27 juillet 2020

Les guerres à venir

=> Article proposé par Claude d'Elendil, auteur du blog conflitmondial.

Claude a écrit plusieurs ouvrages annonçant/décrivant notre époque et l'avenir proche au regard des prophéties dont elle est la spécialiste.

Parmi les plus remarquables figurent "Conflit mondial", paru en 2014, suivi deux années plus tard du fameux "De Nostradamus à Alois Irlmaier".

Il est probable que certains lecteurs du blog les connaissent déjà. Pour les autres, je leur conseillerais vivement de les acquérir, ne serait-ce que pour savoir ce qui les attend très bientôt...



Les guerres civiles européennes approchent. On le sait, on le sent.

Les révolutionnaires qui piaffent d’impatience sont peu nombreux mais très déterminés. Cette volonté mêlée de foi en sa mission que l’on nomme « détermination » est l’élément fondamental de toute entreprise, particulièrement lors d’offensives de type militaire.

Même avec les meilleurs généraux, les plans les plus habiles et la plus brillante tactique, sans la détermination des hommes sur le terrain, la défaite est certaine. Victoire ou défaite, vie ou mort, tout ce qui est vraiment important se joue souvent sur un instant d’hésitation ; sur un petit manque de détermination qui donne l’avantage à l’ennemi.

Face à des populations occidentales dont on lave le cerveau à longueur de journaux télévisés et qui se gavent de junk food spirituelle et matérielle, un petit nombre d’individus, formés, armés et déterminés, peuvent entraîner des dizaines de milliers d’autres à leur suite. Les réseaux sociaux ont rendu tout cela possible et le signal de la prochaine insurrection sera un simple « Tweet ».

On sait tout ça, on le sent, et ceux qui ne sont pas complètement lobotomisés s’y préparent de leur mieux, avec les moyens à leur disposition. Les signes du prochain embrasement se multiplient et nous sommes impuissants face au tsunami qui commence à emporter le monde. Il est trop tard pour changer un monde qui ne veut pas changer. Il est en phase terminale, taré, cuit, foutu, bon pour l’équarrissage.

La question est à présent de savoir comment vous vous comporterez pendant les conflits qui commencent à peine. A quoi ressemble votre mental ? Jusqu’où êtes-vous prêt à aller pour vous défendre, vous et votre famille ? Accepterez-vous, dès le début, la terreur et l’arbitraire ou combattrez-vous jusqu’à votre dernier souffle, comme un homme ?




Cela ne va pas être une série américaine où les balles de cinéma ricochent sur les carrosseries des voitures en faisant des étincelles et où le sang se trouve placé dans de petites poches explosives, fixées sur les comédiens. Face à de vraies balles et à du vrai sang, de quoi êtes-vous capable pour défendre votre vie et votre liberté ? Que ferez-vous face à un ennemi armé et déterminé ? Dominerez-vous votre peur, celle de devoir affronter quelqu’un de plus fort et de plus expérimenté que vous ? Saurez-vous prendre une vie pour défendre la vôtre ? Se bien connaître permet d’anticiper et de ne pas réagir à l’instinct.

Vous avez stocké de la nourriture, de l’eau, des produits d’hygiène, des médicaments, voire quelques armes et leurs munitions, pour pouvoir tenir six mois ? Bravo, mais après ? Et pendant ? Le « Pendant », c’est un demain qui appartient déjà à aujourd’hui, lorsque vous voyez des émeutiers incendier, piller et tabasser des policiers. Vous savez que demain sera pire, mais moins pire qu’après-demain. La chute est si vertigineuse qu’il faudra du temps pour rebâtir un semblant de civilisation. On le sait, on le sent aussi. Le « demain » est celui des faillites, des spoliations, des incendies, des pillages et des véritables émeutes, celles qui vont reléguer les manifs Gilets Jaunes-Black Blocs au rang de chorégraphie moderne.

Il y a dix jours que vous êtes barricadé dans votre pavillon, avec votre femme et vos enfants. Profitant du chaos, une nuit, deux voleurs tentent de forcer la porte de votre garage. L’alarme se déclenche et vous bondissez de votre lit. Vous les faites fuir en les mettant en joue avec votre Glock 17. Ils sont partis mais ont vu que vous avez une arme. Que ferez-vous s’ils reviennent en nombre ? L’un d’eux ne vous dénoncera-t-il pas pour se venger ?

Trois semaines que l’école de vos enfants est fermée, à cause des « événements ». La télévision et les politiques se relaient pour vous rassurer, mais vous avez compris que le système est fini et que ses suppôts mentiront jusqu’à leur dernier souffle pour conserver un semblant de normalité. « Restez chez vous, les forces de l’ordre ont les choses en main. Ca va bien aller et n’oubliez pas de vous faire vacciner ». Qui peut encore y croire ?

Votre patron vous a licencié avant de mettre, comme la plupart des petits entrepreneurs, la clé sous la porte. A quoi bon chercher, il n’y a plus de travail. A force d’imprimer de l’argent papier pour rembourser des dettes abyssales, celui-ci ne vaut presque plus rien. Quant aux banques en faillite, elles se sont servies sur les comptes de particuliers et n’ont rien laissé. « Restez calmes, ça va s’arranger » dit encore la télé au fond du salon.




