7 novembre 2019

Préparer l'esprit et le corps pour le chaos

Avez-vous assez de force pour survivre à la prochaine crise ? C'est la seule chose que vous devriez vous demander maintenant, quels que soient votre âge, votre situation, et votre statut.

C'est une question délicate pour toute personne qui possède la moindre conscience de la situation. Cependant, en tant que survivalistes, nous devons l'aborder avec un sens particulier.

Vous devriez avoir une assez bonne idée de ce que seriez capable de gérer lors d'une situation de chaos, tout en continuant à vous rendre plus fort. Il y a plusieurs façons de s'y prendre...




Tout le monde connait le fameux adage de Juvénal "Un esprit sain dans un corps sain", vieux de presque deux mille ans. On le répète à tout bout de champ et on l'assaisonne à toutes les sauces, souvent sans même réaliser ce qu'il implique véritablement. Pourtant, ce simple adage - simple en apparence - résume exactement ce dont il est question lorsqu'on parle de survie.

La force d'un homme ne réside pas seulement dans ses muscles, loin s'en faut. Elle commence d'abord dans son esprit, même si notre monde moderne, focalisé sur les seules apparences, voudrait nous le faire oublier.

Cet article a pour but d'énumérer les différents aspects de ce qu'on appelle communément "la force", pour mieux l'appréhender, la comprendre, et la travailler. Pour mieux nous préparer aux épreuves à venir. De même que l'entretien des armes qu'il possède pour se défendre, le développement et l'entretien de son corps et de son esprit sont des nécessités évidentes pour le survivaliste qui veut passer le cap.

Alors commençons là où nous le pouvons au début de toute chose, avec le mental.


1. La force mentale


On peut réellement accroître sa force globale en commençant par celle de l'esprit. Votre tout premier objectif devrait être de fortifier votre esprit avant le chaos en ajustant votre conscience, votre attention, et votre intention. Ce sont les remparts de la fortification de l'esprit.

Que vous souhaitiez vous préparer pour une crise future non identifiée, ou simplement pour tenter de résoudre un problème de santé, vous pouvez être sûr d'une chose : les temps difficiles sont inévitables. C'est à ce moment que votre force mentale sera le plus éprouvée.

Sans force mentale suffisante, toute embûche que la vie mettra en travers de votre route vous emplira de doute, d'anxiété, de peur, de détresse et de nervosité. Ces sentiments négatifs et inconfortables mèneront à une pensée négative, qui est le pire des états dans lequel se trouver lorsque l'enfer se déchaîne.

En effet, cette pensée négative affectera automatiquement votre comportement. Tout ce qui est négatif entraîne toujours des conséquences négatives, à chaque fois. Pensez à la façon dont cette compréhension (ou son absence) peut vous affecter en cas de crise.

Pour rester fort, et jouer le rôle de leader si nécessaire, il faut gérer ses pensées, ses sentiments et ses comportements avec un soin particulier. Ce faisant, les autres capacités de l'esprit peuvent se libérer avec une relative facilité. En étant attentif à ces trois domaines uniquement, vous pouvez commencer à sortir de vos conflits beaucoup plus fort qu'auparavant.



Voici trois manières de développer sa force mentale :


1. Accepter la réalité


Accepter la réalité ne signifie pas nécessairement que l'on est d'accord avec le scénario ; cela signifie simplement qu'on le reconnait sous un angle réaliste. C’est la clé pour gérer toutes les situations de la vie, et la première étape pour décider comment réagir.

Accepter la réalité consiste à reconnaître ce qui est sous notre contrôle. Évidemment, il ne nous est pas souvent possible de modifier le scénario, mais nous pouvons toujours nous concentrer sur notre capacité à nous contrôler nous-même. Vous seriez surpris de ce qu'un tel comportement peut faire à lui seul dans votre vie.

Cette acceptation de la réalité vous aidera automatiquement à gérer vos pensées et à réguler vos émotions (ce qui nous amène au deuxième conseil…).


2. Se comporter de manière productive


Cela se résume aux décisions et aux choix que l'on fait lorsqu'on est confronté à des problèmes. Votre capacité à gérer cette fonction déterminera la rapidité avec laquelle vous pourrez trouver une solution. Même face à des problèmes que vous ne pouvez pas résoudre, vous devez quand même faire des choix sur la manière d'y répondre.

Tous les comportements improductifs tels que plaintes et gémissements vous maintiendront dans un vortex négatif, qui peut rapidement conduire à la mort. De tels comportements (ou n'importe lesquels du même acabit) vous priveront complètement de votre force mentale.

Avant de passer à l'action, demandez-vous toujours : "Quelle est LA chose que je puisse faire maintenant pour m'aider ?". Tout en maintenant le contrôle de vos pensées et de vos émotions, choisissez le meilleur comportement que vous pouvez adopter, et agissez.


3. Contrôler les pensées bouleversantes


Comme vous pouvez le constater, le mental peut être votre meilleur outil, ou votre ennemi juré. Le choix vous appartient. Si vous tombez dans le panneau des mensonges suaves de vos pensées négatives, vos propres croyances auto-limitantes vous empêcheront de réaliser votre potentiel le plus élevé.

Le fait de penser que "cela ne fonctionnera pas" ou que "cela ne fonctionnera jamais" (aussi innocentes que vos pensées négatives trompeuses puissent paraître) vous engagera dans la mauvaise voie. Prenez garde si votre monologue intérieur devient un peu trop sombre ou déprimé. Le fait de simplement penser que quelque chose est vrai ne le rend pas vrai pour autant. Il faut veiller à ces pensées négatives avec un soin tout particulier.

Il est important de rester conscient des choix que l'on fait en tout temps. Cela garde la psyché à l'abri de la tentation de devenir un "malfaisant" au lieu d'une personne éclairée, serviable et compatissante, comme nous devrions tous nous efforcer d'être en période de détresse.

Une fois que vous maîtriserez mieux votre force mentale, vous verrez que d'autres attributs de l'esprit viendront plus facilement.

