfléchi à la différence qui existe entre "distanciation sociale" et "distanciation sanitaire", j'ai eu un choc, une révélation.

    Sur l'épidémie j'ai tout lu, tout entendu et son contraire. Les menteurs institutionnels étant à la manœuvre, les plus grandes bêtises régimentales m'ont ouvert les yeux.
    Merci à eux, s'ils avaient raconté moins de conneries je me serais sûrement fait couillonaviré plus longtemps.

    J'ai lu et entendu des choses qui m'ont parues intelligentes, j'ai ramené mon niveau d'inquiétude sanitaire à jaune, mon niveau d'inquiétude sociale à orange soutenu. J'ai pu faire le gentil j'ai donné un masque ( 6 au total ) à chacun de mes voisins et ouvert mes oreilles. Tous les jours en promenade je me suis enquis de leur santé et de leurs environnements plus lointains.

    Retex:
    Bonne expérience, des trucs déjà dans les tuyaux à améliorer de façon récurrentes.
    Trouver la solution médicale.
    L'info est cruciale, au delà du contrôle de l'info, que se passe-t-il si internet ne nous est plus? Quelle solution mettre en place?

    S. Bernard

    RépondreSupprimer
  19. Bonsoir Bernard ,quand vous parler de solution médicale que cela veut il dire pour vous?la mort est un risque que vous courrez depuis votre naissance ,contrairement a ce que beaucoup croient l'immortalité n'existe pas encore ,la technique n'est pas tout et celle se rapportant à la médecine comme les autres: il vous reste le choix mourir debout comme un homme ou comme une larve a plat ventre.Question sbsidiaire j'aimerai savoir comment vous faites pour arréter les moustiques avec du grillage a mouton.Bien cordialement

    RépondreSupprimer
  20. Janus

    Je ne cours pas les risques.
    J'ai plus de chance de mourir sur le dos, tant volontairement que statistiquement.
    Solution médicinale est plus juste.

    Les moustiques

    Confiner les moustiques
    Faire croire aux moustiques que les mailles sont fines par une annonce au JT
    Faire croire à l'industrie que les moutons ont la taille des moustiques et qu'ils sont solvables, elle s'adaptera. Le gouvernement appuiera.
    Pourquoi voudriez vous demander une chose si stupide, tout de le monde sait que les moustiques s'arrêtent sans ordre devant le grillage à mouton? Pfft!

    Vous êtes un affreux mousticophobe et autres phobes, vous refusez que ces petites bêtes, surement parce qu'elles sont femelles, aient une chance de sucer un/une vacciné/e ou autre(s), c'est pas encore un délit mais ça viendra et bien que je vous ai répondu, je refuse de discuter avec vous. Et puis ça dépend de quel coté du grillage vous êtes.

    De rien

    S.Bernard

    PS: juste pour vous et strictement entre nous: seule les femelles piquant, comment laisser passer les mâles et faire faire demi-tour aux femelles?

    RépondreSupprimer
  21. c'est pas gentil d'insulter les bigorneaux!eux ils savent se planquer dans les failles quand la tempête arrive

    RépondreSupprimer
  22. Suite ;j'ai remarqué que le syndrome de stockholm avait frappé une bonne part de la population ,ils n'osent plus sortir de chez eux et n'envoient pas leurs enfants à l'école ,il faut dire que ce n'est pas trop grave dans la mesure ou celle-ci n'est plus depuis longtemps qu'une garderie,il faut dire qu'avec les intervalles associaux imposés les mômes ne trouvent plus leurs copains que de loin,les récréations sont dignes d'une cour d'asile psychiatrique,vu le peu de ceux qui s'y trouvent.,Quelle pitié !,malheur aux peuples dont le prince est un enfant !! la nouvelle lubie ce sont les plages dynamiques !!!Kafka n'aurait pas pu inventer ça mais nos diafoirus n'ont pas hésité une seconde cet Olivier Véreux a une belle tête de vainqueur payé par big pharma

    RépondreSupprimer
  23. Venant de recevoir d'un ami le lien d'un blog que nous suivons régulièrement, je le mets ici.
    Leçon 1 le Coronavirus
    Leçon 2: https://leblogalupus.com/2020/05/30/eladio-annonce-le-pire-une-fermeture-dinternet-pour-ecraser-nos-peuples-ce-sera-pour-2021-fin-des-reseaux-sociaux-pour-une-part-et-de-la-resistance/

