15 juin 2015

L'amateur et le professionnel en situation de combat 1/2

La tactique est d'une importance capitale à tous les instants. Une bonne tactique va donner au combattant un avantage déterminant, avant même que le combat n'ait commencé, tandis qu'une mauvaise le mènera probablement à la mort.

Une bonne tactique après la bataille peut éviter que l'ennemi puisse contre-attaquer efficacement. Elle peut aussi empêcher qu'un bon petit gars se fasse tuer par un malfaisant qu'il n'aurait pas supprimé, ou pas vu durant la bataille.

Car la tactique concerne directement les actes individuels, qui ne seront pas les mêmes suivant que l'on est un amateur ou un véritable professionnel...



Un survivaliste dénué d'expérience militaire pourrait légitimement se demander ce qu'englobe exactement le terme de "tactique individuelle". Pour répondre à cela, il suffit de prendre un exemple très simple : Imaginez quelqu'un qui traverserait une clairière recouverte d'herbes basses... En gros, c'est comme s'il suppliait l'ennemi de lui tirer dessus. Lorsque la bataille va commencer, un tel combattant n'aura aucun couvert, et tandis qu'il cherchera en vain un endroit où se cacher, l'ennemi n'aura lui-même aucun problème pour l'aligner. A présent, si ce même survivaliste contournait la clairière en restant à couvert, il disposerait alors d'endroits multiples où se cacher en cas d'ouverture du feu, et augmenterait d'autant ses chances de rester en vie. C'est un exemple de tactique individuelle, et nous en verrons d'autres dans cet article.

La tactique est pratiquement toujours une question de bon sens, et c'est là que la plupart des amateurs commettent des erreurs : Ils ne réfléchissent pas suffisamment aux conséquences de leurs actes.

Ce ne sont pas le bruit, les tirs nourris et les gros calibres qui tuent un ennemi. Quelle que puisse être leur taille, les balles sont inutiles si elles ne sont pas capables d'atteindre leur cible. Ce qui tue un ennemi, ce sont les "tirs au but", qui évitent en retour d'être tué. Ainsi le Mossad (Services secrets israélien) utilise le 22 LR pour signer ses assassinats. Or c'est un calibre de très faible puissance, qui demande donc une grande expertise pour être employé à cette fin.

Contrairement au cinéma, les gens ne restent pas debout en plein milieu pour tirer tranquillement sur l'ennemi. Si vous êtes un jour impliqué dans un véritable combat, vous verrez par vous-même que votre premier souci sera de ne pas être touché. C'est du pur instinct de survie, que seuls les amateurs et les maniaques suicidaires comme Rambo ne possèdent pas. Il n'y a qu'un débile pour ignorer les tirs ennemis et rester au beau milieu tout en visant tranquillement.

Si c'est vraiment la seule option disponible, alors il va falloir beaucoup de courage. D'ailleurs, il existe un dicton à ce sujet : "Un héros est un lâche qui se retrouve acculé"...

Fondamentalement, les combats armés sont des confrontations dans lesquelles une personne, ou un groupe, essaie de tuer celui ou ceux d'en face sans être lui-même tué.

Le combat est finalement quelque chose de très simple : Il y a la première place, et la seconde. Cette dernière consistant à se retrouver au sol gisant face contre terre...

Lorsque le combat débute, l'entraînement et l'expérience entrent en scène ; Ces deux qualités étant plus importantes, dans bien des cas, que les armes qui sont utilisées.


Les tactiques individuelles


Un simple combattant n'a généralement que peu d'influence sur le déclenchement ou non d'une bataille. Son souci principal sera d'abord de ne pas se faire tuer ; Tuer l'ennemi étant une chose finalement secondaire.

Les tactiques individuelles, plus que toutes celles à un niveau plus élevé, relèvent énormément du bon sens. Si l'ennemi ne sait pas que vous êtes là, il ne va probablement pas vous tirer dessus. S'il ne sait pas où vous êtes et qu'il vous tire dessus, il ne pourra pas vous atteindre s'il se trouve quelque chose au milieu que ses balles ne peuvent traverser, à moins bien sûr que vous sortiez la tête pour tirer à votre tour. Si vous ne sortez pas la tête, il va se déplacer dans une position d'où il pourra vous tirer dessus ou lancer une grenade.

C'est pratiquement aussi simple que ça, et il est toujours stupéfiant de constater combien la plupart des gens ne comprennent pas ces principes élémentaires. Des amateurs comme Rambo vont se tenir bien droit à la vue de tous - croyant peut-être qu'ils sont à l'épreuve des balles - et arroser toute opposition. Ce qui arrive en général, c'est que l'un des malfaisants aligne sa visée tout en restant à couvert, et ventile notre héros.

Une autre erreur courante sera de se cacher derrière quelque chose qui n'arrête pas les balles ; Comme des planches en bois par exemple, des feuilles, ou encore des buissons. Suivant le contexte et la configuration, s'appuyer contre un mur pourrait aussi ne pas être une bonne idée, dans la mesure où les balles vont ricocher et "voyager" parallèlement le long du mur, à 3 ou 15 cm de distance, à moins de s'encastrer dans une arête à angle droit. Pour cette même raison, il n'est pas non plus conseillé de s'allonger sur un sol bétonné sans protection frontale ou latérale.

Une autre chose que les amateurs ne manquent jamais de faire est de sortir la tête au même endroit pour tirer. Tôt ou tard, il va se trouver un ennemi pour prendre sa visée à cet endroit, et attendre tranquillement le moment où l'amateur sortira la tête à nouveau pour presser la détente. Un professionnel quant à lui variera fréquemment sa position de tir ; Il ne regardera pas non plus par-dessus un couvert, mais sur les cotés, parce qu'il est plus facile de voir la silhouette de quelqu'un qui regarde par-dessus quelque chose.


Un bon exemple à ne pas suivre...

Il n'est jamais facile de deviner où l'ennemi se trouve lorsqu'on vous tire dessus, parce que neuf fois sur dix il le fait à partir d'un couvert ou d'une dissimulation, et que votre souci principal est d'abord d'essayer d'éviter ses balles plutôt que le repérer. Une flamme à la bouche du canon n'est pas très visible de jour, mais constitue la nuit une bonne indication de l'endroit où se trouve l'ennemi. Les balles entraînent une petite déflagration qui provient de leur passage du mur du son, en plus de la détonation provoquée par l'explosion de la poudre dans la cartouche. Ces deux bruits différents sont souvent confondus. A des distances plus longues, ils peuvent tromper dans la mesure où la déflagration peut se faire en passant au-dessus d'une montagne, faisant croire alors que le tir provient de cet endroit.

Il est très difficile de pointer un tir unique (c'est pourquoi les snipers préfèrent tirer qu'une seule fois), et plus il y aura de tirs, plus il sera facile pour un adversaire de deviner dans quelle direction se trouve le tireur.

Aussi, et contrairement à ce qu'on voit dans les films, les balles ne font pas de gentilles petites explosions lorsqu'elles heurtent un obstacle. Si elles ne le pénètrent pas en faisant un petit trou, elles ricochent, et ce, de manière généralement imprévisible. Bien qu'elles perdent alors beaucoup de leur vélocité, elles restent tout de même hautement mortelles.

Les films aiment aussi montrer les protagonistes sauter derrière des cloisons, comme s'ils étaient ainsi protégés. Mais les cloisons sèches n'arrêtent pas les balles. Pas plus que les caravanes, à moins qu'il se trouve des meubles ou autre à l'intérieur, ni les planchers et les plafonds. Seuls des murs en dur en sont capables, ainsi que du métal épais. Le type de balle utilisé entra aussi en ligne de compte. Une munition perforante va certainement passer tout droit à travers une portière de voiture - qui elle va bloquer un plus petit calibre - mais fera un trou dans un corps humain beaucoup plus petit et moins létal qu'une munition normale.

Une autre aspect important de la tactique individuelle est de constituer une cible aussi petite que possible aux yeux de l'ennemi. C'est la raison pour laquelle il vaut toujours mieux s'accroupir ou s'allonger. Un amateur va exposer une partie bien plus importante de son corps qu'un professionnel lorsqu'il tire à partir d'un couvert. Par exemple, lorsqu'un pro tire du coté droit d'un couvert, il va placer son pied droit juste dans l'angle (sans le faire dépasser), et se pencher en avant en prenant appui dessus, offrant ainsi une très petite cible à l'ennemi. Un amateur au contraire va faire un pas franc sur le coté, et ce faisant, exposer au minimum la moitié de son corps, quand ce n'est pas la totalité. Ce type d'amateur va aussi augmenter ses chances de "profiter" d'un ricochet.

Lorsque quelqu'un tire, c'est habituellement dans le but d'atteindre sa cible et de tuer l'ennemi. Cela ne se fait pas juste en "balançant des balles", et la visée reste le meilleur moyen. Un tir visé est aussi beaucoup plus facile lorsque l'arme est en appui. Quiconque a tenu un jour un fusil dans ses mains s'est rendu compte que les organes de visée ne restent pas toujours alignés sur la cible. Il suffit d'une seule petite respiration pour que la ligne de visée se déplace. Cela devient encore plus évident sur longue distance lorsque la cible est plus petite.




Puisque l'on parle de taille, une balle est très petite ; Même celle d'un canon de 30 lorsqu'on la compare à la taille de la surface que l'on vise. Les balles ne trouvent pas toutes seules le chemin vers la cible ; Elles vont là où on vise, et où la gravité les entraîne. Cela signifie qu'il est beaucoup facile de manquer une cible que de l'atteindre, à moins que celle-ci se trouve suffisamment près pour que l'on puisse compter ses boutons sur la figure.

C'est pourquoi les professionnels ne tirent pas tout en courant, même avec une arme automatique. Si les organes de visée bougent déjà lorsqu'on vise tranquillement avec une arme calée, ils vont bouger cent fois plus lorsque le tireur est en déplacement. Même en marchant, il est difficile de garder sa visée alignée sur une cible qui se trouve à plus de 5 mètres. Il suffit d'accrocher un laser au bout de son arme pour s'apercevoir combien il serait difficile de toucher une cible placée à 30 ou 50 m devant. Si c'est plus facile avec un fusil qui a une portée plus longue, ça l'est beaucoup moins avec une arme de poing et tout ce qui se trouve à plus de 5 ou 6 mètres entraîne généralement un gaspillage inutile de munitions. Les armes de poing sont intéressantes pour les combats à très courte distance où la rapidité et l'aisance de mouvement sont des facteurs importants.

Un professionnel va viser avec son arme, même s'il s'agit d'une mitrailleuse, tandis que l'amateur va se contenter d'arroser et de prier. Même si une mitrailleuse crache plus qu'un fusil, elle n'est pas plus précise pour autant. L'avantage de cet engin est qu'en tirant plus de balles, il y a plus de chances de toucher l'ennemi, ou le forcer à se mettre à couvert.