Dehors, débordées, police, gendarmerie et armée doivent faire face à une France ruinée et des populations désespérées qui se précipitent vers les centres commerciaux. Chacun s’y bat pour un paquet de pâtes ou un pack d’eau minérale. Les rayons qui se vident ne sont plus remplis. A l’extérieur de votre domicile, vous entendez des coups de feu retentir dans le lointain, suivi de cris, puis plus rien. Vous ne bougez pas. C’est trop dangereux. On ne risque plus sa peau pour aller porter secours à un inconnu qui est sans doute mort.

Vous avez bien de l’essence et un véhicule dans votre garage mais des barrages ont été installés par des groupes armés descendus des banlieues. Les combats pour s’emparer d’un pouvoir agonisant sont sanglants et des cadavres jonchent les rues. Les militaires qui étaient intervenus ont fini par se retirer. C’est la fin de la République et même, peut-être, de la France. Là, maintenant, que faites-vous ? Que dites-vous à ceux qui vivent sous votre toit ? Comment éviter la panique et le désespoir ? Fuir ? Rester ? Est-il seulement encore temps ? Est-ce à vous de décider seul ? Tout ça s’anticipe en temps de paix, pas sous la pression du danger et l’émotion de l’action.

Les pillages ont fini de détruire le peu de cohésion qui demeurait entre les habitants. Certains se suicident, d’autres perdent la raison et forcent l’entrée de maisons avec des armes blanches pour voler de la nourriture. On enterre les morts dans les jardins où on les emballe dans des sacs poubelles, après les avoir aspergés d’eau de Javel. Des voisins essaient de créer des groupes armés mais, avec leurs couteaux de cuisine et leurs pelles de jardin, le projet fait long feu. Chacun en vient à envier, mais un peu tard, le deuxième amendement américain qui garantit à tout citoyen américain le droit de porter des armes. L’Amérique a aussi sombré dans un conflit civil, mais les patriotes ont au moins de quoi se défendre.

Les combats font rage depuis quatre semaines et vos provisions s’amenuisent. S’alimenter est devenu l’obsession du quotidien. La plupart des moyens de communication sont tombés entre les mains des insurgés et il est devenu très difficile de s’informer et d’échanger des messages. Ne pouvant vous joindre, un ami a réussi à gagner votre domicile. Il a mauvaise mine et semble affamé. Il vous supplie de lui donner de quoi nourrir sa femme et ses enfants. Que faites-vous ? Etes-vous prêt à mettre votre famille en danger pour, peut-être, sauver la sienne ? De quoi est-il capable si vous refusez ? C’est dans les temps de crise que les véritables caractères se révèlent. Eau, nourriture, médicaments, autant de drames et de violences annoncés. Comment réagissez-vous ?

Une milice islamo-révolutionnaire a fini par dominer les autres. Elle a pris le contrôle de votre ville et du département avant de conclure un accord avec d’autres groupes d’insurgés. La Région est tombée entre leurs mains. Des rumeurs laissent entrevoir la formation d’un Comité de Salut Public, dont la première assemblée doit se tenir à Paris. L’épuration de tout ce qui n’est pas révolutionnaire commence.




Dans ce conflit intérieur du tous contre tous, la peur domine et grandit à mesure que les massacres et les exécutions sommaires se généralisent. Comme partout, le nouveau régime a ordonné que toutes les productions agricoles et maraichères des alentours soient réquisitionnées et redirigées vers les grandes villes. C’est leur manière de tenter de contrôler la population, d’empêcher les habitants de fuir vers les campagnes. Vos ressources sont de plus en plus limitées. Comment produire suffisamment de nourriture pour les cinq membres de votre famille ? Etes-vous prêt à trahir toutes vos convictions ? A rejoindre les troupes révolutionnaires en échange de bons d’alimentation ?

La dénonciation est devenue la règle. On dénonce pour se faire bien voir du nouveau régime et pour tenter de s’y faire des relations. Nouveaux Collabos et petites mains d’un nouveau marché noir ont rapidement compris d’où soufflait le vent. Les visites domiciliaires effectuées par des miliciens sont quotidiennes et vous ne savez plus quoi faire de vos fusils, de votre pistolet et des boites de cartouches que vous cachez au fond de votre grenier. Vous pensiez qu’ils vous protégeaient mais leur existence vous met à présent en danger. Devez-vous les conserver ou vous en débarrasser ?

Alors que les exécutions s’enchaînent, qu’on pend, guillotine et fusille les ennemis du peuple, un autre ami frappe à votre porte et finit par vous proposer d’entrer dans un réseau de résistance. Que faites-vous ? Si vous êtes pris et identifié, toute votre famille en paiera le prix. Si ne vous faites rien, cela ne signifie-t-il pas que vous acceptez de vivre dans la terreur et la soumission ?

Que ferez-vous ? Qu’allez-vous faire ? Que faites-vous, aujourd’hui, pour vous préparer ? Qu’avez-vous dans le ventre ? Quelles valeurs vous animent et en quelle foi allez-vous puiser la force nécessaire pour affronter ce temps qui a déjà un pied dans la porte ?

