7 août 2017

Loup solitaire, famille, ou groupe de survie ? (2)

Faisant suite au dernier article paru, nous allons poursuivre notre étude des diverses possibilités en termes d'alliances qui s'offrent au survivaliste pris dans la tourmente et souhaitant optimiser ses chances de durer.

C'est un sujet récurrent pour ce qui est du survivalisme, depuis le début de ce mouvement.

En gros, la question se résume à ce dilemme : si le chaos programmé devait arriver, le survivaliste devrait-il rester seul, rejoindre un groupe organisé, ou encore, quelque chose entre les deux ?

Voici donc une tentative de réponse...



Les gens qui essaient de se préparer aux impondérables de toutes sortes, qu'il s'agisse d'une catastrophe naturelle au niveau local, jusqu'à l'effondrement de la société dans son ensemble, viennent de tous les horizons, classes d'âge, et niveaux économiques. Ils occupent aussi des positions sociales variées. Certains vivent seuls, d'autres possèdent une petite famille, d'autres encore, une plus grande. Enfin, certains ont constitué des groupes organisés dans le but de se rassembler le moment venu pour survivre.

Lorsque les choses partent en vrille, quelle catégorie a les meilleures chances, et pourquoi ?

Avant de répondre à cette importante question, voyons d'abord ce que nous entendons exactement par " catégories ". Bien entendu, il s'agit de mes propres définitions, qui ne doivent pas être prises pour des standards immuables.


Le Loup Solitaire

Nous en avons souvent parlé dans ce blog, et notamment dans l'article précédent. Ce type de survivaliste a décidé, pour un certain nombre de raisons qui lui sont personnelles, de rester seul pour se préparer. Il peut être célibataire, divorcé, ou veuf, et a prévu de traverser en solitaire les crises à venir, que ce soit à cause des circonstances ou par choix.


La Famille Survivaliste

Sans doute le statut des survivalistes les plus "sérieux", ou du moins, considérés comme tels dans le milieu. Je définis la Famille survivaliste comme étant comprise entre 2 et 8 membres unis par des liens directs, qui se préparent ensemble dans l'intention de traverser les épreuves en tant que groupe familial. On pourrait sans doute inclure dans cette catégorie les petits groupes d'amis intimes ou de voisins qui partageraient le même désir de se préparer.


La Communauté de Survie

Constituée de gens qui ont formé ou rejoint un groupe organisé de survivalistes composé d'un nombre plus ou moins grand de personnes pas nécessairement liées les unes aux autres. L'idée est que la force réside dans le nombre, et que la quantité de compétences et leur diversité augmenteront au final les chances de survie.

Dans quelle catégorie vous trouvez-vous ? Ou, plus important encore, laquelle avez-vous l'intention de rejoindre en cas de chaos ?

Voyons en détail les avantages et les inconvénients qu'apporte l'appartenance à ces différentes catégories. Notez que ces concepts peuvent être adaptés qu'il s'agisse d'évacuer ou de tenir la place.



Le loup solitaire


Avantages : Le loup solitaire a beaucoup plus de liberté dans l'action, le mouvement, et la prise de décision. Il n'est responsable que d'une seule personne : lui-même.

Il peut se déplacer plus silencieusement qu'un groupe. Lorqu'il doit prendre une décision, il n'a pas à s'inquiéter des besoins des autres, de leurs désirs, de ce qu'ils aiment, ce qu'il n'aiment pas, de leur condition physique, leur état de santé, ou encore leur personnalité. Il peut prendre des décisions critiques plus rapidement car il n'a pas besoin de consulter qui que ce soit en vue d'une approbation, pas plus qu'il ne doit expliquer la situation.

Il est plus facile pour une personne seule de se faufiler que pour un groupe, et il lui est aussi plus facile de se cacher si nécessaire. Tout ce dont a besoin un Loup solitaire, c'est de trouver assez de nourriture, d'eau, et de quoi s'abriter au cas où la situation se prolongerait.


Inconvénients : Le Loup solitaire a, comme tout le monde, besoin de dormir. Il lui faut aussi se nourrir, prendre un minimum soin de lui-même, et se laver. Ce sont des moments où il sera extrêmement vulnérable. Je ne vois à cet état de fait qu'une seule exception : s'il possède un chien dressé capable de se débrouiller seul pour sa nourriture, le Loup solitaire pourra alors compenser certaines de ses faiblesses. Dans ce cas, son chien devient un multiplicateur de forces. Mais encore faut-il que ce dernier soit parfaitement dressé, et n'amène pas son maître à se faire repérer.

S'il doit se déplacer à pied, le Loup solitaire ne pourra emporter que ce qu'il est capable de porter. Il n'y aura personne d'autre pour se charger de son paquetage. Au fur et à mesure que la situation se prolongera, comme elle le fera en cas de chaos, le Loup solitaire va devoir prendre contact avec d'autres humains par nécessité, à moins qu'il ne veuille réapprendre à vivre à l'âge de pierre. Les munitions vont s'épuiser, les lames de couteau vont se briser, les médicaments vont manquer juste au moment où son corps aura à lutter contre une sérieuse infection. Les trappeurs du début du siècle qui vivaient seuls dans les montagnes devaient de temps en temps rompre leur retraite, ne serait-ce que pour acheter de la poudre et vendre leurs peaux.

Tout cela ne signifie pas que la survie à long terme pour un Loup solitaire soit impossible. Cela signifie juste que vous devrez être un sacré fils de pute sacrément costaud pour y arriver. Et il vaudra mieux que vous ayez peaufiné vos préparatifs dans les moindres détails. Le lieutenant Japonais Hiro Onoda réussit à survivre près de 30 ans après la fin de la guerre dans les montagnes des Philippines, et même à conduire quelques actions de guérilla contre la police locale. Il a fallu que son ancien chef de corps vienne en personne du Japon le relever officiellement de ses fonctions, pour qu'il accepte enfin de lâcher prise ! Ce gars a passé 29 années seul dans les montagnes, envers et contre tout ; son histoire est carrément fascinante (http://en.wikipedia.org/wiki/Hiroo_Onoda).

Sur le plan tactique, le Loup solitaire possède une capacité, tant offensive que défensive, relativement limitée. Son statut le condamne aux actions de guérilla de type "frappe & fuite". Il ne devra sa sécurité qu'à sa grande connaissance des techniques de combat, à sa polyvalence, et à sa résistance...



La Famille Survivaliste


Avantages : Un petit groupe familial se connaît de manière intime. Dès lors, les forces et faiblesses de chacun ne constitueront pas une surprise pour les autres. Il est logique de penser que tout ce petit monde soit disposé à se mettre en quatre lorsque les circonstances l'exigeront, aussi bien par loyauté familiale que par nécessité.

Si la famille se prépare depuis suffisamment longtemps, chacun de ses membres devrait avoir appris les compétences et savoirs critiques dont dépendra le groupe. Si elle vit dans une zone dangereuse, certains membres du clan pourront veiller pendant que les autres se reposent. Des tâches telles que la chasse, la récolte, la cuisine, le nettoyage et autres peuvent être partagées ; si la famille doit se déplacer à pied, les équipements importants répartis entre les différents membres. Enfin, les petits groupes familiaux peuvent se mouvoir plus rapidement que ceux plus importants en nombre.

Inconvénients : Le petit groupe familial est ce qu'il est, c'est-à-dire petit. Il sera plus lent et plus bruyant pour se déplacer que le Loup solitaire - en particulier s'il comprend des enfants en bas âge - et en situation d'infériorité s'il est attaqué par des groupes armés plus nombreux. Si elle a décidé de rester à la maison ou dans une quelconque base de survie, la petite famille passera probablement un sale quart d'heure à essayer de se défendre face à des gangs armés ou des bandes de pillards.


Le Groupe de Survie


Avantages : Il y a une certaine force dans le nombre, et un groupe de survivalistes bien entraînés a de meilleures chances de repousser les criminels et les gangs. Un groupe important signifie que certains pourront se reposer pendant que d'autres montent la garde, maintenant ainsi une sécurité permanente.

Un groupe bien constitué inclura des gens qui ont maîtrisé une variété de compétences essentielles à la vie et à la survie. S'il réussit à poursuivre un style de vie décent, un tel groupe pourra alors tenir sur le très long terme. Un groupe constitué de docteurs, infirmières, fermiers, ex militaires, mécaniciens, enseignants et autres, peut se spécialiser et former les nouveaux arrivants à des tâches essentielles et autres missions. S'il dispose déjà d'une retraite bien aménagée et conçue, il peut alors constituer une petite communauté prospère.

Inconvénients : Beaucoup de survivalistes pensent que seul un groupe important et organisé est la réponse à leur problème. Mais avant que vous quittiez votre monde pour intégrer un tel groupe, vous devez considérer son pire désavantage, à savoir la nature humaine.

Dans quelle mesure connaissez-vous vraiment les personnes qui le composent ? Etes-vous prêt à risquer votre vie pour des gens que vous ne connaissez pas vraiment ? Qu'en est-il du leadership ? Si le groupe est confronté à une véritable situation de chaos, ceux qui sont aux commandes ne vont-ils pas se transformer en petits chefs de guerre ou en dictateurs ?

Quel est le véritable agenda du groupe ? (oui, il y a des groupes dont les buts véritables ne sont connus que de quelques membres initiés). Quelles sont les règles qui s'appliqueraient en cas de chaos, et qui feraient office de loi unique ? Quel contrôle aurait le groupe sur votre liberté d'action et sur vos réserves et équipements ? Comment les règles seront-elles appliquées ? Etc.

Vous ne connaîtrez jamais une personne avant d'avoir partagé avec elle l'adversité ou le danger. C'est pourquoi les soldats qui ont combattu ensemble sont tenus par des liens si forts. La plupart des groupes partent en quenouille en période de paix, alors quelles sont les chances pour qu'ils se maintiennent dans des scénarios de vie ou de mort !

Rappelez-vous, votre vie pourrait dépendre des actions du lien le plus faible du groupe. Je ne suis pas totalement contre les groupes de survivalistes organisés ; je dis seulement que vous devriez avoir des réponses satisfaisantes aux questions qui précèdent, et même à d'autres, avant de vous engager personnellement et de lier votre famille le cas échéant, vos réserves et équipements, à un groupe de personnes que vous ne connaissez pas bien ou depuis peu de temps.



Cela dit, quelles sont les différentes possibilités en termes d'alliances qui s'offrent à chacun ?