Nous avons un besoin constant de prise de conscience, surtout durant les périodes de détresse. En étant en phase avec le fonctionnement de votre esprit, vous remarquerez que votre conscience devient plus vive. Cette prise de conscience atteindra tous les aspects de votre nouvelle perception. Vos intentions, buts et objectifs deviendront non seulement plus clairs, mais se révéleront pratiques et utiles.



Construire la force mentale AVANT la force physique est le seul choix que nous avons. Pour des raisons évidentes, une crise n’est pas le meilleur moment pour tenter de développer sa force mentale, et la force physique ne suffit pas toujours.

C’est un processus qui prend du temps, de la patience, et une forte détermination. Construire votre force mentale au fil du temps peut vous assurer que vous aurez les bases nécessaires pour appréhender le scénario dans lequel vous vous trouverez. Il y aura sûrement des moments où vous aurez besoin de toute votre force mentale, d'où la nécessité impérieuse de l'entraîner dès à présent par la pratique quotidienne.

Comme dans de nombreux cas, en matière de survie, le cerveau vient avant le muscle. Cela étant dit, il est évident que votre condition physique aura aussi une incidence majeure sur votre comportement en cas de crise.


2. La force physique


Il faut un esprit fort pour commencer à travailler sur la matière. Un esprit qui ait surmonté les excuses habituelles du corps qui nous incitent à ne rien faire. Lorsque l'esprit sera prêt, vous pourrez commencer à travailler le côté physique des choses, ce qui concerne le corps.

Une fois que vous aurez commencé votre entraînement, vous comprendrez rapidement la raison d'un travail mental préalable. Cela nécessitera une forte psyché, un cœur dur, une volonté supérieure de survivre, ainsi qu'un corps apte et capable afin de répondre aux nombreuses éventualités d'un scénario de chaos.

La forme physique générale comprend une multitude d'aspects. Dans cet article, nous examinons quatre attributs de l’entraînement physique, comment les soutenir, puis où et comment continuer à partir de là. Il y a beaucoup plus que ces 4 aspects, cependant, ceux qui suivent peuvent être considérés comme les principaux :


1. La force


La force est la puissance musculaire nécessaire pour vaincre une certaine résistance.



2. L'endurance


C'est la capacité à produire une certaine quantité de force pendant une période prolongée. Ce n'est pas une activité qu'on va mener une ou deux fois dans la journée, mais quelque chose qu'on va faire pendant, disons, huit heures d'affilée.


3. La résistance


Techniquement, la résistance peut être considérée comme une combinaison de force et d'endurance. La résistance est la capacité à produire la quantité de force nécessaire sur une longue période, voire toute une vie. C'est en quelque sorte le "capital vital" qui nous a été donné à la naissance, et qui est différent pour chaque individu.


4. La mobilité


La mobilité comprend plusieurs choses. Pour simplifier, nous la définirons comme étant la capacité à mouvoir toutes ses articulations de manière sécurisée dans toute leur amplitude de mouvement, en utilisant à la fois la force et la stabilité. En raison de la paresse généralisée dans notre monde moderne, nous avons une mobilité collective qui est absolument terrible. La mobilité est potentiellement l’aspect le plus important de la condition physique et peut rendre la vie quotidienne beaucoup plus facile.

Durant la Première Guerre, les jeunes recrues venaient pratiquement toutes du monde paysan. Elles étaient entraînées aux travaux d'endurance et leur mobilité étaient exceptionnelles. Grâce à cela, entre autres, elles ont pu endurer des souffrances inconcevables pour des gens de notre époque. Je n'ose même pas imaginer s'il fallait lever de nos jours une armée de conscrits !

Ce sont les quatre points que vous pourriez entreprendre d'améliorer dès à présent. Vous pouvez commencer à élaborer un programme ou diriger vos activités pour renforcer l'ensemble de ces domaines. Au minimum, vous devriez essayer d'entraîner chacun de ces aspects deux fois par semaine. Cela dit, ces séances d’entraînement ne comprennent pas forcément des exploits extravagants de remise en forme musculaire…



Faire une longue promenade, des pompes et des squats sans utiliser d'autre poids que celui du corps, étirer ses articulations... tout cela demande un peu d’efforts mais peut produire, après un certain temps, de très bons résultats. Si c'est de votre niveau, allez dans un salle de sport et soulevez des poids et haltères. Tout dépend de votre condition physique actuelle, de votre âge, et de vos capacités vitales.

Une autre chose à noter : lorsque vous entraînez votre corps physique, n'oubliez pas que le but est de devenir un être humain plus utile et plus capable, pas Monsieur Univers. Pour nous survivalistes, le mieux est d’utiliser une méthode naturelle chaque fois que cela est possible.

Des activités comme couper et transporter du bois, ou creuser des trous à la pelle, font naturellement partie de cette méthode. C'est une manière de se mettre en forme tout en effectuant de manière synchrone une activité à la fois productive et pratique. Faites des choses qui nécessitent un effort physique tout en menant des "tâches ménagères" qui doivent être faites de toute façon.

Optez pour des travaux qui aideront à renforcer votre dos et vos jambes. Lorsque vous partez pour une journée de randonnée, prenez un sac un peu plus lourd. Utilisez toutes les méthodes naturelles possibles pour aider votre corps à s’adapter et mieux maîtriser les nouveaux facteurs de stress.

Cela étant dit, votre principale préoccupation, lorsque vous commencez votre entraînement, devrait être de vous concentrer sur votre cœur. C'est le noyau à partir duquel toute action est produite. Autrement dit, cela ne concerne pas uniquement vos abdominaux ou, en termes plus imagés, le fameux "pack de six" dont tout le monde rêve...

Le cœur est en réalité constitué de plusieurs couches et groupes de muscles qui travaillent ensemble. Ces muscles protègent votre colonne lombaire et constituent une structure solide et stable, vous permettant de transférer votre force aux différents niveaux du corps. Ainsi, bien que les muscles abdominaux soient importants pour la force générale, ils ne constituent pas la base du système.

