6 janvier 2020

Se préparer quand on est seul

Il y a un mythe populaire dans le domaine de la survie, et c'est celui de l'individu solitaire et robuste, l'archétype de l'homme des bois, qui voudrait nous faire croire qu'on peut vraiment être autosuffisant si l'on est assez fort, assez habile, et assez bon.

C'est un joli conte pour enfants, car dans la réalité, la grande majorité des personnes seules qui se trouvent confrontées à des conditions vraiment austères et à des moments difficiles meurent en peu de temps et dans de terribles circonstances, par manque ou par accident...





Je crois avoir lu un jour qu'à peine 5 % de ceux qui avaient choisi la vie de trappeur dans "l'Ouest lointain" parvenaient à dépasser la première année !

Aujourd'hui, grâce à la technologie et à des siècles de savoir-faire patiemment transmis, il est possible de survivre en solo. Pourtant, il faut bien avouer que la tâche s'annonce difficile car les défis auxquels on est confronté en tant que survivaliste isolé seront énormes dans toutes les situations de survie, même les plus élémentaires.

Vous devrez vous préparer au maximum, planifier de manière redondante avec l'état d'esprit approprié, et avoir plus qu'un peu de chance.

Dans cet article, je vous donnerai quelques conseils sur la façon d'y parvenir.


Les défis de la préparation du solo


Peu importe à quel point ce n'est pas raisonnable, vous pourriez ne pas avoir le choix quand viendra le moment de survivre dans une situation hostile et potentiellement létale. Peut-être que tous vos amis et collègues seront morts ou loin de vous. Peut-être que vous aurez choisi de vivre ou de travailler dans une région éloignée, ou peut-être que vous êtes un solitaire et n'aimez tout simplement pas la compagnie de vos semblables. Quelle que soit la raison, vous devrez survivre au gré des caprices de la nature et du bon vouloir de votre esprit, sans filet de sécurité, sans sauvegarde, et sans compagnons.

Dans une crise grave, cela crée des problèmes. Voyez-vous, les humains sont des êtres sociaux. Nous ne survivons et ne nous épanouissons pas sur les mérites et les forces de personnes seules, peu importe à quel point elles sont exceptionnellement talentueuses, qualifiées et redoutables. Nous survivons grâce au travail quotidien de milliers de personnes qui œuvrent ensemble pour nous mettre du pain sur la table, littéralement.

Il n'y a pas de demi-dieux sur terre, pas de super-héros qui parviendraient à enfreindre les règles. Vous ne pouvez pas tromper la montagne et ses lois inviolables, même si quelques rares disparus ont réussi à retarder le paiement de la facture pendant un certain temps, en de très exceptionnelles circonstances.

C'est la société, en tant que concept, qui permet à l'homme de repousser les limites de la pénombre autour du cercle de lumière de son feu. Les humains travaillant ensemble bâtissent la civilisation dans les terres sauvages. Ensemble, ils accomplissent des tâches littéralement monumentales dans des délais qui seraient carrément l'œuvre de toute une vie pour un individu. Ensemble, ils détectent, réagissent et démantèlent les menaces qui pourraient facilement terrasser une personne seule.

Sans groupe, ou tout au moins sans partenaire pour vous soutenir, il n'y aura personne pour surveiller les arrières pendant votre sommeil, personne pour vous aider à transporter une charge trop lourde, personne pour garder un œil sur le danger.

Vous n'aurez personne pour soigner vos blessures et accomplir le travail qui ne peut attendre. Vous n'aurez pas d'yeux supplémentaires à l'arrière de votre tête, ni d'autres oreilles que les vôtres pour écouter les signaux. Vous n'aurez pas plus d'un seul cerveau pour affronter l'ensemble des tâches à accomplir.

En bref, vous serez complètement seul, entièrement responsable du résultat. Il ne vous restera plus qu'à espérer ne pas commettre d'erreurs.



Vous êtes votre seul et unique secours


En tant que survivaliste seul, vous êtes votre propre équipe. Vous êtes le guide, le bûcheron, le médecin, le tireur, le chauffeur, le technicien, l'horticulteur, le chasseur et l'ingénieur.

Bien sûr, il se pourrait que vous n'ayez pas à être tout cela, mais si vous avez besoin d'une de ces personnes lors de votre périple en temps de chaos, il vaudrait mieux que vous soyez celle-là !

Dans la vie quotidienne en temps de paix, ce sont les spécialistes qui obtiennent les honneurs. Vous trouvez cette chose vers laquelle vous portent vos affinités, et l'affinez à un niveau de maîtrise totale. Dans les situations d'urgence de toute sorte, en particulier celles où règne le chaos à long terme et où le paradigme sociétal est complètement bouleversé, c'est le contraire qui se passe : ce sont les généralistes, ceux qui peuvent s'adapter à une grande variété de circonstances et de défis potentiels qui vont survivre, voire même prospérer.

Pensez-y de cette façon. Dans la vie de tous les jours, si vous rencontrez un problème que vous ne pouvez surmonter vous-même, vous disposez la plupart du temps d'une sorte de bouton "pause". Vous pouvez téléphoner à un ami, appeler un expert, ou parcourir le Net à la recherche de réponses. Vous pouvez payer un professionnel pour régler le problème. Vous pouvez souvent l'ignorer ou différer sa résolution sans effets néfastes majeurs grâce au coussin fourni par la société, ce coussin vous offrant mille autres options pour continuer à vivre.

C'est l'inverse qui sera vrai dans une vraie situation de crise. Disons que vous avez faim. Vous devriez manger, n'est-ce-pas ? Combien de nourriture reste-t-il ? A présent, elle ne sort plus simplement d'une étagère ou d'une fenêtre de Mac-drive. Devez-vous rationner vos réserves ? Où irez-vous chercher pour vous procurer de quoi manger lorsque ces dernières seront épuisées ? Si vous ne trouvez rien, vous ne mangerez pas ; cela semble évident, mais la fin de l'histoire est terrifiante et humiliante.

On pourrait trouver des exemples similaires dans tous les aspects de la préparation, de l'eau potable à l'hygiène en passant par l'abri et la défense. Il n'y a plus d'appel aux flics, pas de douche chaude, pas d'eau qui coule d'une source propre et fiable.


L'esprit du guerrier


En tant que survivaliste, vous aurez vous-même pour compagnie ! Ce que je veux dire, c'est que vous aurez affaire à votre seule amie et pire critique : la petite voix dans votre tête.

Or vous devez savoir que la stabilité mentale et émotionnelle est essentielle pour survivre aux crises à court et long terme. Le stress finit par peser même sur la personne la plus robuste, et là où va l'esprit, le corps suit. Il y a plein d'histoires de gens découverts après que la fumée se soit dissipée, morts, entourés de nombreux équipements épargnés par la catastrophe et qui auraient pu les sauver.

Ils ont abandonné tout espoir et considéré la possibilité de perdre leur vie comme la seule issue. Certains se couchent littéralement et meurent de désespoir. Ce n'est pas du cinéma, je vous l'assure.

Le stress dégradera insidieusement vos performances : la peur, le doute, l'anxiété, le ressentiment, l'inquiétude... autant de virus de l'esprit qui corroderont votre jugement et saperont vos forces tout autant.

Mais tout n'est pas perdu... Bien que vous ne puissiez vous libérer totalement d'aucun d'entre eux (à moins d'être un robot), vous pouvez les gérer ! Et vous devez garder l'espoir de supporter les jours, semaines, mois ou années d'épreuves, de danger et de solitude qui seront votre nouvelle normalité.

Dans une certaine mesure, votre équilibre mental et émotionnel est partiellement déterminé par votre génétique. Certaines personnes sont plus enclin à la névrose (inquiétude et états émotionnels associés), et d'autres plus orientées vers la croyance en un résultat positif. Néanmoins, ne vous laissez pas mener par vos tendances naturelles négatives. La discipline, toujours la discipline, est la réponse. Si votre esprit contrôle vos pensées, que vos pensées contrôlent vos mots, et que votre discours, même intérieur, commence à dicter vos actions, alors qu'est-ce qui contrôle votre esprit ? C'est vous.

Le positivisme et la maîtrise de soi sont des qualités ; ce sont des habitudes, et des compétences que vous devez maîtriser pour améliorer vos chances de survie.

Commencez par ne pas décrocher du quotidien. Si vous commencez à stresser ou à pleurnicher, faites preuve de discipline ! Accrochez-vous, prenez quelques inspirations profondes, et commencez à résoudre les problèmes. Instaurez une règle stricte de non-réclamation pour vous-même. Toute reconnaissance d'un problème doit avoir une solution collée à ses basques. C'est un moyen facile de commencer à vous endurcir mentalement pour les épreuves à venir.

Faites cela pendant deux semaines d'affilée, avec diligence, et vous serez surpris de voir à quel point vous êtes plus calme et moins sujet au stress.




Vous pourriez ne pas être seul maintenant…


Mais vous pourriez l'être plus tard. Il s'agit d'une menace pour les survivalistes seniors. Le temps veut que tout passe, et cela inclut les liens que l'on pourrait avoir avec certaines personnes, qu'il s'agisse d'amis ou de parents.

Les gens meurent ou perdent l'esprit. Certaines personnes déménagent ou s'éloignent pour des soins de longue durée et des options de fin de vie. En supposant que vous refusiez de considérer un effondrement sociétal comme le bout du chemin, vous devez planifier dès maintenant comment vous allez surmonter le fait d'être mis à l'écart socialement.

C'est loin d'être facile, mais cet article peut vous aider à démarrer. La meilleure chose que vous puissiez faire est de vous battre avec rage contre l'extinction de votre flamme intérieure : gardez la forme, nourrissez-vous correctement, maintenez la force et l'habileté et vous aurez alors autant de chances que la plupart. Il est surprenant de voir combien on peut supporter pour autant que l'on décide de relever la tête plutôt que se laisser rouiller.

Quelle que soit la fidélité, la sincérité ou la loyauté de vos proches, la vie choisira pour eux quant au fait de savoir s'ils seront en mesure de vous aider ou non. Ne sombrez pas dans la complaisance ! En fin de compte, chaque homme et chaque femme affrontera seul(e) l'obscurité.

Vous devrez peut-être persévérer seul bien avant ce jour fatidique. Assurez-vous d'être à la hauteur aussi longtemps que possible.


Au moins, la logistique sera un jeu d'enfant


Une grande partie de la préparation consiste à disposer de tous les équipements et consommables dont on aura besoin pour survivre, quoi qu'il arrive. Ceci est souvent abrégé sous la forme de "Haricots, balles et bandages", qui, bien qu'humoristique, est un assez bon moyen mnémonique pour se rappeler qu'il faut se concentrer sur l'essentiel : nourriture/eau, défense personnelle, et soins.

Vous aurez au moins certaines facilités en tant que survivaliste en solo : une seule bouche à nourrir, un seul corps à chauffer, et une seule vie à sauver. Ce sera facile que de calculer la quantité de nourriture, d'eau, de papier hygiénique et de tout ce que vous stockez quel que soit votre plan de survie tant que vous savez ce dont vous avez besoin dans votre environnement.

Tenir le siège et rester en place ? Vous ne serez contraint que par vos finances et la taille de votre pièce de stockage. Saisir votre BOB et prendre la route ? Tout ce que vous devez savoir, c'est combien vous pouvez emporter pour vous et vous seul jusqu'à ce que vous ayez besoin de réapprovisionnement.

Vous dépenserez également moins, puisque vous prévoirez uniquement pour vous-même. Tout parent sait à quel point les choses coûtent cher lorsqu'on doit acheter et fournir des multiples de tout, sans parler du cas où il faut prendre soin de plusieurs adultes et les approvisionner, en particulier en équipements à prix élevé !




Vous devez être un bon MacGyver


C’est un vieux cliché, mais toujours d'actualité. Vous devrez être raisonnablement astucieux dans toutes sortes de tâches et fonctionnellement compétent dans de nombreux domaines pour avoir une chance lorsque le ciel va commencer à vous tomber sur la tête.

En une seule journée, vous devrez peut-être fuir votre ville à pied en portant un sac lourd, repousser des émeutiers ou des pillards déchaînés, établir une route par voie terrestre vers un endroit sûr, faire un camp au milieu de la nature sauvage, survivre à une nuit froide et humide à l'extérieur, poser une attelle sur une cheville foulée avant de démarrer une voiture en shuntant le démarreur et d'élaborer plus tard une antenne de fortune.

Même les catastrophes les plus simples peuvent mettre votre personne en danger et vos compétences à rude épreuve. S'il arrive un accident industriel majeur, un incendie et un déversement de produits chimiques dans votre ville, pouvez-vous isoler rapidement votre maison pour empêcher les émanations potentiellement dangereuses de pénétrer ? Si vous devez quand même sortir, savez-vous comment utiliser un masque à gaz ? Savez-vous comment le fabriquer ?

Si vous vous faites blesser, poignarder, empoisonner, si vous êtes malade, savez-vous comment vous aider et vous soigner ? Vous ne pourrez pas appeler un médecin ou naviguer sur le Net. Si vous avez besoin de séjourner quelque part temporairement, savez-vous comment installer un camp afin que vous puissiez vous reposer facilement, à l'abri des regards, avec des alarmes sonores prêtes à vous alerter si quelqu'un se faufilait dans la nuit ?

Savez-vous comment purifier l'eau d'une source douteuse ? Savez-vous comment vous procurer et préparer de la nourriture sans équipement, même pas de feu ? Vous devrez devenir passablement compétent dans toutes ces choses pour survivre en tant que qu'individu seul. Il ne s'agit pas simplement de prendre la verte avec du bœuf séché dans un sac au premier signe de trouble.


Vous devez planifier comme si vous étiez sur la Lune


Je ne parle pas de préparation fantaisiste, de trucs d'apocalypse zombie ou d'invasion extraterrestre. Je fais référence à la notion que vous fonctionnerez en mode "zéro marge pour l'erreur" ; si vous vous trompez, vous blessez, vous perdez ou si vous ne pouvez tout simplement pas détourner le problème, personne ne sera là pour vous rattraper.

Il n'y aura pas de mission de sauvetage. Personne pour vous renflouer, à moins que vous ayez assez de chance pour croiser un bon Samaritain. Il est toujours positif d'espérer une telle chose mais ce n'est jamais, jamais une stratégie.

Et vous avez besoin d'une stratégie. Ce que vous devrez faire en tant que survivaliste seul, c'est tout détailler, évaluer chaque phase de votre plan et travailler sur les détails de manière à minimiser les risques autant que possible. Cela signifie que vous aurez à faire des compromis plus qu’un groupe.

