14 mai 2015

L'expatriation pour le survivaliste

Un lecteur du blog, que je remercie entre autre pour sa participation, m'a écrit récemment pour me faire part de son analyse après avoir lu "Gestion de la barbarie", par le djihadiste Abu Bakr Naji.

Dans la préface, Jacques Heers présente ce livre comme écrit pour "L'extermination des Chrétiens - par la barbarie d'abord, puis la soumission."

Dans son message, remarquable en tout point, ce lecteur me soumettait l'idée de rédiger un article dans le but "d'offrir des alternatives aux mécréants (ce que nous sommes aux yeux des conquérants) qui ne veulent ou ne peuvent se résoudre à combattre ou se soumettre..."



L'éditeur Pierre Téqui, fait de cet ouvrage la présentation suivante :
«Sous le titre Études stratégiques, les théoriciens du djihad communiquent leurs consignes terroristes aux islamistes du monde entier. (...)
Au premier rang des stratèges islamistes, Abu Bakr Naji, recherché par toutes les polices, diffuse le traité de la Gestion de la barbarie, sous-titré « L'étape par laquelle l'islam devra passer pour restaurer le califat ».
Abu Bakr Naji détaille, exemples à l'appui, les instructions à suivre pour démoraliser et détruire l'Occident.
Ce document hallucinant, Mein Kampf des islamistes, donne un sens aux informations de la presse. Il faut le lire et le faire connaître, pour qu'il ne soit pas dit : « Nous ne savions pas ! »

Nous n'en dirons pas plus au sujet de ce livre, que chacun est libre d'acquérir et de lire pour se forger sa propre opinion. Le but de cet article n'est pas de discuter de son thème - ou de ses modalités - mais plutôt de sa portée, quant à ses conséquences éventuelles sur le choix de vie que chacun pourrait être amené à faire dans l'optique de sa survie à long terme, et compte tenu des éléments qui constituent son environnement.

C'est donc un sujet particulièrement grave qu'il m'a été proposé d'aborder, sur un thème relativement inhabituel dans le milieu de la survie. J'ai jugé intéressant, sinon utile, de relever le défi, malgré les manques voire l'inévitable parti-pris que pourraient laisser apparaître mes vues et conclusions.

Ce sont quelques réflexions que je livre à votre jugement, à travers les connaissances que j'ai pu acquérir au cours de mon existence, et les expériences que celle-ci m'a donné l'occasion de vivre, pour le pire comme pour le meilleur. Vous êtes donc plus que jamais invités à participer, et compléter ces réflexions avec vos propres idées ou vécus par le biais de vos commentaires.




Les perspectives


Il est difficile, voire impossible pour toute personne y compris le survivaliste, de dire précisément ce à quoi ressemblera le monde, et en particulier notre pays, d'ici quelques décennies. Chacun possède sa propre vision des choses, que seul l'avenir serait finalement en mesure de valider ou pas. Les survivalistes ont la leur, peut-être plus pessimiste que la majorité de leurs compatriotes aveugles ou ignorants. Mais quoi qu'il en soit, rien ne prouve qu'ils seraient - que nous serions - seuls détenteurs de la vérité, partant du principe que tout peut arriver, et que de toute façon, rien n'arrivera comme on le craint ni comme on l'espère.

Pour ne pas tomber dans le piège de la subjectivité, le meilleur moyen quant à la possible entrevue d'un éventuel futur, est de se caler sur les faits actuels - à savoir les causes - et raisonner de manière logique sur leurs probables conséquences.

Au jour d'aujourd'hui, les faits sont les suivants :
  • Une récession économique profonde et lancinante, qui, même si elle a été créée de toutes pièces (là n'est pas le problème), n'engendre pas moins des conséquences parfois dramatiques pour beaucoup de nos compatriotes dans leur vie de tous les jours ;
  • Une incapacité chronique de nos gouvernements successifs - qu'ils soient de "droite" ou de "gauche" - à enrayer une telle crise, pour ne pas dire une volonté affichée de la perpétuer ;
  • Un verrouillage complet du système empêchant toute reprise en main, sinon par la force - ce qui n'est pas notre intention et à propos de laquelle il n'y a pas lieu de discuter ici de l'éventualité ou de son opportunité.
Autrement dit, et pour faire court, on peut être relativement sûr que les choses ne vont pas aller en s'améliorant, dans l'hypothèse où aucun évènement extérieur indépendant de notre volonté et susceptible de les faire changer n'intervienne entre temps (guerre, désastre écologique, cataclysme naturel ou autre).

A coté de cela, nous avons aussi à déplorer :
  • Une prolifération sur le territoire d'une masse sans cesse accrue par de nouveaux "arrivages" de populations allogènes, aux us et coutumes incompatibles avec notre civilisation, ainsi qu'une volonté conquérante affichée de ces populations ;
  • Un effondrement des valeurs qui ont permis à notre civilisation de se bâtir au cours des siècles, et leur inversement systématique au plus grand profit du Mal ;
  • Une débilitation des corps et des esprits, rendant un éventuel renouveau encore plus aléatoire, même si les conditions s'en présentaient.
Tout cela n'est pas nouveau, et chaque survivaliste à, par définition, une conscience étendue de ces problèmes. Les gens qui ont "Quelque chose entre les oreilles", survivalistes ou "civils", auront compris qu'il ne s'agit là que d'un simple énoncé de faits, en dehors de toute analyse idéologique ou politique ;

Parce que les faits indiquent de toute évidence que les populations européennes de souche sont condamnées à être submergées dans un délai plus ou moins bref, que les plus optimistes estiment à une génération. C'est une réalité inéluctable, basée sur la simple logique arithmétique, dont seuls les imbéciles et les naïfs pourraient ne pas avoir conscience ou refuser d'admettre, du moins publiquement.

La natalité des familles françaises est de 1.8 enfant par foyer ; Inversez les chiffres et vous obtenez 8.1, qui est exactement celle des musulmans. Dans 40 ans au maximum, la France sera une république islamique. Les enfants de vos enfants qui auront le "malheur" de naître blonds se feront massacrer à l'école. Ce n'est pas forcément le meilleur avenir qu'on puisse leur préparer :
https://www.youtube.com/embed/6-3X5hIFXYU




La valise ou le cercueil


Dans le message dont j'ai parlé plus haut, cet aimable lecteur m'écrit :
« J'ai parfaitement conscience de votre plus parfaite détermination à combattre jusqu'au dernier souffle, mais le titre de votre blog n'induit pas la mort, mais la vie. Il me semble donc important d'offrir à celles et ceux qui n'ont pas votre charisme de possibles solutions. »
Je ne suis pas certain de posséder les solutions à de tels problèmes, et même si c'était le cas, il va sans dire que ma modeste sphère d'influence ne me permettrait en aucune façon de les mettre en pratique. Il reste donc la voie de la réflexion, quant aux diverses possibilités qui nous sont encore offertes pour éviter autant que possible d'être confrontés à l'horreur de telles conséquences.

Le "Courage, fuyons !" prôné par mon correspondant m'a fait prendre conscience du fait que ce blog suggère, au travers de ses différents articles, une forme de réponse plutôt tournée vers l'offensive, y compris dans un contexte de défense. Je le reconnais humblement. Cette "agressivité" relative est dictée par mes origines, ma formation, et mon histoire. Elle est donc très personnelle et difficilement transposable.

Le fait est que Blogger n'offre aucun moyen de tracer l'origine des visiteurs, sinon de manière très générale, par pays ou liens entrants. Même si c'était le cas, je me refuserais à le faire. Je n'ai donc aucune idée précise sur les motivations et attentes des milliers de personnes qui consultent le blog chaque jour, sinon par leurs commentaires éventuels.

Cela dit, j'admettrais tout à fait que les solutions proposées par ces articles ne soient pas les mieux adaptées pour certains qui me lisent, notamment les "civils" n'ayant que peu voire aucune expérience en matière de défense et de protection personnelle ; Ou qui, pour toute autre raison, ne pourraient envisager de "faire le coup de feu".

Que proposer à ces gens-là ? Quels seraient les conseils les plus avisés, les actions à mener susceptibles de les protéger au mieux en cas d'effondrement de la normalité, auquel les faits nous condamnent irrémédiablement ? C'est une question grave, sachant que toute réponse pourrait être lourde de conséquences. Il suffit parfois d'une rencontre, voire d'une simple lecture, pour changer à jamais le cours d'une vie...

Pour traiter au mieux d'une question, une méthode éprouvée consiste à revenir aux "fondamentaux". Et les fondamentaux en qui nous concerne sont les FAITS, qui laissent entrevoir la dissolution de notre civilisation d'ici une génération ; Que ce soit par le biais d'une crise économique, d'une extinction des énergies fossiles chère à San Giorgio, ou d'une extermination des peuples d'Europe par les hordes musulmanes - voire les trois à la fois, la dernière étant la plus sûre si rien n'arrive avant.

Les solutions traditionnellement proposées par les survivalistes se résument grosso modo à la BAD et la défense armée. Mais de telles solutions sont-elles suffisantes ? On peut légitimement en douter...


La Base Autonome Durable


Si une BAD offre certaines garanties, globalement meilleures que celles dont pourraient se prévaloir les habitants des villes, il va sans dire qu'elle n'est pas infaillible pour autant. Il y a plusieurs bonnes raisons à cela :

- Le nombre de personnes qui possèdent ou pourraient se permettre d'aménager une véritable BAD est extrêmement limité. Disons les choses honnêtement : une BAD coûte une fortune, sans parler des compétences requises pour la rendre autonome et l'entretenir. Peu de gens ont l'argent nécessaire à cela, et ceux qui en ont beaucoup ne voient pas l'intérêt d'en avoir une (du moins en France).

- Les moyens de défense : Avoir une BAD, c'est bien, mais pouvoir la défendre, c'est encore mieux. Et la défense d'une BAD en cas de crise sérieuse n'est pas une mince affaire. Elle nécessite des moyens humains conséquents, à savoir une équipe complète proprement armée de 10 personnes au minimum, voire davantage suivant la configuration des lieux ; Une équipe autonome de gens fiables et qualifiés, en plus des autres personnels nécessaires à la bonne marche de la BAD (production, élevage, entretien et autre). Autant de gens non productifs qu'il faudra nourrir et entretenir. Car à quoi servirait une BAD si l'on est pas capable de la défendre et qu'il faille l'abandonner à la première échauffourée ?

A dire vrai, la Base Autonome Durable est un rêve pieux de survivalistes, et force est de reconnaître que 99 % d'entre eux n'en verront jamais une de leur vie. C'est une bien triste réalité, dont il faut être conscient. C'est ce que Monsieur San Giorgio devrait écrire dans son bouquin, plutôt que d'orienter ses lecteurs vers des chimères.




La Défense Personnelle


Il va sans dire qu'un jour ou l'autre, vous aurez à défendre votre peau si vous choisissez de rester. La vôtre, et celle de votre famille le cas échéant. A moins de choisir la soumission, la voie du Dhimmi. C'est à vous de voir, et chacun devra faire le choix le moment venu, en son âme et conscience, si un tel choix lui est encore possible et qu'il est toujours en vie.

S'il est naturel d'envisager de se défendre, la capacité de le faire n'est pas donnée à tout le monde. Certaines personnes n'en seront pas capables le moment venu, pour diverses raisons. Celles-ci peuvent être :
  • Physiques : infirmité, maladie, faiblesse, âge trop jeune ou trop avancé...
  • Psychologiques : pacifisme, sentimentalisme, faiblesse du caractère, spiritualité mal comprise...
  • Pratiques : manque de formation, d'expérience, d'entraînement...
  • Matérielles : manque d'équipements, d'armes et de munitions...
Et j'en oublie sans doute. Cela en fait déjà pas mal, n'est-ce pas ?

Le combat est un art, du moins chez celui qui veut durer. Il suffit d'une seule petite erreur pour qu'il tourne au drame. Un pied placé trop en avant dans une encoignure, et c'est la moitié du corps qui dépasse, offrant une cible d'autant plus facile à l'ennemi. Une seconde d'inattention, un reflet sur une partie métallique, une branche que l'on fait craquer... Autant de négligences qu'un "civil" ne saurait prévenir, et qui pourraient signifier la mort instantanée.


Courage, fuyons !


De plus en plus de jeunes diplômés et de retraités choisissent de s'expatrier sous des cieux plus sûrs ou plus cléments. Difficile de connaître le chiffre exact, mais c'est au minimum 100.000 qui partent ainsi chaque année, remplacés illico par la lie d'Afrique et d'ailleurs.

Si une BAD représente le bon sens organisé d'un Courage fuyons pour un combattant déterminé à survivre, qu'en est-il des civils ? Pour des raisons économiques, l'immense majorité des "mécréants" de Francarabia n'ont pas la surface financière nécessaire à la réalisation d'une fuite vers une BAD. Pour tous ceux-là, le départ définitif et l'installation dans un pays étranger pourrait constituer un bon moyen de se mettre à l'abri des catastrophes à venir et préparer à leurs enfants un avenir décent.

Quelques idées, en fonction de votre situation familiale et professionnelle :

Le loup solitaire

Un esprit combatif pourrait choisir de rester et d'attendre que les lumières s'éteignent, en se préparant pour l'échéance. Les occasions de faire quelque chose d'intéressant dans une vie sont plutôt rares, et ce serait dommage de rater celles que le futur nous mijote. Pour peu qu'il soit équipé, il trouvera le moment venu de multiples offres d'emploi, ne serait-ce que dans les BAD ou les communautés qui rechercheront alors des gens comme lui susceptibles de les défendre en échange du gîte et du reste. Cet aspect a été évoqué dans nos premiers articles. Pour celui qui est encore jeune, c'est un métier plein d'avenir qui ne demande qu'un investissement limité, mais en contrepartie, certaines compétences et de l'entraînement. Il promet beaucoup de fun et d'action, encore mieux que les jeux vidéo.

Un esprit pacifique aurait intérêt à partir, surtout s'il est qualifié, idéalement dans un domaine technique qui lui permettra de trouver facilement du travail une fois à l'étranger. Il est un fait avéré que les offres y sont les mêmes qu'en France, quel que soit le pays où l'on atterrit : électricien, menuisier, plombier, soudeur, etc. En gros, tout ce qui ne s'apprend pas dans les universités.

Quant aux retraités, la question ne se pose même pas. Le montant d'une retraite minimale, qui permet tout juste de survivre en France, peut donner une vie plus qu'agréable dans beaucoup de pays. Il suffit de choisir le bon...


Il existe forcément une blonde quelque part qui attend son plombier...


Le chef de famille :

Ceux qui ont la chance de disposer d'un pécule et d'un métier technique pourront eux aussi la tenter ailleurs. Il est impossible de traiter ici de tous les cas, tant ils sont particuliers. De manière générale, je dirais que les deux conditions citées précédemment sont nécessaires, à savoir :
- Un petit capital de départ pour permettre à la famille de s'installer et de "tenir" le temps de trouver un revenu,
- Des qualifications recherchées (ou un excellent sens de l'adaptation), pour ne pas avoir à attendre trop longtemps.

D'autres talents peuvent être nécessaires, en fonction du pays choisi, dont nous parlerons plus loin.

Le fait d'avoir des enfants n'est en aucun cas rédhibitoire, même s'il complique un peu la donne. Il fut un temps où la France était un grand pays, et des restes de cette grandeur subsistent partout dans le monde, à travers des institutions telles que les Alliances françaises et lycées français à l'étranger. Des communautés de gens de chez nous existent dans tous les pays, même les plus lointains, regroupant ceux et celles qui ont fait le choix, à un moment de leur existence, de partir et vivre ailleurs. Vous ne serez jamais seuls.

Ne craignez pas pour vos enfants, qui sauront toujours s'adapter à leur nouvel environnement, peut-être même plus vite et mieux que vous !


Le choix d'une destination


Dans cette section, je vais donner quelques pistes, basées sur des faits que mes différentes aventures à l'étranger m'ont permis de mettre en évidence. Ce sont des considérations personnelles, mais néanmoins fondées sur une connaissance réelle des pays en question. Le but est de présenter les points essentiels, sans trop entrer dans les détails qui demanderaient des développements beaucoup plus importants. Ce n'est pas le but de cet article, et chacun doit faire sa part de travail...


Les visas


Le premier point à vérifier lorsqu'on souhaite s'installer à étranger, est la possibilité d'y rester ! Le contraire serait le meilleur moyen pour se retrouver dans une situation précaire avec ses valises sous le bras ou de grosses dépenses imprévues, si ce n'est en prison...

Il est entendu que ce qui va suivre concerne des personnes qui partiraient de leur propre chef, et non pas des expatriés détachés sur place par leur entreprise. Ce dernier type d'expatriation est la solution la plus facile, puisqu'elle enlève à celui qui en bénéficie tous les tracas administratifs. C'est aussi la plus favorable financièrement. Elle permet de connaître le pays et de s'y adapter doucement, tout en étant payé pour le faire. Vous aurez donc tout intérêt à la choisir si vous avez la chance de pouvoir y prétendre, et que la destination proposée vaut le coup. C'est à dire, en gros, si vous représentez quelqu'un de suffisamment important ou indispensable, dans la mesure où l'expatriation coûte une fortune aux entreprises.

Pour le commun des mortels, les choses ne seront pas aussi simples. En fait, il existe très peu de pays de par le monde qui permettent à des étrangers (même européens) d'y vivre et travailler sans avoir à remplir des tonnes de paperasses, ni casser la tirelire. La liste qui va suivre ne se veut pas exhaustive, mais elle a le mérite d'être validée par l'expérience.


L'Asie du Sud-Est

Dans la liste des candidats potentiels, je placerai en premier et sans aucune hésitation le Cambodge. C'est le seul pays d'Asie à ma connaissance qui autorise non seulement un étranger à travailler, mais en plus, à le faire pour son propre compte sans avoir à s'associer avec des locaux ; Cette obligation étant toujours une source de problèmes inextricables...

Le séjour y est aussi très simple. Il suffit d'acheter un visa "business" à l'arrivée à l'aéroport de Phnom Penh (25 USD), que l'on peut ensuite renouveler ad vitam aeternam pour la même somme chaque mois. Ce simple visa vous permettra de travailler en toute légalité, s'en avoir à demander de permis de travail, de séjour, ou quoi que ce soit d'autre. Pour ceux qui ont quelque expérience du voyage, et savent de quoi je parle, c'est du pain bénit, une véritable aubaine !

Les autres pays d'Asie ne permettent en aucun cas de travailler, même si l'on se marie avec une ou un autochtone. Les règles de séjour et les procédures de visas y sont aussi beaucoup plus compliquées. C'est notamment le cas de la Thaïlande, du Vietnam, de la Chine, et, dans une certaine mesure, des Philippines.


Deux jeunes et jolies cambodgiennes...

Les Philippines sont un pays que je connais bien, pour y avoir effectué plusieurs séjours. Les procédures de visa sont relativement simples en comparaison, bien qu'elles soient devenues plus contraignantes au fil des ans. S'il donne la possibilité aux étrangers d'y vivre sur du long terme (coût du visa : 60 € par mois en moyenne), en aucun cas vous n'aurez la possibilité de travailler (du moins légalement), tout au plus de dépenser votre argent. Mais les retraités peuvent y trouver leur compte, vu que les filles de là-bas aiment tout particulièrement les étrangers, surtout lorsqu'ils sont vieux...

Bien entendu, on laissera soigneusement de côté tous les pays d'Asie à majorité musulmane, tels que la Malaisie et l'Indonésie, pour la zone qui nous intéresse. Le Laos et la Birmanie, même s'ils sont bouddhistes et dépaysants, n'offrent aucune facilité de séjour prolongé.

Dans tous les cas, gardez à l'esprit qu'une fois dans ces pays, vous n'aurez aucun droit en tant qu'étranger ; Notamment en cas de problème avec des locaux et ce, même si vous êtes de toute évidence dans votre bon droit (voir notre article : La corruption dans une société de chaos). Tous ceux qui oublient ce principe se font systématiquement plumer. On ne compte plus les hommes blancs qui ont fini ruinés, le plus souvent par des filles, parce qu'ils n'avaient toujours pas compris qu'un étranger ne PEUT PAS posséder de terre en Asie (le deal classique : on achète la maison au nom de la femme, qui vire ensuite son conjoint à grands coups de pompe dans le cul). Ce n'est qu'un exemple, et il y en a beaucoup d'autres dans la vie de tous les jours.

C'est une chose difficile à admettre pour un européen, habitué à l'esprit cartésien et à la démagogie de nos gouvernants qui pratiquent la politique inverse, littéralement.


L'Amérique du Sud

Pour ceux que l'Asie n'inspire pas, l'autre destination à considérer très sérieusement lorsqu'on désire s'expatrier est l'Amérique du Sud. Les procédures pour les visas y sont généralement très faciles. La plupart du temps, il suffit de payer un avocat pour obtenir la résidence permanente en quelques mois, et la nationalité trois ans après (le passeport à votre nom ou pas, suivant le montant de votre budget...). Parmi les pays possibles, on retiendra : Le Paraguay, l'Argentine, la Bolivie, l'Equateur et le Pérou.

J'ai personnellement vécu au Paraguay plusieurs années. C'est un petit pays de seulement 6 millions d'habitants, presque aussi grand que la France. Le paradis quand on aime l'aventure (et les armes aussi). Je n'en dirai pas plus...

Le Chili et l'Uruguay sont des pays très modernes, et les aventuriers à la recherche du typique se tourneront plutôt vers les précédents. Pour une famille visant une haute qualité de vie en général, ce sont les deux meilleurs choix, avec l'Argentine. Ce dernier est une référence, notamment la région de Patagonie choisie à l'époque par les SS pour leur repli (avec le Paraguay), et plus récemment notre Florent national, qui a lui aussi tout compris semble-t-il.

Le Brésil a une politique d'immigration très stricte, et un visa de travail extrêmement difficile à obtenir, sans parler de graves problèmes de sécurité. On l'évitera donc sans regret.

On évitera aussi et surtout : La Colombie, le Venezuela, et plus haut le Mexique. Aucune exception n'est à envisager pour ces trois derniers pays au moins, qui sont invivables pour diverses raisons. Je sais qu'il y aura toujours des pingouins pour me répondre outrés qu'ils y vivent et que tout se passe bien. C'est du flan. Ceux de Colombie oublieront consciencieusement de vous parler de "l'impôt révolutionnaire", ceux du Mexique ou du Venezuela, du couvre-feu à partir de sept heures du soir, du danger permanent, des risques exorbitants, etc. Personnellement, je ne recommanderais à personne de s'y installer.

Je ne connais pas suffisamment les pays d'Amérique Centrale pour en parler ici. Les lecteurs qui aurait quelque expérience digne d'être mentionnée seront les bienvenus au travers de leurs commentaires.


L'environnement


Le deuxième point concerne l'environnement, ou les conditions de vie en général d'un point de vue survivaliste. Parce que rien ne sert de partir si l'on doit retrouver sur place les mêmes problèmes que ceux qui nous attendent en France.

C'est la raison pour laquelle j'exclue d'office toute la zone Europe, à l'exception éventuelle de la Russie. Je dis éventuelle dans la mesure où elle aussi connait une croissance exponentielle de voiles et turbans. Quelques pays russophones comme les Lituanie, Lettonie, Biélorussie, ainsi que l'Estonie sont peut-être à considérer. L'Ukraine également, qui était un pays magnifique avant que les américains n'y interviennent, pourrait demeurer une option dans certaines parties du territoire.

L'Afrique est à exclure, bien entendu, pour des raisons évidentes qu'il est inutile de détailler ici. Avec une exception très éventuelle pour l'Afrique du Sud, où j'ai vécu. Mais ce temps est révolu, et les lois d'immigration se sont énormément durcies depuis, sans parler des conditions de vie pour les blancs.

On évitera aussi les Etats-Unis, parce qu'ils vont être confrontés aux mêmes problèmes que nous, sinon pire.

Je sais que beaucoup choisissent le Canada. Franchement, je me demande pourquoi, à moins d'aimer se geler la moitié de l'année. Je le trouve trop proche aussi des Etats-Unis.

La Nouvelle-Zélande et l'Australie sont des choix possibles, mais vous n'avez aucune chance de pouvoir y rester si vous ne remplissez pas les conditions pour les visas (notamment de sérieuses qualifications professionnelles).

Les îles soit-disant paradisiaques telles que nos départements et territoires d'Outremer sont à fuir, et il est inutile de dire pourquoi ; De même que celles des Caraïbes ou de l'Océan Indien (Réunion, Comores, Madagascar, Maldives, et autres). Le pompon revenant à la Jamaïque, l'enfer racial par excellence, où un blanc ne peut tout simplement pas vivre. Pour les autres et dans le meilleur des cas, il n'y a rien à y faire.




L'adaptation


La langue

Le temps où le français était la langue de prédilection des élites à travers le monde est lui aussi révolu. Si vous voulez vivre à l'étranger, vous devez parler la langue, sinon locale, du moins l'anglais.

Ce sera le cas pour les pays d'Asie. En Amérique du Sud, il faudra que vous maîtrisiez l'espagnol, car les locaux ne comprennent pas plus l'anglais que le français. L'espagnol est une langue très facile (pour un francophone du moins), qui ne devrait vous demander que quelques mois d'apprentissage. Une compagne du cru est l'idéal pour se perfectionner (vous aurez le choix...)

Le russe, c'est une autre histoire. Mais avec de la persévérance et une amie compréhensive, le coup est jouable. Notez toutefois que la mentalité russe est particulière et ne laisse aucune place au sentimentalisme ; Les plus faibles se feront broyer. Les russes ne s'embarrassent d'aucune considérations d'ordre éthique. C'est le plus costaud qui a raison. Mais les filles sont vraiment belles...