Si l'ennemi est à couvert, il ne va pas pouvoir retourner le tir de manière efficace, parce que viser prend du temps, et qu'il n'en dispose pas. Bien sûr que l'adepte du "arroser et prier" pourrait avoir de la chance, mais il y existe autant de probabilités pour qu'il n'en ait pas. C'était la méthode favorite lors de la guerre du Vietnam, ou des milliers de balles étaient tirées contre un seul ennemi, parfois même sans arriver à le toucher. Les explosifs et les shrapnels ont été beaucoup plus efficaces.

Une autre raison pour qu'un tireur s'allonge, ou se cache derrière quelque chose, est qu'il ou elle peut alors viser et tirer de manière plus précise. Les tranchées ou les postes enterrés ont tous leur sommet creusés ou disposés en "V" pour poser l'arme et n'exposer que la plus petite partie du tireur à l'ennemi. Les tranchées ou positions de combat similaires ne sont pas seulement des trous dans le sol ; Lorsqu'elles sont faites correctement, elles fournissent un couvert, une dissimulation, ainsi qu'un support pour l'arme de manière à ce que le tireur puisse tuer l'ennemi tout en se mettant le moins possible en danger.

Tirer à la hanche (au jugé) est aussi stupide, et c'est une chose que seul un amateur fera, même avec une mitrailleuse. Quelques modèles, cependant, ont trop de recul pour être épaulés et doivent être utilisés ainsi en cas d'urgence. Lorsque j'ai vu pour la première fois Rambo descendre un bataillon complet de Viêt à la hanche, j'ai compris tout de suite que Stallone ou le réalisateur n'avait aucune idée de ce qu'il faisait. Le tir à la hanche n'est absolument pas précis et constitue un excellent moyen de gâcher des balles. La seule solution pour accroître la précision serait que le tireur ajuste ses tirs en observant au fur et à mesure l'endroit où ils échouent, puis rectifie sa position en conséquence. Mais cela ne peut se faire que lorsqu'on dispose de tout son temps, et que ceux d'en face ne répliquent pas. C'est pour cette raison que les mitrailleuses sont fournies avec des bipieds - voire des trépieds ; Elles ne sont pas faites pour être utilisées sans un appui sur quelque chose de solide.




Bouger sous le feu est aussi une chose importante. Le but du tireur est de se rapprocher de la cible parce qu'ainsi, elle sera plus facile à atteindre. Courir à travers un espace ouvert est stupide ; Celui qui court ainsi constitue une grosse cible, qu'il est difficile de ne pas apercevoir. Cependant, la course fait que l'on est rapide, et devient très efficace lorsque la distance à couvrir est petite. Traverser en courant sur une longue distance - telle que 20 ou 25 mètres - est du pur suicide, à moins que l'on ait des équipiers derrière qui empêchent les malfaisants de relever la tête et voir ce qui se passe.

Zigzaguer est aussi une bonne technique lorsqu'on court en direction d'un ennemi qui se trouve placé face à nous et qui est en train de nous viser. Il va sans dire, mais il vaut mieux le dire tout de même, que cela nous fait paraître plus lent dans le cas ou l'ennemi se trouve sur le coté... Zigzaguer n'est pas toujours une bonne idée si on le fait devant un coéquipier placé derrière en appui, dans la mesure où celui-ci pourrait bien finir par nous tirer une balle dans le dos !

Il est important aussi de bouger de manière imprévisible lorsque l'ennemi nous tire dessus, parce que lui de son coté va essayer d'anticiper nos mouvement et viser là où il attend que l'on soit. Tirer sur une cible mouvante n'est pas chose facile, en particulier à longue distance ; Gardez à l'esprit qu'une balle est petite comparée au champ de vision.

Enfin, il est important, dans le cas où l'on ait à se déplacer, de savoir où l'on veut aller, et cet endroit ne devrait pas être éloigné. Un couvert solide devrait être repéré avant même que l'on songe à bouger...

A suivre.

50 commentaires:

  1. Un coup par coup rapide sera toujours plus rapide et précis qu'une rafale non maitrisée. Simple question de balistique liée au recul de l'arme (cf : Le sniping de 4 génération de Ph Perotti).

    Ce n'est pas parce que certains ne peuvent détenir une arme de catégorie B (de poing ou d'épaule semi-auto) qu’ils ne peuvent en tant que chasseur ou tireur sportif détenir une arme d'épaule à verrou comme le M-Nagant.
    Rien n'interdit non plus (sauf avis médical) d'être licencié et de tirer régulièrement même avec une arme de prêt du club. Vous ne pouvez détenir d'arme de cat B mais vous pouvez apprendre à vous en servir... Une fois les lumières éteintes, rien de dit que vous ne trouverez pas de quoi vous équipez. Vous saurez alors au moins vous en servir.

    Après, c'est une question d'entrainement (drill) et de détermination le jour ou il faut "aller au charbon".
    Moralité : un survivaliste sachant tirer, même équipé d'un vieux M-Nagant, sera toujours plus efficace qu’un jeune excité et son AK47 "automatique". Ha, le mythe de l'automatique....

    Excellents rappels qui casse justement certains mythes et c'est tant mieux.
    Ce n'est que du bon sens mais c'est encore mieux en l'écrivant.

    RépondreSupprimer
  2. Quand on parle de viser avec une arme automatique
    https://www.youtube.com/watch?v=ZQxIi-oaa0c
    Quand on parle de tir rapide avec une arme semi automatique Chris Costa (à 05:16)
    https://www.youtube.com/watch?v=UDqvckkFRT0
    Une autre vidéo de Steve ficher (à 04:12)
    https://www.youtube.com/watch?v=tYjitNIEmzw
    Des polémistes disent que ces vidéos sont accélérées.
    Regardez le gars qui marche derrière Steve Ficher pendant la séquence de tir.

    Ils ne sont pas les seuls à tirer rapidement en semi
    drill 1 to 5
    https://www.youtube.com/watch?v=FaCpOt9xVy4
    drill 2*2*2
    https://www.youtube.com/watch?v=SVGPEgRZwIw
    Oui c'est "amazing", mais avec de l'entrainement çà vient, après sous le feu, ce sera surement autre chose.
    En plus il faut encore trouver le stand ou on peut le faire
    Sébastien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. vidéo divertissantes et à voir pour le fun ,effectivement sous le feu c'est une autre paire de manche,j'en ai connu appelés "tireur d'élite" à l'époque,a l'entrainement entre 400 et 600m tir plein la c50 et sous le feu zéro.La rapidité n'est rien sans la précision,d'autant qu'un gachis de munitions peut compromettre gravement l'avenir.Totalement en accord avec Von Pikkendorff,cela ne sert à rien d'avoir un chargeur 10coups , si il n'y en pas 50% dedans en final.Il ne faut pas confondre l'action de groupes de combat d'une armée régulière avec la défense pour sa vie d'un survivaliste qui évitera au maximum ce genre de confrontation .Merci pour cet article qui redonne les fondamentaux

      Supprimer
  3. C'est hilarant, car le texte démontre bien l'amateurisme de Rambo...dire que les américains en ont l'esprit truffé...et tous les occidentaux, d'ailleurs...avec sa bouche de traviole. Je crois me souvenir d'une anecdote : il y a eu un incendie dans l'hôtel où cet acteur se tenait, il a pris l'escalier de secours, et n'a nullement aidé une femme avec son enfant...sauveur, juste sur l'écran...

    RépondreSupprimer
  4. Toutes ses vidéos montrent.... le tireur et rarement les cibles. Lorsque nous voyons les cibles, elles sont à 5 mètres.

    Ce n'est pas cela le coup par cour rapide dont je parle.

    La c'est juste de l'autodéfense a très courte portée car il faut être fou ou acculé pour se lancer ainsi sur 5 adversaires. Et c'est facile car aucune cible ne riposte. Soyons réaliste, à cette distance la, il flingue peut-être les deux ou trois premiers mais se fera avoir par les deux autres.

    Lorsque je parle de coup par coup rapide, c'est entre 30 et 400 mt. On se poste d'abord (a genou au minimum) puis on ouvre le feu.
    - Si je tire une rafale (même limitée à 3 comme au FAMAS), la première peut être en cible mais la suite partira dans la nature. De plus, je perds complétement de vue ma cible.
    - Tirer en CPCR c'est (ici en calibre 5.56, en 7.62-39, ce sera un réglage plus court pour tenir compte de la balistique de la munition) :
    -- Une arme dont la hausse de combat est réglée haute entre 350 et 400 mt.
    -- Le tireur apprécie si l'objectif est rapproché ou éloigné (il y a une méthode pour le définir) et adapte le point visé en conséquence (rapproché : pubis - éloigné : haut de la poitrine).
    -- Jusqu'à distance de jet (30 mt, en deçà c'est du tir d'autodéfense) on engage l'adversaire en doublette puis en CPCR. Au delà, 1coup au posé et, s'il n'est pas touché, en CPCR.

    le CPCR, c'est donc tirer 5 à 6 cartouches à une cadence de 1 à 2 coups par seconde. le tir doit être régulier, avec un pointage précis au premier coup. Les autres coups étant tirés dès que les organes de visée sont a nouveau sur la cible. Cette technique permet d'obtenir une gerbe dont la dispersion moyenne est de 2 millièmes, soit une surface d'environ un mètre de côté pour un tir à 500 mètres depuis une position stable. Ne tirant qu'une seule cartouche à la fois, il est facile de reprendre sa visée rapidement.
    Le CPCR est encore plus efficace si votre arme est équipée d'un lunette a faible grossissement.

    Je suis bien conscient que lorsque l'on ne possède qu'une arme d'épaule a verrou, ce n'est pas possible de faire du CPCR.
    En revanche, apprendre a apprécier une distance, viser juste et rapidement, cela marche pour n'importe quel fusil.
    C'est même la base du tir.
    Et cela économise les munitions, ce qui pour un survivaliste a quelques avantages aussi.

    RépondreSupprimer
  5. En combat, on passe sa vie à faire baisser la tête de l'ennemi, si on ne baisse pas la sienne avant. Le reste est une forme de hasard où même les meilleurs ont des surprises. C'est il faut éviter ce genre de confrontation si on a pas un très net avantage dès le départ. Un appui solide est aussi très important pour progresser.
    cc

    RépondreSupprimer
  6. J'aimerais soulever un problème: l'équipe. Elle doit avoir les mêmes compétences pour former un groupe valable. Chez moi, on a tous conscience de ce qui se prépare et on est prêt à recevoir la merde sur la tête. Sauf que j'ai un chasseur, un tireur, un airsofteur et un tringlot qui va pas plus loin que sa caserne. Ils n'ont aucune compatibilité technique commune bien que bons dans leur domaine. On ne monte pas une équipe avec ça et on ne forme pas seul tout ce monde.
    Est-ce rentable de monter une équipe d'assaut alors que ça demande temps et énergie alors qu'on est même pas sûr d'avoir à combattre? A moins de pouvoir rentabiliser cette formation en attendant la chute et vendre ses talents là où il faut.
    Cette question m'intéresse vivement.
    cc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien le bonjour cc...

      Mais "lol"!! Si je comprend bien, tu as une équipe, qui as conscience de ce qui vient, qui se prépare etc... Et en même temps tu dis <<...Ils n'ont aucune compatibilité technique commune bien que bons dans leur domaine. On ne monte pas une équipe avec ça et on ne forme pas seul tout ce monde. ...>>...