Vous avez une phase de mouvement dans votre plan d'évacuation où vous rencontrez des goulets d'étranglement et des blocages de route potentiels, artificiels ou naturels ? Un convoi de véhicules avec un groupe pourrait les évacuer en un temps record, mais vous êtes seul, vous feriez sans doute mieux de faire un détour. Cela signifie plus de carburant. Cela signifie aussi plus de temps.

Un survivaliste isolé ne peut pas non plus transporter aussi efficacement qu'un groupe, dans lequel les consommables de toutes sortes - carburant, munitions, eau, nourriture - sont répartis plus ou moins uniformément entre tous les membres pour être utilisés par n'importe qui si nécessaire. Vous aurez l'ensemble de vos équipements et fournitures sur votre dos, littéralement. Si vous devez faire un déplacement long et difficile, vous ne pourrez pas donner votre charge aux autres membres du groupe en cas de blessure ou d'épuisement. Vous devrez abandonner, ou souffrir en silence.

Cela signifie que des trajets plus longs ne seront réalisables que si vous vous déplacez avec un véhicule qui vous offre une certaine capacité de chargement, ou si vous aménagez et entretenez des caches le long du chemin.

C'est ce que signifie être un survivaliste seul qui a l'intention de survivre.




L'évitement des conflits et l'évasion seront cruciaux


Beaucoup trop de survivalistes, dans leur for intérieur, ont l’idée qu’ils vont se la jouer façon "Punisher" et botter le cul de ceux qui s’attaqueraient aux faibles, aux malades, et aux fillettes esseulées pendant une crise.

L'histoire nous a maintes et maintes fois montré que les pires éléments de la société (et les pires traits de l'humanité) remontent à la surface lors de crises majeures à long terme. Bien qu'il soit impératif que vous vous prépariez à les combattre avec les poings, les pieds et les armes, vous devrez mettre encore plus l'accent sur l'évitement des ennuis toutes les fois que possible. Les combats, même les vieux coups de poing, ont tout simplement beaucoup trop de chances de vous blesser gravement. Multipliez ce risque par mille si des armes sont dégainées.

Un doigt ankylosé ou pire une main cassée entravera gravement votre capacité à faire toutes sortes de choses, de la préparation d'un feu à la fouille dans votre sac.

Et vous pouvez parier que les armes abonderont. Une blessure par balle nécessite des soins médicaux appropriés pour stabiliser le patient et le traiter à long terme. C'est après tout une ponction dévastatrice, qui comporte un immense risque d'infection en dehors des effets manifestement mortels de la perte de sang et des dommages aux organes. Même une égratignure causée par une balle, une coupure peu profonde ou la piqûre d'un couteau peuvent être mortelles bien après le combat, une fois que les médecins et leurs précieuses pilules ont disparu depuis longtemps.

L'évitement des conflits pour le survivaliste, c'est savoir rester invisible, ne pas être ciblé par les attaquants, désamorcer les affrontements verbaux et, si l'on doit se battre, s'extirper avant que le combat ne prenne une sale tournure.


Considérez le mode de vie nomade


L'entretien d'un emplacement fixe en tant que survivaliste en solo est une chose, sa protection dans les mêmes conditions en est une autre. Un mauvais coup du sort peut voir votre retraite idyllique rendue inhabitable ou trop dangereuse pour y rester. Que faire ?

Vous pouvez vivre la vie d'un préposé nomade sur vos deux seuls pieds, mais le concept s'illumine vraiment lorsque vous avez une forme de transport. Un véhicule comme un SUV, ou quelque chose de plus grand comme un camping-car peut potentiellement vous fournir puissance, mobilité, capacité de chargement, vitesse, et un certain degré de protection.

Cependant, aucun n'est sans inconvénient. Le plus évident est leur besoin en carburant. Mais étant donné que votre plan est de vivre dessus et pas vraiment de parcourir le pays, vos réserves en carburant vous mèneront beaucoup plus loin que s'il s'agissait d'une utilisation pour le seul plaisir.

La possibilité de rouler avec son abri est une aubaine et une économie de travail énorme pour un survivaliste seul.

Outre les exigences logistiques évidentes, il y a également quelques effets secondaires à considérer. Tout véhicule motorisé fera beaucoup de bruit et attirera l'attention. Dans le cas des automobiles et des véhicules ordinaires, ils seront visibles et difficiles à cacher. Vous devriez investir dans l'apprentissage de certaines techniques de camouflage si vous souhaitez emprunter cette voie.

Si vous choisissez de partir avec un vélo ou une moto tout-terrain, vous aurez l'avantage de la maniabilité et vous pouvez au moins les pousser s'ils tombent en panne ou manquent d'essence. Ils sont également faciles à dissimuler, bien que leur capacité de chargement se limite à quelques sacoches de roues, de petits objets attachés au siège, et peut-être un side-car.

Les vélos sont encore plus limités au niveau cargaison et nécessitent de l'énergie musculaire, mais ils peuvent être transportés et sont presque silencieux. Les chevaux sont pour la plupart silencieux, maniables, et peuvent transporter une bonne partie du poids emporté, mais ce sont de gros animaux qui nécessitent des soins et une alimentation importante. Sans parler du fait qu'il faut apprendre à les monter, et à les gérer.

En fin de compte, vous ne serez toujours pas libéré des préoccupations liées à la préparation en solo : vous devrez savoir où vous allez, comment y arriver, et comment survivre une fois à destination.

Chacun des modes de transport ci-dessus présente des avantages et des inconvénients, mais leur avantage majeur - vous épargnant des tonnes de travail et une bonne quantité de risques - laisse penser qu'ils sont quelque chose que le survivaliste seul devrait considérer attentivement avant de décider d'évacuer ou de partir à pied.


Conclusion


La préparation en solo n'est pas héroïque, cool, ou autre du genre, c'est une entreprise risquée. Elle ne doit être entreprise que si vous vous retrouvez dépassé par les événements, ou si votre mode de vie porte à croire que c'est la seule option qui soit disponible.

Vous devrez mettre l'accent sur le développement et la planification de certaines aspects de votre plan par rapport à ceux qui se préparent en groupe, mais si vous travaillez avec diligence et restez vigilant, il est possible de faire face à une crise et de la surmonter indemne tout seul...

80 commentaires:

  1. Croire en soi, s'en donner les moyens est bien mis en évidence dans cet article qui, en fait, s'adresse à tous les survivalistes, seuls ou en groupe; un groupe étant composé de diférentes personnes, seules avec elles-mêmes.
    "Mens sana in corpore sano"...Pas facile à réaliser pour une survie dans le chaos...
    Faisant partie de ceux, avec mon pote et nos amis à quatre pattes qui ne bougeront qu'en cas d'absolue nécessité, nous avons bien entendu établi des plans d'évacuation qui demandent à être encore travaillés.
    L'âge étant là, en ce qui me concerne, la vie s'étant chargée de me faire connaître mes capacités et mes incapacités, j'ai cependant la chance que mon pote soit plus jeune de 20 ans; ce qui n'est pas négligeable! Si le fiston nous accompagne, alors nos possibilités de survie seront exponentielles; ayant tous trois l'esprit du guerrier et étant endurcis, ce qui n'exclue pas nos faiblesses personnelles.
    Pour ma part, je ne me vois pas crapahuter dans l'urgence absolue avec le sac à dos plein et la seringue en bandoulière sur plus de 10 kms sans m'effondrer, même si je suis capable de me dépasser...Mais qui sait?

    Chaque choix que nous pouvons faire dans le matériel de déplacements possibles(?) a ses avantages et ses inconvénients.
    L'option chacun son fourgon au plein toujours fait + réserve de carburant, batterie de secours + Une jante de remplacement avec son pneu + un sympa système D fait de morceaux de bois durs fixés sur les roues tractrices avec des chaînes pour sortir d'un éventuel enlisement (Poids du fourgon + chargement = enlisement dans les sentiers détrempés) + petite remorque + filets de camouflage est notre choix déjà réalisé.
    Ainsi nous avons une retraite possible, un lieu où dormir (à tour de rôle) et un système d'alarme des plus efficaces avec nos 2 chiens bergers, excellents gardiens et défenseurs.
    L'inconvènient étant, comme précisé par Pierre, que le "convoi" ne passe pas inaperçu!
    S'imaginer que l'on peut se déplacer ainsi sans que persone ne le voit est totalement utopique...Mais il faut bien faire des choix, à un moment ou à un autre! Et s'il n'est pas le bon, l'avenir saura nous le mettre en évidence.
    Excellente remarque de LAWAKER dans l'article précédent: Ceux qui habitent près d'une mer ou des cours d'eau peuvent penser au moyen d'évacuation par l'eau.
    Je ne fais aucune publicité (je préfère le préciser) à la marque Tchèque GUMOTEX qui produit des canots gonflables d'une très grande résistance aux déchirures, à l'abrasion et au temps, du très haut de gamme, à des prix hyper compétitifs! Notre choix s'est porté sur le canoë Scout River qui peut embarquer jusqu'à 400 kgs. Celui-ci, bien que connu, par démonstration faite et vécue, n'est pas encore rentré because chute des finances. Partie remise.
    Attention, il n'est pas fait pour affronter les vagues d'une mer car très sensible de par sa proue au vent (c'est un canoé!), même s'il descend des rivières très tumultueuses!
    https://www.youtube.com/watch?reload=9&v=D6wsgC7xc6c
    Dans cette vidéo, vous verrez de vrais spécialistes; je ne suis qu'un amateur un peu éclairé.
    Si ce matériel peut apporter une réponse, une aide concréte à celles et ceux qui n'y auraient pas songé, j'en serais heureux!

    Bien entendu, pratiquer l'évitement de tout conflit est la première base de la survie.
    Excellent article en piqûre de rappel, Pierre!
    LMR

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à tous de mes expériences passées, je n'étais pas seul ! cependant quelqu'un de préparé, d'entrainé, d'équipé pourra s'en tirer en solitaire, c'est pour moi évident si il dispose en plus d'une motivation sans faille ou d'un but à atteindre.
      mais c'est un avis très général qui enfonce les portes ouvertes.
      j'habite en face de l'océan, dans un village rural ou l'eau ne manque pas et quelques bonnes volontés à proximité pour assurer l'integrité dudit village. j' ai fait construire il y a deja quelques années, conscient de la déglingue progressive de notre civilisation.
      cependant, je continue à mettre au point ma BAD que je peux rejoindre par la terre et de de multiples chemins malgré un petit fleuve à traverser. c'est là que le bat blesse, j'ai donc prévu deux embarcations à voile ou moteur hors bord pour rejoindre par mer, c'est ancien ,en polyester mais robuste et pouvant emporter une certaine charge, j'ai nommé ce qu'on appelle le peche-promenade. on en trouve pour des sommes modiques vu que c'est démodé ou remplacé par des vedettes à moteur, hors je tiens à la discretion. c'est une operation que je peux mener seul, mais je ne le serai probablement pas.(madame et le chien).
      dans le cas ou j'en serai empèché, il me reste la solution d'en emprunter un parmi tous les voiliers qui restent soigneusement à l'anneau toute l'année durant sans en bouger dans les ports de plaisance à proximité, solution qui me répugne quelque peu mais là nécessité fera loi si gros chaos . de toute façon je ne partirait pas les poches vides mais avec gilet garni au cas ou un facheux s'interposerait, comme le dit si bien Piero :"je suis pacifique mais je ne suis pas non violent".
      j'ai bien conscience que mon exemple est particulièrement restreint à un territoire particulier, d'autres de ma famille ont choisi l'option montagne qui se défend bien également.
      Attention aux couteaux déséquilibrés ces jours ci ! Evidemment , dans l'hypothese ou tout cela tournerait mal, il me resterait à couvrir la fuite de mes proches si nécessaire et éventuellement savoir mourir en gentleman.
      mais on en est pas encore là, il y a de la marge .
      bonne préparation à tous HERMAN STOSS

      Supprimer
    2. Ceux qui ont la chance d'habiter à proximité d'un port de plaisance, sachant que les bateaux non habités y moisissent à l'année, pourront toujours "emprunter" un violier (savoir s'en servir) car je suis convaincu que c'est l), la meilleure des solutions. L'océan est vaste et les zombies ne savent pas nager!
      LMR

      Supprimer
  2. "Je crois avoir lu un jour qu'à peine 5 % de ceux qui avaient choisi la vie de trappeur dans "l'Ouest lointain" parvenaient à dépasser la première année !" Merci PIerre pour cet exellent article,cela devrait décourager les "loups solitaires"ou du moins les freiner quelque peu ,la survie seule est possible un temps mais impossible tout le temps et quel intéret y aurait il ?que l'on le veuille ou non l'homme est un animal grégaire,les quantités nécessaires à la vie transportées par un seul homme sont totalement ridicules pour autoriser une autonomie qui puisse perdurer en toute discrétion et posent de fait la notion de groupe efficient.J'entends par efficient, entre autres choses, le nombre a atteindre et a ne pas dépasser dans un premier temps pour assurer une survie acceptable.Le thanks giving Us montre bien que sans les locaux (indiens en l'espèce) les envahisseurs du nouveau monde n'auraient eu aucune chance de survie,l'adaptation au milieu de longue date est une nécessité , cela se construit ,s'apprend jour après jour;c'est pourquoi je vois mal le citadin se transformer en solitaire arpentant la campagne et y survivre si il n'a pas auparavent posé les bases nécessaires

    RépondreSupprimer
  3. Je suis 100% EN accord avec vous, Sieur janus!
    Au fair avez-vous exécuté la punition bananière?
    LMR

    RépondreSupprimer
  4. Magnifique article!Merci Pierre Templar!
    Le lien social est éssentiel pour la survie.Que ce soit pour ses enfants,sa femme,ses parents,famille,on est plus motivé à survivre que si c'est pour rester seul sans avoir à partager et discuter autour d'un bon repas!
    Sans une femme que vous aimez,la.survie est plus dure!Et puis,pouvoir faire l'amour avec elle,ça aide à survivre! Personne ne dira le contraire.
    Et si votre femme meure,éh bien,prenez en une nouvelle.Sans tarder.Parce qu'il restera plus beaucoup de choix au fil des semaines,mois du chaos.

