2 mai 2022

Pensées & Perspectives

 

Depuis des dizaines d'années, les prophéties nous avertissent. La guerre arrive. Ce qui semblait invraisemblable à l'époque de leur révélation est en train de se matérialiser sous nos yeux. Et que l'on ne vienne pas me parler ici de "lignes de temps" ou de la possibilité soi-disant souveraine qu'auraient les humains - considérés dans leur ensemble - de changer le cours du destin.

Si toutes les prophéties, qu'elles soient issues de la révélation privée ou des Ecritures, nous racontent la même histoire avec le même dénouement, c'est que les pauvres créatures que nous sommes ne vont pas la changer par une miraculeuse et soudaine prise de conscience. Autrement dit, ce qui a été prédit arrivera, qu'on le veuille ou non. Même pour les plus mécréants d'entre vous, force est de reconnaître que les réalités de terrain - "la botte souveraine de la réalité", comme disait l'infâme - convergent irrémédiablement vers cette douloureuse conclusion. D'ailleurs, si les êtres humains étaient réellement capables de changer le contenu des prophéties, et le feraient in fine, celles-ci n'auraient simplement pas existé, n'est-ce-pas ?

Les gens qui pensent encore le contraire commettent la même erreur que les gilets jaunes avant qu'on les éborgne : ils ne connaissent pas leur ennemi. Le problème n'est pas qu'ils le sous-estiment, c'est qu'ils ne le connaissent pas, tout simplement. Entre ignorance, manque d'instruction religieuse et de discernement, bêtise pure et lavage de crânes au karcher démocratique, ils arpentent les rues et les ronds-points la fleur au fusil, croyant naïvement qu'il existe une solution pacifique à la lutte contre le mal.

Je reviens toujours à ce dialogue, tiré de Rambo IV, que j'avais évoqué dans un précédent article : 

- Vous avez amené des armes ?

- Bien sûr que non !

- Alors vous ne changerez rien...

Il y a des moments où je me demande vraiment pourquoi je prends encore du temps à rappeler ces évidences.


Préambule

Je dois vous avouer que je débute cet article dans la crainte de ce que je vais y mettre. Depuis les presque dix ans que ce blog existe, je pense avoir tout dit en ce qui concerne les fondamentaux de la survie. Au stade où nous en sommes, parler de BOB et de haricots secs me paraît tellement dérisoire que ça me donne presque envie d'arrêter là. D'ailleurs, à part les quelques assidus qui me lisent encore, et pour lesquels je persiste à écrire ces lignes, tout le monde s'en fout. Et les gens qui composent tout ce monde - au moins pour la très grande majorité - ont probablement raison de s'en foutre puisqu'ils vont y passer, de toute façon, avec ou sans haricots.

Aussi je vous épargnerai les sempiternelles revues de couteaux tactiques, batteries solaires, et autres gadgets, pour me concentrer sur l'essentiel. Du moins tel que je le conçois. Le reste, vous le trouverez sur d'autres blogs survivalistes et sur YouTube. Ce sont des sources à ne pas négliger, et vous y passerez certainement de bons moments. J'avoue moi-même y aller parfois, lorsque le moral est en baisse et que j'ai envie de rire.


Partition

Le fait est que la partition a déjà commencé, qu'elle continue et continuera de se faire naturellement. Les indigènes que nous sommes - à savoir littéralement "qui étaient implantés dans un pays avant la colonisation" (définition du Larousse) - ont progressivement mis les voiles hors des centres-villes et de la plupart des banlieues, poussés par des vents contraires aux relents pestilentiels de merguez, de crasse, et de babouches.

Un telle chose n'est pas passée inaperçue aux yeux de nos dirigeants. Craignant la création de communautés résilientes à majorité gauloise dans les campagnes environnantes, ils ont donc décidé d'y envoyer les tout-derniers envahisseurs, scandaleusement appelés "migrants", au cas où ce serait trop facile. Le but étant de porter la guerre civile qui s'en vient sur l'ensemble du territoire, y compris dans ses coins les plus reculés. "Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose", comme le disait un autre infâme, qui pourrait se traduire ici par : "Tuez, tuez, il en restera toujours un peu moins". Autant de gaulois à terre le moment venu, qui auraient pu éventuellement échapper au massacre. Migrants non assujettis au vaxx, notez bien, histoire de les garder en forme. Ne cherchez pas ailleurs la vraie raison pour laquelle ils sont exonérés de piquouses.

Alors, partition ou pas ? Sans aucun doute, par la force des choses, mais cela aussi prendra du temps. On reviendra au système féodal, comme je l'ai déjà écrit, mais qu'au terme d'une certaine période de "flottement" dont il est difficile d'estimer la durée. Le temps que les bourgs et les campagnes s'éclaircissent, en termes de nuances de gris. 

En espérant qu'il reste suffisamment de 12 sous les bottes de paille et d'instinct de survie chez leurs détenteurs.



La partition va s'accentuer au fur et à mesure que des pans entiers du territoire, notamment les grandes villes, puis les moyennes, vont tomber sous la coupe des infidèles. Certaines, comme Trappes et Roubaix, pour ne citer qu'elles, sont d'ores et déjà perdues. D'autres suivront irrémédiablement, du fait de la prolifération exponentielle des nuisibles et leur prise de pouvoir progressive au sein des institutions administratives et décisionnelles.

Attendez-vous dans les mois à venir à une explosion de la représentation d'élus écrivant de droite à gauche dans tous les conseils municipaux et mairies, jusqu'à l'instauration locale de la charia pour remplacer nos codes Napoléon. 

Dans cette perspective, aussi funeste qu'inéluctable, le survivaliste ne dispose que de quelques options. Je prends le risque de vous présenter les meilleures à mon sens.


Stratégies

Les survivalistes devraient d'ores et déjà prendre leurs dispositions pour fuir les grandes métropoles. Pas seulement pour des questions de pénurie de ressources en cas de chaos, mais parce les problèmes de sécurité deviendront très difficile voire impossible à gérer, même si l'on est équipé, même si l'on est en groupe.

Les villes d'une cinquantaine de milliers d'habitants sont à privilégier. Cherchez des villes résidentielles, avec des quartiers huppés, des gens riches, des résidences sécurisées... Pas des cités dortoirs à majorité ouvrière.

C'est un premier point. Ceux qui me répliqueraient qu'ils ne peuvent pas partir à cause de leur travail ou pour toute autre raison du même acabit sont des pleutres, pas des survivalistes.

Vous me trouvez trop dur ? Faites donc l'expérience suivante : cherchez une ville de votre département qui possède ces caractéristiques et allez y passer un weekend. Rendez-vous dans les quartiers riches, là où se trouvent les plus belles maisons, et sonnez aux portails. Proposez vos services pour tondre la pelouse, nettoyer le jardin, effectuer divers travaux de bricolage ou autres. A la fin de la journée, vous aurez probablement du travail pour une semaine, et au bout de quelques semaines, un carnet d'adresses qui vaudra tous les haricots du monde en cas de chaos.

Si j'avais 20 ans de moins et que je veuille me préparer, je ne procéderais pas autrement.

Suivant la qualité de votre travail, on pourrait vous proposer rapidement un poste de gardien ou d'employé à demeure. A moins que l'offre soit idéale ou que vous n'ayez pas d'autre solution, essayez de garder votre autonomie. Cette liberté vous permettra de choisir les meilleures opportunités le moment venu.

Une fois que vous aurez assuré des revenus réguliers, louez un petit logement à proximité, ne serait-ce qu'une chambre. Economisez votre argent que vous utiliserez pour acheter du matériel de défense. Approfondissez les liens avec les diverses personnes pour lesquelles vous travaillez, faites-leur comprendre avec tact que vous savez aussi vous défendre, manier une arme, que vous êtes inscrit à un club de tir. Ces gens-là sauront s'en rappeler quand il le faudra...

Vous avez tout intérêt à travailler pour des gens riches. Même s'ils ne sont pas préparés, ces gens-là auront toujours les ressources ou l'entregent nécessaire pour acquérir ce dont ils ont besoin le moment venu. Vivre seul dans une grande ville éventuellement entouré d'amis aussi paumés et démunis que soi n'est pas une bonne stratégie.

Privilégiez les lotissements ou les résidences sécurisées, car il est plus facile d'y installer une défense de périmètre. Évitez les maisons isolées, les propriétés trop grandes, les mafias locales ; ne vous piégez pas vous-même.



Cette stratégie est idéale si l'on est seul ou en binôme et qu'on ne possède pas les moyens d'aménager une BAD ou de constituer des stocks. Pour ceux qui ont de jeunes enfants, la chose pourrait être plus difficile, mais pas infaisable. Si vous avez de réels arguments, les gens qui auront besoin de sécurité vous emploieront tout de même, malgré le fait que vous soyez en famille (surtout si votre compagne peut vous assister dans votre travail ou apporter de vraies compétences). Ce sera à vous de négocier.

Sinon, vous n'aurez pas d'autre choix que d'intégrer une communauté ou de la constituer, voire de rejoindre des parents éloignés, avec tous les aléas que cela implique. 


Equipements

Le jour de l'apocalypse, oubliez les abrutis sur YouTube qui vous auraient conseillé de partir avec votre BOB dans la nature. Laissez votre sac à dos là où il est ; oubliez les duvet, tente, popote... En gros, tout ce qu'on vous a dit de mettre dans un sac d'évacuation - ou que vous croyez devoir mettre.

Enfilez vos équipements, graillez vos chargeurs, et affutez vos lames. Prenez toutes les armes et munitions que vous pourrez emporter, ainsi qu'une ou deux rations de survie. Si vous n'avez pas de véhicule, prévoyez un chariot de transport. Ce modèle a l'avantage de pouvoir porter des charges lourdes et d'être silencieux (évitez les modèles à roues pleines qui font beaucoup de bruit). 