    Science fiction ou réalité possible?
    LMR

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour
    Je vais aller à l'essentiel.
    Lorsque je vois que certains commissariats ont enregistrés jusqu'à 70% d'appels pour dénonciation,et cela pour un virus de grippe.
    Alors je me dis que tout ce qui à été dit sur ce site depuis des années prend toute sa valeur.
    Lorsque la musique va s'arrêter et désormais c'est une certitude alors tous les conseils apportés ici même prendront toute leur importance.
    ce sera le crépuscule des idéologies, avec un retour au RÉEL et le survivaliste qui n'est rien d'autre que la manière dont ont vécu nos anciens durant des siècles, reprendra toute sa place.
    bien a vous

    RépondreSupprimer
  25. Bonsoir,
    Un blogueur espagnol, un peu délirant parfois, mais plutôt bien informé, à l'intellect affûté et au raisonnements très incisifs prévoit le début du chaos pour bientôt en Espagne, en Juin ou Juillet.
    Je me demande si ses conclusions ne sont pas exportables au nord des Pyrénées.
    Voici l'adresse de son blog :
    blog de Eladio Fernandez
    Je vois que vous êtes dans l'ensemble bien préparés et en forme, ça me rassure pour l'avenir de l'homo sapiens.
    Bonne chance à tous,
    Jean Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. beaucoup annoncent une Kata...et pour sur, elle vas bien arriver , nous y sommes déjas...et pour 2021, il se pourrait bien que cela arrive:
      https://leblogalupus.com/2020/05/30/eladio-annonce-le-pire-une-fermeture-dinternet-pour-ecraser-nos-peuples-ce-sera-pour-2021-fin-des-reseaux-sociaux-pour-une-part-et-de-la-resistance/

      robin

      Supprimer
  26. bonjour Serge ,vos propos paraissent être une évidence ,pas réjouissante certes , mais nous avons triché avec les exigences naturelles du monde et ces fondamentaux reviennent en force , bien que certaines améliorations du passé étaient de véritables avancées dans le bon sens en essayant de mettre l'homme au centre des préocupations et pas l'argent comme fin en soi j'en veut pour preuve la destruction progressive du traité de Wesphalie base du droit international par les Us et la France de Mitterand .Le manque de moyens pour acheter l'essentiel va se faire jour dans les mois qui viennent avec la ruine de l'économie et la vague de licenciements qui en découlera ,qui fera plus de morts que la gripounette

    RépondreSupprimer
  27. Petite réflexion sur le PQ qui s'arrache comme de l'or : eau + savon + gant de toilette (le papier glacé ce n'est pas le bon plan.... sinon je me serais fait closer et autres. Idem pour les nanas... finis les bandes hygiéniques, il y a d'autres méthodes plus écolo et plus naturelles (oubliez la cup qui peut-être source de problème gynéco). A défaut de sortir la machine à coudre pour des masques, utilisez-la pour faire vos bandes adaptées à vos sous-vêtements ! Retour à nos fondamentaux...

    Bien à vous
    Mirabelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour Mirabelle, désolé de passer sous l'anonymat, mais ma présence pour l'instant est..... I don't know. Sur ce blog : je suis "Dreamer " ; Bon, que de bon sens,en espérant que vous êtes vraiment une femme sur ce blog. Quand aux fondamentaux, "Allez expliquer, qu'avec XXXXX les femmes sont libérées.Non , je suis d'accord que le système à bien lobotomisé trop de jeunes femmes et les autres avec des produits , " à la pointe de la modernité".Témoin de la " connerie humaine, qui pendouille, à l'inutile, combien de personnes ont compris que ces sois disant problèmes de de femmes et qui n'ont jamais , été des problèmes, par le biais de notre société pourrie depuis.... qu'il faut que les femmes soient libérées ... Oui je suis pour le pratique, mais quand il s'agit de l'intime je maudis ceux et celles qui pensent que ....La contre nature, fait hélas cancers et j'en passe, sans conter les trouillasses qui se trimbalent des journées entières avec : " NANA ou autres " et qui finissent à l’hôpital. Oui Mirabelle le monde marche sur la tète, et heureusement, qu'il y a encore des personnes d'aplombs . certes la cup et oui c'est .... fort Minable ???? quand beaucoup comprendrons qu'ont les prend pour des andouilles de bac à sable, peut être que ... ça bougera différemment . Les fondamentaux , Mirabelle ça va être dur, mais quand le fléau de la connerie s'abattra sur les: " Les Cils plus longs que le bras et la C....e plus étanche qu'un caisson hyper bar " elles comprendrons peut être mais bien tard. En tant qu'homme je suis ouvert sur le débat, mais je risque de disparaître, c'est hors sujet??? Mais Mirabelle , merci à vous pour cette piqûre de rappel, je pense que ça va interpeller ????? Bien à vous et b apm ( ce qui s'évacue, ne doit être ... confiné, sinon " Bonjour Staphilos et autres joyeusetés dans la culotte????) Mirabelle , pas besoin de chaos la nature sélectionnera sans pitié pour les pros du modernisme .Ce temps quand il arrivera, comme pour le "PQ" ils ,elles s’entre tueront, ma fois, ça fera toujours ça en moins à braver.