    Oui,LMR,avoir une BAD pas loin de l'océan est UN INCROYABLE AVANTAGE!En Guyane,on est tributaire des marées à cause de la mangrove.Donc,Janus,c'est pas une question de partir en journée ou le soir,cela dépend de la marée haute!Une marée haute le soir,c'est idéal.
    Pour moi,le Groupe est primordial.
    Un groupe de 50 personnes est l'idéal pour MOI!
    10 personnes,c'est trop juste.
    20 c'est déjà mieux.
    Entre 30 et 50 ,c'est l'idéal.
    Car au delà de 50,on a un problème de transport en cas d'évacuation,pour se déplacer discrètement et aussi pour la subsistance en eau et nourriture.
    Par contre ,la force de groupe de 100 personnes,c'est la puissance de feu au niveau des armes à feu.On le voit bien dans Walking Dead.
    Après mieux vaut être 2,5 ou 7 que Seul!

    Seul,on a pas droit à l'érreur.Si vous devez traverser une zone dangereuse, personne ne vous couvrira en tirant vers vos ennenmis.
    Je regardais les véhicules blindés sur le marché au niveau civil.
    Y a de sacrés machines,notamment la dernière Rezvani!Le monstre!
    200 000 euros!lol!ça calme!
    On peut toujours transformer un tracteur,engin de terrassement en forteresse ambulante comme cet américain qui a semé la terreur dans sa ville pendant plusieurs heures grâce à son engin fortement blindé et armé(voir sur you tube!).
    Les amis,je regarde de près l'actualité.Deux faits ont retenu mon attention:
    -La FED injecte 500 milliards de dollarss dans l'économie américaine.
    -L'assassinat d'un général Iranien par les Américains.
    Hum...2020 sera encore plus révélateur du chaos qui se prépare.
    J'attends les élections américaines pour en savoir plus.Y aura pas de chaos économique en 2020.Par contre,après l'investiture en janvier 2021 du nouveau président américain,ATTENTION!
    Beaucoup de gens sont célibataires dans le monde et surtout dans les villes.
    Pas facile la solitude,même en ayant beaucoup d'amis et d'activités sportives et sociales.Alors,imaginez au temps du chaos si vous êtes seul(e).
    C'est encore plus pire si vous êtes une femme seule.Proie idéale pour les prédateurs voulant se faire une femme à l'amiable ou en force!
    Vous pouvez être très entouré actuellement et vous retrouvez seul du jour au lendemain.Prenons l'exemple des hommes qui ont une femme qui sont avec eux pour leur argent.En Guyane,c'est très courant avec les Brésiliennes,Dominicaines et Haïtiennes.Le Jour du chaos,le gars ne peut plus Assurer le gîte et le couvert!
    Réaction de leur femme?Trouver un mec qui assure!Beaucoup d'hommes vont se retrouver seul du jour au lendemain.Parce que madame ne peut paw manger à sa faim avec une Bmw,Audi ou Mercedes!!
    L

    RépondreSupprimer
  5. Assurer la survie de sa famille en travaillant pour de l'argent,ça fonctionne dans le systême actuel.
    Je dis souvent aux gens:"On discute tranquillement du chaos,tout fonctionne,y a de l'eau dans les robinets,l'électricite dans les prises,de l'argent dans les distributeurs,de la nourriture dans les supermarchés!Et pourtant,ce que vous voyez est qu'illusion!Le monde va s'éffondrer du jour au lendemain.Pourquoi on travaille selon vous?".Ils répondent:"Pour acheter à manger,boire,payer les factures d'eau et d'électricité et son loyer!"
    Alors,j'ajoute:"Pourquoi ne pas produire sa propre nourriture,avec des fruits,légumes,des oeufs,poulets,avoir sa propre énergie et sa propre eau?"
    Et là,on dirait qu'ils entendent E.T. qui leur parle!Bref,beaucoup vont se retrouver seul.Car ,en temps de chaos,c'est chacun pour soi.Regardez comment les gens réagissent quand ils font la queue aux caisses d'un magasin,supermarché,CAF, Banque,aéroport ou comment les gens empéchent les passagers du métro ,du bus de descendre juste parce qu'ils veulent être sûr d'avoir une place assise!
    J'ai habité plus de 20 en région parisienne,et j'ai vu des situations incroyables.Alors,oui,beaucoup se retrouveront seul.Car le Systême a tout fait pour que l'homme devienne un loup poir l'homme.Mais au temps du chaos,ce seront des hyènes,des chacals qui seront là à roder autour d'une proie isolé.
    Si vous êtes déjà isolé à cause d'histoire d'un héritage,d'une maison qui a mal tourné avec vos frères,soeurs,vous recevrez aucune aide d'eux si vous n'êtes pas survivaliste.Il se pourrait même qu'ils viennent régler leur compte avec vous à ce moment là.Si vous devez de l'argent à beaucoup de gens,ils viendront se faire justice à ce moment là.Et vous pourrez pas vous cacher derrière votre smartphone.Je connais qqn comme ça qui doot beaucoup d'argent et qui répond pas aux appels.Comme.par hasard,3 roues de la voiture de sa famille a été crevé.Et sa famille m'a accusé d'avoir crever les roues!Lool!Ils ont pas idée de ce qui les attend le jour du chaos.Leurs ennemis vont leur tomber dessus.Plus vous vous faites des ennemis maintenant,plus vous en aurez au temps du chaos.
    Quand le 11 septembre,les tours jumelles se sont éffondrées,les gens n'y croyaient pas.Quand une bombe atomique rasa Hirosha en 1945,les habitants ne s'y attendaient pas.Quand le Vésuve explosa et ensevelit les habitants vivants de Pompéi sous une pluie de cendres,les habitants ne s'y attendaient pas.
    Et quand la 3 ème Guerre Mondiale,puis le Chaos économique vont s'abattre sur le monde,les habitants ne s'y attendront pas.
    SAUF?SAUF LES SURVIVALISTES.
    Et autant être en Groupe.

    RépondreSupprimer
  6. Qu'une personne seule puisse s'en sortir? Pourquoi pas? Comme Robinson Crusoé sur son île qui eut la chance de ne pas se faire becter par Vendredi, même un jour Saint!
    Mais je ne crois la chose que difficilement possible sur notre sol métropolitain déjà bien peuplé; territoire où chacun ne dispose que de ‪0,8‬ ha (à la louche). Grandes villes, mégapoles, campagnes de plus en plus occupées par ceux qui fuient les grandes villes, emmenant automatiquement leurs propres racailles et celles qui suivent l'odeur du fric...Dur, dur...
    La Guyanne? Le séjour que j'y ai fait remonte à loin dans le temps; je ne suis donc plus à jour!
    Ne sachant donc pas comment fonctionnent les Guyannais de toutes origines, aujourd'hui, je ne m'aventurerai pas à y donner mon opinion sur le phénomène du regroupement de nombre.
    Par contre, sur le sol métropolitain, mon ressenti est clair: le regroupement du grand nombre posera le problème des gangs, même chez les survivalistes! Être survivaliste n'étant pas synonyme d'humanité conservée, de simples mésententes peuvent conduire à l'éclatement le transformant en sous-groupes psychopathes. Et quoi qu'il en soit, la sauvagerie mène toujours au survivalisme!
    Ainsi que l'explique Piero San Gorgio: les miltaires attaqueront les civils pour se fournir de la bouffe...
    Mon pote et moi sommes dans la défense et l'évitement, au mieux, des affrontements créant automatiquement la prédation obligée contre l'attaquant, prédation qui ne devrait pas être gratuite ni relever de la psychopathie; ce sont nos voeux les plus chers.
    Et comme disait HERMAN STOSS, si nous devons y passer, que nous le fassions en gentlemen. Non en taffioles!
    Nous nous aidons du mieux que nous le pouvons, dans la Foi, souhaitant ne jamais la perdre, et dans l'amitié du sel.
    LMR

    RépondreSupprimer
  7. Remarquable article comme d'habitude. Je trouve ici une vraie source d'inspiration et de réflexion, les commentaires plus ou moins éclairés, les acquis des intervenants sont aussi un gros plus pour tous !Je suis ce blog depuis des années et suis persuadé du bien fondé de l'article d'aujourd'hui, à savoir : le groupe est la meilleure garantie pour le survivaliste, pourtant un "petit" problème se pose à moi ... je recherche depuis des années une personne ou un groupe sur la zone géographique des Cévennes ( ou pas trop loin ) pour au moins échanger des points de vue voir plus si entente, alors si un lecteur de ce blog veut bien me faire signe ce serait avec grand plaisir.
    Encore merci à Pierre pour la qualité de ce site et de ses réflexions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a été souligné de multiples fois qu'on ne connaîtra pas d'avance l'enchaînement des événements, d'où l'utilité d'une réaction modulable (plan A, B, C, ...).
      La seule personne dont un survivaliste puisse être sûr aujourd'hui, c'est lui-même. S'il veut sauver un groupe, il doit d'abord s'assurer de survivre lui-même dans un premier temps, face au premier choc. A partir de là, il pourra décider de l'orientation qu'il va donner à sa démarche en fonction des réactions DES AUTRES (adverses ou amis).
      Chacun de nous a certainement eu l'occasion de discuter avec son entourage de ce qu'il faudra faire en cas de gros pépin. Et l'occasion de passer pour un doux dingue.
      On ne changera pas le profil de ceux avec qui nous discutons et que nous essayons d'éveiller. Si demain ils viennent frapper à votre porte en vous disant que vous aviez raison, ils seront certainement sincères mais toujours aussi faibles dans leurs capacités de prévoir. Leur seule capacité d'adaptation sera l'opportunisme de vous savoir préparé. Ce sera à vous de décider qui vous pensez apte à être récupéré en s'associant à vous et qui vous rejetez (racontez-leur la fable sur la cigale et la fourmi). Au besoin, vous aurez peut-être à émettre une menace claire et précise sur ceux qui en savent un peu trop sur vous et vos préparatifs.
      Donc se préparer à survivre seul est impératif si vous voulez être le germe du futur groupe. Mais ne vous étonnez pas qu'une énorme majorité veut jouer gagnant sur les deux tableaux: la société actuelle et leur petit confort et ... vous en cas de besoin. Sans participer à vos efforts, évidemment.
      C'est dur mais il me semble bien que ce soit comme ça. Et le futur groupe que vous mènerez ne sera peut-être pas celui auquel vous pensez aujourd'hui (pertes, rencontres, ...). Il se formera par l'exemple que vous donnerez et la clarté de vos positions, incluant les sanctions en cas de trahison ... et un peu de chance pour tenir seul assez longtemps pour en réunir d'autres.
      Prévoyez pour eux car ils n'auront pas grand-chose à apporter (on peut se faire des protections balistiques efficaces (classe 3) avec une tôle d'acier et du PEHD 1000 (polyéthylène à haute densité 1000). On trouve ça sur le Net et on se fait 4 plaques pour quelques dizaines d'euro. C'est 2 fois plus lourd qu'en céramique maison fait selon ses moyens.
      Vous êtes déjà seul pour prévoir et acheter. C'est une réalité. Alors acceptez-là, adaptez-vous et attendez que ça se décante. PLus ça tient, plus ça vous laisse de temps pour vous préparer. Soyez prêt à passer la première vague. Beaucoup de choses vont se clarifier après. Pour le matériel que vous ne pouvez pas vous procurer,laissez les forces de l'ordre affronter certains groupes. Il y aura du matériel à récupérer. C'est le votre, payé avec vos impôts depuis des années.
      Vous serez seul dans un premier temps. Ne le niez pas car chacun sera surpris là où il sera, parfois loin de chez lui. Alors donnez-vous les moyens de survivre seul au moins au début. Vous replanterez après.

      Supprimer
    2. Bonsoir,c'est vrai E-mantilles que personne ne se propose spontanément pour participer à un investissement alors que beaucoup peuvent se sentir rassurés de connaître une personne habitant un lieu qui semble sécurisé.J'ai rencontré le cas et malheureusement certaines installation ne peuvent être cachées:four à pain,chaudière bois,puits,pompes,cheminées,jardin potager...j'ai été surpris de tant de curiosité.
      Le problème de la survie peut très bien s'appréhender seul ou avec un noyau familial et puis nous n'avons pas de grizzly....
      Là ou ça se corse sérieusement c'est que le rapport aux autres risque ne pas être qu'entraide amicale.
      C'est certain qu'il vaut mieux être dans l'évitement,mais on demande rarement leur avis aux gens qu'on agresse!
      Le territoire n'est pas assez vaste pour permettre à un nomade de se déplacer sans rencontrer âme qui vive pendant plusieurs jours d'affilés.
      De la même façon que les trappeurs rejoignaient un peu de civilisation pour y vendre les fourrures et se réapprovisionner en poudre,balles,pièges,nourriture,fournitures,le randonneur solitaire devra à un moment commercer.
      L'autre souci c'est la nature de l'adversaire potentiel et surtout la nature des relations futures
      https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwjd_fPt0_nmAhUHaBoKHSAQBHsQFjAAegQIARAB&url=https%3A%2F%2Fwww.fdesouche.com%2F1321091-insecurite-le-grand-aveuglement-du-quinquennat-macron&usg=AOvVaw3G_ikLnWplbpZUCGBjTRZy
      Les caïds des cités sont prêts et attendent l'affrontement.
      En fait des armées,"des centaines de milliers de voyous surarmés prêts à en découdre";en face on fait des groupes de 2?
      La suite de l'article nous indique que la guerre qui s'annonce est déjà perdue pour les forces de l'ordre.
      Derrière,ou après ces gars que beaucoup passent leur temps à critiquer,il y aura nous.
      Sommes nous prêts?
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
    3. Si nous avions les réponses, nous ne serions pas loin des solutions.
      Bien sûr qu'il reste des inconnues au sujet du comportement des uns et des autres. Mais c'est aussi parce que tout n'est pas joué qu'il peut nous rester une chance.
      Je n'ai pas la science infuse mais j'ai un avis sur le comportement des proches et des crapules des cités pour les avoir longuement fréquentées (eux dans leurs cages, nous avec les clés).
      -les proches, je l'ai dit et ne suis pas le seul, compteront sur notre aide sans rien avoir apporté pour la plupart. Il pourrait même leur pousser le courage de nous tirer dans le dos pour s'approprier nos biens. Donc à surveiller mais peuvent être utiles.
      -les caïds de cité de cet article (nous avons apparemment les mêmes lectures) sont des prédateurs. Un prédateur s'attaque aux plus faibles ou ceux qu'il croit comme tels. En prenant le minimum de risques et en pensant que ce sera facile.
      Dans un premier temps, malheur à ceux qui seront à leur portée. Mais ensuite, il leur faudra bien sortir de leur terrain de chasse connu une fois les ressources de ce territoire épuisées. Et là, la kékémobile de marque allemande bourrée de chevaux ne leur servira pas à grand-chose en tout terrain et sera facile à stopper ou ralentir avec quelques obstacles sur le macadam (principe de base de l'embuscade). Ils n'ont aucune expérience du combat dans la "verte". Leur force est leur réseau d'observateurs des cités qui leur donnent les coups d'avance sur les FDO. Dans la pampa, ce ne sera plus la même. Les meneurs sont faciles à repérer par leur comportement. Quand ils s'en prendront une à 800 mètres, les autres guignols vont détaler en laissant des traces marron derrière eux. C'est même là que ce serait utile qu'aucun ne rentre. Dans leur coin on saurait juste que la bande Untel est partie de ce côté et qu'on n'en a plus jamais entendu parler. Flippant.
      Janus doit bien avoir quelques adresses d'élevages de cochons même si ces bestioles ont changé leurs habitudes alimentaires.
      Dans d'autres régions, il y a d'autres ressources. Et ça m'étonnerait que ce qui restera des FDO soit très motivé pour enquêter sur la disparition de quelques dégénérés notoires bien connus dans les fichiers.
      Donc aucune chance sur leur territoire (grandes villes). Mesures expéditives à prendre sur les candidats des petites villes qui voudront jouer au grands et comité d'accueil à préparer pour les débiles quand ils s'aventureront là où ils pensent terrifier tout le monde.
      Je ne garantis rien mais je pense qu'il y a moyen. Et si on ne gagne pas, reste la possibilité de faire payer cher la conquête. C'est le principe de la dissuasion:le prix à payer peut dépasser largement le résultat attendu. Même eux ne sont pas assez stupides pour négliger ça.
      Bonne préparation à tous