      Perso, je serais déjà content de savoir pouvoir compter sur ne serait-ce que deux gus ( être a 5, mais c'est du grand luxe là, pour moi ;-p )... Et pour la "formation", ben on fait comme on peut, avec les connaissances que l'on a, le temps, les dispos de chacun... On peut faire des exercices de bien des façons ( "ballades" forêts, paintball...).
      Pour ma part je ne me dis pas que je dois pouvoir faire un assaut, je me dis que l'idéal c'est d'être prêt/compétent si nécessaire.

      Quant a vendre ses talents (chacun voit midi a sa porte)... ça veux dire quoi? Être un mercenaire dans une société a la "mad-max" et éventuellement servir des salopards, si c'est eux qui ont les moyens, ou "protéger" des fermes? Perso, le bonhomme qui bosse dehors toute la journée pour sa famille peut aussi tenir un fusil, et je ne vois pas pourquoi j'entretiendrais une "garde" privée ( sachant que je retournerais dans mon village natal, où j'ai l'audace de croire qu'il y aura une organisation "inter-communale"...).

      Et pour ce qui est de la "rentabilité", et bien la question peut se poser aussi pour la préparation pour toutes choses... le temps passé a récolter/assimiler des connaissances, les équipements, la nourriture... pour le type qui a embarqué toute sa famille dans un "trou perdu", car il est convaincu que tout vas s'effondrer, qui les fait bosser pour tenir une petite ferme, est-ce que c'est "rentable" s'il n'y a pas d'effondrement? etc...

      Bien cordialement, Brad

      P.S.: (faut que je le redise^^) non mais "lol", je serai même content avec un binôme! ;-p

      Supprimer
    2. et bien c'est déjà pas mal d'être en concordance sur une même vision de l'avenir,mais pourquoi diable voulez montez un "groupe d'assaut" ?c'est exactement l'inverse du survivaliste qui ne combat que , et seulement que lorsqu'il est engagé et qu'il n'y a plus d'autre issue,sachant que dans cette situation vous serez parfois obligé , vu les circonstances du moment,a agir en premier.Le role des sous offs était précisément de faire une cohérence avec ce que l'on mettait d'hommes a disposition ,quand il s'agit de survie la rentabilité n'entre plus en ligne de compte,ce n'est pas une équipe de commerciaux que vous avez,hé oui ça demande des sacrifices ,commencez déjà par échanger vos techniques,ça ne coute rien et vous serez un peu plus polyvalents et vous vous apercevrez bien vite qu'elles sont complémentaires,avec le combat il faudra apprendre aussi la création de nourriture (élevage,culture etc etc etc ) et la construction comme à la légion pour le coté construction (pont et autres)

      Supprimer
  7. Janus et Brad, j'entends bien que le survivaliste par essence ne cherche pas l'offensive. Sauf qu'il faudra bien s'y coller car ce ne sera pas une quête de gentils pionniers genre new age. Je sais bien que j'emploie des notions désagréables, mais on ne choisira pas notre situation le moment venu et que l'on devra vendre ses compétences martiales à des gens qui ont le pouvoir de les acheter. Pour la rentabilité, un effort en sacrifie un autre alors que c'est la situation qui dicte sa loi.
    Et là je vais être très désagréable, c'est à dire pas très scout dans l'esprit: Vous voulez être tranquille? Chassez les importuns dès maintenant.
    Vous voulez la sécurité matérielle? Prenez maintenant l'argent où il y en a.
    Vous voulez protéger maintenant votre carré de choux? Piégez les alentours de façon très dissuasive. Oui effectivement, absolument rien de légal là-dedans, mais pas plus illégitime que ceux qui font actuellement les lois.
    Il n'y a rien de pessimiste dans mon propos mais notre mode de pensée occidentale est déjà rongé par la vermine qui squatte chez nous, alors je pense comme eux.
    La plupart d'entre vous fait l'erreur de penser que nous serons en haut de la chaîne alimentaire car nous avons anticipé la situation. Je vous dis que nous ne sommes pas au sommet et que ceux qui ont le pognon maintenant ont tout loisir de se préparer mieux que nous et en plus achèteront nos talents, bref on va juste changer de propriétaire alors que les adeptes de la star ac', eux, tapineront pour bouffer.
    Le problème est très complexe et j'essaie de déblayer avec mon pauvre vocabulaire le maximum de questions.
    cc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. vos compétences seront inutiles pour les gens dont vous parler ils ont déjà Académi ex Black water et quoique vous fassiez vous ne ferez pas le poids face a ces gars la qui sont déjç prets et depuis longtemps avec une logistique que leur envierai bien des armées nationales d'ailleurs ils louent leur services aux Us ,ça veut tout dire? Non nous n'avons la prétention d'être en haut de la chaîne ,plus simplement une petite supériorité marginale par rapport à la masse.Pour certains sur ce blog vos conseils "désagéables" (qui ne le sont pas d'ailleurs)sont suivis depuis longtemps,vous permettrez que l'on reste discrets Effectivement nécessité fait loi,depuis toujours le problème est complexe certes , mais le choix est simple et c'est le titre de l'article , ou vous tenter d'être un pro du combat ou un simple survivaliste qui est apte a se désengluer de la masse si nécessaire sans prétendre tenir le haut du pavé.Le meilleur combat est celui que vous ne livrez pas

      Supprimer
    2. Cher Janus, la masse cherchera une protection (d'un camp ou d'un autre, d'ailleurs) et il y a une carte à jouer à l'échelle d'un quartier, d'une ville d'une région. Etre pro du combat n'a pas de sens lorsque l'on voit comment les guerillas ont reussi à tenir des armées organisées, et je pense à la résistance française aux appuis limités, ou aux Karens en Birmanie. Si être pro du combat, c'est être un groupe organisé pour des opérations ne dépassant pas les objectifs du groupe de combat, je suis bien d'accord avec vous. Après faut se mettre au taf et ça ne sera pas facile.
      cc

      Supprimer
    3. Rien ne sera facile, ça c'est sûr ,les survivants auront du boulot,effectivement a une petite échelle c'est possible ,pour le reste ce sera pour les gros bras si il y en a encore

      Supprimer
  8. Bjr a tous,comme dit anonyme 17h53 (prendre ls techniques ds autres et de notre elite). C'est a voir en plan xx (en stand by pr moi),mais monter une équipe de charbonneurs afin d'être op pour ds achats panique quand ls lumières vont s'éteindre,ex: prendre une armurerie au dernier momment histoire d'avoir ds armes a moindre prix,cela vaut aussi pour pharmacie,tabac(fumeur ou troc),supermarché,ce qui c'est passer en Yougoslavie en 95(mm ds casernes) car malheureusement si ce n'est pas vous c'est eux,loi de la terre brulée,perso comme dit Brad avoir deja un binome voir une equipe c'est du luxe,je verrai avec ms voisins sérieux et soucieux de leur devenir,quand aux RAMBOs, mieux vaut etre 1 inconnu vivant qu' 1 heros mort,alors entrainement oblige !!!

    RépondreSupprimer
  9. bonjour a tous.
    si vous suivez les informations offizielles, vous remarquerez que dans le nord de notre pays, des bandes de clandestins mettent à mal la patience des locaux, il y a des blessés tous les jours et comparativement à la situation d'il y a quelques années, ça a largement empiré. c'est quasiment le couvre feu, les rues ne sont pas sures en depit des forces de l'ordre qui font ce qu'elles peuvent (vider la mer avec une passoire).
    ou bien le triangle infernal lille Roubaix Tourcoing , là c'est quasiment une situation insurrectionnelle pendant une semaine et ça continue sporadiquement.
    j'imagine la vie des habitants de ces quartiers, enfin je me la représente bien car je l'ai connue.
    ce n'est pas encore la Yougoslavie en 1995, mais en Nouvelle Calédonie, vers 1984-1986, il fallait se barricader dans les campagnes ou les petites agglomérations, se regrouper et veiller en montant la garde.
    de cette expérience, je sais ce qu'il faut faire (un peu), et j'ai pu analyser les réactions des pillards et autres excités.
    je suis d'accord avec le sujet, le tir ajusté et abrité, y a que ça de vrai, le rafalage c'est du cinéma, l'AA52 ça dispersait pas mal, le FM 24_29 par contre m'a surpris par sa stabilité en tir par courte rafale (3), n'allez pas en deduire que je suis un vieux crouton (quoique).
    cependant il faudra se regrouper par compétences et comme dit plus haut, meme cinq gars qui s'y connaissent un peu dans leur pratique, c'est déjà formidable. ça permet déjà de bloquer un tronçon de route qui mene au village si une voiture de zombis barbichus à l'idée d'effectuer une razzia dans mon village.
    ce qui pourra choquer le bon peuple, c'est qu'il faudra se montrer impitoyable et ne pas s'encombrer de pensées parasites droitsdelhommistes comme on en rencontre à saint germain des prés!
    néanmoins la preparation est indispensable à la pratique de la defense urbaine ou rurale, apprendre à viser et gerer ses munitions (rien qu'une ceinture de calibre 12 a la fin d'une journée de chasse c'est lourd si on n'a pas tiré).
    comment croyez vous que les légions romaines luttaient contre la guerilla ? extermination ! hommes femmes enfants vieillards et on cramait tout, avec les petites distractions qu'on peut s'accorder une fois le combat fini (pas la peine de vous faire un dessin (meurtre pillage viol).
    c'est ce qui nous pendra au nez!
    et ce genre d'instinct reviendra à toute allure, le néanderthal prend une semaine à se reconstituer. le plus important est de rester en vie et le clan également!
    si le tir a courte distance est assez facile à acquérir avec du calibre 12 à chevrotine, le tir à 300 metres avec un calibre viril est tres difficile, surtout en situation de stress intense.et là c'est pas gagné, je m'en rends bien compte mais je m'applique.
    en dehors de cela , tenez vous bien informé, ces temps ci beaucoups de webmasters décrochent, abandonnent, se mettent en veille , voire s'exilent, ceci n'est pas un hasard.
    bonne preparation à tous
    Hermann Stoss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. effectivement le tir avec du 338 lapua magnum avec 150 cartouches a l'entrainement ça fait mal à l'épaule et au portefeuille sans parler de la lunette avec visée sur le premier plan focal mais il faut ce qu'il faut( non je blague)

      Supprimer
  10. Lorsque l'heure sonnera il y aura plusieurs types de combattants.
    Ceux qui on déjà combattu,
    ceux qui on une formation dans le domaine,
    ceux qui on fait leur service militaire, même si cela date, (pour ma part c'était en 1975,
    ceux qui sont préparés un minimum,
    et, les autres...
    A nous tous de transmettre et partager nos connaissances


    Pour ma part, je veux survivre.
    Survivre au catastrophes,
    survivre au chaos,
    survivre aux zombies,
    survivre à la folie de nos dirigeants successifs
    survivre à la folie de certains de nos "alliés"
    Survivre!

    Par conséquent je me prépare en fonction de mes moyens, de mes possibilités.

    Chers Camarades survivalistes, préparons nous et soyons prêt!

