18 janvier 2016

Comment lutter contre les imageurs thermiques

Une des préoccupations survivalistes, eu égard à l'apparition de nouvelles technologies et de leur mise à disposition du grand public, concerne les systèmes à imagerie thermique, qui permettent de repérer facilement les cibles humaines dans le noir le plus complet. Et par extension, tout animal à "sang chaud" se trouvant dans le périmètre.

Survivre au Chaos a donc décidé d'y répondre, et d'éclaircir un sujet habituellement confidentiel, ou du moins sur lequel il est difficile de trouver des informations fiables, en vous proposant une étude rapide des principes de fonctionnement des imageurs thermiques, et surtout des moyens de leur échapper...



Comme leur nom l'indique, les systèmes à imagerie thermique permettent de mettre en évidence le rayonnement thermique dégagé par les êtres humains, les animaux, voire les objets et matériaux, dans un environnement déterminé. On appelle ce principe la Thermographie, qui est basée sur l'analyse du spectre des Infrarouges (IR).

Les systèmes portatifs les plus "simples" se nomment des imageurs thermiques, ou encore viseurs thermiques lorsqu'ils sont montés sur une arme. Ces instruments ne mesurent pas directement les températures des différentes cibles qui se trouvent dans leur champ, mais se contentent d'afficher les différences de température de ces cibles selon une échelle de couleurs ou d'intensités lumineuses.

Un imageur thermique offre en quelque sorte une lecture instantanée du spectre des infrarouges. Les photos ci-dessous vous donneront une bonne idée du principe (source Wikipedia).


Thermographie mettant en évidence le caractère très isolant de la fourrure du lion mâle.

Serpent (animal à sang froid) autour d'un bras.

Notez que ces deux images ont été obtenues avec des appareils de mesure sophistiqués (probablement des caméras thermiques). Les imageurs thermiques " bon marché " abordables au survivaliste fortuné tels que les Flir modèles Scout et autres, ne donnent aucun relevé de températures, ni même de couleurs. Les écarts sont exprimées en noir et blanc, et les cibles visées apparaissent alors en négatif, les parties les plus chaudes étant les plus claires et inversement.

Tout corps chaud peut être détecté par les IR qu'il dégage au moyen d'un imageur thermique, et un tel équipement représente alors un véritable challenge pour toute personne ou toute chose désirant passer inaperçue. Vous pourriez posséder le meilleur camouflage, il n'en reste pas moins que vous seriez tout à fait visible aux yeux de quiconque doté d'une lunette infrarouge, ou à la caméra d'un drone passant au dessus de votre tête.

Et cela vaudrait aussi pour tout équipement que vous voudriez dissimuler. Ou une arme qui viendrait de tirer...

Qu'est-ce qu'un Infrarouge ? C'est en quelque sorte une lumière invisible à l’œil humain ; Une radiation électromagnétique dotée d'une longueur d'onde supérieure à celle de la lumière visible, notamment dans la partie rouge du spectre. Si l'on pouvait mesurer ces longueurs, elles s'échelonneraient entre 0,00074 et 0,3 mm. Un corps humain à température normale irradie justement à une longueur d'onde comprise entre ces deux longueurs, soit directement dans les infrarouges !

Pour ne pas prolonger inutilement le suspens, autant dire la vérité tout de suite : Il est extrêmement difficile sinon impossible d'échapper à la détection thermique. Cependant, certaines techniques peuvent aider à rendre celle-ci plus difficile, et c'est le but de cet article que de vous les livrer.

La première de ces techniques, et l'une des plus efficaces, consiste à se cacher derrière une surface vitrée. Le verre est opaque à la thermographie. Malgré cela, ce n'est pas une solution très pratique, compte tenu de l'impossibilité évidente de se balader dans une cage en verre, ou de se construire un habitacle fait d'un tel matériau du sol au plafond.




Une autre méthode pour bloquer les IR, simple et efficace, peut être fournie par une couverture argentée (couverture de survie), ou une feuille Mylar. Le problème avec de tels dispositifs est que quel que soit le corps ou la matière que l'on cherche à dissimuler au-dessous, sa chaleur va augmenter jusqu'à une température insupportable, ou s'échapper à un quelconque endroit qui sera alors visible à l'imagerie infrarouge. Une telle dissimulation sera dans ce cas temporaire, à moins d'élaborer un système particulier qui permettent de disperser la signature thermique.

Une méthode rapide pour se cacher provisoirement est de simplement se recouvrir d'une couverture, voire d'un poncho, d'une bâche (tarp), ou d'un duvet déplié, comme on en dispose en général lors de sorties sur le terrain. Une épaisse couverture en laine, par exemple, va aider à " battre " un imageur ou viseur thermique. On se recouvre alors d'une couche isolante, de manière à ce que la chaleur soit bloquée (ou partiellement bloquée) et n'irradie pas à l'extérieur. Mais là encore, il ne s'agit que d'une dissimulation provisoire, dans la mesure où la chaleur va augmenter progressivement sous la couverture, jusqu'à finir par s'échapper. Cependant, une telle dissimulation peut se révéler suffisante dans le cas d'une défense purement passive (c'est à dire sans mouvements), lors d'un contrôle rapide de périmètre fait par un ennemi qui serait doté d'un système thermique, ou du survol d'un drone...

Une autre méthode pour se cacher partiellement des infrarouges serait de se placer à proximité d'un autre objet chaud comme des pierres ou un mur épais qui pourrait avoir conservé la chaleur accumulée durant la journée. De même, la ventilation d'un immeuble soufflant de l'air chaud pourrait constituer une source de chaleur susceptible d'obscurcir la signature thermique d'un corps humain. Vous avez désormais le principe, à vous de l'adapter le moment venu avec le matériel dont vous disposeriez. Quel que soit le lieu qui pourrait offrir une source naturelle ou artificielle de chaleur, vous pourriez alors vous y "mélanger" de manière à cacher votre présence aux yeux d'un ennemi doté d'un système d'imagerie thermique.




Le mythe des vêtements et combinaisons antithermiques


Des vêtements épais, tels qu'une veste "smock" rembourrée, des pantalons isolés et un chapeau peuvent aider à diminuer la signature thermique, sans pouvoir la supprimer totalement. Cependant, il faut bien comprendre que la chaleur va s'accumuler à l'intérieur et s'évacuer par les ouvertures, notamment le cou et le visage, sans parler des mains si celles-ci ne sont pas couvertes. Pour lutter contre cela, on pourrait alors recouvrir son visage d'une écharpe ou d'un linge mouillé, ce qui marcherait aussi provisoirement. Tout cela procède du bon sens commun : réduire, disperser, ou couvrir les sources de chaleur.

Un filet de camouflage pourrait aussi aider, sauf que les trous laisseraient forcément échapper une partie de la signature thermique. Un filet aiderait cependant à disperser la chaleur se trouvant au-dessous, dans la mesure où le flux d'air serait quelque part "brisé" par les mailles, et diffuser celui provenant des parties les plus chaudes. Ce qui serait toujours mieux que rien. On pourrait appliquer ce principe pour recouvrir d'un large filet de camouflage un véhicule en train de tourner, ou bien encore porter une Ghillie comme le font les snipers. A ce titre, vous aurez compris que ce n'est pas uniquement pour un camouflage visuel que les tireurs d'élite professionnels portent ce genre de tenue...

On peut aussi mettre des obstacles entre soi et un supposé imageur thermique, comme par exemple des arbres ou des buissons. Le faîtage des arbres va aider à disperser la signature infrarouge, en particulier si les arbres sont recouverts d'un épais volume de feuilles.

En résumé, une simple pellicule permet de tout masquer du moment qu'elle n'est pas réchauffée par ce qui est derrière. C'est là où, ironiquement, une caméra infrarouge sera incapable d'observer ce que tout le monde pourrait voir à travers une baie vitrée, le verre ne laissant en effet pas passer les infrarouges radiatifs.

Qu'en est-il des supposées combinaisons antithermiques ? Existent-elles vraiment ? La réponse est NON. Il n'existe rien de spécifique. Imaginez une seconde, il faudrait une combinaison parfaitement étanche, de manière à ne laisser échapper aucune effluve de chaleur - de type momie " Cellofrais " - et en plus climatisée pour que la pellicule extérieure ne chauffe pas ! A part les combinaisons pressurisées de cosmonautes, je ne vois pas ce qui pourrait remplir une telle fonction...

Si l'on pourrait envisager de se dissimuler temporairement dans une combinaison entièrement étanche - du style combinaison de plongée en néoprène ou tissu - tout en restant immobile, je vous laisse imaginer le résultat d'une quelconque activité physique un peu soutenue dans un tel équipement. L'élévation de température serait telle que votre sang se mettrait à bouillir, littéralement, et votre cerveau serait irrémédiablement détruit pour vous laisser dans un état de légume, et ce dans le meilleur des cas. Si tout bon survivaliste sait ce qu'est l'hypothermie, il faut savoir qu'il existe également son contraire, à savoir l'hyperthermie, et que ses conséquences sont tout aussi dramatiques.

A moins qu'il fasse vraiment très froid à l'extérieur. Mais de toute façon, il est probable que la combinaison se réchauffe graduellement de par la chaleur du corps en mouvement, rendant celui-ci visible à l'imageur thermique. Comme vous pouvez le constater, le problème n'est pas simple du tout !

Il est donc inutile que vous cherchiez des astuces pour vous fabriquer vous-même une telle combinaison (par exemple avec des feuilles de Mylar ou de plastique), vous y laisseriez très probablement votre peau. Ce qui existe sur le marché, et que certains on pu prendre éventuellement pour des combinaisons antithermiques, ce sont des pièces de tissu spécial recouvert de feuilles d'argent, et vendues comme telles. On peut ainsi trouver des bonnets, cagoules, et autres modèles dont le plus grand ressemble à une Niqab, cet accoutrement épouvantable que portent les femmes de barbus (voir photo ci-dessous).

Une société américaine s'est spécialisée dans la fabrication de ces ustensiles. Pour vous donner une idée, leur " Niqab " antithermique coûte 2500 dollars. De quoi refroidir certainement, ne serait-ce que par son prix...


Écharpe anti drones...


De plus, et comme vous le savez à présent, ces équipements sont d'une utilité réduite dans la mesure où toute la chaleur qui ne pourrait trouver un exutoire à travers les parties protégées, dériverait irrémédiablement vers celles non protégées, ce qui amènerait sûrement à se faire repérer. On peut donc éventuellement les envisager pour une protection contre les drones, dans le cas d'un repérage furtif s'effectuant par le dessus. Mais pour une telle protection, il est inutile de payer un prix pareil !


Les mesures de prévention


Il faut toujours garder à l'esprit qu'une signature thermique mouvante (en déplacement), est plus facilement repérable de nuit qu'une signature statique.

D'autre part, lorsque vous essayez de cacher votre présence (avec une couverture ou une feuille d'aluminium), il est possible, sous certaines conditions, que votre signature paraisse trop " froide " lors d'un contrôle IR. Ce qui, il faut bien l'avouer, serait un comble ! Cela signifierait que les choses autour seraient plus chaudes, ce qui vous ferait paraître sur l'écran de l'imageur comme un " trou noir " suspect. C'est un aspect auquel il faut aussi penser. Bien entendu, c'est sans doute mieux que le contraire, du moins si l'on est en face d'un observateur pas très expérimenté. Gardez en mémoire que l'objectif est de se mélanger à la signature thermique de son environnement immédiat.

On évitera donc les espaces à découvert ainsi que les lignes d'horizon, de jour comme de nuit. Ce sont là des principes évidents du camouflage qui prévalent dans tous les cas, y compris et surtout ceux où l'on est pas supposé nous observer avec un équipement de détection thermique.

D'autre part, il faut se souvenir que l'imagerie thermique fonctionne beaucoup moins bien sous la pluie, ou encore quand il neige. Ce genre de conditions météo sont donc particulièrement favorables à l'attaque d'un objectif susceptible d'être défendu par des détecteurs d'IR. De même quand il fait grand soleil, ou au contraire par vent très froid. Dans ce cas, on prendra soin d'attaquer avec le vent de face, dans la mesure du possible. L'air venant de face aidera grandement à diffuser la signature thermique, voire peut-être la supprimer s'il est suffisamment froid et que l'on progresse très lentement.

Du point de vue de l'observateur, il faut savoir que les meilleures conditions pour une détection thermique efficace sont avant le lever du soleil, entre -10 °C et 10 °C extérieurs et 20 °C dans le bâtiment (10 °C d'écart sont idéals), par temps sec et avec peu de vent.

S'il est relativement facile de se protéger lorsqu'on se trouve en position statique, le problème devient beaucoup plus épineux lorsqu'il faut se déplacer...




Certaines solutions " bâtardes " courent sur le net, dont celle par exemple qui consisterait à s'abriter en rampant derrière un parapluie. Bien que pas idiote dans l'absolu, cette solution présente deux inconvénients majeurs : 1. De par les forme et dimension habituelles d'un parapluie, il est certain que l'on va laisser apparaître une partie du corps à un moment ou un autre, et 2. Un parapluie cache aussi la vue de celui qui se trouve derrière, et on ne peut pas voir ou l'on va.

Une meilleure solution, s'il fallait vraiment prendre d'assaut un objectif protégé par des observateurs munis d'imageurs thermiques, serait de se fabriquer une sorte de paravent rectangulaire à partir d'une feuille plastique solide et transparente, courbée en demi-cercle - ou du moins très enveloppante - et d'une hauteur de 1 mètre au moins. Il faudrait alors déplacer ce paravent devant soi, tout en rampant, au fur et à mesure que l'on avance. Ou bien encore, si l'on voulait rester debout, progresser avec un bouclier du même acabit de la dimension d'une porte...

