9 mai 2019

Comment devenir invisible quand tout va mal

Lorsque le chaos sera là, quelles seront d'après vous les premières cibles des pillards, des émeutiers et des idiots paniqués qui ne se sont pas préparés ? Réponse : ceux qui le seront.

Si vous lisez cet article et suivez ce blog, il est probable que vous ne manquerez pas des nécessités vitales quand tout ira mal. C'est le moins que l'on peut attendre de la part de survivalistes.

Ce qui veut dire aussi que ceux qui n’ont pas stocké ce dont ils auront besoin vont chercher en priorité des gens tels que vous. En d'autres termes, vous devez vous cacher...




Le fait de se cacher est le postulat de base. Évidemment, cela peut être accompli en évacuant, ou simplement en restant à la maison. Mais à moins d'être entièrement autonome, vous aurez un jour ou l'autre à vous déplacer dans une zone peuplée. C'est à ce moment-là qu'il faudra ne pas se faire repérer.

On admet généralement qu'il existe trois types de personnes "invisibles" :

Les intouchables : ce sont les sans-abri, les mendiants, les personnes qui appartiennent au milieu de la rue. De toute évidence, ils se caractérisent par leurs vêtements (en loques, bon marché, probablement aussi chauds que possible) et leurs possessions (sacs de couchage, etc.), mais aussi par la façon dont ils se comportent en général.

La prochaine fois que vous rencontrerez un sans abri (ou plutôt la prochaine fois que vous en remarquerez un), regardez comment il marche : tête baissée, allure lente et régulière, à la manière d'un randonneur sérieux et fatigué. Ces gens-là savent qu’ils ont beaucoup de chemin à faire et qu’ils ne peuvent pas prendre le bus. Ceux qui passent devant eux font souvent un effort actif pour ne pas les remarquer - C'est donc un excellent déguisement, bien qu'en temps normal, cela puissent aussi empêcher de pénétrer dans certains bâtiments.

Les gens dont la rue est l'environnement de travail habituel : les livreurs, les constructeurs, les échafaudeurs, agents de voirie, tous ceux qui sont juste supposés être là. Comme l'ont démontré d'innombrables expérimentateurs sur Youtube, une simple veste de haute visibilité (comme celles fluo des pompiers) peut vous rendre invisible à de nombreuses mesures de sécurité simples ; les gens ne les remarquent pas. Cependant, une telle veste ou gilet est conçu pour être visible, par définition, et ce déguisement n'est donc pas sans faille. Ce qui nous amène aux…

Les gens qui se dissimulent volontairement : La plupart d'entre nous n'ont jamais vu ce genre de personnages. Ce sont des hommes (ou des femmes) qui ne présentent aucun stimulus perceptible, autrement dit, qui n'attirent en rien. Ils passent devant vous, et vous ne vous en souvenez plus. Dans presque toutes les situations, il s’agit du déguisement idéal pour se faufiler dans une zone peuplée, voire une émeute, sans se faire remarquer.



Comment devenir invisible


Reconnaître le contexte


Les attributs d'un homme "invisible" dépendent en premier lieu du contexte. Un homme blanc de 1m70 en costume cravate qui regarde fixement un smartphone sera parfaitement invisible dans un immeuble ou une réunion de bureau, mais déparera comme un cheveu sur la soupe lors d'une soirée piscine. Pensez à l'endroit où vous devez vous rendre, et ce qui pourrait être la norme à cet endroit.


Déterminer un référentiel


Dans la théorie des hommes invisibles, ce qui constitue la norme pour les habitants de la région sert de base de référence. Regardez autour de vous, ou mieux encore, projetez-vous à l'endroit où vous devrez être et imaginez à quoi ressemblent les gens qui vivent ou travaillent là.

Ne pensez pas à une personne de votre connaissance qui habite ou travaille à cet endroit, car il s'agit d'un individu en particulier, et le but est de n'être en aucun cas un individu. Imaginez des caractéristiques moyennes qui satisferont chacun des sens :

- La vue : comment les gens s’habillent-ils, se maquillent-ils ? Comment se présentent-ils (souriant ou non, serrant la main ou non, etc.) ?

- L'ouïe : comment ces personnes parlent-elles ? Idéalement, vous éviterez de parler parce que vous ne voulez interagir avec personne, mais si vous aviez à le faire, comment le feriez-vous ? Comment ces personnes réagissent-elles les unes envers les autres ? De manière amicale, ou bien vive et hostile ?

- L'odeur : Oui, l'odeur. Est-ce que ces personnes sont généralement propres ou sales ? Portent-elles du parfum ? Est-ce que l'environnement où elles officient leur donnera une odeur spécifique (les mécaniciens sentiront l'huile et le diesel, les randonneurs sentiront la sueur et la fumée de bois, etc.) Qui ou quoi devez-vous essayer d'imiter ?