138 commentaires:

  1. Bonjour à tous,

    Encore un bien bel article de Mr Templar qui a, entre autre, le mérite de nous confronter aux plus essentielles des questions, qui sommes-nous vraiment et comment réagirons-nous. Comment d'ailleurs y répondre avant d'être confronté aux situations hautement probables décrites par notre hôte car même si certains d'entre nous ont déjà combattu ou se sont retrouvés dans des situations de grand danger voire de mort imminente, il s'agissait la plupart du temps d'actions ponctuelles au sein de forces armées et qui ne sauraient être comparées à la vie d'un civil et de sa famille dans un régime de terreur. Pour avoir personnellement travaillé pour une ONG, il y a 30 ans maintenant, près de trois ans au Kashmir indien (frontière Indo- pakistanaise) dans une zone où autant l'armée régulière indienne que les moudjahidins qui la combattaient faisaient vivre la population dans une terreur constante et où les exactions étaient monnaie courante, je sais par expérience que quelques soient nos convictions profondes, il nous faudra parfois oublier ces dernières si l'on veut survivre. J'ai souvent été courageux et brave mais aussi, et je le dis sans honte, j'ai parfois eu très peur, sans pour autant paniquer, et fait preuve d'une certaine lâcheté, qui avec le recul était peut-être une forme d'intelligence ou d'instinct de survie face à des situations sans autre issue que la mort. Je n'ai toujours pas la réponse. Tout ça pour vous dire que nul d'entre-nous ne peut se prévaloir de sa réaction dans de telles situations avant d'y être confronté. Je crois que le facteur temps aura une importance capitale et que sur une courte durée (quelques mois) nous avons toutes nos chances de survivre, au delà il en sera tout autrement. Pour ma part, malgré tous les préparatifs entrepris depuis des années, je m'en remets au Seigneur et à ses Anges qui seront toujours à nos côtés pour nous soutenir et abréger la durée de cette difficile période qui s'annonce.

    In Hoc Signo Vinces, Deus Vult.

    Etienne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Etienne, le mérite de cet article revient à Claude d'Elendil, qui en est l'auteur.

      Supprimer
    2. Effectivement, je consulte d'ailleurs régulièrement son blog. Vous avez quand même le mérite d'avoir partagé cet article et surtout tous les autres de votre plume qui sont, sans doute aucun, d'une valeur inestimable. Merci à vous. Dieu vous bénisse.

      Etienne

      Supprimer
    3. Je pense quand même qu'il faut laisser une chance à l'entente cordiale.
      Que veulent les révolutionnaires ?
      De la bouffe ?
      Et bien partageons un peu de toute façon ce sont aussi des pauvres gars comme nous.
      Nous avons beaucoup en commun
      Et puis l'islam qu'est ce que c'est ?
      Vous croyez que la République qui tue 250000 bébés chaque année c'est mieux ?
      Et les gars qui se suicident car leur femme les a quitté ? Le féminisme ? Voilà ce qui tue notre société.
      Alors que certains ont gardé certaines valeurs

      Supprimer
    4. "partager"..."des pauvres gars"..."et puis l'islam qu'est que c'est"...vous etes sérieux là? nan c'était une boutade de bisounours je pense..c'est réussi! vous m'avez bien fait rire.

      Supprimer
    5. Anonyme27 juillet 2020 à 22:50,
      Entre la section de tes artères carotides par une lame très tranchante, lame tenue d'une main ferme accrochée au bout d'un bras bronzé, bras attaché à un buste enveloppé d'un burnous, lui-même surmonté d'une tête barbue aux yeux noirs fous de haine, et ta mort cérébrale, tu vivras quelques secondes d'une intense lucidité et tu comprendras tout, mais un peu tard.
      Jean Claude

      Supprimer
    6. Bonsoir,navré de te contredire Jean-Claude,mais l'égorgement est une mort très douloureuse pour le supplicié.
      En général les bourreaux ne sont pas non-plus comme tu les vois,ils s'amusent bien,rient et chantent....enfin d'après ce que j'ai pu voir.
      Reste la prophétie de La Malhama où un hadith nous indique:
      "les Romains aborderont tous les Arabes qui vivent en leur milieu,et tout arabe,hommes,femmes,enfants seront tués.Ils seront tous exterminés(un holocauste)".
      Je comprends pas pourtant il font tout pour se rendre agréables:ils sont courtois,d'une bonne éducation;sont plein de tempérance.
      C'est curieux,mais l'islam me semble beaucoup plus sympathique tout à coup.Au niveau prophétie s'entend.
      Pour ceux qui serait tentés par une conversion expresse:c'est pas une bonne idée.
      Délinquance,mafia étrangères,agressions,pouvoir politico-judiciaire impuissant,liberté d'expression muselée...ça va faire boum.
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
  2. oula…..que de questions …et aucune réponse, car peu d’entre nous ont connu telle situation.
    mais tout « survivaliste » se doit d’être près à défendre sa famille et ses « vrais » amis proches, pour moi pas plus de 5 personnes, et les autres, les moutons irons se faire tondre et dépecer sans compassion de ma part…je les avais informé, ils ont préféré se cacher dans le déni et la dissonance cognitive, par peur du changement…c’est bien fait… nananère.
    quant je me re lis je me trouve « inquisiteur « méchant, sans amour pour autrui, et je sais que je m’éloigne des paroles du créateur ( aimez vous les uns les autres)
    ce serra cela le plus dur à accepter.
    robin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Robin,pas d'autoflagellation,nous faisons avec les moyens du bord,toutes ces questions si tant est que cela en soient on déjà dû trouver une réponse dans la rubrique volonté ,la vôtre,et bien rangées par sous rubriques pour éviter un pèle mèle désastreux le moment venu.à ces moments le "girouetisme"ou l'hésitation ne seront plus de saison.Il faut impérativement être clair, là comme ailleurs prendre ses responsabilités ,certaines décisions seront mauvaises malgré tout et bien il faut déjà en accepter les conséquences ,cela fait partie de la condition de l'homme ,le zéro défaut n'existe que chez les rêveurs et les utopistes.Le résultat final dépendra a 50% de la préparation,30% de la volonté et la forme physique (dont nous ne parlons pas assez) le reste sera le hasard heureux ou malheureux ,le hasard n'a pas de mémoire ,rien n'est écrit,vous êtes le co-auteur de votre vie,c'est ça la liberté,elle vaut le coup que l'on se trompe sur les résultats escomptés des actions entreprises .La conduite des évènements risque fort de devenir à vue dans un univers mouvant,fluctuant,alors soyez un point "fixe" pour essayer de bâtir un avenir,une cellule forte pour vos prôches,un cocon transportable comme la plante de Léon (le film) ou les bonzaïs que les japonais trimballent depuis des siècles d'un tsunami a un tremblement de terre .Ne pas succomber devant le dernier qui parle mais se soucier des opinions de chacun et décider vite après réflexion,ce n'est pas la panacée universelle (heureusement) mais c'est une attitude qui peut aider à moins se tromper.Les indiens kiowas laissaient toujours un défaut dans la trame de leurs tapis pour respecter le principe de hasard laissant aux dieux tristes leur manque de liberté.Bien à vous tous