Mais même dans ce cas-là, un observateur expérimenté doté d'un matériel perfectionné pourrait sans doute déceler un " rectangle mouvant " plus sombre que l'arrière-plan, qui avancerait dans sa direction. Il lui serait facile de déduire que quelqu'un est en train d'essayer de le berner.

Côté attaquant, l'efficacité d'une telle ruse dépendrait donc avant tout du niveau d'équipement de l'ennemi. Si ce dernier est un " simple " survivaliste doté d'équipements thermiques de base, alors il est possible que le subterfuge puisse fonctionner. Du moins pendant le déplacement, car une fois arrivé au grillage, le problème se poserait au moment de manœuvrer les pinces coupantes...

Une protection par des vêtements appropriés, telle que nous l'avons évoquée plus haut, serait dans le cas d'un déplacement totalement insuffisante.

La solution du paravent, la seule vraiment viable, est bien peu pratique à mettre en oeuvre, et vous aurez donc compris qu'il est particulièrement difficile, sinon impossible, de se prémunir contre la détection d'un équipement d'imagerie thermique. Ces systèmes sont tout à fait redoutables, et c'est pourquoi, dans notre dossier n° 6 consacré aux Techniques de survie nocturne, nous l'avons conseillé aux survivalistes qui veulent vraiment s'équiper et faire la différence dans un contexte de chaos.




Le seul défaut de la thermographie, et contrairement à une légende bien ancrée, est qu'elle ne voit pas " à travers " les murs et les feuillages, ni même une vitre. Elle perçoit seulement les émissions directes et indirectes de radiations thermiques. A partir du moment où nous sommes dissimulé derrière de tels obstacles, elle ne pourra donc pas nous détecter... Cependant, et ce qui rend souvent toute protection illusoire, est que l'on ne sait pas par définition à quel moment l'ennemi va nous observer. On peut difficilement se promener en permanence avec un paravent devant soi !

D'autre part, et c'est le problème de toutes les méthodes de dissimulation offertes par les vêtements spéciaux et autres obstacles, est que ces méthodes vont aussi bloquer les infrarouges venant de l'arrière-plan. Nous l'avons déjà évoqué. Autrement dit, nous allons créer un " trou noir " d'intensité variable dans le paysage. L'idéal serait une protection qui obscurcit ou mélange notre signature thermique, de telle manière que ce que pourrait voir un observateur éventuel se fonde avec l'arrière-plan. Si vous avez des idées, elles sont les bienvenues !

A l'heure des drones, il va se trouver toute sorte de moyens pour se faire repérer. Même si aucune protection n'est parfaite, il ne coûte rien de commencer par les bases du camouflage, et notamment le peu de moyens qui existent concernant la dissimulation de sa signature thermique...

104 commentaires:

  1. Effectivement, à moins de voler les piles de l'adversaire, le thermique est difficile à tromper, sinon envoyer des leurres actifs et passifs.
    Pour de l'IR, le carbone est une bonne protection. Pour du visuel, un bon camo fait l'affaire( dull en statique et dazzling effect pour le mouvement).
    De manière générale, l'invisibilité n'existe pas encore, donc on se débrouille pour que la détection ne spotte pas le bon endroit, on la brouille ou on la sature.
    cc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout a fait exact ,les sous bois très feuillus arretent la vision infra rouge des appareils au sol ,maintenant si ce sont de très puissantes caméras embarquées sur aéronef le terrier genre lapinou est la seule solution et relativement profond ,un bon mètre de terre au dessus de la tête,le temps de laisser passer les mal- voulants et l'été dans la rivière jusqu'au cou avec une couverture de survie pour un court déplacement

      Supprimer
  2. Bonjour,
    Merci encore une fois pour cet article très instructif.
    Je me demandais si en découpant une forme d'animal dans la couverture mylar recouvrant notre grand parapluie (ou tout autre outil pour nous cacher des drones), on augmenterait pas un petit peu nos chance. Une sorte de maillage/filet/feuillage pourrait peut-être nous aider à diriger une partie de la signature thermique sur le mylar pour éviter le trou noir et, en choisissant un animal se déplaçant en groupe ( et donc en adoptant un peu nos attitudes), cela permettrait de couvrir la progression d'un groupe.
    Beaucoup de conditionnel et une utilisation restreinte mais dans l'absolu serait-ce envisageable ?
    T.

    RépondreSupprimer
  3. Clair qu'on peut pas faire grand chose surtout venant de drone ou de satellite.
    J'ai néanmoins entendu dire (mais je n'ai pas de "preuve" que la (les) boue(s) bien boueuse pouvaient stopper efficacement les émanations de chaleur et ainsi camoufler ou perturber les IR et autres appareils infrarouges...jamais pu tester évidement et cela relève peut être d'un mythe via le film prédator.. cependant le principe me semble plausible..? info intox?
    Sky

    RépondreSupprimer
  4. T.
    Quitte à se faire repérer, autant saturer l'espace avec des fusées éclairantes ou du phosphore au sol. La détection est une chose, la détection du mouvement une autre et je crois qu'il faut scinder le problème en deux: statique ou assaut.
    Pour les animaux se déplaçant en groupe, il faudrait se déplacer à la même vitesse, qu'ils aient la bonne taille et qu'ils soient assez nombreux (Et aussi qu'il n'y ait pas de pièges), ça fait beaucoup de paramètres.
    Il existe sans doute des brouilleurs visant à perturber des appareils utilisant les rayons mais c'est pas pour nous.
    cc

    RépondreSupprimer
  5. salut tout le monde ^^
    Expérience airsoft en attaque défense.
    Pour revenir sur les feuillages épais et les sous bois, ou encore les boucliers je suis septique.
    On avait fait des bouclier en weedy 1 m 50 par 90 cm , recouvert de mylar de qualité orca avec vision integré par une fente vitrée . C'était confortable moins de 2 kg , ainsi que des tenues sniper végétale fougère intégrale.
    En face 4 monoculaires infra d'une catégorie bas de gamme ( entre 360 et 400 e Bushnell Equinox Z 6×50 )
    Ben , y a pas eu moyen , on c'est fait dézinguer l'un après l'autre .

    La dernière attaque à eu lieu vers 4h du mat, c'était fin septembre près de Dôle pour ceux qui connaisse , il y fait un brouillard a pas se voir à 2 metres, ben encore une fois on a été repéré à 80 metres .

    Et niveau déplacement je vous prie de croire que l'on maitrise le sujet, alors pour le positionnement statique je veux bien , mais des qu'il y a déplacement c'est mort.
    Alors avec les caméras présentés dans l'article , il ne faut pas compter sur l'effet de surprise. Samuel

    RépondreSupprimer
  6. Il faut oublier la boue et autres boucliers contre ce genre de système qui définit de toute façon une dimension humaine.
    Pour info, la tête, torse et aine dégagent le plus de chaleur. Bon, on a réglé le problème avec des chemises et des pantalons, par contre on a rien pour la tête, hormis des cagoules, et encore, la priorité est d'évacuer cette chaleur sous peine de vivre avec un inconfort assez malvenu.
    Le mieux est que le détecteur tape à côté de la cible, ce qui dans l'absolu est jouable avec un leurre de plus de 38°C de forme intéressante.
    Le seul moyen d'échapper momentanément à la détection thermique est de courir vite (brouillage) et nombreux (saturation). On peut suivre le même schéma en offrant une cible intéressante comme leurre (brouillage) et saturer le détecteur avec un projecteur surpuissant (saturation). En fait, soit on focalise l'attention de l'adversaire sur le mauvais endroit, soit on déborde sa défense.
    Bien entendu, cela n'exonère en rien les autres moyens de détection, en particulier les pièges.
    Toutefois, il est rare que de tels appareils fonctionnent en continu et que la vigilance des sentinelles soient au taquet h24. Eux aussi dégagent de la chaleur.
    cc

    RépondreSupprimer
  7. au vu de la réaction de la fourrure du lion, l'hiver une belle fourrure intégrale,e t on est quasi invisible ? :p

    RépondreSupprimer
  8. Phosphore ? Vous avez déjà utilisé cette cochonnerie ?

    Courir très vite et très nombreux ? En air-soft peut-être, au milieu des balles on en reparlera.

    Saturation avec un projecteur ou des fusées éclairantes ? Depuis quand le thermique peut-il être contré par de la lumière ? Vous ne confondez-pas avec les IL (identificateurs de lumière) ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Intensificateur bien sur et non identificateurs (p... de correcteur)

      Supprimer
    2. Non non, j'ai volontairement évacué tous les autres paramètres, la détection thermique n'est qu'un moyen et pas une fin.

      Pour les projos, c'est juste pour la chaleur et pas pour la lumière.
      cc

      Supprimer
    3. le poncho avec couverture de survie collee à l interieur et un tissus imbibé d eau pour la tête. juste le temps de rejoindre un couvert (vegetal ou bâtiment). en gros de quoi faire 20/30m à decouvert.
      qu'en pensez vous, ça fonctionne?

      Supprimer
    4. Bien le bonjour,

      - <>:

      "Habiller" la plaque avec une ghillie ou équivalent, en ajoutant de la végétation environnante? Mais comme ça a été dit, si l'on n'a pas de systèmes équivalent ou si l'ennemi est bien caché, on ne saura pas quand il faut se cacher, de quel coté on peut être observé...

      Pour ceux en groupe organisé/discipliné, une option peut-être:

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Tortue_(formation)


      Bien cordialement, B.

      Supprimer
    5. Hell'o F Von Pikkendorff18 janvier 2016 à 21:15

      Courir très vite et très nombreux ? En air-soft peut-être, au milieu des balles on en reparlera.

      Lol bien de ton avis déjà en Airsoft avec des ressort de compet, et un bon traceur , tu danses ^^

      J'ai déjà gardé des marques d'impact jusqu'a plusieurs semaines et en 10 ans je me suis fracturé 2 doigts sur impact.

      En airsoft tu coures a vue, quand tu as des aveugles en face , avec des traceurs de bisounours .
      Sinon tu y réflechis à 2 fois.

      Quand a ceux qui ont déjà pris une balle en vrai , la question ne se pose même pas , c'est même une putain d'appréhension.
      Tu n'y pense même pas tellement c'est flippant et tellement ça peut te desservir .
      Et encore quand elle ressort , car si tu as pas cette chance , et encore moins celle d'avoir un hopital ou être pris en charge , sur le moment tu te dis qu'une dans la tête aurait été préférable sans hésiter une seconde.
      Samuel

      Supprimer
  9. Termique vs night vision ;) un bonne video on voit bien les différences avec quelques solution pas négligeables
    https://www.youtube.com/watch?v=EIhFupwqOU4

    Sky

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une solution pragamatique les protections sont peu efficaces ,alors il faut rétablir l'équilibre :possèder le même matos qui détecte jusqu'a 300 mètres,cette remise des pendules à l'heure aura un effet de surprise si ceux qui vous cherchent n'imaginent pas une seconde que vous leur repasserez le plat tout ...chaud

      Supprimer
    2. Bonjour,

      Pour la défense, je reviens sur l'idée du piégeage ( Dossier N° 3 ).
      Tous ces outils ne détectent pas un joli petit piège même très "amateur".

      Laurent

      Supprimer
    3. Laurent,
      je pense qu'un détecteur thermique est plus efficace en défense car il peut être statique, voire télé-opéré.
      En assaut, c'est possible mais compliqué en termes de communication (on n'est pas une armée avec marqueurs IFF et tout le bazar), donc restons simples.
      Les pièges ne font que ralentir l'ennemi et le signaler.
      Maintenant, je me réfère beaucoup au Camp des saints et ses hordes déferlant sur nous, car je crois qu'on en est là. Ces hordes n'auront pas peur de se jeter en nombre sur les obstacles dressés contre eux et une clôture grillagée ne les arrêtera pas, ça s'est vu en Europe, chez nous.
      On a déjà eu ça avec les Bagaudes, routiers et autres nuisibles itinérants, sauf que là, c'est pas vraiment des voisins et ils ne sont pas là en amis.
      Va falloir penser à stopper des marées "humaines" entières.
      cc

      Supprimer
    4. CC,

      Non pas qu'un Flir ne ferait pas mon affaire, bien au contraire mais mes finances crient stop au vu du tarif de l'outil à moins de mutualiser :).
      Et c'est bien dommage car le bénéfice de posséder un outil comme ça ne m'avait pas échapper ... ni pour la défense ni pour faire les courses.

      Mes avertisseurs passifs seront donc des pièges.
      Pour essayer de stopper une horde: le feu.
      Dans l'idéal: un "entonnoir", un cul-de-sac, un groupe de feu et du cocktail molotov comme à Gravelotte. Après, après ...