      Supprimer
    4. Bonsoir E-mantilles d'accord séparément se sont des prédateurs,mais une fois "pris en main"ils deviennent des conquérants.
      L'article montre bien,la faiblesse complice des "élites".
      Complicité,crédulité,cupidité,sentiment de culpabilité,le tout baigne dans une gabegie de fin de règne.La corne d'abondance est encore à l'oeuvre mais pour combien de temps?
      J'ai connu ces gens aussi mais sous un autre angle que toi;mais c'est toujours toi qui a les clés.
      Bref s'ils passent on va entendre:
      Amis Français rendez-vous!Il ne vous sera fait aucun mal!
      J'entends déjà le chant des sirènes:"mais puisqu'ils le disent"
      Les mêmes qui ont inspiré la confiance aux Juifs,ou aux Arméniens.
      Il faut un mur de fer si on veut être respecté.
      La même tactique que celle employée à Poitiers.Elle ne supporte pas la moindre faiblesse.
      On ne te respecte que parce qu'on a peur de toi.
      Quand la seule certitude c'est que ça va mal finir pour tout le monde,on peut commencer à discuter,tout ensachant qu'on n'aura jamais la paix.
      Seront nous capable d'ériger un mur de fer pour circonscrire le chaos?
      Quand un fruit est pourri dans le panier....on le jette.
      Le mur ne tolère aucune brèche,aucun fruit pourri,aucun défaitiste,aucun "humaniste".
      Pour les sangliers,j'en sais rien.....mais je verrais bien la fureur des chiens de meute.L'entraînement des novices est aussi grosse consommatrice.
      On rapporte que certains ont peur de périr par la main d'une femme,d'un autre côté il faut bien qu'elles s'entraînent.
      Devinette (connue)pour finir sur une note légère:
      Qui a été chassé de Poitiers en 732 et qui est revenu à Roissy en 747?
      C'est pour rire.
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
  8. Bonjour E Mantilles vous avez parfaitement raison je pense exactement la même chose,tout ne sera pas aussi net que ce qui peut être imaginé et il est fort probable que ceux qui n'auront pas réussi a former un groupe avant de graves évènements ne pourront y arriver qu'après quelques mois de solitude qui devra être la plus courte possible sans pour autant se précipiter a faire cause commune avec les premiers venus.L'adversité forge les caractères dit on, elle a surtout comme conséquence de montrer la vraie nature des êtres dans la plupart des cas ce qui n'est pas forcément un désavantage,après le hasard heureux ou malheureux fera le reste.Cldt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Dommage pour le passage au vouvoiement

      Supprimer
  9. L'expérience montre, sauf rares exceptions, que l'on est toujours seul lors d'un naufrage, quel qu'il soit.
    Que l'on se porte, ou non, secours physiquement, mentalement, mutuellement, les psychismes sont toujours très différents; d'où les "valeurs" placées sur des plans différents. Cela fonctionne sans gros problèmes en temps de paix et d'abondance.
    Mais, en temps de chaos consommé, là où l'homme et la femme retrouvent en partie leurs instincts animaux sauvages, la donne change. Lorsque leurs instincts sont poussés au paroxisme de la survie à tout prix, il n'y a plus que l'instinct qui mène des bêtes privées de tous liens avec ce qui fut ou pas leur humanité passée. Des zombies. Alors, les bêtes rendues au même niveau s'associent en meutes dirigées par des chefs. L'instinct grégaire faisant son office, les seuls actes sont ceux dde calcul et de la férocité gratuite.

    Qui n'est jamais perdu dans le labyrinthe de ses pensées, alors même qu'il est avec sa compagne, ses potes, qui sont eux-aussi dans leurs pensées? L'être humain est complexe; il échange mais ne dit pas tout; il élude consciemment les causes de certains traumatismes et cache les conséquences à l'autre. Les montées d'adrénaline, pour des causes égales ou différentes, ne sont jamais de même niveau chez Pierre que chez Paul ou Jacques ou Madeleine. Les effets induits font que la peur raisonnée chez l'un, sera la terreur chez l'autre! Et là, c'est mal parti, déjà en temps de paix et d'abondance! Alors, dans les temps à venir...D'où, à mon sens, l'importance de ne former qu'un petit groupe de 2 à 5 personnes qui se connaissent de longue date, qui ont partagé des moments difficiles et qui ont toujours tendu la main à celui qui a pu se trouver à la traîne.

    Dans les tous premoiers temps, un solitaire aguerri, maitrisant les paramètres énoncés ici par Pierre, aura de grandes possibilités de survie...dans les tous premiers temps...
    LMR

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir à tous,Anonyme.

    Former un groupe avec des personnes qu'on connait de longues dates,c'est l'idéal.

    Attendre le chaos pour former un groupe,c'est pas une bonne idée.Vraiment pas.Vous pourriez être le premier à être tuer par le groupe.
    Alors que si vous intégrer 2,4 ou 5 personnes dans un groupe de 50 personnes qui se connaissent déjà,les nouveaux entrants se tiendront à carreau.

    Je suis parano sur les nouveaux entrants,car on sait jamais à qui on a affaire.Jamais.

    Et ce serait stupide de perdre la vie à caused'une nouvelle femme ,que vous avez récupérée dans la rue,et qui vous tranchera la gorge dans votre sommeil,après vous avoir fait l'amour pendant plusieurs jours,semaines pour endormir votre vigilance!
    J'utilise l'exemple des femmes,car on se méfie plus facilement d'un nouvel entrant homme,et pas assez d'une femme.

    J'ai vu un film sur la survie où le leader laisse entrer un homme e tune femme dans leur BAD,car l'homme lui a sauvé la vie.
    En fait,cet homme et cette femme font partie d'une Organisation qui recherche des survivants,qui correspondent aux critères our intégrer leur organisation.Et ils tuent tous ceux et celles qui n'ont pas le profil.Ils tuent d'une manière horrible.Intéréssant ce film.
    Je vous donne les références du film.

    RépondreSupprimer
  11. Le film s'appelle "THE DARK CITY".Il est sorti en 2018.
    Bonne préparation à tous.

    Car,les Usa préparent la 3 ème Guerre Mondiale avec l'Iran.C'est pas pour cette année.Mais tout se met en place.

    Comme pour le Mega Krach Boursier.

    Beaucoup de gens sont concentré sur leur travail,leur vacance,leur retraite,leur nouvel achat(voiture,appartement,maison).

    Nous,les survivalistes,on sait que le.temps est compté et que nous devons nous CONCENTRER sur notre préparation.

    Parce que les évènements mondiaux s'accélèrent.Et que ceux qui pŕéparent leur plan en coulisse passe la première supersonique.

    À partir du moment,où vous avez trouvé le lieu pour votre BAD,que le terrain est à vous,Plus de Temps à perdre!

    Investir votre argent dans la BAD est votre priorité.
    Bien sûr,y a des moments où on peut se sentir seul dans notre préparation.
    Car entouré de mouton.
    Alors," MIEUX VAUT SE SENTIR SEUL ,QUAND TOUT VA BIEN,ENTOURÉ DE MOUTONS,QUE DE SE RETROUVER SEUL AU JOUR DU CHAOS,ENTOURÉ DE PSYCHOPATHES!".

    Cette maxime est de moi!Elle m'aide à avancer dans les moments de solitude.

    J'ai pas envie de me retrouver seul qu jour du chaos,entouré de Psychopathes.
    Alors,je fais ce qu'il faut maintenant pour avoir plusieurs BAD.

    Éh ouim on groupe disposera de plusieurs BAD,comme dans" The Walking Dead".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à tous, salut LAWAKER!
      Je ne dirai pas que tu es dans l'erreur. Je dirai simplement que je vois la chose d'une façon autre.
      "Je suis parano sur les nouveaux entrants,car on sait jamais à qui on a affaire.Jamais."
      Bienvenu au club comme dirait l'autre!
      Voici donc la raison primordiale pour laquelle je n'accorde ma totale confiance qu'en mon pote présent, mon fils et nos toutous, avec lesquels nous avons croqué ce fameux sel sur lequel je reviens fréquemment, et pour cause!
      Que l'on me pardonne si certains trouvent la note trop salée! :-)
      Notre Ami éloigné, nous l'accueillerions sans aucune arrière pensée mais je sais que là où il est, sa situation est plus enviable que la nôtre. Il n'a donc aucune raison de nous rejoindre pour sa survie.


      Le nombre peut effectivement faire la force, à condition d'être dans un état d'esprit purement militaire, avec sa hiérarchie et ses contrôles. Aujourd'hui, je n'accorde plus aucun crédit à l'armée bien que certains sous-officers et certains hommes du rang sachent encore ce que veut dire "Force et Honneur", eux qui ne se sont pas engagés pour gagner une croûte de fonctionnaires peinards mais bien pour défendre la Patrie. Ceux-ci ne sont qu'infime minorité, raison pour laquelle le fiston qui fait ma fierté n'a pas renouvelé après ses 5 ans d'engagement (engagement à l'âge devancé, je précise)...
      "Dark City" est un très bon film qui ne demeure qu'un film!

      Effectivement, nous vivvons dans une période où tout s'accélère, avec une guerre mondiale voulue!
      Un très bon article à lire sur le sujet:
      https://insolentiae.com/joyeuse-3eme-guerre-mondiale/

      Ta maxime est pleine de bon sens!
      Bien à tous et bien à toi!
      Que Dieu permette que, patriotes réels, nous nous reconnaissions au jour "j"!
      LMR

      Supprimer
  12. Bonsoir à tous,Anonyme.

    On est d'accord.On ne sait Jamais à qui on a affaire en temps normal.Alors,lors du chaos,encore plus.

    Oui,en groupe,on a besoin d'être organiser en structure militaire.
    Dans mon groupe,chacun a sa spécialité.

    Toujours prévoir un Sniper,un spécialiste du combat aux armes blanches et à main nue,un spécialiste de la mécanique,un spécialiste du volant(voiture,moto,bateau,avion,ulm, hydravion,camion),un spécialiste de la santé,un spécialiste de la charpente et du bois,une spécialiste du sexe(là je plaisante!lol),et un spécialiste des explosifs(je plaisante aussi!lol).

    Ce sont des spécialistes très utiles pour la survie car ils,elles ont des compétences indispensables à la survie.

    J'aimerais avoir toutes ses compétences au cas où un de mes spécialistes meurt.
    Malheureusement,il me faudrait beaucoup de temps et d'argent pour toutes les acquérir.

    Donc,choisissez dans votre groupe des hommes,des femmes qui seront indispensables dans votre groupe en dehors de la famille et amis proches.

    Un spécialiste de la cuisine,ça apporte du piment,un plus en période de chaos.

    Une femme qui sait comment soutenir un homme,le motiver,l'apaiser,le détendre et lui redonner de la vigueur,voilà une femme très utile.
    Si c'est pour avoir une femme qui vous prend la tête et vous critique tout le temps,qui sait même pas cuisiner,qui a peur des araignées,crapauds,et bestioles, et qui vous prive de sexe sous prétexte qu'elle est fâchée avec vous(situation courante dans notre société),et qui se permet de vous engueuler devant tout votre groupe,alors,vous êtes en danger.

    Le féminisme,ni le machisme n'a sa place dans une BAD.
    Chacun sait ce qu'il a à faire.

    Merci pour l'article.
    J'aime bien insolentiae.

    Oui,méfions nous des militaires le jour J,car des armes,ils en auront un paquet.

    Pour se procurer des armes,repérez une armurerie,une caserne,un dépot de stockage de munitions.

    En Guyane,on a beaucoup d'armes car on a beaucoup de militaires:3 ème REI.9 ème RIMA,Forces Navales et Aériennes.
    Le 3 ème REI a du super bon matos.
    Après on a le Brésil,le Venezuela et la Colombie qui sont bien équipés question armes.

    Je suggère d'avoir beaucoup d'essence pour les lance flammes.Très dissuassif contre une foule.

    Merci Anonyme.

    Bien à toi et à tous.
    Le jour de vérité approche.

    Ça va être un sacré bordel.

    Mais comme dans tout bordel,y a toujours des Rois.

    Et les Rois sont les survivalistes,qui se seront préparés au mieux en groupe et qui évacueront rapidement vers leur BAD.