    Si rien ne se passe, temps mieux, mais, j'avoue que je doute que rien ne se passera, quelque chose arrivera sous une forme ou une autre, tôt ou tard!

    Préparons nous!

    Quand à vendre mon savoir faire, c'est hors de question. Ceux qui ont les moyens se retirerons dans leur B.A.D. (bordel autonome délocalisé) dans un pays tranquille, en attendant de revenir quand tout sera fini, continué à nous prendre pour des cons!

    Il faudra ce jour là leurs faire comprendre qu'ils n'ont plus leur place parmi nous, et les traduire en justice, car après tous, ceux sont eux les responsable du chaos qui vient!

    Coluche disait: 90 pour cent des politiciens sont bons à rien, les autres sont près à tout!
    Un Survivaliste qui se respecte, se prépare aussi à survivre à ce genre de folie, la folie des politiciens!

    (A l'attention de Brad Würscht, je ne vous oubli pas!)

    Bretzel et Pinot Noir d'Alsace.



    RépondreSupprimer
  11. bretzel et pinot noir d'Alsace
    si ce sont vos pseudos, pourquoi pas ?
    la lecture de votre post remotive car parfois j'ai le vertige devant ce qui reste à acquérir comme matériel , compétences , savoirs et relations.
    mais comme vous l'écrivez, je réponds aux quatre positions citées en debut de post avec un debut en 1978.
    je me doute bien que certains qui nous lisent n'ont pas eu cette "chance".
    depuis que je suis ce forum et ce blog, je tente de faire le point de mes relations en ce domaine, je dispose d'un petit noyau mais éparpillé car nous travaillons tous. néanmoins depuis quelques semaines, je trouve que mes tentatives mesurées rencontrent un echo plus net, comme si la prise de conscience prenait corps.
    il y a des signes :
    précédemment je citais la disparition de certains webmasters, comme s'ils avaient tout dit, comme s'ils avaient délivré leur message et conseil dans des ites alternatifs.
    je ne puis m'empecher d'imaginer que la volonté sous jacente des gouvernants est de neutraliser les pensées divergentes . pour cela les cyber attaques qui ont touche des sites voire des distributeurs n'est pas fortuite, la volonté de controler internet apparait de plus en plus pregnante. des services offiziels sont désormais créés avec du personnel dévoué !
    si le chaos arrivait, je vois fort bien des files de berlines teutonnes roulant à tombeau ouvert escortés par des blindés, avec dans les coffres de quoi maintenir un niveau de vie confortable sous des cieux plus cléments, direction le bourget ou Villacoublay, voire Issy les Moulineaux .
    à condition que les chiens de garde ne se retournent pas contre leurs maitres , surtout si une place ne leur est pas reservée dans l'avion , hélicoptere, dirigeable, millenium falcon (rayez les mentions inutiles).
    Piero San giorgio décris fort bien cette saynette dans son livre. elle m'avait bien fait rire.
    peut etre meme qu'un futur Massilia ira s'amarrer au Verdon pour attendre le gros de la troupe de députés sénateurs, conseillers qui fuiront une animosité populaire agrémentée de piques ou de fusils d'assaut (soyons modernes).
    n'étant plus guere concerné, je dois dire que ce scenario serait farce si le coté tragique des dégâts collatéraux concernant le bon peuple était exclu.
    je ne pense pas que les forces de l'ordre puissent s'opposer longtemps à un chaos de part leur propre famille à defendre, j'inclus la dedans police gendarmerie douanes pompiers et bien sur les composantes de l'armée. déjà qu'il y aura quelques explications de gravures dans leurs rangs. l'eurogendfor par contre je me méfie de ceux là, ils ont un petit coté commissaire politique qui ne me plait pas du tout. mais je me trompe peut etre.
    peut etre meme aurons nous un mur en 2023 ? séparant deux ethnies, deux religions, la chose se fait ailleurs, pourquoi pas chez nous.
    l'avenir est mal barré, rien qu'a voir ce qui se passe en Grece aujourd'hui, sur nos cotes au nord comme au sud. et bientôt dans la capitale .
    pour moi ce sont des signes, le temps presse, il y a un an je n'aurai pas dit cela ainsi.
    bonne preparation à tous, faites attention à vous !
    hermann stoss .

    RépondreSupprimer
  12. 2/2

    Que va-t-on observer concernant les Citoyens Responsables, y compris gendarmes et policiers ? Chacun va rester chez soi et défendre son foyer. Pas question pour un esprit sensé de laisser ses stocks, famille, possessions sans surveillance. Laisser sa femme et ses enfants seuls pour aller rejoindre ses potes à 2 km, et « se faire un Auchan » ? Puis revenir pour voir sa maison sans doute pillée, femme violée, parce qu’on vous aura vu partir, etc.

    Non, même pas en rêve un « survivaliste » ne doit bouger de chez lui les premiers jours, voire semaines de chaos, sauf cas de force majeure. Alors, le groupe… C’est pour cela que je ne cherche pas à savoir qui de vous habite près de chez moi, parce que lorsque l’anarchie surviendra, je ne bougerai pas de chez moi, et vous auriez intérêt à faire de même. Après, il est possible que l’on soit obligé d’évacuer le domicile, parce que incapable de le défendre… Mais faut que l’autre soit capable matériellement de vous accueillir, et ses stocks ne vous sont pas destinés… et l’amitié pourrait durer le temps de se rendre compte que ses stocks iraient mieux pour vous seul… et sa femme aussi, du coup…

    Le seul groupe viable en cas de conflit civil est :

    1/ Les membres de l’habitation ; la famille proche.
    2/ Le voisinage immédiat.
    3/ Le quartier ou petit village.

    Inutile de préciser que les « gens du voyage » seront ultra favorisés ; ils réunissent les 3 conditions, et ils sont armés…

    Le meilleur conseil que je puisse donner à ceux qui voudraient se rapprocher de l’idéal des gens du voyage (l’idéal de survie en cas de SHTF), c’est de réunir vos amis, les VRAIS amis (voir famille), ceux de votre groupe de survie, de tous déménager dans le sud-ouest-ouest, et de se regrouper au sein d’un même voisinage.

    Voir carte ; évitez simplement les zones vertes :

    http://livreducitoyen-soldatoccident.blogspot.fr/2015/04/la-france-aux-alentours-de-2029.html

    RépondreSupprimer
  13. 1/2

    Bonjour à tous,

    Excellent article, comme d'habitude, Pierre.

    - Etre constamment à couvert, c’est clair. Et pas derrière n’importe quel couvert…

    - Observer sur les côtés de son couvert, et pas au même endroit ni au-dessus, très pertinent. Combien de « touristes » se sont fait shooter en levant la tête plusieurs fois au même endroit ?

    - Sa sécurité avant toute chose ; avant de vouloir absolument tuer l’ennemi, penser à sa propre survie : changer de cachette régulièrement, être camouflé, ne jamais prendre la confiance ni se relâcher… C’est stressant, et le stress tue, oui. La guerre use prématurément corps et esprit.

    - Le combat par arme à feu, c’est fun au cinéma ; dans la vraie vie, ce sont vos sens qui vont s’user (ouïe, vue, etc.), votre corps (articulations), votre esprit (syndrome post traumatique), etc. Bref, évitez les échanges de tir autant que possible.

    Un exemple des règles de survie basiques à observer pour un Citoyen-Soldat :

    http://livreducitoyen-soldatoccident.blogspot.fr/2015/05/les-13-commandements-du-citoyen-soldat.html

    - J’adore la série The Walking Dead, et je la trouve plutôt réaliste comparée aux soupes que l’on voit ailleurs. Mais, dans la vraie vie, ce sera atrocement pire.

    Regardez cette vidéo, c’est The Walking Dead en vraie, et ce n’est que la version soft et pacifique de la merde à venir :

    https://www.youtube.com/watch?v=syyl0gfNDRE

    La preuve, je lis ici que certains attendent le jour du chaos pour constituer un groupe et aller « se servir » dans l’armurerie, l’épicerie, le supermarché du coin… Et que se passe-t-il si plusieurs « Citoyens Responsables » ont la même idée ? Avant même de voir la queue d’un zombie, des groupes d’Occidentaux, voire groupes ethniques, vont s’entre-tuer autour d’une armurerie ou supermarché…

    Monumentale erreur. Un Citoyen Responsable, voire survivaliste pour certains, bien que je n’aime pas ce mot, c’est le gars qui a anticipé cette merde, et qui, JUSTEMENT, évitera de sortir les premiers jours de chaos !

    Il laissera tous les moutons s’étriper autour des armureries et supermarchés !!

    Autre remarque par rapport à ceux qui parlent de groupe. Sur le papier, vouloir en constituer un, c’est très bien. Mais, dans la pratique, si votre groupe n’est pas domicilié autour de votre maison, ce n’est pas la peine d’espérer le revoir le jour du chaos.

    Imaginez ce qu’il va se passer : l’anarchie, les émeutes, des bandes de zombies (changez ce mot par celui de votre choix) qui vont piller les maisons, violer, bref, soulager leur haine et la pression ethnique accumulées depuis des années.

    ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merde... en plein dans la zone verte...

      Trinity

      Supprimer
  14. bonsoir a tous!
    il est évident que des les premieres informations offizielles concernant l'insurection de 998 zones de non droit (façon de parler, c'est un droit exogene qui s'y applique), les survivalistes , déjà avertis par les médias alternatifs auront pris les devants.
    soit ils habitent déjà dans leur BAD et la moitié du boulot est fait, soit ils habitent en zone rurale pas loin d'une grande ville et là ils ont interet à numeroter leurs abattis une fois les stocks en ville croqués par les zombis et les habitants non encore contaminés., soit ils sont en ville et il est tres possible qu'il faudra trouver le sac d'évacuation , le gilet tactique et le petit outil qui va bien fissa fissa, car pour eux ça va etre tres vite invivable, a moins de constituer un mega groupe, encercler le quartier des zombis et se livrer à quelques déprédations préventives que la morale reprouve mais qu'ils admettront tres vite (se rememorer aout 1944 et la reconciliation franco-française) .
    j'ai eu l'occasion d'assister à des scènes de pillages lors de manif, vous n'imaginez pas comme ça va vite, de vrais sauterelles dans un champs de blé, alors comme l'écrit Ronan, anarchie, emeute, zombi-teams, ça promet du sport!
    surtout que nos cheres compagnes auront interet à s'assimiler à la condition des femmes boers lors du grand trek au XIX siecle, prete à faire le coups de feu pour defendre la progeniture, pour cela je ne me fais pas de souci , je n'ai pas épousé une virago féministe à tendance boboide et sa formation de base a commencé il y a longtemps, meme si il reste beaucoups à faire!
    néanmoins, se barricader dans la maison en attendant que ça se passe, j'ai un peu de mal à imaginer que ladite maison ne tentera quelques zombis.
    je pense qu'il faudra rameuter les bonnes volontés à toute allure si la zombi team se pointe, sinon ils vont se la jouer à la napoleon, reduire les résistances les une apres les autres jusqu'à tomber sur un os.
    j'ai beaucoups de mal en effet à imaginer les gendarmes du canton se pointer, ils défendront leur brigade et leur famille comme ils le faisaient en Corse ou en Nouvelle Calédonie avec plus ou moins de reussite.
    donc que faire ? reunir le conseil municipal ? former une milice avec les moyens du bord ? organiser des tours de garde, barrer les voies d'acces ??? se retrancher avec les bonnes volontés dument équipées en esperant que les petits ego démesurés ne petent pas un cable. déjà que la LOI n'existera plus !
    en tous cas, ceux de mon clan, de ma famille savent que s'ils veulent rejoindre ma region, ils devront le faire par leurs propres moyens.
    la vie est faite de choix et il y aura des choix plus que Cornélien à effectuer.
    les arguments des uns et des autres sont recevables, en plus de mon experience personnelle ou j'ai participé a des évacuations de civils face à une insurrection pyromaniaque, j'ecoute souvent mes parents me raconter 1940,; c'est tres interessant quands à la psychologie des gens de l'époque et des moyens pour survivre.
    bonne preparation à tous
    Hermann Stoss