Le bon choix

Vous arriverez d'autant mieux à vous adapter à votre nouvelle vie que vous aurez fait le bon choix au départ.

Si vous recherchez un entourage de gens qui possèdent les mêmes valeurs et culture que vous, alors l'Amérique du Sud est à privilégier, car chrétienne et peuplée de descendants d'européens pour la majorité. Si vous pouvez supporter la mentalité anglo-saxonne, et que vous répondez aux règles d'immigration, la Nouvelle-Zélande ou l'Australie.

Si la culture asiate du sourire jaune permanent vous attire, et que vous n'avez pas l'intention d'acheter une terre ou une maison, ni bâtir un empire, l'Asie du Sud-Est est un bon choix. A ce niveau, tout dépend de vous, et il est impossible de conseiller au final un pays plutôt qu'un autre.


Le courage

Partir à l'étranger, et y vivre, demande beaucoup de courage. Pour un français habitué au plus beau pays du monde (du moins qui le fut en son temps), aux meilleurs fromages et vins, la chose n'est parfois pas facile. Mais il faut malheureusement faire une croix sur l'hexagone, pour toutes les raisons invoquées plus haut, même si un tel éloignement est susceptible de briser le cœur. Il faut savoir tirer un trait, et le jeu en vaut la chandelle. C'est le propre de la vie, avec son lot de peines, parfois profondes, de sacrifices, mais aussi de joies.

Qui sait, peut être rencontrerez-vous au cours de vos pérégrinations la jolie combattante dont la photo est devenue la bannière de Survivre au Chaos ?

Reste à celles et ceux qui n’ont pas ou plus la force ni le courage de combattre, de trouver celui de fuir afin que survivent les valeurs pour lesquelles d’autres combattront...

267 commentaires:

  1. Merci Pierre,
    Pour cet article réaliste qui dit en clair ce que beaucoup de lecteurs de S.G. pensent en douce : m....de ! Je fais comment pour organiser ma BAD ? Ce joli rêve est certes réalisable, mais demande une volonté en acier trempé (sauf si on a de l'argent) et de ne pas devoir se confronter à une famille qui ne vous comprend pas. L'émigration sous d'autres cieux est une solution de plus dans notre mallette à outils de survivalistes. J'ajouterai, pour l'avoir vécu, que la vie à l'étranger peur poser un souci d'adaptation culturelle et que beaucoup "d'expat" se regroupent entre eux plutôt que fonctionner avec les us et coutumes locales. Là aussi, il faudra faire preuve de souplesse ... La France est un merveilleux pays (je ne parle pas des gens ou de la politique) : climat quasi idéal, terres agricoles fertiles, densité raisonnable : quel dommage que nous servions de poubelles à tant de niveaux, nucléaire compris. Babette

    RépondreSupprimer
  2. bein !! reste plus qu'à augmenter mon stock de munitions !!

    RépondreSupprimer
  3. Quel article! alors là Pierre si vous le permettez :chapeau !!oui je sais les djeunes diraient respect !!! tout y est clair et précis.
    Vous etes malgré tout très optimiste et c'est le seul point sur ce sujet précis ou je donnerais quelques précisions.
    L'expatriation n'a de sens que pour les jeunes ceux qui veulent "faire leur vie"mais il faut avoir absolument présent à l'esprit que les difficultés actuelles sont mondiales et pas seulement limitées au monde occidental,que pour l'immigration de peuplement c'est reculer pour mieux sauter partout (Australie en particulier) il y a des migrants qui soit par convictions religieuses soit par pauvreté et faim envahissent les pays qui leur parraissent plus riches,c'est donc une questions de temps et si les enfants s'adapteront sans problème , il n'est pas dit qu'ils ne seront eux aussi à leur tour confrontés aux mêmes alternatives.N'oubliez pas non plus que suivant votre choix , vous serez comme la cerise sur un baba au rhum , c'est à dire voyant , si blond nordique au milieu d'une ethnie plus "foncée" avec le risque de devenir le bouc émissaire de tout les malheurs à venir .Si vous ne faites pas la différence entre un somalien et un bantou eux font de même,vous êtes un bouricain et c'est pas trop aimé par les temps qui courrent (le Français non plus d'ailleurs et c'est nouveau) .N'espérez pas trouver une deuxième "France" la langue ,la mentalité,le climat et les soins médicaux peuvent être des difficultés majeures.
    Pour avoir eu cette démarche il y a 10 ans devant le bordel économique prévu , j'ai fait fait 'un petit tour du monde des pays qui me semblaient possibles et rendu sur place visite des cabinets locaux (Vovan pour l'est asiatique) d'avocats et juristes des pays concernés après une sélection en France pendant que madame était en configuration "vacances"conclusions :on survit plus facilement sur son propre terrain (,il ne restait que la nouvelle zélande ou la Tasmanie) et l'age venant le choix de mourir au pays que nous avons fait d'autant que la fuite devant l'adversité n'est pas notre tasse de thé

    RépondreSupprimer
  4. fuir!!!!! reculer pour mieux sauter Raaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, article très intéressant comme les autres mais, parce qu'il y a un mais, pour ce qui est de l'Argentine d'après FERFAL (gogole est notre amis) c'est foutu... Quant au Canada ça doit être du au fait qu'une partie de la belle province s'exprime dans la langue de Molière.

    Cordialement

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Pierre et merci pour cet article très réaliste!!
    Quand meme triste de devoir imaginer quitter ce pays et le laisser aux mains des enturbannés!!!Perso si je devais partir mon choix sera pour la Russie car ce genre de mentalité me convient malgré le bla bla permanent sur les droits de l'homme...le kozak(46)

    RépondreSupprimer
  7. Un sujet très intéressant ! le nombre de fous qui veulent rester en France avec leur BAD me fait peur, enfin peur pour eux. Partir ? il le faudra bien, maintenant ou après 2 ans de combats achanés. La France perdra pour pleins de raisons mais s'il en faut citer qu'une seule, pensez aux centrales nucléaires, avec 58 réacteurs et autant de piscines, et sachant que si Tchernobyl n'avait pas été couverte il y aurait eu en France 0.1Sv/an, cela signifie qu'il y aura 5 à 6 Sv/an avec une France en guerre civile, donc ce sera invivable (50% de morts la première année). Pour ceux qui ne sont pas assez convaincus, pensez aux substations et à la merveilleuse idée de ne pas protéger les transfos THT des substations. Heureux est celui qui n'a pas d'ami, pas de famille, pas de bien immobilier pas de travail ou un travail qu'il considère comme de la merde, celui-là peut partir: il suffit d'une bonne dose de courage ou d'inconscience, refaire sa vie ailleurs est possible même à 40 ans, ce sera difficile mais il sera vivant. Il n'y a qu'à regarder les infos à la télé en ce moment. Il suffit de le faire avant que les frontières se ferment. C'est pas toujours le top mais soit tu crèves soit tu vis ailleurs. Après reste à savoir où ? Chacun y répondra à sa manière mais surtout pas la France ni les pays à côtés. Même en se trompant de destination, la France est ce qu'il y a de pire, ensuite une fois qu'on est parti, on peut toujours se dire qu'on ira ailleurs si ce n'est pas assez loin. Ce n'est pas une question de manque de courage, comme si celui qui reste est courageux et celui qui part est un lâche. Pour moi celui qui reste est inconscient, a un égo démeusuré ou a envie de s'amuser un peu (oui, il y en a que cela amusera... un temps...). Celui qui part est malin, et sait que la France perdra. Il vaut mieux se battre pour un pays qui nous aura accuilli et qui pourra gagner, en France ce n'est pas possible.

    DS85

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Partie 2

      Votre dernière phrase:

      << ...Celui qui part est malin, et sait que la France perdra. Il vaut mieux se battre pour un pays qui nous aura accuilli et qui pourra gagner, en France ce n'est pas possible. >>

      Il y a plus simple, convertissez-vous, les (hypothétiques) futurs propriétaires vous accueilleront surement dans votre pays, peut-être même aurez vous le droit de rester dans votre maison...

      Je peux comprendre que l'on veuille partir. Sans juger (même si je n'aime pas). Mais clamer haut et fort qu'il faut fuir et qu'il n'y a rien d'autre a faire... Je me retiens pour ne pas dire le fond de ma pensée.
      Vous ne méritez pas d'être accueillit par un autre pays, que vous espérer assez fort pour s'occuper d'organiser et financer le combat ( mais je remarque votre courage a vous battre sous une autre bannière, a moins que vous ne pensiez a vous battre pour financer l'effort de guerre, bien a l'arrière du front?...).

      Je le redis, que l'on ai envie, ou que l'on veuille partir, je peux comprendre et après tout, chacun voit midi a sa porte. Mais cette dernière phrase que vous avez écrite, m'est insupportable, vous criez défaite avant que "ça" n'ai vraiment commencé.

      Puissiez-vous trouvez votre bonheur ailleurs, loin, très loin... mais de grâce, ne dites pas que vous êtes Français, il me suffit déjà d'être "gêné" par nos dirigeants.



      B.

      *se parlant a lui-même...* <<...aime ton prochain, aime ton prochain, aime ton prochain... ah mais non, merde, quand même! >>

      Supprimer
    2. (re, la 1ière partie n'est pas "passée" semble-t'il...)

      Partie 1

      DS85 ( et a tout ceux qui pensent de la même façon...),

      *humour on*
      Il y a une solution pour éviter les problèmes avec les sites nucléaires, les sites industriels ( chimie & pétrole ), tout ce qui est armement ( nucléaire et autres ): demander a nos élus de créer une commission pour réfléchir sur la façon de faire la transition des connaisssances etc aux futurs propriétaires de la France... Et comme il semble qu'il y ait plus d'hommes que de femmes chez les futurs propriétaires, vous aurez bien sûr a coeur de subvenir a certains de leurs besoins élémentaires...
      *humour off*

      il va de soi qu'il vaux mieux fuir si tout le monde pense comme vous et ce ne sera que normal que d'autres occupent la place que nous abandonnons, sans même la défendre. Avec des gens comme vous il n'y a qu'a souhaiter que l'hallali sonne au plus vite, pour abréger la souffrance de voir de tels commentaires.

      Comment donc croyez-vous que vous serez perçu par le pays que vous voulez rejoindre? Comme un migrant venant prendre le travail des locaux? Comme un lâche qui a fuit sa nation, sa terre au "moindre" ( pas tout a fait "moindre"...) problème? Comme une "chance", une "richesse" ( etc, le laïus que l'on entend pour promouvoir la mixité sociale etc ) ?

      J'ai connu ( je connais?...^^) cette "tentation" aussi. L'herbe paraît plus verte chez le voisin...

      Personnellement, j'espère juste pouvoir rejoindre le village où j'ai grandit. J'espère que l'on saura s'organiser ( d'abord le village puis bien plus ), être solidaires. Je n'ai pas envie de souffrir ou mourir, de voir souffrir ou mourir, de faire souffrir ou de tuer.
      J'espère pouvoir faire ce que je doit faire. Faire au mieux. Et j'espère que je n'aurais pas a fuir pour un autre pays.
      Et j'espère que si malheureusement ce devait être, que ce soit, non sans avoir combattu, pour se ré-organiser/prendre des "forces".

      En tout cas ( j'espère ) pas par "facilité", pour laisser la merde a d'autres. Car de toutes façons, les extrémistes ont le devoir de convertir, asservir etc.
      Donc, où que l'on se terre, ils ont devoir d'y aller. Et faut-il vraiment leurs abandonner toutes les infrastructures d'une nation comme la France? Si ils sont organisé, que feront-ils ensuite de la capacité de production de la France, de ses navires de guerres, avions, sous-marins, arsenal nucléaire ( même s'il me semble avoir déjà lu que des dispositions soient prévues...)? Dans quel pays serez-vous vraiment a l'abri, ainsi que vos enfants, etc, dans 20, 40 ans?

      Supprimer
    3. Je suis pas Français 100% d'origine mais j'ai le droit de répondre ? Je suis, on va dire pour rester vague, originaire de 3 pays Européens. Je suis né en France comme mon père. La France, la patrie n'existe plus, je serai Russe en Russie eh bien j'aurai envie de défendre mon pays. Qu'est ce que Français aujourd'hui ?

      Me convertir, certainement pas, la France s'est converti il y a 2000 ans et il y a eu 1000 ans d'obscurantisme, les Grecs étaient à l'aube de leur révolution technologique juste avant d'aller se faire attaquer et les Romains eh bien ils aimaient la technologie. L'Europe a perdu beaucoup avec des extrémistes religieux. La France s'est couché en 40 aussi pour d'autres raisons. Et elle se couchera aussi et très rapidement, vous avez raison, beaucoup (presque tous...) vont se convertir et très vite, mais pas moi. Et c'est pour cela que je veux partir, vous allez vous battre avec plusieurs ennemis en France: L'Etat, les terroristes, les mal-élevés, les français convertis, vos voisins, ça sera vite l'enfer.

      J'irai me battre sans problème pour le pays que j'ai envie de rejoindre (j'ai pas dit que c'est en Russie), avec des armes, pas à l'arrière, et même si je meurs le premier jour eh bien je me serai respecté. L'idée de me battre pour ce qu'est devenu la France, non ce n'est pas possible.

      Dites ce que vous pensez cela ne me dérange pas. Si j'avais une lueur d'espoir de gagner, je me battrais en France, mais là c'est impossible, car vous oubliez les centrales nucléaires et les transfos THT, cela fait plusieurs années que je retourne le problème dans tous les sens et il n'y a que la fuite qui permettra de survivre sans se convertir. Vous allez faire comment pour vivre avec 5Sv/an ? Moi j'ai pas de solution. Vous allez rester vous battre si vous voyez les Français de France se convertir à 80 % ? Ils seront vos ennemis.

      C'est sympa de m'avoir répondu.

      DS85

      Supprimer
    4. J'avais pas vu ta partie 1. "Comment donc croyez-vous que vous serez perçu par le pays que vous voulez rejoindre? Comme un migrant venant prendre le travail des locaux? Comme un lâche qui a fuit sa nation, sa terre au "moindre" ( pas tout a fait "moindre"...) problème? Comme une "chance", une "richesse" ( etc, le laïus que l'on entend pour promouvoir la mixité sociale etc ) ?" L'idée est de partir avant et s'installer quand tout est encore normal. Ensuite, un soldat mort ne sert à rien ! Donc rester ici pour creuver c'est pas utile, vaut mieux partir dans un pays qui se battra et qui saura remettre à leur place les malfaisants, et je me battrai aussi, j'ai pas peur de mourir (si vraiment, si si je t'assure), je suis prêt. Après le grand remplacement il y a aura le grand nettoyage. Car ton pays (enfin ce qu'il est devenu) ne t'aidera pas, au contraire, s'il peut te tuer il le fera comme en 40. Il faut voir large et en profondeur, c'est pas facile pour certains. Cela signifie qu'il vaut mieux partir pour combattre et reconquérir la France (ce qu'il en restera et si les radiations n'ont pas trop fait de dégats à long terme). La guerre sera partout, et là où je pense aller il y aura la guerre aussi car c'est vrai elle sera dans beaucoup de pays. La radioactivité se déplace mais entre 5Sv/an et 1Sv/an eh bien je prends le 1Sv/an. Je ne sais pas où je serai dans 20 ans, j'espère au cimetière, j'aurai fait mon temps parmi les singes. Entre les fousde Dieu, les fous du pognons, les fous de l'amitié (la corruption) y'en a pas un pour rattraper l'autre. La vie est dynamique, ce n'est pas rester planquer dans son coin, ce n'est pas se planquer dans sa BAD en attendant que les autres se soient battus, certains se battront localement mais contre qui ? Le Français d'à côté s'est converti...il est devenu un ennemi. Bref, à voir comment tu raisonnes, dès qu'ils seront entrés et comme tu as une famille, je pense que vous allez vous convertir dardar...vous serez pris au piège et pas prêt à mourir et voir mourir vos proches. Vous savez ce qu'ils font aux enfants de 7 à 16 ans ? Ils leur coupent les couilles, et les enculent jusqu'à ce qu'ils soient dures, s'ils ne le deviennent pas ils sont tués, lis l'histoire,tu vas voir ce que tes enfants ou petits enfants vont vivre.

      DS85

      Supprimer
    5. Ha ce bon vieux Brad qui tente de rester poli ;)
      Je comprends ton sentiment Brad, de mon coté je ne PEUX pas partir, même si ça m a parfois fait rever mais pas pour les raisons évoquées ici.
      Je suis issue d une famille paysanne très ancrée, nous avons encore des terres et un ferme, mes grands parents, arrière grands parents etc y vivaient, mes racines profondes sont là, j en suis pétri, dans ma vie j ai été parfois courageux, parfois peureux, j ai des fiertés et des regrets, mais si j abandonne ma colline, je n aurais plus de raison d exister, vu que je SUIS la continuité des autochtones de cette colline, si je l'abandonne, je ne pourrais plus me regarder dans la glace, en toute dernière instance peut etre me retrouverais je acculé sur ma colline, et la question de choisir entre la survie de ma famille et la colline de mes ancêtres se posera....
      C est mon cas particulier, je crois qu on est tous des cas particuliers, à chacun de prendre ses responsabilités...
      Quant à toi mon cher Brad, ne te fais pas un ulcère pour des commentaires comme celui plus haut, c est à cause de la mentalité de ces gens là que nous en sommes là aujourd hui...
      Bref, portez vous tous bien :)

      Supprimer
    6. Bonsoir DS85 ,

      Je vais mettre un peu d'eau dans mon vin ^^... Par contre, svp, arrêtez de nous déclarer mort avant l'heure.

      Comme je l'ai dit plus haut, "j'espère" bien des choses, mais le moment venu, on fera comme l'on pourra.

      Et pour ce qui est de la "BAD", comme déjà dit, en français on appelle-ça une ferme fortifié, qui n'a de valeurs, comme cela a été dit et redit, que si il y a assez de bras a la fois pour travailler et pour combattre.
      Et c'est une hérésie que de rester dans son coin, même bien organiser ( tôt ou tard on se fait remarquer, et tôt ou tard un groupe armé vous tombera sur le râble, et pas le petit gang, mais plutôt ceux avec une 12.7 sur un pick-up, mortier etc...) .
      Il n'y a que dans le nombre et l'organisation que l'on peut espérer a arriver a quelque chose. Et je vous le concède, on est mal barré, mais pas tant a cause de "l'ennemi", mais a cause de nous: entre la masse qui ne veux voir et nous même qui ne nous sortons pas les doigts du c** pour se rencontrer au moins...
      Comme dit aussi, quasi personne ne doit avoir les moyens d'une BAD actuellement, mais rien n'empêche de s'organiser pour avoir certaines choses a l'avance ( céréales & graines, bouquins etc, carnet d'adresses de gens utiles, lieux... voir si des gens arrivent a se regrouper, certains équipements...créer une assoc de permaculture avec un jardin -pour avoir une structure "officielle"-... )

      Pourriez-vous développer ce que vous disiez précédemment: << ..Pour ceux qui ne sont pas assez convaincus, pensez aux substations et à la merveilleuse idée de ne pas protéger les transfos THT des substations.>>?

      Et pour les centrales nucléaires, comme pour d'autres installations, il me semble que l'état a prévu des mesures, mais il est vrai que l'on peut se demander si ces mesures fonctionneront comme prévues. Il est clair que si une partie des réacteurs partent en *ouille, ça change la donne...

      Supprimer
    7. Bonsoir Mirador,

      J'espère que tu te rétablis bien ( j'aurais bien pris de tes nouvelles, mais tu n'a pas d'adresse yopmail affiché^^).

      Vouloir défendre sa terre est une chose, que je comprend très bien, mais il faut savoir partir aussi. Mort, l'histoire s'arrête là. Si tu pars, tu continue ailleurs, avec l'option de revenir...
      Quel est ton but, rester coûte que coûte sur la terre de tes ancêtres (et peut-être y mourir) ou "survivre" ( en étant éventuellement obligé de partir, pour revenir plus tard... ou non)?

      Bien cordialement, B.

      Supprimer
    8. Je ne vous déclare pas mort, je souhaite que vous vous en sortiez selon vos choix. Rien n'est écrit à l'avance. Je ne veux pas vous démotiver mais prévenir.

      Se regrouper ? Oui, même si je verrai cela à grande échelle: un département et je voudrai bien y croire. La Bretagne dans les prophéties.

      Les transfos THT ? eh bien le réseau électrique est très fragile, le soi disant expert en a encore reparlé sur BFMTV de mémoire. Il pense aux transfos des centrales, mais avec les substations c'est un jeu d'enfant. Il faut 6 mois pour construire un transfo THT (car ils ne sont pas tous pareils sauf le RecX conçu par les ricains, ils sont en train de tout protéger, ce sera fait d'après Obama avec 2016), peu de stock et en coupant le courant, les centrales font Fukushima, oui il y a du carburant/groupeélectro mais pour combien de temps en guerre civile ? As tu lu le livre de Samuel Laurent, les terroristes ont en France des missiles anti char 133 russes, ils permettent de percer un blindage de char à 5 km avec une précision de l'ordre de qqes mètres, bref une piscine de centrale nucléaire non blindée (bande de cupides) n'y résisterait pas. Tu sais ce qu'à dit un journaliste à Fukushima ? "Pourquoi vous ne contruisez pas une piscine neuve à côté et ensuite vous faites le transfert avec une grue", le reponsable répond "parce que le cerveau de grutier ferait tilt" eh oui au dessus d'une dose rapide de 20Sv le cerveau tilt comme un flipper, et pas de 2° boule... bref, pas de courant = radiations à donf sur tout le territoire et pendant très longtemps. Je suis du domaine et cela fait 4 ans que j'étudie cette faille. Il n'y a pas de solution, enfin pas de solutions avec les traites au pouvoir, personne ne fait rien. Avant hier je suis passé à côté d'un transfo THT éleveur et j'ai eu de la peine (sérieux) en le voyant, tout seul, prêt à se faire brûler.

      Beaucoup parlent de "lorsque les lumières vont s'éteindrent" mais ils ne savent pas que les radiations suivront. Dans le livre "une seconde après" l'auteur a aussi oublié les centrales nucléaires. Les agents EDF vont tenir les centrales ? comme les marmottes emballent le chocolat...mouais j'y croit pas, le gars de l'EDF avec sa peau en lambeau, tenir la vanne qui restera collé à ses muscles tellement il sera brûlé...les gens qui disent cela ne sont pas informés.

      Je ne cherche pas à avoir raison, mais à savoir ce qui va arriver, et j'écoute, me renseigne, apprends. Je ne reste pas sur une idée fixe. Avant de découvrir cette faille (que d'autres connaissaient depuis les années 80), je m'étais préparé, j'ai tout ce qu'il faut pour survivre à Yellowstone mais pas aux radiations des centrales nucléaires françaises.

      DS85

      Supprimer
  8. Le bordel est global et il sera généralisé.
    Un des problèmes majeur ( en plus des problèmes "mineurs" tels que corruption généralisée des gouvernants, pauvreté mondiale en hausse exponentielle, capitalisme et nouvel ordre mondial glissant vers l’abîme ... ) reste la surpopulation qui explique en partie le mouvement migratoire. La montée des océans accentuera la pression sur les populations endogènes: Le tableau est sombre voire lugubre.
    L'option de l'utilisation de la force brute et sauvage devient jour après jour l'option la plus probable.
    Alors, à quoi bon courir ou fuir à l'autre bout du monde?

    Ici et maintenant, par Saint Denis et Saint georges, par Saint Machin et Saint truc, pour ma famille, les miens, la chance, mes ancêtres et mon honneur.

    Et mort aux cons!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Alors, à quoi bon courir ou fuir à l'autre bout du monde?" trop de radiations peut être...

      DS85

      Supprimer
  9. Bonjour Pierre, connaissant bien le Paraguay, l'Argentine et le Brésil, le premier est de loin mon meilleur choix. Les habitants sont hospitaliers et ne regardent pas l'étranger comme une pompe à fric...Encore assez " sauvage ", c'est un bon coin pour s'y installer...Et pour ce qui est des armes, ....sans commentaires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est facile de trouver du boulot au Paraguay ?

      Supprimer
    2. Hola Anonyme du 14 mai 2015 15:15
      C’est vrai que les Musulmans (0,02%) ne représentent pas encore grand-chose face aux Mennonites (0.22%). Alors dans le dans le Chaco…
      En plus, gracias a Dios, ils ont diminués de moitié là-bas !
      Source : http://en.wikipedia.org/wiki/Religion_in_Paraguay
      Clin d’œil y buena suerte
      Camisard

      Supprimer
  10. bravo pour votre réalisme ; j'attends tjrs vos articles avec impatience !!!! nous serons bientot submergés ,dans une dizaine d'années ,environ !!