Pour le Loup solitaire : la seule alternative valable qui s'offre à lui est d'adhérer à un groupe organisé. Personnellement, je le vois mal rejoindre une famille, qui ne pourrait lui offrir les avantages et la protection qu'il vise en s'associant avec ses semblables. De son côté, le clan familial, par définition peu nombreux, ne gagnerait sans doute pas grand chose en embauchant un Loup solitaire pour sa sécurité.

Pour les familles : la solution la plus logique et la plus naturelle consisterait à rejoindre un groupe organisé plus important ; ou s'associer entre elles de manière à devenir elles-mêmes ce groupe. C'est probablement ce à quoi elles seront contraintes, de toute façon, lors des événements à venir.

Pour le groupe : celui-ci n'aura d'autre alternative que d'essayer de maintenir ses effectifs ou les augmenter, afin de pouvoir continuer à exister.

De nombreux survivalistes, jeunes et sans expérience (ou sans jugeote), ne jurent que d'après les expériences vécues par un Argentin et un Bosniaque dans les années 90, devenus célèbres depuis dans le monde du survivalisme et toujours actifs. Ces expériences sont intéressantes en termes d'astuces et techniques de survie, mais elles ne sont que très partiellement transposables à la situation que nous connaîtrons en France et dans les pays limitrophes lors du prochain chaos.

La chose fondamentale que ces jeunes survivalistes oublient de prendre en compte est le facteur ethnique. En Argentine, la population était culturellement homogène lorsque l'effondrement économique s'est produit ; Idem à Sarajevo, où les habitants devaient lutter contre un ennemi Serbe qui le bombardait depuis l'extérieur de la ville.

Notre gros problème à nous Européens décadents, est que l'ennemi se trouve à l'intérieur, qu'il dispose d'effectifs nombreux, et qu'il nous voue une haine féroce. Rien à voir avec les situations précédentes. Autrement dit, ce n'est pas parce que les deux gusses ont réussi à survivre avec leur seule famille aux crises qu'ont connu leurs pays respectifs, qu'il sera possible de faire la même chose chez nous.

Nous allons au-devant de conflits bien plus terribles, à tous points de vue. Des situations auxquelles nous n'avons jamais été confronté auparavant, sinon peut-être à l'époque des Vandales et des Huns, toutes proportions gardées. Personnellement voyez-vous, je serais tenté de croire que dans le contexte qui nous attend, le Loup solitaire aurait plus de chances de s'en sortir qu'une famille seule...

Lorsqu'une bande de 50 martiens assailliront votre maison, vous pensez réellement que vous serez mieux lotis si vous êtes en famille ? Vous n'aurez plus qu'à vous cacher en attendant que la meute s'éloigne, et à cet instant précis, votre situation ne sera pas plus avantageuse que celle du Loup solitaire.

Certains me trouveront excessif ; je veux juste vous amener à réfléchir avant que de prendre pour argent comptant tout ce que vous pourrez lire à propos du survivalisme et de la survie, et notamment les histoires des deux protagonistes cités, qui sont connues de tous.



Je vois beaucoup de gens dans la communauté qui s'inquiètent de ne pouvoir trouver ou intégrer un groupe là où ils vivent. A ceux-là, je dirai une fois de plus ce que je ne cesse de répéter depuis le début : ne vous pressez pas. Lorsque les événements se produiront, les choses changeront, ainsi que les esprits. Les gens comprendront alors la nécessité de se regrouper, du moins ceux qui le souhaitent. Les esprits auront évolué, les plus nuls seront morts, et les lois naturelles auront repris le dessus.

En attendant, le mieux que vous puissiez faire est de vous préparer en accumulant les réserves et les savoirs qui seront nécessaires dans le monde d'après, et qui au besoin pourront constituer une véritable monnaie d'échange à même de vous placer en position de force. Des connaissances et des compétences réellement utiles qui vous permettront le moment venu d'intégrer un groupe de gens sérieux et qualifiés, et non pas une bande d'incapables réunis par les circonstances parce qu'ils auront peur ou besoin d'autres à qui parler de tous leurs malheurs...

73 commentaires:

  1. Entièrement en phase avec cet article.

    Précisions concernant l’Ex-Yougoslavie.

    Ayant des « différents » entre communautés remontant au moins à la seconde guerre mondiale pour ne pas dire à la « bataille du champs des Merles » de 1389, les différentes communautés étaient effectivement majoritairement déjà avant la guerre regroupées par quartiers. Certains quartiers étaient multiethniques mais c’était des exceptions (ex, la « petite Bosnie à Mitrovica au Kosovo).
    Après le déclenchement des hostilités, ces quartiers multiethniques ne le restaient que grâce à la présence des troupes de l’ONU ou de la KAFOR (Kosovo). Soumis aux tensions venant des autres quartiers, ces zones étaient à surveiller comme lait sur le feu. Le moindre incident pouvant dégénérer en affrontement armé.

    Les membres isolés d’une communauté habitant dans un quartier d’une autre communauté ou des monastères orthodoxes en plein secteur albanais ont souvent été obligés de déménager pour éviter de se faire massacrer. S’ils restaient, c’était systématiquement grâce à la protection des troupes internationales.
    A l’issus de leur départ, leurs maisons étaient parfois réquisitionnées pour être utilisées par des réfugiés venant du quartier adverse mais la plupart du temps, elles étaient incendiées et « marquées » à la bombe de peinture.

    La communauté Rom, détestée par tous était la cible de toutes les autre ethnies. Le quartier rom au sud de Mitrovica fut ainsi raser deux fois. Une fois par les serbes puis par l’UCK à leur retour au sud de la ville.
    (Photo de ce qu’il restait du quartier : https://cliophoto.clionautes.org/picture.php?/2067)

    Les « seigneurs de guerre » étaient de la même ethnie que les gens du quartier qu’ils rançonnaient. C’est seigneurs de guerre n’hésitaient pas à commercer avec leurs homologues de l’ethnie opposée.

    Paradoxalement, en fonction des amitiés du passé, l’on pouvait assister à des retrouvailles et des fraternisions surprenantes entre membres de deux communautés théoriquement opposées…

    RépondreSupprimer
  2. Je crois que le minimum viable est de 2, donc le "loup solitaire" a en effet besoin au moins d'un chien bien dressé.
    Au-delà, surtout pour les déplacements, un binôme lié par des liens forts, soit de vieux camarades de combat soit des membres d'une même famille.
    En ce qui concerne les groupes, l'optimal se situe entre 6 et 11 membres, donc un groupe plus important devrait être une confédération de petits groupes organisés chacun à sa façon. Je ne peux que conseiller l'étude de la dynamique des groupes car cette connaissance sera vitale pour gérer au mieux les rapports humains.

    RépondreSupprimer
  3. Les mots ont un sens et il faut le respecter !!

    Par définition le loup , qu'il soit solitaire ou en meute est un prédateur nuisible.
    Sa destinée est de finir piègé, empoisonné ou tirer.

    Il y aura des loups solitaires et ils seront massacrés par des chiens de guerre ou de bergers.

    Les meutes de loup n'acceptent pas la concurrence sur leur terrain de chasse.
    Les moutons laissent les chiens de troupeaux vivre parmi eux .

    Les mots ont un sens qu'il faut respecter, il y a bien assez des médias pour détourner le sens des mots !!

    21000dijon

    RépondreSupprimer
  4. Tout sera géré par la loi du Karma ... mais tout de même ... aides-toi et le ciel t'aidera ...

    RépondreSupprimer
  5. 21000 dijon.
    On est bien d'accord sur le sens des mots.
    Je redis mon commentaire écrit dans l'article 1 sur ce sujet :
    "Déjà, en termes d’éthique et de symbolique, un survivaliste qui serait un « loup solitaire » n’est plus un survivaliste mais un prédateur. Il serait peut-être utile de changer de terminologie si l’on veut éventuellement continuer la discussion."
    Les mots ont un sens. encore plus lorsque tout fout le camp. Cela s'appelle l’Éthique.

    RépondreSupprimer
  6. Je ne parlerais ni de loups ni de hiènes,disons un solitaire (pas un sanglier non plus) quel intéret aura son existence ?,survivre pour survivre n' a aucun sens,et même si l'univers n'en a aucun décelable cela ne change rien à l'affaire.L'homme est un animal grégaire ,c'est dans ses gènes,allez contre la nature expose a bien des désagréements ,c'est dans la condition humaine , même si c'est possible.Onoda a tenu grace a un idéal ;celui de servir son empereur ,il n'est pas certain qu'il ait pu tenir moralement autrement,et puis la maladie ,la vieillesse (pour les mieux lotis) les rendront vulnérables comme un enfant au berceau,c'est une vie dont je ne veut pas ,je préfère mourir entouré des miens et me méfierais comme de la peste du solitaire invétéré,notre éthique n'a rien à voir ,il est plus proche du psychopathe dans le comportement qu'un survivaliste et pour gagner quoi ?quelques mois,quelques années d'une vie misérable,mais vous n'êtes pas obligé de me croire,chacun choisira l'option possible qui lui conviendra le mieux

    RépondreSupprimer
  7. La liberté c'est d'abord savoir se défendre ;(
    https://www.youtube.com/watch?v=cHlaVQIkuN4

    L.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La liberté c'est le droit de SE défendre ou de défendre autrui contre un voyou multirécidiviste sans la crainte ou la peur de se retrouver au tribunal ou pire en prison !!!

      21000dijon

      Supprimer
    2. ça dépend, tant que la police existe il suffit juste d'empêcher ton agresseur de respirer avec une lacrymo si tu veux.
      Saches retenir ta respiration, avec la pratique tu tiendra plusieurs minutes,
      Une fois qu'on suffoque on ne réfléchi plus, peu importe que ton agresseur ait pris des drogues ou quoi, s'il n'a plus d'oxygène il fuit.

      Et pour les juges bisounours qui prennent un malin plaisir à relacher des barbares dans la nature je souhaite pour leur salut qu'ils sont jugé dans cette vie plutot que dans l'autre

      L.