      Laurent

      Supprimer
  10. il font même un module à brancher sur son portable pour environ 200 euros.. portée inconnu (faudrait plus de recherche)... efficacité : ça à l'air au point ;)
    sky

    http://www.frandroid.com/hardware/262576_flir-one-un-module-de-vision-thermique-pour-smartphones-android

    RépondreSupprimer
  11. ...sur la vision nocturne :

    Il y a en gros trois principes de fonctionnement :
    1)-les tubes amplificateurs de lumière Gen1 - Gen2 - Gen3 - Gen3+/Gen4
    2)-les systèmes digital
    3)-les systémes thermiques

    1) Les gen1 amplifient la lumière existante 1000 fois
    Les Gen2 l'amplifie 20 000 fois
    Les Gen3 ne l'amplifie pas vraiment plus mais les composants internes sont beaucoup plus sophistiqués.
    Ces systèmes fonctionnent donc avec la lumière existante, par plein lune c'est parfait, par nuit noire eh bien on peut ne rien voir du tout, il faudra donc une lampe.
    Un coup de phare et on perd la vision! Imaginez être déjà ébloui par un phare, intensifiez sa lumière 20 000 fois, kaput les pupilles!
    Ces sytèmes amplifient bien sur l'infra rouge, donc pour ne pas être visible, une lampe infra est très utile s'il fait nuit noire.

    2) Les systèmes digital, , un capteur CCD ou CMOS non filtré pour lire les infra rouge. Aucune amplification, aucun risque, il suffit de donner de la lumière.
    Au niveau qualité, cela se situe un peu en dessous des Gen2

    3) Les thermiques lisent la chaleur. Les capteurs coutent un bras et ont une définition très bas de gamme. On ne voit pas la même chose, les distances sont mal rendues, on peut voir des traces toutes fraiches mais on ne voit pas derrière une vitre. Dans tous les cas , les tarifs sont inaccessibles.

    RépondreSupprimer
  12. Riesling et Saint Michel, Notre Pere et trois Je Vous salue20 janvier 2016 à 08:08

    Le problème peut sembler insoluble mais c'est sans compter sur la loi de l'emmerdement maximal qui frappera sans faute les collabos dégénérés de l'Ennemi antique à gueule de bouc et à queue de rat.

    Le Killshot solaire prévu au menu de l’apocalypse va faire le ménage parmi les gadgets électroniques et relancer jusqu'à la mode des antiques bouliers chinois, alléluia mes frères prions le Seigneur !

    Reste plus qu'à espérer que l’arrêt d'urgence des centrales nucléaires et le refroidissement des réacteurs fonctionne ( sauf en cas de Tsunami qui noie les moteurs thermiques ou d'avion qui s’écrase dessus)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Riesling, règne de l’Espérance dans la "vallée du désespoir" et petit Jésus en culotte de velours.

      29€ la cantine métallique cage de faraday pour garder le compteur Geiger en état et autres petits gadgets acquis avec peine et détermination.

      laurent

      Supprimer
    2. Riesling, gloire au Tout-puissant, vive le futur Saint Empire romain germanique, Créateur des alambics !20 janvier 2016 à 17:20

      Bigre Laurent, j'avoue que là tu me scotches. La cage de Faraday pour le compteur Geiger...

      Je n'y avais pas pensé. Moi qui comptais terrasser mes métastases futures avec mon schnaps de marc de raisin...

      ...Du coup je viens probablement de recevoir la solution pour échapper aux détecteurs thermiques : Faut picoler moult schnaps ! En effet, le schnaps réchauffe l'esprit tout en refroidissant le corps, c'est totalement scientifique ce que je raconte là !!

      Seconde solution en lien pour échapper aux détecteurs thermiques : s'enterrer dans le fumier ! Car il réchauffe le corps même s'il refroidit quelque peu l'esprit !!

      Bingo-alléluia ! les voies du Très-haut sont décidément impénétrables !...

      Supprimer
    3. Riesling, le sien Saint Frusquin et deux pommes d'amour au chien qui fume ne mord pas.

      Tu es à point, ne changes rien.

      Autre solution: se noyer dans le Chouchen ( une barrique de vieux rouge bien piqué fera l'affaire ) et retourner les fumiers ... après j'sais plus si j'dois ou que si j'peux.

      Laurent,

      PS: nul besoin de t'enfermer dans la cage avec ta montre phosphorescente pour lire le compteur.
      De rien

      Supprimer
  13. Riesling, Soho Sothgod, racines de mandagores, slurp !20 janvier 2016 à 21:11

    Il n’empêche ! Cet article risque de semer la panique auprès de ceux qui avaient prévu de se réfugier tranquillement en quelque BAD champêtre, alors qu'on est tellement mieux en sécurité dans les égouts - sauf peut-être en cas de fortes averses et/ou d'un lâcher de gaz sarin ?...

    Une chose reste certaine. Franchement, sans la foi dans le Christ Roy, il serait vain de se croire à l'abri, quelque soit l'endroit.
    Hormis peut-être dans le seul endroit déjà surpeuplé par les morts eux-mêmes : les caveaux et tombes des cimetières !

    Moi qui ai toujours rêvé de passer des moments de débauche avec une femme-vampire dans un sépulcre...

    RépondreSupprimer
  14. La question est qui utilise ce genre de matos? Avons-nous intérêt à affronter ces gens? Affronter ces gens a t-il un intérêt tactique, opérationnel ou stratégique? Quels moyens mettre en oeuvre selon l'enjeu?
    Il existe déjà des brouilleurs d'appareils fonctionnant à l'électricité, les Russes font mumuse avec ce genre de chose au-dessus de la Navy, semble t-il. Faut voir si ça perturbe les ondes émises ou la source d'énergie elle-même et surtout si c'est disponible en format autre que machine à laver.
    cc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut CC
      Qui utilise ce genre de matos ?
      Les mêmes qui tenteront de t'exploser avec une arme thermobarique isolé au trou du cul du monde pour deux poules et une chevre ^^.
      Avant d'être attaqué par des prédators thermiques zigouilleurs de survivalistes , tu auras eu le temps de mourir des millions de fois de maladies, d'infections, de froid, de faim.....
      Dans le sens des priorités du survivaliste un petite camera infra pour se rassurer ou voir la faune suffira AMPLEMENT .

      Pourquoi se faire chier a voir dans le noir pour une fortune quand vos agresseurs peuvent s'armer de grenades défensives à moins de 100 euros à Marseille venu des Balkans par l'Italie....

      Avant on les trouvait dans les fouilles de caves , maintenant c'est FINI . Les planques c'est chez la ptite maman terrorisée qui travaille comme aide soignante et se tue au travail pour 1300 euro sans aucune histoire .
      Pourquoi elle fait ça? car elle aime ces enfants et personne ne peut garantir leur sécurité , c'est une réalité .

      Le jour ou ces barbares attaqueront, ils le feront en plein jour car ils auront des armes de guerres , la nuit ils seront trop occupés a violer vos femmes .
      La meilleure des protections sera de les éviter en allant dans des zones reculés avec des accessions difficiles .

      Je prefère 1000 fois avoir une BAD avec accès en étranglement que toute la panoplie du Prédator de luxe.
      Samuel

      Supprimer
    2. bien d'accord Samuel ,peut être aurais-je le résultat de tests grandeurs nature de matériel anti détection qui n'auront de valeur quand fonction du matériel de détection ,faudra pas être trop pressés

      Supprimer
  15. Pour donner un peu de réponse ,toutes les armées du monde ont des systémes intégrés a l'arme maintenant qui ont la faculté de permettre le tir de nuit et la vision nocturne,peu de solutions pour vraiment viables y échapper autrement que possèder les mêmes pour rétablir l'équilibre et ça ne coute pas une fortune , bien moins qu'un système discutable de protection et autorisant la défense a 300 mètres et ne dépassant 0.4kg

    RépondreSupprimer
  16. Histoire de proposer un peu mieux que mon déguisement en Bambi thermique j'ai essayé de chercher d'autres idées. J'ai donc pensé au "poisson pané" à savoir un genre de poncho recouvert de colle puis recouvert de verre pilé ou en poudre. Il y a peut-être d'ailleurs d'autres matériaux que le verre qui ont cette qualité (acétate, acrylique, perspex, PMMA, plexiglass ?? à creuser ...).
    Il existe aussi une boite nommée Aero Sekur, qui bosse sur des équipements modernisés pour l'armée italienne. Ils présentent en outre des abris, des filets/bâches de camouflage et un poncho, tous avec des propriétés visuelles, NIR et TIR très intéressantes. D'après eux, ces écrans permettent de se fondre dans le décor dans le spectre visuel et infrarouge, et de bloquer 70% de la température émise par le soldat. Ils sont en plus résistants à l'eau, légers et fabricables dans divers camos.
    Toujours d'après les pdf de leur site, leur poncho ne parait jamais plus de 4°C au dessus de la température ambiante (1.5kg le poncho). La ventilation/clim de leurs abris est également protégée thermiquement ( l'abri fait 20x35m ici) et consomme 20kW tout branché.
    A part le poisson panné et Aero Sekur, mes quelques lectures convergent vers un consensus selon lequel on ne peut pas battre durablement et complètement la détection infrarouge. Celle-ci permet de voir un téton sous un uniforme, et j'ai lu notamment que les appareils d'unités de recherche à pied faisaient la taille de deux paquets de clopes et étaient sensibles au 100ème de degrés.
    Ce qui se dégage c'est que si on est recherché par un hélico, on sera propablement mort avant de s'en appercevoir. Pour les cas ou on est conscient du risque de présence d'imageurs thermiques, seuls des abris sous-terrains de type guerre du Vietnam semble pouvoir aider vraiment. Ou bien se cacher là ou l'opérateur ne suspectera pas de présence humaine ( et ne "scannera" donc pas). Le milieu urbain est avantageux dans la mesure ou il fournit de nombreux couverts (vitrés ou non) et sources de chaleurs qui peuvent masquer la notre. Dans la nature, les conifères ont l'air d'avoir la préférence générale pour le camouflage thermique, de même que l'utilisation opportune de mauvaises conditions météo (pluie, neige, tempête de sable) ou des rivières. L'utilisation d'un poncho ou d'une couverture ne serait valable que quelques minutes, comme déjà dit. Certains parlent de peau d'ours ... ou encore de "IR smoke", je n'ai pas encore creusé.
    Autre piste lue ( désolé je ne suis pas en mesure de vérifier la véracité de ce que j'avance) est d'utiliser des rideaux réflecteurs de chaleur et une couverture, se le mettre façon tepee avec un tout petit trou en haut. Le type dit avoir un système de fermeture de cet orifice par cordon, qui créerait une forme de type tuyère de F117. Vu le ton prétentieux du type, je ne suis pas très enthousiaste.
    T.

    RépondreSupprimer
  17. Juste un truc: le verre bloque les rayons de par sa structure plane ou c'est le matériau qui renvoie les rayons et dans ce cas le verre pilé fonctionne?
    cc

    RépondreSupprimer
  18. Je ne sais pas je vais chercher.
    A priori je dirais que si le verre bloque les rayons quelque soit notre angle de vue, des facettes à orientation multiples devraient marcher aussi.
    T.

    RépondreSupprimer
  19. Globalement, j'abonde dans le sens de Samuel.

    Mais, une note supplétive n'est pas inapropriée toutefois.

    "Qui utilise ce genre de matos ?"

    Les gardes chasses fédéraux. Il n'y a pas un seul hectare de cambrousse en Europe qui échappe à leur contrôle.

    Les gardes chasses fédéraux ne surveillent pas seulement les braconniers et les abrutis en quad qui font fuir le gibier mais également les gardes chasses privés et les chasseurs eux-mêmes soumis à quotas de prélèvements stricts.

    En période de pénurie, a fortiori de famine, quelque soit la force dominante du moment, elle ne laissera pas de potentiels survivalistes survivre librement, encore moins piller impunément un précieux vivier.

    Et que personne ne vienne me dire :
    - bah ! en cas de chaos les chasseurs seront morts et le garde chasse fédéral aussi.

    Oui mais non. Les chasseurs seront les derniers à se faire avoir. Ils sont armés, organisés, savent tuer et connaissent parfaitement la nature et leur territoire. Et beaucoup - pas tous - sont par essence des prédateurs survivalistes ( je connais quelques sacrés connards qui adoreraient chasser du braconnier croyez-moi !!)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Riesling chasseur de quadrupède féderaux à la sauce braconière 21 janvier 2016 à 17:56
      Salut Riesling, tu as tout a fait raison .
      Ils connaissent la foret, leur boulot et ils sont assermentés.
      Après, pour en connaitre quelques uns, beaucoup ont aussi à charge la sécurité de certains bien particuliers isolé qui ils gardent moyennant des avantages ^^
      En gros mieux vaut être copain copain avec eux ....
      Quand aux sacrés connards dont tu parles , en effet il faudra mieux éviter d'empièter sur leur territoire .
      Ou bien évidement trouver un arrangement, car comme tu le dis , ils seront parmi les derniers a rester . Samuel

      Supprimer
  20. JVN 1/2
    La question de fond a été soulevée sur ce blog.
    Qui disposera réellement d’équipements de vision thermique et plus généralement de matériel de vision nocturne le jour, heu non, la nuit venue ?
    A mon sens bien peu de monde.

    Les forces armées française, armée, police, douaniers, gardes-chasses. Serais-je un objectif digne d’intérêt pour eux ? Si oui, pourquoi ?
    Certains groupes armés quelques soit l’orientation idéologique. Mêmes questions auquel j’ajouterai : mon mode de survie risque-t-il de me faire repérer par eux ?
    Quelques chasseurs et amoureux de la nature dont les stocks de piles seront limités.
    Les survivalistes qui en auront achetés dont les chasseurs cités précédemment peuvent effectivement faire partis.
    Au final, une infime partie de la population française qui, en terme de risque pour chacun de nous ne mérite pas d’investir dans de couteux équipements ou de bricoler des équipements à l’efficacité plus qu’aléatoire.
    Il n’existe aucun équipement permettant réellement de se camoufler face à du thermique. Ce qui existe permet d’atténuer la signature et de la rendre plus tardivement détectable par l’adversaire. Au passage, sachez que les treillis traités pour atténuer cette signature ne sont efficace que lorsqu’ils sont neufs. Après un ou plusieurs lavages, c’est terminé. Pour les bricoleurs, n’oubliez jamais que vos inventions ne doivent pas devenir des contraintes mais doivent vous permettre de continuer à évoluer sur le terrain.