Enfin, comment ces gens vont-ils agir ? Cela revêt une importance égale à leur apparence, leur son, et leur odeur (mais une utilisation moindre, comme nous le verrons plus loin). Vous devrez peut-être utiliser des accessoires pour regarder autour de vous ou à vous déplacer sans vous faire remarquer, et il serait bon d’avoir quelque chose d'approprié sous la main.

Par exemple, les personnes à cet endroit sont-elles davantage du style à lire les nouvelles sur un journal papier ou sur un smartphone ? Comment se déplacent-elles ? Avec un but précis, en avançant rapidement, ou bien lentement ? La tête bien droite ou au contraire baissée, comme fatiguée ? Construisez dans votre esprit une image aussi proche que possible.



Être conscient de ses propres stimuli (et les minimiser)


Votre cerveau enregistre d'énormes quantités de données sensorielles à chaque instant. Pour être utiles, celles-ci doivent être filtrées et le "bruit blanc" supprimé.

Vous avez probablement expérimenté l’exemple classique : lors d’une fête ou d'une soirée mondaine, quelqu'un mentionne votre nom à l’autre bout de la pièce. Vous n’écoutiez pas la conversation, pourtant, vous enregistrez le nom parce qu’il est important pour vous. Pour être un homme invisible, vous devez être tout à fait moyen, juste un "bruit blanc", et ne rien produire d’important ni de significatif (c'est donc le moment de garder pour soi ses opinions politiques ou opinions "conspirationnistes").

Personne n’est en réalité une moyenne, et vous aurez inévitablement des caractéristiques inhabituelles et remarquables. Commencez par votre corps. La taille est le facteur le plus important ; elle peut en fait être minimisée, voire directement modifiée.

Si vous êtes plus grand que la moyenne, avachissez-vous légèrement en marchant, tête en bas, les épaules affaissées (une cagoule peut aider à obtenir cet effet). Ne portez pas de vêtements longs (manteaux, robes du soir, robes, etc.) ni la même couleur en haut et en bas, car cela rendrait votre corps continu et accentuerait votre taille.

Les rayures horizontales peuvent accentuer votre largeur et tromper sur votre taille. Des pantalons plus courts et plus amples (plutôt que les jeans étroits) feront paraître les jambes plus courtes et casseront votre ligne.

De toute évidence, des chaussures plates minimiseront votre hauteur. Des bottes à semelles fines sont donc une bonne idée. Cependant, vous ne devez pas seulement utiliser votre propre présentation ; en vous plaçant près de personnes plus grandes vous minimiserez d'office l’attention que l'on pourrait porter sur votre taille.

Les personnes plus petites devront faire le contraire : debout, le plus droit possible. Portez des couleurs continues ou similaires pour garder votre ligne du corps intacte, et des pantalons plus serrés pour souligner la longueur de vos jambes.

Les rayures verticales attireront les yeux sur votre hauteur. Des talons ou des chaussures à semelles plus épaisses vous donneront une taille plus haute, mais faites attention à ne pas vous faire trop remarquer pour autant !

Pour ce qui est des hommes à barbe, réfléchissez bien pour savoir si cela va se fondre dans l'environnement dans lequel vous vous retrouverez. Les grandes barbes ont tendance à être très visibles (sauf chez les hommes plus âgés), mais pourraient aussi cacher votre visage ; considérez ces deux aspects.

Les femmes devraient éviter autant que possible de paraître sexy ou attrayantes (à moins que ce ne soit parfaitement approprié pour l'endroit). Les hommes vont vous remarquer davantage, ce que vous ne voulez pas. Réduisez votre poitrine et n’affichez pas trop de peau.

Les deux sexes doivent enlever les piercings et essayer de recouvrir les tatouages ​​(avec des vêtements ou une crème teintée).

Enfin, minimisez les stimuli de vos actions : ne parlez pas aux gens et n'engagez aucun contact à moins que ce ne soit absolument nécessaire. Ne faites pas de mouvements brusques ni de bruits forts.



Se conformer à la ligne de référence


Après avoir pallié à vos caractéristiques principales en tant que personne, vous devriez ressembler, autant que possible, à une "tabula rasa" (toile vierge). A présent, vous devez ajouter ou modifier tout ce qui est possible pour se conformer à la base de référence que vous avez établie. Faites attention cependant : le but n'est pas d'être un exemple parfait du genre de personne que vous pourriez rencontrer, mais une moyenne !