      Supprimer
  3. Vous touchez à la quintessence du monde qui arrive.
    Rien à ajouter, rien à enlever, c'est juste sublime.

    Merci

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    Mon précédent commentaire aurait été mieux à sa place ici, en proposant un aperçu chiffré de l'avenir de nos pays occidentaux après l'effondrement économique et la guerre ethnique.
    J'ai péché par impatience.
    Je vous rappelle l'adresse du site de Deagel :
    http://www.deagel.com/country/forecast.aspx
    J'avoue qu'à mon âge il est un peu tard pour se façonner un destin de grand guerrier.
    Mon épouse et moi-même improviserons avec les moyens du bord, et faisons en ce moment un intense travail de préparation physique et mentale.
    Bonne réparation à tous,
    Jean Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tableau intéressant sur ce site de deagel.com .
      On peut effectivement noter que la population française aura diminué, sans pandémie ni guerre nucléaire, de 42% en 2025 par rapport à 2020 et qu'elle se place, parmi les 209 pays analysés, dans le groupe de tête des pays les plus secoués, 14ème rang sur 209.
      Les USA sont au 6ème rang et le Royaume Uni au 4ème rang avec respectivement des baisses de population de 70% et 78%.
      Le Bangladesh et le Népal voient par contre leur population augmenter de 13% et 15%
      Dommage qu'on ait pas les mêmes tableaux pour 2021 à 2024. En bons gestionnaires on aime bien comparer les prévisions avec le réel, année par année, et corriger le tir si besoin. S'agit-il d'une baisse brutale ou progressive ? Là est la question car les préparatifs pourraient être différents. Elevage ou mitrailleuse lourde ? les deux mon capitaine ? En tout cas, vu les tours de con que nous font aujourd'hui les globalistes, il y a de quoi être méfiant.
      La question qui résume tout, c'est : combien de cartouches vais-je pouvoir tirer pour protéger ma famille avant d'être moi-même abattu.
      B.Z.

      Supprimer
    2. Cela peut paraître paradoxal, mais dans ce type d'analyse, le taux d'erreurs à un an est supérieur au taux à cinq ans,
      Prévois un maximum de cartouches, car le premier péril sera une catégorie précise de déficients intellectuels importés du bled, du genre idiot du village, semi-autistes, dépourvus d'empathie et incapables d'imaginer leur futur, mais avides de tuer du koufar, car recrutés et fanatisés.
      ils ont été sélectionnés (si je puis dire) par trente siècles d'endogamie (mariages arrangés entre cousins) et pâtissent aussi d'autres tares génétiques bien répertoriées.
      Un jour j'écrirai un commentaire détaillé à ce sujet, mais je dois le rédiger avec prudence, avec un vocabulaire choisi, car c'est un sujet tabou,
      Cela étant, ils ont été importés chez vous par centaines de milliers, pas par hasard, ce sont à la fois vos remplaçants et vos bourreaux.
      Ils pratiquent toujours, même en France, l'endogamie et leur descendance continuera à propager leurs déficiences génétiques.
      Les FDS seront peut-être remplacés par des tarés... Que dire de plus ?
      Jean Claude

      Supprimer
    3. Bonjour cher Monsieur j'ai presque tous vos livres et c'est saisissant.
      Connaissez-vous cette personne qui semble avoir eu les mêmes visions que vous rapportez?
      https://m.youtube.com/watch?v=rihUYxeFlyg

      Supprimer
    4. Bonjour Jean-Claude les fdo remplacées par des tarés ? est -ce une question ou une affirmation ? la réponse n'est elle pas dans la question ?

