13 juin 2019

Le combat à la John Wick - Partie 2

Énoncé du problème : certaines personnes veulent voler ce qui vous appartient ou simplement vous tuer. Quelle que soit la cause du conflit, tout ce que vous avez à votre disposition est un pistolet gisant sur le sol, à côté de vous.

Quelles techniques et tactiques de tir allez-vous utiliser, et comment survivrez-vous à un combat armé ?

La première partie s'achevait sur la question cruciale de savoir pourquoi il fallait se déplacer de quelques mètres supplémentaires après s'être mis à couvert, avant de sortir à nouveau ;

Réponse ci-dessous...



6. Ne soyez pas un lapin


Vous avez déjà vu un lapin dans l'herbe ? Il se penche pour manger, relève la tête et se penche à nouveau. Vous donnez une petit tape sur l'épaule de votre équipier et lui dites: "Vérifie deux mètres à gauche de cet arbre, il y a un lapin". Et pendant que vous avez dit cela, le lapin a de nouveau levé sa petite tête au même endroit. Boom, si vous étiez le lapin, vous seriez mort. La même chose va se passer dans un vrai combat.

Lors d'une fusillade, si vous voyez quelqu'un courir, vous allez viser le dernier endroit où vous l'avez vu, et attendre jusqu'à ce qu'il sorte pour lui tirer dessus. Donc, suivant le principe mentionné précédemment, une fois que vous êtes sorti du champ de vision de votre ennemi, que ce soit derrière une voiture, un mur ou autre chose, déplacez-vous et rampez quelques mètres avant de vous relever pour tirer. Assurez-vous que le mouvement est latéral à l'ennemi. Pensez-y comme sortir du X.

Dans un environnement urbain, cela ne peut fonctionner que si vous pouvez être derrière une voiture ou une chose constituée d'un seul bloc, avec une faible distance de rampement. Faites de votre mieux, et rappelez-vous l’idée du lapin qui surgit au même endroit.


7. Soyez rapide et agressif


Si je vous demandais de penser à certains animaux qui occupent le sommet de la chaîne alimentaire, vous verriez que tous ceux qui vous viennent à l'esprit sont agressifs et rapides dans leurs attaques. Vous devriez l'être aussi, que ce soit dans l'attaque ou dans la fuite. Pourquoi ? Parce que lorsque vous êtes en couverture, vous ne disposez que d'un certain nombre de balles, plus ou moins limité (en espérant que vous ayez changé de chargeur il y a peu de temps).

Mener le combat de manière lente et régulière vous amènera à être tué. Les balles se déplacent très vite, et vous devez faire la même chose. Si vous êtes assez malheureux pour vous retrouver au beau milieu d'un véritable combat armé, la règle numéro un est d'être agressif, confiant, et rapide.

Être agressif, c'est aussi être sur l'offensive. Quand il s'agit de survivre à une fusillade, lorsque vous maintenez l'offensive avec votre camarade (ou votre groupe), vous écrasez votre ennemi avec une force si précise qu'il ne peut pas gérer la pression, et commence alors à faire des erreurs et à paniquer. Cela vous donne le contrôle, et le contrôle est la clé de la victoire.



8. Planifiez votre combat comme si c'était le dernier


Oui, ce combat dans lequel vous êtes engagé pourrait être la dernière chose que vous faites dans votre vie. Se faire tirer dessus n'est pas une promenade ; cela peut entraîner une perte massive de sang, des blessures, voire la mort. Donc, qu'allez-vous faire ? Vous devriez déjà avoir la réponse à cela... Planifier, planifier, planifier.

Cela peut aller de l’attaque avec votre camarade jusqu’à ce que vous puissiez prendre l'ennemi par le flanc, ou encore vous asseoir et tirer quelques coups de feu dans sa direction pour le sonder et voir quel type d'armes il possède (en espérant pour votre bien qu'il n'ait pas d'armes lourdes). Quoi que vous fassiez, ayez un plan, et un autre de secours en cas d'échec.

Lorsqu'on en vient aux combats armés, il y a de nombreuses tactiques qui peuvent être utilisées. Elles dépendent en grande partie de la zone dans laquelle on se bat, telle que des bâtiments urbains, des appartements et rues étroites, ou encore des forêts, jungles, ou de grands espaces ouverts. Tous ces environnements ont des avantages, des points d’exposition, et des faiblesses. La seule façon de gagner un combat est de penser de manière logique et d'exploiter ces faiblesses contre l'équipe adverse.


9. Soyez physiquement apte


Cela ne veut pas dire que vous devriez commencer à faire des pompes au milieu d’une altercation. La mise en condition physique est une étape préparatoire qui devrait constituer une grande partie de la préparation pour le jour où les lumières vont s'éteindre. La forme physique est importante dans un combat armé pour trois raisons principales :
  • Elle vous permet de rester confiant avec un état d'esprit objectif et tactique
  • Elle vous amène d'un point A à un point B rapidement et efficacement
  • Elle vous permet de viser juste après avoir couru le sprint de votre vie

Si vous pensez ne pas être dans une forme suffisante, alors commencez par vous entraîner, ou renoncez au combat.


10. Soyez créatif quand vous cherchez un couvert


Le couvert n’est pas simplement un endroit où se cacher, c’est aussi un endroit où tirer pour tenter de toucher l'ennemi et le neutraliser afin que votre compagnon d'arme puisse gagner du terrain. Cela implique en partie de la souplesse et de la créativité, ce que de nombreux soldats des forces spéciales utilisent sur le terrain.

Il est fort probable que votre combat armé se déroulera dans un environnement urbain, ce qui signifie que vous disposerez de véhicules, de maisons, de clôtures, de haies de jardin, de murs et de nombreux autres éléments d'architecture. Quoi que vous trouviez sur le moment, utilisez-le.

La vidéo suivante traite de la prise de conscience du canon de son arme à partir d'une position dissimulée. Vous pourrez voir comment le soldat professionnel utilise le plateau d’un camion comme position de tir couverte.




Quel que soit le couvert d'où vous tirez, assurez-vous de pouvoir établir une position solide pour viser, maîtriser votre souffle, et contrôler votre arme afin de pouvoir effectuer des tirs plus précis. Ce sont des principes simples de tir militaire qui amélioreront considérablement votre capacité à viser et mettre fin à un échange de coups de feu avec des tir bien placés, en association avec des exercices de respiration tels qu'enseignés aux soldats.


11. Prenez un couteau avec vous


Vous avez peut-être déjà entendu une phrase du genre : "N'amenez pas de couteau dans une fusillade". C'est complètement faux. Un couteau est une pièce d'équipement que chaque combattant devrait avoir dans son paquetage de combat pour un certain nombre de raisons. L'une d'entre elles est qu'un couteau peut servir en combat rapproché lorsque tout le reste a échoué.

Rappelez-vous lorsque nous avons dit que vous devriez avoir une arme de poing. Que se passe-t-il si vous avez utilisé toutes vos munitions pour atteindre votre ennemi et que le combat se résume à une ultime épreuve de force entre vous deux ? Dans ce cas, vous aurez au moins un couteau à lame fixe prêt à être utilisé en corps à corps.

Quel type de couteau devriez-vous choisir ? Cela pourrait faire l'objet d'un autre article. Quelques grands classiques sont le Glock autrichien M78 (sans les dentelures), le légendaire couteau US Marine Ka-Bar, ou le Fairbairn pour un pur couteau de combat (inutilisable en survie).


12. Si vous entamez un combat dans une voiture, tirez, sortez, et tirez encore


Les voitures sont des aimants, et vous êtes particulièrement exposé si vous êtes assis dedans (à moins bien sûr que vous soyez dans la voiture d'un de nos Sinistres). Dans ce cas, vous devrez donc en sortir rapidement. Mais pendant que vous sortez, vous pouvez être arrosé de plomb.

Pour abandonner un véhicule dans une fusillade (en supposant qu'il soit à l'arrêt), vous devrez :
  • Tirer sur ceux qui vous tirent dessus (cela détournera leur attention et les empêchera de vous plomber comme un canard)
  • Ouvrir la porte et la maintenir ouverte avec votre pied (certaines portes ont un ressort de rappel)
  • Diriger votre arme vers la porte en visant l'ennemi et tirer en abandonnant le véhicule
  • Vous positionner de sorte que le véhicule se trouve entre vous et l'ennemi

Voici une démonstration sur l'abandon rapide d'une voiture :



13. N'oubliez pas votre barda


Si vous vous retrouvez dans un combat armé, il est probable que quelque part vous l'avez voulu, et que donc vous ne vous êtes pas enfui au premier coup de feu. Cela signifie que vous êtes un individu endurci, prêt à bouffer du plomb, à tirer avec précision, avancer vers l'ennemi et le faire trembler de peur face à vos compétences exclusives en matière de combat.

Tout cela signifie que vous possédez probablement un gilet adapté de type "chest rig", avec éventuellement un étui de jambe ad hoc. Désormais, vous avez l'air d'un combattant dangereux. Avec de tels équipements, vous pouvez transporter plus de munitions, perdre le moins de temps possible entre les changements de chargeurs - qu'il s'agisse de votre arme principale ou secondaire - et garder quelque part sous la main votre couteau prêt à être sorti rapidement.