Déplacez-vous de nuit et présentez-vous le matin en habits de lumière aux employeurs potentiels que vous aurez sélectionnés. Veillez à votre apparence ; vous devez paraître aussi professionnel et hyper équipé que possible. Vous verrez leurs yeux s'illuminer comme par enchantement...

En fait, tout ce que vous porterez ou traînerez derrière vous devra être destiné au combat. Votre mission sera d'assurer la protection en échange de l'intendance. Vous fixerez les modalités, ce sera le moment de négocier.

Je détaillerai dans un prochain article les équipements qui me paraissent indispensables en fonction de la configuration personnelle choisie...


66 commentaires:

  1. Article très réaliste qui reflète bien, la réalité des événements. Je mettrai toutefois un bémol quant au choix de solliciter des personnes fortunées et, je m' en explique.
    Reconverti et employé par des gens très fortunés depuis près de 20 ans je peux vous assurer qu'ils ont deja leur personnel etqu'ils sont très réticent à en changer. Moi même je leur ai proposé des professionnels fiables et compétent il reste sur leur position. Ils fonctionnent avec le bouche à oreille entre eux.
    Qui ne tente rien n'a rien, pourquoi pas. Ce n,'est que ma simple expérience.
    Maintenant quant à tenir seul une grande propriété cela est difficilement envisageable car comme vous le savez les CPF agissent toujours en bande en meute et agissent en plusieurs points ,il est vrai également que d' entendre les balles siffler peut les faire réfléchir
    En attente des autre commentaires.
    Joker83

    RépondreSupprimer
  2. Première participation:
    Je suis le blog avec assiduité sans participer, mais chaque fois avec envie de lire le nouvel article proposé.
    Je tenais à souligner la qualité de tout ce travail accompli, également avec les dossiers accessibles moyennant finance. Un travail remarquable que j'ai imprimé et archivé en bonne place dans mes lectures favorites.
    Etant moi même de la partie, après avoir vu beaucoup de choses en bien et beaucoup moins bien à travers ce monde, les conclusions présentées ici au travers des matières évoquées tombent sous le sens.
    Merci pour tout.
    OA.

    RépondreSupprimer
  3. Mon cher Pierre je partage complètement le contenu pertinent de cet article a deux nuances près,la première concerne les prophéties ,je pense que celles ci sont superfétatoires dans la mesure ou la seule compilation des faits établis suffit non pas à prédire mais tout simplement comprendre et savoir avec une certitude absolue que le fameux grand remplacement en cours est pour l'instant irréversible.Il me semble avoir lu un compte rendu chiffré ville par ville de leur évolution sur l'ensemble des départements Français(le mot territoire repris en choeur par les connards m'énerve ) qui ne laisse planer absolument aucun doute sur cette évolution a court terme ,en gros 10 ans.Cela débouchera t'il sur un conflit ?,si l'on se penche sur des exemples passés la réalité a toujours été la survenue de combats entre les deux parties trop hétérogènes a tout point de vue pour une cohabitation ,entre autres Crésus dont le territoire fut envahi par des hordes de migrants venant récolter les paillettes d'or que charriait le fleuve pactole il y perdit son trône .ma deuxième nuance est plus temporelle ,l'éclatement de rixes puis de combats ne se fera pas dans les les deux ans qui viennent tant que les mondialistes n'auront pas réglé la difficulté représentée par Poutine et peut être Xi Ping,nous sommes a une période charnière de l'humanité et les évènements vont très vite ;la partie deep state mondialiste Us ne lâchera pas le morceau tellement imbue de sa pseudo supériorité et c'est le coté inquiètant des changements en cours,des crétins de larbins comme macronibus ou bojo sont assez fous pour en désespoir de cause manier les bombes atomiques,les Us eux se battront jusqu'au dernier Ukrainien.Pour le choix de chacun l'option proposée d'offrir ses services a des puissants est pour certains envisageable ,c'est un pis aller,il ne faut pas perdre de vue que ces puissants ne le sont qu'au regard de leur compte en banque qui sera réduit à néant totalement en cas de guerre civile la monnaie papier actuelle n'ayant plus cours ni valeur en tant que pouvoir d'achat,il va falloir comprendre que seul le tangible aura une valeur , le virtuel et l'intelligence artificielle se heurte à la barrière du sens et de la conscience par l'impossibilité de comprendre de façon humaine et de formaliser des concepts abstraits,ni de formaliser les motivations et comportements des êtres qui nous entourent,c'est la raison pour laquelle un Schwab veut transformer l'humain en zombie.Il y a donc deux combats a menerle premier en cours pour sauvegarder la nature humaine le deuxième pour notre civilisation.Bien cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne s'agit pas de travailler pour les "puissants" de ce monde, mais pour des gens aisés susceptibles de mettre à disposition des infrastructures que le survivaliste sans le sou ne pourrait acquérir. La préparation coûte une fortune, vous le savez parfaitement. Je propose juste une solution, viable à mon sens, pour ceux qui n'ont rien. Et je persiste à dire que le survivaliste disposant de peu de moyens aura tout intérêt à se rapprocher de gens plus riches que lui.

      Supprimer
  4. En accord avec cet article pour la plus grande partie de l'écrit, je pense qu'il ne sera pas possible, sauf cas exceptionnel, pour certains de "louer" leurs services aux dits riches.
    Parlant de choses que je connais pour les avoir vécues en France, mon constat est fort simple: mieux vaut êtren un binôme solde que mal accompagné par une famille de riches ou pauvres truffes ! J'entends par là expliquer que les Français composés majoritairement de bobos, sans oublier Dioulasso, ne méritent pas l'appellation de Français.
    Pour avoir fait du prosélytisme non agressif, avec des mots pesés, auprès de personnes pour le moins aisées si ce n'est blindées de thunes et avoir fait sourire (souvent avec condescendance), je mérite la médaille en chocolat pour avoir pissé dans un violon.
    La lobotomisation est générale moon capitaine ! Tous ces abrutis s'imaginent que leur pognon leur permettra toujours de bouffer...C'est ainsi !
    Quant ils auront goûté à la charia, aux tranchants des coupes-coupe après que Madame et ses enfants aient connu l'ivresse du "bengala", ils n'auront plus que Dieu pour les accueillir; si toutefois il accueille les lâches et les imbuvables !
    Le remède viendra du Divin lorsque les prédictions se seront réalisées, une fois encore.
    En attendant notre binôme est prêt à en découdre et nos seringues balancent du lourd avec une belle précision à souligner !
    Que Dieu protège ceux qui le méritent en démontrant l'Amour de leur Patrie !
    Les autres, ils peuvent crever, rien à battre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous les riches ne sont pas des truffes, loin de là. Voir mon commentaire ci-dessous. On peut être un binôme solide ET très bien accompagné par une riche famille. Peut-être que les français sont majoritairement des bobos, mais je n'ai jamais dit de travailler pour ceux-là. Vous parler de généralités ; je propose une approche pratique pour sélectionner des gens qui méritent que l'on travaille pour eux. Je ne dis pas que c'est la seule ; je dis qu'elle est une option certainement valable pour des survivalistes qui n'ont pas les moyens.

      Supprimer
    2. Effectivement je fais un constat de généralités.
      Je n'ai pas dit que tous les riches étaient des truffes, pas plus que je l'énonce pour les pauvres. J'exprime une lobotomisation globale !
      Comme vous, je connais des personnes riches (pas dans mon environnement) qui sont des gens de qualité, d'autres totalement à l'Ouest des réalités et idem pour celles qui sont pauvres.
      Sans doute n'avez-vous pas le même panel de personnes dans votre région mais dans la mienne, sans parler des élections truquées, je peux vous affirmer que la population est très majoritairement dirigée vers l'occupant de l'Elysée; ceci expliquant cela. L'occupant les sauvera ! Si, Si !
      Du reste, les riches bobos des grandes villes viennent ici tout acheter; nos forêts sont peu à peu détruites et si cela continue on se croira à St Tropez...Les prix de l'immobilier sont en explosion exponentielle vers le haut (locations impossibles si on a pas au moins 2500 €/mois de revenus...Ce qui est à diviser par 2.5 en ce qui me concerne.
      Mais là n'est pas le sujet du post, juste un aperçu du réel.
      Et n'étant pas une pleureuse, j'assume totalement ces faibles revenus, conséquence d'une existence passée et choisie délibèrément.

      Permettez-moi de vous citer deux exemples parmis d'autres de cette approche qui est la vôtre, comme l'était la nôtre, dans la forme d'accompagnement; exemples qui n'a pas pour désir de faire accroire que tous les riches sont des truffes, bien que nus soyons tombés sur ces cas:
      Dans cette optique, notre binôme a rencontré deux familles riches soi-disant orientées vers la survie et prêtes à combattre.
      - La première composée de 5 personnes (2 jeunes adultes + parents et un grand-père), très grande maison style petit castel avec 2 hectares de terre, 1 fusil de chasse et quelques boîtes de cartouches n'avait pour ainsi dire aucune provision alimentaire. Nous avions négocié avec eux le fait qu'ils s'approvisionnent pour tous, nous compris, pour une longue durée (1 an au moins) établissant clairement que nous serions là pour leur défense mais non pour les nourrir, que ce rôle leur serait dévolu; ce qui faisait partie du contrat...Ils déclarèrent à l'issue de la négociation qu'ils feraient sans nous...CQFD !