    RépondreSupprimer
  15. bjr,pr Rhonan Dirz, tu parle de moi!aie aie aie!! rectification,je n'ai pas besoin q ce soit la merde pr prendre si je le veus ce q je veus lol,non sérieux quand je disais prendre une armurerie (tt est relatif et quitte a piller une grande surface je te laisse ton auchan,je préfère METRO[grossiste])ta video est marrante pour moi et d'autres je penses,ta jamais prit le metro en semaine avec une greve au heures de pointe a paname(paris) et c nous ls dit civiliser(hahaha) bref, ex: 4 a 6 de mes voisins que je connais bien dans ma rue (40 a 60 logements) seront op a défendre les leurs,mais au momment venu (malheureusement),perso a l'heure dite pour eux je fais quoi, j'attends qu'ils crèvent la faim et viennent toquer a ma porte??(probleme en +)je déterre un 12 pour eux???(probleme en +) ou j'avise et propose qu'ils s'équipent a moindre cout???? (par la meme occasion ms autres voisins) histoire de sécurisé notre lieu d'habitation commun,(apres pour la pharmacie je connais tres bien la patronne) deja je vais la voir (ta cru q j'allais jeté un pavé ds la vitre,mdr)et lui explique si c pas nous(elle et moi) qui vidont sa reserve d'autre le ferront,apres a elle de voir! pareil pr mon buraliste(au pire je leur fait un cheque) c'est dans ce sens q je parlais d'achat panique(pr toi pillages). Mon lieu d'habitation me le permet,j'ai ts 3 critères,famille rue village,quand ls 1er feux de joie ce verront du ciel pr moi j'aurrais une 20km pour aviser de ma situation,quant a ta carte elle est moyenne, bassé sur statistique,je suis du 63 si on regarde ta carte je suis chez ds résistants bas de gamme (ds barres de rire) le bougnat(auvergnat) comme le breton l'alsacien ou le basque et d'autres est + q chauvin et je m'inquiète pas.Toi Rhonan tu va te terrer pendant 15jrs/1 mois et apres quand ts petits aurront de la fievre tu vas suplier qui pr avoir ds médocs ts zombies!!! c'est dans ce sens que je vois ls choses,car ici c'est pas le centre afrique,ta cru que ls pillards vont voler quoi de la bouffe,non tu les verras a footlockers,boulanger prendre ds écrans plat,ds fringues ,de plus tu dit vouloir rester en categorie c,mais tt le monde sait qu'il te faut DES ARMES et arme de poing,tu compte les avoir comment????Haaa au momment voulut me diras tu.C'est pour cela que les ennemies(voisin) de mes ennemies(zombies) sont mes amies!car sache que avant une guerre de religions les problèmes ethnique,black blanc beur,noich et autres feront ds dégâts(le blanc aime pas le noir,le noir aime pas le noich,le noich aime pas le beur,etc etc....)donc si je peus eviter quelque temps ls problèmes en (pillant) a bonne usage ,et en aidant mon prochain,desole mais je le ferrai!!!sache Rhonan q je ne t'agresse pas ceci est une discussion entre bonhommes,et m'escuse par avance si je te blaisse dans mes propos,ceci n'est pas voulut,cldt Tony

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. votre problème est que vous raisonnez dans une optique ou il y a un reste de droit,sans droit qu'elles règles appliquer ? doit on garder des règles morales après la disparition du droit qui en tient lieu pour les plus immoraux d'entre les citoyens ?Chaque structure humaines , pour tenir dans le temps se doit d'adopter des conventions organisant la vie en communauté,les Amishs aux Us etc etc etc cela peut se baser sur une religion ou sur la notion de nécessité au choix .Le droit par nature laïque n'est pas forcément juste , or une société ne peut tenir que si un minimum d'équité existe.Alors Vae victis(malheur aux vaincus) et "ici la jungle respecter nos lois" ou groupe à responsabilité humaine et non purement animale ? votre choix fera que vous vivrez ou serez tué ,ne vous trompez pas!!! !Cordialement

      Supprimer
    2. 1/2

      Bonjour Tony,

      Il est difficile de prévoir exactement comment se déroulera la chronologie du chaos qui touchera la France. Notre pays à un déclin identitaire qui lui est spécifique. On peut évoquer le Liban, l’ex-Yougoslavie, la France divisée du Moyen-Âge, etc. Mais, malheureusement, il y a une réelle part d’inconnue dans notre futur ; on sait juste qu’il sera merdique.

      La carte que je vous montre :

      http://livreducitoyen-soldatoccident.blogspot.fr/2015/04/la-france-aux-alentours-de-2029.html

      … est largement simplifiée. La réalité sera évidemment plus complexe. Il y aura de multiples zones insérées dans une zone plus grande. Je prends mon cas :

      J’habite dans le Pas-de-Calais. Sur ma carte, je suis en zone verte, donc dans le caca. Seulement, au sein de cette zone verte, il y aura (du moins au début du chaos) de multiples zones bleues et rouges. Je vie dans un secteur, entre Douai et Arras, qui est actuellement majoritairement peuplée d’Occidentaux. Donc, si l’anarchie survenait demain, je ne serais pas en territoire islamisé.

      Seulement, le hic est que la carte est très temporelle ; il ne faut la prendre que pour une réalité qui pourra exister, mais ne durera pas. Car, pour reprendre mon exemple, la zone occidentale dans laquelle je vie finira à terme encerclée, sans possibilité (ou très rare) de ravitaillement. Ce qui obligera à une évacuation pour rejoindre le sud-ouest-ouest de la France.

      Bref, prenez la carte comme une indication temporelle.

      Sinon, ayant vécu en Ile-de-France durant 45 ans, oui j’ai pris tous les métros et RER qu’il était possible pour constater le déclin. J’ai même conduit des bus RATP durant 3 ans dans le nord de Paris… et j’ai lâché l’affaire avant qu’un drame ne survienne.

      Concernant mon voisinage, pour ma part, personne ne sait que j’ai des stocks et des armes… et c’est mieux ainsi. J’aimerais aussi pouvoir faire confiance en un groupe, car vivre seul ne sera pas possible. L’union fera la force et seule une communauté sera viable.

      Comme je l’explique sur mon blog, seul un groupe, voire petite communauté, pourra s’en sortir. Un homme seul, même super armé et entraîné, ne fera que fuir au mieux. Je n’ai pas ce groupe sous la main, malheureusement, et si vous en avez un, j’en suis heureux pour vous.

      A suivre...

      Supprimer
    3. 2/2

      Sinon, je ne crois pas en un chaos durable sans loi ni foi. L’anarchie ne durera pas, et forcément des règles communautaires vont s’instaurer, d’abord locales, puis régionales et ainsi de suite. Et il y aura toujours un semblant de gouvernement.

      L’avenir est un trou noir. On ne peut que supputer le court terme, et on le voit d’ailleurs sur l’excellent site de ré-information fdesouche :

      1/ Une montée exponentielle de la violence.
      2/ Des forces de l’ordre de plus en plus débordées.
      3/ Une République dans le déni qui fait tout pour masquer un pays qui entre progressivement en guerre civile. D’ailleurs, tout comme elle n’a jamais nommée le conflit algérien de guerre, elle ne nommera jamais ce qui va venir de guerre civile.
      4/ Entre la dictature qui se met en place (contrôle des armes, etc.), la paupérisation de la population et l’accroissement des crimes et violences, le peuple, et d’abord les plus faibles (les blancs isolés, femmes et vieux en premier), souffrira dans le silence des médias. Les Occidentaux vont ainsi payer ce déclin de leur vie par millier avant qu’une lutte armée et une défense s’organise.
      5/ Tout est possible : sans sursaut patriotique, pas de lutte armée ni de guerre civile. Juste le massacre d’Occidentaux. Ce sursaut, qui en sera l’auteur ? Chaque occidental attend patiemment dans son coin… quoi ? Que l’armée bouge. Le pouvoir physique est en effet détenu par l’armée et la police. Mais, sachant que ces corps de métier sont de plus en plus « africanisés » et que le recrutement se fait de plus en plus parmi la communauté maghrébine, à terme il ne faudra rien espérer d’eux.

      Tout est possible, donc. Le pire étant que les Occidentaux, par faiblesse, par résignation, par peur d’une mort violente (qui arrivera pourtant certainement), et parce que la République/média/Justice socialo-communiste fait tout pour émasculer le mâle blanc nationaliste (donc forcément raciste), ne se soulèvent jamais : Soumission puis disparition.

      Supprimer
    4. Cher Rhonan, je ne peux que souscrire à vos propos appuyés par une bonne connaissance du sujet. Personnellement, je crains que nous n'ayions pas à sortir la ferraille car nous passerons d'une autorité à l'autre (laquelle?) sans qu'on s'aperçoive de rien. Après tout, en son temps, l'empereur Constantin a crée une belle surprise à ses sujets. Comme vous, ne pas compter sur les institutions, le politique (Oubliez Sainte Marine et son cheval blanc) et créez un réseau fiable et proche. Le sursaut sera difficile après la destruction de la nation, de la famille, de notre culture et du genre, donc Sie sich Demerden en attendant. Quant aux éternels optimistes, ils vendront ce qu'ils peuvent le moment venu en pensant qu'ils ont un pied dans le monde de la macro-économie, déjà qu'ils pense que l'invasion actuelle est un enrichissement...
      Par contre, j'ai aussi peur que l'ennemi ne soit pas bien identifié. Celui qui nous fait chier tous les jours, soit, mais aussi celui qui pond des lois que nous n'approuvons absolument pas aussi. C'est à se demander si nous aurons assez de munitions pour tout ce monde. Votre concept de soldat citoyen me plait bien et bien qu'ayant une expérience certaine du combat 0-600m, je ne saurais l'enseigner car il m'est impossible de théoriser sur 90% de loterie. Votre savoir dans le domaine devrait se diffuser plus largement ici, ne serait-ce que pour fixer un but idéologique.
      cc