      Supprimer
  8. Bonjour a tou(te)s

    Pourquoi etre obligé de choisir? Je vais peut etre répéter ce que quelqu'un a déjà dit dans un autre post il me semble, mais on peut etre tout en même temps. Un loup solitaire a un moment, rejoindre sa famille ensuite, puis un groupe organisé... Personne ne saura ce que l avenir lui réserve, et je pense que le propre du survivaliste est justement de savoir s'adapter...avec jugeote. Celui qui pense savoir comment il se comportera le moment venu est, a mon avis, au moins présomptueux, au plus irréaliste. Il faut surtout essayer au maximum de se fier a son instinct. Facile a dire me direz vous, mais je pense qu'avec de l entrainement, il est possible de faire confiance a cet instinct. Dans l autre article, quelqu'un a répondu a un autre qu'il était facile d attendre de voir ce qui allait se passer, mais au contraire non. C est de s adapter qui est difficile, parce que rien ne collera a ce qu'on avait imaginé. Ceux qui pensent faire une préparation avec leur famille la perdront peut etre et en seront réduits un temps a etre loups solitaires, et inversement, des gens qui se prétendent loups solitaires envers et contre tous se verront un enfant en bas âge collé aux basques... On ne peut pas savoir. Faites vous simplement confiance. Si vous devez etre de ceux qui restent en vie, peu importe comment et avec qui, c'est ce que le destin décidera pour vous.

    Juste une parenthèse, pas d accord avec l étiquette d animal nuisible pour le loup que quelqu'un a donné lol.

    Bises
    Trinity

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le loup EST un animal nuisible .

      Il n'y a qu'à demander leur avis aux brebis qui avortent parce qu'un loup ou une meute rode et harcele le troupeau nuit après nuit.

      Plus nuisible encore que le loup : les bobos bisounours qui imposent des lois stupides et ignobles.
      Si VOUS faisiez subir aux brebis un % de ce qu'elles subissent à cause du loup vous finirez en prison pour actes de barbarie envers les animaux .

      21000dijon

      Supprimer
    2. @ Trinity

      Tout à fait d'accord.

      S'adapter c'est déjà sortir du (de son) cadre.

      Ça peut être fait de façon volontaire et réfléchie.

      Ça implique le postulat de base compris suivant: il y a plusieurs façon de voir, d'entendre, d'aimer, de comprendre etc ... Certaines façons peuvent être meilleures et moins dommageables que d'autre à un moment et pas à un autre etc ...

      S'adapter ça peut aussi se faire par obligation ou/et contrainte. La réaction pourrait devenir négative ou positive sauf pour des individus avec pas trop de caractère.

      S'adapter c'est aussi accepter le changement ( pas forcément le cautionner ni surtout ne rien faire hein!). Et puis ce qu'il y a de bien avec le changement ( surtout celui qui vous déplaît ) c'est ... que ça change.

      Et pour continuer, n'y aurait-il de choix qu'entre loup, brebis, famille, patrie ... heu! pardon groupe de survie ;) ?
      Soyons imaginatif, sortons du cadre.

      Le frère d'Hector

      Supprimer
    3. @21000 dijon

      Comme toute bête en ce monde, le loup a été mis sur terre. Et ce n est pas parce qu'il bouleverse nos habitudes ou contrarie nos plans qu'il n'a pas le droit de vivre. Le problème est qu'on a un peu trop tendance, nous, êtres humains supérieurs, a se croire tout puissant, et a systématiquement vouloir éradiquer tout ce qui nous dérange dans nos plans de suprématie. Vous me direz oui mais c'est horrible si un loup attaque quelqu'un de votre famille ou meme n'importe quel etre humain. C'est vrai, mais on en est au même point avec des enfants qui se font attaquer par leur propre chien de famille parce que ni l'enfant ni le chien n'ont ete éduqué correctement. Et que fait on a ce moment là? On élimine le "nuisible". Les hommes empiètent sur le territoire des animaux et s'étonnent après que ceux ci viennent se servir dans leurs bergeries? Mais malheureusement c'est le jeu. Et inutile de me taxer de bobo bisounours, je suis tout a fait consciente de la galère que ça doit etre pour un éleveur qui subit cela.je dis pas non plus que les éleveurs confrontés a des loups qui viennent piller leur bétail ne doivent pas pouvoir se défendre. Au contraire, je pense que c nécessaire. Mais je suis contre l éradication d'une espèce pour le simple fait que la cohabitation est difficile. Je dis juste que le raccourci est un peu rapide et qu a vouloir tout régenter, l etre humain creusera son propre trou.

      Trinity

      Supprimer
    4. Le loup est une espèce invasive en voie de prolifération !
      Comme d'autres ...

      Voulu par des ecolobobos citadins qui ne supportent les conséquences financières ou autres !

      Outre le stress et autres barbaries subies par les brebis, il y a le découragement et l'abandon du métier par les éleveurs, dont les conséquences sont le retour des friches qui par suite offre un terrain favorable aux incendies de forêts qui accélère l'érosion des sols et des inondations catastrophiques en aval entraînant mort d'hommes et d'enfants.

      Tout cela pour le plaisirs d'écolosbobos amoureux des loups !

      Qui dit chaos dit règlements de comptes à OK Corral. Cela aussi c'est prévisible ...!

      21000dijon

      Supprimer
    5. on dévie un peu là,comme un scope mal réglé ,une chose est sûre famille avec n'enfants,vieux solitaires en arthrose et jeunes dynamiques grassouillets , les Pyrénnées vous sont interdites grace aux nounours qui n'auront bientot plus que les bergers a savourer ;la bête du Gévaudan se répendant de l'italie au plateau de Langres , va rendre certains espaces verts interdits aussi aux groupes précités , à moins d'avoir dans leur rangs un lieutenant de louveterie;je serais assez pour la réintroduction d'un animal paisible vu sur les mûrs de nos gands ancètres :le bison en beauce (bison d'europe bien sûr,pour ne pas avoir en plus les indiens sur les bras!!)quelques centaines de milliers assureraient notre survie et mettrait Paris à la campagne(merci a A.Jary)

      Supprimer
    6. @21000 dijon
      Beau raccourci pour justifier vos propos... On ne pourra pas s entendre mais c pas grave. En gros si vous le pouviez vous évinceriez du monde tout ce qui est nuisible pour vous, animaux, plantes ou... Êtres humains qui ne vous permettent pas de vivre selon votre guise... Bel exemple d adaptation.
      C vrai que le sujet est légèrement dévié, mais au final pas tant que cela. Si c pour que le chaos arrive et qu'au final ceux qui restent reconstruise pire que ce qu'il y avait avant, en ne pensant qu'à leur petit nombril et en détruisant tout ce qui semble ne pas l interesser, alors finalement je pense que ce serait bien que dame nature remette un peu les pendules a l heure, histoire de montrer a ces personnes qu'elle existait bien avant nous.
      Je suis pas une écolo bobo, mais j estime que chaque etre a le droit de vivre tant qu'il fait pas chier son voisin. Si un loup vient bequeter sur tes plates bandes et se fait descendre, tant pis pour lui, je le pleurerai pas, ca servira peut etre d exemple pour les autres (n y voyez aucune métaphore de près ou de loin avec la situation de la France aujourd'hui et ce qu'il faudrait y faire ;)) mais ça ne veut pas dire pour autant que j eradiquerai la race entière de la surface de la terre. Y a une différence entre se défendre et se croire tout puissant.

      Trinity

      Supprimer
    7. J'ai jamais prétendu qu'il fallait éradiquer une espèce , fut elle nuisible.
      Y'a suffisamment de place dans le nord Canadien et en Sibérie pour que le loup vivent en paix.
      Mais il y a aucune raison de le laisser proliférer en France.


      Tout les animaux ne naissent pas libres et égaux en droits , je ne vois pas pourquoi les prédateurs auraient plus de droits !!!

      À moins qu'il s'agisse d'installer ce principe dans la conscience collective .

      Quand on a un peu de connaissance sur la turpitude des politiques, on le comprend.

      21000dijon

      Supprimer
    8. Il y a en gros 116000 enfants réputés disparus;en France sur les 49000 d'enfants disparus en 2016 ,12000 enfants n'ont jamais été retrouvés;un sacré impôt payé au moloch.Je passe sur les 84000 viols qu'on soupçonne et les 934 homicides que l'on reconnait comme tels.
      Croyez vous vraiment au grand méchant loup? Le vilain méchant loup solitaire,Hervé Vilard en parle quand il raconte les visites de magistrats dans les orphelinats.
      Si on suppose que les sectes veulent toujours les mêmes choses,il n'y a que le groupe pour lutter contre elles;et ce sera encore plus vrai demain.
      Le renard mangeur de poules me semble bien anodin à côté des milices politiques,religieuses,ethniques qui nous menacent directement.

      Supprimer
  9. Le management efficace, c est de savoir gérer les priorités.
    A mon avis, il y a deux questions essentielles qui se posent avant tout autre chose:
    1/ Le lieu.
    Ou vais je livrer bataille ?
    A Austerlitz , Napoléon a choisi de livrer bataille sur les lacs gelés plutot que sur le plateau de Pratzen ou les deux armées étaient face à face.
    Personnellement, j ai choisi la Crète. Mais ce n est pas là, le sujet de la discussion.
    2/ Avec qui ?
    A moins de circonstances exceptionnelles, je pense que l on n a pas le choix: Loup solitaire !

    La Famille: C est une valeur ancienne qui s est considérablement dégradée et qui n existe pratiquement plus!!
    Un divorce pour deux mariages, des querelles familiales incessantes pour le partage d un héritage, et surtout: Il n y a plus de chef de famille !!! Meme s ils vivent ensemble, chacun voit midi à sa porte.
    On utilise le meme mot: Famille. Mais celui ci n a plus le meme sens.Erreur fatale !
    Autrefois, il y avait des instituteurs. Aujourd hui, nous avons des animateurs, plus ou moins bien dans leur peau et qui ne croient meme pas à ce qu ils enseignent .
    Autrefois, on choisissait de devenir cordonnier. Aujourd hui, on devient ...ce qu il y a de disponible sur le marché du travail.
    Combien de familles ont encore un chef de famille ?
    Celui qui est garant des règles, des intérets communs, de la direction commune ?

    Le groupe: Il est de meme que pour la famille.
    Les valeurs anciennes, honneur, fidélité, amitié, patrie, respect de la parole donnée, sont devenues des valeurs risibles. Aujourd hui, c est chacun pour soi, valeur universelle. On triche, on ment...meme à soi méme !
    Et pour qu il y ait groupe, il faut aussi un chef ! Malheureusement, il n y a plus de chef!!!!
    Le récit de Pikkendorf sur l ancienne Yougoslavie est très édifiant: Les ethnies, les groupes, les familles, les voisinages ont été disloqués très vite.