      Supprimer
    2. Bonsoir à tous,bonsoir Mirabelle,je pense qu'il doit y avoir un système quasi hypnotique dans certaines PUB;les gens ne sont plus capables de réfléchir en dehors des slogans.
      Ils ne sont plus capables d'imaginer,de concevoir de réaliser,ils ne savent qu'acheter.
      Il s'ajoute à ça une capacité extraordinaire de céder à la panique,au découragement.J'étais un jour avec un chef d'entreprise de province et nous avions fait le déplacement dans la capitale.Nos rendez-vous se sont prolongés et....nous avons failli rater le train.Je ne pensais pas que cette perspective puisse créer une telle panique.
      Pour beaucoup de gens sortir du schéma est anxiogène.Il n'est donc pas étonnant qu'ils aient mal vécu les "restrictions"et le confinement.Ils n'est pas étonnant non-plus qu'ils détestent "les débrouillards","les bricoleurs" alors qu'eux-mêmes sont incapable de résister à la frustration de ne pouvoir se procurer LEUR produit en ayant l'Argent.
      Le produit,la série,etc créent une dépendance psychologique;une sorte d'addiction ,chez certains ados c'est même encore pire.
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
    3. Bonjour Mirabelle, je me permet une petite appartee "sanitaire".
      Je suis toujours tres etonne de l'importance donnee a ce truc qu'on nomme le PQ !
      je suis fils de "pied-noirs" et ai vecu quelques annees au Maroc dans ma jeunesse.
      Comme tout bon immigrants, nous nous sommes adaptés aux us et coutumes locales. En ce qui concerne les besoins naturels, les musulmans ont adoptés depuis quelques centaine d'années, le fait de se laver, apres avoir soulagé leur estomac. Une bouteille d'eau et un morceau de savon a proximite pour les plus pauvres, une douchette branchée a l'arrivée d'eau pour les plus aisés.
      Etant devenu adulte et ayant voyagé un peu a travers la Mediteranée, j'ai pu constater qu'il en etait de meme partout du Maghreb jusqu'a la Jordanie. Etant moi meme un adversaire de l'integrisme, je me dis qu'il y a quand meme de bonne habitudes a prendre chez nos ennemis barbus !

      Supprimer
    4. Je suis d'accord Duncan177.
      Cela ne doit pas nous empêcher de stocker du PQ, ce n'est pas cher et, à défaut de l'utiliser soi-même, on pourra l'échanger contre de l'utile lorsque sa rareté aura entrainé une augmentation de sa valeur. Certains seront prêts à tout pour s'en procurer...

      Supprimer
    5. Bonjour à toutes et à tous,

      A l'attention de Duncan177, je suis bien d'accord et il n'y a pas que les musulmans qui ont ces us et coutumes. Les japonais ont ce même fonctionnement et pour les plus riches ce sont mêmes des abattants de toilette automatiques et ... chauffants pour les plus frileuses ;)

      A l'attention de François, je suis aussi d'accord. A défaut de l'utiliser pour soi-même, il vaudra son pesant d'or pour d'autres. Comme les "Nanas", tampons, couches pour bébé...

      ET comme le tabac et l'alcool : cf. la file de voiture pour se rendre à Andorre ou à Ventimiglia pour faire le plein.

      Bien à vous
      Mirabelle

      Supprimer
    6. Bonjour à toutes et tous,

      Oups, mon message pour Dreamer et YK s'est effacé !!!

      Dans un premier temps, mon miroir me reflète bien le corps d'une femme... je ne vois d'ailleurs pas pourquoi vouloir passer pour quelqu'un d'autre que soi...

      Ensuite, je suis tout à fait d'accord avec vous : si les publicités prônent la femme libérée au travers des nanas et tampons... elles ne sont qu'esclaves d'une fausse idéologie. Je ne me sens pas libérée à mettre des nanas ou des tampons, je me sentirais femme libre si pendant cette période menstruelle, nous pouvions être dispenser d'aller à la piscine/au sport ou de faire certaines tâches parce que notre corps est fatigué et quelques fois douloureux.