      Supprimer
    5. Bonsoir Janus,
      j'ai écrit FDS, pas FDO.
      Ce n'est pas le même cierge qui coule, comme aurait dit San Antonio.
      Tu subodores la réponse, sinon tu ne te préparerais pas à ce qui s'approche.
      Nous sommes tous dans le même bateau....
      Cordialement,
      Jean Claude

      Supprimer
  5. Bonjour à C. d'Elendil.
    Amateur, déclare à maintes reprises sur ce blog, de propheties et à l'occasion de cet article survivaliste qui est leur prolongement , je ne pouvais que me manifester, ce que je ne fais jamais à travers Facebook, twitter ou lorsqu" on " veut préserver ma vie privée en me demandant de clicquer.....
    L'occasion de me priver me direz vous, de .......quoi , au fait ?
    Bah! Tous les chemins mènent à Rome , avant sa destruction annoncée, n'est ce pas ?
    Ça tombe bien, j'habite en Italie !
    Juste pour dire......et ammener( habilement, si, si ) ma demande à C.d'Elendil : parler de l'Italie, de ci, de la, au gré de ses articles .
    La " datation " des propheties me semblait trop étendue ( sans doute de l'impatience ) ,il me semble que les événements se précipitent et que le temps semble se contracter .
    Une longue attente, un événement soudain, brutal , violent et bref puis de nouveau un peu de répit.....
    Comme un combat.
    Celui qui s'annonce comme celui commence, comme relate dans le présent article , et ou, tout un chacun , aura l'opportunité, la chance , le mauvais sort, l'obligation ( au gré de chacun ) de se reveler.
    A lui même comme aux autres, nu , l'homme qui voulait être roi sera nu ....
    Vous nous posez la question , vous interrogez nos motivations , nos réflexions , vous nous invitez à le faire nous mêmes .....
    Je répond présent à votre interpellation , vous n'êtes pas un FDO, cela ne me gêne pas....
    Pour les intéressés , C'EST une boutade, si, si......
    tête de breton , tête de cochon , je suis, ( qui me contredira sur ce blog ? ) donc, logiquement je me contenterai de continuer d'être etce que j'ai choisi d'être , au gré des circonstances actuelles et à venir mais encore plus fortement et, sans nul doute, plus âprement , une fois le cahos venu.
    Merci à P. Templar de vous avoir invité.
    Merci de vous lire à nouveau.
    Bien cordialement.
    Vianney.

    RépondreSupprimer
  6. il me semble que Claude d’Elendil n’as pas pris en compte dans cette situation de chaos que beaucoup voudrons protéger leur famille, y compris les policiers, les gendarmes, et une partie de l’armée, aussi il y auras beaucoup moins de « forces de l’ordre » sur le terrain, reste les milices des collabos, je pense, plus facile à combattre par une petite troupe de résistant…
    d’ou ma question, comment former un groupe de résistant ?
    sur ce site il y a pourtant un grand nombre de résistant potentiel, car être « survivaliste » c’est résister,
    j’y verrais bien une rubrique, ( se regroupe,r) même si je sais qu’un survivaliste dois faire profil bas, et vivre plutôt caché, pour protéger tous ce qu’il a mis en place pour sa survie, néanmoins je sais aussi qu’il a conscience que le jour venu, seul, il auras peu de chance de s’en sortir.
    l’union fais la force, c’est prouvé,
    j’ai essayé sur d’autres post, d’en motiver certains pour des rencontres, j’ai même proposé des places dans ma Bad, à qui serrait compétent et a la recherche d’un lieu « communautaire » de replis…sans succès pour l’instant, pourtant j’ai ce qu’il faut pour une quasi autonomie, plusieurs logements, énergie solaire, eau par forage, chauffage au bois, cuisine et chauffe eau au gaz bouteille, potager en perma, petit élevage, communication radio, et plus….pour l’instant nous ne somme que 5, dont 1 enfant,
    voila, ou j’en suis, pas dans une ville, pas à la campagne, dans un petit village avec d’un côté la mer pour la pêche, et de l’autre la nature pour la chasse, ou plutôt le braconnage en temps de guerre.
    robin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Robin !

      Je ne suis plus en France mais ça m'aurait intéressé de rejoindre une telle communauté...
      Survivre seul est presque impossible, il faut s'unir pour vaincre !

      Max

      Supprimer
    2. Salut Max...il ne te reste plus qu'à y venir en France...mdr
      communauté est un grand mot pour l'instant, il s'agit plutôt d'une famille, qui cherche d'autres membres pour grossir les rangs des résistants...comme tu précise, seul, la défaite est assuré.
      robin

      Supprimer
    3. Salut robin
      j'ai pas vue tes appels à la "resilience" et au "regroupement" en cas d’effondrement ou suis passé a coté... De mon (notre) coté nous sommes dans le sud et j'envisage en cas de panique (avant qu'il ne soit trop tard) en effet un repli vers un regroupement ou une alliance... mais hélas dans ce cas je n'ai a proposé que nos competences, arme et munitions car en déplacement on ne pourra emporter que ces dernieres pour voyager légéer et donc que peu de bouffe et d'eau...
      ce qui du coups n'enchante pas forcement ce qui ont la chance d'avoir une BAD organisée mais surtout isolée...sauf a pouvoir produire plus avec plus de participants.
      Bref notre (famille) point de remplie dans une montagne (endroit garder sous silence) mais l'option de rejoindre une BAD organisé n'est pas pour nous déplaire....Le souci c'est : avons nous en effet les memes "valeurs" ? Le partage de la (d'une) philosophie du survivaliste et aussi, si ce n'est plus, important que le partage des ressources...il y a des fous de guerre et des bisouours et.......entre les deux ce que j'appel les raisonnés..déterminés certes mais réfléchies car la survie c'est aussi savoir ce faire petit... bref si t'es pas trop loin du Sud-est (Var) pourquoi pas en discuter par mail en 1er lieu et visu si plus d'affinité. alt.no-7oxgmva0@yopmail.com pour un mail provisoire et plus ample connaissance si telle est ton envie ;)