    Il faut aussi éviter de faire l amalgame facile entre loup solitaire et prédateur.
    Lorsqu on ne rencontre personne avec qui partager des valeurs fortes, etre un loup solitaire est un moyen de rester fidèle à soi meme.
    J ai vécu en loup solitaire pendant une douzaine d années en Repdom ( tout en étant, en façade, parfaitement sociable et irespecté dans la communauté dominicaine )
    Après chaque cyclone, j ai mis , pendant 10 jours, 200 kgs de nourriture à l entrée de ma propriété.
    Le plus étonnant est que chacun est venu se servir selon selon ses besoins, sans abuser et en en laissant pour les autres !!! Ceux qui prenaient plus de nourriture, c était pour en apporter à des voisins ou des vieux dans le besoin !!!
    L entraide vient naturellement face à un cataclysme naturel.
    Le problème, c est que dans le chaos à venir, ce ne sera pas la nature contre l homme...mais l homme contre l homme !!!

    RépondreSupprimer
  10. Loup solitaire, ce n est pas automatiquement devenir un prédateur !
    Ca peut etre le moyen de rester fidèle à ses valeurs et à soi meme lorsque tout part en couilles autour de soi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hcgaia
      Les mots ont un sens . La famille ancestrale a été détruite par la vie moderne à cause de lois stupides qui ont été votées sous de bons sentiments bisounours alors que c'est leurs effets secondaires ou tertiaires qui étaient voulus par ceux qui déposent les projets de lois.

      Toutes actions entraînent des réactions c'est une loi élémentaire de la physique. Quand vous voulez une chose ou une loi inavouable, appuyez vous sur la bêtise des bisounours pour ne pas réfléchir aux conséquences d'une loi que vous proposez en misant sur les conséquences prévisibles.

      Le loup EST un prédateur nuisible!
      Solitaire parceque rejeté de sa meute , vieux affaibli il s'attaque aux plus faibles. J'ai découvert au fil des recherches généalogiques quelques cas de très lointains cousins ou cousines en jeune âge tué par des loup. Une cousine née en 1917 pourrait témoigner de la haine qui subsiste des décennies plus tard.

      Les mots ont un sens !!
      Pourquoi ne pas parler de guerrier solitaire ???

      La novlangue et le " politacaly correct " instauré par les meRdias à fait suffisamment de dégâts, inutile d'en rajouter des couches.

      Si vous voulez survivre commencez par protéger notre langue.

      Dans les premiers articles de ce blog , un sur le loup solitaire était en fait un appel une apologie du pillage et du crime.
      Désolé Pierre c'est comme cela que je l'ai ressenti !!!

      Pour avoir du lait de chèvres il faut d'abord un bouc puis attendre au moins cinq mois avant d'avoir du lait. Si vous trouvez votre bouc en avril il faudra attendre un an.
      Une poulette ne commence à pondre que vers six mois si elle doit trouver sa pitance en échappant aux renards fouines etc..

      Vous avez attendu un an après la naissance d'une chevrette que celle ci puisse mettre bas la succession et vous donnez du lait, MAIS les mise bas ne se font pas toujours sans problème.
      Il y a une dizaines de jour j'ai failli perdre ma chèvre primipare.
      Le renard m'a tuer plus de poules que je n'en ai mangé!!

      Et vous croyez que le jour venu je vais tolérer la présence d'un loup solitaire dans mon secteur ???
      Il sera appâter piéger et flinguer.
      Tout comme le seront les braconniers par mes voisins chasseurs.

      Au cours de son histoire la France n'a jamais pu depasser 25 millions d'habitants sans provoquer famine ou guerre.

      Apprenez à cuisiner l'herbe les feuilles d'arbres et autres racines, à piéger les rats pour survivre le temps que le chaos passe !!
      Et si vous êtes convaincu de son arrivée, fuyez la ville AUJOURD'HUI !!!

      Y'a pas que Limousin qui protégera son territoire !!
      Vous aurez été prévenu.!!!

      21000dijon

      Supprimer
  11. Un petit mot sur la Yougoslavie, le côté ethnique était plus mouvant qu'on ne croit. Au début c'était la JNA essentiellement serbe qui était la cible (En fait l'attaquant). En dehors de règlements de comptes interethniques, les "résistants" étaient souvent hétérogènes: pas le choix, liens très anciens, opportunisme qui font qu'on a vu des Serbes dans tous les camps. Par la suite, les interventions de l'extérieur, occidentaux et proto-état islamique ont radicalisé le conflit sur le plan religieux, ethnique et géographique. Inutile de dire que tous ces étrangers étaient mal vus, même s'ils aidaient les uns ou les autres. Dans certaines zones, on créait un camouflage artisanal que portaient tous les combattants, quelle que soit leur culte, race, opinion.
    Autre aspect peu traité: la JNA a d'abord distribué des armes à ses seides, face à des gens dépourvus. C'est ensuite que la planète s'est mise à acheminer des armes pour les uns et les autres et que tout le monde s'est mis à trucider son prochain, sûr de ses appuis à l'extérieur.
    Dans ce coin, la conception de la loyauté est aussi très mouvante et pour ainsi dire, incompréhensible pour nous.

    Pour le loup solitaire, je pense qu'on a plus affaire à un asocio-prédateur qui ne rend compte à personne des saloperies dont il est capable, la cynégétique étant son principal rapport aux autres (chasseur/proie).
    La famille ne fera rien dont elle ne soit capable et sans doute pas un commando de chasse avec un couple des deux enfants de moins de dix ans. Après, avec des confitures et une batterie de cuisine en état de marche, ça peut fédérer du monde...
    Le groupe, ben si c'est pour intégrer des bonobos sensibles à l'effet de meute (Attention, soit des vrais bonobos, soit des bobos avides de tester leur dernier riflard testostérone inside), ben non en fait.
    Si c'est pour devenir un sous-membre permettant à d'autres de mieux vivre, ben toujours non.
    Je crois que c'est maintenant qu'il faut devenir moteur, ou pièce essentielle du groupe. De manière générale, on épargne toujours les artisans, menuisiers ou chirurgiens.
    Ensuite, dans une zone, que faire du connard qui pourrit tout? le chasser? il est chez lui. L'intégrer? c'est un boulet dangereux. L'abattre? ce sera diversement accepté et causera des tensions dans le groupe.
    Ayant testé différentes configurations, je crois qu'aucune n'a fonctionné: en zone hostile, je n'ai gardé aucun contact avec mes camarades. A la LE, je n'ai pas éprouvé le besoin de garder ces relations. Les groupes qui ont suivi (politiques, sports, loisirs)n'ont rien donné non plus.
    Bref, je crois qu'il faut créer du talent pour faire venir du monde, sinon ça marche pas.
    cc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a qu'un nuisible et un fléau sur terre : la race humaine.

      "Loup solitaire" est une expression qui ne veut pas dire grand chose, le loup vivant en général en meute. Dans le cadre de ce genre d'article, "solitaire" suffirait.

      S'attaquer aux plus faibles, c'est dans la nature.
      Les animaux tuent par instinct de survie, pour manger ou se protéger.

      Supprimer
    2. Race humaine non plus ne veut rien dire, du moins en français. Le "human race" des anglo-saxons signifie "espèce humaine", le politiquement correct a profité de la similitude phonétique.

      Supprimer
    3. Le connard qui pourrit tout ???

      Je crois que la solution se trouve dans le règlement de discipline militaire au combat de l'armée française !!


      Lorsque le chaos sera là, nous serons en zone de combat ! Pourquoi chercher des solutions ailleurs que là où elles existent déjà ???

      Je n'ai aucune envie de voir se rétablir un service militaire à la française comme en 1914, en 1939 ou après.
      Si ce sera le cas les gendarmes auront intérêt à planquer leur miches !!
      Par contre je suis pour un service militaire à la Suisse !!

      Et le chaos sera l'occasion pour les citoyens français de le mettre en place.

      21000dijon

      Supprimer
  12. Quand on vois l'ampleur que prend la tournure d'un seul mot " LOUP "
    on imagine bien la, le dégât qu'engendrerais par un temps de CHAOS un poulet a divisé par 10 ou 20 personnes...

    TEZ@k

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi vouloir divisé un poulet en 20 alors que cela peut faire un bouillon de soupe pour 40 ??
      Bouillon que vous pouvez épaissir avec des orties, des racines de pissenlits, quelques patates et autres ... !

      21000dijon

      Supprimer
    2. Bonjour a toi 21000dijon

      il est très difficile de faire entendre a une personne le sens des phrases quand elle ne fait déjà pas d'efforts sur le sens d'un mot ( entre-autre "LOUP SOLITAIRE")

      mais le pire c'est qu'en réagissant de la sorte finalement elle s'en rapproche énormément...

      Cordialement: TEZ@k

      Supprimer
  13. Le terme loup solitaire est sujet à beaucoup de polémiques.
    La plupart ne retiennent que le mot: loup
    Alors que , par opposition à la famille et au groupe...c est bien évidemment le terme solitaire qui est important.
    Il faudrait opposer loup solitaire à famille de loups ou meute de loups...
    Disons que , tout simplement, pour affronter la tempete, souhaitez vous etre seul, en famille ou en groupe ?

    En ce qui concerne les desavantages du groupe, il en est un majeur:
    Un groupe d une dizaine de personnes, c est un très gros stock de nourriture !!!! Et du matériel qui suscitera bien des convoitises !!!
    Un groupe , c est pratiquement 100% de chance d etre attaqué !
    Alors que le solitaire, avec son petit stock de nourriture et son matos individuel, ne retiendra l attention d aucun groupe de prédateurs.

    Dans un premier temps, ce ne sera pas la chasse pour la nourriture,mais la chasse aux chrétiens, aux nantis, aux voisins avec lesquels on a un compte à régler...etc
    Un groupe se distinguera par pratiquement tout cela à la fois...Alors que le solitaire brillera par sa discrétion !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'avantage d'un groupe ce sont les bras pour creuser des tunnels comme les Viets à CuChee ou bien comme les gaulois à Naours dans la Somme .

      Faut sept attaquants minimum pour neutraliser un défenseur retranché. Même un vieillard ou un handicapé peut tenir un poste de tireur embusqué , puisque l'abandon de poste vous vaudra dans le meilleur des cas les conditions de vie de la bande de Gaza !!!!

      Les défenseurs du forts de Vaux en 1916 ont dû se rendre parceque la citerne d'eau fissurée était vide. Un puit profond aurait changé le cours de l'histoire.

      Il faut parfois pas grand chose pour faire échouer une attaque !