Prenons l'exemple d'une salle de sport. Si vous apparaissez comme l'exemple parfait d'un bodybuildeur, les gens vont vous remarquer. Dans ce cas, vous seriez extrêmement musclé, grand et beau, avec une peau parfaite et des yeux étincelants.

Difficile de passer alors sous le radar... Mais pendant que les gens regarderont la silhouette divine du parfait amateur de sport, personne ne remarqua le lambda moyen dans le coin : taille moyenne, stature moyenne, levée de poids moyens comme s’il venait ici depuis quelques mois.

Donc habillez-vous conformément à la référence de l'endroit où vous serez. Dans la plupart des environnements urbains, cela signifie des couleurs neutres et ternes, sans logos ni motifs complexes. Les jeans sont presque toujours une bonne idée, de même que les sweats à capuche et les vestes simples, le cas échéant.


Se déplacer dans le troupeau


La ligne de référence ne devrait pas seulement inclure l'apparence extérieure, mais aussi ce que fait tout le monde autour. Si les autres personnes se déplacent dans une direction, suivez-les et effectuez votre entrée et votre sortie aussi discrètement que possible.

Essayez de ne pas entreprendre d'actions individuelles qui pourraient attirer l'attention, même si vous voyez d'autres personnes le faire. La raison pour laquelle vous les avez remarquées, c'est qu'elles ont attiré l'attention sur elles ; ne faites pas la même chose !

C’est la raison pour laquelle la manière dont les gens se comportent est d’importance égale, bien que celle-ci ne soit pas autant utilisée pour déterminer une ligne de référence : elle peut vous en dire long sur les personnes parmi lesquelles vous voulez vous fondre, mais vous n'aurez pas forcément à devoir les imiter.

Si vous devez quitter le troupeau, essayez de le faire en suivant un petit groupe qui est en train de se séparer et en général, si possible, éloignez-vous de ses membres. Si vous devez vous débrouiller seul, commencez par regarder autour de vous pour voir si quelqu'un d'autre fait de même et imitez sa façon de faire.

Masquez toutes les actions que vous devez effectuer. Cela peut être fait en profitant de bruits forts autour de vous, ou en utilisant un accessoire comme un téléphone ou un journal pour vous dissimuler tandis que vous examinez les alentours.



Mais ne devenez pas un homme totalement invisible !


Bien sûr, il est toujours préférable d'apparaître comme un homme invisible et cela doit être fait avec soin. Cependant, le but final n'est pas de devenir le péquin de base, non préparé, qui se contente de suivre le troupeau sans jamais rechigner.

Vous rendre difficile à remarquer ne signifie pas non plus que vous devez abandonner votre mentalité de survivaliste. En d'autres termes, cela signifie porter sur soi un petit kit pratique divisé en catégories telles que communications, médical, lumière, couteau, défense, signalisation, etc. Suffisamment petit pour ne pas attirer l'attention si l'utilisateur est intelligent et pense en termes de ce dont j'ai VRAIMENT besoin vs ce qui pourrait être utile.

Tout d'abord : l'EDC. Supposons que vous ayez choisi de ressembler à l'archétype masculin des villes. Si vous y réfléchissez vraiment, dans le monde d’aujourd’hui, ce gars-là est probablement ouvrier dans un dépôt, ou travaille quelque part dans une grande surface. Il est donc probable qu'il rentre du travail avec un sac à dos.

Ce sera un petit sac à dos indescriptible et sans marque de couleur neutre (pas un sac à dos de randonnée tactique ou un BOB énorme), mais qui sera suffisamment grand pour contenir de la nourriture basique, une lampe de poche, une trousse de premiers soins, une radio et peut-être un téléphone portable bon marché de rechange. Quelque chose dans ce style correspondrait assez bien à la description.

Inversement, l’aspect de ce qui est à l'intérieur n’a pas beaucoup d’importance. Ce que vous voulez, c'est vous déplacer le plus rapidement possible dans cette zone encombrée, sans avoir besoin d’utiliser l’équipement que vous avez dans votre sac à dos. Il n’est donc là que pour les cas d’urgence, les circonstances imprévues, ou pour ce que vous avez l’intention de faire lorsque vous atteindrez votre destination.

Quoi qu’il en soit, si quelque chose vous oblige à utiliser votre trousse de premiers soins, une arme, ou quoi que ce soit qui se trouve dans votre sac, cette situation doit être suffisamment grave pour avoir la priorité sur votre couverture d'homme invisible. A moins que votre trousse de secours se trouve dans une pochette tactique, car les gens vous auront probablement remarqué de toute façon !