Chaque mouvement que vous faites commence dans votre cœur. Sans un cœur stable, votre corps ne peut tout simplement pas stabiliser autre chose. Le fait est que même si vous êtes armé de bras de la taille d'un canon, sans un cœur puissant, toute force purement musculaire est pratiquement inutile.



Les quatre aspects généraux de la forme physique mentionnés ci-dessus ne peuvent pas être améliorés tant que le cœur n'est pas également renforcé (en fonction de l'exercice, ceci a généralement lieu simultanément ; à moins que, bien sûr, vous n'ayez développé aucun des aspects). À partir d'un cœur entraîné, vous trouverez la force, l'amélioration de l'endurance, l'augmentation de la résistance, et l'amélioration de la mobilité.


Conclusion


En tant que survivaliste, votre objectif devrait être de vous préparer à devenir suffisamment fort pour sauver votre peau dans des situations périlleuses et être utile à votre entourage. Cela signifie avoir votre esprit et votre corps prêts tous deux à être utilisés.

Ce n'est pas une préparation qui se fait du jour au lendemain, ni une préparation qui peut être achetée ; il faut travailler dur, à l'ancienne (comme tout ce qui a de la valeur). Les points mentionnés dans cet article sont simplement destinés à vous aider dans les premières étapes.

La façon de s'y prendre différera selon les individus et les circonstances. Personne ne vous connaît mieux que vous, alors prenez votre courage à deux mains, et commencez. L'esprit et le corps devraient être la priorité absolue dans la préparation à toute crise, avant les armes et les équipements...

30 commentaires:

  1. Exellent Mr Templar, vous mettez en exergue les carences d'une société moderne qui oublie de plus en plus l'essentiel, via l'ultra connexion. je pense qu'il n'est pas dans le besoin, à la base,d’être dans la survie, tellement il devrait en être ainsi.Au départ, l'éducation en générale.quand au reste, la société actuelle fait tout pour bannir de l'esprit de l'individu ,les bases essentielles , celles que vous énoncez,les simples attitudes que l'on devrai avoir sans trop réfléchir, puisque une bonne éducation aurait ferait bien le travail. Après, à chacun de s'améliorer, mais voila , les bipèdes que nous sommes , sont loin d'un bon équilibre, d'où, tous nos malheurs.Quand le système nous mettra, ou plutôt nous a mis le bec dans l'eau... AIE AIE, sommes nous prêt à faire face à notre catastrophe??? C'est pour cela, pour ce blog, pour votre travail, que j'adhère.Certes je ne suis pas le plus futé, ni le "King" des "Kongs...?" mais je prend toujours plaisir à suivre les bonnes réflexions, les sujets qui donnent du travail à mes méninges?Bon apm à toutes et à tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir à tous,
      C'est un très bon article.Il y a vraiment quelque chose de détraqué dans notre société.
      Un jour j'ai secoué mon ex-directeur(il m'avait viré)et je l'avais rencontré par hasard.En rien de temps,il n'avait plus rien du cadre arrogant;il venait de découvrir qu'il y avait un après.
      C'était juste une façade,imbuvable pour masquer sa propre insuffisance.Pourtant il est facile de sortir du labyrinthe hiérarchique.
      De manière assez bête je dirais qu'il faut commencer par apprendre à prendre un peu de temps pour soi-même.
      Tous les jours à la même heure consacrer du temps pour se préparer,pour se détendre,voir se défouler.
      Prendre du temps pour soi c'est aussi méditer.
      C'est ma méthode.
      J'ai de la chance,j'ai de la place , un peu d'équipement et de l'air pur.
      Je sais que vu de l'extérieur,on peut penser que j'ai un problème sérieux,ou que je me prends pour....
      Je dis ça parce que un jour,j'ai eu la mauvaise idée d'initier des enfants d'amis au lancer de couteaux;les enfants étaient ravis,mais les parents....m'ont traité d'irresponsable.
      A l'âge des gamins,je coupais des betteraves à la serpe pour les vaches et je jouais à "plante couteau "dans des conditions bien moins sures.
      Bref une expérience a ne pas renouveler.
      Mon domaine ne se visite pas.
      Les exercices permettent d'entretenir ou d'améliorer la confiance en soi en même temps que sa(ou ses) technique.
      Une seule certitude:on ne sera jamais prêt mais on doit pouvoir faire avec.
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
  2. Lu sur un papier retrouvé dans la cathédrale de Baltimore en 1754" fortifiez vous une puissance d'esprit pour pouvoir faire face au malheur soudain ...."la suite mettait en garde aussi contre la perte d'humanité et d'empathie qui aussi pouvait en résulter,comme toujours la voie est entre les deux,en se souvenant que celui a qui l'on ment le mieux c'est soit même?Cldt

    RépondreSupprimer
  3. 1- il faut déjà pour commencer de bonnes motivations!
    2- Pour avoir de bonnes motivations achetez et lisez les 2 livres de laurent Obertone: Guerilla et Guerilla 2 !
    Une fois ces 2 livres lu croyez-moi vous aurez en tant que survivaliste une sacré motivation mentale pour suivre les très bons conseils de Pierre Templar.
    J'ai lu ces 2 livres coup sur coup, l'un après l'autre, je mangeais avec, je dormais avec, je méditais avec, et en étais donc profondément imprégné pour réellement me mettre dans le bain,j'ai voulu m'y mettre en immersion totale, comme si je l'avais vécu pour de bon avec lui! Je vous conseille de le faire aussi et croyez-moi, vous n'en sortirez pas indemne! Comme je n'en suis pas sorti indemne. Je sais à présent dans plein de détails ce qui nous attends. Une fois lu vous verrez que la''Bosnie'' c'est du pipi de chat à côté de ce qui va nous arriver. Je n'ai qu'un seul conseil à vous donner à tous: préparez-vous car ça va être terrible!