      Nous pensons avoir gagné des libertés ce qui est faux. Un simple exemple : lorsque j'ai accouché de mon fils, je suis sortie au lendemain de mon accouchement et j'ai été suivie par une sage-femme. Sans revenir sur mon histoire de femme, il m'a fallu de suite reprendre les tâches quotidiennes (fendre le bois, aller nourrir les bêtes etc...). Ma sage-femme est de suite intervenue pour m'interdire toutes ces tâches, m'expliquant que si aujourd'hui on prônait la reprise rapide du travail c'était totalement régressif par rapport à nos arrières grands-mères qui préconisaient un alitement de 10 jours pour laisser au corps le temps de récupérer. Elle m'indiquait qu'elle appliquait cette méthode avec les femmes qu'elles suivaient et elles remarquaient qu'elles avaient moins à faire à des burn out ou des post-partum lorsque la femme prenait le temps de se remettre de l'accouchement...

      Certes, je n'ai jamais pu suivre ces recommandations mais je suis certaine qu'elle avait raison car les anciennes du village m'ont dit exactement la même chose en me voyant m'affairer. Si en effet, on peut travailler jusqu'au bout (j'ai sorti 250 kbg de pdt la veille de mon accouchement), l'après-accouchement doit être plus reposant.

      Aujourd'hui, j'ai trois louloutes et chacune avait le choix de revenir à une méthode plus naturelle ou se soumettre au diktat de la société. Avec étonnement, elles ont choisi de revenir à une méthode naturelle (après avoir essayé les nanas !) et je m'en réjouis. C'est peut-être une petite goutte dans ce monde de consumérisme mais au moins mes filles ont choisi ce qui correspond à leur liberté de disposer de leur corps.

      Enfin, oui YK. Pour avoir eu des cours de pub, il y a bien longtemps certes, les slogans sont conçus pour toucher tant le conscient que l'inconscient. Il n'est pas nécessaire de regarder les pubs pour en être imprégnées parce qu'elles sont réalisées pour activer en nous le besoin de vouloir telles marques, etc... à cela se rajoute l'effet moutons de Panurge et rentrer dans le moule sociétal pour être reconnu et nous voilà à acheter une marque plutôt qu'une sous-marque. Combien de fois pouvons-nous entendre : "oui mais cette marque est plus résistante que la sous-marque !".

      Je ne vais pas vous cacher que mes enfants ont tendance à vouloir des marques comme les autres ados et que je peux céder à leur demande pour leur faire plaisir cependant, je sais aussi qu'ils savent se passer du "luxe" en période de survie. Ils sont aguerris et je suis étonnée qu'ils puissent s'adapter aussi bien à toutes les situations qui se présentent à eux.

      Chaque jour, alors que je me fais une idée préconçue de leur capacité, ils m'étonnent. Dernièrement, j'ai été stupéfaite par une de mes filles qui est très "chichipompon" mais qui a été capable de me suivre dans la boue pour aller capturer un cochon sauvage en se servant de son arc et du coupe-choux. Bon ok, pour dépecer, c'était plus difficile mais avec le temps elle y arrivera.

      Bien à vous et courage à toutes et tous
      Mirabelle

      Supprimer
    7. Et pour finir, petit clin d'oeil...

      Ne la laisse pas tomber
      Elle est si fragile
      Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile
      Ne la laisse pas tomber
      Elle est si fragile
      Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile.. lalalaalalaa

      Bien à vous
      Mirabelle

      Supprimer
  28. Bonjour à toutes et à tous,

    Petite réjouissance qui nous attend dans les mois à venir :

    La start-up suisse Ava, spécialisée dans la santé reproductive, va fournir au Liechtenstein 2000 bracelets covid-19. La principauté souhaite en effet équiper ses citoyens de bracelets biométriques afin de suivre en temps réel les éventuelles infections par le coronavirus. Jusqu'à 5000 personnes supplémentaires pourraient être incluses dans le projet de test.

    Habituellement, les bracelets connectés de la medtech suisse sont destinés à aider les femmes à suivre avec précision leurs cycles de fertilité et augmenter leur chance de tomber enceinte.

    Le produit médical élaboré par Ava mesure la température de la peau, le pouls et la fréquence respiratoire ainsi que le débit sanguin et la variabilité du rythme cardiaque pendant le sommeil. En combinant ces données avec celles de patients atteints de Covid-19, il serait possible de développer un algorithme et détecter de manière précoce des personnes infectées.

    Ayant jusqu'ici enregistré 80 cas, les autorités de santé publique du Liechtenstein prévoient une deuxième vague d'infections du coronavirus cet automne, selon le Financial Times. Ils espèrent que les données collectées sur la première tranche de 2000 bracelets dans les prochains mois leur permettront de calibrer des algorithmes pour détecter le schéma exact de changements subtils dans la physiologie des individus qui identifieront les cas probables de Covid-19, avant même que les symptômes ne se manifestent.

    Pour l'heure, la Suisse n'impose pas encore le port obligatoire de ce bracelet. Le Liechtenstein et la Suisse vont être pilotes du projet parce que le peuple est "discipliné" ! A suivre...