    RépondreSupprimer
  11. Ha ha ha, le vocabulaire, les destinations choisies, on s'est forcément rencontré quelque part, c'est pas possible autrement!
    Je pense que, comme Constantin en son temps, notre gouvernement passera à la dhimmitude en toute légalité. Vos BAD, ben ce sera pour l'ennemi par voie de justice made in RIBF. L'exil, bien sûr, mais nombre de pays sont contaminés sitôt après que l'homme blanc ait apporté la civilisation. Pour l'ami Florent, la ferme argentine est à sa femme, lui préfère la Floride, faut le savoir. Le monde va trop vite et une idée valable maintenant ne le sera plus demain (Les pieds-noirs en savent quelque chose, les Sudaf aussi...). L'homme blanc est devenu le Juif des années 30, en cela les révisionnistes expliqueront à leurs gosse que ça n'existe pas. Pour ma part, bien que déterminé, c'est le groupe qui me préoccupe pour rester ici. Mes ancêtres ont émigré (de Bretagne chez les frankaouis) et n'ont pas été plus heureux ici, je ne me vois pas repartir par la faute d'infra-humains pervers que la nature ne permet pas laisser vivre sans parasiter leur environnement. On verra si l'esprit de Camerone et de Berlin m'habitent toujours dans quelques temps mais je ne me sens pas de fuir.
    La mentalité de l'Est me déroute un peu, pas assez fiable à mon goût. Le Canada, c'est une mentalité de paysans normands avec la mentalité US: ils acceptent tout le monde, sauf vous. Afrique, c'était bien avant. DOM TOM, ils sont contaminés aussi, au grand dam des locaux. Europe: pourri partout, même dans les coins improbables comme l'Irlande. Reste l'Asie et l'Amérique du Sud que je ne connais pas. Le costa Rica aurait ma préférence, faut voir.
    cc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Costa Rica ...n'est plus ce que c'était... Depuis une vingtaine d'année, trop de " blancs " avec leurs mauvais cotés on commencé à modifier la tranquilité de vie d'avant.

      Supprimer
    2. Bonsoir,

      La Guyane n'a pas été évoquée, et St Pierre et Miquelon ( mais si chaos, ça risque d'être rude là-bas sans les approvisionnement extérieurs )...
      Je trouve un avantage a l'Amérique du sud, c'est la difficulté ( je présume) de "progression", plus la logistique & intendance nécéssaire, si l'envie venait a certains de vouloir convertir... Peut-être que les grands froids peuvent être un avantage aussi ( vers le cercle arctique, ou l'Antarctique et ses îles Françaises). Mais bon, moi pas partir, moi pas malin, moi rester...;-)

      Cordialement, B.

      Supprimer
    3. Brad, j'éviterais à tout prix une île: le ravito par bateau est un risque, Les mois d'hiver ou les tempêtes sont aussi un risque pour l'agriculture locale.
      Vous pourrez aller au Pôle Nord, si les Blancs créent un truc vivable, la vermine suivra. C'est pour cela que la fuite est un leurre. Certains de mes amis ont voulu fuir en province pour se retrouver dans un bled qui ressemble à la France algérienne au final. Perso, le budget mun. est plus gros que le budget valises.
      cc

      Supprimer
  12. salut et merci pour cet article, il fallait oser, un ami immigre en bulgarie et visiblement c'est un pays pas mal sur plusieur aspect, on peut acheter de l'immobiler bien placer et pas cher, le cout de vie et pas cher, les filles que dire des poupées russes à faire pallir une francaise superficielle et pour s'y installer visiblement c'est pas compliqué. à gratter comme piste.

    RépondreSupprimer
  13. ben pourquoi pas l'Afrique quand même?!? Une fois qu'ils auront envahi l'Europe, on leur laisse, et nous on part tout reconstruire là bas lol!!! (C'était de l'humour, hein, je me vois pas faire pousser une patate dans le désert...)

    Sinon, je crois que je resterai bien chez moi. Déjà assez dur comme ça de prévoir quelque chose quand on a aucune connaissance, mais si en plus faut apprendre une nouvelle langue, se retrouver dans un pays qu'on connaît pas du tout... Pour ma part, ce serait vraiment se tirer une balle dans le pied.
    Si j'avais encore de la famille en Pologne, dont ma famille maternelle est originaire, pourquoi pas, mais bon, y a plus personne, alors...
    Nan, je vais rester tranquille à ma case, advienne que pourra, mais si je tombe, ce sera en me battant (même comme une cruche, tant pis)!

    Trinity

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et comment tu feras pour vivre avec 5Sv/an ?

      DS85

      Supprimer
    2. Oui Trinity, je comprends bien, mais votre pseudo ne manque pas de me faire penser à Carrie-Anne Moss... Si mes souvenirs sont bons, il s'agissait, dans le film, de choisir entre une pilule bleue ou une rouge ?
      Hélas, dans le réel et pour cause de démographie d'importation, il faudra choisir entre avaler la pilule charia ou partir.
      Je crois pouvoir dire que l'on ne part pas pour être mieux ailleurs, mais parce qu'on est trop mal là ou l'on est...
      Enfin, il est moins grave de se savoir ignorant que de se croire savant...
      Courage et bonne chance à vous.
      Camisard

      Supprimer
    3. @ camisard,
      il y a peut être une troisième option; se battre? Nos ancêtres l'ont fait face à l'oppresseur, et qu'est ce qu'il y a de différent aujourd'hui? S'ils veulent nous convertir, certes, il y aura des pertes, mais qu'est ce qui nous empêche de nous battre? On n'est pas obligé de fuir et de leur laisser ce que nous avons mis des années à construire à la sueur de nos fronts. Alors c'est sûr, on y laissera des plumes et pour certains peut être même la vie. Mais pour moi, je préfère me battre que de leur laisser gentiment la place et surtout de devenir comme eux. C'est peut être pas la bonne solution, en tout cas, c'est MA solution.
      @DS85: je sais pas comment je ferais, mais tu sais, des centrales nucléaires, y en a partout dans le monde. Sans compter les bombes nucléaires, que la plupart des pays ont désormais. Le nucléaire causera notre perte, c'est sûr et certain, mais certains survivront. J'en ferais peut être pas partie, je ne sais pas, mais ce n'est pas sur cela que je base le fait de rester ou pas. Tu as peut être une toute autre connaissance du sujet, et c'est intéressant de savoir ce que tu sais, mais malheureusement, on n'a pas trop le choix aujourd'hui, et je ne me vois pas choisir une destination en fonction des centrales nucléaires existantes,c'est trop compliqué pour moi. Sans compter que je suis pas seule, j'ai ma famille derrière moi. Je pense que je comprends ton point de vue, mais, c'est peut être incompréhensible pour toi, mais je préfère croiser les doigts et m'en remettre à Dieu (ou à toute puissance supérieure qui nous gouverne, pour les non croyants). Advienne que pourra, si Dieu estime que ma famille et moi avons assez de valeur pour rester, nous resteront. Sinon... peut être que je renaîtrais dans une autre vie... On verra bien.

      Trinity

      Supprimer
    4. Si le chaos économique sera brutal (quelques heures suffisent au déclenchement) le reste viendra par pallier et sera différent suivant les régions et les pays,une mosaïque d'emmerdes :guerre de religion,guerre civile politique,pillages pour pouvoir manger.le fameux terrorisme dont on nous rebat les oreilles n'est qu'une guerre de religion , dont on ne veut pas dire le nom.La peur de cette guerre s'est vue dans les défilés de charlots bien peureux , pour des faits qui si ils avaient été exécutés pour un braquage de banque de droit commun n'aurait pas fait deux lignes dans les journeaux.Quest-ce que ces quelques morts qui l'ont bien cherché par rapport au nombre de ceux qui meurent d'accidents ou de maladie ? Le pouvoir a récupéré ce fait d'amateurs pour en profiter pour faire passer des lois liberticides sous faux drapeau :le terrorisme, or ce sont des faits de guerre de religion.C'est ce fait qui ressort de tout les posts comme semblant le plus menaçant,je dois avoure que dans ma région ce problème ne se posera pas,pour l'avoir résolu à divers reprises au cours des siècles passés et plus que préts pour le résoudre si le besoin s'en fait sentir,il n'en ira pas de même entre Roubaix ,Lille et Tourcoing voire le 93.La vie de l'homme est un combat ,nous l'avons un peu oublié dans le confort des I merdes et des écrans plats ,il va falloir revenir aux fondamentaux et vite,j'ai testé le 8 jours sans eau ni électricité afin de voir mes lacunes dans la préparation et bien c'était nécessaire !!! .Pour finir n'oublier pas non plus que l'islam a été condamné a deux reprises par la cour européenne des droits de l'homme comme étant contraire à la démocratie et la liberté et ça en assemblée pleinière comme c'est bien gardé de le dire la mafia des merdias a la botte

      Supprimer
    5. L'idée de virer en Afrique est pas con. Ils ont tellement peu gratté le sol que les nutriments sont encore en place et que la culture y est faisable. Et puis historiquement, on a fait de l'Algérie un pays prospère et la Rhodésie était le grenier à blé du continent. Bon depuis, c'est redevenu comme c'était avant qu'on arrive, hein.
      cc

      Supprimer
    6. @ Trinity
      Bien sûr qu’il faut se battre, je me bats aussi contre l’âge même si je sais que cette bataille est perdue d’avance ! En 2025 j’aurai 75 ans…
      Les choses ne ce résument pas et ne doivent pas se résumer entre le camp de ceux qui veulent rester contre le camp de ceux qui envisagent de partir ! Disons entre les braves et les poltrons, les courageux et les trouillards.
      Pierre évoque la question de l’âge et dans cet article il fait preuve de compassion envers celles et ceux qui ne pourraient « faire le coup de feu » comme il le dit si bien. Présenter des lieux de retraite possible est tout à son honneur.
      Je ne connais pas beaucoup de seniors qui ont le désir ou l’envie de partir en maison de retraite, mais à un moment il faut bien s’y résoudre. Parce qu’on est seul et qu’on ne peu plus y arriver, parce que les enfants les y poussent… Parce que seul indigène, isolé, cerné d’allogènes ce n’est plus tenable…
      La retraite est l’une des nombreuses stratégies dont Pierre, tout au long de son blog, nous instruit… Il l’envisage aussi et surtout face à cette « stratégie de la barbarie » chez l’ennemi, dont il nous informe. C’est la stratégie de Daesh en Syrie et en Irak que j’appel Syrak et c’est un territoire aussi vaste que la Grande Bretagne !
      Eurabia non merci. Mais voilà force est de constater que nous sommes confrontés au développement, exponentiel, d’une espèce invasive, envahissante, introduite en Europe. Force est de constater que les autorités vont maintenant jusqu’à aller les chercher en mer.
      Pour que ses racines soient vivantes, l’arbre doit rester en vie…
      Soyez bénie Trinity, vous et votre famille, que Dieu vous garde.
      Sincèrement.
      Camisard

      P.S. : Il faut savoir mourir à quelque chose pour pouvoir renaître à autre chose. Je ne doute pas un instant de vos capacités !

      Supprimer
    7. Merci camisard pour votre réponse,

      Je me suis peut être mal exprimée, mais je ne pense pas que ceux qui veulent partir soient des lâches ou des trouillards. Vous soulignez un point effectivement important à savoir que ceux qui n'ont ni envie de se convertir ou de se plier à la majorité envahissante ni la possibilité physique ou psychique de combattre doivent effectivement avoir une solution de repli. Pour ma part, si la solution de l'émigration était envisageable (financièrement et si aussi j'avais assez de courage, parce qu'il en faut, je crois aussi pour se lancer là dedans), peut être que je le ferais.
      Dans tous les cas la question ne se pose pas pour moi, alors autant mettre toutes les chances de son côté pour rester ici!
      Vous aussi, que Dieu vous garde, et bonne chance!

      Trinity

      Supprimer
    8. Bonsoir Camisard,

      Je le redit, je peux comprendre que l'on veuille ou soit tenté de partir. J'ai des parents qui ont l'âge que vous aurez dans dix ans et je ne me pose pas la question s'ils pourraient encore se rendre utile, je n'en doute pas (il n'y a pas que le combat, il faut s'occuper de toutes choses courante et d'ailleurs ceux qui veulent partir -si c'est pour ne pas avoir a se battre- pourraient trouver leurs comptes en s'occupant de produire -champs, manufactures...-).

      Par contre, bien que mon père ait une retraite confortable (pour un ouvrier), je ne sais pas ce que vaudrait cette retraite en cas de chaos, très probablement précédé ou suivit d'un effondrement.
      A moins d'avoir un "petit" pactole de coté en argent métal et/ou or ( et/ou avoir investit dans l'immobilier dans le pays de destination, pour ceux qui ont les moyens...), qu'iront faire nos retraités dans un autres pays, si ils ne peuvent s'appuyer sur leurs retraites?

      Je ne peux qu'espérer pour nos aînés qu'ils puissent rejoindre leurs enfants (ou être rejoint, dans mon cas...).

      Bien cordialement, B.

      Supprimer
  14. ''la patrie c'est le seul bien de ceux qui ne possède rien''
    Jean Jaurès

    alors battons nous comme des diables pour la conserver, sinon nous aurons de sacrés emmerdes en passant de l'autre coté avec les poilus de 14 18 et les fusillés de 39 45

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. " "''la patrie c'est le seul bien de ceux qui ne possède rien'' ": c'était vrai il y a un temps et lorsque le pays n'était pas miné (centrales nucléaires), aujourd'hui cette phrase est vide de sens car il n'y a plus de patrie. A quoi bon se battre si tout est perdu d'avance ? Un propriétaire avec famille et amis et son entreprise a beaucoup a perdre, donc il doit se battre. Pourquoi le locataire irait se battre avec un travail au SMIC ?

      Le seul pays où la patrie existe encore en "Europe" c'est la Russie.

      DS85

      Supprimer
    2. svp, DS85, ne perdez pas votre temps ici, préparez votre baluchon et partez donc....
      A moins que vous n'ayez besoin de vous rassurer en embarquant du monde avec vous, pour vous rassurer mutuellement, comme quoi vous êtes "malins" et ceux qui reste stupide ou des vicelards qui espèrent le chaos...

      J'ai grandit a la campagne dans une ancienne ferme, avec ce qui va avec. Mais a 45 ans je n'ai "rien", pas de patrimoine, pas pécule ou je ne sais quoi. Je suis de "la France d'en bas", un "sans dents", vivant en hlm ( qui n'est pas blême pour autant! ^^), avec les revenus qui vont avec ( et les alloc familliales et logement, sans lesquelles on serait dans la merde...).

      Mais j'ai ma famille, parents etc, on se porte plutôt bien ( mon principal soucis c'est les ados...^^). Je suis chez moi sur cette terre. Pas question de partir comme ça...

      Pour moi les commentaires que vous faîtes sont un poison. Vous voulez partir? Ben allez-y, vous n'attendez quand même pas que l'on vous félicite du bien fondé de votre choix? Allez-y et arrêtez de rabattre sans cesse que les carottes sont cuites. A priori vous ne serez pas là pour le voir. Et moi, si je dois le "voir", je n'ai pas besoin que l'on me rabâche que je vais morfler, je le verrais bien le moment venu...

      Je ne vous salut pas...

      Supprimer
    3. ds85 t'est vraiment con ? ou un troll ??
      comme si la radioactivité allait s'arreter aux frontiéres !

      ceci dit le nucleaire n'est pas dangereux, c'est les cons et les comptables qui en assurent la gestion qui le sont !
      quant aux conducteurs de reacteurs et aux mecanos de maintenance c'est certainement les derniers qui resteront à leurs postes car ils savent que l'abandonner c'est condamner leur famille à mort ! la meteo ne connait pas les frontières !

      Supprimer
    4. à Anonyme14 mai 2015 20:10
      ds85 t'est vraiment con ? ou un troll ??
      comme si la radioactivité allait s’arrêter aux frontières !

      Ne perds pas de temps à répondre à ce genre de blaireau. Quand il en viendra, des comme lui, quémander et implorer en t'expliquant ce que tu devrais faire, un coup de 12 fera l'affaire.
      Par Saint Georges.

      Supprimer
    5. "svp, DS85, ne perdez pas votre temps ici, préparez votre baluchon et partez donc.... " c'est un sujet sur l'expatriation, donc quoi de plus normal que parler de partir ! c'est incroyable, vous ne voulez pas partir donc les autres qui le veulent ne peuvent même pas parler, c'est ça ? Le titre serait "la BAD pour le survivaliste" je n'aurai jamais écrit cela. Ici, il s'agit de peser le pour ou le contre de partir et j'avance des arguments. Partir de suite, au moment critique ou après, c'est toujours partir.

      "Pas question de partir comme ça..." c'est presque mot pour mot ce qu'à dit un proche et vous savez quoi : il est mort, vous me direz c'était une autre époque.

      "Pour moi les commentaires que vous faîtes sont un poison." vous en êtes certain ? Ce n'est pas plutôt votre vision de l'avenir qui est du poison ? Il faut du courage pour rester et il faut du courage pour partir. Il faut prévoir toutes les possibilités, rester, partir. Préparez votre famille à se convertir.

      DS85

      Supprimer
    6. DS85 Ce que Brad remet en question, je crois, ce nest pas le fait que certains veuillent partir, mais bien le fait de décourager ceux qui veulent rester.... Meme ma compagne qui est un peu handicapée physiquement est prete à se battre, et porter un fusil, si c est nos femmes qui vont rester pour defendre notre terre, je me demande comment nous pourrons nous regarder ensuite dans la glace....
      Ici c est chez moi, chez moi ! Ma terre, je suis un autochtone, un indigène, comment je pourrais expliquer cela à ma conscience et à mes anciens, qui eux sont morts à la guerre, qui se sont battus dans des circonstances horribles, si moi je me contente de tout basarder sans rien avoir tenter???
      Peut etre que certains ne sont pas ancrées, mais moi oui, je ne peux pas abandonner ma terre, ma terre c est mes tripes, cette terre ne rpresente rien pour les babouches qui viennent chier dessus, mais pour moi c est aussi important que mon sang... Je ne partirais pas, je ne suis pas un sur homme, juste un homme, je ferais ce que je peux, mais je ne partirais pas !

      Supprimer
    7. Oui Mirador, c'est bien le défaitisme affiché presque avec légèreté pour une situation, si elle se présente, qui sera horrible.
      La situation pue? Bien sûr, elle pue "grave" même^^... Mais est-ce raison de faire une ode a la fuite?

      Sinon, comme dans mon dernier commentaire ( chronologiquement ), en réponse a ton attachement a ta terre, je te le redis, mort tu ne "sers" plus a rien...
      Se battre est une chose, mais si d'aventure tu peux voir venir le moment du choix entre continuer a te battre et mourir, ou partir et éventuellement revenir, j'espère que tu saura/arrivera a partir...

      Bien cordialement, B.

      Supprimer
    8. Brad, je n ai pas de yop mail, car discuter ici, me suffit, les bras je les trouve ailleurs comme je l ai expliqué auparavant, je pense que nous avons chacun nos "plans", le mien est un regroupement sur la colline dont je parle, avec ma famille et quelques personnes valables , comme j ai dit plus haut, le choix peut se poser, et je choisirai évidemment la vie de ma famille plutot que ma terre, mais ce sera vraiment la défaite d une vie, si j etais tout seul je resterai jusqu au bout sans hésiter c est une certitude, mais je ne suis pas seul et heureusement.

      Merci de demander si ça va mieux :) , oui le chirurgien à fait une greffe qui a fonctionné, du coup il ne m a pas amputé le pouce. Mais sans des moyens modernes et des médicaments pour revasculariser le pouce, je n aurai plus de pince sur une main, (pour revenir sur les blessures en cas de chaos) , sans pince, difficile de tenir un fusil, une hache, une pioche. Merci en tous cas :)

      Prend soin de toi en tous cas :)

      Supprimer
    9. Après, et si le contexte du pays tient encore quelques années, j ai un gros projet en tête avec certains "camarades", mais à connotation politique, donc je n en parlerai pas ici, mais ça fonctionne, ce sera très interessant pour certains survivalistes, rien de """terroriste"""" mais quelque chose de très rassembleur, et légal (je précise), racheter un hameau désafecté, ou rénover des corps de fermes autour de ma colline, et racheter petit à petit les alentours pour accueillir des familles de camarades, je nen dis pas plus car je ne sais meme pas si cela verra le jour, mais nous sommes plusieurs sur le coup, on verra, et si le blog existe toujours, j en reparlerai le moment venu, mais ce sera très selectif, et il faudra bosser dur et respecter. bref bonne soirée à tous et toutes.

      Supprimer
    10. Je vous trouve bien dur avec quelqu'un dont le souhait est la fuite et dont les arguments vont dans ce sens. Dans l'absolu, on ne sait pas si on fuira ou pas, ni qui ou quoi nous fera partir. Qui sait un jour si cette merde de DAL vous explique que chez vous c'est chez eux, regardez les pieds-noirs, persuadés d'être chez eux par leur travail avant 62.
      Rejeter ce genre d'avis, c'est revenir à "On vaincra parce qu'on est les plus forts" avec le résultat que l'on connaît.
      Regardez les changements hyper rapides, regardez qui est l'übermensch aujourd'hui: c'est plus nous.

      Supprimer
    11. Bonjour "Anonyme15 mai 2015 09:25",

      Ce n'est pas le fait de partir qui m'a fait réagir, c'est cette impression de vouloir absolument insister sur la certitude que c'est foutu, que la France ne vaut plus rien...

      Bien sûr si la référence est nos élites, nos "journaux", tous ceux de nos compatriotes qui ne veulent voir, ou pire, qui continuent de militer pour encore plus d'immigration, etc, -et qu'en plus on rajoute les éventuels problèmes de centrales, alors oui, il vaut mieux envisager (au moins) de partir pour éventuellement revenir (si pas de soucis de centrales...).

      Pas besoin de répéter 50 fois que ça pue, on le sait tous, avec plus ou moins de conscience.

      Je n'ai pas connu la guerre mais ce que j'en sais me suffit déjà pour savoir que je n'ai pas envie de vivre ça, et que ma famille le vive. Mais j'espère bien des choses, tenir le coups, être a la hauteur, faire ce qu'il faut quand il le faut, pouvoir me regarder dans la glace si je passe les "événements"...
      J'espère.. "a la grâce de Dieu", comme on dit ( et pour ce qui est des radiations en cas d'attaque de centrale, ou "simplement" d'incident... ben que voulez-vous que je fasse a part partir? ^^ )...

      Donc, svp, mon p'tit moral, ne me le sapez pas, merci ;-) ... d'autant que j'ai une femme qui s'en occupe très bien ;-) et une ados en prime ( je dit bien "une", pas "un")... ceux qui ont procréer et se sont occupé de leur progéniture apprécieront ^^

      Bien cordialement, B.

      P.S.: Et puis franchement, ça fait presque 20 ans que je "survis" a ma femme, j'ai "survécut" a une adolescence, plus celle en cours ( et c'est pas fini :/ ^^), et je ne pourrais pas survivre a ce qui est censé venir? A force de me faire tanner, j'ai l'avantage d'avoir le cuir épais et la tête dure! ;-p

      Supprimer
  15. Lors de l’occupation Allemande, les effectifs des divisions de campagne, en France en mai 1941, étaient de moins de ½ million d’hommes. Pour être précis : 465.000 soldats dont près de 80.000 étaient destinés à court terme au Front de l'Est.
    Source : http://siteedc.edechambost.net/Paxton/Annexe_effectifs.htm

    Je rappel ces chiffres pour mémoire, Mai 1941 et mai 2015 ne sont pas du tout comparable bien évidemment. Quoi que… J’en viens à penser que si l’occupant de l’époque avait été 10 fois plus nombreux (pour les plus optimistes) voir 20 fois plus nombreux (pour les plus réalistes) Adolphe aurait certainement pu faire l’économie de leur donner des fusils ?

    Maréchal Pétain vs. Maréchal Houellebecq ? Le Houellebecquisme deviendra-t-il ce que le Pétainisme était ? La logique mathématique étant également implacable pour le comptage des voix au suffrage universel, cher au Général déserteur (ayant eu le courage de fuir à Londres), 49% contre une République Française Islamiste n’empêcheront les 51% de la porter, démocratiquement, au Pouvoir.
    Si j’en crois la démographie présentée dans la vidéo de Pierre, emblématique de son article d’une gravité extrême, c’est bien vers des territoires Chrétiens que j’inclinerai celles et ceux que j’aime et donc souhaite protéger à penser à aller s’ils trouvent le courage de fuir…
    Contrairement aux affirmations péremptoires de Jimmy (Jacques en Anglais) Attali sur « nos » racines Musulmanes https://www.youtube.com/watch?v=SGo_9FB3X_g et puisque il a été question de l’Ardèche dans plusieurs commentaires d’articles précédents, je vous invite à jeter un œil sur ce lien http://www.code-postal-ardeche.fr/index.php. Tapez St pour saint dans recherche, j’ai compté 103 bled, si j’ose dire, qui sont Saint quelque chose. Il y a des couleuvres en Ardèche mais pas énormes comme celle que ce Jimmy voudrait nous faire avaler !
    Ardéchois AOC depuis 1634 et en bon SS (acronyme de Sous Survivaliste) et pour toutes les raisons évoquées dans ce trop lucide article de Pierre, c’est la Patagonie qui serait ma terre d’élection aujourd’hui…
    La valise ou la charia !
    Bonne chance à toutes et à tous.
    Camisard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. salut Camisard !
      il ne faut pas oublier un autre cri de guerre : ''c'est la valise ou la piscine à cochon ''
      sans oublier la pompe à merde branchée sur la tonne à lisiers !
      j'en ai encore un autre, mais je le garde pour moi ! aucune envie que Pierre aille au trou !

      Supprimer
    2. putain de pieges a robot, m'a encore bouffer mon texte

      Supprimer
    3. salut camisard,connaitrais tu une maisonnette a vendre du coté de l auberge rouge ??? adiousiast, et occitania sempre !!!

      Supprimer
    4. Adieu Anonyme 21 mai 2015 09:31
      Non, mais sur le plateau de l'Ardèche au beurre tu devrais trouver mieux et moins cher que dans l'Ardèche à l'huile...
      Tu seras ainsi très loin du Boulevard des Allongés ;)
      Camisard

      Supprimer
    5. merci camisard ! l Ardèche au beurre je suppose que c est celle des vaches ,je compte y passer un de ses jours,car si beaucoup de gens ne pense qu a fuir nous comptons bien rester chez nous ,en terre occitane et advienne que pourra !! sur ce porte toi bien et le jour du grand chaos oublie la camise blanco LOL !!!!