    RépondreSupprimer
  13. Question probablement élémentaire : peut-on tirer des chevrotines avec les revolvers à poudre noire? Jean05

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jean,
      "Question probablement élémentaire : peut-on tirer des chevrotines avec les revolvers à poudre noire?"
      Avec un pistolet d'abordage, un tromblon, oui!
      Avec un revolver (ayant son canon rayé)? A part de la toute petite grenaille inutile, je ne vois pas l'intérêt, sauf pour éliminer les mouches et cancrelats, à bout touchant!
      Il existe cependant un revolver à poudre noire (six coups) muni en sus d'un canon lisse en calibre 50 qui lui peut tirer de la chevrotine. Il pèse autant qu'un âne mort.
      Sinon, il faut rendre à Jules ce qui appartient à César: Pour tirer de la chevrotine un bon fusil à chien en calibre 12 et à poudre noire est très efficace!
      LMR

      Supprimer
    2. Salut,Jean05 la 9 grains correspond plus ou moins au calibre 31PN sinon on pourrait envisager son tir à partir du canon lisse cal 20 de mémoire du revolver "Le Mat".
      Il me semble que c'est la mise en pratique du principe Shadok :"pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué"
      Placées dans un barillet de 36 ou de 44 ça va avoir la puissance fulgurante d'un pet de lapin;prévoir de s'éclipser à la faveur de la fumée et de la crise de fou rire des adversaires.
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
    3. Re-Jean,
      En fait, il existe 2 modèles de ce revolver dont l'un a 6 coups + un canon pour la grenaille et l'autre a 9 coups + 1.
      Il y a erreur de ma part sur le canon à grenaille: Ce serait du calibre 63 (pas du 50, ainsi que je l'écrivais), norme américaine.
      Je m'étais intéressé à cette arme et l'avais eu en main chez un armurier, sans conviction...
      http://www.essai-armes.fr/1987/10/01/3067/
      https://www.armurerie-pascal.com/revolver-poudre-noire/17582-revolver-1862-le-mat-navy.html
      Bonne continuation et faites-nous savoir, si possible, le résultat de vos recherches! Merci d'avance!
      LMR

      Supprimer
    4. Un vrai Le Mat est une arme de collection qui vaut quand même un prix certain,le canon qui "pourrait" tirer de la grenaille tient lieu d'axe du barillet si je me souviens bien ,belle pétoire bien lourde ,une superbe usine a gaz aucun intéret pour un survivaliste,dans le même genre il y a eu des inventions sublimes telles que les balles carrées pour la chasse aux fils du prophète et le fusil a tirer dans les coins.Cldt

      Supprimer
    5. Dans un même ordre d'idées ayant bien des points communs (si, si!), les cliques politiciennes ont bien inventé la machine à refouler le boulot et à aspirer le pognon; machine qui se serait développée en Corse, à ce qu'il paraît! Que les Corses, s'il y en a sur ce site et qui soient sortis du plumar, ne prennent pas ombrage des écrits d'un contempteur débile, sans aucun doute mal informé, mais survivaliste de la chopine!
      Les Corses ont aussi inventé la poudre qui pète trois fois tandis que nos politicards n'ont pas inventé le fil à couper le beurre!
      Pitain! j'sais plus où j'en suis! J'suis échec et (le) mat! J'm'tire dans mon coin!
      Lol!
      LMR

      Supprimer
  14. Effectivement si tu es dans un groupe hierarchisé et intelligent où chacun a sa spécialité ou au moins les bonnes bases pour se rendre utile, alors vous êtes, ensemble, sur la bonne voie.

    Pour sûr, si vous avez, ne serait-ce qu'un ou deux gars issus du Centre d'Entraînement à La Forêt Equatoriale dans les rangs...Là, vous serez avec des couillus; des Légionnaires, pas des pleureuses qui attendent leurs chèques de fin de mois et qui seront dans leur élément lors du chaos!
    J'ai un grand respect pour ce corps d'armée, je reconnais les anciens pour leur courage et leur patriotisme envers la Légion et la France, quelles que soient leurs origines...Mais je les connais aussi pour de rares pétages de plombs..."Pitaine, je choppe les mouches"...La Légion d'aujourd'hui me semble avoir bien changé sous les "drouâs" de l'homme!
    Fin de ma digression.

    Un médecin est indispensable dans un groupe tel que tu le définis (de formation militaire, ils sont les meilleurs!). La moindre blessure pouvant entraîner des conséquences mortelles sous ce climat.
    Les carbets ne disposant alentour que de surfaces relativement restreintes, je ne pense pas qu'un sniper y soit totalement indispensable tant la végétation reprend ses droits à une vitesse vertigineuse. J'ai pour souvenir très ancien que le 12 Baïkal et le M 16 y étaient rois.
    Les armes y étaient faciles à se procurer; c'est le moins que l'on puisse dire, si je m'en réfère aux personnes que j'ai rencontrées et aux lois sur la détention des armes bien plus libérales qu'en métropole, à l'époque!
    Les garimpeiros sont une sale engeance destructrice de tout ce qui se présente, humain comme environnement, et donc de redoutables ennemis auquel ton groupe sera confronté, tôt ou tard, ainsi que le sont déjà militaires et gendarmes sans oublier les indiens, tous y ont laissé pas mal de morts...Si l'or (du diable) prend de plus en plus de valeur, comme cela se produit lors des chaos, les garimpeiros seront de plus en plus nombreux! Ils sont puissamment armés, équipés et ne s'embarassent jamais d'états émotionnels!
    Bon courage contre cette chienlit quand on sait que les opérations menée par la Légion Etrangère, depuis Kourou, n'ont obtenu que de très maigres résultats et des pertes humaines!!!
    Les Haïtiens, Surinamiens, Brésiliens, etc, etc, qui sont en grand nombre dans ton coin sont de bons adeptes du crime; Vous aurez un sacré boulot!

    Un type, seul, perdu en pleine jungle ne pourrait pas survivre, même sur le court terme; j'en suis persuadé! Quand bien même les GPS seraient pour un temps en fonctionnement, le couvert végétal est tel que seule la boussole est efficace!
    Bonne préparation à toi et à ton groupe, souhaitant la même à tous!
    LMR

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LMR petite disgression : une boussole peut t'indiquer des direcctions différentes à cause de la magnétite présente en plus ou moins forte présence dans le sol. Il n'est pas rare d'avoir une indication du nord déviée jusqu'à 20° O en un lieu puis un peu plus loin 5°W. Mieux vaut se fier au soliel (en GMT)

      Supprimer
  15. Bonjour à tous

    Pour moi l'important est le clan ou le noyau familiale c'est pour cela que je vois un intérêt à être le plus autonome possible. Sans ma famille, je serais une cigale attentionnée. La survie sans ma famille et mes enfants n'a strictement aucun intérêt.

    RépondreSupprimer
  16. Païla,
    C'est exact mais je ne me promène jamais sans mon pendule de Tournesol!
    Moi pas vouloir perdre le nord et me retrouver Tintin, na!
    LMR

    RépondreSupprimer
  17. Bonsoir LMR,et à tous.

    On est d'accord sur l'importance d'un groupe de gens constitués de spécialistes.

    Le sniper est indispensable en cas de chaos.
    Pourquoi?

    Face à un groupe qui attaque ta B.A.D,il pourra semer la terreur parmi les attaquants
    Évidemment,il faut que les assaillants soient à découverts.
    Ce qui veut dire qu'on aura pris soin de dégager les abords de la B.A D sur plusieurs centaines de mètres,afin de les voir arriver.

    Une B.A.D en jungle qui a de la forêt tout autour est trop facile à attaquer.

    Le périmètre de sécurité doit rendre l'accès à la BAD le plus difficile possible.
    Pendant que les attaquants essayent de passer chaque ligne de défense,les snipers les abat les uns après les autres.

    Les garimpeiros sont dangereux.
    Oui et non.
    Actuellement,ils le sont,parce qu'ils profitent de la loi française qui stipule qu'on peut pas se faire justice soi même.
    Quand y aura le chaos,beaucoup de garimpeiros vont mourir.
    Car,ils ne seront plus ravitaillés.
    Beaucoup voudront rentrer au Brésil,qui sera un véritable enfer.il l'est déjà.
    Et beaucoup de guyanais tueront les garimpeiros,à commencer par les amérindiens.

    Si des gzrimpeiros attaquent mes BAD,la consigne est :"AUCUNS PRISONNIERS!".

    Car on veut pas que ceux qu'on laisse partor reviennent avec des renforts.

    Oui,bien sûr que dans mon groupe y aura des Légionnaires!

    Une alliance avec des soldats de métier est un plus pour des survivalistes.
    À condition de faire attention au chef qui dirige les soldats!
    On sait jamais.

    Évidemment,Anonyme,que la survie avec femme,enfants et famille élargie est primordiale.
    Mais ça suffit pas si on est juste 7 face à des gangs et bandes.

    RépondreSupprimer
  18. Les surinamiens sont surtout actifs sur le littoral et le fleuve maroni.
    Les haïtiens sur le littoral.

    Alors,le sujet parle de la solitude du survivaliste.
    Je connais une femme qui a un poste à responsabilité dans une administration d'état.Elle vit dzns une résidence classe calme,avec un seul accès.Elle est célibataire et vit avec sa mère.

    Quand on parle de solitude dans la survie,je pense à elle.
    C'est une femme,restée belle et très attirante,malgré ses 50 ans passées.Elle a toujours eu beaucoup de prétendants.
    Je lui ai parlé du chaos.
    Et elle n'a pas compris qu'elle est très vulnérable.
    Bref,elle fera une cible de choix pour les prétendants éconduits,les gangs et bandes.

    C'est pas la seule femme en Guyane à vivre seule
    J'ai pris cet exemple,parce qu'elle habite un coin huppé de Rémire Montjoly,où y a jamais de problème.
    Donc,la surprise lors du chaos sera totale.Je n'irai pas l'aider,car j'aurai d'autres priorités ce jour là.
    Pourtant avec le salaire et la pension de sa mère,elle pourrait s'acheter un terrain et cultiver des fruits et légumes.

    Pour moi,elle est déjà morte,mais elle le sait pas encore.On peut rien faire dans des cas comme ça. Juste respecter le libre arbitre de la personne.
    Et qu'elle respecte aussi notre choix ,le jour du chaos,de ne pas l'aider .Car elle a choisie cette femme,volontairement de Vivre seule,sans homme à la maison.

    Beaucoup de femmes se croient en sécurité et disent pouvoir se débrouiller sans homme dans leur vie.
    Au temps du chaos,qu'elles se débrouillent alors!
    Vous voulez l'indépendance totale!
    Voici le chaos total!
    Montrez nous ce dont vous êtes capables.

    ON A TOUJOURS BESOIN LES UNS DES AUTRES.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lawaker!

      Je profite d'un repos pour vous dire que avez un problème avec les femmes. Je lis tous les posts quand le sujet m'interpelle et ce que vous écrivez me dérange car vous ne voulez voir que ce que vous voulez chez la femme même si vous dites quelques évidences que vous répétez comme un perroquet, comme on enfonce une porte ouverte! Sans doute de mauvaises expériences? Méritées? Victime?
      Nous sommes aussi différentes entre nous que les hommes le sont entre eux et ça ne fait pas de nous de simples objets sexuels dont le mérite se fait par l'argent de son mari et des belles voitures!
      Vous savez quoi? Je gagne plus que mon Homme, je n'ai qu'une simple twingo et je me fiche bien des voitures de luxe mais pas du respect que mon Homme a envers moi et c'est réciproque.
      Les femmes ne sont pas que des petites créatures fragiles pas plus que des écervelées que vous aimez voir. Si certaines se vendent c'est vrai aussi pour des types qu'on appelle avec gentillesse des gigolos, mot gentil comparé à vos termes de prostitution ! Deux poids deux mesures avec pourtant la même démarche!
      Je ne suis pas une féministe mais une femme qui a besoin de son mari et d'être aimée, protégée mais pas infantilisée. Vous pouvez comprendre cela? Nous sommes bien plus nombreuses que vous le laissez entendre et je ne suis ni brésilienne ni haïtienne! Mais peut-être que vous les fréquentez trop? Toutes les femmes ne sont pas des putains! Tenez vous le pour dit!Et presque tout le temps celles qui le sont sont des prisonnières de proxénètes, des hommes!
      Le viol existe grâce aux malades qui sont partout et je sais qu'il y en aura beaucoup plus quand les prédictions se réaliseront mais s'il vous plaît ne pensez pas à notre place car à vous lire vous faites de nous des presque consentantes tant vous en parlez avec une grossière légéreté!
      Si je devais être violée pour survivre, je serais morte dans mon âme.
      A vous lire, votre fantasme serait-il de consommer la femme comme un McDo? Violeur potentiel qui se retient maintenant? Et pendant le chaos?
      Si vous devez vous prostituer pour survivre, ce que je ne vous souhaite pas, vous le ferez et même pas pour une simple Twingo, juste pour une boîte de sardine! Les prétentions chutent.

      Gaëlle

      Supprimer
    2. Bonsoir Gaëlle!
      Je ne viens qu'à présent sur le net et je découvre les derniers posts, dont le vôtre...LAWAKER vous a mise en colère et vous lui avez répondu, toutes griffes dehors!
      "Nom di diou", Gaëlle n'est pas une galette, même bretonne, que l'on consomme à l'heure du thé! Isnt'it, my dear?
      Juste une petite note d'humour pour deviner un sourire chez vous.
      Que le calme vienne après la tempête et que les vagues n'en gardent pas la mémoire!
      Bisou Gaëlle et mes respects à votre "Homme" ;-)
      LMR

      Supprimer
    3. Bonjour LMR!
      "Que le calme vienne après la tempête et que les vagues n'en gardent pas la mémoire!" Je trouve cela très juste et très joli et vous m'avez inspirée pour les rapports hommes et femmes: une femme sans homme est une plante qui ne donne jamais de fleurs et un homme sans femme est un arbre qui se désséche.
      Bisou,mon époux vous salue aussi.