Bien entendu, certains vont me dire qu'on est en France, qu'on a pas droit aux armes automatiques, qu'ils ne sont pas des combattants professionnels, qu'il faut une détention pour les catégories B, et bla-bla-bla. Personnellement, je pense que ce n'est pas plus mal en ce qui concerne les armes automatiques, ça oblige au moins à viser juste en économisant ses munitions. Un bon tireur ne serait certainement pas moins efficace avec une arme semi-auto qu'un aveugle avec une mitrailleuse.

Deuzio, vous ne savez pas de quoi l'avenir sera fait, et cela signifie deux choses. La première est que vous pourriez être amené à récupérer des armes de guerre sur le terrain, et je ne doute pas que l'occasion s'en présentera. La deuxième est que vous pourriez être obligé de mener une action offensive, comme - par exemple - récupérer votre enfant ou votre femme qui viendrait de se faire enlever par un gang. C'est la raison pour laquelle j'écris ces articles, pour vous aider à gérer les imprévus fâcheux. Je synthétise mon expérience ainsi que les informations disponibles pour que vous ayez en main celles capitales qui vous permettront de mener le combat et de rester en vie.

Si vous avez la possibilité de régler votre problème à l'amiable, alors faites-le. La paix est toujours la meilleure approche pour chacun des belligérants ; elle vaut mieux que se tirer des bastos qui sont très rapides, qui brûlent, et qui tuent.

Mais si la paix n'est pas envisageable, alors jetez-vous dans la bataille, à la grâce de Dieu...

50 commentaires:

  1. Bonjour ,"ne soyez pas un lapin", ça va dans les deux sens ,le fait de se déplacer après un bond sans être vu oblige votre adversaire à vous chercher et peut le mettre en position vulnérable.Je pratique depuis longtemps cette façon de faire en chasse sous -marine a l'agachon:plongée, déplacement au fond pour être à l'endroit prévu et vu pendant la descente,le poisson curieux se déplace vers le point d'arrivée ou vous n'êtes plus,désorienté il fait très souvent deux ou trois mètres de plus qui lui seront mortels,il suffit d'attendre,les petits arrivent en premier,; les plus gros tirables entre une minute trente et deux minutes .Dans le cas de combat terrestre attention aux végétaux qui peuvent trahir votre présence si par malheur vous les faites bouger et ne pas oublier que si un bloc moteur peut arréter une balle , ce n'est pas le cas d'une roue dans la plupart des cas,ni d'un mur en parpaings non banchés pour la ville et d'un arbre de moins de trente cm pour la campagne

    RépondreSupprimer
  2. Concernant le point 10:
    "Vous pourrez voir comment le soldat professionnel utilise le plateau d’un camion comme position de tir couverte."
    Attention à ne pas mélanger les notions de couvert et de masque. Un couvert arrêtera les projectiles adverses, un masque ne fait rien d'autre que dissimuler l'opérateur aux yeux de l'ennemi.
    Une porte, un mur en plaquo, une table renversée ou le plateau du camion dans la vidéo choisie sont de bons masques, mais ne sont certainement pas des couverts. Garder la nuance en tête me semble littéralement vital.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, sa position dans le camion est bonne tant qu'il ne s'est pas fait repérer. Y rester pour recharger etc... une fois qu'il a tiré me semble plutôt dangereux, ce n'est pas la tôle qui arrêtera les balles.

      Supprimer
    2. Bonsoir,c'est vrai François que la position de tir dans la remorque a de quoi surprendre.D'un autre côté c'est un soldat pro et à priori vivant.
      On voit souvent en balade des panneaux de signalisation qui ont servis de cible.Certains sont transpercés d'autres pas.Je soupçonne les brennekes de s'écraser à l'impact,comme les munitions de FO. De plus rien n'indique que le soldat n'est pas derrière un sac de sable.Quelles munitions peuvent le toucher et à quelle distance?
      Si ses adversaires sont des pros,il aura peut être des ennuis ,encore qu'il est peut être pas seul;mais face à une bande de pillards,mal armés,pas entraînés et peureux..... la réaction sera la fuite,se mettre à l'abri.
      Les quelques fois où je me suis fait tirer dessus,c'est ce que j'ai fait.
      Je me permets de rajouter que autant il est facile d'aligner une cible "debout"à un distance approximative, autant une cible couchée constitue une difficulté.Si on rajoute le stress...Je pense donc qu'une grande partie des tirs de riposte qui se feront passeront très largement au-dessus du camion alors que lui tire avec appuis.
      La question est donc comment réagir face à ce type d'embuscade?
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
    3. J'ai tiré une fois à la brenneke dans un vieux réservoir de carburant métallique, les trucs bien lourds qui s'accrochaient derrière les Jeep. Le trou à l'entrée faisait à peu près le diamètre de la balle, celui de la sortie faisait bien 10 centimètres de diamètre, la tôle avait été arrachée...
      Je n'ai pas vu de sacs de sable dans la vidéo, cependant ça me semble une très bonne idée. Une rangée de sacs le long des tôles à l'intérieur de la benne, ça doit bien améliorer la protection. Merci pour l'idée.

      Supprimer
    4. Salut François sur la vidéo il n'y a pas de sac de sable,mais si tu arrives face au tireur,tu ne peux pas le savoir.
      La tôle de jerricane c'est 0.8mm d'épaisseur;je sais que la brenneke traverse aussi les portes d'une fourgonnette,c'est pas très épais non plus.Par contre les "sauvestre"sont dévastatrices.
      Mais la portée c'est 100 mètres maxi maximum.Autant dire que face à un fusil d'assaut !!!!
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
  3. Bonsoir,

    Attention a « La poudre de perlimpinpin » (C'est mon coté critique)
    déjà, les vidéos c'est bien pour le FUN mais dans la réalité c'est tout autres choses croyez-moi..
    la plupart du temps une attaque se gagne sur l'effet de surprise ce qui me semble évident donc l'ennemi aussi saura vous cueillir au moment voulu et vous serez surement mort avant même d'avoir percuter..

    Maintenant si vous survivez, quand vous aurez vidé deux chargeurs de riposte en position sur le dos sur du tirs nourrit on en reparle (surtout si après tu pose ton arme entre tes jambes)
    Le temps de réaction est très long et très très déstabilisant..
    On perd tout ses repères en quelques secondes et pourtant cela parait une éternité ce qui est largement suffisant pour y laisser sa vie.
    Pire encore quand on se rend compte qu'il y a des blessés qui gisent au sol.. La guerre, c'est pas une partie de paint-ball et puis juste pour finir, pour l'idée du couteau en cas de panne sèche chui carrément tafdac sauf que j'aurais tendance a préférer le "PUSH DAGGER" qui tiens mieux en mains et qui aura plus de pouvoir de pénétration..

    Excusez moi encore pour ce petit retour sur terre
    (parfois ça m’arrive)

    Bien a vous...

    @TR

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour à toutes et à tous, Bonjour anonyme je ne rajouterai guère plus.Merci à Pierre pour toutes ces informations, ces commentaires resteront toujours très judicieux.La réalité est tout autre.La majeur partie des individus, sont je pense loin , mais très loin de la réalité.Oui, quand on se retrouvera dans une ou plusieurs actions à mener dans le réel, la musique sera pas symphonique.J'observe les manifs, les comportements, quand le clash arrive, et ce n'est pas la joie.Pour répéter les memes choses, entraînements, sur tous, si possible.PREPARATION....Dans la masse la sélection sera vite faite je pense.Ce monde, le notre ,en France, et c'est déjà énorme, oui Anonyme les repères seront où?????Tous ces bisounours, le cœur ouvert à l'idiotie instillée par nos chère trapézistes en costards, ça sera l’Hécatombe.Au fait d'accord avec vous . Je suis pour 1 ou 2 push dagger différents et dissimulés, ça peut faire la différence.Bon quand à savoir bouger, repérer, faire feu, mais surtout garder un certain sang froid, à chacun sa méthode: LA RÉALITÉ fera la différence, oui je me répète, mais perso, j'essaie régulièrement de trouver un juste équilibre.Question/"Est-ce-que beaucoup seront faire face au choc visuel et émotionnel d'un corps mutilé , par balles ou, brûlé, découpé à la machette et j'en passe de ces horreurs..... je vous salue

      Supprimer
  4. bonjour dreamer ,sur le moment le choc visuel n'existe pas ,on a pas le temps de regarder,ça passe devant l'oeil et c'est tout on voit pas vraiment sur le coup,c'est bien différent quand on arrive sur une scène à l'improviste de combats terminés(les odeurs surtout)pas descriptible.Pour moi fairnbairn-Sykes ou wakishashi

    RépondreSupprimer
  5. Sur Youtube, il y a pléthore de vidéos prises par les téléphones portables sur les combats en syrie, en Irak etc, La réalité de la progression et protection semble plus aléatoire, (tirs de kalash au dessus des murs a l'aveugle.. ) (tirs a tour de role au lojn sans trop viser.. ) pourquoi tant d'écart entre les vidéos théoriques de personnes en paix et ceux qui filment en situation réélle de guerre?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que les cons d'en face ont une facheuse tendance a tirer aussi et que vous n'avez pas envie d'en prendre une...