      Supprimer
  16. "La valise ou la charia !" il y a une troisième voie: l'esclavage, ils vont faire des esclaves à qui ils ne demanderont pas de se convertir, ce sera des esclaves manuels, sexuels ou d'autres choses qui leur passeront par la tête...

    DS85

    RépondreSupprimer
  17. bien que j'attends toujours avec impatience un post de ce blog, c'est la dernière fois que je lirais l'article à 11 h du soir .... J'en ai marre de ruiner mes nuits ! LOL
    ceci dit dire que partir est LA solution .... alors là peut être mais pas possible pour la majorité des gens . Je me marre de voir que la plupart de ceux qui disent partir sont peut être aussi les premiers à gueuler parce que nous sommes envahis d'immigrants.
    Rien n'est écrit et si nous parlons français actuellement c'est parce que nos grands parents se sont bougés le cul il y a 70 ans . Oui ce sera surement un chaos terrible mais il est hors de question de se laisser bouter dehors . Tous ces gens morts pour nous , qui se sont battus, pour que les générations futures puissent vivre en paix (ceci dit ils doivent se retourner dans leurs tombes) . Je sais bien qu'il faut sauver sa peau mais est ce à ce prix là ?
    quant à DS85 pour les centrales nucléaires ils n'auraient aucun intérêt à les faire sauter ou tout autre chose ça leur poserait autant de problèmes à eux qu'à nous si tout était contaminé , plus de bouffe, plus d'eau, ....
    au fait tu pars quand DS85 ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Demain matin :) j'ai vendu ma boite il y a 6 mois et j'ai récupéré pas mal de fric, tout est installé, et j'ai déjà commencé ma nouvelle affaire, ça marche très doucement mais j'ai espoir. Le bonheur ! Le top: j'ai exploité des Français et maintenant je me barre avant la merde. Et je vais en exploiter d'autres, c'est vraiment génial d'être patron, enfin moi c'était pas fric à donf, je suis humain, car je faisais travailler des gens, même si des fois j'avais mal au coeur à voir des gens payés au SMIC et galérer, c'est triste. Vous allez morfler en France, c'est peu dire, surtout les enfants. Enfin si vous arrivez à défendre le pays, je reviendrai peut être lorsque tout sera nettoyé. Je continuerai à vous lire, tant que vous avez du coran, euh du courant.

      DS85

      Supprimer
    2. La rentrée "quand tout sera nettoyé" dans votre hypothèse sera peut être beaucoup plus difficile si nous tenons le manche , n'entrera plus qui veut,ne compter pas sur nous pour tirer les marrons du feu

      Supprimer
    3. DS85, c'est quoi cette merde <<...Le bonheur ! Le top: j'ai exploité des Français et maintenant je me barre avant la merde...>> ?

      Vous avez exploité des Français... pas des compatriotes... message de troll ( d'état?) ou "gaffe" révélant une appartenance ethnique et/ou religieuse sous le coups d'une vexation?

      Ah comme j'aimerai pouvoir mettre un visage et un nom sur certains courageux anonyme... ah oui, comme j'aimerai cela... plus d'anonymes, rien que pour ça je passerai chez le coiffeur et le photographe pour vous apparaître sous mon meilleur jour! ;-p

      Supprimer
    4. Ah, je comprends, en fait ton objectif est de prendre le contrôle de la France et de faire tes lois, pour toi bien entendu, ça promet. J'espère que tu seras heureux avec les gammas ...

      DS85

      Supprimer
    5. J espere que tu seras heureux avec les betas ;)

      Supprimer
  18. Nous avons raison de nous inquièter, mais je pense que le chaos sera mondial.. et les pays épargnés pendant un certain temps, seront -in fine- atteints aussi. Mais c'est vrai, d'y aller ça donne un délai, peut-être pour mieux riposter ensuite ?

    GZ

    RépondreSupprimer
  19. Marrant les comments ce matin ! Eh les gars, vous fachez pas, j'ai bien peur que tout le monde ait raison :
    Les effrayés du nucléaires, comme ceux de la charia
    Les adeptes de la BAD et ceux de la fuite
    Les anti expat comme les amoureux de l'australie
    Pour la bonne raison qu'il risque de ne pas y avoir une seule solution exacte, mais plusieurs en fonction de ...., de nombreux paramètres pour le moment peu connus. A ce jour plus de 40 volcans sont éveillés sur des lignes de faille, des bruits étranges raisonnent partout dans le monde (j'en ai été personnellement témoin chez moi et je vous jure que c'est très impressionnant, par ailleurs j'ai perso assisté à des choses étonnantes et pas du tout classiques, le tout en forêt de Chaux)
    A la ferme il s'est passé des choses non moins curieuses
    De façon générale, le monde bouge et les portes d'entrée au chaos risquent d'être multiples.
    Je n'ai personnellement exclu aucune solution, pas même la fuite pure et dure (la préparer ne veut pas dire l'accepter facilement).
    Si l'on me demandait quelle est ma meilleure recette : peut-être bien justement de s'adapter à tout, y compris le plus inattendu, surprenant ou imprévu
    Prévoir l'imprévisible, Looool
    Par contre, au fur et à mesure de mes périgrinations de survivaliste, il m'a semblé voir naitre une sorte de certitude : toute seule, je n'ai ni envie ni le courage de me battre. IL me semble que c'est seulement ensemble que nous en sortirons, du chaos officiel ou insidieux.
    Il faut une équipe et combien d'entre vous ont justement souligné qu'aucune BAD (au sens ferme fortiiée) ne peut résister à un armement moderne ou une grande équipée barbare ! A moins de bénéficier soi-même d'une grande équipe compétente et militaire, en plus bien dotée de trucs assez peu faciles à se procurer pour le moment.
    Il n'existe pas de règle absolue. Je redoute le développement d'une religion extremiste, mais j'ai des amis de tous bords, je redoute la connerie, mais je suis sans doute la conne de quelqu'un d'autre, j'ai peur de la violence, mais pour mes enfants je le deviendrai ...
    Cet article a eu le grand bénéfice de nous faire sortir du bois, nous les loups solitaires .... aurions nous oublié que nous chassons mieux en meutes ? Babette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Babette
      Votre commentaire est d'une lucidité rafraîchissante. Une belle leçon de ce que devrait être l'esprit survivaliste.
      Merci infiniment.
      Comme pseudo, Lucidité vous conviendrait parfaitement...
      Bravo !
      Camisard

      Supprimer
    2. Bien le bonjour^^,

      *humour on*
      ... Mais c'est pas moi, m'dame, c'est l'aut' qu'a commencé...
      *humour off*

      Tout a fait d'accord Elizabeth, ^^. Ce post est très productif en commentaires ;-), et après coups je me suis dit que je devrais prendre un peu de "recul" ^^ ( mais je vote quand même pour fusiller ceux qui font la propagande du défaitisme!^^ -sans faire de parallèle, svp, avec ce qui s'est fait en 14-18...-).

      Cordialement, B.

      Supprimer
  20. Pierre Templar
    Cela fait des années que je lis ton blog avec grande rigueurs pour trouver de bon conseils.
    Je souhaite que tu m'en donne un personnel si tu as le temps et si, je l'espère, tu le souhaite.
    Je suis Catholique, Français ,d'origine Algérienne par mes 2 parents...
    Ton dernier article m'a vraiment horrifié car si je transpose tes prévisions de guerre civil à mon cas,
    il semblerait que je sois bientôt pris entre 2 feux :
    Les islamistes me prenant pour un traître,
    Les ''identitaires''me prenant pour un étranger...
    Je te demande humblement de me donner un conseil...
    En sachant que je repugnerai à devoir vivre dans une dictature islamiste m'obligeant à renier ma foi.
    Bien cordialement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour M. Hamli,

      Bien que ce mot ne me soit pas destiné, je me permet de d'y répondre, enfin, d'essayer, car vous soulevez un point auquel je pense régulièrement quand on parle de confrontation Français ( "de souche" ) contre ceux d'Afrique: il y a des gens de bien partout, l'ennui c'est que ce n'est pas les salopards qui morfleront en premier, en tout cas pas que eux.

      Comme je l'ai déjà dit, je vis dans un quartier populaire -avec des parties "barres hlm"- ( Koenigshoffen, a Strasbourg ) et ce depuis plus de dix ans.

      Pour ma part l'ennemi sera le salopard, celui qui fait le "mal" ( mais bien des "bon pères de familles" risquent de l'être, momentanément ou plus longuement...). Je côtoie & connais pas mal de gens de diverses origines ( mais essentiellement Maghreb & Turquie), parmi ces gens, ils y a des gens très bien -que je connais-( moralement, etc... enfin, a priori^^), pour les autres, au moins pour une partie, j'aurais des "réserves"...
      Si Chaos il y a, je préfère que la personne qui monte la garde, surveille mes gosses etc, soit quelqu'un de bien, avec des valeurs etc. En ce sens, l'origine n'a pas d'importance.

      Mais le souci pour vous est que même si tout le monde dans votre quartier vous connait, et vous apprécie, il suffit que vous croisiez une fois les mauvaises personnes ( ou alors être accompagné d'une personne "caution"?)...

      Comme pour tout le monde, la solution est dans le nombre, faites-vous connaitre, ayez des relations avec autant de monde que possible ( association & club, parler /échanger avec les voisins, chez le boulanger...).

      D'après vos précédents posts vous semblez impliqué & pratiquant, et bien, c'est un moyen de créer du lien, que ce soit a travers un "club" de la paroisse, ou de part les autres pratiquants ( ou non) de votre paroisse...

      Bien cordialement, B.

      P.S.: a propos des "gens de bien" que je connais ( a priori^^), lorsque j'ai eu connaissance de la carte sur la drépanocytose, j'avais fait une petite recherche pour en savoir plus.
      J''ai ainsi appris qu'un monsieur d'origine Africaine, dont deux des filles ont été en maternelle avec deux des miennes ( la dernière et l'ados...^^) , s'occupait d'une association et était Dr & chercheur sur la drépanocytose... Il habite a 50 m, toujours souriant, aimable, poli, ainsi que sa femme (et ses enfants). Une "crème". Pas prétentieux ou arrogant, non, jour après jour toujours aimable ( et ça, dans mon quartier... ce n'est pas le savoir-vivre qui étouffe les gens ;-) ! ).
      Le genre de personne qui mérite de passer au travers de la misère a venir sans dommage.

      Supprimer
    2. J'ai effacé mon message car il ne m'était pas adressé. J'en poste un quand même. Vous êtes mal parti avec cette "double culture" bien que vous soyiez proche de St Augustin. Ce ne sera pas nous qui vous feront du mal, mais les attentistes qui se vengeront sur des gens intégrés persuadés de ne rien craindre de ce côté-là. Les mêmes qui baladaient leur tondeuse en 44 sans avoir rien fait avant. ces attentistes massacreront l'épicier du coin mais laisseront en paix les dealers de la cité en face. Bien que personnellement je n'ai aucune morale, je me refuse à traquer des gens comme vous, je préfère des gens qui se prennent pour nos occupants. Les harkis ont fait beaucoup pour s'intégrer ici, y compris en donnant des prénoms français à leurs enfants, ça n'a pas empêché grand chose mais ils ont une légitimité au regard des gens de valeur pour lesquels le sacrifice doit être salué.
      Le paradis est sur terre, à vous d'en faire un autour de vous avec des gens de valeur et si le bien est le chemin le plus difficile, le vôtre le sera encore plus, mais ça vaut le coup.
      cc

      Supprimer
  21. c'est très simple tu feras partie mon frère , de ceux qui devront choisir un des deux camps, car les deux partis se radicaliseront a un point tel que rester au bord de la piscine a tater l'eau sera impossible;les harkis ont été soumis au même choix et je les salut pour leur courage.Tu ne pourras pas vivre en dictature Islamique , car tu sera considéré comme ayant renié une foi que tu n'as jamais eu et condamné à mort comme tel par la charia , alors fait ton choix si tu le juge nécessaire maintenant et fait le savoir haut et clair,le camp de la liberté ne fait pas de différence entre les hommes .Ton analyse est hélas la bonne,il est des moments ou on doit choisir dans la vie d'un homme sa voie ,c'est ça la liberté :la possibilité de choix .Bonne réflexion

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à Janus 2a15 mai 2015 13:16
      Je partage ce point de vue d'autant que nous aurons tous et toutes à faire les choix et à prendre les décisions qui en découleront.
      Même ce pauvre DS qui s'obstine à devenir le "colatéral" de quelque chose devra arrêter de blablater ... ou périr.

      PS: à relire les interventions précédentes de M Hamli sur d'autres sujets, je reste dubitatif.

      Laurent

      Supprimer
    2. Merci Pierre pour ce superbe article. Ce qui est vraiment cool c'est que même les soit-disant survivalistes ne voient pas le danger arriver. C'est dire à quel point les idiots au palai ne savent rien. Pourquoi ne pas aller dans le camp en face et aider pour avoir un pouvoir et de l'argent ? Le locataire n'a t-il pas meilleur intérêt à se battre contre l'ancienne France et faire émerger la nouvelle France, pleine d'espoir ? Pierre il faudrait faire un article : "Se convertir pour survivre et faire émerger la nouvelle CaliFrance" je pense qu'il y aurait pleins de messages.

      Supprimer
    3. Anonyme de 16:46: tu parles sérieusement ? le survivalisme, c'est survivre, ok, mais est ce survivre sans valeur morale ? enfin, je vais y penser c'est peut être pas si dingue que ça...

      Supprimer
    4. """""se convertir pour survivre""""""" ....... et pourquoi pas vendre ses fesses pour une place au soleil?? bref j en reste là je vais etre vulgaire...... ça me dépite...

      Supprimer
    5. @Mirador: il faut respecter les choix des autres ! pourquoi tout de suite partir dans les mots vulgaires ? Y a tu pensé au moins ? Tu pourrais garder tous tes biens.

      @Anonyme de 16:46: ta question est très intéressante, même si je constate de l'humour caché. Survivre avec ou sans conscience. Combien de survivalistes vont se convertir ?

      Supprimer
    6. Avec tous ces anonymes on ne sait plus qui dit quoi, bref se convertir, c est pour moi la pire des soumissions et l insulte suprème pour ses anciens, je respecte mon choix :p

      Supprimer
    7. @Mirador: un exemple, les fous rentrent chez toi, tout le monde s'est battu, etc, etc, mais tout le monde est capturé et vivant, ouf, non, en fait le malheur arrive: vous ne pouvez plus vous défendre. Il te demande de te convertir sinon ils épeluchent ta femme comme un oignon et la font frire (tu as déjà résisté, et ils l'ont violé, etc, etc). Je ne sais pas si tu as des enfants mais ils peuvent faire de même (ce cas peut servir à d'autres pour imaginer à quoi faire face demain), en fait, ils peuvent commencer par un membre de la famille (ou du groupe) et ensuite continuer les uns après les autres. Alors tu fais quoi, tu regardes ta femme faire l'oignon ? et les enfants ? bref, penses au pire des cas et poses toi la question de savoir si tu vas te convertir ou non. Ce sera un moment difficile. Mais comment réagir ? On peut résister à la torture mais voir sa propre famille se faire éplucher c'est, je pense, insoutenable.

      Anonyme de 17h:51

      Supprimer
    8. Mirador avec des si on mettrait Paris en bouteille ,enfin si.... ça n'arrivera pas la dernière balle est pour soi,face a des barbares , toujours , cela ne souffre aucune exeption

      Supprimer
    9. @Marina: tout peut arriver, et à un enfant de 4 ans on lui demande de se suicider, ou tu tires dessus, sur ton enfant ? Avec uniquement des adultes c'est encore jouable et encore il pourrait arriver le cas où un groupe se fait gazé la nuit ou tout autre scénario.

      D'après toi, si tu es à court de munition et pas en mode combat sur l'instant, tu te suicides direct car sinon tu n'as plus rien pour empêcher les tortures, c'est cela ?

      A mon avis tu n'as jamais tiré sur ta famille avec pour objectif de tous les tuer parce que tu ne veux pas qu'ils soient torturés, enfin non, parce que tu ne veux pas te convertir. Tu ne veux pas y penser alors on écrit une citation (propre aux Français cela..) pour signifier que le scénario est stupide. Avec toi, pas la peine d'être survivaliste car avec des si...

      Anonyme de 17h:51

      Supprimer
    10. Mon Dieu... ou mes deux..... fuir oui à la rigueur, pour preserver ma famill, en derniere instance, mais me soumettre NON, je ne sais pas si j 'écris Français en fait, NON jamais, et j ai pas tout vu j ai pas 120 ans, ok, mais je sais que ça ce sera non quoi qu il arrive, NON, je ne me suis pas soumis devant la mort , de ma maigre experience, je ne me soumettrai PAS, je vais le dire: gardez un minimum de couille merde.... Et ma femme me suivra, mes enfants (et beaux enfants ) aussi.
      Il arrive un degré où la survie est pire que crever. Et ça c est une certitude .
      La soumission c est NON , clair ?

      Supprimer
    11. Je suis parfaitement d'accord, cependant, on pourrait peut être imaginer "faire croire" qu'on se soumet pour avoir la paix dans l'immédiat, et tout faire péter de l'intérieur? On se convertit pour pouvoir vivre (après tout, c'est que du blabla, si ça leur fait plaisir et si ça peut nous permettre de gagner du temps...) par contre après, on fout le plus possible la merde (genre dégommer tous les enturbannés qu'on croise, vu qu'avec le camouflage barbapapa on peut cacher pas mal de choses et on se fond dans la masse!!!) C'est de l'humour parce que je sais pas si je serais capable de le faire, mais en tout cas, m soumettre complètement, c'est clair, jamais!

      Trinity

      Supprimer
    12. Bonjour Trinity,

      Si la situation en arrive là, eux seront entrain de s'organiser pour gérer le pays, a tous niveaux, mais mais en premier et surement le contrôle, la "sécurité"...
      Je pense qu'il ne faut pas s'imaginer faire comme les résistants en 1940, que ce serait comme a l'époque. Les allemands étaient 100 000 ( dont 20 000 pour l'état-majors et l'administration ) en 1941, et 400 000 en 1943. Alors ok, c'était une armée discipliné, organisée etc, et l'on entend ici ou ailleurs que nos ennemis potentiel d'aujourd'hui ne sont pas... "courageux" ( face a la difficulté, travail, etc ).
      Cela est peut-être valable pour beaucoup de jeunes, mais il y a tous ceux qui bossent, savent bosser, et parfois durement ( combien d'entre nous savent ce que c'est de bosser physquement -ou pas- dehors par tout les temps?), mais "osef", "ils" sont ( a priori ) plus de 20 millions, sur ces 20 millions, il y a combien "d'hommes" qui ( au départ au moins ) seront très motivé, ardent a la tache? Ajoutez a ceux-là, ceux qui sont formé au combat, voir avec de l'expérience, déjà ici ou qui viendront, qui encadreront tout ce petit monde et "motiveront" tout ceux qui risqueraient de se dégonfler ou qui ne demandent qu'a vivre en paix...

      Rester sur place et "s'immerger" (se convertir), je n'y crois pas, en dehors des joyeusetés démoralisantes qui ont déjà été évoquée, ceux qui se convertiront risqueront de se retrouver a combattre, torturer & massacrer leur propre familles, compatriotes...

      A moins d'avoir un grand sens du sacrifice de soi et de vouloir rester pour être un "relais", une source d'infos etc...

      Bien cordialement, B.

      Supprimer
  22. Une question : Si la situation en France tourne au vinaigre. Croyez-vous que vous serez les bienvenus partout dans le monde avec un passeport français?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le passeport français c'est pour la partie administrative après rien ne t'empêche de cracher sur la France pour te faire accépter. Tu peux aussi dire que tu es Suisse ou Belge, ils parlent français et tu craches bien sur les Français et leur mentalité de "merde" enfin tout ce qu'on peut dire sur le Français. Il est vrai que pour avoir beaucoup voyagé, j'ai constaté que le Français est mal vu: vulgaire, mal habillé voire pouilleux, non respectueux des lois locales, bruyant, bref un tas de boue vu de l'étranger. Si tu es un immigré illégal, tu peux jeter ton passeport et dire que tu es Belge si en Europe tout a brûlé.

      Supprimer
    2. Ha oui... et le Français est menteur également! ;-)

      Supprimer
  23. Très bon article, honnête et modeste à la fois, sur un sujet hyper-sensible. Le nombre et la teneur des commentaires le démontre. Puis-je donner l'avis d'un expatrié de longue date ? Cela fait déjà longtemps que je me suis barré, et assez loin, parce que je ne supportais plus la dictature islamo-cgtfo-américano-française. Vue de l'extérieur, votre situation apparaît comme désespérée, vous allez morfler très très dur. Votre remplacement, comme celui des autres concurrents, les pays industrialisés européens, a été décidé par des gens puissants, mais qui veulent faire l'économie d'une guerre (c'est très cher et ils sont plutôt rats). Ils ont donc deux fers au feu : Un plan A, une bonne vieille IIIº guerre mondiale contre les méchants sino-russes dans la quelle vous serez la chair à canon, on vous y prépare déjà à la TV. Si ça foire, un plan B, déjà en route depuis longtemps, à savoir un super jihad suivi d'une épuration ethnique et de votre extermination. Le lavage de cerveau de la TV vous y prépare aussi, au point que le français moyen accepte le racisme anti-blanc généralisé sans moufter. Les troupes du plan B sont déjà pas mal nombreuses en France, il y en a en outre tout plein sur les bans de l'école de la république, et les gouvernements ripoux en font
    rentrer au bas mot 200 000 chaque année. Le deal ou le chouf paye la Kalach et le RSA les balles, l'armement sera abondant. Un gros 80% des français sont prêts à subir la dhimmitude pour avoir l'illusion passagère de sauver leur peau. Mais la conversion ne suffira pas, car c'est votre disparition qu'on veut. Le grand remplacement sera un bain de sang, car les commanditaires sont pressés par leur propre situation économique et politique, et hélas, je doute fort qu'il reste un roumi vif en france en 2030. Bon courage, mais pour ma part je suis trop chétif et malingre pour jouer les gros bras ou les guerriers, alors j'ai dit ciao. Bonne chance.... Jean-Claude.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Jean-Claude,

      Rien a redire, a part que si vous êtes sur l'île de Tenerife, a
      +/- 300 km du Sahara Occidental, c'est peut-être pas top non plus a + ou - long terme...

      Bien cordialement, B.

      Supprimer
    2. moi ,je suis là ,c'est mon pays ,j'y tiens ,pas de double nationalités : je prefere mourir les armes à la main !!!

      Supprimer
    3. Bonsoir Brad Würscht,
      Quand je suis parti, Internet n'existait pas, et Hassan II régnait.
      Au début de mon séjour, les gens de ma rue ne fermaient pas leur porte à clé.
      Brad Würscht, c'est un jeu de mots sur BratWurst ?

      Supprimer
    4. Bonsoir Jean-Claude,

      Il y a +/- 25 ans un gamin m'avait confondu avec un certain "Pitt". 20 ans plus tard ce dernier ( le gamin, pas le pitt, hein^^) croise mon frère et lui raconte.
      Et ce dernier de se tourner vers moi et dire << tu étais brad pitt et maintenant tu es brad wurscht >>. En "hommage" a ce trait d'esprit de mon corniaud de frère, ^^, je l'ai pris comme pseudo par la suite, v'là ^^ ( mais que ça reste entre nous...)

      Cordialement, B.

      Supprimer
    5. MDR ! C'est bien de savoir rigoler de soi. Mais, bon ! ... je ne souhaite pas te griller non plus!

      Supprimer
    6. Bonsoir Gérard Bdellium,

      Attention, la wurscht n'est pas bio. Bien qu'il y ait d'la matière -ce n'est pas la viande qui manque-, je ne saurais trop vous conseiller de vous orienter plutôt vers la qualité que la quantité: étant de la "France d'en bas", je suis nourri a la nourriture pour la "masse"... pensez aux végétariens, aux bobos etc... ;-)

      Bien cordialement, B.

      Supprimer
  24. bonsoir a tous, je n'interviens guere, je suis rarement chez moi pour cause de boulot, mais je voyage beaucoups et j'observe. je vous lis tous et je vois en reduction la societé française. avec ses bons et ses mauvais cotés. je suis petit fils de resistant des 1940, j'avais recueilli son avis sur la question , une immense majorité d'attentiste qui tache de survivre , des collabos et des résistants en nombre egal. ce qui l'a le plus marqué c'est le nombre de gens qui retournent leur veste en fonction des evenements en gros avant et apres Stalingrad!
    un ancetre légionnaire qui s'est battu au maroc affirmait ceci :"ne jamais leur tourner le dos" un oncle au meme endroit mais plus tard ; meme motif meme punition, a part les harkis , rien à en tirer et les plus gentils en ce moment s'empareront de vos biens des que vous aurez empoigné le baluchon (regardez les chrétiens d'irak),, si ils ne vous zigouillent pas plus ou moins proprement! ou vous dénoncent au mieux!
    dans une autre vie, mon groupe et moi avons été un petit peu encerclé par des indigenes tres enervés et descendant de cannibales, notre adjudant qui avait fait l'algerie et pas dans un bureau nous a ordonnéen premier de se garder une cartouche au cas ou pour soi avec explication à l'appui. ensuite les FM braquéssur toute la masse (femmes et enfants en tete, tactique du bouclier humain), néanmoins quands les culasses ont claqué l'enthousiasme massacreur a fondu chez les zoulous locaux et la bataille s'acheva avant d'avoir commencé.
    cette journée fut tres formatrice, il y en eut d'autres mais je ne vais pas vous souler avec mes souvenirs.
    je commence ma realisation par ce que je sais faire , psychologie ca va, mentalité, ca devrait aller , equipement , la progression est bonne, formation ; la forme est là a 57 ans et on l'entretient.
    la famille , là c'est l'echec, seul truc qui fait peur aux filles c'est de devoir se mettre la serpillere sur la tete en cas de charia. le fiston est un peu plus receptif depuis qu'il a été confronté au racisme des chances pour la France, maintenant il commence à comprendre.
    néanmoins, partir , ça me défrise vraiement, mais pas sans me battre, en face ils ne respectent que la force mais sont prets à mentir comme des arracheurs de dents pour sauver leur peau si vous etes du bon coté du reticule de la lunette de tir.
    parfois un regain d'optimisme,la France en a vu d'autres et du temps de Jeanne d'Arc, les collabos anglophiles pulullaient severe, on les a mis dehors 23 ans apres !les anglais, les collabos ne l'ont pas trops ramené.
    quands à l'armée actuelle, elle est bien gangrenée mis elle saura tres vite couper les branches pourries radicalement.
    le concept de la BAD est tres interessant mais c'est épouvantablement couteux si on veux une installation complete, je crains que je serai dans une vie tres rustique.
    je conserve quands meme un proverbe (de la bas , dis) "restes vivant ce soir , tu combattras demain".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour "Anonyme15 mai 2015 23:14",

      "+1" pour votre commentaire.