    RépondreSupprimer
  4. J'adore cet article Pierre :), et suis tellement d'accord ! En tant que femme je privilégie la force mentale, mais pour avoir fait beaucoup de compétition et été sportive pro classée haut niveau (bon j'ai 55, j'ai du me ralentir un peu), je sais que bien que nous ayons moins de force nous autres, lorsque nous travaillons un peu et conjuguons l'entrainement physique à la résistance mentale, voire la résilience, l'augmentation des ressources devient quasi exponentielle .... Pour mes soeurettes ! Amitiés à tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Elisabeth, je suis en accord avec vous, je pense que beaucoup trop d'hommes , ont occulté les possibilités physiques, bien sur intellectuelles, et j'en passe, de la "FEMME" avoir un vrai partenariat, une collaboration saine à tous les nivaux, alors là je pense qu'on pourra avancer sur un chemin commun, dans la joie, le savoir, l'amour sous toutes ses formes, bon je déraille peut être, pour certains, mais c'est pas du tout grave.Oui , pour les ressources Exponentielles, et tout ce nous les hommes ignorons encore de vous les "FEMMES", bien à vous et aux sœurettes..! Elisabeth , depuis fort longtemps, j'ai compris une chose très importante: "En vie, ou en survie " c'est la complémentarité, pas facile mais dans le domaine du réalisable, si on s'en donne la peine, et là, face aux Evénements X?Y ont avanceraient pas, non, on s'envoleraient.

      Supprimer
  5. Bonjour à tous!
    Cet article de Pierre résume à lui seul (ou presque) le titre de son blog:"Pour les survivalistes qui ont quelque chose entre les oreilles"...A peu près tout ce que n'ont malheureusement pas la majorité de nos concitoyens!
    Les "survivalistes", moi y compris, ne peuvent et ne pourront jamais être totalement prêts!
    Apprendre à se connaître et, donc, reconnaître ses forces et faiblesses ne se fait pas du jour au lendemain. Ce peut-être le privilège de l'âge même si l'on ne peut en faire une vérité absolue.

    Les entraînements consistent aussi à apprendre à se passer de ce qui n'est pas essentiel tant au niveau du consumérisme que de l'alimentation, du confort, etc, etc.
    Se rationner, éviter au maximum de se chauffer lorsque l'on est encore en équilibre de bonne santé sont, à mon sens, les "obligations" du survivaliste, actuellement en résilience.
    Apprendre à accepter la froidure, la pluie incessante qui nous fait pousser des poireaux dans les chaussettes, c'est aussi se mettre en harmonie avec ce qui sera demain!
    Dans ma région où il pleut depuis 15 jours sans interruption ou presque, où l'humidité fait exploser l'hygrométrie, où un vent violent souffle depuis une semaine, donnent un bon entraînement, :-).
    LMR

    RépondreSupprimer
  6. ca me rappel le nombre de "survivaliste" qui sont obèse ou gringalet et mise tous sur le matos^^ le corps et le mental c'est les deux choses qu'on aura toujours avec soi si on se prépare bien

    RépondreSupprimer
  7. Salut nous avons commencé à rassembler des connaissances et des programmes de préparation sur le blog suivant
    https://lambdacitizen.eu/
    C'est une version beta aussi bien sur la forme que sur le contenu (les critiques et suggestions sont les bienvenues)
    les rubriques préparation physique et santé rassemblent quelques articles
    vous pouvez remplir le questionnaire pour nous aider à répondre aux questions qui vous interessent en plus de celles que nous prévoyons de traiter.
    Je serais ravi de collaborer avec Pierre sur le remplissage de notre blog à partir des thématiques déjà abordées ici et de nouvelles plus approfondies, illustrées par nos pratiques respectives (nous sommes des salariés, pères de famille nombreuses (8 gamins de 17 ans à 10 jours), survivalistes et impliqués dans une préparation quotidienne et de longue date).
    Merci Pierre pour ce lieu de réflexion et de partage.

    j'ajoute quelques citations inspirantes

    "ce sont les hommes qui décident ou réside le pouvoir"

    "l'essentiel est de survivre, les vivants ont toujours le dernier mot"(vidocq)

    "aussi longtemps que tu respires, tu peux retourner la situation"

    "Oderint dum metuant"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est intéressant cette explosion récente de vocations pour créer de nouveaux sites en venant faire sa pub ici.
      Et pourquoi ne pas, tout simplement, participer à celui-ci?
      Diviser pour régner a toujours été un grand principe du Pouvoir. Il se sert d'idiots utiles ou d'opportunistes, peu lui importe, les deux l'arrangent.
      Il y a toujours eu des gens qui veulent tirer les marrons du feu que les autres ont allumé en y consacrant leur temps et leur énergie.
      Ces derniers temps, on en trouve de plus en plus qui viennent ici.
      On dirait un soir d'élections où on voit plus de "gagnants" qu'on ne supposait qu'il en existe.
      Il parait qu'en 45 il y a eu aussi, d'un coup, pénurie de brassards FFI ... seulement une fois que les forces allemandes étaient à distance de sécurité, bien sûr.

      Supprimer
    2. Bonsoir à tous,c'est exact E-mantilles.Mais Pierre a pris soin de choisir comme illustration de son article le "Mythe de Sisyphe".
      Certain avancent réellement quand d'autres font du sur place agrémenté de gesticulations faisant croire à un certain dynamisme.
      On appelle ça "the rat race".Le bateau coule mais le rat est rassuré par le fait de courir dans sa roue.
      Je parierais aussi sur une pénurie de tondeuse,après celle des brassard.
      Je te rassure en général ils finissent par se brûler en retirant les marrons du feu.
      Laissons les donc "marronner",ici ou ailleurs;qu'importe.
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
  8. Bonjour E Mantilles et oui c'st aussi toujours ainsi ,peu importe qui est le premier c'est dérisoire ,ce qui est désagréable c'est le fait qu'ils s'agit bien souvent de mouches du coche qui n'apparaissent que pour vendre leur soupe avec force matériel.
    un petit tour sur le site (bien mal fait d'ailleurs) suffit a démontrer que loin de l'état d'esprit Français ,on se retrouve avec un sous produit Us avec tout ce que cela comporte ....