      Le Polenar Tacticool bodibuldé youtubeur, il peut faire le barbo, ce n'est pas sa cible IPSC en papier qui va lui envoyer du plomb chaud...

      Supprimer
  6. Salut J.Jacques;

    Les tirs a l'aveugle sont juste une manière de marquer leurs territoires et leurs présences et bien souvent ils se déplacent d'une rue a une autres pour éviter justement les tirs de riposte adverse sur une cible fixe (lance roquette ou mortier) c'est pour cela que j'ai dis plus haut qu'il fallait faire attention Attention a « La poudre de perlimpinpin »

    Bien a toi Camarade

    @TR

    RépondreSupprimer
  7. Les principes essentiels pour gagner un combat sont :
    Surprise
    Agressivité
    puissance de feu supérieure
    Défense/éviter les pertes.
    Et 2 règles simples de bon sens piquées à Sun Tzu :
    Quand l'ennemi est fort, reculez. Quand il est faible avancez.
    Ne faites jamais plus de 2 fois la même stratégie.

    Et pour le couteau, je rappelle la règle des 7 mètres. Si un opérateur n'a pas son pistolet dégainé, un assaillant avec un couteau le touchera avant qu'il puisse réagir.
    Donc en combat urbain, un couteau peut tout à fait servir.
    Voire même un tomahawk de combat, mais bon là c'est pour le plaisir ^^

    RépondreSupprimer
  8. Je viens de découvrir un très beau texte. Devinez de qui? Du père ermite Charles de Foucault. Comme quoi être chrétien ne dois pas empêcher d'être lucide. Un moine soldat en quelque sorte. un bel exemple a suivre je trouve.
    «  Tamanrasset, le 1er septembre 1916

    «  Je suis entièrement de votre avis sur tous les points. Sur la nécessité absolue d’une répression sévère des crimes commis, des désertions, des dissidences, des passages à l’ennemi  ; sur la nécessité de l’expulsion des indésirables, espions et semeurs de troubles  ; sur la nécessité d’interdire tout rapport à nos sujets soumis avec les ennemis, insoumis, dissidents, etc.; sur la nécessité de s’abstenir de négociations avec les indigènes ennemis, sauf le seul cas où ils viennent demander l’aman, en faisant pleinement soumission…

    «   Ne pas réprimer sévèrement, c’est enhardir les criminels et encourager les autres à les suivre  ;c’est perdre l’estime de tous, soumis et insoumis, qui, dans cette conduite, ne voient que faiblesse, timidité, crainte  ; c’est décourager les fidèles qui voient que le même, ou presque le même, traitement attend les fidèles et les déserteurs, les soumis et les rebelles…

    «  Ne pas chasser les indésirables, c’est laisser des ferments de troubles, faibles dans le début, se développer et produire leur plein effet, qui peut être très grave et atteindre la pleine rébellion… Traiter de puissance à puissance avec des chefs ennemis ou rebelles, c’est les grandir infiniment et se diminuer d’autant…  »

    RépondreSupprimer
  9. Et voilà mon problème d'acquisition d'arme de guerre viens d'être résolut je pense: vous connaissez ces site?
    https://www.americanweaponscomponents.com/?fbclid=IwAR34ekMGV7MW74SdjaqXTZT51hAIi5lA1n8Hmqt5r5jOwnnGrcFJELXXgVM#.XQp20ZJ_2MQ.facebook
    mais quelq'un pourrait-il m'expliquer l'histoire des 80% ? est-ce qu'il manque 20 % des pièces pour que ça fonctionne normalement? cela m’entonne.
    expliquez moi s v pl

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Berny,
      je viens de suivre ton lien.
      Certaines des pièces essentielles ne sont pas terminées, c'est pourquoi ils peuvent les vendre sans enfreindre la loi (ce ne sont pas des pièces d'arme, juste des ébauches). Ils vendent aussi les outils (les tooling kits) que tu devras utiliser sur ta fraiseuse pour terminer le travail. Je n'ai certainement pas besoin de te rappeler que le droit français interdit la fabrication de pièces d'arme sans licence d'armurier...
      Par contre, rien ne t'interdit de posséder une fraiseuse.

      Supprimer
    2. Il semble que c'est même faisable sans fraiseuse:
      https://www.youtube.com/watch?v=U9zio3k3eVk&ab_channel=CityPrepping
      https://www.youtube.com/watch?v=jPDAnld501Y&ab_channel=BrokenArms
      https://www.youtube.com/watch?v=I_Prbh1ersc&ab_channel=LibertyMarksman
      https://www.youtube.com/watch?v=z85FFINgNYE&ab_channel=80Lower
      https://www.youtube.com/watch?v=HgHJv7Xjik8&ab_channel=nsz85
      https://www.youtube.com/watch?v=xWxfEFvngkQ&ab_channel=AKCustom
      et d'autres...

      Supprimer
    3. Ahh OK merci bc François j ai tout compris. En effet il ne faut pas grand chose comme matos.

      Supprimer
    4. @Berny et tous. Salut! Oui, par exemple dans un AR-15 seule la partie qu'ils appellent le "receiver", c-a-d la partie centrale sur laquelle se fixe la poignee, le chargeur, les pieces de jonction avec le canon et la crosse, seule cette partie est tracee legalement. Si tu te fabriques un receiver - qui n'a alors pas de numero de serie - tu peux fabriquer une arme fantome ("ghost gun") a partir du reste des pieces, intracable. Aux US, s'entend. Ici en Europe, commander des pieces d'armes aux US est un bon moyen de se faire connaitre (dans le mauvais sens du terme). Cdlt, Hugues.
      https://www.wired.com/2015/06/i-made-an-untraceable-ar-15-ghost-gun/
      https://ghostgunner.net/
      Hugues

      Supprimer
    5. bonjour
      petite reflexions d'un amateur ayant un peu d'experience :
      -comme le dit Hughe, je deconseille a tous de commander ce genre de pieces aux US (sauf a les acheter sur place durant vos vacances...)
      -je deconseille a tous de se planquer derriere un vehicule lors d'une fusillade (sauf eventuellement si vous etes dans l'axe des roues...).
      -ma derniere remarque concerne les couteaux cités ci-dessus que l'on oublie souvent car ils semblent "has been", ce sont les baionettes ! toujours reglementaires dans de nombreux pays, fixees au bout de votre fusil d'assault, elle vous donne un metre d'allonge de plus que votre adversaire equipé de la meilleure lame de chez ColdSteel ou autre... assistez a un cours de pratique de baton dans un club de Wushu, wing tsun ou autre kungfu, vous verrez que cette arme peut se reveler tres efficace...

      Supprimer
    6. Bob Morane,pour ce qui est du trafic d'armes,je te rejoints complètement il y eu deux affaires récentes,une à Nemours et une à Carcasonne. J'ajouterais que j'aurais peur d'une malfaçon(et de bouffer une culasse) en plus cette arme ne peut être utilisée,sous peine d'avoir une confiscation totale.Beaucoup d'inconvénients.
      Je te rejoints aussi sur les baïonnettes,à mon avis un fusil équipé comme ça surclasse les "coupes choux",briquets et autres sabres d'abatis.Certaines baïonnettes font aussi de bon poignards.C'est vrai que ça coupe pas terrible,mais c'est pas ce qu'on lui demande,par contre il y a un coupe fil.
      Vianney ,par pitié ,épargnez-nous la liste des crimes,délits et contraventions auxquels les forces de l'ordre n'ont pas participé en tant qu'auteurs.
      De plus,je vous signale qu'en récompense de leurs bons et loyaux services les policiers viennent de se faire amputer d'une partie de leur retraite;mais pas de la cotisation.
      Si c'est pas fait c'est dans les tubes.Comme on est content d'eux,ils vont même pouvoir peut être travailler un peu plus longtemps.Génial.
      Vous oubliez aussi, ceux qui comme à Bordeaux prennent la fuite,sans avoir heurté qui que ce soit.
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
  10. Pilule rouge ou pilule bleue ? / Matrix révolutions .
    John Wick a choisi !
    Ou veut il en arriver, celui la , méfiance !
    Vous avez dit méfiance , comme je suis méfiant !
    La mobilité sur le terrain .
    Sur le site Sputnik News , ce jour, l'info suivante sur le chauffard avec sa femme et son bébé à bord qui avait force un barrage de GJ et pris courageusement la fuite , 4 GJ à terre dont un grave, à Rouen en février dernier, est ......? est....un GM , bingo !
    Ceux chargés d'appliquer la loi se croyant au dessus des dites lois !
    Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais !
    Si la responsabilité est , prétendument, de la hiérarchie, que la troupe cherche sur Wikipedia la définition du mot anglais " fragging " .
    Donner les verges pour se faire battre , je ferai de toi un homme ( viril et responsable ) mon fils , allez sors de l'état major.....!
    Ah ! J'oubliais , ( non vraiment Vianney, je peine à vous croire dirais je ) 2 agents de la bac du 18 éme arrdt parisien, arrêtés pour avoir renseigné, couverts des dealers et reçus de l'argent (juste pur les cigarettes, n'est ce pas ? ) ,
    Cette histoire ne serait que de la poudre aux yeux aurait dit la hiérarchie ! Excellent cette boutade !
    Vous y croyez vous , crédible ?
    Divertissante pour le moins .
    Cdlt.
    Vianney.