      Supprimer
    4. salut....je t'envoie un email.
      robin

      Supprimer
  7. L'article de Claude Elendill est intéressant et pose les bonnes questions que beaucoup d'entre nous ressassent de longue date.
    Il apporte aussi un élargissement des visions du futur proche mais il n'apportera jamais la REPONSE au PROBLEME car le problème tient en chacun d'entre nous, à l'image d'une chaîne géante de nucléotides rompue par autant de liaisons manquantes. Si certains protozoaires (ils vivent en milieu humide) sont capables de s'associer en colonies pour créer de superorganismes lors d'une grande sécheresse; l'homme moderne a globalement perdu tout sens de la survie, tant sur le plan biologique que psychologique et physique. Il a perdu tout sens des priorités et ne peut donc plus former de superorganismes. Il a rompu le véritable lien social, celui qui se passait de toutes les technologies asservissantes. Il est passé de l'homme réfléchi et responsable à celui de consommateur consommé (au premier et au second degré) auquel tout est dû. Il a oublié que la mort était lié à la vie; il a peur de tout, de son ombre.
    Point barre!

    Alors? Que ferons-nous?
    Nous disons ceci et cela mais qu'en sera-t-il le jour "J", suivant les conditions rencontrées?
    Bien malin celui qui peut déjà affirmer péremptoirement qu'il survivra.
    Pour ce qui me concerne, m'étant déjà exprimé sur ce sujet, je ferai tout pour mourir en lion mais peut-être n'en aurai-je pas le temps et finirai-je flingué, voire halal, sans rien comprendre de cet instant plus ou moins long, avec pour seul privilège celui de me voir mourir.
    Les seules choses que je sache tiennent en une farouche volonté de combattre les "autres" et d'en éliminer autant que possible sans aucune compassion, sans distinction de sexes ni d'âges!
    Nous n'avons ni nourriture ni pitié à accorder!
    Cela fera-t-il de nous des monstres ou de simples survivalistes?
    Seule notre conscience nous jugera avant le jugement de Dieu!
    Le confinement et son déconfinement ont apporté un éclairage circonstancié à beaucoup d'entre nous sur ce qu'est devenue la bipédie...Je n'ai pour ma part subi aucune désillusion tant rien ne m'étonna...Les bipèdes? Qu'ils se démerdent! Les prédictions qui n'en sont quasiment plus se réalisent peu à peu.
    Un immense génocide est en marche, à pas de loups.

    Pour les temps difficiles et pour tous les jours : "Mon Dieu, je confie mon passé à votre Miséricorde, mon présent à votre Amour, et mon avenir à votre Providence". Padre Pio

    Après le chaos, si notre trio survit, nous pourrons, espérons-le, retrouver quelque humanité.
    En attendant, nous nous aidons et le Ciel nous aidera peut-être...
    Je suis croyant, chrétien mais pas totalement crétin!
    LMR

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour, je vois que je ne suis pas le seul à avoir ce souci ... j'essaie depuis des années de rejoindre un groupe de survivalistes prêts à ce qui vient, pas complètement cramés dans leur tête,pas de psychopathes qui rêvent de faire des "cartons" ; pas de bisounours bobo-gaucho-écolo genre tout le monde il est beau tout le monde il est gentil, voire nous sommes tous frères "hare krishna" ...
    Si vous voulez m'en dire plus sur vos attentes je suis preneur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kalior...Vous répondes à mes "appels " ? ou peu être n'avez vous pas lu mes commentaires....
      car moi aussi, j'essaie depuis des années à réunir des "survivalistes" plutôt des personnes conscientes et compétentes...Le côté survivaliste boum boum armée avec des dents en 9mm, ce n'est pas notre optique, même si nous sommes conscient qu'il nous faudra utiliser des armes contre ceux qui en ont, juste pour la légitime défense .
      robin

      Supprimer
    2. la légitime defense est un bon principe dans un etats qui fonctionne mais ce n'est qu'un principe juridique (peu souvent retenue)si on y regarde de plus prêt mais dans un pays qui dysfonctionne, elle ne servira a rien ce sera trop tard. Ce concept en cas de trouble devra être remplacée par celui de justice...:"est ce juste de faire ceci ou cela" selon la conception que l'on se fait de la justice d'ou l'interet d'etre avec des gens de "meme bord et d'idées proches"

      Sans être un boom bomm pan pan loin de là.. il y aura aussi malheureusement de la "légitime Attack" car en fonction des situations, il faut parfois mieux prévenir que guérir et dans votre cas...il ne fait pas bon de prendre de risques

      si votre BAD et découverte il faudra agir avant la légitime defense pour savoir si en effet l'action sera nécessaires plutôt que d'attendre de se faire tirer dessus.