      - 3 couples dont deux avec jeunes enfants disposant de très gros revenus auraient voulu nous enseigner l'art défensif, celui de faire une omelette sans casser des oeufs ! N'étant pas contre car nous aurions été preneur d'une personne plus compétente que nous, nous leur demandâmes leurs expériences dans ce domaine...Aucune ! Il n'aurait fallut faire usage des armes (de notre part car aucun n'étant armé) uniquement si nous avions la totale certitude d'avoir un ennemi armé en face...nous rétorquâmes que la guerre civile étant la plus dure des guerres, l'armée du salut avait disparu !
      Quant aux provisions, rien, nada. C'est nous qui avons rompu les négociations et sans qu'il y eut le moindre propos agressif ou stupide.
      Peut-être nous recontacteront-ils ? Allez savoir !

      Donc, effectivement, l'option d'accompagnement demeure valable si on a la chance de tomber sur les bonnes personnes; chance que nous n'avons pas eue.

      Supprimer
  5. Salut Pierre et salut à tous,


    Chacun choisira la stratégie qui lui convient le mieux mais sachez que nul d'entre nous n'échappera à son destin quels que soient le lieu où il se trouvera. Intimement convaincu que tout est déjà écrit, je ne ne me préoccupe plus du "pourquoi" ni du "comment" mais peut être encore du "quand". D'ailleurs, et cela peut paraître étonnant pour un survivaliste (p....n je déteste ce nom), je ne me préoccupe même plus de ma propre survie. La seule chose qui m'importe encore est de protéger ceux qui me sont chers de la folie et de la cruauté des hommes. Depuis plus de 10 ans je me suis préparé du mieux possible et maintenant c'est à la Grâce de Dieu. Mon clan est réduit à 7 personnes dont seulement cinq sont aptes au combat mais nous sommes très motivés et unis. Je sais bien que face à une armée régulière nos chances d'en réchapper sont quasi nulles, en revanche face aux soumis l'ours vendra très chèrement sa peau. Et si tout ça finit version "Massada", retranchés dans notre vielle propriété de famille alors la dernière balle sera pour moi.

    Bon courage à tous, Alea Jacta Est

    In Hoc Signo Vinces, Deus Vult !

    Etienne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Etienne,
      Mon pote et moi sommes sur la même ligne que la vôtre en ce qui concerne votre écrit. Nous vendrons chèrement notre peau en gardant une balle pour chacun d'entre nous, espérant pouvoir la conserver en souvenir.
      Quoi qu'il en soit, nous allons vivre des situations où la plus totale ignominie sera de chaque instant; à nous de ne pas perdre la raison et de conserver un minimum de discernement...ça va être duraille !
      Il faut, de toutes les façons qua terre devenue fosse sceptique soit vidangée des monstres qui l'ont gangrénée et qui poursuivent leurs plan diaboliques !
      Que Dieu soit à nos côtés et qu'il nous accueille le jour où...

      Supprimer
    2. Bonjour anonyme de 20h32,

      J'aime beaucoup l'idée de pouvoir garder la dernière balle en souvenir...si Dieu veut.

      Que St Michel soit avec nous !

      Etienne

      Supprimer
    3. "Faire son trou" sans perçage est de la haute voltige...

      Supprimer
  6. Bonsoir à tous,
    Il me semble que dans les prédictions les quartiers huppés des grandes villes seront les premiers touchés par les émeutes.
    Je sais que Pierre n'aime pas que l'on traite de politique dans nos commentaires,mais nous avons eu une élection et nous avons une carte de France mettant en évidence les préférences des uns et des autres:zone orange,violet,rouge.
    Un passé récent nous apprend que Oran ou Bab El Oued votaient communistes....ils ont marqué contre leur camp;sans parler des porteurs de valises,et autres sabotages:cette zone est à éviter.
    Le mariage du marxisme et de l'islamisme !
    Le orange,les bobos qui n'ont rien compris encore.Ils sont dans le dénie;travailler pour eux?
    Restent à mon avis les "vrais riches",la terre,le travail,les ressources abondantes; et le pillage dès aujourd'hui des récoltes,carburant,bétail;c'est là qu'il faut se faire embaucher.
    C'est mon avis.
    Reste que pour pouvoir s'équiper,certains bénéficient des revenus de trafics divers,d'autres de subventions voir même de matériel mis à disposition par l'état quand d'autres ont peu et sont particulièrement contrôlés.La tentation de trouver de généreux mécènes est grande.
    Le problème est que les généreux mécènes ont un penchant pour l'exotisme et la diversité.
    Là encore les faits divers où le malheureux bienfaiteur se fait malmener par l'accueilli sont nombreux et ne semblent pas alerter.
    Il va donc falloir faire preuve d'ingéniosité,c'est pas les tourneurs qui manquent ;et pourquoi pas réquisitionner?
    Sans vouloir revenir sur la problématique Ukrainienne,à laquelle je ne comprends rien,je reste sidéré par la facilité avec laquelle certains considèrent ces annexions;Le risque est maximal dans tous les endroits cités par Pierre et on considèrerait comme normal qu'une population d'un endroit donné devenue majoritaire demande à être rattachée à un autre état?
    La majorité des ports Français est concernée.

    L'histoire nous a donné le drame des Allemands des Sudètes,celui des Arméniens,des coptes ,des Pieds-noirs....
    Drôle de pays ou 70%jugent qu'il y a trop d'étranger,55% sont favorable à un ministère de la Remigration et l'ensemble vote comme on sait!
    Bien à vous
    YK

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les premiers touchés seront les faibles et les démunis, ceux qui ne peuvent pas se défendre. C'est de la psychologie élémentaire de prédateur. Les quartiers huppés seront probablement les derniers sur la liste, dans la mesure où il est probable qu'ils auront mis en place des moyens pour résister aux premiers assauts.
      D'autre part, ne confondez pas "bobos" et riches. Je connais des gens très aisés qui sont parfaitement conscients de la situation et qui se préparent en conséquence. Ces gens-là, qui sont loin d'être des bobos, commencent déjà à rechercher du personnel aguerri pour les temps à venir. Ce sont eux auxquels je faisais allusion dans cet article, et que le survivaliste sans le sou aurait tout intérêt à côtoyer.
      Travailler pour les "vrais riches", les terriens ? Pourquoi pas. Ce ne sera sûrement pas plus facile. A chacun de choisir en fonction de sa sensibilité et de l'environnement qu'il préfère.

      Supprimer
    2. Bonjour à tous.
      Je refais surface après un moment d'absence.
      Il y a un moment que je me suis éloigné de la GVQP (la Grande Ville Qui Pue: Paris) quand l'obligation de résidence à été levée pour mon service. Et ça permettait, pour le prix du loyer, d'acquérir une fermette avec énormément de travaux mais la garantie d'un toit sur la tête enfin de carrière pour compenser une retraite format timbre-poste.
      La suite m'a donné raison sur un autre plan: les grandes villes sont les viviers de la racaille qu'il va falloir affronter demain.
      Depuis l'annonce claire "je suis contre la légitime défense" de l'Usurpateur, nous voilà prévenus: il va falloir envisager de se défendre sans le soutien des FdO et peut-être même contre. Je n'aurai aucun scrupule sur ce plan après en avoir averti moult fois les collègues ("il faut savoir ne pas aller trop loin sur le chemin glissant de la collaboration" est un de mes avertissements favoris. Je sais qu'il y en a qui suivent ce site; s'il y en a qui reconnaissent l'expression, ce n'est pas plus mal).
      En ce qui concerne la mise à disposition de "riches", je pars d'un principe simple: les agriculteurs autour auront besoin de protection pour cultiver leurs champs et garder leurs stocks. Ce n'est pas le père avec ses 2 fils qui y arriveront tous seuls avec leurs calibres 12. Ils seront assez friands d'une zone d'interdiction de 600 mètres autour d'eux. De nuit inclus.
      Sur un autre plan, l'actualité me conforte dans l'idée que j'ai eue, il y a déjà un moment, de pouvoir continuer à se défendre en ambiance chargée de gaz. Avant, on trouvait en surplus des masques en bon état, maintenant ils sont "démilitarisés", comprenez sabotés au niveau de la soupape d'expiration.
      Pour ceux qui ont été assez prudents pour s'en doter à temps, on trouve des filtres neufs par exemple chez CoolSafety.
      En effet, les ordres donnés de laisser agir les milices Macro....... (les Black Blocks) obligent à penser que, demain, on ordonnera peut-être de leur ouvrir les caisses de lacrymos. Essayez de vous défendre sans masque dans ce genre d'ambiance, vous verrez. Et ne croyez pas que tous refuseront cet ordre de transfert de matériel; ce serait une grave erreur

      Supprimer
    3. Bonsoir à tous,bonsoir Pierre,
      c'est vrai que je ne connais pas de gens extrêmement riches,des millionnaires tout au plus.Si les parents me semblent en effet à la hauteur,les enfants par contre sont un peu des enfants gâtés,d'où ma "confusion".
      Il y a une entreprise en Charente-Maritime spécialisée dans les abris enterrés:
      À 32 ans, Florence Sanner a créé Un refuge dans mon jardin. Sa toute jeune entreprise basée à Surgères (Charente-Maritime) est spécialisée dans la construction d’abris enterrés aménagés dans des conteneurs pour les particuliers. La jeune femme revendique une clientèle loin des théories de l’effondrement.
      60 000 € premier prix et .....pas de tourelle!
      Pour une clientèle loin des ...etc le déni
      Comment qualifier cet achat?

      Et puis il y a ceux qui veulent se barrer au cas ou...en général c'est idiot parce que le bazar va être partout.