    RépondreSupprimer
  11. Bonsoir Vianney,dans tout groupe humain quel qu'il soit la répartition entre les "bons" qui respectent les lois et les "mauvais" qui ne respectent rien suit une répartition Gaussienne 15/70/15 et parmi les 15 effectivement une minorité est plus mauvaise que le reste pour autant il faut se garder de généraliser.Si il y a bien des circonstances ou il faut se garder de croire au père Noël c'est bien dans celles du combat classique entre armées ou groupe assimilé a une armée de par ses moyens.LE combat dont parle Pierre ,sauf erreur est celui d'une guerre civile ou les adversaires se voient de près et s'étripent pour des raisons personnelles et pas celles de l'état dont ils sont les citoyens,c'est la plus sauvage car toutes les barrières ont sauté d'autant que des pays "amis" si ils ne subissent pas les mêmes avatars se feront un plaisir de fournir gracieusement le nécessaire ,de la fourchette a escargot au 155 avec aide de drone combattant si besoin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Janus,je pense aussi qu'il y a une perte "des valeurs"de la population;trop de lois tue la loi.
      Entre la fraude fiscale,celle aux allocations sociales,la délinquance routière,les petits larcins que Dieu pardonne,les insultes répétées aux institutions,les coups et blessures sur conjoint,la contrebande,le braconnage etc etc....on arrive à une société sans valeurs.
      En fait il y a dans l'air que seuls les demeurés respectent la Loi.
      Dès lors comment imaginer que la classe politique,la police ,le justice,agissent différemment ?
      Au premier signe de chaos,vous verrez les acheteurs fous de Nutella,les supporters de foot,les consommateurs pressés,les automobilistes discourtois et indisciplinés faire absolument n'importe quoi.
      L'épuration,la collaboration,nous ont montré une face cachée du bon peuple de civils innocents.
      En bref,nous avons les structures sociales que nous méritons;nous avons les problématiques sociales que nous méritons;et nous aurons bientôt une vrai guerre civile.
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
  12. Bonsoir Janus.
    Ravi de discuter de nouveau , votre argumentaire est toujours des plus appréciables et des plus appréciés car des plus rationnels.
    Effectivement , je ne généralise pas et préfère épargner le bébé en jetant l'eau du bain .
    Évidemment que dans les 15% des mauvais qui ne respectent rien et entraînent leurs camarades de jeu, a l'insu de leur plein gré ou non, sur la mauvaise pente de la délinquance et de la mauvaise réputation, cela en fait grosso modo, 18 000 sur un effectif global ( + ou -) de 133 000 FO , pas mal , non ?
    Le 14 mai 2019 , on dénombrait 71 828 prisonniers dans les prisons francaises , la population carcérale est en surpopulation , 7 000 places doivent être créés d'ici 2022 .
    Simplifions le calcul , prenons 9 000 FO hors la loi au lieu de 18 000 , pour 7 000 places créés en 2022 , il en restera 2 000 en circulation à cette date, n'est il pas ?
    L'apagogie positive ( ou raisonnement par l'absurde ) nous démontre la dangerosité d'une telle proposition au regard du nombre de victimes, mutiles, et autres qui ne pourrait que croître , arithmétiquement ou exponentiellement , à vous de choisir.
    Ceci dans le cadre actuel de notre société, bien sur, censée fonctionner dans le cadre de .....? de quoi, au fait, hormis l'apparence, que pouvons nous en dire réellement ?
    Ne sommes nous pas DÉJÀ ( dans les débuts ou les prémisses ) dans une guerre civile, plus ou moins larvée, plus ou moins confuse ou alors que l'on m'explique que certains quartiers , certaines villes sont déjà dédiées à d'autres lois comme certains le denoncent et se plaisent à souligner les saisies d'armes ( kalash, roquettes, d'où viennent elles ? qui paye?, etc.... ) comme démonstration , croire ou vouloir croire que tout est encore dans la normalité ou réputée telle , puisque nous ne sommes pas ( encore ) dans le cahos , soyons sérieux , per favore !
    Quant à ce qui semble être un conflit entre l'état , le gouvernement plus exactement et des citoyens , cela laisse supposer que nous sommes toujours dans un état de droit ( dis tonton, pourquoi, tu tousses ....? ) , que disait Charles Pasqua déjà , les promesses/ mensonges sur l'état de droit n'engagent que ceux qui y croient ou veulent y croire .
    Qui y croit en particulier , qui ? oui qui?
    Allez , disons les agents de l'état car on ne crache pas dans la soupe complicité objective obligé, ( pour être gentil avec les FO , juste pour cette fois bien sur car cela pourrait passer pour faiblesse de ma part) .
    Respecter les lois , oui si elles sont respectables , une en particulier me convient tirée du serment d'Hippocrate : au moins ne pas nuire !
    Est le cas , pour 15 % tout au moins , des FO ?
    Bonne question El Kabach , je vous remercie de me l'avoir pose ! Interview de G . Marchais .
    Les 85 % restants existent ils ? Objets inanimés avez vous une âme ? Silence assourdissant des réponses / grenades du même nom , suicides douloureusement inutiles qui en touche une de la hiérarchie mais pas l'autre / gooooooood morning Vietnam patrie du fragging , Apocalypse now ou plus tard , bah!
    Comme dirait Herman , thé show must go on .
    Cdlt. Vianney.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Vianney,
      il ne faut pas mélanger les genres et additionner les carottes et les navets. En l’occurrence, les "mauvais FO" et les places de prison à créer.
      Parce que "mauvais" est subjectif et variable en fonction des moments. La Justice prend son temps, notamment pour instruire le cas de ceux des FO qui ont eu recours à une violence injustifiée.
      IL N'Y A PAS DE DELAI pour instruire en France. On peut donc laisser traîner et, selon les circonstances, décider.
      Si les choses se calment, on en sanctionnera quelques-uns pour se racheter une image. Si les choses se dégradent, on se gardera bien de sévir afin de pouvoir compter sur l'ensemble des corps.
      Le nombre de places de prison est à relativiser car il est théorique. En effet, les établissements pour peine (centres de détention et maisons centrales) ne reçoivent qu'un détenu par place mais il n'y a aucune limite en maison d'arrêt.
      En maison d'arrêt, le directeur reçoit l'ordre (d'un juge pour le moment, je vais y revenir) de détenir quelqu'un. S'il faut mettre un 4è matelas par terre dans une cellule de 9 mètres carrés pour 3, il se débrouille.
      Quant à l'ordre de détenir, il vient d'un juge en situation normale mais le statut de l'Administration Pénitentiaire prévoit l'interdiction du droit de grève (les manifs se font sur temps de repos) et l'interdiction d'exprimer publiquement son désaccord, ce qui permet de licencier quand on veut. Et ceci pour pouvoir appliquer l'article 16 de la Constitution (détention sans mandat de Justice si le Président prend les pleins pouvoirs).
      Alors le nombre de places ...
      En plus, en cas de soutien tacite des autorités pour réprimer avec violence démesurée, on peut compter que le taux de "mauvais" grimpera en flèche.
      Pour l'instant le soutien consiste à pousser les FO à réprimer les citoyens honnêtes et baisser les yeux, ou plus, devant les vrais salopards. Et ça marche bien en s'aggravant même de jour en jour.
      La suite est prévisible: de moins en moins de libertés au nom de la sécurité et de plus en plus de marge de manœuvre pour les voyous. Le gouvernement instrumentalise déjà les blacks blocks dans ce cadre. Pas de raison de changer puisque ça marche. Et ça entraîne les FO à sympathiser avec les voyous quand une raison supérieure (un gouvernement qui veut se maintenir) l'impose.