Pour ce qui est des équipements de l'EDC eux-mêmes, encore une fois, il est souhaitable de les faire correspondre à la référence autant que possible. La plupart des gens qui trimbalent une lampe de poche portent une chose qu'ils ont ramassée dans un tiroir et ne s'encombrent pas de piles de rechange.

Si vous voulez vraiment vous fondre dans la nature, allez dans une station d'autoroute ou un supermarché et achetez une lampe à 2 euros. Vous pouvez aussi acheter une lampe de qualité décente qui a l'air discrète et en retirer toute marque, peut-être même la rayer un peu pour qu'elle s'intègre plus facilement.

Pour les choses que vous gardez dans vos poches, choisissez des articles qui ne feront pas de protubérance et qui seront les moins visibles à l’utilisation (en supposant qu'ils soient dans vos poches car vous en avez le plus souvent besoin).

Bien entendu, ne pas porter une arme en évidence. Si vous deviez le faire (en espérant que vous n’ayez pas à l’utiliser car cela attirerait beaucoup d’attention sur vous), alors essayez de trouver un bon moyen pour la dissimuler : un excellent étui, une poche cachée dans votre sac à dos, ou juste une arme très petite.



Quand ça compte ?



Aujourd'hui

Le principe de l'homme invisible n’est pas une idée abstraite à garder en réserve jusqu'à ce que le besoin se fasse sentir ; il peut être utile dès à présent. Si vous vous entraînez ou vous préparez à faire face à une situation inhabituelle, vos voisins et vos amis devraient vous aider, ou alors ne pas le savoir.

Quand le chaos se présentera, quiconque ne s'est pas préparé peut s’en prendre à vous. L’homme invisible peut aider à masquer votre préparation.


Dans un scénario de chaos

Dans une situation de vraie survie, vous voulez être remarqué le moins possible. Les pantalons et les armes Tacticool sont certes utiles, mais ils ne sont pas très discrets et pourraient vous créer des problèmes face à des personnes désespérées.

Rester à la maison ou se cacher est une bonne chose, mais un jour, vous devrez vous aventurer au dehors. Ce jour-là, pensez à devenir invisible pour votre propre sécurité...

17 commentaires:

  1. bonjour Mr Templar, bonjour à tous.Depuis un moment, je lis et re-lis toutes vos directives.Elles sont pleins de sens, et donnent à réfléchir.Comment gérer toutes situations dans leurs globalités, et ce n'est pas une mince affaire.Oui vous avez raison d'évoquer sur l'évolution de l'individu dans la discrétion , ou l'invisibilité virtuelle bien sur.Aujourd'hui, en 2019 notre société s’accommode du venin de nos fabricants d'artifices.Notre jeunesse , en plein development d'un système qui va les mener à leurs propre désillusions, le système les rend accro d'une sois disant vie meilleur.Le problème:"A vouloir tout contrôler, pour ce fameux bien être??? mais pour qui et pourquoi?" Je prend en grande considération les axes de réflexions énoncées ci- dessus.Quand à l'arrivée du chaos, pour moi je suis déjà dans ce chaos, et j'essaie de rester le plus d'aplomb possible, car à 66ans éviter les erreurs sera toujours salutaire.Oui être invisible dans le visible, c'est une gymnastique cérébrale que j’appellerai "Intelligence" vive, celle qui vous donne la bonne réaction et j'en passe ,être humble mais pas idiot ni soumis ,je vois hélas autour de moi beaucoup de cerf-volant, abrutis par l’informatique.Nos dirigeants actuels se repaissent de cette avidité de sois disant partage via les , pour moi et ça n'engage que moi, les caniveaux sociaux.Par contre , ils n'aiment pas l'invisibilité de l'individu, et grace à nos technologies de ....POINTE... Nager,librement sera terrible. Tatoo , être sexy, briller , etc, etc, sont les atouts majeurs de nos acrobates en costards.Je resume , l'invisibilité, dans le visible, Mr Templar vous avez ouvert une porte qui donne un large sujet de réflexion.Certes je ne suis pas le candidat qui fait reference, ni qui compulse des archives et autres exemples du passé.L'histoire ,il faut la lire, prendre note du bon , du mauvais.Quand à l'application du passé, pour moi aujourd'hui me sert seulement à ne pas oublier, ce que l'homme a fait.J'observerai plus attentivement ce merveilleux petit animal que nous avons , et qui s'appelle :"Le Caméléon" peut être nous apporterait-il un semblant de survivance , bonne journée à vous

