18 décembre 2021

J'ai un immense espoir...

Merde...

J’allais prendre ma retraite. J’me disais, l’extinction des lumières, c’est pas pour tout de suite, j’vais aller à la pêche, tirer au club sur des cibles que mes yeux voient de plus en plus petites, câliner mon chat et regarder Netflix.

Non, j’déconne !

Je pensais juste avoir tout vu, tout dit, tout raconté, et tout prévu. Faux !

En fait et pour tout vous dire, j'ai un immense espoir en ces temps particulièrement ténébreux, que je ne puis m'empêcher de partager avec vous... 



Maintenant, plus que jamais, il est l’heure d’échanger, de « se ragrouper » comme ils disent parfois à la campagne. A défaut d’être à la campagne, nous sommes en campagne, et pas que présidentielle.

C’est même la plus énorme campagne de com' que j’ai vue depuis qu'à l’école on m’a pointé du doigt celle des nazis en 39/45 (toute comparaison est hasardeuse). Covid par ci, covid par là, Distanciation, Isolement, Contraintes, Confinements, Obligations, Licenciements, Privations, Fermetures, Censure, Interdictions – y compris et surtout – des stages survivalistes, dès fois qu'on aurait un sursaut de vie, que nous puissions encore vibrer en regardant Superman à la téloche après avoir fait le compte des masques en stock pour aller bosser (et que nous allons stocker sur le levier de vitesse, en espérant que le petit se mouche pas dedans).

Faut dire qu’on nous a refait le papier : des cinglés, dormant avec leur arme entre les jambes, entre les couilles, tandis que Madame n’a qu’à bien se tenir si elle ne veut pas se prendre une balle, plutôt qu’une boule. Des violents, des tueurs de flics, des terroristes de la bible (notez bien que ça change pour le coup). Allez Mesdames, ne faites pas la tronche, une femme survivaliste a aussi le titre potentiel de fichée S. S comme survie, S comme saine et sauve, S comme santé. S comme s’il vous plait, parce s’il vous plait : foutez nous la paix.

Vous nous parlez de terrorisme, de guerre, de catastrophe. Nous réclamons un petit coin de terre, à côté des racines de l’arbre qui nous a vu grandir, le plaisir de voir nos gosses devenir des adultes sains, le droit de boire l’apéro avec notre voisin – ou pas – nous revendiquons le droit de dire, même quand nous avons tort. Parce que Dire, c’est exister. Et que ce qu’ils sont en train de nous apprendre, à petits pas, c’est de s’oublier, de devenir un outil que l’on (en)graisse, puis que l’on envoie à la casse, lorsqu’il n’est plus vraiment productif. Et comme la maintenance, ça coûte, alors il vaut parfois mieux casser l’outil que de chercher à le rafistoler.

Exit les vieux, les malades, les bizarres...


Bon. J’ai écouté le pape, qui a dit que se faire injecter était un acte d'amour. Un peu fatigué, j’ai cru qu’il disait vrai, et donc rejoint un vaccinodrome. Là, je me suis dit qu’ils s’étaient trompés de seringue. C'était pas de l’amour qu'y avait dedans, même si la petite qui piquait, elle était PCM (traduction par mail en mode privé). J’ai donc fait demi-tour, tout en pensant passer acheter de la graisse pour mon FAP (Fil à Plomb, bien sûr), qui avait un peu rouillé depuis que je n’avais pas mis la main à la pâte !

Reprise des travaux – dont acte. 

Je me suis arrêté un peu tôt, et de toute façon c’est mort pour la pêche depuis qu’ils ont drainé toute la flotte de la région pour voir s'il n'y avait pas un p’tit virus qui cherchait à se la jouer survivaliste sur le dos d’un brochet (ce qui, pour le covid habitué au ski nautique à dos de Pangolin, est très exotique).