      Supprimer
  16. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  17. Cela est vrai,chacun de son coté ,nous sommes mal barré,Mr Rhonan deja pour votre blog bravo,j'y vais régulièrement,mais vous dites vous meme qu'en tant q citoyen soldat il faut casser ls codes,chose q je ferrais,sachez que personne ne sais pour ma preparation,quand je dits q ms voisins viendront me voir c'est pas pr ms stocks, c'est juste ls commérages de voisinage(suite au probleme),je suis dans le bourg voie publique passage pour 1 voiture pas 2,de ma fenetre je peus serrer la main du gars d'en face(j'abuse mais c presque ca),je vais pas déterrer un 12 pour eux( cela veut dire que je ne vais pas donné mon arme ou celui d'1 membre de ma famille) dans mon bled il y a ds chasseurs(petite 40au moins) plus ls tireurs sportif,matons et keuf,tt ca c sur,il n'empêche que je vois mal mon voisin policier ou chasseur donner une armes,maintenant allez ce servir et de + augmenter nos chances et stocks(individuel) je dit oui et ne serrai pas seul,vous regardez The Walking Dead moi aussi,fin de saison 5,ils sont ou? dans une petite VAD(ville autonome durable) avec excursion(pillage)!!!je me permet de vous conseillez Jéricho, malheureusement a peine 2 saisons(bizarrement interrompue),vous comprendrez mieux,car avant d'évacuer ls miens si je peus réfléchir a 2 fois avant c mieux et si pour cela ,ont doivent (voisins et moi)fortifier et modifier(autonomie) notre village,ok apres voila si il le faut je saute sur mon plan b,

    RépondreSupprimer
  18. coucou les gars, un petit mot de mon Jura Gaulois ..... grâce à survivre au chaos et à ses articles très complets, j'ai progressé et en vous lisant, appris tout le reste, mais voilà une info, qui même si elle n'est pas en lien direct avec l'article, est à prendre en compte : j'ai passé une journée complète au tribunal correctionnel, dépitée ..... j'ai vu passer une bonne vingtaine de voyous et quelques autres "coupables". Résultat des courses : les voyous étaient TOUS des récidivistes ayant commis des actes malhonnêtes, violents, mauvais, bref, il ne s'agissait pas de dépassement de vitesse ou d'un verre en trop, mais de gars qui avaient jusqu'à 29 condamnations et dont le casier judiciaire était aussi long que la liste des produits aussi ingirgités. Et là, suprise : pour ainsi dire le procureur appelait quasi toujours à la clémence, ils avaient de (bons) avocats (pas commis d'office) et roulaient en BM (avec les réserves de stup mal cachées dedans), les 2 juges leurs faisaient la morale (c'est pas bien mon petit) et ils prenaient tête basse en disant oui oui et hop, entre 2 et 4 mois avec sursis plus 100 euros d'amende et parfois 100 heures de travail d'intérêt général à exécuter sur 18 mois. (je suis d'accord avec le principe de réinsertion, mais ce n'est pas là que ça blesse). Je vais vous dire ce qui blesse : un pauvre gars, retraité, a bati sans autorisation un abri à voiture dans son jardin : le procureur a crié au loup, 17.000 euros d'amende, 1 femme s'est fachée après la maitresse de son mari : 1 mois avec sursis et un discours féroce du procureur (je pèse mes mots), la traitant d'égocentrique psychorigide et réclamant bien plus .... maintenant je vais enfoncer le clou. Je ne suis pas raciste (pour de vrai) : mais 90% d'étrangers. Voilà où en est notre société, les juges avaient visiblement peur, mon amie qui était avec moi a voulu aller aux toilettes du tribunal : pas possible, l'un des malfrats de service y était en train de se droguer pendant que son pote tentait de rentrer dans tous les bureaux pour réclamer de l'argent .... pas de contrôle des sacs à l'entrée (on pouvait amener sa kalach favorite), etc...., imaginez vous tout ce que ce petit monde va faire lorsqu'ils vont avoir vraiment faim .... Il y a lieu de craindre le pire. Ils sont drogués, le plus souvent sans la moindre barrière morale, alcooliques aussi (leurs addictions vont donc les rendre non gérables), armés jusqu'aux dents et plus personne n'osent rien leur faire .... Sophie et moi (ceux qui sont venus dans le Jura savent qui est Sophie), avons brutalement réalisé à quel point nous étions placés face à la nécessité de prévoir et bien relire les derniers articles ..... Ce qui nous attend, ce ne sont pas uniquement des pères de familles affamés pour leurs gosses, mais des mecs sans foi ni loi .... Babette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien le bonjour Elizabeth ( et cie^^),

      Rien de nouveau sous le soleil... Par contre c'est une idée ça, d'aller passer du temps au tribunal, histoire de s'imprégner de la réalité ( ah si je pouvais y amener ma femme...).

      Portez-vous bien, bien cordialement, B.

      Supprimer
    2. re, j'ajouterais a propos de <<...Ce qui nous attend, ce ne sont pas uniquement des pères de familles affamés pour leurs gosses, mais des mecs sans foi ni loi...>>, qu'effectivement monsieur/madame "tout le monde" risque (vas?) a un moment ou un autre de péter un plomb (y compris ceux préparé). Et la clientèle des tribunaux dont tu parle babette, sera de la "partie"...

      Mais a cela il faut ajouter, comme ça a été dit, il me semble, dans un article sur ce blog, tous ceux ayant une dépendance médicamenteuse (avec ou sans "troubles" psychiatriques), plus ceux ayant une "motivation idéologique"...

      Il n'y a pas 50 000 solutions, comme ça été dit et redit, il n'y a de solutions viable dans le temps que dans le regroupement.

      Et comme Rhonan le dit, tout le monde attend une sorte de messie fédérateur.
      Perso je me demande depuis un bail ce que foutent/pensent/attendent ces hauts gradés de l'armée issu de "grandes" familles ( soit par le nom, la tradition etc...), ayant suffisamment de culture, d'éducation, etc, pour "apprécier" la situation ( et mener la barque le temps d'assainir la situation)... Sans penser a une guerre civile, pour ma part ça fait déjà un paquet d'années qu'il y a motif a renverser ce gouvernement, pour traîtrise, incompétence -non, ce n'est pas de l'incompétence, au contraire...-..."euh"..., et bien, traîtrise est largement suffisent, pas besoin d'autres raisons...

      Bien cordialement, B.

      Supprimer
    3. Le tribunal !! , je viens d'y passer car j'ai été agressé et je suis plus tout jeune , j'ai fait l’Algérie comme appelé , donc pour me défendre car la bataille était inégale mon agresseur était jeune , j'ai sur moi un "GUARDIAN ANGEL" du poivre , et bien je vous le donne en mille , j'ai été condamné !! , ils ont pas reconnu la légitime défense car le "GUARDIAN ANGEL" est considéré comme une arme ! du poivre !! elle va bien la justice !il aurait fallu que je me fasse tabasser et me retrouver a l’hôpital pour avoir gain de cause !!

      Supprimer
    4. Coucou babette et les autres,

      Bienvenue dans mon monde! L'injustice, mais alors la vraie, la moche, et la plus hypocrite (ou alors comment faire casquer deux fois plus le ptit vieux qui se gare mal pour compenser le connard qui lui a un casier long comme le bras, mais qui a aussi le bras très long...), je la connais malheureusement trop bien. Et trop souvent, à l'annonce d'un verdict, je me vois comme dans la pub à faire des yeux ronds et à me dire "ah ben là je vois pas..."
      Dans tous les commentaires que j'ai lu, et comme je l'ai déjà dit précédemment, effectivement, si le chaos est suffisamment profond pour que rien ne revienne à la normale, il ne faudra plus compter sur les institutions de l'Etat. Chacun, et moi la première, ira protéger sa famille (peut être bien en piquant quelques armes au passage, si y a moyen...)
      Aujourd'hui, on est beaucoup a faire un travail en rapport avec la police/justice uniquement pour toucher notre paie à la fin du mois, et beaucoup du coup à ne plus y croire du tout. Le pire c'est d'expliquer à son entourage où en est la situation, ce qu'on voit chaque jour, les incohérences du système, la honte de devoir expliquer à des victimes qu'on ne peut rien pour elles, et que ça ne dépend pas de nous, et de s'entendre dire qu'on est à moitié cinglé ou parano... sûrement parce que claire chazal elle sait mieux que nous comment ça se passe.
      Tout se passe de façon insidieuse, comme ces insectes qui pondent leurs oeufs dans une vache et que la vache se fait bouffer de l'intérieur sans s'en rendre compte... en tout cas, quand elle percute, c'est foutu pour elle. Ben nous c'est pareil, on se fait rouler dans la farine, de temps en temps un joli coup de filet passe aux infos pour détendre l'atmosphère ("ah ben vous voyez bien qu'ils font quelque chose au final!"), mais en vrai... c'est vraiment moche et tout pourri. Et quand on se sera rendu compte qu'on s'est fait bouffer, ce sera trop trop tard.
      J'ai la trouille de ce qu'il pourrait arriver, mais je dois bien avouer que j'ai quand même envie que ça pète, on peut pas continuer à vivre dans un monde comme celui là, ça devient juste pas possible.
      En espérant que ceux qui resteront ne rebâtiront pas tout pareil et prendront conscience de ce qui ne doit plus être fait...

      Trinity

      Supprimer
    5. Les citoyens qui sont entrés dans la police l'ont fait j'en suis certain ,pour défendre des valeurs .Or premiers a respecter les lois , ils en arrivent a l'exactement inverse de leur engagement , a savoir faire appliquer des textes qui protègen,t les malfrats (ex: les squatters )Comment peuvent ils arréter des dealers alors que l'état lui même organise des salles de shoot ? et des exemples de ce type il y en a 1000,voir ressortir rigolards ceux qu'ils ont mis des mois a arréter doit leur faire particulièrement plaisir puisque ils continuent !!!