    RépondreSupprimer
  29. La somme de toutes les haines.

    La terre a déjà connu de très nombreuses guerres civiles, qu'elles soient d'origines tribales, ethniques, politiques, etc, etc.
    Aujourd'hui, le payasage a, je ne dirai pas changé, mais évolué vers des facteurs uniques de haine de "l'autre", haine venant des tripes. Il n'est plus idéologique chez les peuples, mais bien chez les marchands de l'ombre qui les dirigent!
    Inutile de revenir sur le confinement et son actuel contraire mais il est utile, à mon sens, d' faire une photographie.
    Sur ce négatif son imprimés:
    - La peur de tout et de tous, engendrant l'obéissance servile aux ordres étatiques.
    - Une irréparable mise à mort de l'économie mondiale.
    - Une récession telle que déjà l'Amérique du Sud, au premier plan, va voir son taux de misère grimper à + de 35%, ce qui ne s'était produit qu'en 1914 et 1930, sachant que l'économie mondiale, à ces époques avait encore l'or pour valeur de support à l'émission de numéraire.
    - Une récession telle que les pays d'Europe font déjà partie de l'arrière-plan.
    - Les entreprises mises au tapis et leurs effets domino créant un tsunami financier dont la première vague, la plus faible de toutes, vient de frapper. Les moins aisés étant déjà emportés.
    - Une irréparable fracture sociale au niveau des relations individuelles avec la famille ou l'étranger; bref, une "humanité" perdue.
    - Une famine mondiale qui se dessine à l'horizon 2021
    - Un peuple français décérébré (celui que je connais le mieux actuellement) qui veut toujours croire, contre vents et amarées à l'état providence, pour ne pas dire au retour du paternalisme!
    - Un peuple français qui refuse de se prendre en charge, gesticulant, gémissant mais toujours obéissant jusqu'au moment où...
    - Aux States actuellement? Les images parlent d'elles-mêmes! No comment!

    Ces paramètres fabriquent la somme de toutes les haines qui vont grossissantes et qui nous submergeront très bientôt; le point de non retour étant déjà dépassé...
    LMR

    RépondreSupprimer
  30. bonsoir à toutes et à tous, je vais faire un condensé, Anonyme du 1er 06 12h 34 ou LMR du 1er 06 à 12h 18 , je gage fort que vous êtes la même personne peut importe, et vous YK, par vos postes , je n'aurai pas grand chose à rajouter, si ce n'est ; "La masse du troupeau qui caracolent dans les voix très infuses, de nos merdias, de nos dirigeants qui n’arrêtent pas de nous prendre pour des.... dois- je le dire...? oui ce chaos, il est comme la préparation d'une avalanche,encore un peu et ça va dégringoler. Je pense que même ce blog de qualité qui met en avant réflexions etc etc, ne profite qu'à une minorité, dont je fais partie. L'impact sera pour la majorité leurs cercueils, et il faudra en plus faire face à tous les judas , les faux semblants et j'en passe , la cruauté de la réalité , fera son chemin. Pour moi covid ou beurre en broche, je suis réaliste.et tous les exemples, idées , passéisme , et tout ce qui a été avec , je fais fi de cela. Il faudra hélas éliminer , les parasites au plus vite.Mais a-t-ont pu ne serait-ce anéantir les milliards de rats sur cette planète, ??? Alors qui dit chaos, mais la c'est l’être humain, il se fera lui aussi "RAT d’égout" pour sortir la tète de la merde, je pense que le cirque à ciel ouvert aura son contingent de tordus, La différence nous européens devant les ricains, meme, si on les prend pour des fous, quand il faut faire parler la poudre, , ils sont convainquant, et beaucoup de leurs femmes aussi, du 44 mag à...... j'ai une pensée pour elles. Vu que la majorité de ce peuple , et décérébré par ce matraquage omni présent des merdia sur leurs cerveaux; ils ne savent encore pas que derrière .... OUI OUI OUI, ils leurs ont préparé, l'option : PANIQUE" bien sur, ils ne seront que mieux asservit. Comme dit la chanson, " Laissez moi rire Ah! Ah! Ah!"