Et puis c’est triste de se taire, juste parce qu’on vous fait peur, qu’on vous traite de con-plotiste, con-spirationniste, con-fllictuel, con-pliqué. La vie est pourtant simple : garder la santé, profiter, sans nuire à quiconque ne nous écrase pas les doigts de pieds. Je m’étais dit que tout le monde savait, que chacun avait fait ses choix, que nous étions des adultes responsables, bla-bla-bla.

Mais pas tout à fait. C’est pas si simple. Adultes nous sommes, responsables aussi (faut espérer), mais pas seulement. Nous aurions voulu suivre Jeanne plutôt que son vénéré contemporain étoilé, planquer les fusils dans la paille en attendant l’ennemi à la croix aussi gammée que la démarche saccadée d’une escouade de médecins de plateau télé. C’est donc le moment de redevenir ce que nous sommes vraiment, au fond :

- Résilients. Vax ou pas Vax, chacun fait suivant son libre arbitre, et les amoureux de la chauve-souris n’ont qu’à bien se tenir. Mais quoi que nous fassions, c’est par choix. Vous savez, cette espèce de pensée élaborée par soi, pour soi, entre soi et Soi. Eventuellement entre soi et sa femme d’ailleurs (ou son homme).

- Libres. Non, non et non, le survivaliste n’est pas nécessairement la copie de Zorro, le vengeur masqué, qui défile le samedi avant de réintégrer son job (ou ce qu’il en reste) le lundi, après avoir fait la sieste le dimanche. Nous ne sommes pas forcément des justiciers, prêts à en découdre avec le Fil à Plomb. Mais nous sommes...

- Justes. En toute conscience, du moins nous essayons.

Mais nous avions oublié qu'une grosse part de la population s'était prêtée au jeu de la mort. Ce qui faisait de nous une minorité potentielle. Non pas que nous soyons pour ou contre quoi que ce soit. En général, il faut bien le dire, nous sommes respectueux des règles, admiratifs des bons soldats, plutôt patriotiques, parfois croyants, amoureux de nos familles. Mais personnellement, je ne pige pas comment les uns et les autres, en regardant les camps de confinement Australiens, ou le crédit social à la Chinoise, peuvent encore se dire : "Heureusement, chez nous c’est pas comme ça...".

Alors qu’on vient de nous interdire de danser, même en privé. Tandis qu’une application reliée à une intelligence artificielle, peut, à chaque instant, nous dire ce que nous avons à faire.


Confiner or not confiner – that is the question. Cas Contact. La dernière fois qu’une double consonne a effrayé le monde, c’était plutôt en fin d’alphabet, du côté du S.

Pas d’amalgame... Le Covid est une maladie terrible, qui ne se soigne pas. Il convient donc, avant de mourir, de respecter les règles, afin de ne pas faire chier la société en répandant nos virus excrémenteux dans les verres ballons des bistrots que nous ne pouvons plus fréquenter.

Tout ça pour vous dire que j’ai posé la canne à pêche, le brochet m’ayant dit qu’il était cas contact. Il est temps de mettre en pratique tout ce que nous avons préparé depuis longtemps, car "Winter is coming". Et le monstre, comme dans GoT, n’a pas nécessairement la couronne sur la tête.

Les monstres sont là. Ils mentent. Ils fo-mentent. Dans certains pays, ils viennent à plusieurs enlever une femme devant ses enfants, un enfant devant sa mère. Remplir les bus scolaires. Après avoir égorgé l’économie, mais en laissant les Mac’Do ouverts.

Chers amis, Il est possible qu’ils fassent tout cela pour notre bien, et que je me trompe ; que pour retrouver l’abondance et la liberté, il faille d’abord mourir. Mais en ce qui me concerne, le plus tard sera le mieux.

Survivre au Chaos est donc ré-ouvert, histoire d’échanger, de se sentir moins seul, et de peaufiner les préparatifs. Et d’avoir tout un lot de bougies, au cas où les lumières s'éteignent.

Je vais reprendre, repenser... Le contexte a évolué, la première règle de la survie, c’est l’adaptation.