      Supprimer
    3. Pour survivre, il y a un concept beaucoup plus important que la justice, c'est l'utilité d'une action.
      La justice, c'est une notion humaine et théorique.

      Supprimer
    4. Bonjour anonyme en réponse du 29 juillet a 14h 40
      Je vous laisse mon mail bernard.cholley01@gmail.com

      Supprimer
    5. je suis d'accord avec toi Francois l'utilité d'une action définie mieux le concept de survie et je me suis mal exprimé... mais si l'action est utile c'est que pour moi elle est juste ;)

      Supprimer
  9. Salutation Messires,

    je lorgnais tranquillement sur les bonnes préparations en conserve de mes camarades, en salivant quelque peu et me voilà en pleine guerria urbaine. J'adore ce blog.

    Cela fait quand même beaucoup de questionnement.

    Oui, les deux pignoufs qui s’introduisent chez moi pour me délester de quelques biens. J'aime bien celle-là. Je me dirai que j'ai une livraison à domicile. Il y a peut être à récupérer, pied de biche ou autres. Pas de coup de feu, c'est peut être une horde de sauvageons qui opère dans le coin. Donc on effectuera une petite RECO en suite et voir s'il y a encore à récupérer. Fallait pas venir me faire chier !

    La peur est omniprésente dans ces questionnements. Nous avons une mémoire génétique que nous tenons de nos grands peuples guerriers qui ont connu les champs de bataille. Nous nous souvenons de ces horreurs à travers eux. Ces peuples étaient chasseurs, cueilleurs, éleveurs, agriculteurs, artisans et ils étaient de très grands guerriers. Posez vous la question, cette petite voix qui vous incite à vous préparer,qui vous amène à scruter l'horizon pour deviner les jours prochains, ce qui vous a façonné et ce que vous êtes aujourd'hui. C'est la mémoire de vos ancêtres.

    Mourir, certainement. Toute mort est certaine.
    Mais vous avez le choix.

    Ce serait quand même balo de s'être donné tant de mal à amasser toutes ces réserves, d'avoir étudier des techniques, de s'être entraîner si durement, pour finir assis sur ses conserves baignant dans son slip parce que vous avez eu peur ou vous avez douté...

    Ne croyez pas non plus quand se préparant à un siège avec une poignet d'hommes, avec de bonnes réserves et armé jusqu'aux dents que vous résisterez à l'invasion. Une fois votre place-forte prise, si vous n'êtes pas déjà mort, ils prendrons plaisirs à vous torturer et à vous humilier. Pire encore, grasse à votre réserve, vous allez les nourrir. Les certitudes ont la vie dure.

    Robin a tout à fait raison : Nous n'aurons pas d'autre choix, nous allons devoir nous regrouper, nous aurons à combattre.
    Ne vous faites pas d'illusion, soit vous êtes le danger soit vous êtes la victime.
    Je crois que c'est Frater Étienne qui le souligne bien. Ne soyez pas courtois, ni chevaleresque dans le combat... C'est le plus dégueu qui gagne.

    « Si vis pacem, para bellum »
    Deus Vult !
    In Hoc Signo Vinces
    Que Dieu en soit garde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ours Debout a parlé, sagesse et vérité...

      Bien à toi frère Ours, Dieu t'entende !

      In Hoc Signo Vinces, Deus Vult.

      Etienne

      Supprimer
    2. Ours debout...merci de me donner raison, mais ce n'est pas cela qui vas faire avancer un éventuel regroupement...concrètement, pour se regrouper il faudrait tous vivre assez proche,et ça n'est pas le cas...sur un autre forum, j'avais proposé d'établir une carte des survivalistes avec leur situation ( approximative, lieu de résidence, bad, ) mais j'ai quitté ce forum , les modos avaient un égo incompatible avec l'ouverture d'esprit.
      un exemple, perso je suis dans le 13/12...ce qui veux dire dans les bouches du rhone, 12 éme circonscription...assez vague...
      pour la suite, un contact réel de visu, il faudrait utiliser la radio, ( PMR, CB, ) mon indicatif est robin....
      Même si nous ne vivons pas dans le même lieu, il serrait tactiquement intéressant de savoir que proche de chez nous il y a d'autres personnes qui serraient en clin à nous porter secours, nous héberger, nous fournir une aide technique, dans le cas d'une évacuation forcé de notre propre bad...et vice versa . le moyen de contact radio PMR CB, qui fonctionnera même si (EDF dépose le bilan)est indispensable...tous ce joli monde fonctionne en 12Volt continu, facilement accessible avec un panneau solaire...la majorité ne jure que par leur portable...les pauvres! dépendant d'un secteur 220V ,et trop facilement repérable, ils seront vite désabusé,dépossédé,désossé...une fois les centrales à l'arrêt, les émetteurs sectionné, comme la 3,4, 5G, et les TV , les seuls survivants devront se contenter de PMR,CB si ils désirent garder contact.
      robin