      Supprimer
    2. Mouais...
      J admire ta confiance en toi...mais,
      Pour avoir vécu dans pas mal de pays à risque,j ai bien du subir une quinzaine d attaques à main armée, dont la dernière il y a à peine 2 ans...
      Franchement, dans la majorité des cas, c était plus que limite,voire très limite et au delà !!!
      Et je suis toujours étonné d etre encore là pour en parler.
      Ce n est presque jamais quand tu t y attends, et , en général, les attaquants sont parfaitement renseignés !!

      Supprimer
    3. Un vrai survivaliste évite les lieux et les situations à risques autant qu'il se peut , comme la foule et ses mouvements incontrolables,à moins d'être vraiment maso,inconscient,sans discernement ou le pire du pire de tout aimer ça ;a un certain stade d'aventures , on ne parle plus de malchance , mais de provocation , ou d'avoir une très mauvaise fée perchée sur le berceau ;ma première question quand quelqu'un veut partager mes activités est irrationnelle (mais en fait pas tant que ça):"avez vous de la chance ?"les autres questions étant plus pertinentes et a priori sérieuses, quelqu'un qui se considère comme ayant subi un lot d'emmerdes anormalement élevé ne fera jamais partie de mon groupe , jamais ,car c'est l'attitude d'un individu devant l'existence qui fait qu'il s'expose volontairement . ou pas aux ennuis en grand partie et les "poisseux" sont a éviter d'entrée,car ils ont forcément commis des erreurs quelque part en nombre suffisant pour leur avoir attiré un nombre anormal d'avatars désagréables par rapport à la moyenne.Se méfier tout autant de l'optimiste béat ,il est dangereux de manger avec le diable ,même avec une longue cuillère de bois

      Supprimer
    4. La confiance en moi ??
      Pppffff ! Une belle pétoche oui !!

      Mon seul avantage est que mon site est bien caché et le sera encore mieux dans quelques années. Avant d'arriver chez moi il y'a de plus gros fromages bien visibles à piller.

      J'espère simplement que les premiers pillages tireront mes proches voisins de leur naïveté et qu'on pourra mettre le village en défense.
      De toutes façons il faudra des morts et des viols pour réveiller les naïfs. Ensuite c'est avec les survivants qu'il faudra organiser la défense. La topographie et les vues le permettent.

      Après ce sera le hasard et la chance qui décideront!!!

      21000dijon

      Supprimer

    5. @janus
      mouais, toujours aussi ponsif, imbu de toi meme et satisfait de toi...
      Personne ne t a demandé de prendre des risques dans ta vie et t as le droit de vivoter comme tu veux
      Maintenant, laisses les autres vivre !!!
      Les militaires, les pompiers, les medecins et infirmières sans frontières en Palestine, en Syrie et ailleurs..., les pilotes d essai, les pilotes de course, les missionnaires dans des pays arabes ou africains instables, etc etc etc...te saluent bien bas !!
      Vis ta petite vie douillette et pépère, c est ton choix, mais heureusement, tout le monde n est pas comme toi !!!

      Supprimer
    6. Bonjour Hcgaia,erreur mon cher, je ne cherche aucunement a dissuader qui que ce soit a faire du saut à l'élastique avec une ficelle à gigot ni surtout ce qui serait bien pire : partager ma petite vie "douillette et pépère"(,ce que tout le monde souhaite et est prèt à défendre entre nous soit dit ) j'en ai aussi rencontré des fans de l'adrénaline!!! un truc imparable qu'ils essayent la roulette Corse un revolver ,5 chambres chargées,là c'est comme on dit le top!!! comme je suis trouillard je regarderais de loin,bon on aura rigolé un coup merci.Bien a toi

      Supprimer
    7. @hcgaia

      Pontifiant ses poncifs le pontife poussif ponce Pilate.

      Ponsif toi-même ou penses-y toi même?

      Zig et Puce

      Supprimer
    8. bonjour Zig et Puce ,je la connaissais pas celle là ! merci,très drole dirait la reine Didon , qui a diné dit on du dos d'un dodu dindon

      Supprimer
  14. Je ne suis pas sûr qu'argumenter sur le groupe ou l'électron libre fasse avancer le schmilblick, il faut juste se préparer selon ses moyens car il n'y a pas de recette miracle quand la situation dicte sa loi.
    cc

    RépondreSupprimer
  15. @ CC

    C'était la proposition initiale de Pierre que d'argumenter sur les avantages ou la compréhension des trois types retenus.
    Il a décrit quelques avantages et inconvénients.


    Nous reste en gros à traiter de:
    - l'intention.

    Pour ma part, je suis prêt à partager force, vivres et savoirs pour la survie d'un groupe qui me convient.
    ( on peut aussi discuter de ce qui me convient ... en gros, je pourrais buter un tyran de groupe comme je pourrais buter le groupie qui part en couille et qui risque de faire chavirer l'équilibre de l'ensemble ).

    Selon le cas, je pourrais aussi mener ma "guerre personnelle" dans mon coin contre les nuisibles et ce, peut importe la couleur du poil: loup gris, loup blanc, coyote, chacal, hyène, lapin de six semaines atteint de maladie dégénérative aiguë etc ...


    - La motivation
    Non pas que je me prenne pour ce que je serais pas mais, m'appuyant sur quelques valeurs qui trouvent grâce à ma vue et que Riesling ( serviette en coton aux armes de son grand'oncle sur le ventre devant ses fourneaux où cuisent chapons et oies grasses accompagnés de pdt, petits lardons et quelques ceps ) a évoqué.
    Prenez une poignée de terre fraîchement labourée, humez-la, roulez-la entre vos doigts et laissez-la retomber.
    Vos ancêtres, mes ancêtres, loups solitaires par hasard, villageois par nécessité, artisans par apprentissage, soldats de devoir, seigneur par talent, marauds par obligation, nobles par menteries, marchands par intérêt, troubadours bavards par plaisir et désirs, tous sont là et tout ceci est à moi et je le garderais comme je le pourrais.

    Au plaisir

    Le frère d'Hector

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Riesling, tomates farcies aux graines de ricin10 août 2017 à 14:32

      Voui, Frere d'Hector, , bien d'accord avec toi, nous ne seront jamais seul dans la compréhension des ancêtres et les senteurs tourneboulantes de la terre nourricière.

      Que crèvent les animaux bêlant, sus aux parasites de tous poils, vive la tarte à la rhubarbe flambée au porto, sans oublier dans la liste qu'il faudra également buter comme des chiens sans maître les chasseurs ventripotents et avinés qui semblent ne pas vouloir comprendre que la chasse sera bientôt territoire des serviteurs du Dieu tout puissant à qui la moutarde commence sérieusement à monter au nez – et pas seulement de Dijon.

      Car il est temps de remettre les pendules à l'heure, l'auteur de ce site concernant le loup solitaire a utilisé une terminologie métaphorique idoine comme le signale Trinity ou d'autres au pseudo plus torquémadesque.

      En effet, à moins d'avoir le cerveau aussi flapi qu'un bouillon de poules, tout le monde sait que sans loups régulateurs de cervidés, les forêts eussent été réduites en perdition par les ruminants pullulants, et que si les bergers de moutons mi-subventionnés disparaissent c'est en raison de la concurrence mondiale devenue insoutenable.
      Et si les loups éliminent à raison de-ci de-là quelques exemplaires de cette monstrueuse sous-espèce c'est parce que ces vils piétineurs de fleurs rares sont coupables d’empiéter sur l'habitat des nobles canidés des bois.

      Trêve enfin de l'ignoble propagande !:

      On nous a longtemps seriné qu’un agneau se désaltérait dans le courant d’une onde pure, alors que tout le monde sait bien que les abreuvoirs ne manquent pourtant pas dans les prés.
      L'on prétendit à la suite que le loup fût à jeun et qu’il cherchât aventure. C’est se moquer ! Nous devinons bien que celui qui a commencé, c’est l’autre.
      Qu’aperçut en réalité notre brave loup ? : Le rejeton putatif du bélier puant qui se penche dangereusement sur le courant de la rivière.
      N’écoutant que son bon cœur, le loup tenta de préserver le stupide quadrupède de la chute inéluctable en le tirant in extremis par l’encolure, comme il le ferait afin de sauver sa propre progéniture.
      On devine la suite.
      Les cervicales de cet être faible et dégénéré, ce produit consanguin d’élevage, ne furent nullement conçu par mère Nature pour résister à une traction salvatrice comme c’est le cas chez tout autre animal digne de ce nom.
      Gageons qu’il faudrait être doté d’une mauvaise foi épouvantable et d’un esprit particulièrement mal tourné comme par exemple l'auteur empéruqué de "la mygale et de la fourmi", pour conclure à autre chose qu’à l’action héroïque du gardien et seigneur de la Forêt...

      Supprimer
    2. @riesling

      Merci! Vous m avez bien fait rire en tout cas ça fait beaucoup de bien par les temps qui courent!!!

      Trinity

      Supprimer
    3. .... l'auteur empéruqué de "la mygale et de la fourmi", qui en plus n'est que le traducteur du grec Ésope, qui lui même s'en est foutu plein les fouilles en les piquant à d'autres ... oh pardons, en s'en inspirant ... un peu comme l'emperruqué ... de toutes façons, dans "emperruqué" il y a ...em...... non là je vais trop loin ... en tous cas bravo pour la défense des canidés sauvages, parfait exemple de familles unies, courageuses et intelligentes.

      Supprimer
    4. Oui, à coté de l'épopée de la la Grèce antique le siècle prétendu des lumières ne fut en réalité que ténèbres d'esprit et pitoyables singeries.

      J'avais une dizaine d'années lorsque j'ai eu soudainement en CM2 l'intuition fulgurante que tout était déjà en phase de irrémédiable de pourrissement terminal. Ce qui est une chose excellente pour faire pousser les roses futures, seuls ceux qui parlent aux plantes s'en réjouissent pleinement.

      Donc, j'ai eu droit en CM2 à devoir ahaner également la fable “Le coq, le chat et le souriceau”.
      Suite à la lecture ce cet édifiant étron littéraire, je me suis demandé si ce Jean de la Fontaine n’était pas un dangereux psychopathe en plus d’être un provocateur invétéré.
      Songez que ce fabulateur sans scrupules, ce foutriquet de la plume, ce poudré verbeux osât faire l’apologie des souriceaux et des coqs, tout en dénigrant la gracieuse gent féline !