      Cela dit,je ne suis pas non-plus un professionnel des armes ni un spécialiste du combat;je n'ai donc pas grand chose à proposer.
      Enfin il y a ce que je connais
      Le monde rural c'est un monde de "bon sens",mine de rien je prends des cours !
      Pas facile de travailler avec eux,mais en général les relations commerciales sont plus solides,plus pérennes,même si l'abord est plus méfiant.
      Il faut aussi intégrer le fait que ce que je fais c'est du travail,prévisionnels etc
      Les exploitations sont de véritables entreprises,souvent productrice d'énergie,il y a tout sauf des armes.
      Vous pouvez d'ailleurs vous renseigner sur SOS Maires,vous constaterez que Alexandre Boisson (ex GSPR)est un des cofondateur et vous serez dépités par les conseils;
      vous pourrez lire des "sans tomber dans le survivalisme"

      Quand on voit le carton fait par le RN en zone rurale à mon avis il y a un job possible pour un consultant en sécurité.
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
    4. Bonsoir,pour continuer sur la notion de préparation chez certaines classes sociales(préparation qui en général ne dit pas son nom) un certain nombre de faits sociologique m'interrogent je les cite en vrac:
      -EXCLUSIF. Une fois n’est pas coutume, le président de la Fédération nationale des chasseurs prend position dans la présidentielle en soutenant le chef de l’Etat sortant, à l’origine d’une réforme de la chasse. Willy Schraen appelle à faire barrage à Le Pen et à Mélenchon, jugés trop proches des courants animalistes.

      -Qui sont les chasseurs français ?
      39 % Cadre, profession libérale.
      21 % Employé
      15 % Ouvrier.
      9 % Artisan, commerçant.
      8 % Profession intermédiaire ou assimilée.
      8 % Agriculteur.

      -Comme on s'y attendait, le clivage a été très net en termes de catégories professionnelles, avec 77% de votes Macron chez les cadres, 59% au sein des professions intermédiaires, pour 67% de vote Le Pen chez les ouvriers et 57% chez les employés.

      Faire un parallèle entre les catégories sociaux professionnelles des électeurs et des chasseurs,c'est vrai il faut oser.
      Le Président de la Fédé aurait-il donné cette consigne s'il n'était pas certain d'être soutenu par la majorité de sa base?

      Contrairement à ce que certains peuvent penser la chasse n'est plus un truc de "bourrins ruraux",mais les chasseurs et leurs armes se retrouvent dans les classes favorables au pouvoir.
      Octobre 2018 présentation du tableau », cérémonie durant laquelle on expose le butin chassé, à Chambord.
      (Octobre 2018 début des GJ)
      Outre la symbolique de sa présence, ce fut aussi l'occasion pour le chef de l'État de réaffirmer certaines de ses positions : pas d'interdiction de la chasse à courre, dérogations pour certaines espèces protégées, possibilité pour les préfets d'organiser des chasses entre collaborateurs des forces de l'ordre, autorisation donnée aux chasseurs d'employer des dispositifs silencieux sur leurs armes à feu…
      Chacun tire les conclusions qu'il souhaite,avec ou sans silencieux.
      Bien à vous
      YK
      Manque à l'étude les gens du voyage

      Supprimer
    5. Le beau will truc n'a aucune qualification politique et n'a pas parlé avec l'aval des chasseurs ,tout comme les "artistes " ,la politique n'a rien à faire avec la chasse ou le sport ce mélange des genres c'est le coup du cheval a 5 francs ,rare,très rare , donc cher.Ca amuse les fans des tableaux Xl ou l'on additionne des patates et des perles fines,d'autant que ces élections passées à la moulinette Scylt alias Dominion n'ont strictement aucune valeur,effectivement il faut oser

      Supprimer
    6. La politique ne devrait rien avoir à faire avec la chasse,nuance.
      Avez-vous lu les extraits d'articles?
      C'était aux chasseurs de protester et de demander la neutralité dans le débat.Faute de l'avoir fait....
      Quant aux artistes la neutralité du chanteur ,du cinéaste engagé.....
      Est-on sur que ce sont de vrais chasseurs d'ailleurs,je veux dire des amoureux de la chasse.
      Un extrait du figaro 9/7/1/2022:
      "Depuis cet été, la multiplication des agressions, des cambriolages, l’«ensauvagement» de la société l’ont convaincu: Maxime veut s’armer. Pour avoir le droit de posséder une arme à feu dans sa maison isolée de l’Aveyron, cet enseignant va même passer son permis de chasse. "
      Au passage on admire l'idiotie(à mon humble avis)de cet homme qui vient de poser le premier élément de préméditation qui sera retenu contre lui.
      Cela dit je comprends que réaliser que potentiellement
      40%de 1.2M de chasseurs soit en gros 480 000 personnes proches idéologiquement du gouvernement soient armées puisse poser problème surtout si la thématique de l'article de Pierre tourne autour d'une possible guerre civile.
      Cela dit je n'ai fais que reprendre des statistiques et ce n'est qu'une hypothèse.Vous êtes ,désolé de le formuler ainsi ,péremptoire,mais vous ne démontrez rien.
      Ne perdez pas de vue le particularisme de l'endroit où vous vivez.
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
    7. "C'était aux chasseurs de protester et de demander la neutralité dans le débat.Faute de l'avoir fait...."je ne pense pas ça du tout ,il est vrai qu'il y a des airs à la mode qui voudraient instituer la responsabilité collective voir le faux adage a la con "qui ne dit mot consent" que l'on retrouve par exemple sur des courriers modifiant vos contrats sous un certain délais si vous ne vous y opposez pas formellement or en droit Français "qui ne dit mot ne consent pas",ces dérives intellectuelles à la Kouchner (faux droit d'ingérence ) sont un réel danger.La responsabilité est individuelle.Ce crétin de président n'a pas été élu sur un programme politique, ,il reviendra aux chasseurs de le virer si ça ne leur convient pas , n'oubliez pas que les promesses de campagnes n'engagent que ceux qui y croient.Combien de Maximes ? je me méfie des statistiques,c'est comme la minijupe ça donne des idées mais ça cache l'essentiel;entre avoir une arme et s'en servir il y a un monde ! faut il le dire ce n'est pas une attitude normale de tirer sur son prochain,et en cas de guerre civile personne ne viendra chercher si il y a préméditation ou pas , même si vous avez parfaitement raison dans un monde normal ,mais sommes nous encore dans un monde "normal " ? .Il serait intéressant de savoir qui a pondu ces stats ,l'opinion varie souvent voyez d'après des "stats" 73% ne voulaient plus de macron et qui a été nommé ? .Cldt

      Supprimer
  7. Bien que non belliqueuse, j'aime profondément mon pays, ma terre et mes bêtes ..... Inutile de dire que dans une situation de chaos, je suis préparée au pire et relativement sans illusion. Qu'on ne vienne pas mettre les miens en danger, je donnerai ma vie pour assurer leur paix. J'essaierai d'être un refuge, mais pas l'arche du salut. Merci Pierre, pour cet article qui met bien en exergue notre positionnement face à ce qui s'en vient ! Hélas prophéties devenues d'actualité .... Biz à tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Elisabeth, en quelques lignes, je me trouve sur le même chemin que le votre que rajouter de plus. On en revient toujours aux même réflexions / le choix, la situation dans laquelle on est et surtout celle qu'on aura essayé de garder avec une avance ,en bref si l'avenir de beaucoup est laxiste pour X raisons(associations de rêveurs, tout y Beau et gentil) fatalitas d'être monté trop haut sur les échasses de leurs bétises... se mordrons les ;;;ouilles . Oui Mr Templar a encore lancé une réalité pleine de bon sens à la réflexion à savoir qu'il est grand temps d'avoir choisi ses directives, et ses aboutissant . Les grandes Tirades et autres blablas dans le vide ne vont pas changer grand chose. Un grand guignol a dit " je retourne ma veste toujours du bon coté" les autres eux, retourneront leurs pantalons , ils gouterons aux affres de leurs incertitudes. Etant cagneux, je pense comme vous Elisabeth, gare à tous les les.... j'ai de quoi pour tous ceux qui n'ont jamais vu et parler à dieu, de les y envoyer. Bien à vous