Et puis je me suis dit que vu tout le mal qu'ils s'étaient donné depuis 2 ans, ils ne pouvaient pas s'arrêter en si bon chemin et nous préparaient forcément autre chose, d'encore plus énorme. Ce qui m'a redonné l'espérance et décidé à rompre le silence.

Guerre, attentats, pénuries, cyberattaque mondiale ? Personnellement, j'ai un immense espoir dans l'apparition d'une nouvelle pandémie. Mais une vraie cette fois-ci, vraiment mortelle, histoire de s'occuper des "boostés" pour repartir sur des bases saines.

Vivement la grande purge !

Nous, on s'en fout, on a de l'argile et du chlorure...

58 commentaires:

  1. Cela faisait de longs mois que, ne voyant plus ta prose débordant d'esprit comme comme un cornet de chivaleros mexicains frits au piment rouge du pérou, que je me mis a porter le deuil comme l'on porte religieusement une caisse de château Fieuzal à la cave, à savoir avec ce petit espoir invincible de regouter un jour prochain aux enivrantes fragrances consolatrices des vicissitudes humaines qu'il nous est donné de relever en ce bas monde.

    Ainsi donc oui, mille fois as-tu raison ! Tu en es la preuve vivante tout autant que j'en suis la démonstration vacillante : la foi et l'amitié existent, mais, à l'instar de l'acool, ils sont à consommer avec modération, c'est ce que je puis dire sur le sujet...

    Bon retour parmis les vivants!!!!

    RépondreSupprimer
  2. You welcome.
    Bien cordialement.
    Vianney.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour bien sûr u'on peut soigner la maladie a coronavirus ! En dehors du traitement Raoult,il y a l'équivalent ivermectine mais vieux ont eu ces ces traitements et ils sont en parfaite santé ! Il y a aussi pleins d'autres que des médecins courageux ont testé. Et y a cela sans ordonnance dont je sais pas mais pourquoi pas ! https://changera2.blogspot.com/2021/12/deux-molecules-banales-assomment-le.html?m=1

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Matrix, c'était du second degré :)

      Supprimer
    2. Les miens aussi ont ete soignés par l'IHU de Marseille , toujours vivant à 75 ans le gvt a les boules ils doivent encore verser les pensions retraite. un a eu même de l'ivermectine pour cause d'incompatibilité a l'hydroxychloroquine. Merci aux équipes de Raoult

      Supprimer
  4. La meilleure nouvelle de cette fin d'année le retour de Lucius Cincinnatus Templar.Sans vouloir jouer les Cassandre le truc énorme pourrait bien être le virus de Marbug,ce serait un bon candidat,je me penche sur la question depuis deux ans,mais il pourrait se coupler avec bien autre chose pour faire bon poids;il faut lire le dernier opuscule de Schwab.... bon courage à tous

    RépondreSupprimer
  5. Ravi de te relire,camarade.

    RépondreSupprimer
  6. Merci de reprendre du service! C'est plus que bienvenu par les temps qui courent...

    RépondreSupprimer
  7. Ahhh! Merci de reprendre du service!

    RépondreSupprimer
  8. Bienvenue chez toi, Pierre!
    Content de te relire.

    RépondreSupprimer
  9. Là où il y a une volonté, il y a toujours un chemin...
    Et puisque nous sommes entre amis, j'abandonne le vouvoiement. Content de te lire à nouveau compadre.

    In Hoc Signo Vinces, Deus Vult.

    Etienne

    RépondreSupprimer
  10. Waouh ! la lueur de la bougie qui brille dans la nuit s’est rallumée !!! la meilleure nouvelle de cette fin d’année ! welcome back Master !
    (Et pour la petite histoire, l’ivermectine marche tres bien contre la “Certificate Of Birth ID 19” ! cessez de faire confiance aux globalists… :-) )

    RépondreSupprimer
  11. Merci Pierre pour ce retour inespéré. Un très beau cadeau de Noël en ces temps troublés... Tenons bon!