    En revanche, l’argent ainsi économisé peut utilement être investi dans du matériel de vision nocturne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir F.Von Pikkendorff

      "Les forces armées française, armée, police, douaniers, gardes-chasses. Serais-je un objectif digne d’intérêt pour eux ? Si oui, pourquoi ?
      Certains groupes armés quelques soit l’orientation idéologique. Mêmes questions auquel j’ajouterai : mon mode de survie risque-t-il de me faire repérer par eux ?
      Quelques chasseurs et amoureux de la nature dont les stocks de piles seront limités.
      Les survivalistes qui en auront achetés dont les chasseurs cités précédemment peuvent effectivement faire partis."
      - Si les gens armés que tu cites pouvaient/devaient être/devenir des "partenaires" tu ne serais plus une cible.
      "Partenaires" d'informations, de troc, d'échanges (...), de sécurité ...
      La nécessité de se dissimuler devient différente pour qui a l'information et le réseau de "partenaires" qui gravite géographiquement autour.
      Pour qui se retrouvera en BAD il est impératif de connaître l'environnement et comment il évolue. Les contacts devront être pris.
      Pour les loups solitaires nomades ( quelques articles sur le site ) ce peut être également une bonne approche que de devenir des informateurs.

      Laurent

      Supprimer
    2. On est bien d'accord.
      Pour ma part, mon refuge étant dans une cambrousse ou les chasseurs sont nombreux, je travail mon rzo relationnel, certains chasseurs étant inscris dans le même club de tir que moi.... Le hasard fait parfois bien les choses.

      Supprimer
  21. JVN 2/2
    Quelques remarques concernant ces équipements (thermique ou intensificateur de lumière, je parlerai de JVN en général).

    La qualité de la vision, en particulier la qualité de la détection et surtout la distance de détection sera directement issue de la qualité de votre matériel.
    A) Cette vision se décompose en :
    1) observation : distance maximum ou je perçois le paysage dans ses grandes lignes,
    2) détection : distance ou un point chaud apparait dans le paysage et semble ne pas être un élément naturel de ce paysage. Attention, une signature thermique n’apparait pas blanc (ou en couleur) sur fond noir comme sur la « pub » des vendeurs de matériel dont les images sont toujours retouchées mais c’est un dégradé sur fond de dégradé pour la simple raison que la chaleur emmagasinée le jour par la nature, une structure ou un matériel est restituée la nuit et, comme le corps humain, varie.
    3) Reconnaissance : je reconnais un animal, un être humain, un véhicule, etc.
    4) Identification : je sais exactement ce que j’ai en face de moi, y compris éventuellement en fonction de la qualité de mon matériel, les équipements transportés.

    B) Une JVN ne doit pas éclairer le porteur. Exit tous les modèles proposant un écran de lecture comme le logiciel pour smartphone ou les caméras de chantier qui vous feront détecter très rapidement. Et ne me parlez pas d’observer avec un poncho sur la tête, vous ne durerez pas longtemps et ne serez jamais à l’abri d’une lueur qui filtre.

    C) De jour, la vision humaine reste le meilleur détecteur lorsque quelque chose bouge dans le paysage car notre champs visuel sera toujours plus large qu’un optique et réagira aux mouvements dans le paysage. L’optique vient alors pour préciser la détection. L’optique sera en revanche supérieure aux yeux si l’on sait déjà dans quelle direction cherchée. De nuit, la JVN verra mais uniquement dans son champs focale plus réduit que les yeux. Ce sera alors le terrain qui vous dictera le nombre de JVN à déployer pour avoir une réelle efficacité d’observation ou qui vous obligera a changer de terrain.

    D) il est fatigant de travailler en JVN, encore plus lorsqu’elles sont de mauvaise qualité. En outre, elles sont de grosses consommatrices de piles. Vous devrez donc soit disposer de stocks, soit prévoir des batteries rechargeables par panneaux solaires.

    E) Une JVN sera réellement performante si elle peut être couplée à une arme de tir directe en possédant un réticule s’imblautable avec l’arme. Sinon, rien de sert d’observer et de détecter sans être vu si c’est pour ensuite allumer de la lumière pour acquérir l’objectif et le traiter.
    Ces équipements sont légalement introuvables en France et hors de prix.

    En conclusion, le meilleur compromis « survivaliste » pour le porte-monnaie me semble :
    Pour l’observation et la détection, un intensificateur de lumière avec grossissement permettant une détection jusqu’à 500 à 1000 mt en fonction de la noirceur de la nuit.
    Pour la neutralisation, passer en mode monoculaire ou binoculaires grossissement 1 en équipement de tête avec un faisceau laser monté sur son arme permettant un tir au but certain à quelques dizaines de mètres ; distance qui variera selon la qualité du matériel acheté.
    Pourquoi un « tir au but certain à quelques dizaines de mètres » ? Simplement parce que je veux être sur de conserver l’avantage et qu’il n’est question de commencer une partie de cache-cache la nuit.
    Après, pour l’observation, vous pouvez toujours investir dans du thermique comme les lunettes de chez FLIR si votre portefeuille vous permet de débourser au minimum 2000 Euros.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce qui est interdit est ce qui n'est pas tenu a la main ou s'imblauté sur l'arme mais tout comme les canons lisses vendus séparément pour un fap rayé c'est parfaitement achetable et ça existe (400 grames de poids ) et n'est pas interdit tant qu'il n'est pas monté sur l'arme ,portée utile 150 mètres,pas de laser ,une torche ir +,une mini caméra ir etc etc etc) je n'en dirais pas plus

      Supprimer
  22. le seul qui a un commentaire plein de bon sens c est Samuel , lui va survivre , les autres j ai un doute ! vous etes trop presuatés que le matos fait l homme , je ne pense pas , vraiment pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Décidément, la compréhension n'est pas le fort de tous. Je crois qu'ici, tout le monde s'entend pour dire qu'un matos sophistiqué n'est pas forcément pour nous. Chacun a expliqué pourquoi et la conclusion est qu'un détecteur thermique ne sera pas la priorité dans nos équipements et qu'on a peu de chance d'être confronté à ce genre de technologie.
      Anonyme de 23:51, où avez-vous vu qu'ici le matos fait l'homme alors que c'est tout l'inverse qui est démontré à longueur de commentaires?
      Vous décidez qui va survivre et qui va mourir?
      PUTAIN, ON A DIEU EN LIGNE!
      cc

      Supprimer
    2. anomyme de 10 16 les gens comme toi qui ont du mepris pour les autre directement sans raison, sont ceux qui vont partir en premier , logique vous etes trop sur de vous , adieu , l artiste incompris

      Supprimer
    3. Bonjour
      @ Anonyme21 janvier 2016 à 23:51 et 25 janvier 2016 à 22:41
      "je ne pense pas , vraiment pas"
      Je félicite ton honnêteté.
      "les autre directement sans raison, sont ceux qui vont partir en premier"
      Maintenant que tu as avoué, tu peux retourner à tes occupations ludiques avec les gosses de ta rue.

      Laurent

      Supprimer
  23. Le matos ne fait pas tout.
    Le matos n’est utile que si on le maitrise parfaitement avec sang-froid.
    Le matos n'est jamais que le prolongement d'un bras.
    L'important n'est pas le matos mais la volonté, l’entrainement puis le matos.

    Maintenant, soyons réaliste, le matos augmentera naturellement les chances de survie face à quelqu’un qui n’a rien. Surtout si ce matos lui donne l’allonge nécessaire pour ne pas être à porté de la main de l’adversaire ou le temps d’avance pour agir.

    Pourquoi depuis la nuit des temps l’homme a-t-il remplacé le bâton par le propulseur puis par l’arc et enfin l’arme à feu si ce n’est la volonté de rester hors de portée de son adversaire ?

    Pour prendre un exemple, c’est la différence entre quelqu’un équipé d’un couteau et celui équipé d’un katana. Le premier pour couper devra entrer ses bras dans la distance vitale de son adversaire (soit le rayon d’action de ses bras et jambes) et prendra le risque d’être contré. Le deuxième coupera en partant de l’extérieur du cercle d’action de son adversaire. Ce qui rentrera dans la distance de l’adversaire ne sera que les 10 cm de lame nécessaire (sur une longueur totale moyenne de 70 cm) pour couper qui seront lancés à pleine vitesse et impossible à arrêter, le risque d’être contré étant quasi nul si l’on sais se servir d’un sabre qui, utilisé avec sang-froid devient le prolongement naturel de votre bras.

    Ayant une légère expérience des opérations militaires j’ai pu constater que ce matos fait effectivement bien souvent la différence simplement parce qu’il donne l’allonge ou le temps d’avance nécessaire pour garder l’initiative, les adversaires étant par ailleurs à égalité en terme de volonté, combativité et sang-froid.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonsoir f von P on n a pas la meme experience vous c est militaire , moi c est urbain et bien que mathématiquement votre théorie soit bonne mathématiquement je prefere l effet de surpris , connaître son ennemi est un avantage , voir ses armes aussi ça en dit long sur sa confiance sa motivation , mais bon je reste sur ma premiere impression Samuel est un guerrier , après j ai pas dit qu il allait vivre mon plus ! je ne suis pas dieu

      Supprimer
    2. Anonyme25 janvier 2016 à 00:18

      Salut,
      Il y a une devise militaire qui dit << je rugis comme le tonnerre et je frappe comme la foudre>>
      Il se dit que même si le matos ne fait pas tout, il est essentiel.
      Moi je suis de ceux qui pensent que la meilleure des armes c'est sa capacité a anticiper.
      Surprendre c'est en effet 50% du travail.
      Il faut savoir s'adapter à la réalité du terrain .
      J'ai une anecdote:
      Plus jeune, il m'arrivait d'aller pêcher. Ca me rappelle une ouverture de la truite.....

      Je me suis retrouvé avec des personnes que tout le monde enviait.
      De superbes cannes en carbone, des montages, et des leurres hight tech ....
      En face , j'avais ma canne au coup de 6 m a 100 franc , une ligne , et une boite d'asticot.
      Je faisais rire.
      Mais une heure après, j'étais déjà rentré chez moi avec mon quota de truite.
      Pourquoi?
      Une truite d élevage est nourrie au granulé , elle est en bassin, et depuis son alevinage , elle mange quand on lui jette le grain.
      Elles sont lachées env 3 semaines avant l'ouverture de la pêche, pour reprendre le réflexe de se nourrir seules.

      Moi, j'avais un sac de granulé a 11 francs de 25 kg , et chaque jour, j'allais jeter deux ou trois poignés matin et soir .
      Ainsi, le jour de l'ouverture, il suffisait de mettre la ligne à l'eau et de jeter quelques graviers ^^

      Elle ne mangeaient que le matin et le soir, et n'allait pas sur les superbes cuillères vaironés reluisante, car elles n'avaient jamais eu besoin de chasser.

      leur instinct se limitait a savoir que quand une pluie de granulé tombait avec son bruit bien distinct, c'était l'heure de manger.

      Connaitre son ennemi est en effet la meilleure des défenses, ses réactions seront 1000 fois plus utiles que ces moyens de réagir. Car quand on les contrôle, le matériel n'a plus de sens, il n'est le prolongement de plus rien.

      Après, je ne suis pas inconscient, en cas de chaos avec femme et enfants je serais trop vulnérable en milieu urbain.
      Ma seule chance, et de me replier , et de pouvoir contourner les obstacles en me fondant dans le paysage.
      Il y a ceux qui font le choix d'être lourdement militarisé , moi je fais le choix d'être mobile et de savoir disparaître.

      Avec un peu de concentration un bon photographe animalier peut rester 48 h sans bouger à l'affut pour une photo, sans même pisser . Il peut tromper les sens des animaux sauvages les plus craintifs.
      Pas avec des couvertures hight tech, ou de la technologie de dingue.
      Il le peut en observant et en s'adaptant en apprenant a contrôler son corps.
      Après, dans tous les cas, avec le choix j'éviterais le contact.
      on ne peut jamais vraiment mesurer tous les paramètres et toutes les conséquences que ça engendre. Je suis loin d'être un guerrier comme tu l'entends lol.
      Si pour ma sécurité je peux rester cacher je le ferais sans hésiter. Quand à connaitre l'ennemi, je vois ça a titre préventif, au cas ou fuir deviendrait plus dangereux que de les neutraliser.
      Je donnerais beaucoup pour que ça n'arrive jamais. Samuel


      Supprimer
    3. bonsoir Samuel , votre reponse confirme mes dires , vous etes un guerrier , moi aussi j ai arraché le nez d un sarazin avec pour arme uniquement mes dents ( clermont ferrand luna park) bon tant pis pour ceux qui sont jaloux avec tout leur matos , theorie , etc seul la volnté peut faire la différence , bonne continuation a vous tous

      Supprimer
    4. Bonjour Samuel,

      Ton post sur la pêche m'a fait sourire. J'ai fait la même chose pour la pêche avec la double satisfaction d'être une femme qui pêchait ! J'ai même déjà pêché avec une bouteille et un fil alors que d'autres avaient la super canne... au final, je pouvais faire tranquilos ma friture alors qu'eux nada !