      Supprimer
    2. Bonjour E-mantilles.
      Ravi de vous lire , la solidité de vos ecrits étant des plus agréables et sympathique.
      " mauvais est subjectif et variable en fonction des moments " dois je comprendre que les heures les plus sombres d notre histoire sont de retour , un remake ou version 2 ? Soyons clairs !
      Ne rien dire, ne rien faire ?
      Moi je veux bien, vous savez , ne pas blesser ( sic! Sourire ) les mauvais ou les bons responsables mais pas coupables car bon sang ne saurait mentir ( boutade fine, très fine ne trouvez vous pas ? ) . Je ne voudrais pas être brutal avec les âmes sensibles que sont nos chers FO dixit la brute au bon et au truand ( excellent Vianney, très bon ! ) .
      Je n'ai aucune vocation à jouer à l'œil qui regardait Caïn dans la tombe n'ayant subi aucun tir de flashball ! Cependant, la nature a horreur du vide......
      Suis juste ( les mauvais ) ou injuste ( les bons ) , je n'ai pas cette prétention et ne saurait ou voudrait le dire car on dit qu'elle n'est pas de ce monde , la justice, et je ne suis pas pressé d'aller y voir......
      Votre commentaire relève du constat et de l'analyse des plus justes mais ma demande est : que font les bons ?
      Rien, on continue, ok ! On attend le cahos , ok ! Pourquoi pas !
      Au delà de notre préparation matérielle , est ce la bonne façon de se préparer psychologiquement et moralement pour accepter de survivre ou les bons sont ils déjà morts , se reporter aux articles du blog sur le sujet ou le dernier film de zombies.
      la seule demande , mon bon : qu'as tu fait de ton talent ?
      La hiérarchie , cela m'agace un peu savez vous de me voir opposer cet argument en une esquive peu honorable.
      En réponse , cette anecdote qui ne devrait pas surprendre : lors de mon service militaire en RFA , sur le champ de tir , un nouveau sous lieutenant issu du rang tout nouveau tout beau ( un sous off ayant sauté le pas )'vient m'engueuler , histoire de dresser le petit mouton noir , mat 49 à la main car je me préparais à faire feu je me retourne , le canon pointé sur son ventre ET le doigt TOUJOURS sur la queue de détente , je lui fais remarquer poliment mais virilement que le règlement militaire ne lui permet pas cette facétie de language ET que JE ne l'y autorise pas . Un adjudant chef à côté de nous , a 2 mois de la retraite, sa galette de chasseur alpin sur son visage rougeaud de vieux paysan de montagne , murmurant faiblement : fais pas le con je pars en retraite .
      Cette histoire n'a pas eu de suite officielle, à ma libération je m'attendais à devoir faire 3 semaines de rab, au moins selon mes calculs, eh! Bien , je suis parti le même jour que le reste de la troupe .....
      Je vous laisse conclure seul( mais si, mais si ) cette jolie fable aux allures de conte pour enfant comme lorsqu'on parle de justice et à en trouver une morale ( le droit et la morale, beau débat déjà évoqué ) , cela vous sera facile, vous n'êtes plus un enfant n'est cepas ?
      Avec toute cordialité.
      Vianney.


      Supprimer
  13. bonsoir Vianney
    l'argument de la hiérarchie est imparable quands tout va bien, quands ça insurrectionne quelque peu, les conséquences peuvent etre toutes autres.
    mon passage en départementale s'étant effectué à l'insu de mon plein gré et "en meme temps" , m'empechant de passer le brevet d'arme, histoire de m'assurer une carrière tranquille, je fis tout pour quitter ce cauchemear qu'était cette brigade, y compris passer les tests du GSPR de l'époque un colonel lui aussi fraichement arrivé , à peine déballé de sa cantine me fit convoquer et me fit comprendre à demi mot que mon attitude de "rebelle" était mal comprise par lui. je lui réexpliquais et lui propôsais moult arrangements qui n'aurait couté qu'une feuille de papier 21X29,7 ! mais las, il me fit l'aveu que "je n'étais pas courageux", ce fut le seul pétage de plomb de ma longue carrière ou son bureau subit une mise "en cathédrale" (les initiés comprendront) et devant sa garde assez basse, je lui proposais la botte au full contact (les tests du GSPR m'ayant un peu affuté). j'assistais donc à une reddition en rase campagne dont rien ne fuitat par la suite sauf un accrochage du juteux chefau porte manteau de retour à la brigade; no blabla , du résultat! et quelque temps plus tard, je partis vers des cieux plus azurés et un avenir meilleur.
    comme quoi, nos expériences se recoupent (et encore j'ai vu pire). ayant fait partie d'unités de maintien de l'ordre institutionnelles pendant la quasi totalité de ma carrière, j'ai un tres gros doute sur la fraternisation de celles ci avec les BLACK BLOCS, je pense meme, pour m'etre souvent fritté avec eux que ces unités attendent à 95% le bon moment pour une explication des plus virile, y compris les rassemblements de docteurs en astrophysique. pour les unités de terrain (brigades , compagnies, commissariats), je suis plus réservé sur le chiffre .
    d'ailleurs , seul un transpalette électrique et écolo a su créer un véritable évènement insurrectionnel sur une porte cochère ministérielle. il y a donc encore de la marge .
    ceci dit : la morale est inexistante et la fin justifie les moyens .
    bon empilement de boites de sauerkraut HERMAN STOSS

    RépondreSupprimer
  14. Bonsoi Herman.
    J'ai bien ri à vous lire. Merci.
    Cdlt.
    Vianney.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je dis que ça travaille de concert avec les blacks blocks c'est parce que ce sont les ordres. Et quand on a passé sa vie à y obéir, à tort ou à raison, on continue. On pense dans son coin et on la ferme jusqu'en fin de carrière, sinon on dégage avant.
      Et pour les jeunes aux dents longues, obéir est un sérieux espoir d'une belle future carrière auprès de leurs maîtres politiques.
      Ne rien faire, c'est la principale force des administrations. On le sait quand on est dedans. C'est l'ordre le plus facile à exécuter.
      Alors quand les politiques disent aux cadres de laisser faire les blacks blocks, ils obéissent. Et répercutent les ordres aux vieux ronchons qui la ferment une fois de plus et obéissent.
      Les politiques nous gèrent mais ce sont les citoyens qui nous paient avec leurs impôts. Il y en a qui ont depuis longtemps fait le choix de servir les premiers y compris contre les seconds. A chacun d'assumer ses responsabilités le moment venu. L'obéissance aux ordres n'est pas une protection absolue, il y a des précédents historiques là-dessus.
      Les régimes abusifs savent toujours se servir des jusqu'au-boutistes qui jubilent quand on leur donne le feu vert pour triquer leurs concitoyens. C'est d'ailleurs nécessaire que ça se produise pour que la population comprenne et justifie la neutralisation de ces voyous (fussent-ils en uniforme) par les moyens adaptés. Nous n'en sommes pas encore tout-à-fait là. Le vernis craque, les services de propagande sont de moins en moins écoutés dans leurs mensonges et manipulations. Tout va dépendre de jusqu'où le régime est prêt à aller. Un des matamores disait il y a quelques temps qu'il n'excluait rien, même pas le recours à la troupe, pour "rétablir l'ordre". L'avertissement que ses chefs ont reçu de plusieurs généraux a semblé les pousser à la lui faire boucler et aller se détendre en se donnant en spectacle en boite de nuit.
      Maintenant, pour forcer le jeu, il leur faut jeter de l'huile sur le feu en instrumentalisant les blacks blocks pour discréditer la révolte. Et les cadres de FO obéissent quand on leur dit de laisser passer et laisser casser. C'est politique et ils ne se mêlent pas de politique, ils font ce qu'on leur ordonne, y compris en trahissant leurs concitoyens.

      Supprimer
    2. Bonjour E-mantilles .
      Votre analyse d la situation la décrit parfaitement et je déplore que vous ayez raison.
      Les bons et les mauvais ?
      69 policiers sont inscrits sur le livre des justes suite à leurs actions courageuses et honorables durant WW2 !
      Sur un effectif global de combien ?
      Par pudeur , je ne calculerai pas le pourcentage !
      Refaire le monde ? Les héros sont fatigués....
      Le nouveau qui s'annonce , se fera bon gré mal gré et dans la douleur de l'accouchement , sera t' il un retour aux sources ?
      Dans cette perspective , la possibilité d'une retraite s'estompe, ainsi que la possibilité d'en jouir après une vie de renoncements : interet négatif.....comme dans les banques !
      ménager la chèvre et le chou ? Le cul entre 2 chaises , pericoloso ? Si on imagine un méchoui possible , soutenir les puissants pour obtenir quelques miettes de la table est soit un mauvais calcul soit masochiste !
      3 mois de troubles et retour à la normale ? Au delà de ce vœu pieu , la realite des chiffres, données, statistiques , les trends des courbes , nous expriment dans leur realite crue la probabilite de notre devenir.
      Le tout hors événements exceptionnels ! Alors imaginez la situation QUAND ils vont se produire !
      Le cadre sur le terrain ? Le bateau d'herman ne s'appelle t'il pas le Bounty? Et a sa phrase préférée du camarade trotsky , j'ajouterai celle de Lénine , la corde qui est vendue.....
      Mais chacun voit .
      Vouloir jouer aux 400 français combattant dans les jardins de la chancellerie, lors de la prise de Berlin par les russes , se battant jusqu'au bout sachant qu'aucun ne serait épargné , " les baises, comptez vous " nous disait l'adjudant avant la corvée......
      Mais chacun voit.
      S'anéantir dans l'obéissance ? Alors on est devenu rien , selon la célèbre définition qui est en cour - s ( allusion subtile , si , si ....) moi je préfère traverser la rue.
      Mais chacun voit.
      Taptaptap sur l'épaule pour vous exprimer toute ma compassion.
      Bien cordialement.
      Vianney.