    RépondreSupprimer
  9. bonjour à tous et à toutes, Bonjour Unknown, je reprendrai la citation , " Ce sont les hommes qui décident où réside le pouvoir" , certes, nous oublions peut être volontairement, que même cachées, ou misent au second plan beaucoup de femmes dans le passé, et jusqu’à aujourd'hui, elles ont permis à ces hommes de prendre leurs décisions, et les laurier sur leurs tètes....merci Unknown, pour le lamddacitizen .....et vos bonnes directives, bonne journée à vous

    RépondreSupprimer
  10. Salut, désolé je ne pensais pas que ce serait mal pris, en même temps Pierre peut accepter ou non un commentaire.
    Je ne suis pas un séide du pouvoir, ni opportuniste (j'ai un métier bien rémunéré).
    J'ai déjà posté sur ce blog que je suis assidûment depuis 2013, et j'avais proposé des contributions à Pierre par mail mais je n'ai pas été suffisement assidu pour fournir quoi que ce soit de lisible à ce moment là. Dpuis j'ai compilé mes connaissances sur 2 blogs sans aller plus loin qu'une quarantaire d'article sur quelques mois (je ne les cite pas pour ne pas faire de pub déguiser).
    J'aurais clairement du envoyer un mail à Pierre pour lui proposer mes nouvelles contributions, je pensais pas froisser les lecteurs assidus. Avez vous lu au moins un article du blog qui vous ai déplu ?
    A +

    RépondreSupprimer
  11. <> Déjà pour commencer ce titre franglais ne me plait pas du tout. ça veux dire quoi au juste ''les Bog Boss du Game? ça veux dire q q chose? Moi je crois pas ou alors faut qu'on m'explique! Alors un site survivaliste? Je suis allé voir et j'ai vu.......Déplacement: Noting Found Survie: Noting Fund, etc etc
    Pour le moment rien d'interressant fauf a faire de la pub pour le Systéma de Jean-Marie Frecon qui prône 1 jeûne de 5 jours sans manger et sans....boire? J'en connais un rayon question jeûne sans fausse modestie mais là c'est trop! Quelqu'un peut-il m'expliquer à quoi ça sert de ne pas boire de l'eau pendant 5 jours? c'est à la limite criminel non?

    RépondreSupprimer
  12. A Unknown du 8 novembre 2019 à 22:58 :

    Alors toi, tu es énorme...

    Tout d'abord, je trouve qu'il faut être particulièrement gonflé pour faire ce que tu fais.
    La politesse minimale aurait été de contacter Pierre, pour lui demander s'il pourrait envisager de travailler avec toi.

    Au lieu de ça, tu débarques chez lui, tu te plantes au milieu de son salon, avec ses invités, et tu balances : "Tiens au fait, pour ceux que ça intéresse, j'organise une soirée un peu comme celle-ci. Si ça vous tente, vous êtes tous invités. Nan, mais sérieux les gars, j'ai pas d'amis, ce serait vraiment sympa que vous veniez...".

    Franchement, tu manques pas d'air.

    Et ce qui est encore plus hallucinant, c'est que ton site est totalement bidon.
    Je viens d'aller y faire un tour.

    Tu dis :
    "Nous avons commencé à rassembler des connaissances et des programmes de préparation sur le blog suivant gnagnagna"

    T'es sérieux là ?
    Tu as rassemblé des connaissances ?
    Et tu oses appeler ça une version bêta ?
    Mais ton site est vide, baltringue.
    Il y a 3 pauvres "articles" qui se battent en duel et qui datent de mai 2019...

    Du coup, je m'interroge. Je ne comprends pas le sens de ta démarche.
    Est-ce que c'est une blague ? Est-ce que tu es un gros troll ?
    Mystère...

    Nox

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Unknown est l'exemple type du gars qui arrivera, en groupe de paumés semblables, les mains dans les poches, arrogant de préférence, en te disant comment tu doit partager ce que tu as. En échange, en te voyant te servir d'un briquet, il t'expliquera en lisant la notice comment se servir d'un fire steel.
      Si t'es pas content il te dira que tu n'as pas compris et que tu as mauvais esprit partant du principe que ce qui est à lui est à lui et que ce qui est à toi se partage.

      Pour Pierre, ces zozos c'est pain béni.

      Caramba!

      Supprimer
  13. Bonjour à tous, bonjour Unknown!

    Vous venez de vous faire étriller et je ne tirerai donc pas sur l'ambulance.
    Effectivement, votre blog se présente comme venant d'outre atlantique, ce qui n'est pas un défaut en soi car les Ricains ont d'excellents survivalistes très bien organisés en groupes; chose qui serait plutôt rare chez nous les "Gaulois"!
    Vous avez l'habitude d'aller droit au but (ce qui peut être une bonne chose) mais sans tenir compte des sensibilités et des cultures qui ne sont pas américaines...Votre nation en fait la démonstration de longue date, n'épargnant jamais celles qui refusent d'être inféodées à vos valeurs.
    Croyez bien que je n'ai aucune aversion envers le peuple américain mais bien envers ses gouvernants successifs, Monsieur Donald Trump mis à part qui est, je le crois, un vrai Président, contrairement à la danseuse qui digère mon pays.