      Il ne suffit pas d'être le mieux équipé, il faut avant tout savoir anticiper et cela n'est pas donné à tous.

      Aujourd'hui, la société n'apprend pas aux gens à anticiper. Pas besoin de penser à demain puisque tout arrive tout cuit. La différence avec nos anciens qui devaient apprendre à anticiper en prévoyant la nourriture de demain si la récolte était mauvaise etc...

      Certains ont pu développer l'anticipation par leur parcours (militaire, personnel).
      Mon passé m'a appris à anticiper, à observer pour mieux m'adapter.
      Apprendre les rictus de l'autre, évaluer l'environnement et ses dangers (et comme tu le dis sans toujours en maîtriser tous les paramètres).

      Une de mes fille fait du judo. A 6 ans, son Maître n'avait pas d'autre choix que de la faire combattre contre les gamines de 9 ans. Pourtant c'est une toute petite crevette née à 26 semaines.

      Sa force : d'une, elle a dû se battre pour vivre lorsqu'elle est née.
      D'autre part, je lui ai appris à observer son adversaire : ses pieds, ses mains, ses yeux, sa bouche... tout ce qui pourra lui indiquer qu'il va attaquer. Lui indiquant que ce qui est valable dans un sens l'est dans le sens inverse (ton adversaire t'observe). Si tu attaques ta première prise en bougeant ton pied droit... sur la seconde, tu bougeras ton pied gauche !

      Observer, anticiper et application de la règle physique : je contre en utilisant la force contraire. Ton adversaire pousse ton corps vers l'arrière, tu mets la force de ton corps vers le sol et non contre lui.

      Aujourd'hui, c'est une "tueuse" sur le tatami.

      L'homme a été doté de 5 sens... la nature ne fait pas les choses pour rien.

      Je rejoins aussi ton idée de savoir se fondre dans le décor. C'est ce que je disais sur un autre post... être un fantôme.

      Bien à vous
      Mirabelle

      Supprimer
    5. Salut mirabelle ^^

      Je n'ai jamais limité une femme a sa condition.
      J'ai toujours été entouré de femmes qui avaient des capacités surprenantes.
      Le judo est un super sport, c'est l'art martial qui demande le plus de concentration.
      Il demande un mental à toute épreuve,et jusqu' a ceinture noire la taille ou le poids n'est pas déterminant.
      Il donne beaucoup de confiance c'est un sport de contact , il permet de ne pas être dépassé quand on transgresse notre espace de sécurité.
      Il apprend le respect, j'ai aussi longuement pratiqué, je suis un mordu de sport.
      Ma fille d'ailleurs à 9 ans et en sport élite et étant en avance scolaire devrait intégrer le sport étude dès la rentrée .
      Elle est aussi une mordue, par contre je la tempère bien plus que je ne le faisais pour moi.
      Je lui impose des temps de récupération 3/1, 3 h de gym par semaine, et minimum 2 litres d'eau par jour.
      Elle a un suivi et une adaptation avec le kiné du club 1 fois par semaine, pour apprendre à être à l'écoute de son corps. De plus elle fait du multi sport pour ne pas trop accentuer certains muscles.
      Au final sur 15 h d'activités physique, elle ne fait que 6 h de son sport par semaine.
      Le pire c'est que je préférerais qu'elle en fasse bien moins, car le sport a haut niveau comme projet est un cauchemar .
      C'est souffrir, souffrir et encore souffrir , moi si je pouvais retourner en arrière je ferais d'autre choix lol, du coups j'essaye au moins de faire en sorte qu'elle ne se flingue pas en étant dans l'excès.
      Sans parler de l'aspect financier, le sport tant que c'est ludique c'est abordable, mais dès que ça implique une prise en charge personnalisé c'est beaucoup de sacrifices, elle représente 1/3 de notre budget annuel .
      Après tu as un avantage, au judo jusqu' a 15 ans, tu restes en club, tu intègres une ligue qu'a partir du niveau ceinture noire.
      Après au moins ta fille sera apte a se défendre, moi je crains que ma fille compte sur son papa encore fort longtemps, j'ai essayé de l'encourager a apprendre à se défendre mais peine perdue, quand je lui en parle , elle me répond << j'hurle, et je cours >> en cas de danger lol .
      Il faut reconnaitre qu'elle a une voix diablement stridente et elle coure vite lol et elle a du coffre.
      bonne soirée Samuel

      Supprimer
    6. salut Samuel

      "Le judo est un super sport, c'est l'art martial qui demande le plus de concentration."
      Tu devrais essayer le Kyudo ou le Iaido. ;)

      Laurent

      Supprimer
    7. Salut samuel,

      "J'ai toujours été entouré de femmes qui avaient des capacités surprenantes."
      Curieusement moi aussi ... : ))

      Laurent

      Supprimer
    8. salut Samuel

      "Je n'ai jamais limité une femme a sa condition."
      Laquelle est .. ?

      Laurent

      Supprimer
    9. Lol Salut Laurent, laquelle est? de bien faire la vaisselle voyons :) Non j'aurais du dire que je n'ai jamais sous estimé le potentiel d'une personne en fonction de son sexe.
      Après pour le Kyudo et le laido !!! Je ne connais pas, ça n'existait pas de mon temps mdr .
      Mais tu as raison j'aurais du dire des sports que je connaisse.Samuel

      Supprimer
    10. Samuel, Laurent,

      "Je n'ai jamais limité une femme à sa condition."
      Laquelle est .. ?
      Je me suis posée cette même question...

      Par nature, tous les arts martiaux demandent une concentration extrême.

      Bien à vous
      Mirabelle

      Supprimer
  24. Coucou tout le monde, merci à Pierre pour cet article qui répond à pas mal de mes questions, ou du moins sur les stratégies à adopter. Peu présente actuellement dans les commentaires, je suis en train de régler son compte à un problème de santé qui risquait de me pourrir la vie en cas de chaos. Ceci dit, perso, et uniquement si effectivement fuite il y a et nécessité de se cacher, j'ai repéré les grottes, trous et autres infractuosités (voir les sites de spéléo), anciennes mines, n'ayant pas le moyens d'acquérir du matériel qui, effectivement, ne reglera pas tous les problèmes. J'ai donc fait le tour de mon coin pour trouver, parfois après de longues marches à pied, des solutions plus ou moins adaptées en fonction de ......... car de nombreux paramètres nous sont inconnus. A bientôt Babette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour et meilleure santé,repérer les cachettes possibles est en effet une bonne solution,ne seront éventuèlement recherchés thermiquement que ceux qui présenteraient un danger pour une force organisée ,un petit goupe en fuite ne présentera aucun intérét eu égard a l'énergie déployée pour le traquer,il ne faut donc pas trop se polariser la dessus ,par contre avoir le matériel de défense ir est une nécessité pour une bad ,même non adaptable sur une arme c'est un moyen de surveillance indispensable a voir chez M G Technologie a Cadprot Tel 05 53 58 35 11

      Supprimer
    2. Janus 2a,
      Vous n'imaginez pas l'attention que demande l'utilisation de la moindre lunette, en nocturne de surcroît. Qui voudrait prendre son tour de garde dans de telles conditions? Vous avez plus vite fait de mettre des clochettes aux clôtures pour spotter les intrus. Pour la nuit, les oreilles c'est pas mal à utiliser. C'est con, obsolète mais c'est moins fatigant. Bien que je reconnaisse volontiers que la technologie est un atout, je préfère des trucs low cost comme les 5 sens qu'on a tous, dont on sait se servir et dont la maintenance ne demande pas grand chose (Eventuellement un médecin pour les grosses pannes). Pour le matos, je prends un truc qui prolonge mon bras: un bon 12.
      cc

      Supprimer
    3. ho que si ,je m'en sert très régulièrement pour l'observation d'animaux sauvages couplé avec des caméras fixes . L'un n'empèche pas l'autre ,je veux dire que les 5 sens de l'être humain comme vous le soulignez a juste titre sont bien évidemment utilisés mais même en tendant l'oreille vous n'entendrez pas pas un sanglier a 5 mètre(vécu) alors il faut tout prendre ,abondance de biens ne nuit pas.Pour être plus sérieux en garde de nuit une ou plusieurs "vision nocturne" binoculaires a grand angle de vision qui balaye le périmètre en cas de doute ou toute les 5 minutes en cas de danger potentiel avéré permet de savoir a qui on a à faire .Il n'est pas question d'avoir l'oeil en permanence dans l'oeilleton .Si vous avez les moyens , l'adresse que j'ai donné vous fournira des caméras a diode noires invisibles wi-fi pilotables a répartir pour les endroits non surveillés humainement , pour un prix restant acceptable.n'oubliez pas que les accus nouvelle génération doivent maintenir une charge d'ou moins 40% quand ils ne sont pas en service plus de trois semaine (batterie lithium) en dessous de 2.4v ses cellules se détruisent et bien entendu très peu de fabricants vous le diront.Voyez chez Naturacam

      Supprimer
    4. Prompt rétablissement Babette et un grand merci pour tous les articles et commentaires qui sont de vraies mines d'informations.
      Pour les cachettes, il y a aussi dans la région de l'Est, les vestiges de la seconde guerre mondiale. Les bunkers qui se relient pour beaucoup entre eux par des galeries souterraines. Moins risqué que les galeries des mines de charbon. Les galeries souterraines qui relient les bunkers ont pour la plupart été restaurées et lorsqu'elles ne l'ont pas été, elles sont praticables (c'est juste plus humide). Par contre déconseillé aux claustrophobes !

      Bien à vous,
      Mirabelle

      Supprimer
  25. Bjr a tous, très bonne article, quoi que alarmant pour ma part, je pensais quand cas de "grosse merde",un monoculaire amplificateur de lumière (600e/900e) suffirait, mais LA!! Drones ,matos monté sur arme "de guerre", on va affronter quoi?? (pas un tsunami de merde,mais une armée) ou quoi! L'achat panique ce fera pas en boutique spécialisé mais dans une caserne ,lol.MAIS comme dit plus haut qui possède ce matos??cldt le Bougnat

    RépondreSupprimer
  26. Salut Tony 22 janvier 2016 à 11:34
    Qui?
    Mais tu as pas suivi, tu dormais ? Voyons, ça sera les mercenaires de sociétés armés privés payés avec des Euros et envoyé par de serial dicateurs , à nos trousses pour la culture de 3 patates au fin fond de la creuse pour promouvoir la culture de dattes tunisienne.

    Ca sera des mercenaires à 5 yeux modifié génitiquement pour augmenter le champ de vision de leurs jumelles anti survivaliste.

    Après si tu te réveille, la réalité sera tout autre. Mais ça fait moins rever ou fantasmer ^^

    Tu auras des barbares haineux nourris par un esprit de vengeance, ayant des armes lourdes qu'ils collectent depuis 20 ans dans nos cités bien à l'abri.
    Leurs force sera leur détermination et l'effet de masse, quand ça pête de partout , plus rien ne se gère.
    Par contre même armé d'une lourde puissance de feu, ils n'auront que l'expérience des balles qu'ils tireront.
    Ils seront un danger dans des zones très peuplé humainemement, ou contre des replis dont ils pourront contrôler les accès .
    Ils n'iront que très peu dans les endroits ou ils peuvent être tiré à vue comme des lapins.
    Si même l'armée allemande y a renoncé , c'est pas quelques illetrés halal en nike air avec des kalach qui le feront.

    Pas assez fun , ils préfereront faire des selfies avec les têtes des mécréants bobos qui les auront acceuillis les bras grand ouvert.
    Ils n'auront en tête qu'une idée !!! pas de partir en chasse contre des gens isolés sans valeur ajouté.
    Leur but sera de contrôler des grosses villes, pour une seule raison .
    Car tôt ou tard l'armé les délogera.

    Plus vite, ils auront pris la possession de lieux stratégiques, et plus vite par la peur ils auront asservi une population de bobo qui se voueront à leur cause, en reniant le courage qu'ils n'ont jamais eu.

    C'est leur seule chance de tenir au moins quelques semaines, après pour que cela perdure il faudra que ces barbares dans un même temps aient fait la même chose en Espagne, en Allemagne, en Belgique.... Pour créer le chaos économique généralisé .( pas encore gagné...)
    Le temps qu'une armée fedérale UE se mettent en place, ça prendra des mois .
    Des mois de tortures, un nettoyage civil
    Femmes, enfants, vieux, malades seront décapités, mais au final ça sera servir les plans des mondialistes qui regarderont de loin le spectacle.
    Ils seront les vautours aux 1 eres loges d'un festin, leur heure de gloire.
    Quand l'armée finira par liberer les terres, les bobos qui auront survécus, célebreront leur nouveaux maitres ^^
    Ils auront ainsi la place nette, une population qui ne sera plus française , mais une province de l'UE qui devra être reconnaissante, il la repeupleront avec des personnes qui travailleront en fermant leur gueule, en ayant pris soin de briser tout esprit de rebelion.

    Au final, ils seront pire pour nous que ces hordes de chiens d'Alah , car on sera devenu leurs divergeants .
    C'est la, que les vrais problèmes commenceront pour nous Samuel





    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A mon sens cher Samuel tu es trop pessimiste à long terme.

      La Vie, même si elle peut nous sembler linéaire, évolue sur les ailes du changement par le biais d'épiphanies surprenantes. Un peu comme ces larves à priori dégueulasses qui se transforment un beau jour en magnifique papillon. Tout est question de cycle...