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, ma petite participation a ce blog que je lis regulierement. J'ai ete ce que certains appellent un "clandestin" en Europe pendant plusieurs annees (mon adresse IP, que je ne dissimule pas, permettra a l'administrateur du site de me localiser) et voudrais ajouter une chose, tres importante meme si elle va vous paraitre etonnante voire debile, pour "etre invisible": Il faut simplement maitriser ses pensees pour rester totalement neutre. Par exemple lors d'une filature, ne pas penser a la cible que vous suivez. Ne pas penser a des choses "violentes". Ne penser a rien de particulier. Mais rester concentre sur votre cible en meme temps. c'est la meme chose dans une foule. SOYEZ invisible dans votre esprit, ne soyez simplement pas ou vous etes.
    Je vais peut-etre passer pour un fou mais ces techniques de maitrise mentale sont enseignees dans les ecoles qui m'ont forme et qui m'ont permis de rester TRES longtemps "clandestin" en Europe de l'Ouest.
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  3. A Rome, comporte toi comme un romain

    RépondreSupprimer
  4. Salut DREAMER...

    je souligne ton courage pour t'être lancé avec ton premier commentaire d'ailleurs,je ne suis pas étonné non plus de voir qu'il est très difficile d'y rajouter une suite aux vues de beaucoup de contre-sens dans l'article lui-même..

    Dans la situation actuelle de normalité je peut encore comprendre cette réflexion du "Comment se rendre invisible dans LA FOULE" sans se faire remarquer et encore pour des raisons professionnelle
    (transport de diamants,espionnage Ect..) Mais pour ce qui est du domaine du CHAOS il est vraiment impératif d'éviter la foule du moins pendant un laps de temps.
    De plus, si on a bien pris soins de sa préparation en AMONT pourquoi se soucier d'aller a l'encontre des autres ?..
    Certes certains facteurs imprévue nous pousseront a réfléchir sur la suite des événements sans pour autant devenir "INVISIBLE"..

    @TR

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut TR,je ne vois pas de contresens dans cet article,beaucoup de choses me semblent même très logiques,du simple bon sens.
      Il est évident que si on se promène en battle dress,ou si on utilise un briquet Dupont,ou si on a un canif à 400 E,ou un téléphone hors de prix, on se fait remarquer.
      Certains dirons que c'est de la jalousie;si on veut,mais on se fait remarquer.
      Tu as plus de chance de passer inaperçu en achetant tes habits au rayon textile d'une grande surface qu'en portant des vêtements de marques.
      En utilisant un briquet bic,et en ayant un opinel tu peux même susciter une forme d'empathie;le gars à côté a le même.
      Par contre si tu dégaines un gadget qui peut de faire cataloguer survivaliste,ça se remarque.
      Tu n'as jamais été surpris de voir des clients dans un centre commercial qui n'ont acheté que des bouteilles d'eau en grande quantité,ou que des conserves comme s'ils voulaient monter une épicerie.Moi je me dis :"tiens ils font des réserves".
      L'habit fait le moine.
      Si je vois une personne en battle dress,avec un bracelet type paracorde,un sac militaire,des chaussures de marche,je vais penser;tiens un survivaliste;surtout si tout à l'air neuf.
      Quand je vois un homme portant des chaussures de grande marque,je me dis qu'il a de l'argent.
      Et quand je vois un jeune en costume étriqué, chaussures d'une longueur invraisemblable et portable dernier cri,j'ai pas envie de lui faire confiance.
      Il y a un adage qui dit qu'on n'a jamais une deuxième chance de faire une première bonne impression.Le but de cet article c'est de ne pas faire d'impression du tout.
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
    2. Salut YK...

      Tu fait toi même le "contre-sens" dans ton commentaire..
      pourquoi observer les autres si tu veut devenir "INVISIBLE".
      et puis méfie toi il circule beaucoup de contre-façon c'est derniers temps.. du coup, le bling-bling est vachement trompeur..

      Il y a matière à dissimuler certains objets de convoitise c'est pas le problème d’ailleurs j'ai plusieurs fois passer des portails de contrôle avec mon chouri sur moi même dans les super marché.
      Donc si je vais dans ton sens camarade tu as due aussi remarquer des gens qui rentrent dans plusieurs magasins et ressortir sans achats ?.. donc ce sont des espions ?? ou peut-être des voleurs ??

      Il y a une phrase qui est tatoué sur mon coeur en latin qui dit "Esse quam videri" « Être plutôt que paraître »
      parce que j'ai gradé des vrais valeurs qui diffère de celle du
      (Vaut mieux plaire que bien faire)
      la seule et unique façon de devenir "INVISIBLE" c'est d'aller uniquement dans la même épicerie ou supérette du coin faire ses courses ou les habituer y vont eux aussi du coup,personnes ne fait attention a personnes... Un bonjour par ci par là, on fait le plein vite fait sans s'attarder et le tour est joué !...
      Si on veut jouer les caméléons toute sa vie , on se pose sur une branche et on change de couleur quand le danger survient...
      Du coup on devient parano et on ne vie plus !...