      Supprimer
    6. Janus, vous me permettrez de ne pas être d'accord avec vous sur la poulice fronçaise. Je les trouve très vindicatifs contre les blancs, que ce soit au bord des routes ou en GAV, voire en manif pour tous, alors que rien ne les oblige à faire preuve de zèle envers les autochtones qui sont les pricipaux contribuables de ce pays. Par contre je les trouve moins zélés contre du zyva. Sachant qu'ils précèdent la justice, ce sont les premiers coupables car ils collent exactement à la doxa de ceux qui commandent le pays, et accessoirement qui veulent notre disparition. Avons-nous besoin de cette police qui ne nous protège pas? D'ailleurs ce seront les premiers à vous déssaisir de vos armes obtenues légalement et qui vous livreront à l'ennemi, comme cela s'est fait dans une ex-colonie proche dans les années 50/60.
      J'ajoute que quand vous sortez de la légion et que vous pratiquez des sports de combat, ils se foutent bien de votre gueule quand vous vous faites prendre.
      cc

      Supprimer
    7. Relisez mon texte je ne dis rien d'autre,ils sont les instruments du pouvoir en place a leur insu de leur plein gré et doivent se sentir assez mal pour certains ,,de devoir pour gagner leur croute faire un job devenu merdique par suite des déviances de la loi.Ce qui n'exclue en aucune façon que aussi parmi eux , il y a des fanas de la répression surtout quand ils ne risquent rien

      Supprimer
    8. Oula! Pourquoi tant de haine (lol!) Non, blague à part, vous avez raison sur pas mal de points, mais vous voyez la partie émergée de l'iceberg. Ceux qui contrôlent sur les routes ne sont pas la majorité, je sais bien que, comme dans tous les jobs, y a des cons, et que certains ont la main trop leste ou la "contraventionnite aigüe", et que cela ne sert malheureusement pas à leur image. Cependant, déjà de là à dire qu'il ne leur arrive rien, j'ai des exemples tout proches de moi pour vous dire le contraire, mais bien sûr, ce n'est pas ça qu'on montre dans les médias. Après, dire que la police est"moins zélée contre du zyva", d'expérience, je peux dire que ce n'est pas l'envie qui leur manque, le problème étant que le flic de base obéit à des gens qui obéissent à des gens, qui obéissent à des gens... qui donnent des ordres d'un bureau sans aucune connaissance du terrain ou de ce qu'il faut faire. Par contre, le mec d'en haut s'en fout de savoir comment tu vas appliquer ce qu'il a dit. C'est comme ça qu'on en arrive à des situations ou malgré plusieurs dizaines d'appels de riverains pour des problèmes dans un quartier de merde, on leur dit gentiment "non, vous n'y allez pas, vous n'êtes pas assez nombreux."
      Après, moins zélés contre du zyva, mais comme vous le dites, à force de les voir sortir alors qu'ils n'ont même pas terminé leur procédure, les flics sont peut être effectivement devenus moins enclins à risquer leur vie et leur taf (parce que si ça tourne mal et qu'un véhicule est cassé, ouh là là c'est pas bien!) pour des gens contre lesquels la justice ne fera rien. Après je suis d'accord avec vous, ce n'est pas une raison pour s'en prendre au pékin moyen qui aura eu un moment de faiblesse.
      Il y a des cons partout, et dans ce genre de métier, malheureusement, certains prennent la grosse tête et se la pètent un peu trop, encore une fois, l'ivresse d'une certaine forme de pouvoir et de domination. Mais il y a aussi dans ces métiers beaucoup de personnes de bonne volonté, qui essaient encore de faire en sorte qu'une certaine forme de justice soit faite. Pourquoi la police persiste à arrêter des individus qu'elle sait sortis en moins de deux? Peut etre parce que ça reste la seule façon d'(un peu) les faire chier. Ils iront peut être pas en tôle, mais on les arrêtera 20 fois, 30 fois s'il faut, au moins on pourra pas leur reprocher de pas faire leur taf.
      Ouais, d'accord avec vous sur certains points, mais quand même, comme dit la chanson "y en a des biens".

      Trinity

      Supprimer
    9. Bonjour,

      Il doit bien y avoir un ou plusieurs poulets ( peut importe le plumage : de la jaune, de la blanche, de la municipale, de la nationale et autres emplumés ) qui fréquente ce site.
      Quels sont: votre vision de vos avenirs citoyens et projets de vie quand la merde frappe le ventilo? et avec qui vous associez vous?
      Que ferez vous de vos savoir-faire ( je parle pas pour des prunes ;) )

      Allo, me recevez-vous?

      laurent

      Supprimer
    10. Juste une question: une fois que la vraie merde frappera le ventilo, c'est à dire quand aucun retour en arrière ne sera possible, pourquoi voudriez vous qu'ils agissent autrement que la plupart des gens?!? Mis à part peut être leur formation et leur expérience du terrain qui leur permettra d'être plus réaliste sur les menaces qui se présenteront et mis à part peut être la proximité de l'information (et encore j'en doute) avant que les lumières s'éteignent qui leur aura permis de se préparer à l'avance, de "sentir le vent tourner", en quelque sorte, pourquoi voudriez vous qu'ils réagissent différemment des autres? J'imagine que ceux qui auront une famille lâcheront tout pour les retrouver, peut être les chiens fous resteront au service d'un Etat qui n'existera probablement plus... la vérité, c'est que personne ne sait comment on réagira, peu importe le métier qu'on exerce.
      Quant aux associations potentielles, qu'est ce que vous croyez? Là encore, ce n'est pas le métier qui entrera en ligne de compte, certains s'associeront entre eux, parce qu'ils auront pu constituer un groupe avant la merde, et peut être entre eux, d'autres profiteront des "mauvais contacts" et des expériences de leur vécu professionnel pour fraterniser avec l'ennemi... qu'en sait on?
      Quant aux savoir faire, j'imagine que leurs pratiques professionnelles peuvent être mises à profit dans un groupe, mais ni plus ni moins que celles d'un maçon ou d'un médecin à l'échelle de son métier...

      En fait je ne vois pas bien où vous voulez en venir... ;)

      Trinity

      Supprimer
    11. Laurent, vous pointez un sujet crucial: le niveau de tout ce qui porte un uniforme. Entre un ASVP de Trifouilly les oies et un officier du RAID, y a une marge. Maintenant, demander leur avis à des gens dont l'une des fonctions est l'infiltration ma paraît risqué. S'associer avec ceux qui vous passeront les bracelets parce que vous votre mode de vie ne plaît pas (Vous n'avez plus d'abonnement à EDF et vous collectionnez 1005 munitions chez vous) me paraît naïf/dangereux/téméraire/inconscient au choix.
      cc

      Supprimer
    12. Bonjour Trinity, bonjour CC

      OPSEC 1, 2,3, 4.

      Merci de vous inquiéter pour ma santé ... mentale, moi même parfois je doute ...
      D'abord, je ne suis rien ni personne et je ne fais que de poser des questions.

      Ce qui pourrait, éventuellement et prétentieusement, être à redouter par le "système" se trouve avant tout entre mes deux oreilles et la disparition de 1000cm3 de matière grise ne manquerait pas à grand monde et ne changerait rien de rien à ce qui vient :) sauf pour mon scalp.

      Pour Trinity:
      Si vous bossez dans le "para" judiciaire ( j'imagine ;) .. ) vous avez déjà eu ce genre de pensées et vous n'avez encore rien décidé parce que vous attendez le dernier moment. N'hésitez plus, apportez vos connaissances et vos informations à un groupe. Au besoin, constituez votre propre groupe.

      Pour CC:
      1° _Il se fait que je pense que les murs les plus hauts et les plus inébranlables sont dans nos petites cervelles ( 1000CM3 ) et que cela forme d'extraordinaires prisons mentales et que c'est là qu'il faut "agir".

      2° _Le premier qui infiltrera cela avec de vilaines intentions ne fera que d'ouvrir la première brèche permettant une prise de conscience chronologique.

      3° _Mes objectifs sont limpides et bien que les options imaginables soient nombreuses ma ligne de conduite restera la mienne. Je m’accommode des valeurs du siècle d'avant la pourriture généralisée, d'une moralité extensible mais une moralité tout de même.
      Alors, m'infiltrer! certes mais pour faire quoi?

      Je pose donc la question à tous les uniformes qui ont des idées sur la suite et ceux qui voudraient bien avoir le temps de répondre:

      - Avec ou contre? Dedans ou dehors? Isolé ou regroupé?

      Laurent

      Supprimer
    13. Constituer un groupe, certes, ce n'est pas une option, mais bien une nécessité, je pense qu'il y a eu assez de sujets et de commentaires pour prouver que seul (ou une seule famille), on est rien du tout. Maintenant... constituer un groupe, pas facile, je me vois mal lors de la pause café, annoncer "bon, qui est avec moi en cas de fin du monde?", déjà qu'on se fout de ma gueule quand j'évoque le fait d'avoir des réserves d'eau, alors... Effectivement, je ne devrais pas attendre, mais ma philosophie de vie fait que je crois que tout arrive quand ça doit arriver et que ce qui arrive DOIT arriver. En d'autres termes, je garde l'oeil et l'esprit ouvert, et s'il y a une opportunité qui pue pas l'arnaque, on verra bien en temps voulu... En espérant que ce soit pas trop tard...

      Trinity

      Supprimer
    14. Quant aux connaissances, mis à part celles que j'ai déjà, qui sont bien minces comparées à certains, je fais de mon mieux pour en acquérir de nouvelles et les transmettre déjà à ma propre famille, je pense que c'est déjà la base d'un groupe. (ben oui je sais je m'y suis prise un peu tard, mais il n'est jamais trop tard pour bien faire lol!)

      Trinity

      Supprimer
    15. Trinity,les chiens aboient la caravane passe,alors plus ou moins ,nous avons tous subi les sarcasmes de gens bien intentionés qui nous ont regardé avec un air de commisération et de pitié pour notre paranoïa.
      Alors mes grands parents étaient de grands malades pour avoir fait quelques provisions avant la guerre (39/45)Vivant a l'abri de grandes villes , il s'avère que pour ne pas passer ses journées a faire les hypers pour des courses alimentaires il a fallu stocker un minimum , au grand damn de ma famille qui finalement trouva fort à propos que manquant de leurs petits gateaux préférés il y en aient eu quelques paquets au sous sol.Depuis ça se passe mieux et les moqueries ont cessé.J'avais néanmoins sans le dire et discrètement fait les stocks que je jugeais utiles.C e sont ceux qui se moquent de vous qui seront les premiers a mendier, alors leurs réflexions doivent glisser sur vous comme l'eau sur les plumes d'un canard Bien cordialement