      Gaëlle

      Supprimer
    4. Gaëlle,
      Je vous retourne le compliment avec plaisir.
      ;-)

      Supprimer
  19. Merci Gaêlle , merci ,je ne voulais pas répondre ou prendre parti sur ce sujet qui m'a tout autant dérangé par sa redondante obsession que vous ,; j'attendais qu'une des femmes de ce blog prenne la parole ne me sentant pas le droit de parler en leur lieu et place.Pour autant que l'expérience de Lawaker soit intéressante pour le reste, je partage votre réflexion a 100% en ce qui concerne les femmes,manifestement notre ami a un contentieux sérieux avec les femmes ,que nous n'avions pas encore connu sur ce blog .Oublions bien vite l'"égalitarisme" à la mode que l'on cherche a nous imposer,ici nous sommes conscients que hommes ou femmes sont différents et que c'est l'addition de leurs différences qui nous rend équilibrés et forts , êtres humains égaux en devoirs et en droit.Si nous avons quelques légères réticences a accepter la venue de l'islam en terre chrétienne de France, c'est bien précisément parce que dans les faits les femmes y sont considérées comme du bétail et les hommes dits "infidèles" comme des esclaves de soit disant "croyants".La survie ne se fera pas sans la femme qui quoique en dise la théorie du genre "reste l'avenir de l'homme..."(jean Férrat)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir et merci à Gaëlle pour cette intervention.Comme Janus,je ne souhaitais pas prendre parti.
      Didier l'a fait.
      En fait si Pierre laisse passer....
      Si "les filles"laissent passer.....
      Perso d'une part, je ne ma sens pas qualifié pour discuter du niveau de frustration sociale ou autre d'un intervenant;
      d'autre part,il s'agit d'une arme de terreur qui met mal à l'aise doit-on en parler et décupler son effet ou se taire et accepter que des affaires comme celles Telford ou Rotherham soient passées sous silence?
      Aucune idée.
      En dernier lieu Gaëlle souligne a juste titre l'existence des détraqués;tout y passe: personnes âgées,cadavre,animaux(chèvres ânes,canards,poney)enfants en bas âge. Pas besoin d'être spécialement puritain pour être dégoûté.
      Quant à la culture,le rap,la pornographie sont bien loin de l'amour courtois....et même de la dignité humaine.
      Si on rajoute certaines croyances religieuses c'est complet.
      Tu as peut-être raison Janus et si une femme providentielle...mais je n'en voit guère à l'horizon;pas pire que... risque d'être insuffisant. "Pas pire que s'abstenir".
      Bien à vous
      YK
      Merci à LAWAKER qui quelque part nous permet de voir une autre Gaëlle.
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
    2. YK bonjour!
      YK vous découvrez une autre Gaëlle? Pourtant je suis toujours égale à moi même mais il m'arrive de me mettre en colère quand les bornes sont trop dépassées mais je n'en veux plus à Lawaker.
      Cdlt

      Gaëlle

      Supprimer
    3. Bonjour janus!
      Janus, vous êtes une bonne personne. J'en suis certaine!
      Merci de votre réponse
      Bien à vous aussi

      Gaëlle

      Supprimer
  20. Bonsoir à tous.

    Merci Gaelle!Enfin une femme a répondu à mes posts.C'était mon objectif.

    J'ai pas de problèmes,ni de fantasmes avec les femmes.Ce que je dis,c'est parce que je mets dans la peau d'un Psychopathe,d'un violeur,d'un sadique.
    Dans le livre"Agent Spécial du FBI,l'inventeur du métier de Profiler,il se mettait dans la peau des tueurs en série.
    Je suis pas une femme.Mais y a une chose qu'est sûre.Le monde actuel n'aide pas beaucoup les femmes à survivre au chaos.
    Elles ont luttées pendant des années pour être à égalité avec les hommes.Résultats?
    Elles ont l'impréssion qu'elles contrôlent leur vie parce qu'elles travaillent, qu'elles font des études et que les hommes ne peuvent plus profiter d'elles comme dans le passé où elles étaient souvent mères au foyer.Le problème ,c'est que dans le cas d'un viol,le niveau social ,l'argent,l'indépendance..ect..ne protègent pas les femmes.L'homme a en général plus de force qu'une femme.Saif exception et surtout si la femme sait se défendre.
    Dans mon groupe,tout homme qui violera une femme sera banni de mes BAD.Je m'explique.
    Banni,cela veut dire qu'il sera éliminé.
    Vivant,il pourrait avoir envie de se venger.Autant,supprimer le problème à la source.
    Quand on a faim,et qu'on est un homme,quels sont les options?
    Trouver de la nourriture,voler,attaquer des gens qui ont de la nourriture,et les tuer si nécéssaire.
    Quand on a faim,et qu'on est une femme,on peut en trouver,voler.Attaquer? Bien sûr des femmes sont capables d'attaquer.
    À la tête de gangs,de mafias,on retrouve des femmes,mais ce sont des exceptions.
    Tuer un humain est inscrit dans les gênes de l'homme,même si certaines femmes sont impitoyables.Et c'est ce que je veux faire comprendre aux hommes.NE SOUS ESTIMEZ JAMAIS UNE FEMME.Elles sont malignes et intelligentes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En matière de justice,définie comme un ensemble de règle régissant un groupe social,il est souvent difficile d'établir la réalité des faits.
      Il est encore plus difficile de les mettre en relation avec les personnalités des impliquées.
      Le pire étant de trouver une sanction juste et proportionnée ET une réparation.
      Sans provoquer l'éclatement du groupe.
      La disproportion fait peur et donne au chef une espérance de vie éphémère.
      La bible ou le coran réputés gérer les relations dans un groupement tribal sont l'exacte illustration de ces difficultés.
      Qu'est ce qu'un viol?
      Qu'est ce qu'un vol?
      Exemple dans le groupe:
      L'ex-danseuse de pole dance accuse le chirurgien du groupe d'avoir abusé d'elle.
      Qui croire?
      Qui a-t-on envie de croire?
      Quel est le degré de consentement conscient ou inconscient?diront certains.
      Elle est provocante diront d'autres.
      Dans un fait divers récent
      Un chirurgien est accusé d'avoir commis des centaines d'abus sur des mineurs.Personne n'a rien vu en tant d'années?
      Les mêmes règles s'appliquent-elles aux étrangers au groupe?
      Un groupe c'est gérer ensemble des emm****des qu'on n'aurait jamais eu seul.
      Bien à vous

      Supprimer
  21. Je vous conseille de regarder la série des Parasites sur L'éffondrement.
    On peut le trouver sur You tube.
    Après l'épisode de la station éssence,le dernier concerne l'évacuation d'un homme,qui a payé cher pour être extrader sur une île de riche.
    Il dort avec sa maitresse,sa femme étant à Rome.Sa maitresse veut partir avec lui,mais il la repousse violemment pour qu'elle n'entre pas dans sa voiture.
    Bref aucune pitié.
    Sa priorité à lui,c'est sa survie.
    Et il n'hésite pas à attaquer un pilote pour lui voler son avion!
    La nature humaine!
    Pour survivre,il va falloir presque devenir des bêtes sauvages et oublier le vernis de la soi disante sociabilité dans notre civilisation!
    Ce sont des foutaise quanf j'entends dire des gens:"Au temps du chaos,on va chercher à garder un certain respect de la vie humaine!".
    Lol!Déjà,où est le respect quand on achète un smartphone fabriqué en Chine par des millions de travailleurs chinois qui triment comme des esclaves!
    Est ce qu'on pense:"Oh j'hésite à acheter ce téléphone car il est le fruit du travail d'esclaves chinois!"
    On s'en fout.
    On ressort content avec notre nouveau joujou,tout brillant,dans son beau coffret.La pensée occidentale a un problème.Elle se croit le centre de la terre.Or,le monde est global.
    Donc,c'est chacun pour son égo,son nombrilisme,égocentrisme.
    Et ce point faible typiquement occidental que l'on retrouve de plus en plus dans le reste du monde va précipiter la mort de beaucoup de citadins lors du chaos.
    Regardez la réaction des gens face aux Sdf dans la rue,les transports!On vit dans un monde où une solitude du loup impitoyable a été mise en place dans la société.
    Bien sûr,la solidarité existe encore dans des familles,communautés,mais cela devient de plus en plus rare.
    On le voit lors des héritages!Lol!
    C'est chacun pour soi!Si on n'est pas d'accord avec le testament!
    Autant se mettre dans la tête dès maintenant,que les gens sont prêts à tout pour survivre!voire tuer des proches,unari,une épouse,des enfants,leurs enfants,se livrer au cannibalisme!
    Personnellement,je sais ce que ça veut dire AVOIR FAIM!C"est une sensation spéciale!Vous pensez qu'à ça!Vous êtes à l'affut de la moindre nourriture et vous êtes prêt(e) à l'obtenir par tous les moyens possibles!Je parle de la Faim quand vous n'avez pas de nourriture parce que vous n'avez pas d'argent!Pas de la faim parce que vous avez pas eu le temps de manger!Pour l'avoir vécu j'ai appris beaucoup sur moi et pris conscience de ce que veut dire le mot SURVIE en cas d'éffondrement!
    Il reste peu de temps pour se préparer.
    À chacun de voir à quel Niveau de Préparation on prétend pour survivre.
    Se préparer et rester seul?Autant se tirer une balle dans la tête de suite!
    Il n'y aura pas de lendemain vainqueur pour les solitaires!

    RépondreSupprimer
  22. Bonsoir,j'ai trouvé un livre fort intéréssant sur l'éffondrement:

    "LES 5 STADES DE L'ÉFFONDREMENT",de Dmitry Orlov.

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour à tous, bonjour LAWAKER,
    Tu as donc atteint fait mouche avec la réponse de Gaëlle, lol! En plein dans le mille!
    En ce qui me concerne, si je devais accueillir une femme en temps de chaos (l'exemple portant sur la gent féminine), après toutes les précautions prises, ce ne pourrait être qu'un être ayant des compétences certaines à apporter. Bien que n'étant qu'un homme, il m'est arrivé d'accueillir l'une d'elles dans ma modeste demeure, une femme seule s'étant retrouvée à la rue, sans un rond avec juste un sac à dos vide ou presque. Elle y est restée le temps qu'il fallait pour se refaire une santé morale et bien que jolie et intelligente, à mes yeux, il n'y eut jamais dans ma tête le moindre désir de la circonvenir en profitant de la situation. Elle n'eut donc pas à se prostituer.

    Voyons plus loin, à présent!
    Dénier que le présent est déjà bien ficelé dans la déshumanisation? Dénier que le futur nous envoie vers un monde à la "Mad Max", voire pire, n'est pas mon propos.
    Affirmer ou infirmer que la déshumanisation y demeurera totale est, à mon sens, une vision non fondée sur la connaissance mais bien sur des intuitions, un pari! Tant que le canasson n'a pas franchi la ligne d'arrivée, personne ne connaît le vainqueur, personne.
    Reprenant l'exemple du film cité qui nous faisait un lointain clin d'oeil en voyageur du temps ;-), il y avait les vilains méchants zombies et les autres, les "bons" qui avaient su garder en partie quelque humanité, fût-elle extrêmement tenue mais réelle...
    Dans mes tous premiers et lointains écrits traduisant, certes, une connaissance globale de la gent humaine mais ne faisant pas toujours le distinguo entre réalité probable et pari, je m'efforce depuis à des analyses plus objectives car fondées sur les tristes paradigmes démontrés mais en considérant davantage les exemples d'hommes et de femmes extraordinaires de notre époque qui se battent chaque jour pour faire reculer les ténèbres.

    C'est pourquoi, sans aucunement renier mes anciens propos, je conserve l'espoir réfléchi du pari qu'une fois les plus grosses vagues meurtrières passées, certaines et certains sauront se reconnaître pour essayer de bâtir ensemble un nouveau monde et déconstruire les paradigmes du passé.
    Cela se fera dans le sang, la sauvagerie, laissant des morts par quantités impossibles à comptabiliser, c'est devenu une quasi certitude. A cela s'ajoute déjà le cycle "naturel"(?) des catastrophes climatiques et géophysiques qui secouent la terre comme un chien secoue ses puces; le tout ne laissant rien présager de bon et tendant à prouver quelques vieilles prédictions comme avérées!

    Combattre donc sans pitié? Oui!
    Ne pas laisser repartir vivant, si possible, le moindre assaillant, quel que soit son sexe, son âge? Oui!
    Eviter l'affrontement, tant que faire ce peut ? Oui!
    Ne pas se mêler des affaires des autres, fermer les yeux et ne pas laisser les autres se mêler de nos affaires? Oui! Et là, je rajoute : malheureusement car survivre a un prix, celui de l'unique "quant à soi"...
    Mais si un "grand chef" décide d'appuyer sur le bouton, nous n'aurons plus aucune question à nous poser; nous serons vitrifiés dans un nouveau désordre mondial sans apparemment de suite possible...Et là restera ou pas, à Dieu, le pardon.
    Bien à toi.
    LMR

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour à tous, bonjour LMR.
    Une question par rapport à votre remarque, que je me pose depuis longtemps. Ne pas se méler des affaires des autres, fermer les yeux etne laisser personne se méler de nos affaires! Jusqu'à quel point? Et n'est-ce pas le problême de base de notre société. N'avons nous pas fermé les yeux trop longtemps? Je me suis souvent demandé ce que je ferai si j'éfais un jour témoin d'une agression. Depuis je porte pratiquement toujours une matraque télescopique. Et je n'ai toujours pas la réponse.
    Ce n'est absolument pas un jugement que je porte mais une question.
    Merci pour vos commentaires, et bien sur merci énorment à Pierre pour cd blog.
    Laurent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Laurent,
      Votre question est judicieuse; elle nous concerne tous et sa réponse est soumise à des considérations d'autant plus complexes que nous sommes en plein dans un des plus graves problèmes de notre société.
      Actuellement, n'étant pas encore parvenus au point de sa rupture, et je l'écrivais dans un autre post, je ne fermerai pas les yeux (gratuitement) sur l'agression d'une femme, d'un enfant, voire d'un homme, si tant est que cette agression se passe devant moi!

      Comment agir?
      Toujours porter, au moins, une matraque télescopique de qualité, évaluer la situation, la position du ou des assaillants, reconnaître le chef de meute et si intervention jugée appropriée et possiblement gagnante, agir très rapidement et sauvagement pour l'abattre d'un seul coup de matraque, ce qui impressionnera les autres raclures qui voyant en vous un plus méchant qu'eux (même si nous n'avons rien d'une bête féroce en temps normal) seront très vite désorientés et en viendront vite au dialogue de la soumission, s'ils n'ont pas pris la fuite!
      Et si les flics nous choppent, et bien tant pis; nous aurons agi dans la loyauté envers ce que doit être le véritable humanisme et pour ma part, envers la loyauté que je dois à ma Foi.
      Un général américain disait ceci: "Si la violence ne mène à rien, c'est que vous n'avez pas cogné assez fort!".
      Cependant c'est à nous de ne pas nous lancer dans une bataille que nous jugerions perdue d'avance; bataille nous laissant sur le carreau, gravement blessé ou mort. Graves traumatismes inutilement gagnés, vie stupidement perdue!
      Là, nous ne pouvons que fermer les yeux, si je puis m'exprimer ainsi, et continuer à vivre avec, pour certains un sentiment de lâcheté, pour d'autres celui de ne pas avoir été les lions qu'ils pensaient être.
      L'art de la négociation réussie s'établie très efficacement grâce à un calibre (même un petit 32 à poudre noire), pas un ersatz de pacotille. Je dirais même qu'aujourd'hui, dans les grandes villes, porter discrètement un calibre est une bonne assurance de s'asseoir à la table des négociations et une bonne assurance vie...Hum, passons...