    Il eût été judicieux que vous contactiez Monsieur Pierre Templar en privé, dans un premier temps, et d'échanger avec lui au préalable...et aussi d'avoir un blog mieux bâti, moins creux.
    "Survivre au chaos" est une référence qui se mérite pour vouloir s'y coller!
    Prendre le train en marche? Pourquoi pas! A condition d'y apporter ses adéquates "provisions"!
    Vous avez donc confondu vitesse et précipitation en hameçonnant sur le blog de Pierre.
    Ceci dit, aux seules fins de cadrer mes propos, en réponse à votre premier post.
    Je vous souhaite cependant une bonne réussite et de ne plus passer à l'abordage de la flotte gauloise mais bien en actant de diplomatie.
    Cordialement
    LMR

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison LMR,comme le disait Unknown sur son post du 18 octobre 8h41"conte de la folie ordinaire"il y a du bon et du moins bon dans ce post présenté un peu maladroitement".
      Le moins bon cette confusion entre le fait de devoir s'adapter à des circonstances et le fait de ne pouvoir le faire que par voie médicamenteuse référence à "big pharma".
      Elizabeth n'avait même pas répondu tant c'est incroyable de ne rien comprendre à ce point.
      L'adaptation doit se faire grâce à une modification des comportements.L'homme moderne a délégué un grand nombre de tâches qu'il gère depuis ses applis;il faut qu'il réapprenne à priorisé,à être vigilant et à redécouvrir une certaine forme de rusticité qui va lui permettre de s'adapter aux nouvelles situations.
      En gros l'homme moderne doit faire claquer un certain nombre de conditionnements;et la femme survivaliste moderne doit en faire claquer encore plus sinon ce sera direction ....je cherche une période historique,non,voir plutôt chez les intégristes religieux pour trouver un concept de privation totale de liberté,voir de personnalité.
      Renforcer son mental c'est admettre que la volonté de vivre peut conduire à se surpasser davantage que la peur de mourir.
      Rien à voir avec la pilule du bonheur.
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
    2. YK, si j'ai bien lu ce qu'exprimait "Unknown" dans ledit post, il en ressort, de sa part, juste une critique acerbe sur une société, non sur l'article posté, société qui s'en remet uniquement aux médocs pour éviter de se prendre en charge. Globalement, je dirai qu'il n'a pas tort, les Ricains, les Français (pour exemple) faisant partie des plus grands consommateurs d'anxiolytiques! Je ne crois pas qu'il voulut "accuser" l'auteure de ne s'en remettre qu'à Big Pharma.
      Du moins, est-ce ainsi que je l'ai compris; n'ayant pas ressenti d'opposition à cette partie de l'article mentionné...D'où le fait, possible, qu'Elisabeth n'ait pas répondu, ayant compris sa réponse dans le même sens...
      Ceci dit, il aurait dû argumenter ses propos pour plus de clarté. Mais bon, si le Unknown en question est bien celui qui vient de se faire rabrouer vertement ici , je ne m'en étonne pas car ainsi que je l'ai écrit, ce peuple d'outre atlantique ne fait généralement pas dans la dentelle.
      A force de raccourcis, on finit par donner dans le flou artistique!
      Communiquer via un clavier est, à mon sens, un exercice difficile. La culture, la sémantique, l'interprétation, n'étant pas toujours au rendez-vous pour des échanges constructifs; cest pourquoi il convient d'être précis sans devenir verbeux et(ou) suffisant...et là, ça se complique :-(!
      Passons à autre chose...
      S'adapter, c'est ce que l'homme et ses cousins animaux font depuis toujours; c'est une simple question de survie enfichée dans nos mémoires génétiques.
      Mais s'adapter sur une période d'une génération est un problème souvent insurmontable pour beaucoup d'humains, les animaux étant bien moins concernés que les premiers cités. Ils ont en effet conservé un instinct de survie à tous crins.
      Du reste, si nous comptons tant de lobotomisés aujourd'hui, c'est bien par la peur et la déchéance morale inculquées depuis une quarantaine d'année, la peur d'être un enfant, un homme, une femme authentiques aux sexes naturels non dévoyés. Citer des exemples est tellement facile qu'une diarrhée scripturale en découlerait.

      "La liberté couronne la tête de la personne libre, mais seul l'esclave en connaît la valeur exacte!" (oubli du nom de l'auteur)
      Bien à vous.
      LMR


      Supprimer
    3. Je ne résiste pas à mettre ici cet extrait, ô combien vrai, issu du livre de Serge Carfantan "Sagesse et révolte":
      « Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente. Il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des hommes. L’idéal serait de formater les individus dès la naissance en limitant leurs aptitudes biologiques innées. Ensuite, l’on poursuivrait le conditionnement en réduisant de manière drastique l’éducation, pour la ramener à une forme d’insertion professionnelle. Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée limitée et plus sa pensée est bornée à des préoccupations médiocres, moins il peut se révolter. Il faut faire en sorte que l’accès au savoir devienne de plus en plus difficile et élitiste. Que le fossé se creuse entre le peuple et la science, que l’information destinée au grand public soit anesthésiée de tout contenu à caractère subversif. Surtout pas de philosophie. Là encore, il faut user de persuasion et non de violence directe : on diffusera massivement, via la télévision, des informations et des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif. On occupera les esprits avec ce qui est futile et ludique. Il es bon, dans un bavardage et une musique incessante, d’empêcher l’esprit de penser. On mettra la sexualité au premier rang des intérêts humains. Comme tranquillisant social, il n’y a rien de mieux. En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté. »
      LMR