      Supprimer
  8. Je ne redirai pas ce que je pense des prédictions, ce serait en gros répéter ce qu'a dit notre cher Janus.
    Il y a plusieurs stratégies possibles, selon la situation de chacun. Celle décrite par Pierre a sa place, je l'aurais peut-être choisie si j'avais 40 ans de moins. D'autres se sont déjà retirés et vivent quasiment en autarcie. Je préfère rester dans le système tant qu'il fonctionne pour gagner l'argent nécessaire pour ce que je considère comme une bonne préparation. Comme le dit Pierre, ça coûte une fortune. Les uns et les autres se retrouveront d'ailleurs peut-être, les points forts des uns compensant les points faibles des autres et réciproquement. Ce qui est certain, c'est que seuls les survivants pourront savoir quel était le bon choix.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour à tous.
    Les riches ?
    Les riches italiens sont sensibles 1) aux propheties, ne rien negliger oblige 2) à la nécessité de se protéger & sécuriser sans distinction de l’origine de la protection, phénomène historique d’abord et maffieux ensuite ( spécialité meurtre et enlèvement de cette dernière) . L’importance anthropologique.
    Les riches français , je serai plus circonspect, expérience et instinct conjugués.
    En montagne où je suis , un peu plus bas , un hameau de 7 maisons & eglise& presbytère , abandonné , puis 2 ( 3 peut être maintenant ) repris par des florentins riches, et quand je dis riches cela veut dire riches lorsque l’on parle de fiorentini......
    Ces 2 maisons , refaites à neuf, et sécurisés même si cela ne se voit pas trop, ils engageront du personnel de sécurité sans difficultés.
    Les riches français auront tendance à la jouer perso, ce n’est pas une garantie donc.
    L’idée d’E-mantilles de sécuriser les riches paysans ( le paysan nommé Crésus du sketch de F.Raynaud.....) est tout aussi bonne.
    Mon coin de montagne offre donc les deux, waouh !
    Last but not the least , refroidissement ?
    Je constate des températures plus basses. En continu dans le temps et sans grande variation du soir au matin ,mes fruitiers le ressentent ( de nombreux fruits cette année ), eux qui souffraient de la chaleur en ne donnant presque rien depuis des années.
    Les rapports sur l’activité du soleil combinée au glissement des pôles, que peux t ‘on m’en dire, je suis tout ouïe......?
    C’è qu’en disent les propheties, je connais, merci, j’y reste attentif .
    Les prévisions de guerres ,de famines, guerres civiles peuvent faire dire que les propheties en la matière n’en sont pas ou n’en sont plus car nous y sommes et les paramètres actuels sont suffisamment parlants, facile mais bon , j’aborderai un volet plus délicat et moins sujet à la discussion.
    Francois et Janus, calez vous bien dans votre fauteuil,imaginez une soirée entre amis à deviser gentiment mais âprement entre gens de bonne compagnie, le bois crépite en brûlant tranquillement dans la cheminée, relax max !
    Parlons des propheties hors economie &géopolitiques , sur les cataclysmes climatiques& geologiques & cosmiques , fin de cycles, etc, etc , HORS NORMES prophétises, je vous écoute avec attention , très intéressé , prêt à dégainer mes contre arguments tout en resservant un verre à mes hôtes.
    Cdlt à tous.
    Vianney.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. grand merci pour cette invitation et ce verre Vianney,verre de cette fameuse fine champagne dont les bouteilles hors d'àge tapissent les mûrs de vos caves ,je vous écouterais donc "religieusement " vous et François en préparant le lièvre à la crapaudine dans votre cheminée servi avec un Chambertin des bonnes années,pour le reste le mot croire a été exclu de mon vocabulaire depuis ,depuis des siècles et comme l' âne de Buridan je bloque,mais mon cher en attendant la vérité resservez moi un verre de ce divin nectar puisque in vino veritas ,bien à vous

      Supprimer
    2. Merci Vianney pour l'hébergement et la boisson, merci Janus pour le lièvre, d'autant que je ne pense pas le connaitre à la crapaudine. Souffrirez-vous que j'apporte les amuse bouche et le dessert?
      Je suis toujours prêt à apprécier une discussion entre amis, même (et surtout) si les opinions divergent, tant que les arguments restent de bon niveau. Prenez soin de vous.

      Supprimer
    3. Bonsoir Janus & Francois.
      Un seul mot à tous deux : Bravo!
      Commentaires de qualité et de haut niveau.
      J’avoue y avoir été sensible.
      Merci donc à tous les deux.
      Bien cordialement.
      Vianney.

      Supprimer
    4. Lièvre en crapaudine,soit vous avez "la dent dure"soit un super prothésiste
      A la royale si je puis me permettre
      P Bocuse

      Supprimer
    5. Mon cher bocuse puisque je vois que ça intéresse un peu quelques gourmand :https://www.sepaq.com/blogue/cuisine-chasse-peche/lievre-crapaudine. a la royale c'est pas mal non plus.En effet vous avez remarqué que j'avais la dent dure,parfois emporté par un élan j'ai tendance a ne pas frapper avec le plat de l'épée,que les hommes me le pardonne .Cldt

      Supprimer
  10. Bonjour à tous;
    Comme d'habitude je me régale et apprend et vous remercie.
    Mais comme dirait un homme politique:vous avez raison,mais...
    Vous oubliez un petit détail,nous sommes dans l'ordre de grandeur de satan 2 ou au mieux bombes chimique qui arriveront sans faute si l'occident continu à acculer Vladimir le grand.
    Gilles

    RépondreSupprimer
  11. oui et non...
    Je vois tout ce que vous décrivez comme une question d’équilibres (avec un s). La vermine prospère sur les fruits blets ou les charognes, les religions autoritaires prospèrent sur la misère (économique, intellectuelle...), le populations se régulent de différentes manières, des plus modernes, par un savant contrôle de l’économie et de la démographie, aux plus historiques, par les guerres et les maladies.
    Mais cela reste une question d’équilibre....
    Les prophéties / récits religieux / avertissements éclairés, ne sont que la traduction en mots de ces cycles naturels d'auto régulation.
    Nous n'y pouvons pas grand chose, jusqu'ici aucune civilisation n'a dépassé les 2000 ans d’existence avant d’être remplacée par une autre ou s’être transformée suffisamment...
    je vous invite a lire cet article : https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9clin_de_civilisation

    Partant de ce principe, il me semble que l’adaptation est plus importante, et elle implique de la résistance, mais comme le roseau plie la ou le chêne se brise, l’entêtement pur confine au même fanatisme que ceux qui sont persuadés que leur système de valeur est meilleur...

    Aller chercher ses semblables en se plaçant sous leur protection ou en leur apportant la votre n’empêchera pas notre monde de changer. Comment les Romains ont il vécu la fin de leur empire ? les mayas ? les égyptiens ? Comment le citoyen moyen de ces sociétés a t'il fait pour survivre ?

    Je crois qu'il y dans l'histoire autant d'exemple à suivre pour survivre aux changements que d'exemples à suivre pour éviter que ces derniers soient trop néfastes... Mais nous n’écoutons que trop rarement les leçons de l'histoire....

    Pour ma part , n’étant pas combattant plus que ca , et au regard de la durée de vie qu'il me reste, je me focalise sur le meilleur moyen d'aider mes enfants a trouver une voie qui leur sera profitable.

    RépondreSupprimer
  12. J'ai découvert ce blog grâce à code reinho. Simplement merci !

    RépondreSupprimer
  13. Tiens ! La publication fonctionne .
    Cela fait des mois , voir des années que je n'ai pas pu commenté en anonyme sur ce blog .
    Pourtant je vous ai lu !!

    Bien le bonjour à tous et toutes mes amitiés.
    21000dijon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Dijon,
      justement je pensais à toi avec l'affaire des containers enterrés transformés en abris...tu avais proposé de le faire avec des caravanes.
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
    2. Si mes souvenirs sont bons j'avais utiliser l'image d'une caravane enterrée sous deux mètres de terre pour expliquer le principe d'un abri anti retombées nbc .
      Mais pour les " sans dents " qui sont " sans le sou " le plus simple est de creuser un habitat troglodyte . Évidemment en plaine inondable c'est suicidaire , mais à flanc de colline... !
      Tout dépend de la nature géologique du terrain , j'ai vu dans un magasin de bricolage au rayon pro une tronçonneuse à pierre avec une chaine spéciale . Moteur électrique et arrivée d'eau par tuyau d'arrosage pour refroidir et lubrifier la chaine de sciage. Ça coupe du calcaire sans problème .
      Il suffit d'avoir un terrain et pas besoin de permis de construire puisque " on creuse " .

      L'habitat troglodyte c'est parfait contre les canicules , contre le blizzard et le gel , et contre les retombées radioactives .

      Supprimer
    3. Et merde ! Jai oublié de signer
      21000dijon

      Supprimer
  14. Bonjour, entièrement d'accord sur toute la ligne de votre article, en ce qui concerne les prophéties, que l'on y croie ou non, un chose est sûre, le réel est en train de rejoindre les prophéties en ce sens que la tendance longue de ce que l'on vient de vivre nous amène à un constat indiscutable.
    Nous sommes sur une descente aux enfers, continue,coupée d'accélérations mais il est indiscutable, que ce que l'on constate et clairement un effondrement qui rejoint les prophéties.
    Ceci n'est pas un avis mais un constat d'éléments tangibles.
    La seule chose est que Pierre à toujours un peu d'avance sur nous, mais ce n'est pas excessif, il a juste 6 mois à 1 an d'anticipation. (raison d'ailleurs de l'intérêt de son blog),
    Il est un des rares blogueur qui vie dans le réel, le VRAI réel.
    Merci encore Pierre
    Serge

    RépondreSupprimer
  15. Salut
    Je tiens à te signaler que chaque fois que j'ouvre Gmail j'espère tomber sur un de tes billets . Merci pour tes analyses j'y vois plus clair à chaque fois même si je suis persuadé que les jeux sont faits et que ce pays est définitivement foutu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Anonyme du 06/05 de21h08 oui sur ce blog , il est très intéressant . Pierre par rapport à nous fait parti intégrante de la théorie de l' échelle, il a déjà gravi plus de marche que nous. Donc, il a cette capacité de nous rejoindre , et simplement de nous donner ce brassage d'idée de savoir , de réflexions et j'en passe, je rejoins aussi Serge. Les jeux on t toujours été truqués. A ce jour, "What else", et puis l'Ukraine qui active encore plus le départ de cette pluie de merde qui va nous tomber sur la gueule. Ah mondialisation quand tu nous tiens! cordialement Z!

      Supprimer
    2. Pays foutu? Il faut le dire vite.
      Nous avons échappé au pire,nous n'avons plus à subir les affres des conséquences d'un Muzzxit .
      Macron est magique!
      Détesté par tous,il trouve le moyen de ne participer à aucun débat.Il retrouve en finale quelqu'un de plus détesté que lui.
      Merci qui?(on reparle du soutien de Robert Hue)
      Aux législatives,les droites vont faire barrage à l'extrême gauche au deuxième tour....
      Tout ça va se finir dans la rue et il sera le sauveur de la France.

      Sur son profil wiki on apprend que ses mémoires d'études sont dédiés à Hegel et Macchiavel et qu'il est fan des "Tontons flingueurs"(les canardés apprécieront).
      C'est fabuleux!!
      Sauf si ça dérape et le pompier pyromane ....on pense à Néron,qui se suicida 4 ans après l'incendie.
      Puis 2 ans de guerre civile,qui débouchent sur un peu plus d'un siècle de paix.
      Le peuple est ingrat et la dialectique à ses limites.