      Tu devrais lire les diverses prophéties inhérentes au déroulement de l’apocalypse. Laquelle mettra d'ailleurs un terme final au cycle du Kali Yuga (l'âge noir de l'humanité) et éradiquera au passage toutes les sectes mortifères et leurs tenants.

      Chronologiquement, c'est une crise économique systémique mondiale, bancaire et monétaire, qui va provoquer le chaos.

      C'est un fait, le faux dieu « Mamon » - selon Jean - est effectivement devenu le sang organique du corpus humain mondial, outre son "Esprit" même.
      Mais voilà que ce fluide temporel d'adulation universelle se retrouve à présent totalement métastasé. C'en est quasi fini ( cf; http://www.jovanovic.com/blog.htm )

      Il y a un plus d'un siècle ou même 70 ans, que l'économie s’effondre ici ou là avait cent fois moins d'incidence sur la vie de gens qui était solidement ancrée dans la ruralité, ou qui y gardaient au moins des attaches.
      Exemple, lorsque le Franc ne valu plus qu'un centime, ou plus tard en Allemagne, lorsqu'une livre de pain coûta 500000 Marks, les lapins continuaient tout de même de pondre, les jardins de jardiner, le cochon de fumer, etc, etc, etc.

      Aujourd’hui des congruences fatales se font jour : sans fric qui circule aucune SARL n'est en mesure d'essaèreller. Tout est produit en flux tendu de façon industrielle, il n'y a de stocks nulle part, et au moindre grain de sable dans la machine il en est fini de toute machination.

      Et nul rétablissement souverain possible vu que tout le bordel économique est entre les mains exclusives d'un syndicats de banksters criminels, à savoir les actionnaires de la FED ; quelques familles richissimes contrôlant également par ricochet la BCE, c'est à dire le monde occidental en entier, ainsi que les agissements autorisés de leurs mamelouks pseudo-princiers du moyen orient et de leurs nègres dictatoriaux du continent africain.

      Que veulent ces tarés mégalomanes au juste ?
      Le pouvoir absolu sur une humanité d'esclaves décérébrés de quelques 500 millions d'unités, idéalement et tout au plus, point final. Tout le reste est de trop pour leur biosphère - et quelque part c'est pas faux dans le paradigme actuel.

      Au stade actuel, la prolifération humaine est aussi facile à résorber qu'un tracteur que l'on priverait de carburant.
      Justement, une exploitation agricole européenne moyenne en consomme des milliers de litres par an. Sans l'argent-dette qui tourne de banque à banque ( les économistes appellent ça des unités monétaires virtuelles ), sous six mois cela signifie plus de viande, plus de produits laitiers, plus de pâtes ni de pain, etc.
      - Ils n'ont qu'à manger de la brioche !" dira sans doute Porcinet 1er avant de s'enfuir en avion en Arabie saoudite chez ses potes mahométans où il finira tôt ou tard lapidé :
      Mais pas de bol : plus de brioche non plus !!

      La vérité est que personne ne saurait plus contrôler quoi que se soit lorsque le chaos fleurira. Car le chaos est à la fois le creuset de forge, l’alliage ainsi que le sceau de trempe exclusif de l’intelligence transcendantale qui orchestre le ballet infini des mondes et qui ordonne jusqu'aux danses des abeilles.

      En comparaison, la franc-maçonnerie et tous ses délires cabalistiques c'est juste un sceau de merde ( au sens propre et figuré : cf. vidéo de Roger Holeindre ; https://www.youtube.com/watch?v=OFFiqCrUHJo )

      Donc et pour résumer, les fumiers des temples, les bobos dégénérés et les abrutis fanatisés des mosquées n'en ont plus pour très longtemps.

      (Suite...)

      Supprimer
    2. (Suite du post)

      Nous en sommes au dernier président américain ( un noir) au dernier pape ( un jésuite apostat) , au dernier président français («  le Poteau de boue » )...

      Ils vont passer, les premiers et les seconds massacrés par les derniers, les derniers s’entretuant eux-mêmes, qui par haine interethnique, qui par avidité et sadisme atavique, comme ils y excellent si bien depuis 14 siècles dès qu'ils sentent un peu de mou dans leurs chaînes. La fin de l'islam a été prophétisée par mahomet lui-même ; l'islam se retirera comme un serpent dans son trou. » Pour les muzs, les haddiths dressent ce temps comme escatologique ; la fin du monde. De leur monde.

      Et les speudos « initiés », talmudistes, scientologues, grands maîtres du néant, élus divers et variés, fussent-ils ivres d'eux-mêmes, fous de mégalomanie, ils savent pertinemment, entre deux rails de coke, qu'ils ne tiennent plus rien du tout et que le temps du châtiment se lève.

      Mais quitte à crever comme les rats qu'ils sont ils comptent bien amener un maximum de clients à leur Lucifer vénéré, le porteur d'excréments.

      Et avec eux, rien qu'en France, il est annoncé que 40 millions de personnes mourront. Exactions, famines, pandémies...

      Bref, pour les détecteurs thermiques je ne sais pas exactement encore comment on va faire, mais ce qui est sûr c'est qu'on finira à venir à bout de tous ces fumiers...

      Supprimer
    3. indépendemmment du coté lyrique et du beau verbe de ce post que j'apprécie à sa juste valeur ,c'est exactement ce qui est le plus probable qu'il advienne,je dirais même certains ,d'après ces braves gens de Davos la fin de la piste ne serait plus très loin,prévu de longue date cet armaguédon va hélas nous tomber dessus alors courage

      Supprimer
    4. Hell'o
      Cher Riesling millésime 2015 ^^
      Parait il qu'il serait le meilleur depuis perpète ...

      Je ne me trouvais pas trop pessimiste, je devrais peut être alors me remettre en question.
      Après que le président des USA soit assassinés que le Pape aussi ...Avant la fin de leur mandat ! Cela reste probable.
      Mais en réalité , ne sont ils déjà pas de simple pions?
      Il suffit de voir à notre échelle, que ça soit le nain ou porcinet ils n'ont toujours eu que le pouvoir de suivre les ordres .
      Après on dit que la ou la misère abonde la grace surabonde on verra bien.
      Mais il est évident que l'on arrive à la fin d'un cycle.
      Samuel

      Supprimer
    5. Riesling, Optimisme du buveur d'eau et de son épopée, vinaigre au bénitier sans foi sur le métier en janvier ou février.

      Camarades!
      L'heure c'est l'heure et il est tard par ce que c'est le soir et qu'il est pas loin de minuit.
      Le moral des troupes est entier et on n'y coupera pas.
      La force et le courage nous accompagnent, le bien est de notre coté, les biens sont du leur: prenons leur!

      Sans tomber dans l'optimisme bêta (béât social?) un moral d'acier, des certitudes certaines ( je l'aime bien celle là ) inamovibles du type (européen) je suis chez moi et mon calvaire est à moi je le partage pas avec des bouffeurs de dattes, sodomites de chèvres et de dromaludaires.
      Et soutenu par quelques chemises cuivrées nous ferons la différence, les trois couleurs, le général ( à venir ), la gnôle et la vérité seront notre étendard.

      Voilà toussa toussa.

      Laurent

      PS: je suis en train de programmer mes derniers achats :)

      Supprimer
    6. Riesling, 14 degrés natuels, fermentation basse température, elevé sur lies, batonné avec amour, fleurs blanches et agrumes, granit à deux mica, Nectar des Dieux, c'est aut' chose que leur pisse de chameau !!23 janvier 2016 à 18:16

      Voilà qui est parlé Laurent !

      Au reste et justement, lorsque qu'au détour de futures pérégrinations tu repéreras un mec qui arbore une Zastava M77 et une AK 74 dans le dos ne me tire pas dessus, je suis des tiens - vraiment pas de quoi.

      Quant à la programmation des achats, point n'est à mon humble avis de se précipiter afin d’acheter des kilos de dentifrices pour les mélanger à du verre pilé.
      Je vais d'abord essayer l’onguent en question sur mon percepteur, mais je crains bien qu'il ne devienne pas immédiatement invisible pour autant...

      Supprimer
    7. Riesling, be bop allez lou il y en a, Ono m'a topé, crac boum hue: piège tabou

      Dans les courses de dernières minutes et comme tout ne me vient pas à pied de chine mais par bateau, je vais mettre le paquet sur le PQ par ce que je le vaux bien et que quitte à être dans la me.de, pas la peine de se torcher à la parisienne avec un ticket de métro plié en 4.
      Et puis peut-être aussi sur les couches culottes.
      http://www.chaos-controle.com/archives/2016/01/24/33262549.html

      Sinon tu pourras dire à ton percepteur d'essayer les feuilles de rosiers, c'est bien pour le nez.

      Le reste je le fabriquerais ou je le volerais.

      demain sera un autre jour.

      Haut le coeur!

      Laurent

      Supprimer
  27. 1/2
    Bonjour
    Qui possèdera des imageurs thermiques, pourquoi m'en voudraient-ils, n'est-ce pas trop se focaliser sur le matériel que de réfléchir sur cette thématique ?
    Ces questions sont valables mais cet article cherche à creuser ce sujet, pas à savoir s'il est pertinent dans notre cas.
    Personnellement je pense qu'un chaos en France attirerait bien des charognards de tous pays, pourquoi pas très bien équipés. Quand on voit l'EI faire des missiles à tête chercheuse avec du matos soviétique obsolète, ou automatiser des véhicules-bombe avec des mannequins reproduisant une signature thermique crédible pour les systèmes de détection qui protègent des bâtiments officiels, je me dis que je préfère passer quelques heures sur le sujet.
    Concernant ma suggestion "poisson pané" je doute finalement de sa pertinence, car le verre a beau avoir des propriétés optiques intéressantes il ne constitue pas pour autant une barrière thermique et finira par rayonner, même appliqué sur une couche de pâte thermique du moins je suppose.
    Il y a aussi la solution de l'écran filtrant tel que ceux qu'on applique sur les vitres des bagnoles pour bloquer la chaleur du soleil. Sur le site Gila Films par exemple, ils proposent des films bloquant environ la moitié de la chaleur.
    Le niqab de l'article de Pierre ( créé par Adam Harvey) dit utiliser un tissu intégrant des fibres métalliques dans de la soie. La vidéo montrée à titre d'exemple est quand même assez impressionnante même si on ne sait pas depuis quand le cobaye porte le vêtement.
    En continuant à chercher j'ai vu que les dernières avancées dans le domaine du camouflage thermique et infrarouge avaient des principes similaires.
    La société Nemesis qui fait la "turkey suit" obtient également de bons résultats en utilisant un textile qui diminue l'émission de chaleur et la redirige de façon hétérogène de manière à ne pas former de silhouette humaine distinctive.Pour cela ils utilisent peut-être (simple hypothèse) un genre de maillage plus ou moins serré selon les endroits. Le tissu a également des propriétés de réflexion électromagnétiques et électro-optiques qui ne peuvent être d'après moi que le résultat de l'incorporation de fibres métalliques. Le tout permettant de réduire de moitié la distance de détection des appareils militaires qui est d' 1,5km d'après le texte.

    RépondreSupprimer
  28. 2/2
    La société Aerosekur que j'évoquais plus tôt produit un poncho à l'allure tout à fait classique avec un imprimé camouflé et qui revendique exactement les mêmes performances que les équipements de la société allemande Blucher Systems, qui utilise les fibres métalliques dans ses tissus "ghost" avec une forte réduction des émissions UV (0.2 à 0.4 microns), NIR (0.7 à 2.5 microns) et TIR (MWIR de 3 à 5 et LMWIR 8 à 12 microns). Lorsqu'on sait que les imageurs thermiques les moins chers utilisent l'oxide de vanadium particulièrement sensible entre 7 et 14 microns, ça devient plus intéressant (pour info, la bande de 3 à 5 microns est bloquée par l'eau dans l'atmosphère). Ils ne vendent malheureusement aux civils que des équipements sans fibres métalliques, uniquement utiles pour le spectre visuel, UV et NIR (le NIR dure plus longtemps si on utilise une lessive appropriée)
    Il se trouve que le site LessEMF propose tout une gamme de tissus métallisés (dont probablement celui de la burqa, car je vois une soie tissée d'argent qui pourrait bien correspondre) qui pourraient, pourquoi pas nous permettre nous rapprocher d'un camouflage thermique maison. Il n'en constituerait qu'un élément car le tout est de ne pas masquer l'intégralité de notre signature thermique pour éviter de former le trou noir expliqué par Pierre.
    Autres infos en vrac :
    La société Intermat Defence (Grèce) produit m'Anti-IR thermal skin cream permettant de se camoufler la tronche. Il doit être possible d'en faire soi même en mettant de la poudre d'alu dans une crème qui aurait des propriétés de rayonnement adaptées entre 7 et 14 microns. Ils ont fait des vêtements et des peintures pour équipements aussi.
    Les lentilles au germanium des imageurs thermiques sont naturalisables en les saturant avec un laser au dioxyde de carbone qui fonctionne entre 9.4 et 10.6 microns. Après bonne chance pour viser la lentille ...
    Motley Exim Co. produit le revêtement Anti Thermal IR qui permet de réduire la détectabilité des tanks, armes, murs etc. Il réduit de 50% la signature IR et la température, et agit de 0.7 à 20 microns. Ils ont aussi une ghillie appelée MSPCE suit, qui bloque 80% de la chaleur émise par le soldat.
    Saab développe également des camouflages pour les tanks et les personnels. En plus d'un camouflage multispectral pour la vision NIR, ils ont un filet nommé "Baraccuda" pour les émission thermiques. Il existe entre autre en version poncho.
    Advanced American Enterprise, qui ne possède à ma connaissance pas de site, semble également à la pointe dans le domaine du camouflage infrarouge et thermique.