      Supprimer
  14. "bientôt pour votre sécurité il n'y aura plus de liberté" cette affirmation est à la base de tout les textes de lois actuels ,il y a du Noam Chomsky la dedans ,pour vous faire passer des textes mortifères esclavagistes les "élites" créent le problème et vous proposent derrière leurs solutions.Ou est le rapport avec la proposition de Pierre ? c'est simple avant de penser fortifier son mental , il serait utile de faire un retour arrière et se remettre dans le sens de la marche en redécouvrant le vrai sens des mots tels que discernement,raisonnable,vraie communication,analyse raisonnée etc etc etc en oubliant la novlangue mélange de sabir anglo/arabe à la mode et en ne sacrifiant plus son libre arbitre en laissant faire a sa place de soit disant aides informatiques de tout poil.La liberté comme la confiance n'est pas de la rosette de Lyon ,ça ne se débite pas en rondelles,ce n'est pas négociable , tout ce que l'on propose de gratuit indique que c'est vous le produit.Donc reprenons tous en choeur "un esprit sain dans un corps sain" ,il y a du pain sur la planche.Bon Dimanche à tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord Janus,sans la prise de conscience de la réelle portée des gestes le reste est vain.J'ai froid,je vais faire du feu,est-ce une bonne idée de faire du feu?
      Je suis libre de me faire repérer si je veux ou de mettre le feu à la forêt.
      Suis-je obligé de prendre le chemin le plus dangereux?
      Suis-je obligé de me faire tremper et de risquer de chopper la crève?
      L'instinct n'est ni le meilleur,ni le pire des conseillé.Rien ne m'oblige à céder à la panique ambiante.
      Fortifier son mental c'est aussi se contraindre à avoir une analyse raisonnée.Quitte à ne rien décider.
      C'est vrai que rien n'est jamais gratuit,sauf l'air et le pire.
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
  15. Le blog de Pierre Templar est le meilleur pour se préparer au Chaos économique à l'échelle mondiale.
    J'ai fait partie d'une Unité Anti terroriste pour un gouvernement.
    La préparation mentale,l'aguérissement et la simulation d'évènements inattendus sont essentiels pour faire face au mieux à un Chaos.Je m'entraine qu'au poids du corps comme les guerriers spartiates de jadis.
    Voici 3 livres que je recommande pour toutes personnes souhaitant se lancer ou parfaire son entrainement.
    Les 2 premiers ont été écrits par un homme ayant passé 10 ans dans les prisons les plus dures des USA.
    Paul"Coach" Wade a écrit "L'ENTRAINEMENT D'UN DÉTENU",TOME 1 et TOME 2.
    Au niveau MASTER STEPS,on est capable de faire une pompe à un bras,une traction à un bras,un ATR(pompe sur un bras en appui renversé,un pont complet oû on se relève sur ses appuois,un squat sur une jambe et un lever de jambes tendues suspendues!!
    Comptez un an pour atteindre de tels résultats.Patience,persévérance et volonté de dépassement de soi sont requis.
    Le 3 ème livre est écrit par Michel Poujade,militaire et spécialiste du conditionnement physique:"CONDITIONNEMENT PHYSIQUE POUR LE SPORTIF OPÉRATIONNEL".
    Costaud,vraiment très costaud.
    Nécéssaire pour affronter au mieux ce qui nous attend.
    Le défi principal qui nous attend est de FAIRE FACE à un évènement QUI NE S'EST JAMAIS PRODUIT dans l'histoire de l'humanité:UN CHAOS ÉCONOMIQUE GLOBAL!
    On devra faire face à 2 choses:
    -le Chaos économique.
    -et ce qui viendra après le Chaos.
    Et souvent ce qui surgit du chaos,tapit dans l'ombre,dans les profondeurs est beaucoup plus éffroyable que les conséquences d'un chaos économique tel un Krakken des océans,un Monstre de l'Hydre.
    Je me prépare pour les 2 évènements.
    L'entrainement physique et mentale sont la base d'un bon survivaliste.
    La préparation matérielle venant ensuite.
    Car sans maîtrise de soi,au jour j,on risque de ptendre des décisions qui pourront coûter notre vie,celle de notre femme(ou mari),de nos enfants.
    Gérer les pensées inutiles,paralysantes.. s'apprend.
    Apprendre à ne pas réagir quand on voit un accident de la route,qyand on sent les odeurs des toilettes,des égouts ,des sdf est formateur.Apprendre à supporter le chaud,le froid sans se plaindre est formateur.
    Apprendre à se diriger dans le noir le plus total est formateur.
    J'adore la pluie.Il pleut 6 mois dans ma région chaque année.Cela veut dire de l'eau,beaucoup d'eau gratuite.
    Se déplacer sous la pluie sans parapluie ou imperméable est formateur.
    Se déplacer en vélo au lieu de prendre tout le temps la voiture est formateur.
    Grimper aux arbres,sur les rochers est formateur.
    Il y a une infinité de situations où on peut apprendre comment agir de manière éfficace pour être prêt le jour j.
    Faire un jeûne de 24 h sans boire ni manger est formateur.
    Plus on sera préparé et entrainé,plus on augmente nos capacités et chance de survie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir LAWAKER!
      si vous avez fait partie d'une unité anti-terroriste, les ouvrages de Monsieur Obertone vous auront satisfait, je pense!
      Je suis bien en accord avec vos propos concernant les exercices physiques, avec juste un "bémol": suivant que vous serez jeune ou d'un âge certain.
      Faire du vélo est une très bonne façon de se maintenir ou de se remettre en forme; je vous l'accorde.

      "Et souvent ce qui surgit du chaos...un Monstre de l'Hydre." pour vous citer.
      Là encore, je suis convaincu que vous faites mouche; effectivement, le monde n'a jamais connu une telle problématique où l'hydre que vous nommez à juste titre possède deux têtes prêtes à dévorer!
      Lorsque celle-ci se libérera, alors, ce sera d'une ignominie indescriptible, cela d'autant plus que la folie est devenue un état de normalité!
      Laurent Obertone disait dans une interview que ce sera la guerre de tous contre tous et connaissant la situation actuelle, tout lui donne raison!
      Dans ma région, il pleut aussi quasiment 6 mois/an; c'est une bonne chose, l'eau ne manquera pas...Attention cependant à ne pas confondre école de la résistance physique et suicide par présomption de ses capacités à subir la grande froidure et l'humidité permanentes; deux alliées qui s'entendent pour terasser un homme, aussi solide soit-il! S'y frotter gaillardement? Oui, si l'on ne pousse pas le bouchon trop loin...Beaucoup de nos poilus qui n'avaient pas le choix d'y échapper ne sont pas tombés sous le feu ennemi...

      Chrétien et croyant je demande souvent au Père des âmes d'armer mon bras et mon âme de belles vigueurs; pour le reste c'est de mon domaine: aide-toi et le Ciel t'aidera.