      Supprimer
  15. E-mantilles bonjour (sans sombrero).
    tout à fait d'accord avec toi, quands la soupe ne fut plus bonne, j'ai largement ouvert mon museau et j'ai dégagé. le tout est de savoir ou atterrir par la suite, choses que les "mononeurone" ne savent pas anticiper.
    la complexité de la situation actuelle et sa durée jamais vue laisse penser que nous n'avons pas fini de tenter d'apercevoir le bout du tunnel. d'autant plus que les revendications premieres du mouvement ont été occultées par d'autres revendications à mesure que des mouvements politiques, des syndicats, des associations de libre platriers et consort s'acharnaient à les remplacer sur le terrain apres les avoir discréditées au moyen d'allusion dignes des HLPSDNH, voire la fort classique et la moins imaginative "reductio ad hitlerum".
    si révolution ou insurrection il devait y avoir, cela serait le fait d'une minorité comme d'habitude et grace à une main d'oeuvre (fanatiques, futurs martyrs, mercenaires, masse exogene, étudiants diant diant) et de plus avec la bénédiction des forces de l'ordre ou des armées qui compteront les points avant de se rallier franchement (1789 révolution dite Française).
    mais nous n'en sommes pas encore là vu que l'économie est tres loin d'etre bloquée , pas de greve générale, pas d'occuppation des depots de nourriture ou de carburant, assentiment doublé de proskynese des médias, priorité aux vacances d'été pour nos chers étudiants pourtant si calmes , il n'y a plus de jeunesse sauf pour les fils de bourgeois qui jouent à l'insurrection en s'habillant de noir .
    les récentes élections suffiraient à faire douter Saint Augustin de la cité de Dieu quands à la volonté de tout bazarder. (reflexe survivaliste quands aux éconocroques bien placées à un taux intéressant ).
    plus jeune je recueillais l'avis de vrais résistants de ma Bretagne quands à leurs actions et leur demandais "si c'était à refaire", l'un me repondit à ma plus grande stupéfaction :"que dalle, j'attends, on a pris les risques et ce sont les collabos qui s'en sont financierement bien tiré apres un ultime retournement de veste" . désespérant!
    les 61 généraux en activité viennent d'etre grassement rémunèrés d'une prime monstrueuse histoire de les faire tenir tranquille, d'autres sont partis pantoufler pres d'un lac de pétrole . alors apres la Grece des Colonels et le portugal des Capitaines, la France des Adjudants ?????
    je continue ma préparation dans mon coin en etudiant toujours plus ce blog, sachant pertinemment qu'il s'en trouvera toujours pour entamer leur papier à lettre par "Monsieur le Commandant de la kommandantur, ou camarade commissaire du peuple, ou citoyen représentant en mission, je suis un bon français et je porte à votre connaissance que ...........".
    on est jamais trahi que par les siens , bon affutage de lame à tous HERMAN STOSS

    RépondreSupprimer
  16. bonsoir vianney
    juste pour info, si 69 policiers apparaissent sur le livre des "justes", beaucoups plus apparaissent dans les mémoires de ceux qui ont reçu un avertissement verbal d'aller planter des choux ailleurs entre 1942 et 1944. je cite également le groupe mobile de réserve (GMR) de Nantes , cité pour sa résistance, de escadrons qui ont disparu pour prendre les armes. un garde républicain qui laissat fuir ma tante dans le métro en 1944 en se retournant , et pourtant il y avait de quoi la retenir en garde à vue et plus si affinité. quands à mon grand pere il fut tres occuppé de 1940 à aout 1944 à Paris, mais tres dégouté de ce qu'il vit par les résistants de septembre 1945, d'ou son silence amer et l'obligation de travailler jusqu'à 67 ans comme ouvrier (2 années non reconnues car impossibilité de dire pourquoi et ou, en tous cas pas chez Messerschmidt comme volontaire). suivez mon regard vers la bronstein society.
    mon autre grand mere me confiat sur la fin de sa vie la visite d'imperméable en cuir noir et chapeau mou sur dénonciation de ses charmants voisins si aimables, heureusement que grand papa s'était fait gauler et suivait un stage de travail germaniste au camps de Dortmund à son grand dam ! mais quelle idée de retourner à son petit appartement , rue des rosiers à Paris avec papa, tonton et tata , kolossale erreur mais sans suite heureusement pour moi . et oui les voisins peuvent etre vigilants mais pas forcément dénués de cupidité . on se demande bien pourquoi ! je dis ça je dis rien , mais l'Histoire est écrite par les vainqueurs (Napoléon)!
    que ce soit à Camerone ou à Berlin, légionnaire ou miliciens, brigade frankreich ou division Charlemagne, dans le désert Mexicain ou le métro berlinois, quand on met sa peau au bout de ses idées, c'est qu'on peut répondre à la fameuse question d'hémingway : "en avoir ...... ou pas !"
    certaines compagnies républicaines de sécurité, crées par DE GAULLe en décembre 1944 mirent crosse en l'air , face aux greves insurrectionnelles vers 1947, d'ou dissolution d'icelles. tout peut encore arriver. HERMAN STOSS .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Herman.
      Mon premier cours de philo , en terminale , la prof : " un anglais débarque à Calais , voit une jeune française avec de superbes cheveux roux et s'exclame ah! Toutes les francaises sont rousses" . Les préjugés, a- priorité, jugements lapidaires sans fondements m'ont fait considérer St Thomas avec ds yeux différents car, évidemment, l'habit ne fait pas le moine.
      Je n'ai pas oublié.
      Il m'est arrivé de dire sincèrement et simplement merci à QUELQUES policiers et gendarmes, trop peu en vérité.
      Je n'ai pas oublié.
      Un an de service militaire et je me demande encore si certains engagés ne me considérait pas mieux que la majorité de mes " voisins " appelés que je n'ai pratiquement jamais fréquenté tout ce temps .
      Forme un groupe de survivalistes AVANT cahos ?
      " c' est cela , n'est ce pas ! " Thierry Lhermitte/ le père Noël est une ordure.
      Je n'ai pas oublié.
      L'individu avant les institutions , les règlements, les lois en situations qui l'exigent, oui.
      Je ne l'oublie jamais comme vous le dites fort bien.
      Obéir pour obéir ?
      La j'ai oublié !
      Bien cordialement à vous.
      Vianney.

      Supprimer
    2. bonjour Vianney, je prtage ton avis, j'ai vu trops de "s.......peries" dans ma vie, je ne l'ai pas volé d'ailleurs car volontaire mais ça forme, apres on me reproche d'avoir une vision tres noire de la situation en France, je réponds "vous ne savez rien et vous n'avez encore rien vu ."
      plus que quelques breloques à ruban qui prennent la poussière dans un tiroir, le remerciement de quelques gens modestes pour une intervention m'ont pleinement satisfait, en particulier une vieille dame que j'avis protegé, la main sur le SIG à une tirette ou quelques dégénérés hallucinogenes expatriés louchaient sur son porte monnaie, la chose est anecdotique mais révèlatrice sur le degrée de décadence ou nous sommes et c'était dans la banlieue de Bordeaux , pas en seine Saint Denis.
      quands à certains ordres, j'ai parfois refusé de signer telle procédure ou adouci certaines injonctions un peu illégales de maniere à les rendre acceptable, j'euphémise quelque peu mais quelques manifestants ont peut etre été rassurés.
      tres récemment cette histoire de LBD 40mm qui n'est pas une arme de maintien de l'ordre à la base, permettra à la justice de condamner certains, ceux ci seront lachés par la hiérarchie, j'en mettrai ma main à couper , hormis les incidents de visée, je dirai à ceux qui ont d'initiative visé la tete ou obéi à l'ordre illégal l'avis de Bonaparte quands louis XVI, Roy de france revetit le bonnet Phrygien au balcon :"Que coglione !" le reste révèlait sa qualité d'artilleur pour réduire la "racaille des faubourgs qu'on osait appeller le peuple Français", à savoir canon et boite à mittraille, bien vu Napo !maintenant les conséquences de telles condamnations risqueraient fort de faire basculer certains dans un camps différent , surtout si les conséquences s'y preteraient. bref nous verrons bien.le spectacle n'est pas terminé, c'est l'été et c'est l'entracte, en aout ne ratez pas le G7 à Biarritz, ville des Rois, il se pourrait que l'ambiance soit chaude et pas seulement à cause de la température, tout est relatif et la république est un régime parmi d'autres, comme l'empire ou la royauté, voire la théocratie . bon c'est pas tout ça mais j'ai de la mécanique de précision à entretenir, ou est ma burette ?
      HERMAN STOSS

      Supprimer
    3. Bonjour Herman.
      Je partage le point de vue !
      Je le salue également.
      Exact ! Dépositaire d'une licence individuelle attestant ma professionalite et la moneyant au niveau requis , j'ai oujours refuse de la mettre en jeu devant l'instance réglementaire indépendante , suite aux <> pressantes de ma hiérarchie , moralité ? Pas vraiment mais pas toujours, ne voulant pas perdre ma licence donc mon salaire, charité bien ordonnée commence par soi même.
      Ceux qui comprenaient ce principe de précaution étaient peu nombreux et le reste, là grand majorite peu enclin à le suivre, voire hostile.
      Quelques uns l'ont regretté......mais trop tard !
      Idem pour ces FO imprudents.
      Bien cordialement.
      Vianney.