    RépondreSupprimer
  31. Bonsoir à tous,"laissez moi rire"d'ailleurs "le diable rit avec nous".
    Le problème du parasite,c'est qu'il ne sait rien faire par lui-même.
    Parfois il donne l'illusion de....mais les masques tombent vite;il nous montre qu'il confond la directrice commerciale d'une grande société et une actrice porno.
    Qu'on vire la cheville ouvrière et une terre généreuse devient aride;une entreprise opulente file en liquidation.
    Il y a ceux qui font allégeance mais ils ne savent rien faire;ceux qui veulent défendre leurs biens,mais qui se font sanctionner.
    Travail utile à la communauté mais mal payé,ou travail largement subventionné,inutile mais bien rémunéré?
    Il y a ceux qui ne font rien.
    Quelle morale au fait d'être payé à ne rien faire?
    C'est pour réparer les injustices;la croissance permet d'indemniser les victimes de la croissance.
    Quid de la récession?
    Pour finir,il y a le parasite nuisible;toute son activité est orientée vers la nuisance:trafics en tous genres,agressions,vandalisme...etc un presque terrorisme du quotidien. On pourrait rajouter que ce genre de personne "marque son territoire"par des nuisances sonores,olfactives...bref il occupe le terrain.Tout lui est dû,il ne respecte aucun règlement,il privatise les magasins,bar,boites de nuit,hall d'entrée d'immeuble.
    Nous en avons vu débarquer dans les petites surfaces rurales,achetant des quantités invraisemblables de tout.
    Il fait son stock,en période de pénurie!
    Pour François:un européen consomme 13 KG de pq par an.
    Pourquoi un français consomme 71 rouleaux,un Anglais 127,et un Allemand 134?
    Bon on consomme aussi moins de brosses à dents(n'y pensez même pas!)
    Bien à vous
    YK

    RépondreSupprimer
  32. Bonsoir Yk au delà du parasitage général , activé depuis des..... lustres, la connerie instillée depuis fort longtemps, fera de ceux qui ont cul qui gratte , et qui auront leurs âmes qui sentira malgrés tout, la merde cela faudra les négocier au plus vite car se voir flinguer pour d "PQ" ..., etc'est la aussi que je rejoins Pierre avoir toujours de l'avance mais pas pour des culs merdeux qui vont pleurer, et des touffes à la ramasse , parce que madame fuites contrôlées par les super absorbant, et babla, et les faiseurs et faiseuses sur la toile la télé débordants de mille façons, pour vendre ... La réalité sera mordante , pour elles, et aussi pour les mecs, car la majeur partie de ces MALES dominants, dans la merde, beaucoup vont crier "Maman , au secoure", bref l’excellent poste de Pierre en dit long, à chacun de faire bouger sa cervelle, quand au nourris au seins des Mac Do et les autres, l boufferont peut être leur stock de PQ, aller, bonne soirée, et à certains : " Bon PQ" .

    RépondreSupprimer
  33. Dreamer, tes propos sont vraiment pathetiques, Le PQ et les zessgon c'est vraiment pas serieux. Ici, on discute plus de nitrification toluene/glycerine, histoire d'affronter les prochains mois.
    Un ami Quebecois

    RépondreSupprimer
  34. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  35. Ce Chaos artificiel dû au couillonavirus va déboucher sur ce qui suit car la grande prêtresse (Lagarde du Fmi vient d'annoncer le grand reset pour Davos 2021) ce n'est qu'une hypothèse que bien des évènements actuels confirment : Sous les quolibets j’avais annoncé ce grand reset de madame la grande pretresse de la « rilance » dejà décrite dans le livre de zbiniev brezinski « entre deux ages » reprise de »technocracy » et j’en avais tiré la conclusion suivante : « n »ayant plus de monnaie fiduciaire les bits informatiques symbolisent des quotas d’énérgie ou des pointscarbone qu’un algorithme gérera selon ses propres critères,supprimant ainsi l’immense majorité onéreuse des technocrates actuels idiots utiles qui n’ont rien compris.Bien entendue cette vision doit se faire et s’imposer au monde entier donc destructions des nations ,des religions ,des partis politiques de la famille et finalement vider l’individu de sa subtance .Ce système ne serait donc plus basé sur l’argent fiduciaire mais sur l’énergie et la technicité suivant les idées de Howard Scott et King Hubbert de l’université de Columbia.Pour que cela puisse fonctionner Technocracy indique quelques nécessités dont celles ci :tenir H24la comptabilité de la production ,de la consommation d’énergie ,de chaque type de service et de biens produits ,leurs lieux et date de productio comme ceux de date et lieux de consommation ainsi pour chaque individu et tout les renseignement le concernant impossible en 1932 la technique le permet aujourdhui et tout se met en place ,fausse mise en cause du gaz carbonique, empreinte individuelle carbone quantifiable,grace au Linky,suppression de la monaie fiduciaire et traçage absolu des activités personnelles ,,une domotique ne pouvant fonctionner que connectée..Ce n’et qu’un faible aperçu dont la suite dépasse le cadre de ce blog

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci à toi.... et du coups vous en etes ou de l'interdiction quasi totale de toutes les armes longues semi auto de votre décérébré de Trudeau ???