      Bien à vous YK alias YORICK je suppose ?

      @TR


      Supprimer
    3. Salut T
      Je ne suis pas forcément d'accord avec tout le contenu de l'article mais il ne comporte pas de contresens,à mon avis.
      Une autre manière de voir les choses est toujours enrichissante.
      Ton exemple de la supérette est parlant,si quelqu'un te cherche,il sait où te trouver.
      Prenons le cas de N.Ménigon,arrêté en 1987 dans une ferme en Sologne,elle aimait les cochons d'Inde,et leur donnait ,si j'ai bien compris toujours la même marque de nourriture.Elle allait à la Supérette locale pour s'approvisionner et c'est là que les policiers l'ont repérée et suivie.En ville elle serait passée inaperçue.
      Idem pour le chef d'Iparretarrak qui est allé s'enterrer à vieux Boucau et s'y faire arrêter.
      L'observation de l'autre est capitale.Bon ce n'est que mon avis.
      Vianney,gentleman comme je pense vous connaitre,et étant moi-même de bonne humeur,je reprendrais à mon compte cette chanson"j'avais des talons aiguilles,le manteau de lapin d'une fille,des micro bracelets aux chevilles" et je m'arrangerais pour être sur votre chemin.Non pas que je vous soupçonne de moeurs dépravées ou quoi que ce soit; non,bien au contraire , voyant une telle misère humaine vous vous contraindriez à vous arrêter.
      Votre bon coeur peut vous perdre.
      La majeure partie des survivalistes ont bon coeur.
      Vous savez,j'ai un jour provoqué l'ire d'une collègue de travail en mendiant l'argent pour le parking.La pauvre était allée chercher de la monnaie(pour rien)."Moi je vous aurais rien donné"m'a-t-elle asséné furax.
      Elle n'est pas tout le monde et moi non-plus d'ailleurs.
      Nous avons chacun nos expériences.
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
    4. bonjour anonyme du 10 Mai je suis d'accord, avec le fait de vouloir l'invisibilité en temps de chaos.Pour ma part, éviter le plus possible des contacts qui pourraient être dans un temps court renversement de situation, car en temps de chaos ce n'est pas la curiosité,,non, ça sera inquisitoire faire avec ce qu'on a, oui avant la m...e avoir des resources, surtout observer, et agir si possible en consequence,.Etre dans l'invisibilité virtuelle bien sur ,ma fois???? Il faut prendre en compte qu'à l'heure actuelle tout est fait pour paraître.....Qui dit chaos, ces gens feront masse ,mais pas très longtemps, et bien d'autres fruits de notre société. Pour moi c'est là , que mon observation pourra peut être me rendre invisible dans mes actions mais en prenant garde aux autres, à malin, malin et demi.Je terminerai par cette phrase qui n'est pas de moi , qui en dit loooonnngg : "La confiance sera toujours limité aux actes " alors ,"loups ,agneaux, serpents , venin, dans ce panier qui pourra être le chaos prochain, je pense qu'il ne faudra pas avoir "Alzheimer" car le temps de la bloblotte sera passé.Je pense que le temps, lui qui est invisible réellement mais présent celui qu'on veut dompter depuis de siècles fera la part des choses,et là:" les pendules seront remises à zéro.Ce n'est que ma vision ,et elle engage que moi, mais pour le moment la VIE est belle , n'est ce pas.???Bonne journée à vous