      Rome ne s'est pas faite,ni défaite en un jour.

      Supprimer
  16. De Brighteon, ce jour:
    "Le conflit ukrainien est un stratagème par lequel Biden, sous le contrôle de la Chine communiste, se débarrasse de l'armememnt américain en l'introduisant dans le "broyeur russe" où les armes sont détruites sur leur chemin vers les lignes de front en Ukraine.

    L'objectif n'est pas d'aider l'Ukraine à gagner la guerre (ce qui semble sans espoir à ce stade), mais plutôt d'épuiser les stocks d'armes américains dans le but d'affaiblir l'Amérique avant que l'invasion prévue de longue date par la Chine ne commence.

    L'effort de guerre plus important semble être une tentative délibérée de provoquer Poutine pour qu'il exerce des représailles contre les troupes militaires américaines qui se rassemblent en Pologne en prévision d'une contre-attaque estivale contre la Russie. L'arme la plus probable qui sera utilisée dans cette escalade, selon nos sources, est une arme Fuel Air Explosive, également connue sous le nom de bombe thermobarique ".
    NB / Les bombes thermobariques sont dévastatrices et efficaces dans les zones urbaines ou en milieu ouvert, et peuvent pénétrer dans les bunkers et autres lieux souterrains, privant leurs occupants d’oxygène. Il y a très peu de choses qui peuvent protéger les humains et les autres formes de vie de leur effet de souffle et de leur effet incendiaire.

    Notez bien ceci " ...affaiblir l'Amérique avant que l'invasion prévue de longue date par la Chine ne commence."
    Allô, allô, Marie-julie Jahenny, vous êtes toujours là ?
    Je ne crois pas, je constate.

    RépondreSupprimer
  17. Bonsoir,
    les possibles trahisons des uns ou des autres rendent compliqué le fait de "travailler"pour une sorte d'élite.
    La trahison n'est pas chose nouvelle,mais en devenant "soldat de fortune"il me semble qu'on y est plus exposé.
    Louis XVI méritait-il ses Suisses?
    Bien à vous
    YK

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et merde ! Jai encore oublié de signer !!
      21000dijon

      Supprimer
  18. Louis XIV considérait qu'un mercenaire lui rapportait trois hommes !!
    1/ c'était un professionnel à ses ordres.
    2/ de fait c'était en plus un paysan qui restait sur sa terre pour la cultivée.
    3/ en prime c'était un mercenaire de moins disponible pour l'ennemi .

    Déjà sous Louis XI il y avait un régiment de garde écossais puis au fil des rois il y a eu des irlandais des écossais et d'autres qui trouvaient de cette façon une occasion de tuer des godons pour se venger du massacre de leur famille ou amis au pays .
    C'est en quelques sortes les précurseurs ou les ancêtres de la Légion étrangère !!

    RépondreSupprimer
  19. "Le jour de l'apocalypse, oubliez les abrutis sur YouTube...Vous fixerez les modalités, ce sera le moment de négocier"...Sages conseils !

    MAIS !!!

    Chaque jour nous visionnons l'effondrement total de la civilisation occidentale qui est en train de se préparer - et la guerre mondialiste contre la race humaine - mais ce sera désormais un feulleon présenté dans le contexte de l'histoire, pour les Aliens qui pourraient écouter dans le futur "Plus belle la vie!" (Traduction en Vénusien impossible !).
    Peut-être seront-ils curieux de savoir comment la civilisation terrienne s'est suicidée au nom du progressisme !

    La démocratie, l'argent papier et la liberté se sont liquéfiées dans la potion magique de la marmite mondialiste.
    L'inflation sur les biens matériels, de consommation courante, de l'alimentaire, ainsi que les prix des carburants montent en flèche chaque jour; le tout donnant la plus exponentielle des courbes à la faim mondiale et rendant si onéreuse la fabrication des cocktails Molotov que les révolutionnaires (pauvres par essence) ne pourront plus alimenter !

    Le Deep-State gesticule, il apprend à surnager guetté par les crampes; la guerre civile mondiale gronde.
    Et pourtant, folie et arrogance demeurent en deux grosses mamelles voulant meurtrir la Sainte Russie en l'empêchant de respirer !
    Un diktat transformé par elle en cravate de notaire !
    Une guerre nucléaire mondiale est maintenant horriblement probable pour les uns, opportune pour les autres, nécessaire pour certains...
    De quel côté me placer en attendant mon transhumanisme atomique ?

    RépondreSupprimer
  20. https://lesobservateurs.ch/2022/05/09/tres-present-aux-etats-unis-en-afrique-du-sud-ou-au-bresil-le-phenomene-des-gated-communities-enclaves-residentielles-se-repand-partout-en-france-que-dit-il-de-notre-capacite-a/
    Un petit clin d'oeil
    Maquisard

    RépondreSupprimer
  21. Bonsoir maquisard ,intéressante question le vivre ensemble ,ça ne veut pas dire les uns sur les autres mais avec;l'humain n'a sa force et ses possibilités qu'en groupes optimum.Notre civilisation lui a permis de vivre sans même rencontrer les autres sauf au travail et avec le télé travail cet espace d'une certaine convivialité disparaît;la technique créée par le groupe est en train de le rendre obsolète du moins en apparence,d'ou ce besoin de recréer des "villages" dont les membres se regroupent par affinités sociales ,ethniques et autres tout en ne partageant que le strict minimum de vie sociale.L'homme est un animal grégaire que cela nous plaise ou pas ,alors il fait le minimum que lui permet la technologie :envoyer des sms plutôt que de converser entre autre .Sur nos plages le test est simple poser votre serviette de bain (plage déserte ) le premier clampin viendra installer la sienne a deux mètres,cela fait trente ans que je le vérifie à chaque saison touristique.Donc cette tendance a s'enfermer en groupe est celle du moment,la basse cour du moyen age n'était pas autre chose,les motivations sont quasiment les mêmes aujourdhui et Pierre à raison quand il pense que la tendance des années à venir sera celle d'un néo-moyen-age avant que dans plus longtemps ces futurs villages ne deviennent à leur tour des villes qui devront rester moyennes ou ne seront pas viables faute de ressources de tout type pour une large population

    RépondreSupprimer
  22. Si une personne n'a pas les moyens d’acquérir une BAD, pourquoi ne pas rejoindre un village, une communauté de commune, ou un bourg plutôt qu'une de ces "gated communities" comme cité précédemment. Elle me semblent plus à même de subvenir à la fois aux besoins de sécurités et de substance alimentaire. Les gens vivant à la campagne possède déjà des armes à feu étant pour beaucoup chasseurs. Si lors de la féodalisation, les paysans se sont placés sous la protection d'un seigneur, c'est qu'il était difficile d’acquérir des armes pour se défendre, le métal étant très cher.

    Il me semble qu'une solution annexe serait de travailler pour des personnes âgées résidant dans des communautés rurales. Travailler leur jardin et rejoindre de groupes défense intercommunales.

    Ces "gated communities" sont d'un style plus urbain. iI sera surement possible d'y faire pousser des fruits et des légumes mais pas en grand nombre si elles se trouvent en ville.

    J'avais entendu par ailleurs dans une vidéo de Monsieur Pierro San Giorgio, que des riches personne faisait cela, acheter une BAD et aménager des logements annexe pour y loger d'anciens soldats de l'armée française. Si c'est vrai, c'est que ce processus a déjà commencé.

    Je trouve que ce sujet peut apporter beaucoup d'espoir pour des personne résident en ville et n'ayant pas de gros moyens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous devriez lire ce qui concerne les Phalanstères :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Phalanst%C3%A8re
      ou les kibboutz
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Kibboutz
      ce sont deux exemples historiques d’adaptation a des conditions particulières.

      Supprimer
  23. Bonjour,
    Vous oubliez les refuges deja crees par dieu lorsque les choses tourneront vraiment mal, refuges qui seront invisibles aux yeux de l ennemi pour ceux qui auront le sceau de dieu sur eux. Il faut savoir qu il n y aura pas seulement une guerre mais aussi des catastrophes climatiques et cosmiques en chaine qui bouleverseront la face de la terre a tel point que les survivants devront refaire de nouvelles cartes de la terre purifiee. Les gens devraient commencer a se confesser de suite en prevision de toutes ces choses afin de disposer d une protection divine le moment venu. Tirer sur les autres c est risquer de se faire tirer dessus aussi, la violence n engendre que la violence. Quant à survivre dans un monde comme celui là, mieux vaut mourrir de suite que de voir tout ca.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Y,

      Bien que croyant moi aussi et fermement convaincu que de grandes épreuves et de grands châtiments attendent de s'abattre sur l'humanité de façon plus globale ( localement certains y sont ou y ont déjà été confrontés) et que mon salut viendra de Dieu seul, je serai bien plus dubitatif sur tout ce qui concerne d'éventuels refuges ou d'autres formes de protections célestes qui nous inciteraient à une forme de "nonchalance survivaliste" qui pourrait s'avérer fatale dans l'attente d'une "intervention divine ( Aide toi et le Ciel t'aidera). Concernant l'utilisation d'armes ou de la violence en général, s'il s'agit uniquement de préserver sa vie dans un but personnel et égoïste alors effectivement pour le croyant cela n'a pas de sens. En revanche, s'il s'agit de protéger et défendre ceux qui nous sont chers et ceux qui éventuellement se seront placés sous notre protection alors l'utilisation de la violence devient utile voire indispensable et si l'on doit mourir les armes à la main pour les autres, n'est-ce pas là le plus beau sacrifice que l'on puisse offrir. Je compte bien sur St Michel et Ste Jeanne d'Arc pour me guider au combat mais pas pour se battre à ma place...