      Je serais déjà bien content de pouvoir rencontrer du monde ( Alsace & proximité -tiens, je devrais penser a voir de l'autre coté du Rhin aussi... si quelqu'un a une "adresse"...^^ - ).
      Mais si il pouvait y a voir un militaire (ou anciens), aaah le pied!^^, j'aimerai pouvoir apprendre a repérer des pièges, désamorcer (enfin, pas envie de toucher a des bombes, pas du tout, mais on risque d'en avoir besoin...), enfin, apprendre tout ce qui pourrait être utile... tout ou presque en somme.

      J'ai fait mon service dans la Marine, juste tiré 3 cartouches, oui ^^, et de plus, comme il y avait eu des élections présidentielle, on a été "gracié" de 3 semaines de classes ( aller comprendre, on est censé être formé au mieux, pour faire au mieux, et on enlève 3 semaines, comme si c'était une punition la formation!^^).

      Alors personnellement, j'ai bien des choses a apprendre ( heureusement que j'ai toujours été un peu curieux ^^)...

      Bien cordialement, B.

      Supprimer
  25. Bien le bonsoir à tous.

    Au lieu de jouer perdant dès le début, il y a l'option qu'une fois nos cerveaux bien nettoyé de toute cette foutaise socialo gnangnan:
    toutlemonde ilestbeau toutlemonde ilestgentil tout le monde il est esclave,
    j'aime tout le monde et tout le monde peut faire tout ce qu'il veut tralala,
    on versera les alloc à père pètuité ect ... ,
    et vive les souris grises...
    ( si vous voyez ce que je veux dire ) donc:
    on leur fout la branlée du siècle, quite à être un peu sauvage ( juste ce qu'il faut ) et un peu plus pour calmer tout ce petit monde pendant 50/70 ans, on remet les pendules à l'heure et on n'oublie pas que seul le victorieux écrit l'histoire et juge le perdant.

    Et cessons de gémir.

    Laurent

    RépondreSupprimer
  26. A ceux qui disent que tout est perdu, la Foi, vous y avez pensez à la Foi?
    Riez dans un premier temps, et ensuite, si le coeur vous en dis, regardez à travers certaines prophéties Chrétienne.
    Vous y trouverez pour certaines des choses étonnantes, puisque de nombreux faits en cour sont décrit...alors qu'a l'époque ou cela était annoncé, cela relevai de la folie.
    Seul le temps départage le fou du prophète.
    Courage à tous pour les temps futur.
    Très bon article au combien réaliste.
    R.H.

    RépondreSupprimer
  27. @ babette
    Bonjour,je comprends bien ton envie de regrouper des gens pour former une meute mais j'aimerais bien savoir combien de gens sur ce blog seront ok pour former cette meute?!!!Dans une meute il y a un leader et perso je pense que pas grand monde de nous a envie de recevoir des ordres d'un leader,surtout si l'age de la personne tourne autour de 40 ou 50 ans!!!La grande différence entre un groupe comme Daesh et nous est que ces gens suppportent facilement les ordres d'un leader et la soumission pour atteindre un but bien précis sans parler de la motivation et de la détermination !! le kozak (46)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à 40 -50 ans ,c'est le meilleur age pour un chef !!

      Supprimer
    2. Coucou le Kozak : en fait en pensant à Meute, je n'évoquais pas le délicat souci du Leader, mais le simple fait que nous ne sommes pas faits pour vivre seuls et il est vrai qu'il faut un Leader .... pas un tyran, ni un Flanby, une âme forte et responsable qui soit un soutien, un réconfort, et mieux encore. Délicat problème ..... gageons que ça va ajouter à nos "menues" difficultés ....mais que le jour venu, un peu de bon sens nous habitera entre 2 catastrophes, Babette

      Supprimer
    3. Salut, à propos de leader, il est parfois plus épuisant et stressant de dirigé que de suivre (relier les posts de mirador sur ses anciennes activités).
      Il faut aussi faire d'intelligence pour reconnaitre que d'autres savent mieux que soi même, et d'humilité pour accepter des consignes.
      Par contre il est difficile d'obéir lorsque l'on a pas confiance dans les compétences et le soucis du chef pour ses troupes.
      Mais il est toujours de faire un coup pour changer de chef.
      A+ à tous

      Supprimer
    4. LeNexialiste, c est vrai, tout dépend du "groupe" en fait, car sur un groupe donné vous allez vous démarquer comme chef par la force des choses et la nécéssité, vous allez prendre les choses en main, sur un autre groupe donné, vous allez rencontrer un homme qui vous surpasse et qui guidera par la force des choses de la meme manière.
      Sujet interessant, car aujourd hui les gens ne supportent plus d etre commandés, engueulés, dirigés, alors qu en fait ce n est absolument pas une faiblesse de reconnaitre que le bien etre d un groupe repose sur la capacité supérieur d un chef à diriger et coordonner un groupe dont les membres ont chacun des talents particuliers, comme un corps qui a un cerveau, des bras des jambes, une bi.., ;) ou une machine avec des rouages bien graissés.
      Les gens aujourd hui manquent d humilité, de sens de la hiérarchie etc et finalement de sens du BIEN COMMUN (aie aie aie qu est ce quil a dit !!! :p )
      Mais en voyant certains des commentaires ici, ils ne manquent pas de sens de la soumission :D ...
      Bonne chance à tous, bonne continuation au blog. Merci.

      Supprimer
  28. Oui, nous allons les mettre chaos et vite fait parce que :

    1/ Nous avons pleins d'usines de munitions en France
    2/ Les autres pays vont nous aider car ils ne seront pas attaqués
    3/ La population est 100 % opérationnel sur le plan émotionnel, psychologique, physique et militaire
    4/ Les survivalistes du dimanche ont des palettes de munitions et pourront en prêter
    5/ La France ne se soumet pas, ce n'est jamais arrivé
    6/ Notre armée dispose de moyens considérables, infini même, mieux que l'armée israélienne qui sait pourtant se battre en combat de rue
    7/ Nos politiciens sauront prendre les bonnes décisions
    8/ Dès que le chaos aura commencé, la moitié de la population ne pensera pas à mettre dehors le locataire qui ne pourra plus payer, ne pensera pas à tout garder pour soi et à affamer l'autre, car il sait que l'autre, plus faible ou non préparé, partira ou se convertira très vite
    9/ Les furieux ne recevront pas d'aide de l'extérieur ni de munitions
    10/ Les furieux ne détruiront pas les installations électrique et encore moins les usines chimiques ou les centrales nucléaires car ils savent que cela n'est pas bon pour l'environnement et ils ont peur de Greenpeace. En plus, ils ont peur de mourir et ne veulent pas mourir en cassant de la centrale.

    Bref, nous seront vainqueurs, comme toujours et très rapidement, franchement nous sommes les meilleurs et nos couilles sont les plus grosses. Victoire. Ne quittez pas le pays, ayez confiance au pays des droits de l'homme, des lumières. Nous sommes le phare de l'humanité, il n'y a qu'à regarder la tour Effeil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bé putain, c est pas les ennemis qui donneraient envie de partir mais bien les autochtones eux memes... je savais déjà que trop de Français se haissent eux memes, et sont démissionnaires mais meme sur ce cher blog, y a des traitres.... aucune fierté, rien, quelle insulte à nos vieux, vous me faites gerber, tant de honte d etre Français, tant de haine envers sa propre race, tant de mépris envers son propre pays, quel honte, le bourrage de crane à bien fonctionné, nous n avons pas à avoir honte de quoi que ce soit, nous n avons pas à accepter quoi que ce soit, nous pouvons etre fiers de ce que nous sommes, et ça personne ne doit vous l enlever.

      Supprimer
    2. Pour faire court il y a de quoi perdre ces nerfs en lisant des commentaires!!!Certes nous avons les droits de l'homme mais nous avons aussi 2 porte hélicoptères Russe sur le cul et une ardoise de 1,3 milliard d'euros a rembourser !!!mise a part cela tt va bien et la tour Eiffel brille..Alléluia!! je te comprends Mirador!! le kozak (46)

      Supprimer
    3. Anonyme16 mai 2015 09:21

      Je vais être gentil:

      *mode humour on*

      https://www.youtube.com/watch?v=tcXhpDLZZM8

      *mode humour off*

      Non mais sérieux, "quand même", ça vous trouerait le c** d'avoir au moins un pseudo pour signer?

      Là ça cumule: défaitisme, foutage de gueule/mépris et anonymat... Misère, mais ça vous coûte quoi de signer?
      ( je le redit, dans un message positif ou neutre, je trouve l'anonymat dommage, mais dans les autres cas, comme ici...)

      Supprimer
    4. Mais m..de !! Les droits de l homme, la tour eiffel, les bobos, paris, hollande, la republique, sarko, etc etc CE N EST PAS LA FRANCE, la France, c est nos vallées, nos montagnes, nos prairies, nos champs, notre paysannerie, notre culture, nos villages, nos ouvriers nos artisans, nos anciens, nos clochers, notre bouffe, notre arts, nos visages, nos traditions, notre sang, nos chateaux, notre humour, nos écrivains, les visages de nos ouvriers dans les mines, dans les champs, les ceintures de flanelles, ces gens si heureux qui peuplaient nos campagnes avec leurs connaissances de la foret, de la terre, des saisons, la France c est les vendéens, les chouans, un mode de vie, un esprit , ces visages qui portaient de belles moustaches à crocs, qui avec peu de choses etaient heureux, dansaient et chantaient pour les mariages et les naissances, s entraidaient pour les vendanges les foins et les recoltes, cachaient leur or dans la cheminée, fondaient leurs cartouches au coin du feu, fetaient les vendanges avec les voisins autour de grands banquets, honoraient leurs anciens, travaillaient dur, la France c'est se retrouver en haut dune collline respirer l air et se dire "je suis né ici , mon père mon grand père son père et son grand père sont nés ici, cet air est le meme, mes racines sont là, j existe par cette terre, quand je regarde cette colline je vois mon grand pere qui se rasait au coupe choux dans la source en bas, mon oncle qui affutait sa hache dans la maison plus haut, mon grand pere qui posait ses collets dans la foret plus à l Est, ma grand mere qui faisait sa tarte au pommes dans la cuisine, avec le soleil du sud qui réchauffait les chiens qui veillaient sur le pas de la porte" ...

      Si vous ne ressentez pas ce genre de choses, alors partez, convertissez vous, changez de sexe, vendez vos enfants, exploitez vos frères, taillez en une bonne aux barbus, tendez vos fesses vers le ciel, mais ne venez plus cracher sur le peu qu il nous reste, je ne crois pas que les algériens se sont laissés faire avec la colonisation, je ne crois pas que les yésidis, les kalash les amérindiens étaient aussi heureux que vous de voir leur terre et leur sang disparaitre...
      Que certains choisissent de partir pour des raisons d age de santé etc je comprends, mais pour des raisons d abandon et de mépris pour leur pays sous couvert de pleins d excuses pourries et condescendantes, NON vos descendants auront un baggage historique familiale très dur à porter: celui de laches eternels...
      Bref partez mais ne chiez pas sur mon pays, car ceux qui vous font décamper le font déjà pour vous.

      Supprimer
    5. Merci Mirador

      Laurent

      Supprimer
    6. Looool - Babette ......

      Supprimer
    7. Merci Mirador, ça fait du bien !

      Supprimer
    8. Superbe commentaire honorifique!
      Merci Mirador.
      R.H

      Supprimer
    9. Vous parlez trop, les gars, ça attire la merde.
      cc

      Supprimer
    10. Merci mirador, ça me rappelle pourquoi je dois effectivement rester!

      Trinity

      Supprimer
    11. Je ne crois pas à cette France éternelle: les paysans se sont toujours vendus au plus offrants et ils polluaient hier comme aujourd'hui. La vie dans les campagnes était aussi chiante qu'aujourd'hui et la solidarité d'antan côtoyaient des vendettas aussi délirantes que dérisoires et s'ils se sont éxilés en masse, c'est que leur terre ne les nourrissait plus.
      Par contre je resterai ici parce que je n'ai nulle part où aller. Je produis ma richesse et je construis ici. j'entends récupérer le fruit du sacrifice de mes ancêtres sur cette terre. Les envahisseurs depuis 50 ans, j'en veux pas dans mon entourage et ça, c'est ma pricipale motivation.
      Rien de bucolique, je défends ma terre comme on l'a ordonné à mes ancêtres lors de toutes les batailles survenues sur le sol national.
      cc

      Supprimer
  29. je n'aurais qu'un mot :
    Doctrine Kitson
    http://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/la-doctrine-kitson-40516

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bon c'est pas de lui,le bon docteur Goebbels bien avant lui avait théorisé cette conception de la guerre ainsi que bakounine,mais dès que les bouricains découvrent l'eau tiède ils s'en attribuent la paternité ,pour mémoire et en exemple parmi des millions d'autres l'attaque de la Pologne contre l'Allemagne avait été bien menée sous faux drapeau,la création de l'europe et son "père" jean Monet était une manoeuvre Us (il émargeait a la cia) reprise d'une autre créée par Hitler ou plutot un de ses ministre etc etc etc,mais la situation n'était pas la même,là il s'agit du monde dans son ensemble qui va se la pendre de plein fouet

      Supprimer
  30. bonjour a tous
    avez vous entendu parler d'eurogendfor, c'est une force mobile organisée par six pays européens. ils sont 3000 e tprets à intervenir sur tous pays menacé ou atteint par un chaos social.
    formés au combat urbain, au techniques de maintien de l'ordre, à l'invstigation policiere, ils ne dépendent que d'eux meme, la question est de savoir si ils ne se transformeront pas en commissaire politique, einsatzkommando ou templier (dans le meilleur des cas).
    le probleme : de quel cote seront ils ? zombi barbichu ou patriote ?
    ils seront là pour proteger en dernier recours tous les politicards en partance au Bourget avec les mallettes remplies de joncaille pour une BAD aux iles caiman .
    une chose est sure, en combattant individuellement , nous n'arriverons à rien! le salut est dans le regroupement, la defense en etant aussi determiné et cruel qu'ils peuvent l'etre. je vous assure d'une chose : vous pouvez le devenir si les circonstances vous y poussent, on n'a pas idée de quelle saloperie on est capable pour survivre, mais ce sera pour la bonne cause, alors pas de repentir prématuré, soyons fier d'etre des occidentaux , plus ou moins chrétiens selon les gouts de chacun.
    des zombis barbichus, selon mes infos , rien à en attendre sinon l'esclavage au mieux, quands aux futurs convertis, je pense qu'ils sauront comprendre que le sort des traitres ne doit absolument pas faire le cas d'une quelconque mansuetude.
    c'est malheureux d'en arriver là comme disait ma grand mere, mais quands faut le faire, faut le faire.
    en vous lisant, je prends conscience de la préparation à faire et j'y consacre une partie de mes modestes revenus, mais tous les mois, cela demontre les progres faits et à faire.
    désormais nous devons etre prudents, le grand frere nous regarde et nous ecoute! avec l'immense majorité des dépités de notre trops chere assemblée.
    bonne préparation à tous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l'eurogendfor dont nous avons déjà parlé ici , a été créée par Mam (michelle Alliot Marie) ses effectifs interviendrons dans les pays dont ils ne sont pas originaires (ex:pas de maintien de "l'ordre" en Italie par des Italiens) ses effectifs bien insuffisants dans un bordel de grande amplitude étaient à ma connaissance de l'ordre de 6000 dont 3000 opérationnels ,les autres en formation,les hommes ne se battent bien que quand ils ont a défendre ce qui leur semble primordial,ce n'est pas le cas de ces mercenaires qui ne se feront pas "anglaiser" (vieux terme de maquignon pour couper les burnes) pour 2000 euros par mois surtout si leur famille aussi est menacée

      Supprimer
  31. bjr,tres bon article,pour ma part si ls centrales ou autres petes c mort pour tt l'hemisphere nord,ls radiations non pas de frontières!!! apres quitter mon pays pr quoi faire? j'ai grandi en banlieux avec ls dit (enturbannées) et quoi qu'il arrivera dans le futur c obligé q ca parte en co.... MAINTENANT en tant q Français,vous comptez relever la tete ou baisser vos culottes????etant Français de souche je vais aller ou??? le Paraguay,amerique nord ou sud? afrique ds barres de rire,a la rigueur en russie eux porte leurs couilles et sont fiers d'etres russe,a defaut de nous les cefrans.c fou de voir certain anonyme dire qu'il faut partir,etes vous pour votre pays ou pour le plus offrant??encore des charlies,aie aie aie,maintenant investie dans de la nourriture,du savoir et ds armes car pour ma part je reste ici et partirai q ls pieds devant,cldt le migrant bougnat

    RépondreSupprimer
  32. http://www.armes-ufa.com/spip.php?rubrique24

    lire imperativement l'historique des actes legislatifs jusqu'à 2012

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. surprenant !!
      en résumé : notre legislation anti armes est basée sur un decret-loi illégal passé par Daladier en 1939 !!

      Supprimer
  33. Partir.....? NON ! Mon métier de contrôleur de bus urbain fait que je suis souvent en contact avec un public ayant diverses origines. La haine envers le français est indéniable pour certains, la volonté de conquête de notre territoire aussi. Donc pour moi il faut les infiltrés, en entretenant de ( bonnes relations) un peu comme une cinquième colonne....et agir. Merci à l autueur de ce blog......Madnox

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme, j'ai travaillé pour ce qui pourrait être la police sans rentrer dans le détail..... il y en a énormément qui veulent conquérir et qui ont la haine, ils ne feront rien en premier, ils attendent le début du chaos.....mais au moins 1 million est prêt à se battre, et ils ne vont pas fuir, eux !!!! ça va être un vrai bain de sang. Ce qui m'inquiète c'est les mun, pas assez nombreuses......

      Supprimer
    2. La réponse à l'incivilité a été, par chez moi
      d'embaucher des conducteurs de bus arabe, bien barbu...
      Même les wesh wesh respectent les barbus...

      Supprimer
    3. Brad
      Janus 2a
      Merci de vos messages qui m'ont fait beaucoup de bien,
      C'est pas gagné, parmi mes amis et connaissances à la paroisse,
      yen a pas beaucoup qui sont réceptifs au simple fait que la crise puisse s aggraver...
      Un ami m'a envoyé un mail en me demandant mon avis sur une conférence qui disait :
      Comment peut on réformer les marchés financiers....
      Bon courage...
      J'ai LUTTÉ avec l'un d'entre eux pour qu'il fasse des stocks alimentaire
      qu'il s'est empressé de dilapider après le 21/12/2012,
      parce que la catastrophe prévu dans ses fantasmes n'est pas arrivé...
      Laisses tombé..
      Et de là à se préparer comme Pierre Templar....
      Vous n'y pensez pas...
      Bref, j'espère que les gens reflechiront quand même à deux fois avant de braquer leur lunette vers un type pas très louche mais franchement basané....
      Patibulaire mais presque comme dit Coluche....
      Un danger ce serait de s'armer dans l'optique d'aider les gens, de les aider à courir plus vite si vous voyez ce que je veux dire...
      En tout cas je vous remercie, je suis heureux de voir qu'il n'y a pas de racisme chez vous et que vous êtes capable de voir une parcelle divine dans chaqu...dans presque tout les êtres humains... LOL!
      Perso je suis sûr que c'est les gens de souche qui vont gagner si ya confrontation mais ça va être très très dure....
      Restons quand même politiquement correct :
      Avant de charger le 12 il faut :
      Appeler la police,
      Rappeler la police,
      Négocier,
      Faire 3 sommations,
      Prendre une décision ou pas....
      Que Dieu vous protège,je le souhaite de tout mon coeur :-)

      Supprimer
  34. cher Pierre , j'avoue qu'il y a 2 ans ,j'ai un peu souris en voyant votre blog et la photo d'illustration mais j'ai continué à vous lire et j'ai bien eu raison ,devant la pertinence et la clairvoyance de vos articles ; une petite question me taraude : souhaitez vous que l'on fasse de la pub (gratuite) pour votre blog ou préférez vous rester confidentiel ?? MERCI pour votre travail et continuer !! un lecteur assidu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour. Je pense avoir d'ores et déjà dépassé le stade de la confidentialité, mais sans doute ne serait-il pas inutile d'étendre les conseils de ce blog à une audience plus vaste... Merci d'avance.

      Supprimer
  35. Non de Diouuu, a sujet brulant, commentaires brulants.

    La race humaine se divise en trois espèces : les prédateurs, les moutons et les chiens de berger.

    Survivre pour quoi faire ?
    Juste pour sauver sa peau de mouton ?
    Ou essayer d’être un chien de berger en défendant même d’abord localement ce qui nous a fait, nous a construits ? Cette terre de France avec ses bons et ses mauvais cotés.

    Oui, nous sommes mal barrés, sinon nous ne serions pas sur ce forum.
    Le bordel à venir ne sera pas franco-français mais mondial. Il ne s’agit pas que d’un problème de « barbus » ou de radiations mais d’une crise globale englobant les barbus, les radiations, l’économie, les problèmes de rarrifications des sources d’énergies et le désastre écologique que nous avons créés sur fond de surpopulation mondiale. Tout le monde mangera chaud et l’expatrié pourra facilement devenir le bouc-émissaire d’une population autochtone devant elle aussi survivre.

    A ceux qui veulent se barrer ou l’on déjà fait, j’appelle cela fuir comme un lâche car de toute façon un jour la mort vous rattrapera même au fond de votre lit. Lorsque je lis certains commentaires dignes des défaitistes de 1940 je suis d’accord avec Alain Mimmoun lorsqu’il écrit «Honnêtement, ce qui me peine un peu, c'est le sentiment que parfois le peuple français ne mérite pas son pays. »

    A tous ceux qui trouvent de bonnes raisons de capituler pour ne pas voir sa femme et ses enfants « faire l’oignon », vous ne vous imaginez pas les ressources que l’être humain, y compris les femmes et les enfants, possède lorsqu’il s’agit de sa battre pour sa vie lorsque l’on a plus rien à perdre. Car ce jour là, nous n’aurons plus rien à perdre. Oui, il s’agira de se battre et de prendre le risque de voir nos proches mourir au combat. Nos ancêtres l’on fait d’Alésia au Vercors en passant par Valmy et la Vendée et nous nous en serions désormais incapables ? Alors capitulez pour survivre mais alors juste survivre couché un temps car la mort vous rattrapera aussi et pas forcément celle que vous souhaiteriez.

    Enfin, la BAD, ce n’est pas un truc pour « richards » isolé mais un concept qui s’inclut dans un lien social même si au départ il s’agit peut être d’un simple village mais le but est bien de créer une dynamique de groupe (de meute). Et la, le survivaliste aura naturellement un rôle à jouer de « leader » car il sera celui qui aura réfléchis à tous les problèmes avant l’extinction des lumières.

    Fils d’émigrés suisses arrivés en France vers 1890, un arrière grand-oncle mort en 14, un autre gazé en 17, un grand père prisonnier en 40, évadé puis résistant, pour ma part, après 30 ans dans l'infanterie française, je ne me pose même pas la question. Ce serait renier mon engagement d’homme libre. Au passage, je ne me suis pas engagé pour Giscard, Mitterrand, les intérêts de l’ONU ou de l’U.E et j’ignorai même le montant de ma première solde mais pour une certaine « idée de la France et de l’être humain ».

    Les temps sont incertains, la survie des miens même pas assurée mais rien n’est jamais écrit d’avance. Au moins aurons-nous choisi de rester debout.

    « A supposer même que le néant triomphe, dans la pire de ses formes, une différence subsiste alors, aussi radicale que celle du jour et de la nuit. D'un côté, le chemin s'élève vers des royaumes, le sacrifice de la vie, ou le destin du combattant qui succombe sans lâcher ses armes; de l'autre, il descend vers les bas-fonds des camps d'esclavage et des abattoirs où les primitifs concluent avec la technique une alliance meurtrière; où l'on n'est plus un destin, mais rien qu'un numéro de plus. Or, avoir son destin propre, ou se laisser traiter comme un numéro : tel est le dilemme que chacun, certes, doit résoudre de nos jours, mais est seul à pouvoir trancher. » (E Jünger)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est exactement ça et parfaitement exprimé,bravo! et merci Monsieur !