    RépondreSupprimer
  12. Merci pour ton retour Pierre ! Quel plaisir de te lire à nouveau ! Sainte fête de la Nativité à toi et aux lecteurs !

    François

    RépondreSupprimer
  13. 1/2
    Salut,
    J'ai vu de la lumière, je suis venu.
    Depuis 15 ans, j'ai vu le "survivalisme" évoluer.
    Il fut un temps, l'on parlait de bushcraft, de BAD, de jardin potager, de poules, etc. Mais, aujourd’hui, l’ennemi n’est plus tant la raréfaction des énergies fossiles que la toute puissance idéologie socialo-progressiste qui nous plonge à mesure dans une ère de fascisme dont seuls les bolchevistes ont le secret.
    Le survivalisme, c'est quoi ? Cela conserve qui ?
    En fait, tout le monde. De l'individu à un état, voire une organisation internationale. Car l’art du survivalisme, c’est : anticiper et prévoir. Toute personne ou groupe se doit de conceptualiser des scénarios (forcément catastrophe) pour protéger les siens : un incendie, une guerre, une inondation, la famine, une émeute, etc.
    L’Etat français, aussi incompétent soit-il ou semble-t-il l’être, se doit d’être survivaliste. Il faut espérer que, du fond de ses arcanes, s’y trouve des personnes pour avoir déjà élaborés divers scénarios et mesures à prévoir en cas de pandémie, d’effondrement sociétale ou économique, et guerre. Les grandes banques, telle Rothschild, prévoient aussi ce genre de drame, que ce soit pour éviter une perte économique ou faire du profit.
    Un citoyen, surtout s’il est responsable et prévoyant (ce qu’est automatiquement un bon survivaliste) doit obligatoirement anticiper et prévoir. Un incendie au domicile ? Acheter des extincteurs et anticiper une évacuation d’urgence en famille. Emeute dans vos rues ? Des voisins devenus fous ? Un Etat fasciste ? Le pays qui s’effondre ? Prévoyez tout. Car tout ceci est en train ou va arriver simultanément.
    Bref, un survivaliste, cela peut être n’importe qui, du moment qu’il se questionne sur son avenir ; seule une personne vivant au jour le jour ne l’est pas.

    RépondreSupprimer
  14. 2/2
    La France se divise progressivement en trois camps, parfois enchevêtrés entre eux : d’abord, les Républicains, ceux restés fidèles au Système en place. Tel le lumbersexuel, ce bûcheron des grandes métropoles faussement viril et barbu mais surtout raffiné. Ou le nanti du show-business et des médias mainstream. Ainsi que l’écoféministe, qui hurle sa rage contre le patriarcat et flattera bientôt les derniers lambeaux d’une armée française restés fidèles au Pouvoir. Le second camp, sans doute à terme le plus puissant, est composé par ceux qui s’appellent les Serviteurs d’Allah, rassemblant les hordes afro-musulmanes et certains extrémistes de gauche promis à la conversion. Enfin, bien sûr, il y a ces éternels résistants, les Patriotes ; cette alliance de gens qui vivent avec l’amour de la France ancrée dans le cœur et l’esprit.
    Ce monde-là va bientôt s’affronter ; on le sait, c’est juste une question de temps. Les universalistes veulent nous « déconstruire ». Traduction : détruire notre pays, surtout ses frontières et ses patriotes. Au fil des siècles, ils progressent à coup de guerres. La Seconde Guerre mondiale a permis à ces mondialistes une avancée énorme en termes de calendrier. Pour parachever leur projet fou d’une Europe, voire d’un monde sans frontières, il leur faut cependant encore un énième chaos : ce fameux « reset » qui vient et ne peut se faire sans guerre.
    La France vit un moment unique. Car, pour la première fois depuis plus de 3000 ans, le socle civilisationnel de ce qui a fait la grandeur de ce pays peut disparaitre. Une guerre est à venir. Si le « Patriote » la perd, s’en sera définitivement terminé.
    Préparez-vous. Malheureusement contre tout, car nous sommes seuls. Le Français est seul. Sans chefs. Sans aide extérieure. Dans les 3 camps cités plus haut qui se profilent, seul ce Français de cœur ne pourra compter que sur lui-même.
    Prévoir et anticiper cette folie qui arrive. Stocker. Tripler chaque module (feu, énergie, lumières, etc.), prévoir le poêle à bois, toilettes sèches. S’attendre à 100% à des coupures de courant. Restez éloigner de la folie, sans l’être trop. Adoptez le FFOMECBLOT à tous les niveaux ; se dissimuler aux yeux de tous.
    Les 5 années à venir vont être déterminantes. Macron, Pécresse ou Zemmour, peut importe. Nous avons dépassé le stade de résolution pacifique de la survie du pays. Seul l’effondrement brutal nous attend.