      In Hoc Signo Vinces, Deus Vult !

      Etienne

      Supprimer
    2. Vous avez raison si l'on suit votre démarche ,donc en pratique allez chez les Amish en espèrant que le grand méchant loup en aura d'autres a croquer avant vous,à moins qu'effectivement vous choisissiez la voie du suicide dès maintenant mais je ne crois pas que votre "créateur" apprécierait votre démarche,étant un mécréant je le confesse(j'ai juste la ?) j'ai du combattre les armes à la main (quelle horreur) pour essayer que d'autres restent en vie,avec le recul je me demande si cela en valait la peine,non pas de se servir de l'outil adéquat mais plutôt le tour de manège ne valait peut être pas la queue du Mikey,aussi j'aurai une fâcheuse tendance a rester en compagnie de mes meilleurs amis mister Smith and mister Wesson (je ne suis pas raciste ) pour assurer ma survie rapprochée celle-ci étant le gage de celle de mes proches et quelques amis encore pour un temps l'âge faisant son oeuvre.Il n'y a pas de planète B ou j'aurai pu rêver en votre aimable compagnie aussi vous dirais-je à la Prévert "notre père qui êtes aux cieux restez y et laissez nous sur la terre qui sait être parfois si jolie ...."

      Supprimer
    3. PS pour Y,

      Quant à se confesser pour obtenir une protection divine, je n'y crois pas une seconde. Cela me paraît trop facile et Dieu n'est pas un marchand de tapis (quoique sous certaines latitudes...). Par ailleurs, quid de tous les chrétiens, spécialement ceux d'Orient bien plus pratiquants que nous autres occidentaux, qui sont actuellement martyrisés voire massacrés sans parler des chevaliers croisés qui bien que très pieux n'en sont pas moins morts au combat ou sous la torture. La confession pour se soulager où se libérer et retrouver un esprit plus serein je veux bien. La confession comme échange de bons procédés en vue d'une éventuelle protection ce n'est pas pour moi. D'une manière générale je crois que tout comme sans conscience la science n'est que ruine de l'âme, la foi sans raison et réflexion n'est que confusion de l'esprit. Je reconnais Jésus comme Dieu fait homme et son message d'Amour comme le plus beau cadeau fait aux hommes mais l'expérience m'a appris que le cœur et la raison sont indissociables si l'on veut faire preuve d'un peu de sagesse et bien que me considérant chrétien, j'ai connu assez d'hommes d'autres croyances tout autant sage et compatissant que je m'efforce de l'être. Comme dit un proverbe hindou : Dieu se cache dans le cœur des hommes, là où ils ne pensent pas à aller le chercher". Mais bien sûr, chacun reste libre de croire et surtout penser comme il le souhaite.

      Cordialement,

      Etienne

      Supprimer
    4. Pour finir cher Y,

      Je crois d'ailleurs que finalement vous pointez, sûrement sans le vouloir, le problème majeur des religions qui laissent à croire qu'il suffit de quelques rites (allez à la messe, se confesser, faire le pèlerinage à la Mecque, manger Allal ou Kasher, être circoncis, se baigner dans l'eau du Gange, faire tourner des moulins à prières etc etc...) pour devenir un bon croyant et un homme accompli Si c'était aussi simple la Terre serait un paradis. Devenir un homme digne de ce nom est le travail quotidien d'une vie. Lutter contre nos mauvais penchants et nos vices, ne pas juger sans bien connaitre, être loyal, aimant, compatissant, généreux, courageux, mesuré, ferme et sage dans nos décisions, accepter les souffrances inhérentes à la vie humaine, se contenter de ce que l'on a etc etc... voilà déjà un beau programme que chacun, quelle que soit son origine, sa croyance, sa culture ou son milieu social peut essayer de mettre en pratique. Le monde ne s'en porterait pas plus mal.

      Etienne

      Supprimer
    5. Bonsoir à tous,
      désolé mais il me semble que dans les "prophéties"certains lieux ou sanctuaires sont sensés être épargnés;je vous renvoie à la carte d'invasion de la France
      https://assistant.gloria.tv/FxK6pqhk7ZiS1AZwTDoBU6KMY/fnn5dminqp80uhbxrq76ki4938pg7hn6jdu2nrt.webp?format=webp
      Y est donc dans cette logique.
      Pourquoi pas?
      Soit on accepte la prophétie,soit on la refuse;on ne peut pas prendre un morceau ici et un autre là pour recréer autre chose.
      Certains créent ainsi leur propre secte de bric et de broc piqués dans différentes religions dans une sorte de mécano oecuménique.
      Probablement moins mécréant que Janus,je suis dubitatif.

      -d'une part je suis révolté par le calvaire d'une étudiante au Nigéria,celui de nombre de chrétiens ,voir même celui de nombre de croyants,et la quasi impunité des bourreaux.
      Il y belle lurette que j'aurais interdit de territoire certaines nationalités trop violentes,trop intégristes!
      -d'autre part je m'interroge sur des faits comme les cadavres incorruptibles ou sur l'existence de lieux comme l'"épée de st Michel"
      Et si .....le martyre était le point d'orgue de la vrai foi?

      Cette notion me semble en contradiction avec le notion même de survivalisme.Je ne me sens pas prêt pour la béatification...ma modestie naturelle!!
      Mais si je peux aider certains intégristes qui seraient pressés,voir quelques marchands de morts qui voudraient expier,voir quelques ordures qui craindraient soudain pour leur éternité.....je prendrai sur moi en me disant que le monde sera moins moche sans eux.

      Bien à vous
      YK

      Supprimer
  24. Bonsoir,
    "Quant à survivre dans un monde comme celui là, mieux vaut mourrir de suite que de voir tout ca."
    Comprenant votre point de vue mais n'y adhérant pas, bien que convaincu, moi aussi, de catastrophes gigantesques et de guerres proches d'une cruauté totale à venir, peut-être voudrez-vous mourir en observant depuis votre refuge invisible toutes ces horreurs ?
    Je vous l'écris sans aucune acrimonie, juste une interrogation.

    "la violence n engendre que la violence" de même que tuer tue.
    Ces deux aphorismes ne peuvent remettre en cause cette vérité que Dieu nous a permis par l'intelligence donnée de combattre pour notre salut spirituel et physique.
    Si le spirituel est inopérant, le fusil le sera.

    Je vous souhaite de trouver ce refuge car s'il n'y avait que des hommes tournés vers l'amour sur cette pauvre terre, alors il n'y aurait plus aucune ignominie commise et ce dans dans tous les domaines.
    Ce jour viendra mais ni vous ni moi ne le verrons car bien trop éloigné dans le temps.
    Je m'en tiendrai donc à cette sentence d'actualité de sauvegarde, sentence attribuée, soi-disant, à un Général américain: "Si la violence ne mène à rien, c'est que tu n'as pas cogné assez fort"

    RépondreSupprimer
  25. Comprendre la philosophie de l'ennemi nous aide à le combattre, z ne sera que le dernier
    Jérôme

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour à tous!
    oui,vous avez fait le tour du sujet à propos de Dieu.
    Mais je vous trouve terriblement égoïste.
    Vous ne pensez qu'à la destiné de l'être humain;cet être qui oscille entre l'ange et la dernière des ordures.
    Et les animaux?
    Et les Plantes?
    Et cette merveille qu'est cette terre?
    Gilles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Gilles,

      En ce qui me concerne, j'ai toujours considéré que tous les règnes étaient liés peut être même interdépendants.. Humains, animaux, végétaux, minéraux. Un homme sage sait qu'il est nécessaire, bon, utile et indispensable de préserver et d'aimer la nature sans qui nous se serions rien. CQFD.

      Cordialement,

      Etienne

      Supprimer
    2. les animaux en ces temps troublés on les bouffe avec des légumes,c'est ce qu'aurait dû présenter Caïn :un gigot à l'ail et aux lentilles peut être que le monde en eut été changé,bon Gilles c'est une blague pas terrible mais j'ai pas pu résister,martyr c'est pourrir un peu

      Supprimer
  27. Un texte de Claude d'Elendil, tiré du compte Telegram " Conflit Mondial". Je vous en souhaite bonne lecture.

    In Hoc Signo Vinces, Deus Vult !

    Etienne
    Ce qui se déroule aujourd'hui en Ukraine, que ce soit du fait des russes ou des ukrainiens, nous avertit et nous instruit des erreurs de jugement à ne pas commettre.
    La guerre est une bête féroce. Une fois libérée, elle ne connaît d'autres maîtres que le sang et la destruction.
    Les "lois de la guerre" sont quant à elles des fictions sémantiques qui impliquent une retenue composée de règles et d'humanité ; lesquelles vont à l'encontre de l'ivresse de mort causée par la puissance des armes et la rage des combats nécessaires à la victoire.

    Les crimes de guerre sont, eux, bien réels et ceux que nous voyons aujourd'hui en Ukraine nous annoncent les prochains Oradour-sur-Glane dans tout l'Occident; incluant notre terre de France.

    Croire qu'adopter une attitude neutre, aller au devant de l'ennemi, ou même de troupes alliées, avec un drapeau blanc où en levant les bras en signe de paix, garantira bienveillance et sécurité est une autre fiction.