      Supprimer
  17. Il y en a quand même encore qui refusent d'exécuter certains ordres:
    https://francais.rt.com/france/63258-affaire-legay-gendarmes-service-nice-ce-jour-la-ont-refuse-ordres-commissaire
    Est-ce que l'ordre donné par le commissaire de police serait lié à ses origines?

    RépondreSupprimer
  18. bonjour Herman,pour l'instant les Fo ne prètent pas encore serment de fidélité au jupiter führer élyséen ,mais ne désespèront pas ça va venir , comme toujours quand ces forces sont employées politiquement pour défendre le pré carré des oligarques en place,alors certains plus intelligents que d'autres et sentant le vent venir tourneront ils bride au bon moment,mais il faut se persuader que la grande majorité ne se rangera pas du coté de ce qu'il restera du peuple,c'est une constante historique',le dernier bunker d'hitler a été défendu en dernier par la division SS française

    RépondreSupprimer
  19. bonjour janus, pour le moment ce genre de serment n'a plus cours, il le fut entre 1940 et 1944 pour les administrations, je ne puis résister au plaisir triste d'avoir constaté que toute la justice preta serment au maréchal sauf un ; le conseiller Didier ! donc la valeur de ce serment est des plus relative vu l'empressement à se dédire en aout 1944 et le demeurerait si il etait institué prochainement.
    mon grand pere me rappellait sur mon questionnement acharné que deux jours avant l'entrée des troupes de Leclerc, la police municipale de Paris "lui courait encore au c.....", bien plus maligne que les patrouilles allemandes . et qu'au cours des affrontements, il m'avoua avoir vu aucun uniforme. je suppose qu'il n'était pas au bon endroit probablement mais la guerre ce n'est pas comme au cinéma, on ne choisit pas toujours sa place.
    la république , qu'est ce que c'est ? 3000 personnes au pire, 30 000 au mieux ! alors si elle chavirait ? en ce qui me concerne,mourir pour la France oui mais pour la république et ses représentants , bof, bof, bof et puis non ! na !
    c'est curieux mais je vois mal la garde républicaine et ses FAMAS jouer au dernier carré à l'Elysée à l'instar des derniers de la division Charlemagne et leurs sturmgewehr à la chancellerie et dans le métro de Berlin. ce souvenir me rappelle que ce fut mon sujet de mémoire en fac de droit et comme disait le doyen : "voila un sujet qui sort de l'ordinaire". et incidemment agaçat la gauchiasserie sur les bancs , ksss, ksss, kssss! aaaaaah folle jeunesse enfuie, c'etait le bon temps ! HERMAN STOSS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à tous,il n'y a pas à mon sens de point commun entre les derniers de la division Charlemagne et la Garde Républicaine.
      Les derniers défenseurs du bunker d'Hitler étaient des étrangers(en Allemagne)et n'avaient plus rien ,ni à perdre ni à espérer.
      Cela les rapproche plutôt de la situation des djihadistes étranger en Iraq,ou en Syrie.
      Si on devait faire un rapprochement avec une unité militaire ce serait avec la Garde Suisse,qui a prouvé sa valeur en France lors de la bataille des Tuileries et au Vatican le 6 Mai 1527.Je ne parlerais pas de la Garde Corse.
      En fait les premiers résistants,le groupe Manouchian en est un exemple étaient comme les derniers de la LVF,des hommes qui n'avaient rien à perdre.
      Le ciment de notre société,est cet ensemble de subsides que chacun attend de la France,et que personne ne veut perdre.
      Croyez vous que des policiers se suicideraient s'ils n'avaient qu'à traverser la rue pour se faire embaucher chez "Black Water"ou chez "Pinkerton"?
      Bien à vous.
      YK

      Supprimer
  20. Au mauvais endroit au mauvais moment .....ou non, rien d'autre ! Tous les combattants vous le diront.
    Les bons comme les mauvais. Les mauvais comme les bons . Dieu reconnaîtra les siens !
    Je ne crois pas que l'on demande l'avis des protagonistes dans ce cas .
    Apres , seuls les vainqueurs écrivent l'histoire .
    Dura lex sed lex !
    Les prophéties concernant les FO français ?
    Déjà mentionnées .
    Je rappèlerai le commentaire petillant de finesse d'un matricule a ce propos : c'est quooooiiiii ce deliiiire ?
    Le cours des événements, l'image qu'il en ressort, font que les FO se chargent de les réaliser ces prophéties, a l'insu de leur plein gré ou non .
    A eux de voir.
    Le cahos à venir, le cahos venu : les finesses de la dialectique & les illusions , pfuuuuuuiiiii ............sans moi !
    Chacun voit.
    Propos désabusé ? La chaleur peut être, ça passera.
    Cdlt.
    Vianney.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à tous,bonjour Vianney,les Spartiates aux Thermopyles,les Légionnaires de Cameron,les Suisses des tuileries,les défenseurs d'Alamo....etc étaient au bon endroit ,au bon moment et liés par un serment;ils auraient pu rendre les armes.Chose que les Suisses ont accepter de faire,sur ordre,sachant quel serait leur sort.
      Herman sur les 900 Suisses présent 389 reçurent effectivement une médaille,par la SUISSE, portant la mention,et c'est là que c'est drôle,"Treue un Ehre".
      Pour ce qui est de la résistance,CDG écrira,"à Londres j'ai croisé La Cagoule et la synagogue";l'action Française et les Juifs ont été les premiers résistants.
      Ton Grand-Père t'a vendu la même histoire que le mien, Gaulliste de la première heure;oui mais il était aussi ancien combattant de 14-18.Qui était le vainqueur de Verdun?
      Je ne l'aurais jamais contrarié avec ça mais de grâce,nous sommes grands.Comment ne pas envisager un instant qu'après la b**del causé par le Front populaire,la magistrale et historique déculottée que la France venait de subir,les Français n'aient pas été ,en majorité soulagés ,ne serait-ce qu'un moment, de voir arriver aux affaires la figure charismatique du Maréchal.Et les anciens combattants ,peut être encore plus que les autres.Comment l'histoire a-t-elle pu passer aux oubliettes le coup de main du Mont-sans-Nom(14 juillet 1918);coup de main qui ne devait rien au hasard soit dit en passant.
      Pour ce qui est des Waffen SS,c'était un peu l'équivalent de notre Légion étrangère.Les musulmans bosniaques et les turcs pouvaient y voir une bonne opportunité d'aller combattre les Serbes(combattre étant un euphémisme).Dans le Sud-ouest de la France,en Dordogne et en Corrèze,il y a eu également des SS musulmans;piètres combattants ,mais cruels exécutants.
      Donc le groupe Manouchian,entre en résistance en 1940,et fait quelques actions(Pas comme Jean-Paul Sartre qui aurait distribué quelques tracts contre l'occupant avant de d'aller le divertir);56 attentats,150 morts ,600 blessés.Un palmarès que certains auraient bien aimé leur piquer.Je précise que je n'ai pas de sympathie particulière pour leur idéologie,mais il faut rendre à César ce qui est à César;et donc votre argent à la Banque centrale Européenne,puisque c'est son nom qui est marqué dessus et pas le vôtre.
      Il faut se rendre à l'évidence certains hommes ont la possibilité de se dépasser,et d'autres pas.Certains ne se battront que s'ils sont acculés,et d'autres sont capables de prendre d'assaut un Airbus comme le GIGN à Marseille en 1994.Le genre d'opération qui ne doit rien au hasard,mais qui force mon admiration.Il faut une sacrée dose de courage,sans parler de l'entrainement et du travail d'équipe.
      Je préfère voir nos FO comme ça que de les voir taper sur des vieux,même si ces derniers utilisent des fauteuils roulants comme armes par destination ont-ils crié "alla bordage"?
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
  21. bonjour YK
    entre la garde républicaine à l'Elysée et les derniers de la division SS Charlememagne , constituée d'anciens de la légion des volontaires Français, de miliciens français et des volontaires français de la brigade frankreich, il y a un point commun , voire plusieurs, déjà il s'agit d'une troupe armée chargée de défendre un point, ensuite ils sont volontaires . c'est une situation qui se retrouve des dizaines de fois si on relit l'Histoire. je crois me souvenir que les divisions waffen SS comptaient 27 nationalités dont des musulmans Bosniaques, quelques Anglais, et des Hindous, effectivement en mai 1945 il n'y avait plus rien à gagner . les Suisses de la caserne de Courbevoie en 1792 etaient des mercenaires qui se sont bien battus et récompensés en 1817 pour les survivants, la roue tourne !
    apres tout les motivations de chacun sont choses personnelles.
    le groupe Manouchian fut constitué en 1943, mais la premiere résistance en France fut affaire individuelle pour beaucoups, y compris pour les marins de l'ile de Sein . mon grand pere commença en 1940 apres avoir réussi à échapper à l'avance Allemande à Tours il avait à perdre son épouse et sa fille , soit ma grand mere et ma mère, elles se sont fort bien débrouillées dans un pays en plein chaos pour le retrouver. Ce qui restait de l'armée Française apres l'armistice commença à constituer des récuperations d'armes pour une éventuelle revanche, reseau détruit en 1942. ces gens n'avaient pas attendu Barbarossa pour résister .
    les conditions d'aujourd'hui sont différentes, nous sommes dans une guerre asymetrique qui ne veut pas dire son nom et dont les participants peuvent preter à caution .
    ce qui la déclenchera de maniere intensive, visible et ressentie par tous est constitué de multiples intervenants (krack boursier, immigration incontrolée, manifestations plus ou moins insurrectionnelles,prix de diverses denrées , criminalité exhaustive, etc ).
    quands aux prophèties, ouh la la !n'en jetez plus la cour est pleine . l'astéroide géocroiseur chargé de nous vitrifier comme un vulgaire dinosaure est prié de s'annoncer suffisamment à l'avance, histoire d'en finir avec un bon repas bien arrosé ! et si il faut se jeter dans la bataille comme dit dans l'article; "que la fete commence"!bon entrainement et joyeux drill à tous HERMAN STOSS .