      Supprimer
    2. 'Rien n'est jamais écrit d'avance': on n'en sait rien, c'est déjà une croyance. Votre message est bourré de croyances toutes faites, comme d'autres commentaires, vous mettez les "bonnes" de votre côté...Il n'y a pas que trois sortes d'humains, c'est trop réducteur, c'est du lu/répété. Ne sais tu pas qu'il y a des gens qui "sentent" l'avenir, oui c'est aussi une croyance et elle vaut autant que les tienne, comment peux tu dire à quelqu'un qui sent que c'est perdu, que ce qu'il ressent c'est défaitiste, car la sensation ne s'explique pas, c'est comme l'instinct, il n'y a pas de raison là dedans. L'histoire d'un juif (sous Hitler): je ne sais plus l'année, il n'arrive pas à dormir de la nuit, il a l'impression qu'il faut partir et très vite, il fait sa valise vite fait à l'aube et passe chez un ami qu'il arrive à convaincre, mais l'ami en question veut faire ses valises et lui dit qu'il prendra le train du soir, celui qui prend le train du matin passe en Suisse et attend son ami...longtemps... en vain...le garde lui dit que les frontières ont été fermé dans la journée, il est passé juste à temps, son ami est mort dans un camp, lui a survécu. Je ne vois pas en quoi il est défaitiste/mauvais alors même qu'il aurait pu prendre sa décision bien avant. En quoi l'autre a aidé le peuple et les valeurs juives ?

      Les commentaires n'aident pas à choisir, chacun défend simplement son point de vu avec son vécu. Ce qu'il ressort c'est que celui qui est préparé, ou a du terrain, ou a de la famille, ou a un groupe, ou pas d'argent, veut rester et c'est normal, après dire qu'il défend les valeurs de la France, faudrait pas non plus se foutre des gens. Quelles valeurs, les anciennes, quelles anciennes, les nouvelles, les futures ? C'est comme ceux qui font des enfants et qui disent à ceux qui n'en veulent pas qu'ils sont égoistes, les scientifiques ont montré que chacun agit de manière égoiste, celui qui a des enfants le fait pour lui et ne pense ni à l'Humanité ni aux valeurs de la France. Celui qui part le fera de manière égoiste, celui qui reste le fera de manière égoiste aussi. Bien sûr celui qui reste se met la part belle en disant qu'il défend ceci/cela, ce genre de comportement me met hors de moi et je ne souhaite pas survivre avec de tels gens si peu conscient de la nature de l'Homme.

      Il faudrait faire un test pour savoir qui resterait/partirait avec: cent millions d'euros en poche + connaissance de la langue + tous les proches qui partent avec, pour y voir un peu plus clair.

      Yves

      Supprimer
    3. A ceux qui veulent rester: vous ne pensez pas que ceux qui veulent partir font leur choix sur la politique du pays ? Si les politiques faisaient tout ce qui est possible de faire pour se préparer à l'attaque imminente, je me dis que beaucoup resteraient, peut-on leur en vouloir ? Je ne pense pas partir mais dans mon entourage, certains sentent que la politique est mauvaise depuis les années 70, d'autres les années 80 mais c'est parce qu'ils sont nés plus tard et ils ne se voient pas défendre ce pays qui sur le plan politique ne représente pas leurs valeurs, enfin je les comprends. Moi, j'ai une famille des amis d'enfance, une maison alors je reste et je me battrai. Je comprends une minorité de mes amis qui me disent qu'ils prévennaient déjà dans les années 70/80 et que rien n'a bougé, tous les moutons les regardaient déjà de travers et qu'ils ne veulent pas subir des décisions de pourritures de moutons qui faisaient la morale, c'était cela les Français, les 80% ne voulaient pas voir ce qui se préparait, c'est cela qui vont se faire défendre et encore s'il y a des boucheries feront comme aux US pour les vétérans de retour du Vietnam. Je défends mes relations et ma maison, je doute que j'ai envie de défendre les 80%...

      Supprimer
    4. Plutôt d'accord avec toi Yves, j'ai pas envie de me battre pour 300 ans de mauvaises politiques, l'Afrique aurait pu être vraiment différente cependant ils ont tous pensé à l'argent: esclavage, colonie, corruption, guerre pour contrôler le terrain, etc. Ce qui va arriver est la LOGIQUE des différentes politiques menées par la France et quelques pays. Ensuite, j'ai pas envie de me battre pour 80% comme tu dis mais je dirais plutôt 95%... mais je vais quand même me battre pour sauver mon bout de terre, d'autant plus que je ne me sens pas partir comme cela à mon age, j'ai les amis de longues date et je doute que le reste de la famille parte, d'autant plus que la dernière s'est mise avec un qui aura vite choisi son camp... elle devient vraiment compliquée cette vie !

      Phil

      Supprimer
  36. Au secourssssssssssss ! votre phrase « idée de la France et de l’être humain » me fait dire que vous ne savez pas ce qu'à fait la France en afrique ces 2 dernier siècle. J'ai vu 2 émission sur LCP ya qques mois eh beh, y'avais tout le gratin des service secret/barbouze, c'est l'horreur, franchement, ils auraient passaient cela sur M6, j'y aurai pas cru. J'ai après lu des livres eh je peut vous dire que ce pays n'a pas du tout de bonne valeur. Alors le reste ? Quoi les vallées, les montagnes ? eh ben y'en a partout sur terre, ce n'est pas propre à la France. Alors c'est la profonde nature du Français ? mouès il est comme n'importe qu'elle autre humain de n'importe qu'elle pays, ni meilleur ni moins bon, pour l'instant il est plutot gentil car il a a mangé, c'est cool l'avenir va nous montrer le français quand il a faim et je pense qu'il sera beaucoup plus prédateur que n'importe qu'elle Africain qui n'a pas a mangé.

    RépondreSupprimer
  37. - Moi, je n'ai rien lu, j'ai vécus librement une vie de soldat et vu pas mal de choses en opérations pour savoir qu'il y a bien des moutons (comprenant aussi les attentistes, les défaitistes,...), des prédateurs et des chiens de berger.

    - Moi, je ne crois en rien, j'ai juste l'exemple des anciens de ma famille qui ont fait ce qu'ils croyaient juste pour que je puisse m'exprimer sur ce forum aujourd'hui. Je ne suis qu'un passeur.

    - Mes convictions, je ne les ai pas acquises en regardant la télé ou derrière un écran d'ordinateur mais en me mouillant la chemise pendant trente ans.

    Bien sur il y a les barbouzes, les nazis, Pol-Pot, les barbus, les radiations, les capitalistes mais il y a aussi Tom Morel, la foret de Brocéliande, la cathédrale de Paris, les tableaux de Cézanne, le concerto pour piano nmr 5 de Beethoven et nos enfants. C'est cela ma conception d'une certaine « idée de la France et de l’être humain ».

    Après, on peut préférer voir le verre à moitié vide plutôt qu'à moitié plein. Et ce n'est pas en se lamentant que votre avenir se prépara.
    Faites ce que vous voulez mais arrêté de pleurnicher.

    RépondreSupprimer
  38. Partir ou rester ça c'est une sacrée question et a l'heure actuelle je n'ai pas encore tranché, mais dernièrement je lisais un document sur les années avant guerre (36-39) et il y avait un commentaire qui disait: " en 39 les Juifs pessimistes allèrent a New York, les optimistes terminèrent dans les camps". A méditer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yep, j'ai sorti cette phrase comme j'aurais pensé à la fuite de De Gaulle à Londres pour mieux revenir. Je ne fustige pas les fuyards, ça fait de la place et ils valent peut-être plus que ceux qui restent en se soumettant. Comme M. Von Pikkendorff, je crois à une certaine idée de la France comme au paradis, c'est ici et maintenant, il suffit de bâtir et d'y croire et surtout de défendre cet idéal. Pour moi la fuite ne se conçoit que suivi d'une contre-offensive.
      La vraie question n'est pas de fuir ou rester car tous les motifs sont valables et les paramètres très vastes. La vraie question c'est: avons-nous les moyens de rester ou de fuir? Et après trouver toute la chaîne de solution pour mener à bien le projet de rester ou fuir. Le souci est que ça a pris ici un tour sentimental, voir cul cul.
      Rassurez-vous, on est tous pareils, On voudrait être riches et pas soulever notre gros cul pour bosser, pour entretenir le logis, et bouffer des conneries en regardant des emissions débiles, mais on peut pas parce qu'on sait que c'est du très court terme et que la situation ne nous le permet pas. C'est ça qui nous distingue d'une partie de l'humanité.
      cc

      Supprimer
  39. Moi aussi, bien qu' admiratif des qualités humaines des militaires expérimentés de ce blog, je suis d'accord avec Yves. Rester ou partir c'est un choix de liberté personnelle qu'il me parait opportun de respecter sans juger ou insulter trop vite. Thérèse de Lisieux qui admirait Jeanne d'Arc avait mieux discerné l'ennemi véritable : l'état, le gouvernement, l'élite manupilatrice qui aliène les moutons mais aussi les chiens de berger pour en faire des chiens de garde du système prédateur. Et chiens comme moutons seront tondus et bouffés - à petit feu dans l'esclavage de la servilité volontaire - ou rapidement comme chair à canon dans des conflits organisés par ces prédateurs qui vendent des mensonges sur la "Démocratie", la " Patrie "... Thérèse n'avait pas de patrie. Elle a bouté hors d'europe les tyrans religieux jansénistes inquisiteurs de son époque en répétant "ma Patrie c'est d'aimer". Elle s'est fait virée du Vatican par les gardes de la salle d'audience pour avoir interpellé le Pape. Elle a résisté à la pression bien-pensante du prêt à penser. Elle était libre et aimée du peuple, des rebelles, des protestants et même des boches dans les tranchées. Je ne suis pas non violent comme Elle mais je ne vois pas pourquoi je garderai un collier de chien sur mon cou.
    Quand je me battrai ce sera pour moi. Ma préparation commence par du plomb mais je cherche aussi un deuxième passport, une couverture offshore face au seul véritable danger : le gouvernement qui m'est imposé, européen aujourd'hui, mondial ou chinois demain? Bob

    RépondreSupprimer
  40. monsieur Hamil, vous etes bien gentil mais vous serez un homme mort.
    reponse politiquement incorrecte
    charger le 12
    se retrancher prêt à appuyer sur la queue de detente
    prévenir la police si c'est possible et dire que le feu va etre commandé incessamment sous peu. ça peut les inciter à se bouger.
    les gens qui rentrent chez vous la nuit sont à priori dotés d'intentions dangereuses
    une seule sommation avec obeissance immédiate des zinconnus nocturnes avec incitation à lacher les outils.
    dans le cas contraire, que la fete commence, Dieu reconnaitra les siens.
    je préviens de suite , c'est du vécu dans d'autres lieux et circonstances mais le principe reste actif .
    "right or wrong, my country" (WINSTON CHURCHILL).
    j'en ai marre de la repentance en tous genre des zintellos , des politicards et des journaleux.
    j'ai pas mal étudié avant, j'ai été sur le terrain ensuite , maintenant que la retraite approche et que je vois chaque jours les dégâts augmenter et le clash final par la meme occasion, depuis que j'ai decouvert ce blog, j'etudie à nouveau et j'oriente mon entrainement et ma formation, j'envisage meme un stage car cela fait trops longtemps que je n'ai pas remi ma condition en situation pénible .
    il y a bien longtemps que je n'ai plus aucun espoir dans la nature humaine, mais si il faut se defendre , je suis prêt à le faire, je commence à constituer un mini réseau avec des familiers, par contre comment garder le contact en cas de chaos (je pense au message écrit sur un poteau dans le film Stalingrad, la c'est hard). sinon le point de ralliement.
    vivement la fin du mois pour acquérir quelques biens indispensables .
    bonne preparation à tous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était de l'humour, tout les ans on voit des victimes qui on voulu ce défendre contre plusieurs cambrioleurs,
      qui tue l'un d'entre eux et qui ont des ennuis avec la justice...

      Supprimer
    2. monsieur Hamil, rien qu'à vous lire, je m'esclaffe surtout quands vous ne prévenez pas que c'est de l'humour.
      "il vaut mieux etre jugé par douze que porté en terre par six"(proverbe etasunien).
      excusez ma decision , mais je n'ai aucun regret de ne pas vous avoir eu dans mon groupe de combat autrefois , votre présence m'aurait probablement fait ignorer ce blog de Pierre Templar.n et j'en serai fort marri.

      Supprimer
  41. Je ne pense pas que les commentaires sur cet article aient pris un tour sentimental ou cul-cul.
    Bien au contraire, nous sommes au cœur du problème.
    Vouloir survivre ce n’est pas accumulé des connaissances et du matériel pour ensuite se poser la question : pour quoi faire. C’est exactement l’inverse.
    C’est d’abord se poser la question : pourquoi ais-je envie de survivre ? Le comment vient après.

    Les réactions et les options exprimées sur ce blog sont le parfait reflet pour beaucoup de la déliquescence de la société. Tout vaut tout ; tous pourris ; l’État nous ment, cela ne sert à rien, d’abord ma gueule,… j’en passe et des meilleurs.
    Le dénigrement systématique de ce qui a fait notre civilisation avec ses bons et ses mauvais cotés par certains des intervenants de ce blog relève d’un masochisme suicidaire. Ils ne se rendent même pas compte qu’ils sont les « idiots utiles » qui répètent les leçons apprissent en croyant les combattre.

    Paradoxalement, l’individualisme forcené de certains les pousse à être ironiques vis-à-vis des survivalistes qui ont envie de construire ou de préserver quelle que chose.
    Ce qui pourrait nous rassembler devient source de nouvelles divisions…
    Arrivé a un tel point de nihilisme, je ne peux que leur conseiller le suicide immédiat.

    Nous sommes bien sur une fin de civilisation car si nos lointains ancêtres avaient pensés comme cela nous en serions restés au silex. Hors cela n’a pas été le cas. Mais peut-être faut-il en passer par là. Je n’ai pas la réponse. La France à bien émergée des ruines de l’Empire Romain et la Reconquista ne s’est pas fait en dix ans.

    « Depuis longtemps, bien longtemps, on travail de l'intérieur et de l'extérieur, et Dieu avec qu'elle haine patiente, à faire de la France un pays où quelqu'un de propre, et d'une certaine qualité interne, se sente en exile. » (H de Monterlant)

    RépondreSupprimer
  42. fuir ou resté a chacun son choix , mais avez entendu parlé ds manœuvres(conflit chez leurs voisins de EU) chez nos voisins ptit suisse,croyez vous vraiment qu'ils vont nous accueillir ls bras ouvert???perso je ne pense pas,l'allemagne et ls autres seront eux aussi dans la merde,donc a méditer!! car pour ma part je fais deja parti d'une minorité (blanc de souche,chretien,hetero,) franchement a quoi bon.au momment voulu( je ne le souhaite pas) faudra faire ce qu'on a à faire , j'espères quand mm que ceux qui vont ou qui ont quittées leur pays reviendront :) heureusement certaines régions reste franchouillars,esperont qu'ils seront op ceux la. Tony

    RépondreSupprimer
  43. Rester et se battre ou fuir ?
    Mais nous n'aurons pas le choix, combien seraient près à se battre contre la majorité de la population ! Majorité ? oui ! Prenez les pourcentages des élections, rajoutez y les "zones de non droit" ou "quartiers difficiles (appelez les comme vous voulez) ,.
    Donc pour nous le choix a été fait nous venons de quitter le pays qui était le notre depuis au moins 4 siècles (pas pu remonter plus loin !) car si nous étions restés un jour ou l'autre nous aurions fait la une des faits divers, ma femme étant à deux doigts de craquer face aux insultes et à la pressions des "allogènes". (par craquer j'entends faire le nettoyage par le vide).
    Donc depuis plusieurs mois nous vivons dans un pays ou les seuls étrangers ...c'est nous !
    Nous avions il y a longtemps vécu plusieurs années au Vietnam, mais en vieillissant nous préférons dorénavant des pays au climat plus tempérés.
    Quand à croire que ceux qui resteront pourraient avoir la moindre chance de succès avec leurs armes et leurs BAD, c'est illusoire...Et même dans ce cas fort peu probable ou la population indigène reprenait le contrôle de son pays...l'OTAN se dépêcherait sans doute bien vite de nous bombarder comme nous avons bombardé les Serbes lorsqu'ils ont réagis...
    Pour nous le choix de partir était "facile" pas d'enfant quasiment plus de proche et durant toute notre vie nous avons été des nomades.
    Mais c'est la première fois que nous partons sans projet de retour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez tout compris...
      J'ai fait pareil, la vie est trop belle pour mourir sottement avant l'heure.
      Bonne chance !!!!
      Hubert.

      Supprimer
  44. Quand on parle d'une France fantasmée avec des tremolos dans la voix, c'est cul cul et ça masque une méconnaissance de notre Histoire.
    La survie, c'est vouloir garder son mode de vie quand tout autour s'est effondré et aussi quand l'intégrité physique est en jeu (maladie, violence, chute économique, risque naturel...)
    Avant d'être survivaliste (je me sens pas comme ça en fait), beaucoup d'entre nous ont constaté la chute et ont ressenti une défiance envers la société, ce qui explique une certaine orientation politique des débats. Le survivalisme n'est qu'une conséquence concrète et une forme d'adaptation, avant on était des citoyens, aujourd'hui on se sent contribuable.
    Qui a fait la France? L'Etat. Ben oui, sans dimension nationale et sans centralisation, pas de pays. Aujourd'hui, reconnaissons que l'Etat veut nous détruire fiscalement, racialement, moralement, économiquement. On ne peut en vouloir à ceux qui voient confusément un ennemi et l'expriment maladroitement.
    La France ne s'est pas construite sur les ruines de l'Empire Romain, elle en a gardé les institutions avec une religion nouvelle, le catholicisme, et une population nouvelle, les Germains. Le droit romain y est resté très vivace avec des amendements de l'extérieur mais la potestas et l'auctoritas sont restés jusqu'à aujourd'hui.
    Nous ne sommes pas en fin de civilisation, nos remplaçants vont piquer le meilleur de chez nous, l'employer contre nous, et vivre à notre place et la civilisation continuera (Vous les voyez ici continuer à se torcher avec des pierres?).
    cc

    RépondreSupprimer
  45. Pour tous ceux qui ont des craintes, restranscription du discour du chef du Hesbolah à propos de DAESH, EI, ISIS
    Il y a plus barbu que les barbus, il y a les takfiris, ceux qui excommunient tout le monde pour n'importe quelle raison, juste pour avoir un prétexte pour les tuer, et gagner ainsi lune place au paradis.
    http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/hassan-nasrallah-les-principales-48055
    Prenez le temps de lire jusqu'au bout le discour, et constatez que TOUT le monde peut craindre ces fanatiques, y compris les musulmans.

    RépondreSupprimer
  46. Tout d'abord merci. Merci pour ce formidable blog et tout le travail réalisé par Pierre et ses amis qui rédigent ces précieux articles. Dans un monde de désinformation et de déni, il est vital d' appartenir à un groupe, même inconnu, qui se pose les mêmes questions, qui a eu l'intelligence et le sursaut de voir clair dans le chaos qui nous menace. C'est incroyable, je parlais de ce sujet d'insuffisance d'une BAD à ma femme lors de notre dernier footing il y a deux semaines et je vois l'article pondu quelques jours après. Je me pose et on se pose tous les mêmes questions. L'expatriation est légitime à mon sens, il est l'ultime voie de survie, quand toute résistance aura échoué. J'ai lu les commentaires et tous sont respectables. Je suis très attaché à mes terres, je ne suis jamais sortis de France (sauf Allemagne) et j'adore mon pays et toutes ses richesses, autant géographiques que culturelles. En temps de paix, je ne vois en ce qui me concerne, aucun intérêt à sortir de nos si variées régions, je ne suis pas un voyageur. Je me suis posé toutes ces questions, je suis au début de l'initiative survivaliste, le chaos est d'abord dans ma tête, par quoi commencer, c'est tellement complexe, de quoi le futur est fait ? Est-ce que le chaos (auquel je crois) sera long et barbare ou rapide et indolore ? J'ai pris conscience de la merde qui arrive depuis deux ans, je me prépare depuis 1 an (armes, lectures, stock.., mais tout ça en petite quantité car cher), j'écoute volontiers les pertinentes vidéos de Piero San Giorgio, j'alimente ma peur fondée du pays qui part en couille en lisant les articles de boulevard voltaire ou novopressinfo...En extrapolant , je me dis également que malgré les préparatifs, devant cette volonté des politiques à nous détruire, devant tous mes amis qui me prennent pour un con (ils ne me le disent pas mais ils font l'autruche et préfèrent croire que tout ira bien, que l'état s'occupera d'eux...), je me disais que mon armée de résistant est bien maigre. Pour moi, le plus important, est de sauver sa famille, ses gosses, des horribles massacres qui verront le jour prochainement. Comment les protéger avec une équipe de gens non préparés, face à un gouvernement qui traque ses propres citoyens et qui fait des courbettes aux hyènes qui veulent nous soumettre ? Envisager de partir est terrible, mais je ne pourrais pas supporter de laisser ces ordures exterminer les miens. Alors que faire ??? Je n'ai pas trouvé la solution, le déni quand ce n'est pas de la connivence, qui m'entoure sur ces menaces me fait gerber, la France saura t'elle résister quand elle sera dos au mur ? Je cherche un plan, je cherche, je parcours le net en y cherchant une voie, une idée, je veux un plan B si le A foire, je veux juste qu'on survive, comme vous. Bien à vous chers survivalistes, j'espère que les esprits vont enfin s'éveiller, dans les prochains mois, à force d'attentats et d'agressions, bien que j'en doute.
    Jerry Dandridge

    Cordialement,
    Jerry Dandridge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue Jerry.
      Merci de ton partage.

      Supprimer
    2. Bonjour Jerry,

      Pense a donner une adresse mail ( onglet géolocalisation ), ça te permettra d'éventuellement nouer des contacts dans ta région et/ou ailleurs... Il n'y a qu'avec le nombre, l'organisation et la discipline que l'on arrivera a quelque chose...

      Bien cordialement, B.

      Supprimer
    3. bienvenue Jerry ,nous avons tous les mêmes questions que nous nous posons et les réponses vont de mêmes ;purement subjective ;néanmoins j'ai la conviction profonde ,par formation et pratique économique parmi d'autres que l'expatriation n'est jouable qu'a certaines conditions:un pécule important (qu'il faudra défendre ou que vous alliez et pas simplement contre les malfrats du cru mais aussi l'état choisi) l'age , moins de quarante ans (faut bien donner un chiffre) des capacités reconnues par le lieu de destination et demandées,la pratique de la langue (pas scolaire) efficace.9a fait déjà beaucoup,après il y a la coupure avec la vie d'antan et quand on s'expatrie dans ces conditions on ne revient pas.Le dernier gros point noir ,énorme et principal est que ce sera le meme souk partout mondialisation oblige,nos difficultés existent ailleurs (Thaîlande combat entre Boudistes et musulmans ) idem au Pakistan ,Inde Indonésie etc etc .Alors charger la bourrique avec des emmerdements supplémentaires relève d'un masochisme de haute volée,ceux d'ici suffisent à mon bonheur,et pourtant j'ai étudié le coup de l'expat sur 10 ans !! et j'avais l'argent ,la langue et les connaissances voulues par les pays d'acceuil et dans un contexte tout . autre que le binz" total qui arrive a grands pas.Chacun choisi sa voiemais les choix d'une famille seront bien différents d'un individu seul voire d'un groupe.cordialement

      Supprimer
  47. A tous ceux qui sont partis, ou qui veulent partir avant que la darkness chance pour la France éclose: laissez tomber, ils ne veulent pas voir ce qui va arriver, ils sont plus éveillés que les bizounours mais pas encore assez.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thomas à l'anonyme 19mai 10:34 Non pas forcément ! L'esprit de cameron et le courage existent. Le panache de ces personnes est respectable. De plus rien n'est jamais écrit d'avance. Aucun combat n'est perdu avant d'être terminé. Ce blog est pluraliste c'est sa qualité. Continuons de partager librement, positivement en essayant d'apporter quelque chose à chaque intervention. Voici mon apport aujourd'hui : des amis survivalistes américains se protègent de leur gouvernement en utilisant le WSA. C'est un document de bonne facture "World Passport" que j'ai vu en France à Lyon mais qui ne leurre que les agents d'escale intérimaires et passe très peu les sécurités nationales. Utile quand on n'a que ça ? ne coûte que 100$ ... Cordialement Thomas

      Supprimer
  48. Ce qui me fait frémir. c'est de savoir qu'en plus des hordes de remplaçants, le survivaliste va devoir affronter la police, déjà bien islamisée, et l'armée qui ne recrute plus d’aumôniers mais des imams.
    Et si par hasard une résistance efficace s'organisait, restent les drones de l'OTAN pour bombarder les BAD de tous les survivalistes déjà fichés comme terroristes par la DGSE (à partir de leur adresse IP).
    L'esprit de Camerone (c'est tout à fait ça, hélas) dont parle Thomas et le courage existent, je le crois aussi, mais là on s'approche du suicide.
    Un plan B de fuite, comme disait Jerry, ce n'est vraiment pas du luxe !
    Hubert.