    Voilà pour mes lectures, il y a quand même deux trois pistes intéressantes à creuser.
    T.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention avec les filets barracuda, je parle de filet individuel. La version Europe est très bien mais la version désert se délite toute seule, le matériau est plus rêche et très fragile. Voir la fibre G-loft qui redistribue la chaleur vers le corps ou l'Outlast qui diffère les émissions thermiques, mais c'est contre le froid.
      De plus, il faut faire gaffe à son environnement qui restitue ou absorbe la chaleur de la journée. Il faut alors éviter le décalage thermique qui fait office de signature.
      Si l'image thermique ressemble à une échographie, bon, c'est encore gérable. Ne pas se fier aux arguments miracles des fabricants qui ne veulent que fourguer leur camelote.
      En fait, même s'il est sain de se pencher sur le problème, il est coûteux en temps et énergie pour un résultat aléatoire, ce qu'un survivaliste ne peut se permettre. La solution est qu'UN se penche sur le problème, TROUVE la solution et tout le monde en profite. Pragmatique toussa...
      cc

      Supprimer
    2. Il existe dans le commerce industriel des pates dites "a chaleur" qui empèche la diffusion de celle-ci en particulier pour des soudures oxydriques proches de faisceaux électriques (en automobiles et carrosserie) expérience faite : un bic recouvert de cette pate sur un centimètre résiste au chalumeau pendant 30 secondes,la chaleur ne se diffuse pas et le stylo fonctionne parfaitement,il paraitrait ,a vérifier donc ,que la pate dentifrice aurait des performances très proches ,donc a essayer

      Supprimer
    3. Janus 2a22 janvier 2016 à 15:14

      Je pense que tu parle de pate thermique comme la Kerafol !!!
      Cela dit elle résiste à 150 ° C mais plus de 200 EUROS le kg !!!
      Non seulement elle coute une fortune . Et un chalumeau oxy/ acétylénique chauffe au dard a plus de 1000 °c .
      En mode oxy découpe avec sur apport d'oxygène , on dépasse les 1300° C
      Avec n'importe quelle patte, même avec une plaque d'amiante contre ton stylo BIC fondrait en moins de 5 secondes !!!!
      Alors de la pâte dentifrice qui aurait des performances très proches ???
      Vous me faites halluciner les gars, vous tournez a quoi?
      C'est comme dire que laet lunette Vector à 450 Euro made in China et la copie conforme d'une S&B à 2400 Euro car fait par le même fabricant!!!
      C'est FAUX , comme aucune pate au monde sur un centimètre sur un bic le protégera 30 seconde face a un chalumeau. Expérience faite mon cul !!!

      Ces pates protèges d'une chaleur passive et indirecte , mais aucun cas au delà de 150 degré .
      Faut arreter de délirer , avec un chalumeau et une buse de 400 l/h en 30 secondes je te traverse une bride en acier PN 16 de 10 mm
      Tu es un malade? Réflechis a ce que tu dis ? Tu dois en faire rire beaucoup ici . Samuel

      Supprimer
    4. Bon je viens de trouver ce site qui est un fournisseur de l'IDF : http://www.fibrotex-tech.com/personal-camouflage-systems
      Ils ont tout ce qu'il faut j'ai l'impression en terme de camouflage visuel, UV, NIR, TIR ... en plus c'est à chaque fois très léger et donc pas trop chaud; vu leur climat c'est pensé pour.
      Après pour s'en procurer, je ne pense pas que ca soit possible mais bon pour info ..

      Supprimer
    5. non Samuel c'est une pate qui était vendue par c2i il y a longtemps,je ne parle pas de chalumeau de découpe auquel rien ne résiste,je l'ai vu de mes yeux j'avais 23 ans à l'époque chez Thomson a coté d'un étau limeur pour tourelle de char,le prix n'étais mon problème .Maintenant peu importe le tout est de savoir si ça peut être utilisable pour effacer 37.5° de chaleur diffusée par un humain qui en tout état de cause serait assez mal a 150°!!!

      Supprimer

    6. 614 – Ed. 01/09/01
      Page 1 sur 1
      COMPAGNIE FRANCE CHIMIE
      42/44 rue Georges Besse – 63100 CLERMONT-FERRAND –
      Tél. 04 73 14 40 40
      Fax 04 73 14 40 44 - Site web :
      www.dorthz.com
      SAS au capital de 1
      000
      000

      -
      Siren 408
      948
      834 R.C.S Clermont
      -
      Ferrand

      Code APE 2059 Z
      PATE ANTI-CHALEUR
      PATE ISOLANTE JUSQU'A 3000 °C
      PRESENTATION
      Produit
      sans amiante
      composé d’une matière isolante en dispersion dans
      l’eau.
      DOMAINE D’APPLICATION
      Préservation de matériaux soumis à de hautes tempér
      atures pendant la soudure :

      Métaux.

      Peintures, plastiques.

      Vitres, ...
      MODE D’EMPLOI
      Appliquer à l’aide d’une spatule tout autour et jus
      qu’à 5 cm au minimum de la partie à
      souder.
      AVANTAGES

      Evite la déformation et le bleuissement des métaux
      .

      Evite les démontages coûteux.

      Récupérable
      (sauf la croûte supérieure).

      S’élimine par brossage sans laisser de traces.

      Utilisation facile.

      Inodore.

      Sans amiante.
      SECURITE D’EMPLOI

      Non toxique.

      Supprimer
    7. https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwij1r_Lw77KAhVHQhQKHRv2CJAQtwIIJTAB&url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DgVGpSQvt2ws&usg=AFQjCNE3C1DdQBv6FCDkwnHn-V2mw6ZYzQ&sig2=RAE5s-hgXiic00r_24h9Uw

      Voila ce dont tu parles ^^
      Maintenant décodage
      1 ere photo chalumeau avec buse de chalumeau 200 l/h sur tube de 12/17 acier en T1 .
      Le dard du chalumeau est bien sur metal qui devient rouge cerise en 6 seconde mais à 10 cm de la pâte ( source indirecte) soit environ à moins de 80° C par rapport à la conduction .Par exemple.
      Quand on fait une retreinte sur un tube au marteau avec une simple paire de gant c'est la ou on pose les mains

      3 eme extrait la buse a changé on passe a une 40 l/h et on ne chauffe plus avec le dard mais avec le halo à plus de 8 cm .
      Le Halo est bien dirigé sur la pate qui recouvre la main sur une épaisseur d'environ 2 cm .
      Tu est à 327° c environ .
      En gros tu prends du ciment, de la chaux, de la map , même du platre.... ( tu fais la même chose sans te bruler )
      Tu fais la même chose avec le dard et la buse du 1 er extrait en 5 seconde ta main est rotie lol. ( car l'eau à 2000°c s'évapore autrement hein !)
      Ce qui préserve de la chaleur en source indirecte c'est juste la rétention d'eau et ce pendant un temps très limité .

      Il est écrit pate anti chaleur 3000°c car un chalumeau oxy / Acétylénique peut arriver a ces T°c en aucun cas cette pate, c'est un argument commercial.
      J'étais soudeur radio sur chalumeau arc et TIG , même une plaque d'amiante en chaleur directe ne résiste pas a un chalumeau.

      Ce qui est frustrant c'est la déformation dans les faits .
      Pour la personne lambda qui voit ça et qui lit pâte qui resiste à 3000°c , il va se dire que c'est vrai , alors que oui le chalumeau atteint ces T°C mais pas la pâte , loin de la .
      La pâte tient juste le temps que sa rétention en eau s'évapore point barre .
      Pour exemple moi je peux te dire que sans hésiter je vais nager au milieu de 10 aines de requin de plusieurs metres après mettre éclaté les pieds sur des coraux et saignant a mort .

      C'était au mois de juin a Boulouris dans le var. Je suis partis à la nage à l'Ile d'Or 800m . En arrivant à l'Ile je me suis éclaté sur les rochers aiguisés comme pas possible, je pissais le sang.
      En repartant je suis tombé sur un banc de plus de 100 requins dont certains faisait plus de 5 metres , j'ai même pu en carresser ^^ c'étaient des requins pélerins ^^

      Pas des requins blancs hein !!!
      Ben le chalumeau c'est pareil , avec un chalumeau fonctionnant à 2 % de ces capacités TOUT EST POSSIBLE .

      Mais c'est mensonger car la personne qui n'est pas du métier dans sa tête va croire que vu qu'un chalumeau peut chauffer à 3000°C cette pâte est magique .
      Le pauvre il prendra un tube de cuivre et le chauffera à rouge cerise 780 °c avec sa pâte à 10 cm la main derrière tranquilou et en moins de 20 seconde sa peau restera collé sur le tube !!!
      Car la conduction n'est pas la même .
      Il faut arreter de croire tout ce qu'on écrit , c'est juste pour attraper les couillons ...
      Tu parlais de dentifrice tout à l'heure ^^, même la pour vendre on vous fais croire n'importe quoi? Il n'y a pas de fluor dans le dentifrice !!! Non monsieur , c'est tellement réactif que tu aurais plus de dents en un lavage .
      On fait des bombes avec du fluor , très dévastatrices ....
      Dans ton dentifrice il y a du Fluorure , ça n'a rien a voir c'est la forme ionique , mais c'est pas commercial .
      Fluor ça sonne mieux ^^

      Supprimer
    8. La pâte que je t'avais mis en lien " elle " résiste à 150 ° C et ce n'est pas du a sa rétention d'eau , c'est une vraie pâte thermique qui vaut son prix 200 E le kg.
      En gros elle ne laissera pas passer la T° de ton corps .
      La pâte dont tu parles aura sécher en 2h au soleil et la nuit venue ne masquera plus ta présence à moins de l'arroser ^^ en même temps que les tomates.
      Dsl, si j'ai été un peu cru dans mon 1 er post, après relecture je m'y trouve irrespectueux ce n'était pas le but .
      Samuel

      Supprimer
    9. il n'y a pas offense j'ai passé l'age de faire des bonds sans réfléchir ,;mais parmi tes qualités il y a deux défauts :,l'impulsivité et penser que personne ne peut etre trompé de bonne foi, voir croire que tu est le meilleur tireur de tout le texas ,il existe de par le monde toujour un gars plus balaize que soi même dans son domaine c'est ce qui fait l'interet de la diversité,ma démarche n'est pas d'avoir comme à l'école la zézette qui pisse le plus loin , ça c'était quand j'avais 3 ans,j'essaye de donner des pistes ;je pense que chacun est assez responsable pout faire des essais des vérifs et mettre les pendules à l'heure sans animosité autrement plus constructives sans cela le risque de se faire rabrouer fera que plus personne ne donnera rien et c'est pas je crois le but du jeu,sans rancune aucune.Ceci posé je ne crois pas qu'il y ait de protection thermiques fiables je l'ai dit dès le départ,alors plutôt que de choisir le bouclier ,la bonne démarche ,une fois ce constat fait,serait de se munir de l'épée pour ceux qui peuvent se le permettre

      Supprimer
    10. l'épée permet d'attaquer et de se défendre...C'est l'option que j'ai choisie.

      Supprimer
  29. Petites corrections:
    La bande de spectre absorbée par l'eau de l'atmosphère est de 5 à 8 microns.
    La lentille n'est pas naturalisable mais neutralisable
    T.

    RépondreSupprimer
  30. Bonjour,

    3 plombes du mat'.
    Médor, le chien, 35KG de gentillesse équipée d'une mâchoire souriante, à l'attache à l’extérieur, secoue sa chaîne et tire dessus.
    Premiers cliquetis, première tension signalée à la maison. ( Mais qui tirerait sur sa chaîne, même à l'usine, pour pisser?)
    J'ouvre un œil, le bon, je tends l'oreille.
    30 secondes.
    Médor n'est pas rentré dans la niche, la pisse nocturne est trop longue. J'écoute.
    Deuxième tension, prolongée, sur la chaîne. J'ouvre le deuxième œil, je passe en revue tous les bruits précédemment connus.
    Je me lève dans l'obscurité, je choppe la Yukon au passage. Les volets entrebâillés à l'étage me donnent la vue sur le chien. Je change de pièce pour regarder dans la direction qu'indique le chien.
    Quelques étoiles, petite fin de quartier de lune, petite visibilité, je ne vois rien.
    Petit panoramique avec la lunette de nuit sans allumer l'IR, des fois que ... . Je ne vois rien.
    Rien sur les passages des animaux (je connais mon périmètre), je commence à sonder les voies pour les humains.
    Le chien râle: intrus dans les 70m.
    Je siffle/souffle le chien, il arrête de tirer sur la chaîne mais il reste tendu.
    J'observe, je ne vois rien.
    Re sur la chaîne.
    Mouvements s'approchent jusqu'à l'herbe du fossé derrière la clôture.
    J'attends.
    J'attends.
    Bruits dans le fossé, herbe foulée, petits sauts rapides...

    A la lunette et l'IR je vois le chat du voisin ressortir avec un truc qui "couine" dans la gueule et se barrer sans partager.

    Un peu de sommeil en moins mais mes céréales sont protéger par Félix.
    Qu'il se nourrisse bien et nettoie le quartier.