    RépondreSupprimer
  15. Heureux de vous relire, en live, et en vie !
    Merci à vous pour tout ce que vous avez écrit et pour tout ce que vous écrirez.
    Soyons forts devant tout ce qui nous attend !

    JC

    RépondreSupprimer
  16. Histoire de saluer dignement le retour de l'enfant prodigue , ne pas perdre mes bonnes habitudes fidèle à moi même, cette nouvelle trouvée sur le site Échelle de Jacob qui donne un peu d'optimisme en me faisant rire : Apres l'approbation de la loi italienne pour la vaccination obligatoire des forces de sécurité , l'entrepôt militare contenant la totalité des vaccins à eux destinés à pris feu comme par magie.
    Aux dernières nouvelles officielles cette fois, entrepôt entièrement détruit.
    Wahou !
    Un joueur de mandoline qui a repris la chanson de Johnny H. : " Allumer le feu" .
    Vous avez dit dilettante ?
    Boire ou ( se) conduire , il va falloir choisir / moment pub .
    Allez , à la prochaine dit il en s'éloignant sur son vélo et en fredonnant la chanson des Charlots " Albert le contractuel " .
    Cdlt.
    Vianney.


    RépondreSupprimer
  17. Dieu vomit les tièdes, du moins cela a pu être écrit à un moment où le confort matériel était un don reçu et la spiritualité une valeur primordiale. Oublions tout espoir de retour au passé pour préserver l'essentiel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une stratégie qui se contente de défendre ses places fortes se confond avec l’histoire des redditions. Bien sûr cela demande des moyens et des efforts, mais celui qui n’a pas compris qu’Internet, les médias et les réseaux étaient des terrains de manœuvre se condamne à les subir.

      Supprimer
  18. J'ai pensé pendant des années avoir tout appris de l'Armée, de mes innombrables CEC, et de la confiance dans le chevron doré sur ma poitrine....puis par hasard j'ai découvert "survivre au chaos". Les articles de Pierre, d'Elizabeth, et de tous les intervenants. Et là vraiment j'ai appris et assimiler. Je vous suis infiniment reconnaissant. Pour ce Noël 2021 à venir, dans une période où tout se casse la gueule, j'ai la chance extrême d'avoir déjà reçu deux cadeaux !!!! Mon premier poêle à bois (invicta 10 kw/ en fonte) et la réactivation des commentaires de Pierre ! Bolchoï Spassiba ! Que les grands Êtres de lumières vous protègent. ( désolé pour les fautes....j'ai redoublé 2 fois Lol). Kenavo, Didier.

    RépondreSupprimer
  19. Kenavo Didier ! Haut les coeur ! Et joyeux Noël à tous, parce qu'à l'origine, c'est la fête de la (re) naissance ! L'espoir, c'est "le petit reste" qui garde sa tête bien à lui. Donc plein de bizde Noël pour fêter un futur mental d'acier à l'aube de 2022.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allons allons chère Elizabeth, il est à peine de retour que tu dis déjà" au revoir" à notre cher Didier alias DB29...un peu de courtoisie ma mie...bon j'arrête les bêtises et j'en profite pour te dire que je lis ton site avec intérêt. Kenavo M'dam.