    RépondreSupprimer
  49. Re salut à toutes et à tous, après maintes recherches infructueuses ou trop onéreuses pour ma modeste bourse pour monter le 30 mai à dole rencontrer Babette et les autres qui s'y rendront,il n'y aurait il pas ici présent quelques gens du sud est(région vaison la romaine/orange maxi) que cela intéresseraient de covoiturer jusque là bas,bien sur,moyennant une rétribution financière de ma part,l'appel est lancé à qui voudra/pourra.Bien à vous tous,LPN26

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah precisement le coin ou je vais regulierement en vacances. D'ailleurs le 26 de votre pseudo m'avait deja fait tiquer. Peut-etre pourrons-nous un jour nous rencontrer pour echanges etc... Mais je ne veux pas donner mon e-mail ici en clair.Hugues

      Supprimer
    2. Salut à toi Hugues,quand tu veux,je suis ouvert mais pour se rencontrer sans email,on fait comment?Tu pourrais peut être ouvrir une adresse yopmail,cela serait déjà un bon début pour prendre contact.la mienne se trouve dans la partie géolocalisation du forum.cordialement,LPN26

      Supprimer
  50. bonsoir à tous
    les commentaires sont pessimistes ce soir, ce qui se comprend par les temps qui courent, je viens de calculer que mon imposition va encore augmenter l'année prochaine, ce sera ça de moins pour la preparation sauf à se priver, ce que je ferai.
    j'ai peut etre une solution d'expatriation mais pas avant plusieurs années, donc je crains que cela n'arrive trops tard.
    quands à la police Française je suppose, elle est islamisée mais ça reste quands meme peu, je rapproche cela de l'armée ou de la gendarmerie, en cas de chaos doublé de declaration de guerre des zombis barbichus, j'ai la faiblesse de croire qu'il y aura du tri, voir des "dommages internes" dans ces institutions et cela se fera vite.
    j'ai connu pas mal d'anciens harkis fidèles jusqu'au bout à la France, mais ils sont désormais tres vieux ou morts par la trahison de l'état.
    leurs enfants n'ont plus tout à fait la meme fidelité je le crains ! mais j'espere me tromper.
    ce blog me permet de mieux orienter mes choix, je n'ai pas la science infuse meme si j'ai une certaine expérience de ce qui se passe quands les esprits s'échauffent etqu'il faille y repondre.
    depuis la derniere loi qui vient de passer, nous sommes une fois de plus fichés 247 ?538? je sais plus.
    ne nous laissons pas aller néanmoins, il me reste un but en dehors de ma peau, proteger ma famille et essayer de rester un homme libre (oui bon nous ne sommes plus en democratie).
    déjà qu'en 1939, personne ne voulait se battre, rapport aux horreurs de la precedente et que la ligne Maginot avait couté un bras. 70 000 morts au combat pendant la campagne de France quand meme. et ensuite la resistance toute petite mais existante.
    et grace aux américains et aux anglais, nous fumes delivrés de l'occuppation, les russes je suis un peu moins enthousiaste vu qu'en 1940, ils nous ont bien laissés tomber, trops heureux de s'offrir la moitié de la Pologne (à méditer).
    bref, je vois plutôt des territoires islamisés en cas de chaos , genre roubaikistan, mais d'autres ou il ne fera pas bon eviter les porcinets.
    que feront les autres pays d'Europe ? en fonction de leur propre probleme, je les vois mal balancer des bombes au laser sur de minuscules fermettes alimentées par du solaire ou de l'éolien, les munitions, ça coute. mais on peut faire aussi bien et pour moins cher avec un briquet et une bouteille d'essence.
    pour le moment, je fais de la preparation en matériel, ne serait ce que pour troquer, et j'acquiere connaissance et competence en suivant l'actualité parallele de tres pres.
    bonne preparation à tous
    Herman Stoss.

    RépondreSupprimer
  51. Bonjour chers gens éclairés
    Moi je crois clairement a la théorie du grand remplacement... Mon grand père m'en parle depuis tout petit... Il me disait que durant la guerre d'Algérie, les locaux disaient aux français que leur meilleure arme etait le ventre de leur femme... et que comme ça il viendrait nous coloniser... Force est de constater qu'ils ont tenu promesse.
    Moi ce qui me fait peur, c'est que l'on combat ait lieu trop tard... quand nous serons dans la meme situation que les Serbes du Kosovo ou les chrétiens au liban... En gros que nous le subissions et ne soyons devenu minoritaires.
    Il va s'en dire que je ne le souhaite absoluement pas, mais si la france non musulmane (car je ne la cantonne pas aux gaulois. Heureusement des immigrés et meme quelques musulmans de culture ont des valeurs proches ou très proches des notre) veut avoir une chance de limiter la casse le plus tot serait le mieux. Croyez bien que ça me fait profondement chi** de l'ecrire.
    Quoi qu'il en soit le jour ou cela arrivera, je serai au rendez vous pour mon pays. Biensur DS85 va loin mais je partage le fait que l'image de la France véhiculé par ces saloperies de médias ne correspond pas à mon idée de la France (rassurez vous je ne me prends pas pour le grand Charles...). SI je me battait pour elle avec toutes les conséquences que cela implique, je le ferai pour mes ancêtres, notre belle culture et civilisation et pour pouvoir me regarder dans la glace...
    Je le répète, j'aimerai tellement me tromper!!!

    Notre salut ne peut passer je le pense que par notre solidarité entre français et notre courage de dénoncer, meme si c'est pas politiquement correcte

    Je vous salue et vous remercie pour votre bon sens

    Resilient Angel

    RépondreSupprimer
  52. 1/2
    Mais ce grand remplacement est voulu ! Cette guerre civile raciale n est que le plan B de nos "dirigeants", le plan A est lent et insidieux, faire de nous de parfaits esclaves décérébrés, remplacer les Européens par des peuples plus serviles et moins intelligents, est une bonne solution pour éviter tous soulévements sociaux, et provoquer un "dumping social" ( maintenir les salaires bas et le chomage haut)
    Bientôt:
    - faire un potager sera interdit à cause de la "bio diversité" et des accords transatlantiques (on me demande déjà , écrit en tout petit, si je suis en règle avec les lois financières AMERICAINES sur mon contrat de compte bancaire....!) ou alors avec des semences H1 F1 qui ne donnent pas de graines fertiles.

    - faire un petit élevage: le cheptel sera de plus en plus réduit par la loi, sous peine de devoir avoir un SIRET, et un RSI.

    -les armes ? suivez UNPACT et vous verrez, dans les dom tom, ils testent déjà la requisition des armes sous pretextes divers...

    -la justice? quand j etais plus jeune j ai fait des conneries et je m en suis toujours à peu près bien tiré, quand je suis devenu un citoyen modèle mais que je me suis défendu j ai été traité comme un criminel.

    -l éducation? l histoire de notre pays est remplacée par des bouquins pour enfants qui s appellent "jean à deux papas" julie a deux mamans" " mes deux mamans qui m aiment" , des pédés militant et des transexuels vont venir expliquer, lors de "journée de la découverte ou éducation sexuelle" , à vos enfants qu ils peuvent choisir quel sexe ils veulent, que ce ne st pas la nature qui le détérmine, en attendant les techniques d apprentissage de lecture vont et iront en se dégradant, n offrant plus de grille et d outil de lecture aux enfants pour réaliser/comprendre le monde autour d eux.

    -les agriculteurs et artisans vont mourir (sous les normes sanitaires, les obligations d achat de produits phytosanitaires, de RSI etc etc) au profit d exploitations gigantesques pleine de produits dégueulasses, au profit d 'élevage contre nature de milliers d animaux bourrés de produits dégueulasses, le tout donnant des mutations sur le corps (cancer)

    - la parole, l idéologie meme la pensée sera fliquée, (délits d opinion etc blablabla charlie) vous serez "traité" si vous pensez mal.

    - meme l islam sera aseptisé comme le catholicisme, pour détruire toute forme de morale.

    RépondreSupprimer
  53. 2/2
    - les bébés seront achetables et séléctionables, un couple de lesbienne transexuelles pourra payer une pauvre femme pour qu elle porte le sperme N° 562 "blonc crépu yeux verts peau jaune"

    - le sol sera pourri a force d etre sur exploité, plus de magnésium etc = cancer en masse ( cest déjà le cas)

    - le chauffage au feu de bois interdit (bah ouais il faut filer des thunes à edf gdf fioul et cie) à cause de la pollution hahahhaa, comme si les cheminées et les poeles polluaient ...

    - votre logement secondaire (ou héritage, ferme, bad etc) pourra etre requisitionné pour les loger les poooooovres gens, voir l affaire de Maryvonne en bretagne, elle veut retourner vivre à 80 ans dans une maison qu elle possède après la mort de son mari, seulement des punks à chien (pauves chiens) anarkococo, ont squattés la maison, Maryvonne va voir la police et la prefecture, ils lui disent que ces gens ont justifié "48 heures d occupation et n ont pas de logement fixe" donc selon la loi DALO , ils peuvent occuper cette maison pendant deux ans.... Maryvonne 80 ans est à la rue...

    - vos enfants vous seront enlevés et placé, si ils ne rentre pas dans le moule idéologique, ils seront peut etre utilisés dans les réseaux pedophiles ( des élites extremement présent en belgique et en paca, pas les petits pointeurs au rsa), et seront drogués pour etre irrecevables en procès.

    -les expériences de controle du climat et de brouillage des satellites par épandage de métaux par avion, qui vont bien ravager le sol et votre gueule.

    Bref je peux continuer longtemps comme ça et rentrer dans des sujets qui seront censurés ( propagande métissante etc etc), mais si vous ne me croyez pas , c est qu il vous reste du chemin à faire, parce que je n éxagère ni n extrapole nullement, voilà ce qui nous attend dans les prochaines 50 années et je vois large, ça va se faire tout doucement, avec vaseline, si vous vous rebellez, pas de souci les impots et la taxe foncière augmenteront, donc pour "survivre" vous ne pourrez pas vous rebeller, sinon vous perdez tout, ceux qui voudront le faire seront internés (les vrais) et cachetonnés pour devenir des légumes, on peut toujours chercher des similitudes avec le passé, ( c est ce que fait le cerveau animal [et humain] pour se prémunir) mais nous vivons quelque chose qui ne s est jamais vu...

    Alors oui j aurais un 12 et eux des kalash, j aurai un vieux 7 62 et eux des METIS , j aurais une 22 et ils auront des blindés.... L h istoire continuera sans moi, mais quand je mourrais je serais heureux, (j ai déjà eu cette sensation lors d une histoire sordide) j aurais fait tout ce que je pouvais. Et je rejoindrais mes vieux, avec leurs bérets et leurs moustaches à crocs, ils seront fiers de moi, c est tout ce qui importe.

    Bonne chance à tous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Mirador,
      Je suis tout à fait d'accord avec tes avis, et globalement le temps n'a fait qu'amener effectivement les preuves de ce que tu annonces. La seule correction : bien plus rapide que les 50 prochaines années . Et il est effectivement à prévoir que les uns et les autres vont se laisser faire pour ne pas perdre ce qui leur reste. Un chaos insidieux .... Qui détruira l'âme avant le reste. Merci, Babette

      Supprimer
    2. Salut à toutes et à tous,décidément,Mirador tu es vraiment dans le vrai,notre société décadente et les élites qui l'à dirige ne nous veulent pas du bien,les valeurs qui sont les tiennes,je les partage et sommes encore quelques uns aussi dans ce cas,mais de moins en moins,malheureusement,tout est fait pour nous faire renier notre culture,nos valeurs ancestrales nos racines.... pour exemple,hier soir,20h00,descente dard dard de mes collines,direction Carpentras,urgence maternité,on arrive là bas,poireaute assez de temps pour crever 10 fois,bref,ma ptite femme est reçue après cette longue attente et me retrouve seul en sale d'attente avec une nana qui s'avère être une copine d'enfance,d'un coup,vla t'y pas qu'un jeune barbu se pointe avec sa "tortue ninja"(mouquère dont on ne voit que les yeux!!!),il s'assoit sort son téléphone dernier cri et fait comme chez lui,tranquille,il appel ses potes,rigole,gueule comme porc qu'on saigne,une nana de l'hosto sort de derrière ses portes et vitres blindées et lui demande très poliment de baisser le son,lui continu et l'ignore tout en lui marmonant un truc en fel',du coup les nerfs me montes et l'envie de lui apprendre le respect aussi,mais tout le monde(la copine d'enfance,ma femme,les personnels)me dise que c'est pas grave,faut pas s'énerver ...etc... mais putain de dieu,dans quel pays on est????Notre drapeau est bleu blanc rouge il me semble,pas avec un croissant et une étoile,franchement je ne suis vraiment pas un facho,ai cotoyé de toute les races,nationalités et travaillé,rigolé,vécu avec eux,mais là franchement,les vieux parlaient du péril jaune moi je dirai plutôt péril gris,y'en à plein le cul de leur nonchalance et de leur mépris,c'est vraiment l'invasion,allez faire des courses à avignon un jour pour voir,met avis que vous et vos nerfs ne résisterez pas longtemps devant l'invasion,et en plus faudra rien dire,hein!!!!comprenons nous bien,cela ne me fais pas plaisir d'en arrviver à ce constat,mais je crois vraiment que l'on va se faire bouffer de l'intérieur,comme l'à dit Résilient Angel un peu plus haut:"leur meilleure arme,c'est le ventre de leurs femmes"mais c'est la vérité!!bon j'arrête là,on va croire bosse pour marine et cela ne fait que m'énerver un peu plus pour rien.Encore bravo à Mirador pour sa clairvoyance et ses mots dans lesquels je crois,nous devrions tous nous retrouver.LPN26

      Supprimer
    3. Bise Babette, prend soin de toi.

      Supprimer
  54. Je reviens sur l'intervention de Hubert du 19 mai. Bien que ceux qui s'expriment sur ce site ne représente rien d'illégal, il est triste de constater, que désormais, il est dangereux de penser à contre-courant de l'intelligentsia au pouvoir, et qui opprime le peuple toujours un peu plus, jusqu'à réprimer sa liberté de penser... Alors, traque abusive, internement (comme le maire ump), ou intimidation d'état, ne serait il pas prudent, de désormais passer par un VPN ou un proxy, afin de protéger nos identités et par extension, notre combat à lutter librement pour notre opposition à la dictature qui progresse ? Je ne tiens pas à instiller de la peur sur ce forum, mais juste à encourager la prudence et la méfiance, qualités intrinsèques de tout survivaliste précautionneux. Il me parait également judicieux de modifier son pseudo... Nos BAD (pour ceux qui ont la chance d'en posséder une)ne sont pas encore bombardées par l'OTAN, il y a de la marge, mais dans cette image, il y a un peu de vrai : vous ne pensez pas comme l'état, vous êtes ennemi de l'état, luttez, mais libres... Salutations. Jerry Dandridge (encore pas anonyme pour le renseignement...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement le maire de venelles vient d'être placé d'après le Monde en hopital psychiatrique pour avoir émis l'opinion de l'interdiction de l'islam en France!! dans la plus pure tradition de staliniènne de la belle époque du petit père des peuples de l'Urss et ce simplement parce qu'i partage le jugement de la cour européenne de justice qui considère l'islam comme contraire à la démocratie

      Supprimer
    2. Bonjour Jerry,

      N'ayez quand même pas trop peur du "système" parce que:
      _ le "système": c'est aussi nous et plus nous serons nombreux et plus ce "système" sera "notre" ... ( ayez peur de votre ombre aussi ;) ... )
      _ surtout, la peur réside dans vos têtes et vos cœurs parce que vous croyez en la puissance du "système. Cependant, celui ci est faible, apeuré mais aussi aux abois et les démonstrations de "puissances" en sont l'évidence.

      C'est pourquoi il faut demeurer vigilant et ne pas perdre de temps pour s'organiser. Mais rien de plus ... pour le moment.

      Laurent

      Supprimer
  55. Passer par un VPN représente un coût pour chaque lecteur et suppose que le propriétaire dudit VPN respecte ses engagements face à une réquisition policière....
    Quant aux proxys. ils sont facilement localisables et donc leurs clients aussi.
    Faire une version de ce site sous TOR me paraît aujourd'hui le moyen le plus judicieux pour le sécuriser, mais ça représente un surcroît de travail important, et c'est donc un choix qui appartient exclusivement à son auteur, vu que c'est lui qui se casse le .... à le faire.
    Hubert.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement un site sous TOR retarderait énormément le flicage étatique et protégerait l'oeuvre de Pierre. Pourquoi ne pas faire un appel à bénévole doué en informatique pour faire cette version sous TOR !? à moindres frais pour Pierre.
      Cela nous protégerait aussi nous lecteurs avec pour seul effet secondaire un léger ralentissement. Yopmail et unseen ne suffiront plus dès que nous auront des regroupements voire des actions communes. L'état nous endort comme les grenouilles de Babette dans un chaudron tiède. On sent bien le feu qui bout dessous mais toutes les grenouilles ont encore trop à perdre pour sauter hors du chaudron et le déni est plus comfortable tant que le couvercle ne nous recouvre pas. C'est maintenant, alors que ce site parait insignifiant pour l'état, qu'il faut être rigoureux sur la sécurité.

      Supprimer
    2. Bonjour "Anonyme20 mai 2015 11:29",

      Faire appel a un bénévole? Soit, mais si la responsabilité m'en incombait, je ne saurais faire confiance (et encore, toute relative la dite confiance...) qu'a une personne que je connais, et non pas présenté par un anonyme -ou non- d'un blog.
      C'est risquer de sois-même de donner les clefs de la "maison" a l'état (ou d'autres...).

      L'état a les moyens & connaissances pour faire ce qu'il veut, je ne vais pas me répéter sur ces moyens, mais juste me répéter en disant que si l'on veux faire quelque chose, il faut accepter l'idée que ce n'est pas sans risque.
      Il faut s'organiser, se rencontrer, réfléchir a ce que l'on peut faire ensemble ( "simplement" réfléchir a comment être le "noyau" qui fera tenir un groupe dans son coin, etc...)...
      Se parler ici c'est bien, apprendre ( entre-autre ici, merci bien au proprio^^), tester & s'entraîner c'est mieux.
      J'ai regarder l'émission sur M6, "the island" ( pas taper sur tête a moi^^) avec ma dame (...^^). Je ne me rappel pas avoir appris quelque chose, par contre ça m'a rafraichi la mémoire: les "relations" humaines, la gestion du stress, de ceux qui se plaignent sans cesses ou presque, en critiquant toutes les décisions, etc, etc... Ne serait-ce que pour ça, il peux être intéressant d'organiser des "trucs" ( vous vous voyez faire une marche avec des "contraintes" avec votre femme & vos enfants"? ), être a tour de rôle responsable du groupe etc....

      Je vais finir par le souvenir d'un ou deux "détails" d'un article que j'ai lût (ou d'une émission) sur les "événements" en Algérie:

      - un type de l'oas ( ou simplement soupçonné comme tel ) prisonnier du fln, arrive a s'évader, il se réfugie dans une gendarmerie. Les gendarmes le ramène au fln.

      - il a été transmit ( par l'armée, les politiciens, je ne sais plus) une/des liste(s) de membres & sympathisant de l'oas au fln

      Allez savoir si un jour des listes ne seront pas a nouveau fournies ( et ça peux venir d'autres que notre état, "d'intervenants" extérieur ).

      Mais "Haut les coeurs", faisons en sorte qu'au moins ils ne puissent appliquer a eux ces paroles de Shun Tsu (?), je crois:

      "la plus grande des victoires est la bataille que tu n'as pas eu a livrer" (un truc du genre^^).
      Ne pas baisser les bras alors qu'il n'y a pas (encore?) de répression officielle/publique... je ne parle pas du "terrorisme d'état" sur la liberté de parole et pensée...

      Bien cordialement, B.

      Supprimer
  56. si 9 personnes sur 10 vont mourir lors du chaos, je ne vois pas vraiment l'intéret de cet article

    néanmoins ca reste un beau geste

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour faire partie du dixième restant, bien évidemment. Vous ne l'avez pas encore compris ?

      Supprimer
    2. j'ai peut être mal interprété vos propos alors ou alors la stratégie qui consiste a fuir pour trouver un eldorado éloigné des problèmes du reste du monde me semble un peu naïve

      Pour être honnête je trouvais simplement que le ton de cet article tranchait trop avec le reste de votre blog ou grosso modo vous expliquiez que les feux de l'enfer allaient se déchaîner sur la terre , du coup je me demandais si vous n'aviez pas fait cet article simplement pour la forme(pour rassurer) plutôt que par pure sincérité

      désolé du dérangement alors

      Supprimer
    3. Vous ne m'avez pas dérangé Walter. Je ne crois pas non plus avoir écrit quelque part que l'enfer allait se déchaîner sur terre. Je n'ai pas l'intention de rassurer qui que ce soit, mais de présenter les faits et les conséquences qui en découlent. A chacun de faire ses propres choix.

      Supprimer
  57. Je reviens 2 secondes sur cet éventuel plan B d'une expatriation en cas d'insuffisance de son lieu de vie ou de BAD, même bien préparé. Je ne pense pas que j'aurais le courage de partir, trop attaché à mon environnement, trop compliqué, cela serait plus qu'un sacrifice, mais cela n'implique que moi et mon côté casanier... Une BAD ou son domicile, même à la pointe, peut être vulnérable rapidement sans sa propre petite armée, et, on ne peut pas loger et nourrir 30 personnes, surtout en c e qui me concerne, où personne autour de moi ne se prépare. Pour ceux qui ne l'ont pas vu, regardez ce "docu-fiction" imaginé par des experts, si une crise de panne électrique arrivait au USA, un père de famille très prévoyant, mieux préparé que nous tous sur ce forum je pense, amène sa famille dans sa BAD dans les collines, avec « nourriture leurre » pour les cambrioleurs, bunker avec surveillance vidéo, armes, 2 ans de bouffes... Et au bout d'une semaine, il se fait piller et mettre en joue au couteau par son propre voisin et ses potes miliciens, persuadés que des vivres sont planqués dans la BAD... Je ne vous raconte pas la fin, voici le lien :https://youtu.be/uofpvC93Gh0

    Intéressant également l'analyse de Vic Survivaliste qui met en garde sur une préparation réussie, mais qui peut vite être découverte par les non -préparés, et qui se précipiteraient vers vous, vous les bien jouflus, sentant le savon, avec de beaux linges ... la vidéo pleine de bons conseils pour survivre en zone de conflits : https://youtu.be/jVkHPVKBUGo

    Si j'avais plus de volonté, sans les attaches, pas les boules de l'avion, et plus de thunes, je choisirais un BAD plan B dans un des pays de la liste de Pierre, en attendant, ben on espère un fin pas trop tragique ...
    Cdt
    Jerry Dandridge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci : excellente vidéo que nous devrions tous regarder comme un complément d'information !!! Je doute que tous nous sachions tout !!!
      Merci, Babette

      Supprimer
  58. Le gouvernement fera sans doute préventivement une rafle sur les armes en laissant agir une personne armée légalement qui va péter un câble, un gros câble, une personne en préfecture m'a dit que les autorisations étaient de plus en plus "données", même le B4, et qu'il trouvait cela bizarre: voir http://www.chaos-controle.com/archives/2015/05/20/32090466.html. Le chaos est voulu, recherché et sera amplifié. Il faut faire le ménage car le système économique va s'effondrer sous peu. Comment faire pour que le peuple ne se retourne pas contre les gouvernements ? Ils ne veulent pas finir comme Louis XVI. Réponse: déclencher une guerre civile. Ne vous inquiétez pas pour eux, ils siroteront leur cocktail sur la plage dans un paradis fiscal. Alors la défense de la "BAD" ou de la maison sera fortement limitée, bien entendu il y a des armes illégales, mais c'est surtout dans l'autre camp qu'il y en a. Alors la question de partir se pose très justement. Les survivalistes sont listés 'S', et les armes seront recherchées préventivement chez eux. Je pense que dès qu'on me prend mes armes je pars même si ce sera difficile, car au moins les frontières seront ouvertes, les avions disponibles et j'aurai du temps pour m'installer. Il y a des endroits où la merde arrivera moins vite et il sera alors toujours temps de repartir ailleurs. Nous savons que nous n'avons pas besoin de beaucoup de choses: air, eau, nourriture de base, le reste est facile à trouver avec un peu de débrouillardise, et nous le sommes débrouillard. De toute façon, à terme dans 20 ou 30 ans ce sera le régime chat y rat si rien de grave arrive entre temps, ce régime ne me convient pas, même sans l'avoir essayé, donc j'ai pas envie de me retrouver à l'âge de la retraite comme un ..., ni envie de me suicider parce je connaîtrais la fin. Plus les enfants vivent ici et plus ils auront du mal à partir et plus à terme ils seront obligés de subir ce nouveau régime. Je veux sauver ma peau, j'en ai strictement rien à foutre de la France et de ses valeurs. J'ai mes valeurs et si je pars ce sera pour un pays qui a des valeurs qui ressemblent plus aux miennes que la France.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour "Anonyme21 mai 2015 10:48",

      Vous dîtes:

      <<...J'ai mes valeurs et si je pars ce sera pour un pays qui a des valeurs qui ressemblent plus aux miennes que la France. >>

      C'est nous la France, nous qui choisissons nos valeurs, de les défendre ou non, ce n'est pas parce que c'est la chienlit a la direction du pays, a la télé, autour de nous, qu'il faut se barrer. C'est quoi un pays qui a les même valeurs que vous?

      Chacun voit midi a sa porte, de partir ou non, mais partir sous prétexte de rejoindre un pays qui a l"es mêmes valeurs" que vous, après avoir balancer:

      <<... Je veux sauver ma peau, j'en ai strictement rien à foutre de la France et de ses valeurs. ...>>.

      Vous êtes soit un Troll, soit un ****** de ****, ascendant ******...^^

      tout cela, bien cordialement, il vas sans dire...

      B.