      Car enfin, qui sont les protagonistes ?
      Le coq, l’animal du reniement. La bête personnifiant l’orgueil, la saleté, la lâcheté et la bêtise. Le répugnant bipède à ergots. Le mateur de poules aux yeux jaune cataractés. L’animal qui sans vergogne aucune encrasse nos fours électriques. Le bestiau qui arbore la plus voyante des crêtes pour bien marquer qu’entre tous, il se pose en roi des crétins. Le symbole humiliant apposé à la fille aînée de l'Eglise par la mortifère secte des porteurs d'excrément francs-maçons.
      Et le souriceau ?!
      Une engeance de rat. Un rongeur infect aux mœurs dissolues. Un squatteur velu de faux plafonds et autres cloisons. Un pilleur de placards. Un chancre maudit qui dévore toutes provisions. Oser faire grand cas de cette vermine insalubre vecteur de maladies est un gage de vilenie caractérisée ou je ne m’y entends toujours pas.
      Quant à dépeindre nos doux matous sous des traits cruels alors qu’en réalité ils sauvegardent précisément nos logis de la perdition et qu’en plus ils consentent à réchauffer les genoux arthritiques de mémé, voilà qui est un peu fort tout de même, non ?!
      Le pire fut qu’il fallait apprendre par cœur ces grotesques tribulations animalières.
      Ainsi, assis à côté du radiateur, je rêvassais à ce que je fichais dans ce monde de cons que je devinais pour la plupart fous à lier, mais de folie terne, percluse.
      Il y en avait de toutes sortes qui faisaient semblant de faire : Des qui roulaient en camion rauque expectorant des miasmes noir, des qui pulvérisaient les champs vitrifiant l’abeille en plein vol, des qui bariolaient les copies de rouge et remplissaient des bulletins ballasts : « Peut mieux faire ! ».
      Bof, pensais-je, ils se répètent encore et toujours. Si je l’eusse pu, j’aurais volontiers annoté leurs remarques : Manque d’originalité !!

      Je sentais bien que ces moutons sous tutelle de singes et de chiens d'argent eussent voulus faire de moi un de leurs pareils.
      Pour quoi  faire, je ne le savais pas encore. Je savais juste qu'ils étaient vains, eux et toutes leurs dernières créations abjectes. Puisque rien de ce qu'il commettaient n'avait en substance de définitive utilité aux yeux de leur Créateur.

      Et puisque ceux qui réussissent y arrivent quand même, seul, à force d’envie, de ténacité, par cette rage brûlante que ne noie pas même le désespoir. Et puisque même ceux qui échouent réussissent leurs naufrages et qu’il n’y pas plus grande victoire que de célébrer l’apprendre.
      Et puisque même noyée, la flammèche éternelle demeure inextinguible...
      Et puisque enfin l’univers tout entier produit des résultats conformes à sa nature intrinsèque, ne le voient-ils donc pas ?...

      Supprimer
  16. C'est une question d'adaptation aux circonstances, il faut rester souple et s'adapter à ses moyens et ses contraintes.
    Il n'est pas question qu'à 60 ans et quelques je vive des mois isolé dans la verte, ce n'est plus dans mes possibilités.
    Quelques jours lors d'une transition, ça peut se faire.
    Sans dévoiler ma stratégie exacte, je me prépare, en cas de chaos total, à disparaitre en un lieu prévu pour, le temps que la situation se dégage et cela en groupe familial. S'il faut malgré tout évacuer, ce sera par binômes coordonnés. Et, le moment venu, lorsque les prédateurs auront diminué en nombre et consommé la plupart de leurs munitions, retour à une vie plus normale en groupe étendu, de préférence composé de plusieurs groupes de 6 à 11 personnes.
    Donc pas de choix rigide a priori.

    RépondreSupprimer
  17. Ecoutez vous avez beau discutailler quand on sentira tous le chaos arriver apres une bonne vague barrez vous en campagne vous n aurez pas le choix ou plutot on n aura pas le choix quand la machine infernale va vraiment se mettre en marche

    RépondreSupprimer
  18. Je vais etre un peu en dehors du sujet, mais dans le bagage du survivaliste, il y a quelque chose d essentiel dont personne ne parle !!!!
    Il y a quelques années , j ai hebergé dans une annexe de ma propriété en Repdom,...une bonne soeur haitienne!
    Quelques jours plus tard, elle vient me voir en larmes:
    Elle me raconte que j ai été gentil avec elle et qu elle ne veut pas me faire de mal. Elle a rencontré un groupe de haitiens originaires de sa région qui lui ont ordonné de mettre des pastilles de somnifère dans ma boisson et de leur ouvrir l entrée pour le lendemain 1H00 du matin, sinon ils feraient beaucoup de mal à sa famille.
    J ai eu tout simplement de la chance ! Celle que cette petite bonne soeur fasse passer la morale et sa conscience avant la sécurité de sa famille.
    Et lorsque, grace à ce blog, je me suis rememoré nombre de situations autrement plus périlleuses que cette simple tentative de cambriolage, je m aperçois que je m en suis sorti, non grace à ma préparation ni meme à mon expérience, mais tout simplement parce que j ai eu du cul !!!
    Il y a des gens qui peuvent traverser un champ de bataille sans etre atteints par une balle...et d autres qui meurent d une crise cardiaque , le cul sur leur chaise devant la cheminée.
    En cas de chaos, vous serez agressé au moment ou vous vous y attendez le moins, votre adversaire sera parfaitement renseigné sur vous, votre adversaire sera non défini ( il n aura pas de pancarte avec écrit dessus: Méchant prédateur ! Alors allez vous tirer sur une vieille femme avec un enfant, un ecclésiastique, un handicapé, une femme enceinte... ??? )..et pourtant, si c était cela le danger ?
    Dans ces circonstances confuses , inécises et périlleuses, il faudra avoir surtout du cul !!!!

    RépondreSupprimer
  19. Salut hcgaia...

    Quand tu dis: dans le bagage du survivaliste, il y a quelque chose
    d'essentiel dont personne ne parle !!!!

    C'est quoi ?... Les pastilles de somnifère (MDR)
    Nan,je plaisante l'ami.
    Blague a part, tu a vraiment eu beaucoup de chance effectivement parce qu'a défaut d'être cambriolé , dans le feu de l'action les agresseurs en pleine monté d'adrénaline t'aurais surement sodomisé... et la, c'est eux qui aurais eu " du CUL "

    Excuse moi d'ironisé la scène mais il est tard et mon cerveau me fait défaut...
    Ceci-dis, t'es un sacré phénomène l'ami !...

    Sans rancunes,aucunes..

    TEZ@k


    RépondreSupprimer
  20. Hcgaia
    Je ne suis pas sur que « trippe à l’adrénaline » soit un critère de « longue vie » en terme de survivalisme.
    C’est même tout le contraire.

    De même, mettre sur le même plan l’infirmière et le pilote de course me semble oser pour ne pas dire injurieux vis-à-vis de l’infirmière, du pompier ou du militaire. L’une sert les autres, l’un se fait un plaisir assez égoïste.
    Dire aussi d’un missionnaire qu’il est à la recherche d’une dose d’adrénaline….

    Vous mélangez tout.
    Ce qui est assez paradoxale pour quelqu’un qui semble avoir vécus dix vies en quelques années.
    Vous vous discréditez tout seul et vos propos initiaux sur les dictateurs et autres cyclones qui auraient pu donner lieu à des articles intéressants sur ce blog finissent par être sujet à caution.

    RépondreSupprimer
  21. @TEZ
    Bien sur que tu as non seulement le droit, mais le devoir de plaisanter. Vive le cul!! Si j ai bien compris...Mais avec modération quand meme ...
    si ça t interesse, je posterai une expérience ou j ai eu un cul gros comme une montagne...
    @Pikkendorf
    Arretes d etre triste et conventionnel, svp
    T es pas dans la police non plus, si j ai bien compris...
    J ai déjà donné en clair , sur ce forum, mon identité réelle. Je ne me cache pas et si quelqu un me cherche, je préfère qu il me trouve le plus rapidement possible.
    Après, si c est le chaos, je serai sans doute invisible.Mais pour l instant, ça n a pas lieu d etre.
    Si tu es en période de doute...hihihi, je vais rentrer en Repdom dans quelques mois, car j ai quelques comptes à régler et on n est jamais si bien servi que par soi meme.
    Je t invite à venir avec moi...!!!
    je paie les frais de voyage et tout ce qui va avec, meme la bière qui est excellente, marque "Presidente"
    Je suis très sérieux et ce n est pas du baratin, car pour moi, le baratin, pour l instant , c est toi.
    Par contre, ce sera un voyage de 10 ou 15 jours, mais ce sera sportif...hihihi
    Mais pas de soucis...j ai du cul !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ hcgaia

      Salut a toi l'ami...

      OUI, c'est toujours intéressant de "savoir" pour "comprendre"
      et partagé tout ces expériences... même si ont ne réagiraient pas tous de la même manière.

      Ceci-dis, a choisir je préfère de loin avoir un(spotter ou observateur en français) qui me porte chance plutôt que la poisse..Hein?..LOL

      Les bonnes vieilles devises DU
      " je veille sur toi et tu veille sur moi" ET
      " Un soldat ne dors jamais, il se repose "
      Mouais,on est bien loin tous ça ojrd'8... et les temps change !...

      Bien a toi ..

      TEZ@k

      Supprimer
    2. @ hcgaia

      On ne se connait probablement pas mais, au cas où l'invitation vaudrait pour un autre .... serais pas contre un peu de tourisme sportif, ça rappellerait le bon vieux temps sous d'autres latitudes et tenues ... Il suffirait d'un petit préavis pour poser des CA (sauf si dans une période où ils me sont interdits). Au cas où, échange de mails à prévoir sur une messagerie sécurisée. A suivre ? Je reste à l'écoute

      Supprimer
  22. @Riesling
    Une pensée claire s exprime clairement !!
    marci pour les lecteurs, car personnellement , je n ai strictement rien compris à ta dissertation digne de Mr Jourdain...et surtout ou tu voulais en venir !!!

    @Pikkendorf
    Il semble que l on ait des divergences et c est normal.
    Tu m as dit etre chef de larguage, moi j ai été officier commandant d unité.
    moi, je saute
    toi, tu me regardes sauter avant de rentrer tranquille à la base

    C est comme ta pensée qui me semble très limitée et sectaire:
    L infirmière au service des autres...c est le monde des bisounours !
    Autant raconter que les millions de fainéants de fonctionnaires se dévouent au service de leur pays.
    De tous temps, ceux qui claironnent qu ils sont au service de leurs pays , sont les planqués de la première heure !
    Et vu l état dans lequel est le pays, je leur recommanderais de laisser le pays tranquille et de s occuper de leurs fraises !
    Il ne t es jamais venu à l idée que l amélioration de la sécurité en avion ou en automobile ....c était grace aux pilotes d essai ou aux pilotes de course ???