    Guerres et combats sont des révélateurs de bien et de mal; et nous savons que ce dernier domine le monde.
    Les unités militaires régulières sont capables d'héroïsme et les agglomérats vagabonds des pires atrocités, mais la frontière qui les sépare se trouve souvent entre chien et loup.
    Lorsqu'elles sont composées de jeunes soldats, lobotomisés par des années de programmes télévisés violents et déshumanisés par des milliers de nuits de jeux vidéo de combats armés, tout - le pire s'entend - devient possible

    Dans ces esprits altérés par les fictions meurtrières et les drogues, la mort et les souffrances réelles n'ont plus vraiment de consistance. Tout devient relatif, subjectif, comme si un message allait s'afficher sur l'écran de la réalité afin de leur permettre de redémarrer la "partie". L'imaginaire abolit la réalité. Entre collecte d'objets destinés à la progression du personnage virtuel et pillages et meurtres de masses très concrets, beaucoup ne feront plus la différence.

    Les confusions entre rêve éveillé et réalité, aggravées par l'amoralité de notre temps, vont mettre des armes entre de très mauvaises mains. L'ivresse de puissance que certains en ressentiront doivent nous inciter à la plus grande prudence et à la préparation.

    Fuyez les combats, ne conservez pas toutes vos réserves de nourriture au même endroit, aménagez des caches, organisez une tactique de repli et prévoyez des abris dissimulés. Les guerres arrivent et ne laisseront pas grand monde sur terre. L'Ukraine n'est qu'un commencement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonne vision et analyse ,je me permet d'ajouter une réflexion quand ces jeunes inconscient qui confondent le virtuel et ne peuvent qu'imaginer le réel ils ne feront pas long feu face a des vraies tripes a l'air de leurs copains ,les hurlements de douleur et la puanteur des cadavres,ça aussi ça s'apprend malheureusement,un soit disant sniper Canadien a vite fait demi tour quand il s'est trouvé confronté a des vrais guerriers en haute intensité,"les bastos c'est plus facile a donner qu'a recevoir" <on va leur montrer la différence entre un jeu vidéo à la con et l'horrible réalité et il y aura du vomis partout et du jus d'homme pourri sentant la boëte pour casier à homards,la charogne humaine est celle qui pue le plus ,ils seront vite dégrisés les mouflets et heureux si on ne leur met qu'une balle dans la nuque

      Supprimer
    2. Capitaine Conan , film de Bertrand Tavernier .
      Groupe d’hommes appelés à faire le sale boulot pendant 14/ 18 , au couteau et à la grenade , au corps à corps, qui y laisseront des blessures qui ne se referment pas dans leurs têtes, atrocités des combats, dérives dues à la violence sans frein comme quotidien, et puis aussi les moralistes loins de tout cela qui les réprouveront , gendarmes de la pensee,de l’arrière courageusement et qui défileront glorieusement ensuite tout terminé, les héros sont fatigués dira la génération Montand-te suivante dans le vrombissement du ventilateur.
      Entre 2 bretons, devinez lequel ?
      Celui de l’état major, noooooooon .......!
      Celui des gaietés de l’escadron ? Nooooooon plus !
      Pendant ce temps la , notre capitaine Stark , brillamment réélu, à ses tuniques bleues ( BD bien connue ) qui le soutiennent sans faiblir ni reflechir , dit un seul mot à la tv mondiale : Chaaaaaarrrrrrrgez !
      Alors Capitaine Conan , comme à la fin du film dans cette taverne bretonne sombre et mélancolique , après son dernier pichet de vin nous salue : Allez à la prochaine , bonne ww3.
      Cdlt.
      Vianney.

      Supprimer
    3. et oui Vianney ce sont les capitaines qui gagnent les guerres pas les généraux, ni les techniciens de plateaux télé, pour les corps francs c'était plutôt la grenade et les mousquetons Lebel (et oui pas la grande seringue peu pratique en tranchée) en 14/18 et deux fm pour boucler le coin pendant les 10 minutes que durait l'opération de prise de prisonniers,mon grand père parlait plutôt de pelle affutée a manche court plutôt que de couteaux,mais il est vrai que ces groupes étaient créés au départ à l'initiative et a l'échelon du bataillon avec une grande autonomie de décision,le grand quartier général ne s'y est intéressé qu'a partir de fin 1916 c'est cette distance et cette liberté qui était un des éléments de leur efficacité.aujourdhui nous avons à nouveau les états major qui prennent leurs désirs pour des réalités et glosent longuement sur les buts ,la stratégie et la tactique de leur adversaire comme si c'étaient eux qui planifieraient ses actions !!! Il y aura de la désillusion d'ici peu,il nous reste peu temps mais cet espace devient critique .Cdlt.

      Supprimer
  28. Bonsoir à tous,bonsoir Etienne,
    merci pour ce texte superbe,mais à mon avis il y a une erreur commune:"les guerres et combat son révélateurs du bien et du mal".
    Le bien et le mal n'ont rien à faire la-dedans si ce n'est pour justifier tel ou tel acte.
    Ces évènements sont révélateurs de la nature humaine.
    Une qualité poussée à son extrême peut devenir un défaut...l'effet tunnel fait le reste.
    Des réflexes comme accumuler des biens ont permis à l'espèce de survivre.....sommes-nous conscients de nos travers?
    Quelle proportion de gens reste lucide face à la peur?face à la souffrance?face aux rumeurs?face à la propagande?
    Pour les dirigeants de chaque camp il est essentiel que les belligérants se haïssent.
    Cette haine sera le principal obstacle à l'organisation d'une "défense"cohérente.
    Bien à vous
    YK

    RépondreSupprimer
  29. Bonsoir à tous !
    D'accord avec toi Y k,
    mais... Ne nous emballons pas, qui peut être sûr de son comportement pendant les affres de divers chaos.
    Un jour nous nous comportons en héros et un autre nous avons pas le ressort qui nous pousse en avant.personnelement je prie tous les jours pour ne pas devoir me salir , salir mon âme.
    Et sans faire le prédicateur, attention à la suite mes frères,quand nous serons seul devant le supplétif du grand barbu (D..u) Gilles

    RépondreSupprimer
  30. Bonsoir à tous,
    merci à Pierre pour m'avoir fait découvrir la notion de résidences fermées;je pensais que ça concernait quelques farfelus,des séniors,des pisse-froid..
    J'avoue par ailleurs ne pas aimer ce genre d'endroit par nature;pour un certains nombre de raisons (tenant à ma conception de la liberté),mais j'en découvre d'autres:
    -leur prolifération font que de plus en plus de rues finissent en cul de sac
    -leur efficacité en matière de délinquance consiste à déplacer la petite délinquance vers des zones non sécurisées

    Mais là où il me semble que ça pique vraiment:extrait d'un très bon article de CAIRN.INFO: les espaces résidentiels fermés à Marseille,la fragmentation urbaine devient-elle la norme?
    "Le cas marseillais doit être mis en perspective avec la diffusion mondiale d’un marché des formes résidentielles fermées et sécurisées, appréhendée dans le cadre d’un réseau de recherche international. Ce réseau a été structuré notamment par Georg Glasze (Webster et al., 2002 ; Glasze, 2003 ; Billard et al., 2005). La diffusion de ces formes résidentielles est à replacer dans la question plus vaste des rapports public-privé dans la production immobilière et la gouvernance des espaces urbains (McKenzie, 1994 ; Mangin, 2004).

    Les recherches sur les dynamiques de territorialisation infra-urbaines en lien avec les fermetures résidentielles se sont d’abord focalisées sur le lien entre clôtures, croissance des inégalités sociales et problématiques sécuritaires. Les ensembles fermés matérialisent aussi une division sociale multiscalaire et multiforme de l’espace qui s’est banalisée dans les périphéries de mégapoles latino-américaines, états-uniennes ou africaines (Blakely, Snyder, 1997 ; Caldeira, 2001 ; Bénit, 2007). Les aspects sécuritaires et les replis sur l’entre-soi ne suffisent pas à expliquer cette dynamique mondiale de fermeture. Cette dernière accompagne une évolution vers des espaces de vie en archipel liés à l’automobilisation et à la multiplication des centralités urbaines spécialisées : centres d’affaires, centres commerciaux, espaces de loisirs. (Guerrien, 2004 ; Hidalgo, 2004 ; Capron, 2006 ; Gómez Maturano, Alvarado Rosas, 2016). La fermeture et la sécurisation transforment les espaces dans lesquels s’installent une partie des classes aisées et moyennes qui quittent les centres historiques pour des quartiers offrant une meilleure qualité de vie : zones de nature, secteurs anciennement populaires en renouvellement urbain (Le Goix, 2003 ; Hidalgo et al., 2006 ; Rojo Mendoza, 2015)."

    Un Projet mondial? Rien que ça?

    II Politique d’enfermement urbain

    Près d’1/3 des logements de Marseille sont situés dans des quart- iers fermés et jusqu’à 80% dans certains quartiers du sud. Ces
    enclos concernent 13% de la zone urbanisée, plus de 50% de la sur- face urbanisée dans certains quartiers. Sur les 1550 fermetures,
    75% sont intervenues après l’an 2000. Ces proportions intra-ur- baines importantes et l’extension récente et rapide des enclaves
    sont liées à des politiques libérales qui ont peu réglementé l’ur- banisation. L’évolution est analysée en relation avec les tendanc- es globales de la vie dans la “ ville néolibérale “ ainsi que sa
    profondeur historique locale (thèse de doctorat de Julien Dario
    dirigée par E.Dorier, 2019).

    Un complotiste se demanderait quel intérêt on a à lutter contre l'insécurité si elle permet de vendre des immeubles plus cher?
    Pourquoi construire des prisons?
    On enferme les gens honnêtes de toute façon c'est eux qui payent!

    Je suis pas certain d'avoir envie d'aider ce genre de citoyens,même en étant payé.
    Bien à vous
    YK

    RépondreSupprimer

Merci de veiller à l'orthographe et de rester dans le cadre de l'article proposé. Les commentaires en petit nègre ou hors sujet seront systématiquement rejetés.