      Supprimer
  36. ben une leçon sur les stock... j'avais environ 200 masques en reserve mais comme le GVT n'en avait pas et qu'il voulait réquisitionner ou interdire à la vente ... impossible d'en envoyer a ma famille sans qu'ils soit réquisitionner...moralité si t'es prévoyant tu deviens a posteriori un délinquant qui tente de fourguer du materiel de contrebande ou tu te fais incendier parce que tu donnes pas tes masques au personnel medical (j'en ai quand meme filé quelques uns a mon médecin, dentiste bonne relation oblige du coup et du coups il a pu soigner la rage de dents de ma femme pendant cette période... j'avoue que j'avais pas pensé a ça avant de vivre cette situation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprend pas l'envoi par la poste n'a jamais été controlé pourquoi la famille n'aurait elle pas reçu tranquillement le matériel ?il ne faut pas tirer leçon de cas très particuliers d'autant que ce matériel était totalement inutile, sans parler du port "en même temps" de lunettes adaptées ,une énorme fumisterie que vient de démasquer un rapport officiel du gouvernement Allemand,bien entendu pas une ligne de ce rapport officiel en France.D'ailleurs le gouvernement Français est pris a son propre piège puisqu'il se fait attaquer sur son impéritie concernant les fameux tchadors a élastiques,des strings auraient fait aussi bien l'affaire !!! il aurait mieux fait de laisser soigner cette grippe comme les autres précédentes et ainsi au moins aurait évité la ruine de l'état,là nous avons les deux :les morts et la ruine

      Supprimer
    2. ben oui tout a fait d'accord. envoi par la poste tu risque juste de te les faire piqué car denrée rare...officiellement on aurait du les donner au GVT.... les leçons que je tire c'est que avoir des réserves c'est bien, mais tant qu'il reste un semblant de d'autorité tu deviens hors la loi juste parce que tu étais prévoyant... autre effet, tout un tas d'individus que je côtoie (par obligation) qui plaisantaient sur mes tendances a faire des réserves de tout et n'importe quoi on été les premiers (voisins compris a nous solliciter)... a part échanger des œufs contre des legumes j'ai envoyé pété tous le monde ils savent maintenant a quoi s'attendre et moi aussi ;).
      Quand on pense l'effet du manque de masques et de la possibilité de les faire fabriquer rapidement en France j'ose pas imaginer ce que ça donnera quand il s'agira d'avoir des 5.56 ou des pieces de HK pour notre armée rien n'est lus fabriqué en France la guerre est perdu d'avance sauf à la gagner en 3 jour ce qui sous entend l'emploi du nucléaire...on va droit dans le mur et tout le monde s'en fou...

      Supprimer
    3. Armee Francaise 2020 : une semaine de munition petit calibre d'autonomie en cas de guerre conventionnelle. les pieces de rechanges doivent etre commandees a l'avance, quand la liste est consequente on peut faire partir la commande. Comptez deux mois d'attente pour un percuteur. Les equipements lourds sont "mutualisés" entre regiments... Effectivement nous ne fabriquons plus rien en France mais tout l'armement europeen est fabriqué en allemagne. cherchez l'erreur... La france est juste bonne a produire du fromage et du foie gras... mais ce n'est pas de la stupidite de la part de nos politiques, c'est du sabotage interne volontaire...

      Supprimer
    4. Janus, d'où vient cette certitude que les envois par la poste ne sont pas contrôlés? Il ne faut pas confondre le secret des correspondances et le contrôle à la circulation des marchandises.
      Un envoi postal est un moyen d'expédition de marchandises. Et tout comme sur la route, la régularité de la situation des marchandises peut être contrôlée (marchandises prohibées ou pas à jour de taxes) sinon ce serait trop simple, les trafiquants de tout poil feraient acheminer leurs marchandises de fraude par la poste. Et les voleurs mettraient leur butin à l'abri en franchissant impunément les barrages.
      Ce qui est protégé, c'est le secret des correspondances, et encore, tant qu'un juge n'en a pas autorisé ou demandé l'interception, que ce soit par courrier postal, mail ou téléphone.
      Il y a des contrôles dans les centres de tri postal. Et si on y détecte une marchandises prohibée ou une violation d'un monopole (expédition postale de tabac par exemple interdite dès le premier gramme) c'est la saisie accompagnée éventuellement d'une convocation pour audition et d'une amende.
      Dans les cas les plus graves comme les armes ou pièces d'armes, les stupéfiants ou autres marchandises prohibées (poisons, explosifs, œuvres d'art...), un juge peut autoriser une livraison surveillée postale. Le colis est présenté au destinataire et s'il l'accepte, c'est l'interpellation.