    Si tu as le quart de la moitié d une couille, tu viendras avec moi en Repdom une semaine en octobre ou Novembre ( je te laisse le choix )
    Je verrai vite ce que tu as dans le ventre et en dessous...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour hcgaia ,jusqu' a présent chacun sur ce blog exprime ses opinions ,on peut ne pas être d'accord et c'est normal ,chacun donne ses arguments et l'ensemble des lecteurs en tire ou non profit, de même l'échange d'infos pratiques (j'insiste)illustrées par Pierre permet a chacun de faire des choix plus éclairés et sans recherches fastidieuses ,c'est donc un lieu d'échanges avec des sensibilités diverses ,l'invective n'a pas sa place ici entre les participants,cela n'apporte rien de constructif et ne ne convainc personne , chacun donne ses arguments plutôt que des affirmations sans preuves et parfois sans connaissances vécues du sujet(la course automobile par exemple) ;je peut me tromper , mais il s 'agit ici d'un site dit survivaliste et pas d'aventuriers ou de soldats "de fortune" comme l'on disais autrefois sans porter aucun jugement de valeur sur l'un ou l'autre choix de vie.vous ne trouverez donc ici je le crains ,que peu de choses qui vous corresponde , en ayant dèjà , si je vous comprends bien , fait le tour de la question depuis longtemps en ce qui concerne la survie et tant mieux pour vous,vous avez de l'avance!.A vous lire vous êtes exactement l'inverse d'un survivaliste tel que je le conçois (là aussi je peut me tromper),celà vous convient et vous réussit , encore tant mieux.Je n'ai aucun doute sur votre générosité ayant pour habitude de croire de prime abord aux qualités de ceux que je rencontre en restant toutefois prudent sur la suite.Pour finir un survivaliste ne défie personne,(nous ne sommes pas dans une cour d'école)il essaye d'apprendre des autres et donne ce qu'il peut en retour d'expérience c'est du moins ma conception et une attitude de vie qui fait que moi aussi j'ai survécu.Bien cordialement

      Supprimer
  23. @ hcgaia

    Merci pour tous tes commentaires. Tu es un très bon exemple.

    En effet, dans comment choisir et sur quels critères intégrer un groupe ou laisser un individu en rejoindre un, tu réussis à démontrer certains travers de ce qu'un solitaire ou qui se voudrait comme tel -bien que participant très très activement à une vie de groupe ( ce blog et ce sujet )- pourrait apporter.

    Mon avis:
    -"si" "TSHTF": avec la grande gueule que tu as et ta façon de procéder pour tenter de prendre l'ascendant voir d'intimider tes interlocuteurs si je fais parti d'un groupe je te laisse poursuivre ton chemin, si je suis père de famille en charge d'enfants je te bute illico, si je suis un indépendant je te dépouille avec tout le cul que tu as.

    Dans une deuxième étape et pour le plaisir de te lire, peux tu choisir un autre rôle et pour la démonstration je participerais.

    Merci pour ta participation éclairée.

    le fils d'Hector

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est marrant, je pensais exactement pareil que toi. Et comme je suis père de famille...

      La déduction de Richard n'est donc pas fausse non plus.

      La solution idéale est qu'une famille dont tous les membres fusionnels sont aptes au tir de précision outre au camouflage se comportent tel des loups autonomes, complémentaires, furtifs et silencieux.

      Quant à ces histoires de "seigneurs de guerre", malheur à toutes ces crevures infatuées qui tenteraient dominer des hommes libres et malheur à leurs groupies...

      Supprimer
  24. Messieurs, à vous lire je préfère rester le solitaire que j'ai été durant quelques temps en forêt amazonienne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, Richard 9a. Moi qui ne crois pas à l'électron libre, je commence à penser que c'est le moins pire des choix, sachant qu'il limite à une vie de fuite et de dissimulation sans rien d'autre.
      cc

      Supprimer
  25. ...et le petit (et moche) vieux gros de 72 ans, végétarien et altruiste mais survivaliste .... quelle va être sa place parmi les loups solitaires, les familles viandardes et les groupes fachos turlupinouillés par un gourou libidineux ...
    Je vais surement mourir aux premières heures ... "ou bien?" ( avec l'accent suisse ).
    J'ai bien des plans pour protéger ma famille ... mais ça sera dur ou plutôt très dur ...
    J'ai pensé à m'acheter la dernière hache/machette/briquet brevetée "La Verte" mais ma chère épouse m'a ri au nez, tu as déjà les haches de ton arrière GP, celle de tes 2 pépés, de ton papa et toutes celles qui nous viennent de ma famille!*
    Elle a pas tort me dis-je ...
    En plus de son côté comme du mien, que des marins ... surement que dans le tas de haches on doit trouver une ou deux haches d'abordage!
    Bon d'accord lui-dis-je, je vais m'acheter une Barbalette à poulies avec titilleur compensé ....
    Sourire amusé de ma chère épouse qui me prouve que j'ai encore tapé dans l'eau ... dans le vide, dans l'Ovide ...
    Alors la chérie de ma vie me dit en souriant gentiment!
    Tu as ta famille ...
    La famille, la famille, je l'entends ici beaucoup décriée, il parait même pour certains qu'elles n'existent plus.
    Et puis renchérit-elle on a le village!
    On est quand même 422 ...
    Et on est presque tous de la même famille !
    C'est vrai que l'on est tous parents plus ou moins éloignés ...
    Et ici vous savez bien mon cher ( on se vouvoie parfois) que tout le monde est contre quoi qu'il arrive... , nous ne nous mettons d'accord que lorsque des étrangers viennent nous importuner!
    C'est pas faux me dis-je ( in petto ).
    Vous m'avez convaincu ma chérie, je n'achèterais rien de plus que ce que nous avons déjà, au deuxième "rabbord" nous avons tout ce qu'il nous faut ...
    C'est une chance d'habiter dans un petit village gascon traditionnel !
    * et c'est pas plus une blague pour les haches ... même si c'est rigolo ...
    Il y a encore des familles traditionnelles en France, le Pays Basque, la Gascogne, la Bretagne ( pour ne parler que du sang qui navigue dans mes veines ) ne tomberons pas sans se défendre ...
    ... et en plus 4 jeunes de ma famille parlent russe !
    Très cordialement et vive la France, ne vous en faites pas outre mesure, les choses ne se passeront pas seulement au niveau des hommes et tout ira pour le mieux, ayez confiance, si vous devez mourir vous mourez, mais mourir n'est rien; c'est seulement changer d'état ... et si vous devez appartenir aux groupes de ceux qui doivent reconstruire la nouvelle société ...ça sera fantastique aussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens , marrant !!
      On dirais bien que Limousin a un clone en Gascogne !!!

      21000dijon

      Supprimer
    2. Anonyme de 2359 à Anonyme de 0833, merci pour votre sympathique message mais ... non .... Anonyme de 1050, nous devons nous réjouir de ces réservoirs de villages et de familles encore un peu traditionnelles ... il me semble avoir lu sur ce post que les familles n'existent plus, c'est faux, ceux qui pensent que les familles n'existent plus sont les jouets d'une propagande insidieuse qui veut faire croire aux français de souche que la France est plus malade qu'elle ne l'est vraiment.
      Notre France (et j'utilise la répétition volontairement rien que pour écrire "France' mon pays bien aimé ...) est composée d'un tissu ethnique quasi tribal de peuples guerriers: Basques, Gascon, Corses, Bretons, Limougeauds, mon beau-père, un marin aussi, est Limougeaud, vivant dans le maquis à partir de l'âge de 14ans avec son père et le soutien des femmes de la famille, puis après la guerre l'Indo ... c'est sur que les limougeauds sont des guerriers aussi! Mais dans beaucoup d'autres régions de la France que je connais moins, il y a aussi très certainement des gens prêts à résister et à se battrent.
      Je suis d'accord que nos fermes ne tiendrons pas longtemps devant des troupes de soldats de métier bien équipés ( et même pas trop équipés) mais notre principal souci est plutôt les groupes pseudos paramilitaires, les groupes anti-nous, les "écorcheurs" et autres "chauffeurs" (références historiques pour s'amuser un peu) .
      Nos souvenirs de village, pour parler du mien, sont si précis que l'on sait encore qui a trahi et quand, et comment il a été puni par le feu ou le sang ... en 93 ou en 15 par exemple ... Non, pas en 1993 ou en 1915, c'est de 1793 ou de 1815 que je veux parler !les gens qui se sont gavés aux temps de la première république ou à celle de l'empire n'ont plus de descendants directs par ici ...ils sont tous, au mieux, partis.
      Non si ça tourne mal, on ne se battra pas entre nous dans notre village!
      Français gardez confiance et comme ils disent à Toulouse, ne vous laissez pas bourrer le "cul" de paille parce qu'en plus après on peut y mettre le feu!
      Pour ne pas être trop hors du sujet, voila mon idée du "guerrier solitaire" (l'homme n'est pas un loup solitaire, là vie d'un loup solitaire est une vie d'échec, il est soit un jeune male sans famille ou un vieux males qui n'en a plus. Les loups ne sont forts qu'en meutes familiales.) Donc je pense que le solitaire peut rendre dans certains moments de sa solitude des services importants à des familles unies sédentaires, comme par exemple venir les avertir qu'un groupe de prédateurs se trouve à courte distance sur des chemins qui mènent vers chez eux... ou qu'il est passé devant un engin agricole ou de terrassement qui parait en bon état, ou un système photovoltaïque en bon état sur le toit d'une maison ou les gens viennent de mourrir !
      Et pourquoi ferait-il cela ? Mais tout simplement parce que de temps en temps, il passe par le village pour se ravitailler, ou parce qu'il y connaît une jeune fille ...!
      Et qu'il pense après une année de quasi solitude à venir habiter au village ... ou qu'un jour il y est arrivé blessé et y a été soigné ...
      Tout simplement parce qu'un jour les gens de bien se rassembleront pour aller plus loin ensemble...
      Un dernier petit mot pour les terribles de "La Verte" , je connais bien la différence entre un "Guerrier" et un "Soldat", ( la solde entre autre ) , Mais le rôle du guerrier est de défendre les plus faibles de son Clan et ce jusqu'au sacrifice suprême ...et je conçois mal qu'un vrai guerrier parte sauver "sa gueule "en solitaire quand les temps serons devenus durs!
      Je comprends le désir de solitude, quand j'ai quitté la Marine j'ai pris deux ans sabbatique dans une vertueuse et méditative solitude, mais c'était en des temps plus propices ...
      Je ne voulais pas en dire tant,mais sur la lancée ...