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour Herman.
    Ou dois je dire Jourdain qui fait des prophéties sans le savoir tout comme le Jourdain de Molière faisait de la prose sans le savoir.
    Vous vous doutiez bien , mon cher Herman , que j'allais fournir une réponse suite à votre évocation des prophéties.
    Il est dit aussi, que vers la fin des temps d'infortune , beaucoup allaient se lever pour prophétiser.
    Belle démonstration de votre part. Fut elle nécessaire.
    Que me dites vous a ce propos.
    Je ne tutoie pas facilement , en réponse au votre que j'interprète favorablement , permettez moi de faire de même , en toute estimé.
    Alors Herman , tu me dis quoi à ce propos ?
    Cordialement.
    Vianney.

    RépondreSupprimer
  23. Vianney
    hier je lisais sur le tube les explications d'un voyant qui avouait s'etre planté sur ses prévisions, c'est honnete de sa part quoique je subodore quelques pressions exercées à son encontre, ma nature suspicieuse reprenant de la vigueur.
    rappelles toi le film "Lawrence d'Arabie" : "rien n'est écris" quands le héros veut sauver un bédouin de son équipée sur Akkaba du soleil du désert et qu'on lui dit qu'il est perdu parce que c'etait ecrit.
    je me fie d'avantage à mes modestes moyens et mes non moins modestes talents qu'à des prophéties discutables ."et de ce temple, il n'en restera pas pierre sur pierre" (mais ce n'etait pas un prophete, sauf pour une secte hérétique). néanmoins je ne tablerai pas trops sur les prophéties pour m'en sortir quands ça va vraiement barder . cordialement HERMAN STOSS
    cordialement HERMAN STOSS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Herman.
      Sur le site conflit mondial du 7 juillet : " sur les côtés européennes des vagues / tsunamis de 25 à 35 m , de mémoire , tu dis habiter 7 m au dessus du niveau de la mer , je crois ?
      La famille dans les Pyrénées comme plan b ?
      Les 2 cheveaux tireront la calèche si plus d'essence, bien vu et bien joué Herman !
      Cdlt .
      Vianney.

      Supprimer
  24. Les voyants extra opaques pullulent déjà en dehors des temps troublés ,il ne faut pas charger la bourrique , car dans le cas imprévu d'une attaque telle que nous le soumet Pierre cela devient un éventuel poids supplémentaire pour l'esprit qui ne devrais être disponible que pour la fuite et hélas pour le combat si affinités.La vie nous attache suffisamment de boulets aux pieds pour ne pas en remettre une couche,d'autant que remettre son avenir et ses décisions a un quelconque gourou pas a l'abri d'une gourance c'est déjà aliéner son libre arbitre et sa responsabilité,hélas 75% de nos contemporains sont dans ce cas et le résultat est brillantissime et je préfère un rep a mes cotés que St Michel qui en cas de bazar ne sera qu'une belle allégorie.bien cordialement a tous

    RépondreSupprimer
  25. Moi non plus Herman, plutôt Me fier à la " parole " de mon " gourou" préfère ( cz 75 B ) et son assistant( cz 75 BD ) qui vient d'arriver il y a 10 jours. Je les laisserai répandre l'ultime vérité ( impitoyable de C. Eastwood ) .
    Pour en revenir aux prophéties ( et non pas la voyance, une autre chose ) , pour le dire simplement, cela peut m'aider ( avec un peu d'huile de cerveau .....! ) à gérer les volumes, et les dates de péremption sur mes réserves et concentrer des achats au moment opportun .
    Évidemment cela conserve les formes d'un pari mais qui propose mieux sans disposer de ressources financières à là Crésus.
    Gouverner c'est prévoir.
    Je m'y essaie modestement, en m'aidant des prophéties autant que faire se peut.
    Si on me parle de religion , je ne peux que regarder l'intéressé et supputer ses chancesd'adaptation et de survie et conclure que je ne parierai même pas un kopeck sur lui .
    As tu entendu parler des 3 jours de ténèbres ?qu'est ce que cela signifie dans le concret au delà de la symbolique ? Que doit on faire ? Un exemple parmi d'autres. Mieux vaut s'informer sur le sujet. Et être prêt en bon survivaliste.
    Maintenant quand ça va vraiment barder je devrais être déjà parti voire déjà arrivé .
    Du moins je l'espère , comme tout le monde , en m'organisant en conséquence sans RIEN négliger comme MOI SEUL peut le faire.
    Sinon à quoi aurait servi de me pencher humblement sur la signification des dites prophéties pour m'empêcher de tomber et ne plus pouvoir me relever.
    L'ignorance tue aussi implacablement que le reste , la preuve : la ou nous en sommes rendus ........
    c'est le survivaliste qui va et doit s'adapter au monde qui vient .
    À prendre ou à laisser sans autre alternative.
    Croire le contraire, bof, bof!
    Maintenant chacun voit.
    Cordialement .
    Vianney.

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour à tous.
    Hier soir, à ciel ouvert, concert d'adieu a Lucca d'Ennio Moricone , 90 ans toujours solide à la tête de l'orchestre et des chœurs au moins 70 à 80 personnes au bas mot.
    Moment unique d'émotion partagée , morceaux choisis et célèbres , l'impression de participer ( on a juste gagnes du plaisir ) à la fête !
    20 000 participants .
    Voilà ce que le cahos à venir va nous faire perdre , douche froide oh! Combien réelle , rêves brisés, s'adapter vitesse grand V pour survivre , pas d'états d'âmes superflus ou caprices de gosses de riches d'une civilisation technologique basée sur l'énergie bon marché et semblant être disponible à l'infini comme les arbres qui montent au ciel pour les financiers et spéculateurs.
    Des migrations internes au pays , de locaux pousses dehors par les migrations venants de pays externes.
    Ces migrants internes forts de leur expérience et de leurs souffrances( l'un sans l'autre est rare ) remplaceront ceux qui n'auront pas eu à bouger car trop assis sur leurs certitudes, leur confort d'une situation héritée et non défendue dans la sueur et les larmes et poseront problèmes par la force des choses ( une personne dans mon petit village refuge, un paysan du Limousin, , pas de chance camarade, tu as choisi ton camp ! ) .
    Apurons les comptes sans règlement superflu car les bons comptes font les bons amis , n'est ce pas ? Boutade laaaaaa diiiiis doooonc !
    Comment Vianney , vous , je n'y crois pas , un tel discours venant de vous , comment est ce possible ?
    Oui, il y a un avant et un apres ! Avant des règles définies et connues de tous , à respecter par tous , je dis bien tous , à qui je pense suivez mon regard !
    Apres , qu'elles règles ? Bien sûr même en crevant de faim , nous allons perpétuer des valeurs qui ont fait notre grandeur civilisationnelle , si on arrêtait ce genre de xxxxxx ( a chacun de choisir ) cela ferait des vacances à ceux qui n'entendraient pas ce genre de xxxxx( choisir son mot ) et nous ferait tomber de moins haut !
    Même notre libre arbitre, en tombant, peut se faire mal !
    La realite, rien que la realite , nue et crue , comme la vérité qui sort du puits.
    Nul n'étant prophète en son pays et comme je vis en Italie , JE peux me permettre ce genre de prophétie ou supposée telle, JE prend cette liberté !
    Chacun voit, chacun survivra......ou non !
    Cordialement à tous .
    Vianney.

    RépondreSupprimer

Merci de veiller à l'orthographe et de rester dans le cadre de l'article proposé. Les commentaires en petit nègre ou hors sujet seront systématiquement rejetés.