      Supprimer
  37. Très exact a ceci près que les contrôles se font de manière aléatoire et pendant le confinement ceux ci ne pouvaient avoir lieu par manque de personnel,en général ce sont des contrôles canins pour la dope.Les chances que votre colis soit contrôlé sont extrèmement minces,si il est ouvert il doit être refermé avec la bande réglementaire,en 60 ans je n'ai reçu un colis contrôlé ni mes destinataires .C'est parmi les moyens d'envoi un des plus sûr on ne peut mettre un flic derrière chaque colis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Janus, je ne veux pas polémiquer là-dessus mais il y a des critères de sélection sur les colis à contrôler ou pas et le contrôle n'est en rien aléatoire. Le chien n'est qu'un des moyens. Il est très facile de détecter d'un coup d’œil si l'expéditeur est un particulier ou pas. Et si le nom d'une société expéditrice est un peu trop évocateur (Luxguns par exemple), le colis risque d'éveiller un vif intérêt au milieu de centaines d'autres.
      Si je dis que j'ai de très bonnes raisons d'avancer que je sais comment ça se passe, je crois que nous nous comprendrons à mots couverts. Nous nous comprenons habituellement quand nous abordons d'autres sujets. Mais sur celui-là, je suis contraint d'opter pour un pseudo anonyme.
      La "bande réglementaire" est apposée très souvent, en effet. Mais pas toujours, pour différentes raisons, ce qui peut fausser la perception du taux de contrôle.
      Donc quelques cigarettes n'arriveront pas à bon port, rien de grave. Quelques accessoires pour pimenter les soirées entre partenaires feront sourire même si la lecture du courrier d'accompagnement violera le secret des correspondances (qui pourra le prouver?) et le colis continuera son chemin.
      Mais une pièce d'arme ou quelques cartouches peuvent amener à recevoir de la visite avec contrôle de la cave au grenier et le vieux Mauser en catégorie C qui n'a jamais été déclaré comme tel quand c'est devenu possible risque de provoquer la confiscation de tout le matériel, toutes catégories confondues, avant d'amener le fautif devant un tribunal correctionnel après un passage par la case Préfecture qui aura annulé les autorisations de catégorie B. Petites causes, grands effets. Il faut le savoir.
      Sérieuse poignée de main et mes meilleurs souvenirs de l'île où j'ai eu la chance d'être envoyé pendant un an.

      Supprimer
  38. C'est tout a fait vrai , mais un colis de particulier est moins regardé que ce qui viendrait de Colombie !!c'est évident , le matériel sensible doit être livré en main propre , pour le cas d'espèce la confiscation éventuelle de quelques masques ne met pas en péril l'expéditeur ni financièrement ni pénalement . les produits contrefaits qui passent par Wintimille par camions entiers pour approvisionner les marchés comme St Ouen entre autres , sont bien peu souvent saisis,manque de personnel sans doute.En gros il faut faire preuve d'un peu de réflexion

    RépondreSupprimer
  39. sauf que dans mon cas je parlais d'une part du "principe" que cette situation engendre et d'autre part du fait que je crains plus le vole que la confiscation...les agents de tri ont du "flaire" et des outils pour trouver ce qui se vends bien au bon moments ;)

    RépondreSupprimer
  40. Il reste toujours les transporteurs privés eux transportent et ne sont pas responsables de ce qu'il y a dans les colis

    RépondreSupprimer
  41. . Notre espèce a résisté à une myriade d’épidémies dans le passé sans jamais recourir aux mesures extrêmes que nous avons prises lors de cette récente flambée. Prenez l’État de l’Oregon, par exemple, dont le gouverneur démocrate Kate Brown vient de signer un autre décret prolongeant l’état d’urgence jusqu’au 4 septembre. Cette mesure intervient des mois après que le pic de mortalité ait été atteint à la mi-avril. Mardi, l’Oregon ne comptait plus qu’un maigre 240 morts, dont près de 90 % étaient âgés de plus de 65 ans et présentaient des problèmes de santé sous-jacents. Cela signifie que Brown a fermé une économie de 226 milliards de dollars par an, mis des dizaines de milliers de personnes au chômage, détruit d’innombrables petites et moyennes entreprises et plongé l’État dans l’endettement, pour sauver environ 24 ou 25 personnes de moins de 65 ans sans problèmes de santé sous-jacents. Ce n’est pas la réaction d’un dirigeant politique intelligent et responsable agissant dans le meilleur intérêt de la population. C’est la réaction d’une personne qui est soit criminellement folle, soit qui fait les frais de quelqu’un d’autre,Micronavirus est un digne compagnon de cette gouverneur,c'est exactement ce qui se passe en France

    RépondreSupprimer

Merci de veiller à l'orthographe et de rester dans le cadre de l'article proposé. Les commentaires en petit nègre ou hors sujet seront systématiquement rejetés.