      Supprimer
  59. Vous êtes dur, Brad, envers quelqu'un qui estime qu'il n'habite plus son pays, selon les mêmes valeurs que vous. Que la France represente ses habitants ou un territoire, les deux ont été défigurés et le fait de vouloir fuir cela est plutôt sain. Que dire de ces ordures bien de chez nous déjà converties et prônant une culture totalement étrangère à la nôtre? Personne ne sait qui fuira et qui restera, et puis cette France représentée actuellement par ce gouvernement et garant de valeurs comme le metissage, la tataphilie, le déni de soi et la repentance, ça vous représente? Fuir cela n'est pas un crime. Il faudra des pionniers pour accueillir ceux qui seront restés jusqu'au bout ici mais qui devront partir quand même, et il faudra accueillir les pionniers quand on aura nettoyé les écuries d'Augias. Sachons apprécier un avis différent s'il ne nous est pas hostile, on a assez d'ennemis comme ça.
    cc

    RépondreSupprimer
  60. Bien le bonjour cc,

    Comme dit plus haut, pour moi ce ne sont pas les "valeurs" de nos pseudo-élites ou des gens du petit écran qui représente la France, et même s'il est vrai qu'il ne faut pas idéaliser nos compatriotes & voisins ( je n'oublie pas ce que j'ai pût entendre sur l'attitude des Français lors de la 2ième guerre mondiale..., et ça ne sera surement pas mieux 70 ans plus tard, bien au contraire...).

    Comme je l'ai déjà dit ailleurs, permettez que je vois la lumière (même si c'est au bout d'un bien long tunnel), là où d'autres ne veulent ( dirait-on ) voir que ténèbres, a moins que ce soit pour se donner bonne conscience...

    Je ne suis pas maso, je compte bien réfléchir & envisager des options "d'évitement", de fuites, mais de là accepter d'entendre une phrase comme <<...j'en ai strictement rien à foutre de la France et de ses valeurs. ...>>, non.
    Car la France, c'est nous tous, de la dernière des "merdes" au meilleur des citoyens, l'ingénieur tout comme le balayeur, etc... C'est du même acabit que les phrases du genre " la France je ba**e jusqu'à ce qu'elle m'aime", siffler l'hymne national etc... Alors comprenez que je le prenne un tantinet pour moi...^^

    Quand a être dur... hum, misère, je ne suis qu'un pied-tendre qui aimerait bien s'aguerrir... et puis, n'ais-je pas fini en disant que je disais cela en toute cordialité? ;-)

    Bien cordialement ( puisque je vous le dit! ^^), Brad

    RépondreSupprimer
  61. Brad, je ne dirai pas ce que je pense de la France actuelle, car j'ai toujours été trahi par de bons frankaouis, mais j'ai un petit parcours et un entourage qui ne laissent aucun doute sur ma détermination. Je comprends parfaitement votre point de vue mais aussi celui d'en face. Quant à la dernière des merdes françaises, c'est un esclave en puissance qui cherche un maître (eux ou nous). Notre situation est tellement précaire que des gens différents pensent comme nous, faudra vous y faire surtout si vous ne commandez pas. Pour ma part, je pense déjà comme l'ennemi, pour mieux le combattre.
    C'est aussi ça le chaos.
    Quant à la lumière et les ténèbres, ça ne veut rien dire pour moi. Je souhaite une vie tranquille, à savoir sans me méfier de mes plus proches relations, avec assez de stock pour vivre doucement et assez de punch pour repousser définitivement tout intru dans mon Lebensraum.
    cc

    RépondreSupprimer
  62. "Nous devons nous préparer à combattre.
    Quand cela arrivera, ce sera complétement, et jusqu'au bout"
    Voilà ce qui manque à certains, (la majorité ?), la certitude qu'il n' y a pas d'alternative.
    Salut à Pierre, Brad, et Mirador.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut à toutes et à tous, avez vous lu l'article qu'Alexandre de"se préparer aux crises.fr" à pondu ce soir,moi ca me botte!!!LPN26

      Supprimer
  63. Il est certain qu'il faudra se battre, n'importe où en Europe et dans une grande partie du monde. Peut être que nous aurons la chance de vivre à la fois une 3° guerre mondiale nucléaire avec le bloc Sino/Russe + guerre civile/religion effroyable + épidémie genre Ebola + problèmes environnementaux. Cela risque d'être exaltant, un moment inoubliable, c'est vraiment dommage que certains veulent fuir ce qui ne peut pas l'être. Même si vous êtes partis de France, même si vous êtes en train de partir, il est certain que vous devrez vous battre, vous ne pourrez pas faire autrement, au pire vous vous battrez contre Ebola. Bien entendu, il y a le suicide que certains préconisent pour éviter de se convertir mais même un suicide c'est une bataille contre soi.

    Nous sommes de passage sur Terre et nous vivons un moment que beaucoup nous envieront d'avoir vécu pleinement et jusqu'au bout, à moins que tout le monde soit là, la Terre n'a jamais été autant peuplée et c'est peut être le grand rassemblement pour le spectacle final. Essayez de vivre cela comme une aventure et si cela tourne au cauchemar, si vous avez une conscience développée vous savez que tout ceci n'est qu'un jeu, dont nous sommes les acteurs, c'est le dernier acte, alors soyons légers. Certains pourraient se dire, vite parti = vite tranquille, mais vous allez rater le spectacle, c'est comme partir avant la fin du film et attendez bien la fin car parfois après le générique le film reprend. Essayez d'être courageux, de prendre du recul (au tir aussi), d'être confiant en la vie, et surtout de profitez des derniers instants.

    Pour résumer: suivez votre instinct, fuyez s'il vous le conseille mais préparez vous à vous battre car cela va arriver. Tout manque de préparation psychologique, physique, et spirituelle va vous faire manquer la fin du film et vous ne savez pas ce qu'il y a après.

    GLK

    RépondreSupprimer
  64. Ben vous savez quoi? Si on s'achemine vers un conflit avec les Russes, il est hors de question pour moi d'être mis sous drapeau européen dirigé par les USA (qui ont foutu le bordel partout) pour aider l'Ukraine, dirigé par des neo-nazis soutenus par BHL.
    Je passe du côté russe. Au moins avec eux, le grand remplacement n'est pas pour demain, chez nous, si.
    cc

    RépondreSupprimer
  65. Je suis surpris par le nombre de commentaires nombrilistes et résignés !

    Que penserait un français de 1940, qui a connu la débâble de l'armée, l'exode, l'occupation et son lot d'humiliations ?

    J'ai l'impression que l'individualisme (qui sera sans doute la marque historique de notre époque) a tellement pénétré les consciences qu'il nous est impossible d'imaginer autre chose qu'un destin individuel : moi d'abord avant les autres, mon intérêt pour seul guide.


    L'exil c'est une choix personnel. Le combat aussi. Dans les deux cas il faut en accepter les conséquences : la nostalgie d'un côté et l'aventure risquée de l'autre.
    On ne peut pas faire une chose et son contraire : la résistance extérieure c'est la plupart du temps la résignation et une vie d'exilé (demandez aux boat people vietnamiens qui ne peuvent toujours pas revenir au pays...).

    Il ne faut jamais sous-estimer son adversaire. D'autant plus quand l'adversaire (le vrai) pense et agit collectif.

    Personnellement, je ne sais pas ce que je ferai en cas de trouble car dans ce contexte les situations bougent rapidement, des chefs émergent tandis que les lâches et les mauvais disparaissent rapidement... Ce n'est d'ailleurs pas le moment de ce poser ce genre de question. Prévoir un plan B est toujours une bonne idée. Se tenir à un plan rigide est la meilleure des façon d'échouer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour "Anonyme22 mai 2015 13:03",

      A la décharge des résignés & nombrilistes ( j'ai une certaine tendance a me faire "l'avocat du diable" ^^), il faut dire quand même que c'est notre société qui amène a plus d'individualisme, que depuis (pour ma part) les années 70, les discours des médias & dirigeants vont plus dans le sens de saper le moral que le fortifier.

      Cordialement, B.

      P.S.: Mazette & saperlipopette, 177 messages pour cet article, et ce n'est pas fini...

      Supprimer
  66. bsr,Brad et mirrador je vous suit!! quand aux dit FRANCAIS qui se foutent du pays de leurs ancêtres et de leur valeur,barrez vous et j'espères q les locaux qui vont vous recevoir vous apprendrons le B,A,BA a genoux y a pas de mèèè,bande de chevres,lever la tete,arretez de regarder vos pompes dans le metro,arretez de regarder ls agressions de nos femmes pr leurs iphones,c'est de ma faute la traite ds noirs,c'est de ma faute la 2 guerre mondial,NON NON et NON,fier d'etres banlieusard(94),gaouli(blanc) et mangeur de ralouff(cochon) j'adooore le cochon,30ans qu'on dit que c'est de la faute des bon français,au final ca paye,ls blanc baissent la tete et immigrent,je dis non,mieux vaut mourir debout q vivre a genoux,pire mieux vaut etre jugées par 12 hommes q porté par 4,tu as ds projet d'avenir ailleurs part c ta vie maintenant tu pars peur de la merde qui arrive,va brouter le champ du voisin MOUTON , il y a 2 sorte de Français,ceux qui regarde enquete d'action,zone interdite et tte ces merdes ET qui vote marine et ls autres qui savent que nos dirigeants s'en foutes royal et ce prepare a defendre les leurs et leur patrie,a bonne entendeur. Tony.

    RépondreSupprimer
  67. Mr Templar,votre boite mail unseen.is ne fonctionne pas,j'ai crée ma boite yop et voudrait vous la communiquer ou vous donnez l'adresse alias,en attente que cela remarche,cldt Tony

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Tony. Ma boite unseen fonctionne. Vous pouvez aussi m'envoyer un message via le formulaire de contact qui se trouve au bas de chaque page du blog. Ou encore m'envoyer un message à mon adresse yopmail. Cordialement

      Supprimer
  68. encore un excellent article comme d 'habitude .c est quand même curieux ce nombre de personnes prête a courageusement s enfuir pensent peut être atteindre l immortalité en terre étrangère ,comme si la grande faucheuse allais les oublier,quelle futilité !!! de plus il faut des moyens que la plupart d 'entre nous n'on pas (sur la durée) alors inutile de se fatigué le cerveau ,et rester en terra cognita !!! et comme rien ne ce passera comme prévue tout le monde improvisera plus ou moins en fonction de ses préparatifs ici comme ailleurs !!! de plus préparez vous au pire des cauchemars et a être plus impitoyable que les babouchards barbus (et oui ils ont un disons léger retard ,dans la sauvagerie et ce même sous amphétamines ) et a être également d une très grande générosité envers les gens qui en valent la peine (en fonction de vos moyens ) si vous ne vous sentais pas capable de faire ce grand écart intellectuel il y a de forte chance que vous soyez foutus (BAD ou pas) . en solo ou mode familial vous ne durerais pas longtemps hélas !!! survivre c est s'adapter alors gardez le maximum d 'options entre les deux oreilles en évitant d’être borné de manière qui peut s'avéré stupide,voire mortel !! aller bonne journée a tous ,et merci pour ce blog !!

    RépondreSupprimer
  69. Alors on veut toujours se battre ? Lisez et réfléchissez :

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/05/23/97001-20150523FILWWW00069-haute-saone-prison-ferme-pour-des-neonazis.php

    "Davantage anti-musulman qu'antisémite, le groupe de Haute-Saône se disait prêt à "mener la guerre contre l'envahisseur"."

    "Les peines les plus lourdes, 18, 20 et 24 mois ferme, ont été réservées aux trois leaders du groupe, âgés de 29, 30 et 44 ans. "

    Moi je veux partir, pas vous ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et lisez ceci:

      http://www.numerama.com/magazine/33048-krachin-un-blogueur-condamne-pour-avoir-traite-de-securite-informatique.html

      certes, une anecdote, mais ça commence vraiment à être dangereux de parler, maintenant dire ce que tout le monde c'est est passible d'une punition.

      Supprimer
    2. En lisant cet excellent article et les commentaires, j'ai changé d'avis, je veux rester et me convertir au plus vite à la chance pour la France. Au pire, je pars. Mais combattre, non, je suis devenu grâce à cet article un pacifiste, j'ai toujours été non violent et l'autre aussi différent est forcément une chance pour la France voire tous les autres pays. Vivons heureux ensemble. Les paix seront dans tous les pays grâce à la chance pour la France.

      jb

      Supprimer
    3. Bonjour "Anonyme23 mai 2015 16:52",

      -<< Cinq membres d'une cellule néonazie de Haute-Saône, ...>>

      -<<...Les membres du groupuscule avaient été interpellés en mai 2014, peu de temps après avoir posté sur internet une photo d'eux arborant des cagoules, une kalachnikov et quelques fusils. ...>>

      -<<... un buste d'Adolf Hitler ou encore un exemplaire de Mein Kampf avaient été trouvés lors des perquisitions à leurs domiciles...>>

      Perso, je ne suis ni de l'extrême droite, gauche ou je ne sais quoi. Juste quelqu'un qui vit suivant l'expression "en bon père de famille" ( ce qui ne me mets pas a l'abri d'un traquenard ou que sais-je).

      Que faut-il penser de gens qui s'affichent de la sorte sur le net, avec cagoules et armes en disant être prêt a la guerre, en étant de plus néo nazi et garder chez soit des "mein kampf" etc, ? Sérieux, Dieu me préserve de ne pas avoir de tels "voisins" en ce moment, c'est le meilleur moyen de se "flinguer" avant l'heure...


      -L'essentiel de l'article que vous citez est dit dans le 2 ième paragraphe:

      <<...Ils ont été condamnés pour avoir organisé ou participé à un "groupe de combat" appelé "Blood & Honour C18", pour des dégradations de biens, la plupart par des tags, en Haute-Saône et dans le Doubs et pour "provocation" à la haine raciale ou à la violence. ...>>



      -A noter aussi:

      <<...Ils étaient surveillés depuis près de deux ans par la cellule nationale d'enquête de la gendarmerie en charge des groupuscules extrémistes.

      Davantage anti-musulman qu'antisémite, le groupe de Haute-Saône se disait prêt à "mener la guerre contre l'envahisseur". ...>>


      Transposez a "notre" blog... Peut-être faudrait-il mettre un peu d'eau dans notre vin sur certaines choses, certains sujets...?

      Les milices sont interdites, et de nos jours ( enfin, depuis bien longtemps...) mon p'tit doigts me dit -ou plutôt un autre...- que ce serait du pain béni pour un gouvernement malhonnête qu'un groupe se forme en tenant certains propos, armé etc... et même si ce groupe n'est pas vraiment actif, un gouvernement malhonnête saurait comment faire un attentat et le lui faire endosser ( false flag...). Mais heureusement l'état Français, n'a jamais mangé de ce pain là.

      *un doute m'assaille* ...ou bien? ;-)
      (permettez que je "rigole" tant je ne subi pas encore de répressions...)

      Cordialement, B


      Supprimer
    4. la liberté de penser existe encore sauf pour dieudonné qui est interdit avant d'être passé à l'acte ,ce qui voudrait dire que le" flagrant délit" n'a plus sa raison d'être,nous sommes en période de "transition"avec un gouvernement capitalo-bolchevico bio bien fliqué,a nous de faire attention ,la légalité ainsi que proclamée a longueur des commentaires doit rester une ligne de conduite infranchissable dans un état de droit,mais tout autant nous ne devons pas oubliez l'article 2 de notre constitution.La bonne foi de ce blog n'est plus a démontré ouvert a tous et c'est très bien ainsi

      Supprimer
    5. On commence comme ca et on fini avec le KGB ou la gestapo...pas bon tout ça...bientôt penser de travers sera trop, voir la chanson Les Brigandes, ce n'est que le coup de semonce. Les arrestations préventives vont se faire légion, et ca va en calmer plus d'un. Ptet bien que certains ont raison de partir même si ailleurs ca risque d'etre idem

      Supprimer
  70. Ca devient plus survivaliste, là. Les opinions tranchées de ceux qui se veulent être le dernier carré m'amuse un peu car dénué de toute expérience du combat. Je crois que le propos initial n'était pas de lapider ceux qui chercheront à fuir mais ça a fini comme ça. J'ignore si c'est typiquement franchouillard ou si c'est de la connerie simple, mais on voit que parmi nous, un tri reste à faire. Qui voudrait dans son groupe quelqu'un qui n'a que des idées fixes sur un sujet qu'il ne connait pas? Si c'est ça la majorité, je me tire, et loin.
    Ce qui nous fixe, c'est notre carré de choux, nos biens, nos proches (et les moyens de tenir le terrain mais ça, on peut pas le dire).
    Ce qui nous ferait fuir: taxes impossibles à tenir, épidémie, occupant un peu trop présent, risque naturel ou industriel, vie compliquée.
    Maintenant je vois bien les "résistants" rester sur place face à une épidémie.
    Autre chose: ceux qui ont fui les cités sont des lâches? Non, au moins leurs gosses ne se sont pas convertis et servi de vide-couilles à l'occupant.
    Quant aux neo-nazis et toutes ces merdes, c'était en 40 qu'il fallait se montrer, pas maintenant. Et puis l'annexion de la Pologne et le démantèlement des empires, faut passer à autre chose, hein. Clairement, je n'accorde aucune confiance à quelqu'un qui ne se définit que comme NS car inadapté (maintenant, alors j'ose pas penser à l'après).
    cc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour cc,

      Pour ma part ce n'est pas le fait de partir a l'étranger -enfin, un peu, suivant les cas-, et certainement pas de partir d'une cité pour la campagne, qui me dérange, c'est la manière de parler/voir les choses ( c'est foutu, les carottes sont cuites, la France c'est de la merde...), et parfois de bien insister.

      Pour ce qui est des groupes, et des gens avec des idées bien arrêtées, sauf a être un groupe bien rôdé créé/formé avant ( et encore ), bien des gens penseront avoir raison, et ceux qui ne chercheront pas vraiment a "imposer" leurs points de vues, se contenteront peut-être de râler, se plaindre, dénigrer les initiatives auxquelles ils ne croient pas. Que le propos soit politique, idéologique ou de savoir qui fait quoi, comment.

      Je pense que (si cela était nécessaire, mais j'en doute ^^) bonne note a été prise par nos dirigeants pour vos "suggestions" ^^ :

      << ... Ce qui nous ferait fuir: taxes impossibles à tenir, épidémie, occupant un peu trop présent, risque naturel ou industriel, vie compliquée. ...>>

      Il faudrait juste ajouter que cela concernera une partie de la population et qu'il faudrait faciliter la vie a l'autre partie ^^


      "En bon père de famille" j'espère pouvoir vivre paisiblement, et souhaite la pareille a tout un chacun. Et si j'ai a connaitre de sombres jours, et bien je ne saurais espérer autre chose que le fait de traverser la tempête sans dommage pour ma famille, et de ne pas avoir a rougir devant ma glace, pour ce que j'aurais fait, ou pas fait...

      Bien cordialement, et comme on dit de par chez nous, "on'm Gotte's wé'le" (+/- phonétiquement ^^), a la grâce de Dieu, B.

      Supprimer
    2. Point Godwin atteint. Ca a prit du temps...

      Supprimer
    3. Bonsoir Mirador,

      Euh, oui, hum, oui et non... j'en avais déjà entendu parler, mais il a quand même fallut que je vérifie ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Godwin ).

      Bien que je n'ai pas tout lût, jusqu'au bout, ça ne colle pas tout a fait: nous n'avons pas "dérivé" dans un débat au point que le nazisme ait été cité pour étayer un point de vue ou en contrer un.

      Bon, en même temps, cet article a suscité bien des réactions sur quelque chose qui ne concernera probablement qu'une minorité ( ce qui ne veux pas dire qu'il ne faut pas l'envisager, s'informer & prévoir...). Il est peut-être temps de le laisser prendre un peu la poussière... 198 commentaires... môa j'dis que le 200 ième paye son coups... ;-p

      Cordialement, B.

      Supprimer
  71. Bonjour Brad,
    Ce n'est pas après vous que j'en ai, mais plutôt contre les va t-en guerre qui ne proposent jamais rien (de réaliste) qui filent Flamberge au vent, mais vers quoi, au juste?
    Notre but n'est pas d'avoir raison. Si on veut avoir raison, on n'a qu'à laisser le merdier continuer, mais on est pas ainsi.
    Pourquoi perdre du temps avec ces gens (attentistes, critiqueurs, jaloux, anti-tout) qui nous font chier depuis hier, maintenant et demain? Partez du principe que ces gens-là seront un jour en face juste parce que l'on a fait ce choix et qu'on les écrasera le moment voulu.
    Pour l'Etat et ses moyens, je ne suggère rien, les exemples sont déjà nombreux. Etudiez l'Histoire, la sociologie et faites du terrain dans une armée officielle et vous connaitrez tout ce qui marche contre une population donnée.
    Pour faciliter une "autre population", je ne suis que partiellement d'accord avec vous: notre peuple est avachi et prêt à l'abattoir contre une minorité agissante, agressive, qui crée de la richesse (ne thésaurise pas). On nous remplace car nous ne jouons plus aucun rôle chez nous et l'Etat facilite notre fin sans pour autant faciliter ceux d'en face.
    Comme je l'ai déjà dit, je préfèrerais ne rien foutre devant ma télé parmi une population qui me ressemble, sauf que c'est pas possible et qu'il faut retrouver des réflexes heureusement rodés par nos ancêtres pendant longtemps.
    Pour ce qui me concerne, c'est la constitution d'un groupe fiable et d'un regroupement en cas de merde qui me préoccupe. Pour le reste, j'espère que ça tiendra la route le moment venu.
    Ah, la volonté de Dieu, décidément, ce dieu venu du désert nous veut bien du mal.
    cc

    RépondreSupprimer
  72. Opla,

    Excellent article, Pierre ; sans doute un des meilleurs que j'ai lu ici même.

    Pour ceux que cela intéresse, voici une vision plutôt réaliste de la France en 2029 (du moins, en pleine guerre civile) :

    http://livreducitoyen-soldatoccident.blogspot.fr/2015/04/la-france-aux-alentours-de-2029.html

    Cette carte sert de support à un projet de roman, mais retenez que les zones vertes sont documentées et correspondent à des zones potentielles de conflits… que le Blanc chrétien aura tout intérêt à quitter. Le rouge est à surveiller ; quant aux zones bleues, elles devraient être plus propices pour un Occidental. D’une manière générale, l’est de la France est à éviter pour y construire sa BAD.

    Parlons de l’article :

    Bon, pour évacuer la BAD rapidement, il faut savoir que dans l'esprit des gens, c'est un concept. Exit Piero San Gorgio qui a les moyens d'en avoir une vraie. J'ai personnellement une simple maison HLM avec jardin dans un coin tranquille... et c'est ma BAD, point.

    Et puis posséder une véritable BAD est très dangereux : elle vous forcera à y rester quel que soit le danger, y compris lorsque ce danger sera trop élevé. Il faudra savoir évacuer en se séparant sans regrets de ses possessions anciennes.

    Ais-je vraiment une BAD comme on l’entend ? Non. Mais c’est ma base, à peu près autonome et pas forcément durable. Que l’on ne se prenne pas la tête avec cette histoire de BAD. Chacun fait avec ce qu’il a sous la main ; une maison étant tout de même préférable. Après le type d’habitation, reste à savoir ou vous habitez, parce qu’une maison en plein 9.3…. Mouais. Mieux vaut un appartement dans le Limousin.

    Bon, sinon, concernant le pays hôte en cas de fuite en avant, d’instinct, j’ai une préférence pour le Canada/Québec. Pourquoi ? Simplement parce, autant je me débrouille relativement bien en Français, autant je suis une quiche dans les autres langues. Et puis c’est un pays occidental ; je tiens à rester parmi ma communauté.

    Exit l’Asie ; ce que tu nous écris me conforte dans le fait que j’ai rien à faire là-bas. Amérique latine… Éventuellement, mais je reste sceptique. Mes deux choix de prédilections se portent vraiment sur un pays Blanc chrétien. Je pense à l’Australie et le Canada. Mais le premier étant très… casse-couille, les nouveaux venus étant limites des esclaves, le Canada/Québec reste mon unique choix.

    Mais tout cela n’est que pure théorie me concernant ; du moins, j’y pense, mais uniquement pour mes jeunes enfants.

    Parce que, à 46 ans (et ma femme 41), sachant qu’une éventuelle guerre n’aura pas lieux avant quelques bonnes années, je n’envisage aucunement de partir. Refaire ma vie à 50-60 ans ailleurs ? Que dalle ! Je me battrais et crèverais en France. J’espère juste ne pas mourir dans un caniveau, sans un centime, comme le SDF que je pourrais être.

    Etre mobile et évacuer ma maison, c’est une éventualité que j’ai largement prévue. D’autant plus sans remord que j’habite en HLM ; le truc parfait. Car aucun proprio ne viendra réclamer sa maison, et un HLM s’évacue sans hésitation. Mais prendre l’avion et fuir comme un lâche ? Non.

    Je ne veux me mettre personne à dos en parlant de lâche. Mais à un moment, il va falloir penser à redevenir un bonhomme. Éloigner ses enfants, voire sa femme (quoi que, elle peut et doit se battre !) je suis pour. Mon fils à 12 ans, et je ne voudrais pas qu’il se retrouve dans ce merdier à cet âge. De toute façon, on va tous crever à un moment. Je ne suis pas un grand guerrier ni un héros ; juste un mec ordinaire. Mais partir loin d’ici parce ça sent la merde et mourir comme un pleutre ? Non.

    Car il s’agira de défendre nos propres familles et notre terre contre un Islam conquérant et tous les fils de putes qui détestent les Blancs (et il y en a, croyez-moi) ; sans oublier qu’entre Occidentaux cela va chauffer, également, car l’immense traîtrise de nos élites (et autres Bobos), pervertis par le socialo-communisme, ne doit pas rester impunie.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes sont autorisés.