      La réponse, donc, ne dépendra que des circonstances. Elle ne peut être établie à l'avance. C'est au pied du mur que l'on voit le maçon...

      Demain?
      Nous aurons tous tant de boulot pour ne pas nous faire dézinguer que nous ne devrons, en aucun cas, nous mêler des affaires de autres en nous jetant dans la gueule du loup.
      Ce sujet, bien que déjà abordé de nombreuses fois par les articles de Pierre, demeure sans réponse établie à l'avance, tout n'étant que conjonctures et circonstances. Il faudra faire avec si nous voulons vivre plus longtemps.

      Voilà, Laurent, souhaitant avoir été clair et explicite.
      Bien à vous.
      LMR

      Supprimer
    2. Bonjour Laurent,
      dans l'ensemble je suis d'accord avec LMR.
      Se rappeler quand même que le port d'une arme est prohibé en France (même une matraque télescopique).
      Et que la protection d'une personne attaquée est censée être considérée comme de la légitime défense.
      En situation de chaos, éviter en effet de se mêler des affaires des autres, à moins cependant qu'ils ne puissent vraiment nous être utiles.

      Supprimer
    3. Coups et blessures avec arme,si l'incapacité est supérieure à 8 jours : 3 ans de prison et 45 000 d'amende.
      S'il y a une invalidité ou mutilation 10 ans et 150 000 d'amende.
      C'est le vrai luxe!!!
      Mais ça peut être pire si on retient un caractère raciste,ou si la "victime"est mineure(mineur isolé).
      Exemple un mineur isolé tente de dérober le sac d'une femme;enfin on suppose(c'est votre version) parce qu' il voulait l'aider à traverser,et elle n'a pas compris.Vous lui mettez un coup de telesco sur le bras et vous lui cassez le bras en disant quelque chose genre "put* de b***l"
      Vaut mieux être SDF et insolvable
      un coup de bigophone au 17 est plus raisonnable!non?
      Après ça c'est juste le volet pénal,il va falloir indemniser la victime;celui que vous considériez comme l'agresseur.
      Le bras 20 000,plus l'avocat,les pompiers,les frais médicaux hypothèque judiciaire sur vos biens,parfois sur ceux de vos parents etc
      Si vous êtes mariés,soupe à la grimace assurée,puis avocat,
      Bien à vous

      Supprimer
    4. Anonyme du 13 à 19h05
      Ne pas agir car les lois mortifères, je précise, sont là? A chacun de voir midi à sa porte.
      Allô le 17? Et la victime est déjà prête pour le barbecue mais le téléphone nous met en règle avec la loi...Ouf, nous pouvons partir, la conscience tranquille; on est un bon citoyen...
      LMR

      Supprimer
    5. Bonsoir anonyme 13 jan à 19 h 05 .
      Existe t'il une loi qui permette de traîner ses géniteurs en justice lorsqu'ils affublent leur descendance d'un tel nom ?
      Ce que vous ecrivez à propos des lois caractérisants notre époque et reflets de notre société , n'est que trop vrai mais nous explique, s'il en était besoin , que notre société et notre époque sont vouées à disparaître car portant en elles les germes de leur propre destruction.
      Dura lex sed lex me direz vous , alors nous ne pourrons que l'écrire l'ex en tant que futurs survivalistes , n'est-il pas ? Patientons donc ......
      Je me feliciterai tout seul pour en avoir dit beaucoup avec juste 2 mots : lex et l'ex
      En Italie le 17 est supposé porter malheur ou la malchance comme le chiffre 13 en France , les français le pensent eux aussi maintenant m' a t' on dit , est ce vrai ?
      Cdlt.
      Vianney.

      Supprimer
    6. J'aime cet humour grinçant, Vianney! ;-)
      LMR

      Supprimer
    7. Vous aimez l'humour grinçant ,testez donc celui d'un procureur!

      Supprimer
    8. Anonyme15 janvier 2020 à 12:21
      Merci pour le tuyau mais je connaissais déjà.

      Supprimer
    9. Procureur ?
      Parce que " certains " ( sans les nommer ) pourraient m'accuser de vouloir faire leur proces devant leurs " exploits " hors normes tombes dans le domaine public , que nenni mon brave !
      D'abord la présomption d'innocence en ma faveur et , si besoin était , ce dont je doute à la faveur de l'actualite et de la renommee, pour finir je ne peux que plaider non coupable .....dont acte !
      Non , juste vouloir ajouter mon grain d sel additionne d'un peu d'esprit , belle tentative , sans vouloir être trop corrosif....! Restons humbles.
      Un humour à saluer sans aucun doute , est celui de Patrick Reymond sur le site " la chute.lapsus " .
      Découvert grâce à Laurent, encore merci.
      Un de ses derniers articles est remarquable, décapant à souhait, s'intitule " la Savak" , de quoi inspirer quelques esprits ......euh ! Vœu pieu ! Pandorre ayant ouvert la boîte de Pandore .
      Bien cordialement LMR.
      Vianney.

      Supprimer
  25. bonjour Laurent votre énoncé (lmr me pardonnera) a été résolu par le traité de wesphalie (1648 si ma mémoire est bonne) qui a jeté les bases du droit international,instituant le principe de souveraineté et de non ingérence entre autre entre états,depuis que les Us ont foulé au pied ces principes (kouchner en France en a fait autant) le monde est devenu un bordel sans nom,se mèler des affaires des autres est une réponse ou plutôt affaire de choix personnel, quand il s'agit d'individus.,Notre monde est fluctuant, mouvant,il faut cesser de croire que nous avons réponses a tout ,il n'existe que des moins mauvaises solutions ,il faut évaluer en un éclair le rapport risque /profit si l'on veut intervenir ,il s'est vu bien souvent que la présumée "victime" fasse alliance avec son agresseur pour taper sur le "sauveur"bien des Fo vous le diront, eux qui règlent à l'amiable les querelles de voisinage ou de couples.La plus grande prudence est de mise.Quant a jouer les francs archers ,l'application de l'art.73 du code pénal est d'application ultra fantaisiste, même un maire officier de police de droit de par sa fonction ne s'y risquerait pas.En bref vous l'avez compris Zorro ,Superman et le 7 éme de cavalerie doivent rester sur les écrans et je ne vous conseillerais en aucun cas de sortir équipé comme un porte avion, sauf en cas de super chaos et pour vos besoin personnels ,bien cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salute ami janus qui est pardonné de suite!
      Les traités sont faits pour être violés...Ils ont mal au cul!
      Juste cette courte parenthèse pour dire que grâce au calibre que je portais à Toulouse, cela m' a évité de très mal finir face à des ratons du cru. C'était il y a longtemps. Aujourd'hui, j'ai la nette tendance à penser que pour ne pas faire le veau, mieux vaut avoir de quoi "discuter", dans les grandes villes.
      Si j'y habitais, je ne sortirais jamais sans mon flingue, parole de scout qui ne fut jamais scout!
      Dans nos bourgades de campagne qui grossissent chaque jour, la matraque semble encore suffisante...Après, on prendra les dispositions nécessaires.

      Supprimer
    2. Merci Janus.
      Loin de moi l'idée de me prendre pour Zorro. Je n'en est plus l'age si jamais j'en avais eu les capacités. Mais pour mieux m'expliquer un exemple.
      Dans une petite agglomération d'Auvergne, une famille de cas sociaux a semé la paguaille pendant un certain temps. Sans parler des incivilités etautres agressions, ils ont terrorisé l'école primaire accoĺée au logement social qu'ils occupaient.
      Leurs 2ou 3 pitbulls, exités par nos citoyens modèles, séparés par un simple grillage se montraient si aggressifs que les élèves ne sortaient plus dans la cours pour les récréations. Les enseignants et parents avaient peur qu'un des molosses finissent par francbir le grillage. Plaintes, procès, visites de la gendarmerie, intervention du maire...., rien n'y fit.
      La situation s'arrangeat lorsque l'on déménageat ces braves gens dans un logement beaucoup plus luxueux sur une autre commune, sans doute avec d'autres avantages.
      Je me dis que quelques citoyens auraient pu flanquer une branlée au père et au fils ainé, ou calmer les chiens à coupde chevrotines. En prenant quelques précaution pour que cela reste anonyme. C'EST ILLEGAL ET HORS LA LOI JE LE SAIS. Mais à ne rien dire, regarder ailleur et laisser faire, nous portons tous un peu de responsabilité du chaos qui nous arrive dans la gueule. La question est: A quel moment faut-il réagir. Je me suis souvent demandé ce qui déclanché le passage à l'action chez les résistants.
      Laurent.

      Supprimer
    3. Ce qui a déclenché le passage à l'action chez les résistants? Pour la plupart de ceux qui ont été médaillés, c'est l'arrivée des chars alliés. Les autres, en général, étaient déjà morts.

      Supprimer
    4. C'est bien sur des premiers dont je parle. Ceux de 40/41/42.
      Laurent

      Supprimer
    5. Bonjour à tous,Bonjour Laurent;le passage à l'action chez les résistants?
      S'il s'agit de l'action armée,le "Groupe Manouchian "y est pour beaucoup:rupture du pacte Germano-soviétique,exécution du Général Julius Ritter qui engendra une féroce répression et un engrenage.
      On leur attribue 56 attentats,150 morts et 600 blessés.
      Il semble que pour ce type de conflit,l'intervention d'une puissance étrangère soit indispensable pour obtenir une victoire.
      Cf Indépendance de la Grèce
      Cf usine d'armement du FLN au Maroc
      En France on voit bien qu'une partie de la population n'a pas de problème pour se fournir en armement(de guerre).Ils ont de plus une idéologie qui les fédère.
      Le pouvoir semble se complaire dans la division.
      Il faut donc attendre,le fait générateur et la mise en route de l'engrenage.
      Il faut noter quand même que certaines réactions se mettent en place:
      https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwjLjrfWw4XnAhUFxIUKHcK4AL0QFjABegQICxAF&url=https%3A%2F%2Fwww.midilibre.fr%2F2020%2F01%2F13%2Faude-un-joueur-de-rugby-defigure-en-plein-coeur-du-village-dolonzac%2C8658343.php&usg=AOvVaw0M1nRP2niP73vjZoQo_FDO
      A priori il valait mieux que la population ne mette pas la main sur les racailles.Il y avait du lynchage dans l'air.
      Exception ou mise en place d'un scénario?
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
  26. Bonsoir à tous,LMR,Anonyme.
    En Guyane on a tous une machette au minimum dans la voiture!
    Pourquoi?parce qu'il y a des braqueurs en scooter qui peuvent vous attaquer à n'importe quel moment.
    Je suis souvent de sortie habillée d'un pantalon treillis+le chapeau militaire.
    J'ai un coup de poing américain dans mon sac+un vrai couteau militaire genre Rambo.
    Quand un scooter me voit au loin avec mon grand sac style militaire quand je suis à vélo ou à pied,il réfléchit à deux fois avant d'envisager de m'agrésser.
    Je vais même au cinéma avec mon grand sac quand je suis seul!
    Je me fiche de la loi,car quand mous mourrez parce que vous n'avez eu rien pour vous protéger,c'est vous l'idiot dans l'histoire!
    Franchement,je n'aime pas cette histoire de légitime défense!Je préfère le systême américain.

    RépondreSupprimer
  27. Et bien lawaker je vous plains vraiment,vous êtes déjà dedans !!! voyez vous ma femme peut aller seule le soir au ciné sans risque d'être importunée et je n'ai pas encore besoin d'une aa52 pour aller faire mes courses a l'hyper du coin (du moins pour l'instant) ni une machette que je n'aurai pas le temps de sortir rapidement vu sa taille ,tout au plus à Paris une télésco dans la poche dans certain quartiers ou je me rends le moins possible et par obligation .la police fait ici la chasse aux possesseurs d'armes quelle qu'elles soient et on lit souvent qu'un "arsenal", excusez du peut, a été trouvé chez un brave papy alors qu'il ne s'agit que de vieilles pétoires de collection aux munitions souvent introuvables !!sans parler du journaleux qui lui a toujours le doigt sur la "gachette" d'une arme lourde(22 long rifle haha ha!!!)et qui lui par contre pèse son poids d'ignorance et de crétinisme congénital.Alors bonne chance à vous et sortez couvert votre région manque un peu d'attractivité pour moi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Re-janus,
      Une 22, une arme lourde? Tout dépend de quelle hauteur elle tombe, la gachette en avant sur la caboche lobotomisée d'un journaleux!
      Tout le monde sait que Papy fait de la résistance! Au gnouf ces empaffés de terroristes tremblotants!

      Effectivement, Paris est une exception qui regorge de poulets pour la protection des kollabobos et s'y balader armé risque d'écourter sa liberté...sauf a se coltiner une AA 52 ou la bonne et excellente MG 42 et un camion remorque pour les munes! Les poulets ça court dans tous les sens et faut arroser sévère pour les plumer! Et encore, tout dépend du jour pair ou impair de circulation. Un vrai casse-tête!
      A marseille, c'est une autre histoire où s'affrontent 2 bandes rivales: flics et voyous (faut bien différencier). Ils sont très occupés, ce qui permet de transporter l'objet de la négociation.
      Je sais qu'il existe encore quelques vrais flics et de rares véritables "tauliers"...Ceux-là sont efficaces et ne se dispersent pas. Je les respecte; les autres...

      Avec les manifs et les G.J, il vaut mieux éviter en ces périodes si gravement troublées de se rendre dans les villes avec une cravate jaune, un canari, un foie jaune comme passager, une caisse jaune, armé ou pas. Maman! J'ai peur! J'vas me planquer dans l'potager!
      Ah! Que j'aime ma campagne!

      Délire achevé.
      LMR

      Supprimer
  28. Bonjour à tous,
    LAWAKER, Laurent, janus, Vianney et les autres, Reinho a fait une vidéo intéressante sur le port d'arme citoyen. A voir!

    Il est démontré, preuves à l'appui, chez les Ricains (faut bien qu'ils aient des côtés positifs!), que les états où les lois sur la détention et le port d'armes sont libérales ont un taux de criminalité les plus bas du pays.
    Avant d'attaquer quiconque, les malfaisants réflèchissent à deux fois et finissent par s'abstenir: ils savent qu'ils risquent d'en prendre une...
    Je me souviens d'un reportage sur ARTE qui décrivait une bourgade située près de Las Vegas, bourgade où venait se retrouver tous les voyous, apportant crimes et malfaisances. Nombreux y étaient les assassinats.
    Le shérif en a eu ras la jatte et le comté a voté une loi pour que chaque habitant majeur porte un calibre et aille régulièrement s'entraîner...2 ans plus tard, le taux de criminalité frôlait les 0%...Etrange, n'est-il pas? Oh my guy! D'autant que les Ricains ne sont pas spécifiquement très futés; nous savons de "quoi" ils sont issus...
    LMR

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello LMR ! pour compléter, certainement que différents lecteurs de ce blog ont eu vent de cette tuerie évitée dans une église US grâce au fidèle armé qui a eu le temps de flinguer le type qui, si je puisse dire, n'a eu le temps d'assassiner qu'une seule personne.