      In Hoc Signo Vinces, Deus Vult.

      Etienne

      Supprimer
    2. Bon, peut-être qu'un jour ce sera tous ensemble avec un refrain du genre à la tienne :)

      Supprimer
    3. Si Dieu le veut...

      Etienne

      Supprimer
  20. Merci de reprendre du service. Ca nous manquait.

    RépondreSupprimer
  21. Bravo Pierre,

    M'en doutais que t'étais pas bien loin.
    Cependant le jour ou les lumières s'éteindront, surtout celles d'internet , ca serait pas mal de pouvoir continuer de se reconnaitre . J'ai pas encore d'idées pour ca mais à plusieurs c'est mieux pour survivre , pour le moral , pour être plus fort ....
    Je pensais la suisse un endroit safe , mais il n'en est plus rien , l'hystérie collective ici fait des ravages.
    Trés inquiet pour 2022.

    Joyeux noel quand même

    SEB

    RépondreSupprimer
  22. Mon cher Seb ,je crains que vous n'ayez pas mesuré l'ampleur de ce qui se passe,la trilatérale a exercé son emprise sur tout le monde occidental avec les Us et satellites compris;ce qui se passe aujourdhui était initialement prévu pour2030 .Cette accélération incohérente se ressent partout et dû à la lutte de l'Alliance contre la trilatérale et qui maintenant agit pour leur élimination

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Janus ,
      j'ose le tutoiement plus par marque d'amitié bienveillante que par manque de respect. La trilatérale dont tu as pris le soin de nous faire découvrir un peu plus en profondeur est effectivement partout....
      Néanmoins ayant une femme et une fille , je me dois de faire mon possible pour notre survie à venir depuis la Suisse qui est en pourparlers pour des obligations d'injections d'ARNm à compter du printemps . La suisse n'est plus la suisse! Et je crois même que leurs votations on nombre d'une dizaine par an sont bidouillées dorénavant.
      Je regarde donc un endroit sur la planète" hors control radar " ou qui échapperait en partie à la trilatérale . Je pense naturellement à l'Afrique qui reste très compliquée à administrer , enfin ce n'est qu'une idée, si certains en ont d'autre qu'ils n'hésitent pas...
      SEB

      Supprimer
    2. Bonjour Seb alors procèdons par ordre sont interdits tout les dominions britanniques et les pays soumis au dollar ,les us en premier bien sûr sauf certains états ,le lichenstein doit être a l'abri ,il faut vérifier pour chaque état la réglementation.Tout peut encore changer dans les mois qui viennent,donc pas de bousculade au portillon.Ce sont eux qui paniquent pas nous,être prêt certes mais pas de décision irrémédiable,d'ici le printemps bien des choses auront évolué et avant que les sbires des régimes devenus totalitaires se présentent aux portes des châteaux leurs commanditaires risquent fort d'avoir disparu,

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    4. dommage Janus que tu ai supprimé la suite de ton commentaire , je considere toujours avec la plus grande attention tes posts , et je ne suis pas le seul...

      SEB

      Supprimer
    5. Désolé Seb et merci pour ton attention mais je suis un vrai manche en informatique et la suite était un doublon

      Supprimer
    6. Bonsoir Janus.
      En réponse à votre message du 23.12 à 11h52.
      La Russie et la Chine vaccinent aussi à tours de bras. J'ai lu que 80% de la population Chinoise était vaccinée (sous réserve que ce soit vrai). Bien que n'adhérent à l'omc que depuis une vingtaine d'année, elle participe à la mondialisation depuis la fin du régime de Mao Tsé Dong.
      Pour ce qui est de la Russie, je ne comprend pas.
      Tous mes voeux de bonne santé.
      Laurent 01

      Supprimer
    7. @Laurent01 a la difference que la chine utilise deux vaccins classiques (le Sinopharm et le Sinovax) a souches de virus atténués ou désactivés. l'inde en fait autant. quand au vaccin Sputnik russe, il est basé sur les nouvellles technologie a ARNm mais qui semble moins dangereux au niveau effet secondaires que les occidentaux....