      Supprimer
    5. Bonsoir à tous bonsoir Dreamer
      Certaines communautés mettent déjà en place des stratégies d'invisibilité.C'est plus facile à observer chez les autres quand on n'est pas concerné par un risque particulier(comme cible).
      Mais le but poursuivi est le même,éviter l'agression,le vol.
      C'est vrai que de prime abord c'est pas très glorieux,les uns n'ont peut être pas les moyens de se défendre physiquement,les autres ont des problèmes pour payer un avocat pour les défendre juridiquement et surtout efficacement.
      Pour après chaos,il faut se rappeler les vols de carburant,quand il y a juste une grosse augmentation de prix,les vols de matériaux etc
      En cas de pénurie,vous risquez d'avoir l'équivalent d'un vol de sauterelles dans votre jardin,ou les dégâts d'une armée de mulots dans votre garde manger.
      Ou plus simplement devenir un point de ravitaillement gratuit.
      J'oubliais en plus vous deviendrez un salaud de radin,voir un spéculateur,un profiteur...
      Passer inaperçu est donc une priorité dès aujourd'hui pour beaucoup,même si les situations sont différentes.Exemple cet article de Sud-ouest
      https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwiWpbH7h5niAhVSOhoKHT_5BQgQFjABegQIAxAB&url=https%3A%2F%2Fwww.sudouest.fr%2F2019%2F05%2F13%2Fde-plus-en-plus-d-agressions-physiques-envers-les-personnes-lgbt-6068348-10407.php&usg=AOvVaw3KS9QQcdfZ339K6XOT5QoH
      Beaucoup oublient que par endroits le chaos est déjà là.
      Le nombre de places sûres est de plus en plus restreint.
      Quand je dis sûr,je veux parler d'endroits ou l'on peut circuler librement,sans devoir prêter allégeance,et dans la tenue de son choix tout en respectant bien sûr la légalité officiellement en vigueur;bref sans se faire lyncher pour on ne sait quelle raison.
      La vie n'est peut être pas si belle partout.
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
    6. bonjour Anonyme du 13 Mai,sans être d'un pessimisme suicidaire hélas je vous rejoins dans vos commentaires.Dans le siècle actuelle il ya un démarrage de X situations très graves qui étaient au ralentis, menées par??inutile de mettre en évidence nos tribus d'acrobates qui depuis X années nous ont préparé l'ineluctable .Je pense que vous avez raison ,déjà beaucoup de pays vivent dans le chaos ( 1 exemple actuel parmi bien d'autres,le Venezuela...) je suis d'accord pour le principe de passer inaperçu, mais avec les moyens d'aujourd'hui, et la façon dont vont les manipulations , contrôles à tous va, certes trouver l'endroit pour avoir une vie meilleur, sera très très difficile à mon humble avis.A la vue de la complexité actuelle de notre situation,sur notre sol ,déjà beaucoup sont dans une invisibilité latente, mais pas pour tous!La différence qui a été promulguée du style:"La France du Haut...?La France du bas"le cadrage entre les nantis, les moins nantis les pauvres , et les oubliés.Oui Anonyme la vie ne sera pas très belle pour ce siècle. J’apprécie ce désir de liberté,un endroit tranquille sans dictas.Un rêve peut être??Mais j’adhère à l'idée. Avoir le don d'ubiquité ?Pas sur!Comme a dit ,je ne sais plus qui, "En vérité , je vous le dit" Il a mal fini.Oui regardons déjà chez nous avant de passer son temps chez les autres,les problèmes sont les meme , nous les appréhendons différemment c'est une sauce aux goûts multiples.quand aux salauds et autres qualificatifs, il y a depuis la nuit des temps une offre pléthorique,et ceux là se multiplient vitesse "TRÈS GRAND V". Bonne journée à vous Anonyme du 13 Mai et à vous tous

      Supprimer
  5. Bonjour YK .
    Ce matin , la pluie s'est arrêté après une semaine ininterrompue, cela me rend content d voir que mes plants de tomates et d'haricots ont bin pousses.
    En ce dimanche matin , je suis donc de bonne humeur et l'envie me prend d'être taquin.
    Oh ! Là la , qu'est ce que cela peut nous annoncer ?
    Rassurez vous, le pire car je suis optimiste !
    Ma demande à votre égard est : quel déguisement et comportement décideriez vous d'adopter comme membre des RG , les invisibles, pour approcher un survivaliste ?
    Pour vous aider et vous faciliter la tâche , personnalisons avec un exemple : pour m'approcher personnellement !
    Je suis sympa, je vous aide, la !
    Bon dimanche.
    Cdlt.
    Vianney.

    RépondreSupprimer
  6. https://www.youtube.com/watch?v=gxZawfD1NVU
    Plus de problemes !!!