      Supprimer
    2. Païla,
      Tu apportes de l'eau moulin. Le 13 janvier, une femme agressée dans le métro fut défendue par un homme courageux qui s'est fait malheureusement bien tabassé. Evidemment, les agresseurs n'ont pas de nom...Padamalgame!
      L'intervenant eût été enfouraillé, la donne eût changé...
      Un bon copain, pas un jeunot, qui a du vécu et qui n'est pas un cow-boy sort avec son Glock...Dans les villes de grandes solitudes.
      LMR

      Supprimer
  29. Bonjour Janus,LMR et les autres.
    Quand j'habitais sur Paris,j'avais pas besoin de tout cet atirail!lol!
    Mais on est en amérique du sud!
    Et les délinquants du Brésil,Surinam, Guyana,haïtiens,dominicains,guyanais.etc. profitent de la faiblesse de la loi française.
    On a pratiquement tous des barreaux aux fenêtres et aux portes!lol!
    Beaucoup ont des chiens de défense et d'attaques.Beaucoup ont des barbelés sur leur cloture.

    Mais TOUT ÇA ,C'EST DANS LES VILLES SUR LE LITTORAL que cela se passe!

    Un village comme Saül,Ouanary,Camopi,sont plus tranquilles.
    Éh oui,ils sont très isolés.
    Grâce à cette ambiance guerrière ,cela me permet de m'entrainer gratuitement pour avoir ce sens de vigilance extrême indispensable lors du chaos.
    Après on a une machette dans la voiture pour aller aussi couper des herbes sur le terrain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu oublies Maripa-Soula surnommée "le far-west" depuis quelques années...
      J'ai vécu sur l'Inini avant l'invasion des garimperos et autres surinamiens.

      Supprimer
  30. Si la Guyane était le 52 ème état américain,on aurait une loi pour le port d'armes par la population et la criminalité sera basse.
    Bien sûr,on aurait moins d'étrangers en Guyane,car la santé serait payante,tout comme l'école,et y aurait pas de CAF,RSA!
    Donc,les étrangers feraient beaucoup moins d'enfants! 60 % des naissances en Guyane sont le fait d'étrangers!Ahurissant!
    C'est pour toucher la CAF,et avoir les papiers!
    Bref,on aurait pas 50 % de la population qui a moins de 25 ans.Et les mûles et autres traffics de drogue seraient beaucoup moins importants!

    La Guyane est le seul département français à ne pas avoir de permis de chasse.
    Si je sors mon couteau de Rambo à Paris,on va dire que je suis un terroriste!
    Quand je le sors pour découper un gateau au bord de la plage ou pour couper un saucisson lors d'une répétition de carnaval,c'est NORMAL!
    Lol!

    RépondreSupprimer
  31. Belle démonstration LMR !
    Étre armer est dissuassif.Et encore plus quand la peine de mort existe.
    Les Guyaniens du Guyana ont peur d'être extrader dans leur pays,car là bas,ça rigole pas avec les assassins=c'est La PEINE DE MORT!
    Voilà la situation!
    L'avantage pendant le chaos,c'est que même seul,si vous avez une véritable fortesse,avec un tas de pièges tout autour(style vu dans Rambo 2) fans la jungle+des sousterrains(vu dans Rambo Last Blood,des douves que vous pouvez remplir d'essence et y mettre le feu,que vous avez des jaguars apprivoisés et dréssés pour la défense,des nids de guêpes que vous transpercez au sniper,des lance flammes, les assaillants vont vivre un enfer!
    Vu tout ce que j'ai décrit il vaut mieux être au moins 6 pour bien utiliser tout l'arsenal.
    Les assaillants s'attendront pas à affronter une telle forteresse avec de multiples niveaux d'obstacles en pleine jungle!ils n'auront pas de tank,de bazooka,de lance roquette,de chars d'assaut,de blindés,etc..
    Parce qu'il n'y a pas de routes dans la jungle!Toutes les routes sont sur le Littoral!

    Par contre,en France y a beaucoup de routes et autoroutes!
    Donc,vous pourrez avoir à faire face à des chars,blindés et autres engins de destruction.

    Voilà une autre raison pour laquelle,j'ai choisi la Guyane.
    Je disposerai d'une puissance de feu supérieure à mes adversaires.
    Par contre,si je restais sur le littoral,ce serait plus compliqué!
    Plus d'assaillants,y a les bases de l'armée!
    Dans la jungle,moins d'assaillants,et on connait parfaitement le terrain.
    Ceux qui étaient en Guyane savent que la terre est très hostile à tout rigolo qui s'aventureraient dans la jungle sans une bonne préparation.
    D'où l'importance d'avoir un Groupe Soudé,autour d'un Chef Charismatique et Éclairé,et qui se connaissent bien entre eux!Et sur l'entrée des BADS de mon Groupe,y aura un drapeau,avec le nom de la BAD!Autant se faire plaisir!On aura une salle de cinéma où on regardera les films comme Mad Max,The Walking Dead et les vidéos You Tube qui parlaient des Survivalistes avant le Chaos!Séances de franches rigolades assurées!Y aura un espace romantique pour les couples qui veulent se ressourcer en dehors du groupe l'espace de quelques heures ou lors d'une soirée à deux!
    Parce que le groupe c'est bien,mais on a tous besoin d'être en couple(en dehors de la BAD du couple),et aussi d'être seul(e)pour se retrouver avec soi même!
    Y aura plein d'autres choses dans mes BADS!C'est pas l'espace et le bois qui manque!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lawaker j'ai aussi une bad avec un drapeau pour diriger les zombies,un cinéma,jeux nautiques et aussi la chambre d'amour.J'ai la tronche à l'envers comme toi
      tortue ninja

      Supprimer
    2. Bonjour LAWAKER,
      Lors de mon lointain séjour en Guyane, j'avais bien compris que la vie n'y était pas un long fleuve tranquille!
      Ce que tu dis là m'est confirmé par un ancien de là-bas!
      A l'image des propos de janus, je dirai que ce pays m'est de moins en moins attractif!
      Mais les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas!
      Bien à toi et que ta préparation soit au top!
      LMR

      Supprimer
  32. Bonsoir à tous.
    Oui,Païla,j'attendais que tu parles de Maripasoula.C'est l'exception qui confirme la règle.Maripasoula a plus de 10 000 habitants.Donc,c'est pas un village comme Saül,Ouanary ou Camopi.
    De plus,elle est juste en face du Surinam.
    Donc,ça va être sanglant dans cette ville.

    RépondreSupprimer
  33. bonjour à tout le monde, désormais j'en sais plus sur la guyane grace à tous les renseignements joyeusement présentés, et aussi par certains collegues qui y ont fait un séjour des plus enrichissants, la jungle guyanaise est beaucoups plus hostile que celle de nouvelle calédonie qui est relativement inoffensive question vegetation et faune (cagou ?), quands aux bipedes agressifs de l'époque, ils ont été définitivement calmés autrefois . (les accidents de chasse , cela arrivait fréquemment en 1984). donc la guyane est loin et je ne pourrai m'y rendre, j'ai assez à faire en métropole sur ma BAD.
    quands j'entends les journaleux parler d'armes lourdes pour une AK47, je me dis qu'ils n'ont aucune connaissance élèmentaire de l'armement, je précise que cela commence à la mitrailleuse lourde de 12,7 ou 14,3 pour les russophiles. donc de la 22 LR, c'est plus que leger, disons 100 metres en étant bon tireur avec un repli organisé. mais si on a que ça, faudra faire avec.
    quands aux excités de banlieue, à l'état actuel des choses , une cité à racaille, j'ai connu l'époque ou tout se calmait en une nuit en une ville de seine saint denis, ça s'appelle une rafle, avec des moyens , des effectifs, des ordres clairs, une base de repli (fort XIX siecle à proximité) . apres tranquille pour 10 ans, vu que les quelques centaines de raflés etaient au gnouf pour un moment, ensuite équipes de nettoyage (pognon, armes, herbe qui rend nigaud, savonnettes parfumées), quand on veut on peut!
    le probleme c'est qu'en haut lieu, on ne veut plus, depuis disons 1997 .raison de plus pour se préparer fissa fissa, à raison de 500 zombies par jour minimum, en plus.
    à mon humble avis, l'important sera de résister au premier choc grace à une milice rurale comme en 1776 en Amérique , meme hativement formée, heureusement les bonnes volontés sont là dans certaines campagnes et beaucoups de "papys" ont reçu une formation militaire au moins ou participé à des opérations diverses, voire simplement chasseurs, le tout est de les connaitre.
    actuellement le zombie moyen est armé d'un couteau et se balade avec l'intention d'en découdre avec des personnes faibles (le zombie est lache mais pas bete), il recherche la facilité sinon il lui faut des correligionnaire de la zombitude pour s'en prendre à un Légionnaire par exemple sans garantie de s'en tirer intact (autre exemple).
    donc , sortez couvert, restez en vision orange et puis une bouche d'égout, il y en a à proximité.
    "mieux vaut etre jugé par 12 que porté par 6", vieille antienne de mes instructeurs en une autre vie ! ça reste valable et meme de plus en plus.En attendant préparation , formation, entrainement, meme à mon age, on peut. le plus gros probleme, c'est le couple quands madame croit qu'il ne peut rien arriver de sérieux, sur cela je suis démuni, sauf si cela arrivait vraiement , il y a la solution citée antérieurement (pas la tete , blong, désolé chérie , tu me remercieras plus tard).
    bref, la situation empire raisonnablement, j'ai mes indics sur le coté économique de la chose , et pour le reste au boulot. bonne chance à tous HERMAN STOSS.

    RépondreSupprimer
  34. Bonjour,
    France actuelle:
    - Du zombie, boucaque hurlant, joue du couteau c'est un aliéné culturellement dans les normes.
    - Poulets qui rotissent dans une voiture. Des zombies sauvageons s'entraïnent. C'est culturellement dans les normes.
    - Poulets cuits à "bleus". Ils gardent la plume au cul. C'est culturellement dans les normes.
    - théo goûte à la matraque; les flics sont des violeurs. Le président lui offre compensations. C'est culturellement dans les normes.
    - Pompiers, médecins, caillassés, molestés. C'est culturellement dans les normes.
    - Mamies violées. c'est culturellement dans les normes.
    - Sang de centaines de moutons qui coule à flot dans les rues de Narbonne-La-Mecque. C'est culturellement dans les normes.
    - Sang de nos prêtres, jeunes filles et autres infidèles, qui coule. C'est culturellement dans les normes.
    - Chrétiens égorgés de par le monde, chaque jour. C'est culturellement dans les normes.
    - Eglises et cathédrales incendiées. c'est culturellement dans les normes.
    - Icônes et statues religieuses détruites. C'est culturellement dans les normes.
    - Cimetierres profanés. C'est culturellement dans les normes.
    - Taffiole blanche qui traite Jésus Christ de pédé, en chanson. C'est culturellement dans les normes.
    - Etc, etc, toujours dans les normes.
    Point d'exclamations sur la normalité culturelle nouvelle aux ventres ronds toujours remplis de zombies.

    Une grande chance de renaissance culturelle pour la défunte France et sa démographie!
    Et là, je m'exclame: "Ne m'appelez plus jamais France, la France, elle m'a laissé tombé" car allah est gland!
    LMR

    RépondreSupprimer
  35. https://www.youtube.com/watch?v=K01MnnOV-u4
    Un lien à écouter au moins 40 secondes pour les faignants, jusqu'au bout pour les autres ..... et l'argent ne pourra rien y faire

    RépondreSupprimer
  36. Bonsoir à tous; je ne sais si c'est le bon article pour cette question, mais j'ai hésité à la poster sur un article plus ancien, espérant avoir une réponse rapide. Concernant ce fameux coronavirus ou autre issu de chine à l'heure actuelle. Je ne m'en faisais pas outre mesure, car je pensais que comme la grippe aviaire qui nous promettait tant de malheurs, cela finirait en eau de boudin et que quelques groupes allaient se gaver en masques et vaccins inutiles pour une maladie de même niveau qu'une grippe normale. Ceci dit une personne de ma famille en zone rurale m'a demandé d'acheter ce samedi soir 20h des masques ffp2 car j'habite en ville, (pensant qu'il en resterait ici) pour un parent de 82 ans avec beaucoup de problèmes de santé. Après une recherche sur le net, ben il y a eu une ruée sur ce type de masque; ruptures. D'où une question peut-être stupide: un masque plus simple peut il faire une partie du taf? un bon masque jetable anti poussières à valve acheté dans un mag de bricolage peut-il faire le taf ou une partie du taf? Je sais aussi que certains disent que l'utilité des masques FFP2 est à prouver dans ce genre de maladie. Mais bon, même si c'est un peu tard, mieux vaut léotard que jamais comme dirait l'autre. Je sais que j'aurais dû avoir un stock. Que je n'aurais pas utilisé pour ce genre de crise. En tout cas pas sans évolution exceptionnelle. Mais pour un ancien, une fois qu'il a décidé qu'il en a besoin, difficile de le convaincre du contraire. Alors si vous avez des renseignements les gars, je vous remercie à l'avance. Sinon je travaillerai sur la psychologie en lui donnant des masques chirurgicaux basiques. L'effet placébo ou la foi déplaçant des montagnes parfois. Au lieu de les aplanir? [Dixit le Capitaine Haddock] Merci et bonne soirée.
    De Lorraine.

    RépondreSupprimer
  37. vu la taille moyenne d'un virus le ffp2 est inopérant(1/300ème de micron) et il faut en plus changer les filtres très régulièrement,votre parent n'a qu'a profiter du bon air de la campagne en évitant les citadins,si il a tenu jusqu'a 82 ans c'est peutêtre grace a ça .Cldt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces informations. C'est clair, rien de tel que l'air de la campagne.
      Cordialement
      De Lorraine

      Supprimer

Merci de veiller à l'orthographe et de rester dans le cadre de l'article proposé. Les commentaires en petit nègre ou hors sujet seront systématiquement rejetés.