      Supprimer
    8. "bonj our Laurent,cet épisode marginal "le virus"n'est qu'un détail de l'histoire inventée par Fauci et,Francis Collins son àme damnée et,l'institut John Hopkins et bien entendu tout les membres du cfr et la trilatérale sur Whu Han pour les gains de fonction.Il ne faut pas prendre un fait isolément du reste , sans ça tout devient incompréhensible.Les mondialistes pour arriver a leurs fins mettent en oeuvre tout azimut leurs possibilités quelles qu'elles soient.C'est bien là la difficulté du puzzle.Le virus est à la base une création informatique (je m'en expliquerais si nécessaire)contre battue par un vaccin créé lui aussi par informatique et transposé dans la vie réelle et pas la Méta virtuelle chose faite pour blouser un peu plus nos con-temporains. Sorros et ses Ong se font virer de Russie depuis un an et demi , car là bas aussi ils sont infiltrés ainsi que dans les ex-états de l'urss (ex:Kazaksthan )pour y créé des révolutions de "couleurs".Il en est de même en Chine ou Ping vient de liquider et continue une grande partie du Pcc inféodée elle aussi a l'organisation mondialiste.Il ne faut pas croire que ces états sont d'un bloc d'opinion monolythique,d'énormes luttes d'influences se font la guerre pour le pouvoir .Ils ont donc créé des "vaccins" pour lutter contre le virus créé en premier sans avoir la formule de départ ce qui explique les différences de nature de "vaccin".L'Omc est financée par bill Gates le roi du vaccin et les mondialistes , donc rien a attendre de bon par ce coté là.c'est du billard a trois bandes classique , on crée un danger ,on fout la trouille et on propose une solution ne contenant pas la même potion magique dans chaque fiole,pour ceux qui se seraient laissés allé je me permets un petit conseil faites faire votre dosage de Ddimère et crt,la norme est de 650.Voilà le sujet effleuré.Bon Dimanche

      Supprimer
  23. extrêmement content de te lire à nouveau Pierre . Merci pour ce retour.

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour Pierre. Je salue votre retour et j'ai toujours plaisir à vous lire. Vous m'avez beaucoup inspiré dans ma préparation autant psychologique que matérielle. Merci infiniment pour votre travail. Continuez à nous inspirer SVP.
    Francis

    RépondreSupprimer
  25. Joker83
    Fidele de votre site depuis 5 ans . sans jamais avoir commenté je suis ravi de la reouverture de ce site.
    Je decide donc d'apporter ma petite contribution. Pour la covid voici un, remède que j'ai conseillé à 4 personnes positives et qui ont ete remises sur pied le lendemain.
    3 a 4 fois par jour mettre quelques goutes d'huile essentielles de CAJPUT sur un linge que l'on respire quelques minutes. Une dizaine de minutes après efectuer le même protocole avec le mélange de 50 gouttes de ravinstara et 50 gouttes de tea tree.
    Autre methode utilisation de dioxyne de chlore qui est un autre protocole
    mais vraiment infecte au gout. Je l'ai, utilise suite à une morsure de tique, après plus d'un an il, m'est apparu tous, les symptômes de la maladie de lyme que les, medecins ont refusé de reconnaître et de soigner.
    A ce biur depuis 4 ans plus aucun signe de cette maladie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci joker 83 il est toujours utile d'échanger nos petites recettes qu'elles soient pour lutter contre les maladies ou faites pour simplifier la vie de chacun qui les utilisera au mieux de ses posibilités

      Supprimer
    2. Salut Joker...petite recette contre le grovid, et lyme: Artémésia annua, une plante qui peu pousser dans ton jardin.
      robin

      Supprimer
    3. oui Robin j'en fait pousser ça fait de belles touffes mais je sais pas comment m'en servir les feuilles sont toutes petites ,qui connaît la manière de les utiliser ?