    RépondreSupprimer
  7. bonjour à tous, le terme :invisible ici peut s'appliquer à beaucoups de choses, d'autant plus que les moyens de nous observer s'améliorent grace à la technologie occidentale, toujours prete à se retourner contre ses propres enfants .
    en gros ressembler à un homme "gris" comme il a déjà été évoqué sur ce site . ce qui n'empeche pas d'avoir bonne apparence.
    le beau Brummel ne disait il pas "la véritable élégance est celle qui ne fait pas se retourner les gens dans la rue "? c'est un tout qu'un détail peut détruire .
    J'ai parfois dans une autre vie du me fondre dans le décor dans l'intéret du service et l'éxècution de la mission, je ne m'apesantirai pas sur la manière de le faire, ça s'apprend, ça se corrige, ça s'améliore .
    Il est devenu extremement difficile de vivre comme un ermite dans une foret reculée (un mini drone et c'est fichu). autrefois certaine cultures de mais en plein bois etaient curieuses (un mais, un canabis), mais ça finissait par se savoir et se faire ratiboiser à la faux . A Calais, les potagers d'habitants à coté de la "jungle" se voyaient systématiquement pillés par des astrophysiciens du Bechuanaland, bien que relègués derriere de pimpantes maisonnettes malheureusement dévalorisées par leur proximité du camps de transit permanent, sonore et malodorant, à l'ombre de colossale constructions de béton armé, pointées vers la perfide Albion, pourtant déclarée terre promise et laissées là par d'anciens envahisseurs provisoires et pas du tout invisibles .
    mais je m'égare!
    Alors si le risque est de devenir un "salaud" par forcément sartrien (écrivain planqué entre 1940 et 1944, déchainé apres), j'assume, sachant bien qu'à un moment le chaos se révèlera sans nécessité de camouflage sinon celle de la tenue de combat que vous jugerez la plus adaptée .
    question d'intensité du f....toir !
    bonne préparation à tous et joyeux 26 mai prochain, histoire de se défouler paisiblement pour le moment . HERMAN STOSS .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Herman .
      Superbe commentaire . Je salue sincèrement.
      Avec une citation de Bossuet en retour pour essayer d'être à hauteur .
      " Mais Dieu se rit des prières qu'on lui fait pour détourner les malheurs publics quand on ne s'oppose pas à ce qui se fait pour les attirer.
      Que dis je ?
      Quand on l'approuve et qu'on y souscrit " .
      Votre citation préférée est " choisis ton camp, camarade " si je ne m'abuse ?
      Le plaisir d'échanger quelques propos , parfois vifs mais toujours de bon aloi, avec vous .
      Toujours avec la même cordialité à votre égard.
      Vianney.

      Supprimer
  8. bonjour à tous et toutes je rejoins le commentaire d' Herman Stoos ,tot ou tard faudra sortir d'une certaine invisibilité,quelle soit voulue, par contrainte ,ou autres.Camp choisit ou pas, la nécessite sera de règle pour tout le monde.Je donne un exemple, que mon père m'a formulé, me précisant que ce n’était pas de lui mais que ça donné à réfléchir : "A trop parler à Dieu, nous sommes devenus ses esclaves" J'en reviens donc pour ma part, que certainement, la tenue camouflage sera certes de rigeur peut être meme que déjà la porter histoire de voir le comportement, ne serais-ce que notre entourage. cet avenir très proche, nous dira je pense pas grand chose, si ce n'est "prepares toi à une symphonie sans partition sans chef d'orchestre"quand au cirque sans chapiteau du 26 Mai...? Bonne journée à vous tous. Après chaque chaos passé, tous les dieux de cette terre ont réapparu, qu'ont -ils fait de mieux ?

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Dreamer.
    Une précision s'impose: chacun choisit de prier ou non . On parle alors, si on le fait, en son nom mais pas au nom des autres ou pour les autres, on est seul , adulte, majeur et vacciné..
    Comme devant le tribunal des hommes ( devant lequel vous êtes porte par les représentants de commerce ou de la loi, c'est selon ) qui vous attribuent la pleine responsabilité de vos actes, sans circonstances atténuantes d'ailleurs .
    A ce jour, je précise bien , a ce lour la citation de Bossuet s'applique pleinement , chacun est responsable , ou non ,à sa réalisation.
    Herman pourra , éventuellement , vous préciser en quoi je la lui destine comme ex GM. Il pourra parler en son nom, je ne le ferai pas en ses lieux et placés., par respect si ce mot est encore en vogue de nos jours.
    Le 26 mai ?
    Je vais faire 7 h de train, environ, aller et retour , pour aller voter à l'ambassade à Rome.
    Je ne demande à personne d'y aller à ma place et qui , plus est , de me payer le billet.
    j'ecouterai avec la meilleure attention celui ou celle qui me le proposerait , sinon.....
    Citation: " nous forgeons nous mêmes les chaînes que nous nous destinons et que nous portons" , je dois avouer ne pas avoir aucun talent & aptitudes de forgeron , mauvais point pour etre un excellent survivaliste ......
    Néanmoins, en prévision du cahos proche, je me prépare.
    J'emprunterai , avec interet, à Herman la citation de Brummel : la véritable élégance du cœur et de l'esprit est celle dont on parle le moins sauf contraint et forcé.
    Je vous laisse deviner sans peine pourquoi et pour qui.
    L'invisibilitépasse aussi par le silence, l'actualité nous le démontre.
    Silence, on tourne.....Acteur ou cabotin , qui sait ?
    Cdlt.
    Vianney.

    RépondreSupprimer

Merci de veiller à l'orthographe et de rester dans le cadre de l'article proposé. Les commentaires en petit nègre ou hors sujet seront systématiquement rejetés.