      Supprimer
  26. Cher anonyme de 23:59, il me semble vous connaître. N'avez-vous pas fait partie d'une fine équipe de 2005 à 2013?
    cc

    RépondreSupprimer
  27. @ Janus
    Je n ai insulté personne. Et ce n est pas dans mes habitudes.
    Mais je parle vrai !!!
    Si un mec a un gros nez, je dis qu il a un gros nez !!
    Si une meuf a un gros cul, je dis qu elle a un gros cul !!!
    Ce n est quand meme pas ma faute s ils ont un gros nez et un gros cul !!
    Et si je disais le contraire, tu vas me traiter de menteur ??? !!!!
    Et la meuf qui a , à la fois un gros nez et un gros cul, c est aussi de ma faute ??
    Tu n as jamais fréquenté les terrains de rugby...parce que tu saurais ce que c est qu une insulte...
    Mais le crétin qui me traite de grosse tarlouze, à la mélée suivante face au poteaux et avec l arbitre du bon coté, je lui fait un suçon dans le cou, coté opposé, et je lui caresse délicatement les testicules...Il me balance un coup de boule ou un coup de poing, et c est pénalité, 3 points.lol
    Alors j appelle un chat...un chat.

    @ fils d Hector
    Si j ai bien compris, tu me butes et tu me dépouilles ?
    Mais est ce que tu l as déjà fait une fois dans ta vie ( à part sur ta play station ) ???
    Comme Pikkendorf, je t invite à venir avec moi en Repdom en octobre ou novembre. Je suis impatient de voir ce que tu as vraiment dans le ventre.

    @ E Mantilles
    Ce sera avec plaisir que je t invite.
    Enfin quelqu un qui ose prendre des risques!!!!
    Je m occupe du coté financier, pas de soucis...
    Et la bas, on ne sera pas à la rue. Villa avec piscine et 4x4 Mitsubishi...
    https://gyazo.com/bda1c0376444830491c369483cec6f55
    Mais je n y vais pas pour faire bronzette sur la plage, et comme les grands chefs cuisiniers, j ai déjà commencé ma mise en place...lol
    Normalement, j ai prévu d opérer en finesse et avec doigté...Mais des fois le doigté ne suffit pas. LOL

    Une photo prise après ma première attaque , il y a 8 ans:
    https://gyazo.com/bda1c0376444830491c369483cec6f55
    3 voyous de St Domingue qui m ont sauté dessus pendant que je dormais à 3h00 du matin...
    Comme je gesticulais comme un porc qu on égorge, le bouffon qui me tenait les bras a essayé de m étrangler
    ( La meme nuit, une suissesse de 60 ans a été étranglée par une autre bande. Mais bon, je ne suis pas Suisse mais 2eme Dan de Karaté )
    Avec les bras libres et un peu de technique, ca a été vite réglé.
    La police est venue à ...9h00 du matin pour récupérer les colis ficelés avec du scotch. Direction l hopital.
    2 tympans crevés, 1 nez fracturé, 2 machoires déboitées, une dizaine de cotes fracturées, une paire de testicules hors service...pour les dents, je n ai pas eu le décompte exact.
    De mon coté, un coup de couteau sur la main ( un mauvais blocage, mais il faisait nuit et ils étaient noirs !!! )quelques coups de poing pendant le temps ou j étais immobilisé, et ma brave chienne labrador de 15 ans, du nom de chouchou, avec un coup de couteau aussi.
    Rien de bien grave par rapport à un bon match de rugby...
    je parais un peu triste sur la photo car j étais en train de comptabiliser les dégats: un ordinateur, du mobilier, des vitres cassés, du sang partout ( c est chiant parce que ça tache ! ) et un backchish raisonnable pour la police....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour les photos mais tu as mis deux fois la même!

      Supprimer
    2. avec des coordonnées, je pourrai envoyer une adresse pour me contacter sur une messagerie sécurisée (même si rien n'est sécurisé à 100% en informatique) et nous pourrons prendre un contact plus direct. A +

      Supprimer
    3. @ hcgaga

      T'es un trou de balle.

      Pour la station ... j'y ai joué un rôle, je l'ai tenue.
      Dans le ventre, j'ai des cicatrices plus longues que ton petit machin de sauteur à tord et en travers vu qui faut vous récupérer dans des endroit pas possible et même vous faire sortir des commissariats, dans la têtes des neurones.

      Concernant celui qui a la la plus grande ...
      Celui qui te largue l'a plus courte que toi qui saute ... y paraîtrait ... youppie!
      Que penses-tu de celui qui sait où tu sautes et pourquoi ?
      Que penses-tu de celui qui est au sol depuis ... un moment et qui sait pourquoi tu es là et à quel heure tu t'en vas?
      L'on-t-ils plus longue que toi?

      En plus, ils savent s'en servir, de ça et du reste et c'est que des cousins à Hector. A Hector ou à Norbert, ça dépend.

      Et "tes" photos je les ai déjà vues.

      Le neveu de Norbert

      Petit PS: Les articles OPSEC, tu les a lu?

      Supprimer
  28. Ne jamais présager de ce que les autres ont fait ou pas,,ça peut devenir très désagréable et c'est assez iritant de prèter aux autres des intentions ou des actes sans les connaitre, ou se faire du cinéma sur ce qu'il ont fait ou pas( et manque de pôt pour le rugby n°10 et 15 en troisième division celle ou c'est relativement dur,ça n'a aucun intérèt pour le survivalisme)c'est vrai vous n'avez insulté personne, mais vous avez une facheuse tendance a mépriser les autres , sans savoir qui ils sont vraiment,très border line comme attitude ,ça ne vous apporte rien et vous rend inaudible, sans dire que cela et je vous le dis très amicalement ,risque de vous côuter très cher ce complexe de supériorité,il y a toujours un gars quelque part qui pour reprendre votre vocabulaire imagé vous la mettra profond et peut être hélas définitivement,que cherchez a vous prouver?

    RépondreSupprimer
  29. https://gyazo.com/fe1486db2e449127b42aeb3969828a08
    la, ca devrait etre la bonne....lol

    RépondreSupprimer
  30. @ Janus
    Je ne suis pas méprisant ( si c est ton interprétation ). Par contre je reconnais etre provocateur. Meme excessif par moments.
    Je n ai rien à prouver, mais je cherche à échanger des idées et surtout des expériences, en dehors des idées toutes faites et des sentiers battus. J ai besoin de ce partage.
    Car je connais les limites du solitaire: A un moment donné, il risque de tourner en rond!!!
    On a tous besoin de la contradiction pour avancer et évoluer.
    Et ta contradiction, meme si je l ai critiquée, m a été utile car elle m a obligé à approfondir, à nuancer ou au contraire à renforcer, ma propre réflexion.
    Je me suis souvent trompé. C est ce que l on appelle l expérience.
    Mais aujourd hui, il faut faire des choix décisifs et fondamentaux. J ai déjà dit que les attentistes font aussi un choix: Celui d etre attentiste.
    Maintenant, si je raconte quelques expériences, bonnes ou mauvaises, c est , je crois, d une part pour que les autres en tirent parti ( Je ne suis plus à l age de l apprentissage du savoir, mais à celui de la transmission de celui que j ai reçu moi meme. ), d autre part pour échanger sur du réel et du vécu et pas de la théorie, et enfin parce que , comme tout solitaire qui se respecte, je dois garder le secret espoir de rencontrer un jour un solitaire qui me ressemble.

    RépondreSupprimer
  31. Bonjour, toute expérience est bonne....il n'est pas interdit de tomber, il est interdit de ne pas se relever... Ceci dit, votre récit me rappelle certains coins d'Amérique du sur, Asuncion, entre autre... Dada.

    RépondreSupprimer
  32. Pierre, j'ai l'impression que nous avons un sérieux problème avec les commentaires depuis quelques jours.
    En ce moment la liste des derniers commentaires ne s'affiche pas. Et quand elle s'affiche, cliquer dessus amène au début de l'article et non sur le commentaire sélectionné.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème semble être réglé, jusqu'à ce que blogger change encore son encodage...
      Cliquez sur le nom de l'avatar pour accéder au commentaire en question. Si les commentaires ne s'affichent pas dans votre explorateur, c'est que Java n'est pas activé.

      Supprimer
  33. @ E Mantilles
    tu peux me contacter par mon mail habituel:fredbart1@outlook.fr
    Comme je l ai déjà dit, Je ne me cache pas.
    J ai un passeport biométrique ( donc fichage ADN, reconnaissance faciale...etc ) et je suis immatriculé à l ambassade de France sous protection consulaire. Je suis également président du club de karaté et de l association pour la protection de l anvironnement...
    Je vais là bas pour faire un peu de nettoyage:
    - J ai plusieurs propriétés qui attirent la convoitise. Il y a 2 ou 3 bandes d escrocs, dont des français...qui ont démarré des magouilles. Mais je les vois mal aller porter plainte s il leur arrivait quelque chose, compte tenu de leurs antécédents
    ...hihi
    - J ai un batiment qui a été occupé par des haitiens. La police ( rémunérée ) sera à mes cotés...
    Là bas, les nouvelles vont vite..et tout ce petit monde sait que j arrive bientot.
    J ai mon réseau...
    Un jour, j ai eu un problème avec une petite bande de voyous...Une demi douzaine de ceintures noires de mon club sont venus me voir:
    Boss, on s en occupe, mais vous ne venez pas avec nous!!! On va régler ça entre dominicains...

    RépondreSupprimer
  34. Les dominicains, c est spécial..
    ils volent, ils mentent, ils tuent comme ils respirent..
    Mais , il y a beaucoup de dominicains qui partent aux USA pour gagner de l argent...et tous les mois, ils envoient de l argent à leur famille par Western Union !
    Lorsque la femme de ménage commence à fatiguer, tu mets de la musique merengué ou Bachata... et c est reparti en se trémoussant du cul...
    Meme lorsqu ils sont pauvres, ils auront toujours un bol de riz avec des haricots et un verre d eau pour celui qui a faim...

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes sont autorisés.