      Supprimer
    4. Hello Janus, cela se prend en infusion apres avoir reduit les feuilles en pieces dans un pilon (j'avoue acheter la mienne chez le marchand...), vous pouvez aussi y ajouter 2-3 gouttes d'aromes essentielles

      Supprimer
    5. Merci Duncan,je la mangeais crue et ça a un drole de gout de coca cola

      Supprimer
  26. Salut anonyme,
    Le costa rica
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  27. Pierre, merci pour ce retour.

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour Pierre, et un joyeux Noël à tous. La meilleure nouvelle de cette fin d'année.
    Et heureux de savoir que je ne suis pas le seul con-plotiste qui résiste à la batterie de piquouses!

    RépondreSupprimer
  29. https://crowdbunker.com/v/NAFKTsjs0A,voilà ce n'est pas la seule pointure a dire ce genre de chose

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement c'est une "pointure" dans son domaine(je l'ai deja rencontré...), je peux vous dire que ses explications sont claires et precises (meme si vous devez vous armez d'un bloc et d'un stylo pour le suivre), que c'est quelqu'un d'honnete et passionné par son boulot...

      Supprimer
    2. Meilleurs voeux à tous.
      Concernant le vaccin une info qui vous a peut-être échappée:
      https://www.breizh-info.com/2021/12/21/176612/effets-secondaires-migrants/
      bien à vous
      YK

      Supprimer
  30. Bon retour Pierre !!! Ça fait plaisir de vous re-lire !

    Je lis vos article depuis quelques années maintenant, je crois que j'ai dû lire tous les articles du blog (après tout retenir c'est autre chose ^^)

    J'en profite pour poser une question qui pourra sembler très con mais bon ^^

    Pour le moment comme carabine de combat (contre les cibles papier du stand bien entendu !) je possède un Izhmash ak 104 (pourquoi la 7.62 ? Car ça coûte bien moins cher que la 5.56)

    Sauf que voilà la 7.62 (STV de surplus) est passée de 285€ les 1000 à 350€. La 5.56 d'environ 400€ les 1000 à 500€ (prix armurerie Lavaux)

    Du coup je me demande, est ce que ça serait intéressant que je vende mon AK pour une carabine en 9mm (gêne cmmg banshee ou cz scorpion evo3) ?

    Je perdrais certes en puissance de feu et portée mais je gagnerais en poids, précision (moins de recul en 9mm) et surtout je pourrais acheter plus de munitions et donc m'entraîner plus souvent.

    En sachant que je possède une S&W mp15-22 pour le stock de munitions facile et donc tir à pas cher

    Merci pour vos avis !

    RépondreSupprimer
  31. Comme j'ai bien fait d'aller vers un tour sur le blog en espérant que... Merci Pierre

    RépondreSupprimer
  32. Voilà pourquoi ce pays et cette race française doivent disparaitre.
    Réussir à faire la comparaison entre le Reich et la situation actuelle, il faut être fort, très fort.

    L'excellence fwanssaise.

    RépondreSupprimer
  33. Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement .
    Voudriez vous, anonyme 14 janvier 12h56 , expliciter votre propos qui , en l'état, demeure incompréhensible.
    Je m'en voudrais de rater une pensée intéressante car, par les temps qui courent et dans la situation actuelle, nous sommes dans la pénurie !
    Merci.
    Vianney.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans compter cher Vianney que les occasions de rigoler se font rare de nos jours. Nous n'avons pas eu de "ça" depuis un bon moment, voyons voir le cru du l'époque, avec un peu de chance nous nous tiendrons les cotes.
      Alors, j'ai envie de l'en.. courager:
      "Allez petit scarabée anonyme pousse ta bouse!"

      Supprimer

Merci de veiller à l'orthographe et de rester dans le cadre de l'article proposé. Les commentaires en petit nègre ou hors sujet seront systématiquement rejetés.