      PS/ Ceci étant dit, je fais juste une piqure de rappel pour ne pas oublier des vétements, des sous-vêtements chauds et de qualité ainsi que des chaussures dignes de ce nom. Une véritable parka, du type de l'armée allemande de 1940 serait le top du top (malheureusement, je n'en ai pas dénichée).
      Au niveau des sous-vêtements, ceux qui font de la bécane, hiver comme été connaissent la grande valeur de certaines marques qui sont présentes sur ce marché.
      LMR

      Supprimer
  16. Édifiant de vérité notre société SÉDENTAIRE est coulante

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour unknown du 12notre société est sédentaire en ce sens qu'elle est l'exact opposé du nomadisme et quand elle se déplace elle se sert des moyens qu'elle a pu inventer grace a la sédentarité ,les nomades n'ont jamais rien inventé,c'était et c'est encore impossible matérielement ,cela dit il est évident que faire un peu d'exercice est salvateur ,et je constate que beaucoup de nos contemporains le font ,mais l'age venant il faut la aussi s'adapter aux aléas de l'age .Il serait intéressant de connaître l'age moyen des survivalistes,on est pas survivaliste et sédentaire a 20 ans.La sédentarité bien comprise deviendra dans les années qui viennent (sauf exode obligé) une des conditions de la survie pour les ,plantations ,élevage,espace suffisant et protection des hommes en groupe;il est évident que si sédentarité est compris dans le sens de passer son temps assis sur une chaise à un bureau c'est du zéro pointé et ce ne sera plus possible dans un avenir assez proche , les métiers du tertiaire dans leur ensemble verront leur effectifs diminuer drastiquement car devenus obsolètes,qui aura besoin d'un directeur de marketing par temps de chaos ou d'un drh ?

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Anonyme,bien entendu,je prends en compte l'impact de l'humidité sur le corps.Elle est de plus de 85 % dans la région où j'habite.Cela demande une adaptation spéciale.
    Pour l'entrainement du détenu,on a un exemple d'un américain,qui a commencé son entrainement à 60 ans et qui a obtenu un corps incroyable à 70 ans!!!
    Bien sûr,un ancien n'a pas les mêmes capacités physiques qu'un jeûne.
    Cependant,un ancien a de l'expérience,de la maturité.Ce que souvent des jeunes n'ont pas.Alors,ça s'équilibre au final.
    Oui,Laurent Obertone a fait un travail fabuleux dans ses livres.
    Dans ma région,il fait chaud toute l'année.Donc,pas besoin de parkas,blousons,ni chauffage.
    Oui,le monstre de l,'hydre qui profite et profitera du chaos utilise toujours la même méthode :diviser pour mieux régner.
    Je vends des armes aux deux parties et je fais un maxi bénéfice.Je provoque un Krach boursier planétaire,je me terre sous terre,j'attends que les gens s'entretuent ,meurent de faim,de soif par milliards pendant que je suis tranquillement installé dans mon salon de 500 m² sous terre à regarder le spectacle à la télévision.Une fois que les survivants seront dans un état tellement désespéré qu'ils accepteront n'importe quelle aide ET FORME D'AIDE,pourvu qu'ils mangent et boivent,aient un toit.Je me présente comme le Sauveur de l'humanité.J'instaure une dictature mondiale.Et c'est là que les survivalistes feront face à une nouvelle menace.Ça c'est un scénario possible .
    Un autre scénario,c'est qu'il y a une 3 ème guerre mondiale,suivi d'un krach bousier global.Dans ce cas de figure,vous imaginez le niveau de stress à gérer au quotidien.D'où l'importance de se préparer au mieux en poussant sa préparation,son entrainement physique et mental au maximum.
    S'il y avait une 3éme guerre mondiale,toutes les forces armées seront au combat.Donc,en cas de chaos économique,ils resteraient que les forces de police pour faire face au pillage,aux viols et autres scènes de violence et terreur quotidiennes.
    Bref,les policiers ,etant des citoyens comme nous,ils resteront chez eux à protéger leur famille,comme 95% des forces de police lors du cyclone de Katrina en 2005 à la Nouvelle Orléans.
    Bonne continuation de préparation à tous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir LAWAKER,
      Décidément, nous sommes une fois encore sur les mêmes longueurs d'ondes!
      "Je vends...mondiale"...C'est exactement ce qui se passe aujourd'hui et qui se profile au très proche horizon en ce qui concerne une troisième guerre mondiale.
      Si, actuellement sont injectés des centaines de milliards de fausse monnaie pour soutenir les banques qui prêtent à des taux négatifs,aux boursicoteurs entre autres, cela ne peut en aucune façon perdurer, la monnaie de singe finit toujours par s'auto-détruire! Du reste il suffit de voir les proportions volumiques que prennent les cryptomonnaies et le "désintéressement" ponctuel de certaines banques pour l'or.
      Les cryptomonnaies sont aussi des monnaies de singes servant principalement aux opérations occultes.
      La bourse se porte bien, certes bien qu'elle ne repose que sur un tapis volant qui bientôt sera pris dans la tourmente d'une tempête.
      Lorsque le travail ne produit plus de richesses en numéraires avec ses équivalences en valeur or, il n'existe plus de mesure étalon; que du virtuel informatique.
      Comment croire que puisse être balayée plus de 2000 ans de civilisation fondée sur des valeurs du travail rémunéré en espèces sonnantes et trébuchantes, de la morale, de l'amour de sa Nation, etc, etc, par de la monnaie de singe, sans qu'il n'y ait une explosion des peuples asservis à l'échelle planétaire?
      L'enflure de pompidou a bien obéit aux ordres en supprimant le droit à la Banque de France de battre monnaie...Tout est calculé de longue date.
      Les états européens, l'Amérique du Sud, les States aussi, sont sous le joug d'une véritable dictature communiste!
      Les goulags se reforment, sauf en Russie car là-bas se trouve un Grand Président. Trump se débat comme un beau diable contre les mondialistes; il fait ce qu'il peut...
      Notre pays, je ne parlerai pas de notre patrie qui est déjà oblitérée, n'est plus qu'un vaste campement de prisonniers blancs.
      LMR

      Supprimer
  19. En cas de troisième guerre mondial il n'y aura plus de stress a craindre ,la vitrification générale aura fait le travail

    RépondreSupprimer

Merci de veiller à l'orthographe et de rester dans le cadre de l'article proposé. Les commentaires en petit nègre ou hors sujet seront systématiquement rejetés.