      Supprimer
  19. bonjour à tous!
    effectivement pour les tribunaux, j'ai pu en avoir quelques idées, je me souviens d'une fois et c'était il y a 28 ans donc pas d'hier, ou j'ai pu constater la meme scene, je regardais mes chaussures tellement j'avais honte pour la justice de mon pays, puis j'ai réalisé qu'il s'agissait d'un plan voulu .
    depuis tout jeune, j'ai vu gamin, les pieds noirs arriver en France dans un triste état, puis mai 68 que j'avais trouvé amusant et 15 jours de vacances, l'année suivante ce fut le debut de la fin pour l'education nationale, en septieme, je connaissais par cœur l'emploi du subjonctif (a coups de regles sur les doigts) .et l'Histoire de France était apprise sans repentance (732, et Charlie Martel à l'abordage)! en sixieme le carnage a commencé et les années suivantes , tout ce qui faisait notre fierté a été trainé dans la boue. j'ai vu la telé devenir écarlate et heureusement pour l'armée, j'étais volontaire pour les paras sinon c'était le comité de soldat au 489 regiment de trifouillis les ablettes. déjà, tous les fils de bourges se faisaient reformer.
    puis ce fut le tour de la classe ouvriere, la justice , la police.
    a part l'état structurel , tout part en sucette.
    je suis arriere petit fils d'immigré de l'est , tres au nord, en une generation , c'était plié, mon grand père était plus Français que les Français, meme qu'il fut resistant des 1940, comme il me disait :"on n'était pas beaucoups" sauf vers aout 1944, là on refusait du monde le dernier jour. beaucoups de collabos se sont reconvertis en coiffeur pour dame.
    pourquoi ce système ne se reproduirait il pas ?
    déjà une raison, le zombi est un etre essentiellement urbain, un arbre, un poisson vivant (pas en carré) le plongent dans un abime de perplexité.
    livré à lui meme, il n'ira pas loin si il n'use de brutalité et de pillage, surtout que son dieu le lui permet par l'intermédiaire de son prophete au casier judiciaire qui ferait peur a un evadé des Baumettes.
    par conséquent il faudra vis à vis du zombi faire preuve d'une resolution impavide .
    je pense avoir une tres bonne connaissance de cette créature dans son milieu favori.
    sans doute ,,il y aura quelques dégâts collatéraux, peut etre involontaires mais qui se souvient de ceux morts sur les routes de la débacle en 1940.
    le probleme c'est la réactivité des gens du cru, au debut ce sera la panique devant les crimes et pillages, je vous le garanti!
    je pense que le matériel russe d'importation est soigneusement caché pour apparaitre au bon moment chez les zombis comme l'était ou est toujours tout le matériel de la résistance communiste d'apres juillet 1941 et jamais restitué ou si peu!
    un avantage, ils ne savent guere s'en servir proprement et gaspilleront leur munition en quelques secondes sauf ceux qui rentrent de leur voyage organisé au proche orient.
    dites vous bien qu'aujourd'hui, si les zombis décidaient une razzia geante sur la capitale, les forces de l'ordre seraient totalement débordées, sauf si l'ordre qui va bien (feu sur les pillards) est donné. et contrairement à certains qui ne voient chez les policiers et gendarmes que des collecteurs d'impots déguisés, je pense qu'il se produirait un certain enthousiasme,en depit de "l'africanisation d'icelle", africanisation qui se reglerait , je pense assez vite, dans l'armée comme dans les forces de l'ordre .
    cependant cela n'ira que jusqu'à un certain point gerable, apres ce sera le grand n'importe quoi de la guerre civile.
    quands à la drogue, les stocks diminueront plus vite que le calibre 12 pour apaiser les craintes et donner du courage à la zombitude, l'approvisionnement sera plus difficile. (plomb contre hasch).
    effectivement, c'est loin d'etre gagné, mais il n'est pas nécessaire d'esperer pour entreprendre ni de reusiir pour perseverer.
    à notre rythme, mais sans surseoir!
    bonne preparation à tous!
    Hermann Stoss .

    RépondreSupprimer
  20. bjr,effectivement ls zombies sortie de leur cage urbaniser sont perdu,cependant il y a 2 choses distinct a prendre en compte. 1)le debut du problème sera crucial,je m'expliques ls zombies(niveau 1) au début seront perdus et fonctionneront par effet de meute,voir tte ls "manifestations"(France/algerie,jour de l'an sur les champs elysée en plus violent) ce serra cassage,pillage magasin fringue telephonie,etc...,apres ls zombies(niveau 2) en general ls(dit) voyoux(dealer,braqueur,violeur,voleur etc)regroupez par quartier(banlieu13 en moins abusé), ceux la seront armées et voudront le pouvoir par la force et la drogue(meurtres il y aura) MAIS sachez au final que ce n'est que la partie visible de l'iceberg donc gérable au final,comme dit mr Hermann,ils utiliseront rapidement leur stock de cartouches,(lobotomisé)a la ricain(je suis zombie mais veut le dernier bmw,avoir ds baskettes a 200euros et passer ds vacances a st tropez ss bossé) c'est nettoyable 2)le vrai HIC la grande majorité dormante (ouvrier, infirmier ,informaticien etc...) ceux la suivront ls VACANCIERS qui (re)viendront de syrie,ou ls coulyballies, fanatique,ils crieront (zombie est grand) en vous égorgeant,ceux la serront discipliné obeissant et sans remord par rapport a leur foi,tres dangereux eux feront du porte a porte et sortiront ds grandes ville ss probleme.Tt ca pour dire : survivaliste resté chez vous 1s/15jrs/1 mois ls problèmes seront tjrs la,voir auront amplifier,quand aux citoyens (Français)soldat regroupez vous et soyer prêt a frapper en 1er et fort avant ls autres,car maleureusement comme dit plus haut nous sommes tous dans notre coin a attendre,alors quitte a attendre autant etres prêt a agir en conséquence,ce qui va ce produire chez ns ne sait jamais vue auparavant et sera brutal. bonne journée a tous.

    RépondreSupprimer
  21. Re,quand a la drogue (douce) marijuanna,pour ceux qui vissent le troc dans un autre article,l'alambic pour alcool et huille c cool,avoir quelque graine de marijeane c mieux (la détention de graine est autorisé, la plantation est interdite a bon entendeur) cela ce fait pousser comme ds pieds de tomate"serieux",et croyé moi la drogue vaudra tt autant q l'alcool ou les médocs c sur,avec le nombre de fumeur de hach (tte couleur confondu)ls futur collabos vous donnerons pour 10gr d'herbe,car logique de cité hlm veut,asservissement par la drogue douce(hach,beuh) destruction mentale par rabla" héroïne"(epave physique,prostitution),coke pr ls Boss et pcp pr ls soldats"elite ou barbare"(utilisé de nos jrs par certain braqueurs),c pas cher"achat graines" et peut vous rendres service,(a voir dans un pays ss loi)

    RépondreSupprimer
  22. bonjour à tous!
    effectivement pour les tribunaux, j'ai pu en avoir quelques idées, je me souviens d'une fois et c'était il y a 28 ans donc pas d'hier, ou j'ai pu constater la meme scene, je regardais mes chaussures tellement j'avais honte pour la justice de mon pays, puis j'ai réalisé qu'il s'agissait d'un plan voulu .
    depuis tout jeune, j'ai vu gamin, les pieds noirs arriver en France dans un triste état, puis mai 68 que j'avais trouvé amusant et 15 jours de vacances, l'année suivante ce fut le debut de la fin pour l'education nationale, en septieme, je connaissais par cœur l'emploi du subjonctif (a coups de regles sur les doigts) .et l'Histoire de France était apprise sans repentance (732, et Charlie Martel à l'abordage)! en sixieme le carnage a commencé et les années suivantes , tout ce qui faisait notre fierté a été trainé dans la boue. j'ai vu la telé devenir écarlate et heureusement pour l'armée, j'étais volontaire pour les paras sinon c'était le comité de soldat au 489 regiment de trifouillis les ablettes. déjà, tous les fils de bourges se faisaient reformer.
    puis ce fut le tour de la classe ouvriere, la justice , la police.
    a part l'état structurel , tout part en sucette.
    je suis arriere petit fils d'immigré de l'est , tres au nord, en une generation , c'était plié, mon grand père était plus Français que les Français, meme qu'il fut resistant des 1940, comme il me disait :"on n'était pas beaucoups" sauf vers aout 1944, là on refusait du monde le dernier jour. beaucoups de collabos se sont reconvertis en coiffeur pour dame.
    pourquoi ce système ne se reproduirait il pas ?
    déjà une raison, le zombi est un etre essentiellement urbain, un arbre, un poisson vivant (pas en carré) le plongent dans un abime de perplexité.
    livré à lui meme, il n'ira pas loin si il n'use de brutalité et de pillage, surtout que son dieu le lui permet par l'intermédiaire de son prophete au casier judiciaire qui ferait peur a un evadé des Baumettes.
    par conséquent il faudra vis à vis du zombi faire preuve d'une resolution impavide .
    je pense avoir une tres bonne connaissance de cette créature dans son milieu favori.
    sans doute ,,il y aura quelques dégâts collatéraux, peut etre involontaires mais qui se souvient de ceux morts sur les routes de la débacle en 1940.
    le probleme c'est la réactivité des gens du cru, au debut ce sera la panique devant les crimes et pillages, je vous le garanti!
    je pense que le matériel russe d'importation est soigneusement caché pour apparaitre au bon moment chez les zombis comme l'était ou est toujours tout le matériel de la résistance communiste d'apres juillet 1941 et jamais restitué ou si peu!
    un avantage, ils ne savent guere s'en servir proprement et gaspilleront leur munition en quelques secondes sauf ceux qui rentrent de leur voyage organisé au proche orient.
    dites vous bien qu'aujourd'hui, si les zombis décidaient une razzia geante sur la capitale, les forces de l'ordre seraient totalement débordées, sauf si l'ordre qui va bien (feu sur les pillards) est donné. et contrairement à certains qui ne voient chez les policiers et gendarmes que des collecteurs d'impots déguisés, je pense qu'il se produirait un certain enthousiasme,en depit de "l'africanisation d'icelle", africanisation qui se reglerait , je pense assez vite, dans l'armée comme dans les forces de l'ordre .
    cependant cela n'ira que jusqu'à un certain point gerable, apres ce sera le grand n'importe quoi de la guerre civile.
    quands à la drogue, les stocks diminueront plus vite que le calibre 12 pour apaiser les craintes et donner du courage à la zombitude, l'approvisionnement sera plus difficile. (plomb contre hasch).
    effectivement, c'est loin d'etre gagné, mais il n'est pas nécessaire d'esperer pour entreprendre ni de reusiir pour perseverer.
    à notre rythme, mais sans surseoir!
    bonne preparation à tous!
    Hermann Stoss .

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour à tous les patriotes réservistes, je pense comme beaucoup d'entre vous que nos cher et bons agents des forces de l'ordre sont de pauvres frustrés qui ne pouvant rien faire contre notre cancer généralisé que sont les zombies, se vengent sur le pauvre gars qui a oublié sont clignotant ou qui a dépassé la limitation de 4km/h! Cependant certains sont resté honnête et juste. J'en ai eu l'expérience il y'a pas si longtemps. Un gitan en RS8 ( 200.000€) à failli defoncé la voiture de ma femme avec ma fille qui roulait devant moi, il faisait la course avec du Ducati... Je l'ai prit en chasse avec mon Kangoo ( oui c'est drôle) et 2km plus loin il ralentissait car au téléphone ha-ha! Je lui ai fait une queue de poisson, résultat défoncé tout son avant gauche (ce qui m'a bien calmé j'avoue). Il est sorti de sa caisse furieux, mais moi encore plus, il a commencé à me dire qui fallait payé je lui ai répondu que je m'en battais les C... Car c'était ma voiture de service, j'aurai même pas des points à moins lol. Il m'a dit qu'il allait appelé la police, ce a quoi j'ai répondu OK j'appelle ! Puis il s'est radoussi, trop tard j'étais chaud, les flics sont arrivés, ma femme les à pris à part pour leur expliquer ma version. Résultat il est parti au poste (pas de papiers, pas d'assurance sur le pare-brise ça fait pas beau sur sa voiture, une odeur de pastis ambiante...) ils n'ont même pas regardé mes papiers ;-) il est sorti très tôt le lendemain matin, je me sait car il m'a appelé pour me menacer ! J'ai donc rappelé la police, ils m'ont dit qu'il devait être remonté car ils l'avaient bien aligné la veille ! Du coup ils l'ont calmé direct. Comme quoi certains congés sont encore justes. Sinon à part cette anecdote , je ne sais pas si vous pensez comme moi mais ce qui nous sauvera, c'est qu'ils sont vraiment très mauvais ces barbichettes, juste 130 morts avec 5 grosses ceintures boom, et des centaines de cartouches de guerre en pleine foule, ils sont très très mauvais et c'est tant mieux.
    Cordialement, Exca.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes sont autorisés.