    Je félicite Médor qui s'en va pisser de joie puis retourne sur sa plate-forme. Je fais la même.

    J'aime bien le couple chien/lunette de nuit.

    Laurent

    RépondreSupprimer
  31. Riesling et beldochophobie22 janvier 2016 à 21:17

    Ouf ! Tu m'a tenu en haleine Laurent...

    Je te voyais déjà saisir une Tompson submachine guns .45 équipée d'un silencieux afin d'abattre non sans un petit rictus aux lèvres la silhouette chancelante de ta belle-mère revenant nuitament éméchée du Blue Banania Club...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Riesling, tachisme, pointillisme, cubisme et erreur de formes.

      J'peux pas toucher à la belle doche ... même quand elle se trompe de maison et qu'elle rentre éméchée et dépenaillée.
      Sinon j'ai droit à la niche.
      Sniff.
      Mais le 12 est pas loin, je l'aurais, je l"aurais.

      Laurent

      Supprimer
  32. Bonjour a tous.
    Riesling : " il est annoncé 40 millions de personnes mourront . Exactions, famines , pandémies . " .
    C'est déjà la deuxième fois sur le site que ce chiffre est mentionné .
    Je ( re ) - pose une deuxième fois ma question : dans quel texte de référence le trouve t' on ?
    Je remercie par avance celui qui prendra un peu de son temps pour me répondre.
    Salutations.
    Vianney.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,

      Sauf erreur et de mémoire, concernant le nombre de morts en France, le texte que j’avais parcouru à la bibliothèque - il me semble qu'il est Marie-Julie Jahenny - annonce :
      "la France sera la toute première à tomber lors des grandes tribulations, et contre toute attente, la première également à se révéler. (...) avec seulement 17 millions de survivants.

      Voici quelques références à viser entre autres :

      Baba Vanga
      Madeleine Porsat
      Catherine Filljung
      Mélanie de La Salette
      Marie-Julie Jahenny
      Le curé d'Ars
      Marianne Galtier
      l'Abbé Souffrand
      Jean XXIII
      Soeur Rosa-Colomba Asdente
      Le Révérend Père Ludovico Rocco

      les posts étant limités à 4000 signes, je ppuis vous livrer le lien internet de la prophétie complète du Templier Jean de de Vezelay en 1099 mais on ne trouve pas sur le net les écrits complets et plus fournis des autres voyants, ce sont le plus souvent souvent des bouquins entiers.

      http://www.syti.net/Prophetie.html



      Supprimer
    2. Merci ça c'est pour la voyance,pour de l'écrit qui n'est pas une prophétie il y a les "georgia guide stones" (taper simplement ça sur le net) qui prévoient gravée dans le granit une réduction de la population mondiale a 500 millions d'individus,il suffit de faire le rapport pays par pays ,et ça doit faire à peu près ça,après chacun se fera son opinion ,c'est à lire ,simple info

      Supprimer
    3. Bien le bonjour,

      En partant de:

      -https://fr.wikipedia.org/wiki/Population_mondiale
      -https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=population+france

      Proportionnellement, j'arrive a 4,486 millions en France...

      Cordialement, B.



      Supprimer
    4. Bonjour a tous.
      A Riesling , Janus , Brad.
      Merci pour ces infos, c'est sympa j'apprécie .
      Salutations.
      Vianney.

      Supprimer
  33. Questions pour un Jambon23 janvier 2016 à 20:28

    - Nous accueillons à présent Robert - vous permettez que je vous appelle Robert ?

    - Tout à fait Jean Pierre, quoique je regrette au demeurant que les gueux ne consentent plus à donner de la particule à leurs anciens maîtres et seigneurs depuis que notre bon Roy Louis le seizième a été assassiné par ces arrivistes scélérats du Grand Orient, que voulez-vous tout fout le camp... Est-ce que ça vous arracherait la gueule d'articuler Von Pikkendorf ?!

    - Votre humour nous régale, c'est un véritable festival Robert.
    Voili la question à laquelle vous devrez répondre en choisissant l'une des 4 solutions proposées ; A, B, C ou D. Concentrez-vous Robert, il y a un piège :

    Nous sommes début 2017, la France et l'Europe toute entière ont sombré dans le chaos le plus indescriptible. En tant qu'ancien militaire, vous avez su anticiper en vous retirant dans une base arrière champêtre avec ravitaillement, armes et munitions.
    Même les chasseurs locaux qui eussent pu vous inquiéter se sont entretués et le garde chasse fédéral sensé vous amender pour braconnage - ne dites pas le contraire ! - a été mangé par ses propres enfants affamés, de sorte que vous n'avez à priori plus rien à craindre d'un éventuel risque de géolocalisation par imageur thermique.
    Seulement voilà : la belle-mère d'un de vos acolyte survivaliste a réussi a ronger les liens qui l'entravaient à l'arbre auquel elle a été attachée par son gendre - que nous nommeront Laurent pour un garantir son total anonymat -, et, cette dernière a réussi également à lui dérober une arme de poing ainsi la lunette de vision nocturne, ce qui a permis à la susdite impétrante de vous surprendre dans votre repaire.
    La voilà devant vous, famélique et dépenaillée, vous tenant dans sa ligne de mire. Elle vitupère qu'elle va vous occire séance tenante et se repaître de vos Barilla n°7 accompagnées d'une des nombreuses boite de sauce polonaise (?!) que vous aviez mises de coté.
    Mais avant cela, elle veut également que vous lui dévoiliez la planque de votre Bourbon.

    Que faites-vous Robert ?...

    Réponse A : Vous lui avouez que vous êtes gérontophile et vous entamez en guise de parade amoureuse une gigue endiablée tout en chantant le tube de K-Maro :
    «  Donne moi ton cœur baby ! ton corps baby heeey ! donne moi ton bon vieux funk ton rock baby, ta soul baby heeeeheey...Chante avec mouâââ !! je veux une feeeemme like-yooooou-hoooou... »

    Réponse B : En fin connaisseur d'armes, vous l'instruisez sur le fait que l'engin qu'elle pointe sur vous n'est pas le Desert eagle .50 AE de son gendre mais son compteur Geiger, et que par conséquent aucun projectile mortel ne sera en mesure de sortir de cet appareil.

    Réponse C : Vous regrettez de ne pas avoir pris la précaution de vous être enduit de dentifrice mélangé à du verre pilé afin de ne pas être visible à la lunette thermique.

    Réponse D : la réponse D !

    - Faut que je réfléchisse Jean Pierre. Je serais bien tenté par la réponse A, mais je pressens confusément qu'il y a un piège...
    ...D ! La réponse D Jean Pierre !

    - C'est votre dernier lot Robert ?
    - C'est mon dernier pot Jean Pierre...

    RépondreSupprimer
  34. quenelle épaulée de 750 et trois coups de pied dans le luc :
    1-http://www.voltairenet.org/article189888.html#nb8 (le lien vous emmène en bas de l'article)
    2-La situation militaire actuelle en Syrie: http://www.voltairenet.org/article190032.html
    3- Les armes qui tuent les chrétiens d'Orient :
    http://www.voltairenet.org/article189735.html
    4-https://www.youtube.com/watch?v=m5CKWeSbchA

    RépondreSupprimer
  35. Nous sommes référencé comme "site conspirationniste". S Giorgio aussi.
    A conserver précieusement. très intéressant pour découvrir de nouveaux sites de ré-information.
    Le lien :
    https://archive.is/vvpf9

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour ces nouveaux "favoris" ça va éviter pas mal de recherche!!

      Supprimer
  36. il est impossible de réduire totalement la signature thermique en utilisant de la peinture cénosphères!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas assez cher , mon frere , pas assez technique pour ces guerriers des temps modernes !

      Supprimer
  37. Bonjour,

    J'ai une petite question, si j'ai bien compris une feuillage isole thermiquement et n'est donc pas visible pour une camera infra rouge sur un drone, mais si une personne reste plusieurs heures sans bouger (3-4heures) sous des feuillage, epines, ect... est ce que la camera pourra la reperer? car je suppose que ca va degager de la chaleur et donc reperable? meme si la forme est pas reconnaissable?

    RépondreSupprimer
  38. Histoire de voir la chaleur perdue dans les combles ou surtout d'eviter qu'on en perde n'est ce pas ?



    Donc premiere etape il serai necessaire de disposer d'un capteur infrarouge bon marché pour tester en conditions diverses et variées la chaleur degagées par un corps tiéde par les differents isolants de couverture qu'on pourrai imaginer ...

    Donc on trouve ce hack sur un appareil photo qui indique manifestement la presence d'un filtre devant le capteur CCD qui autrement d'apres internet serais pour la plupart sensibles a une bande du spectre bien plus large que l'oeuil humain " normal" (ou non entrainé)

    http://www.picturecorrect.com/tips/how-to-build-your-own-infrared-camera/

    Apres avoir retiré le filtre , reste à trouver un remplacement approprié pour filtrer non plus l'IR mais au contraire tous le reste du spectre visible hors IR en changeant la feuille de plastique etanche aux IR et qui est manifestement derriere n'importe quel appareil photo numerique bon marché , l'ecran de mise au point servant de terminal d'imagerie IR .

    Quelqu'un sur ce site aurai il donc l'extreme obligeance de me fournir quelques suggestions pour fabriquer des tels filtres d'une maniere economique puisque il faudra de toute facon le modifier a moins de disposer du haut de gamme en appareil photo ou l'IR est disponible , ce qui n'est pas le but ultime de cette petite recherche de solutions
    en matiére de couverture que je me ferai le plaisir d'activer mes cellules grises et autres pour eviter qu'on voit trop de noirs ou de gris sur fond du paysage sans sa couverture bien entendu .

    merci d'avance

    RépondreSupprimer
  39. pour la visibilité d'un Objet en IR ,j'ai tout de meme un peu depuis tout a l'heure medité , puis bouquiné , puis surfé pour pratiquement prevoir des resultats que j'ai pu trouver . Comme pour la partie visible du spectre les IR vont etre soit réfléchis soit absorbés selectivement par les divers materiaux, donnant une image plus ou moins claire de l'objet selon la quantité de lumière refléchie
    ( sur les capteurs "pro" les couleurs sont des pseudo couleurs crées pas des astuces logicielles )
    Donc en d'autre terme on voit les materiaux humides ou l'eau comme plus ou moins noirs en comparaison des autres comme ecorce feuille ( seche bien entendu ) quand au vetements c'est evidemment selon ..., comme la carrosserie et autre objets dont la forme devrait cesser de "sauter aux yeux ", et le metal est comme l'eau ...
    je vous laisse tirer ue foule de conclusions utiles

    RépondreSupprimer
  40. il existe un isolant thermique qui fonctionne pas trop mal.....c'est le papier alu. Collez des feuilles de papiers alu sur un grand parapluie déplié...et marchez à couvert avec ce parapluie. Pas de dégagement de chaleur thermique... artisanal mais fonctionnel.....Dada

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur l'ecran on verra donc un parapluie brillant ... Une jolie tache sur le paysage , il manquerait donc un petit decoupage d'enfant frisé de feuillage papier d'argent avec mousse lichen et brindilles qu'en pensez vous ?

      Supprimer
    2. on ne voit rien sur l'écran. le papier alu empeche la diffusion de la chaleur thermique. Je parle bien sur de nuit...de jour, c'est sur que c'est rigolo de voir un gars se déplacer avec un parapluie....

      Supprimer
  41. De toutes façon ,avec l electronique que ce soit ,un sysmographe ,un emplificateur accoustique ,ou du thermique ,voir les 3 a la fois ,pour une defence d un lieu ,les pieges bien sur,._.pour la prise d un lieu,le siege de ce lieu ,et attendre

    RépondreSupprimer
  42. La détection thermique peut se faire de façon directe : on voit (en fausses couleurs) briller une source de chaleur.
    Contre ça, on peut, en effet, utiliser des bloqueurs de rayonnement infrarouge. Le papier alu en est un mais un simple carton ondulé ralentit beaucoup la transmission.
    Mais il faut revenir aux bases du camouflage, en thermique comme en lumière visible : il y a l’œil humain qui voit, ou pas, et le cerveau humain qui se laisse leurrer, ou pas, et qui analyse ce que voit l’œil pour déterminer si ça lui semble logique ... ou pas.
    Donc, le rond d'un parapluie recouvert d'alu ou un carton rectangulaire sont des formes qui ont très peu de chance d'être d'origine naturelle et le cerveau va sonner l'alarme. C'est là qu'intervient la détection indirecte.
    En effet, si vous vous cachez derrière cette forme, vous allez créer une zone plus sombre sur le fond de rayonnement thermique ambiant, une sorte de "zone froide". Un observateur va rester attentif à ce qu'il a détecté comme forme non naturelle qui rayonne moins que le reste. Et s'il se rend compte que, depuis quelques minutes, elle a bougé, il aura vite compris que quelqu'un cherche à lui échapper.
    Si ça ne bouge pas, ça vous sert déjà moins, et ça va lui laisser plus de temps pour envoyer quelqu'un voir de quoi il retourne derrière cet objet artificiel.
    Donc, en thermique comme en visible, le fond, la forme et le mouvement restent des sources de détection. Comme si, de jour, vous vous cachiez derrière un rond ou un carré bien noirs sur un fond de broussaille verte ... et qu'en plus, d'une minute à l'autre, vous vous soyez déplacé. L'observateur ne vous aura pas vu directement mais aura compris que vous êtes derrière cet objet anormal

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes sont autorisés.