      Supprimer
    3. Bonsoir à tous,je ne suis pas certain que dans un combat c'est "le plus dégueu" qui gagne.
      Des croisés deviennent des tafurs.
      Mais quelles horreurs ont engendré les tafurs?
      J'aurais tendance à dire que celui qui va gagner est celui qui ne se laisse pas "distraire"de son objectif.
      Dans ce questionnement,le lecteur survivaliste est placé devant le fait accompli.
      Les faits divers le dernier en date est celui de Chateaubriand,maison incendiée par des racailles nous montrent que l'on n'est pas à l'abri dans son pavillon.
      Pour ce qui est de la résistance,je n'ai pas en tête l'existence d'un peuple qui se soit "libéré" sans l'assistance extérieure.
      Les fauteurs de troubles bénéficient tous d'une aide extérieure,de revenus d'origine douteuse;ils ont accès à des armes de guerre,comme on a pu le voir à Dijon.
      Ils ont des points faibles,voir très faibles,comme le souligne l'article.
      Le principe est de jouer sur les points faibles avec détermination,et non de se lancer dans une sur-enchère dans l'horreur grand-guignolesque.
      Je n'ai pas en mémoire de guerre ayant été gagné uniquement grâce aux armes légères.
      "Dansons la carmagnole vive le son ,vive le son du...."
      Ha cette pauvre Mme Véto qui avait promis de faire égorger tout Paris!
      C'est juste un exemple humoristique.
      Et c'est juste mon avis.
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
    4. Bonsoir, bonne idée Robin,
      57/2 pour ma part,
      Cordialement
      Tompersonne

      Supprimer
  10. Bonjour à tous,
    Une question un peu technique, mais pas hors sujet :
    Un gilet pare-balles arrête-t-il une flèche de chasse à pointe tranchante envoyée par un arc puissant ?
    Sinon, existe-t-il une protection est efficace à part l'armure ou la cote de mailles ?
    Jean Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. https://www.youtube.com/watch?v=_ZigEfTNuqk
      Code reinho
      https://www.youtube.com/watch?v=3-uOVu4rP4U

      Après il faut bosser un peu :)

      Supprimer
    2. Voir les différents Posts de Pierre à ce sujet,lagarde républicaine a cheval porte encore la cuirasse,au combat il me semble en avoir vu , de mémoire pendant la charge a Reichschoffen dans les vignes et houblonnières ou nous fûmes déconfits,le dernier Azincourt de notre cavalerie.Cordialement

      Supprimer
    3. Pas seulement Janus.
      Mon père , ce héros au sourire si doux, qui parcourait à cheval le soir d 'une bataille, le champ couvert de morts .....( bis, déjà écrit précédemment ) était un cuirassier et portait cette cuirasse durant Ww2 .
      Orphelin guerre 14/18 des le plus jeune âge, monte à Paris à 11 ans 1/2 pour travailler.
      1an 1/2 de service militaire , la drôle de guerre 39/40 , Dunkerque, 4ans 1/2 de captivité en Allemagne, celle de l'est dans une zone impaludée ou les prisonniers russes tombaient comme des mouches....
      Il avait fier allure et plaisait beaucoup aux femmes, ce qui, les non dits de certains silences, a du lui permettre de ne pas mourir de faim en captivité.
      Un épisode de la connerie humaine: alors qu'ils étaient massés derrière une colline prêts à charger à la grenade des chars allemands, ordre annulé car le régiment de lanciers polonais qui les avaient precedes , pas un, oui, pas un seul n'était rentre.....
      Je l'ai déjà écrit.
      On s'étonnera après de ce que l'on peut penser..
      Et choisir de ne pas servir aveuglement, esclave volontaire mentalement, plier pour ne pas casser, collaborer pour une écuelle de lentilles : que nenni mon brave, tranquille le chien , chacun ses pauvrescar la messe est dite !
      Pas rancunier mais de la mémoire, scorpion obligé je dis simplement la phrase suivante.
      En mémoire de mon père , ciao papa.....!
      Cdlt.
      Vianney.

      Supprimer
    4. JL...pour avoir tiré à l'arbalète poulies de chasse Dévastator 150Livr..je peu dire qu'une simple plaque d'acier de 2MM n'est pas perforé par une pointe de chasse, par contre la pointe comme la flèche est morte...
      robin

      Supprimer
    5. Merci Robin,
      Un simple bustier en tôle de 2 pèse déjà ses 20 Kg pour une taille 38,
      À mon âge, je ne vais pas courir le marathon avec ça sur les endosses,
      Je cherche quelque chose de plus léger.
      Si les mun's s'épuisent, les flèches peuvent par contre se récupérer, au besoin sous couverture.
      Dans le conflit qui s'annonce, un armement de secours peut avoir son utilité.
      Le tir à l'arc est une discipline saine et passionnante, c'est une arme silencieuse et meurtrière entre les mains d'un bon archer.
      Je lis tes messages avec une attention et une empathie que tu n'imagines pas, je te souhaite de trouver des compagnes / compagnons d'élite pour réaliser ton plan.
      Jean Claude

      Supprimer
    6. Oui Jean-Claude
      Janus a vue juste, la cuirasse sera « de « forge » de 2mm minimum ». La cuirasse arrête aussi les coups de hache. J'ai testé en condition réel, avec des grands fous bien barbare.
      C'est de l'équipement très lourd et il faudra prendre en compte les hautes températures aujourd'hui qui seront difficiles à gérer. Aucun soucis en hiver. Cet protection est supportable et efficace, mais nous sommes moins mobile et on doit s'assurer d'avoir de très bon appuies.
      J'ai participé à plusieurs reconstitutions de behourd sur plusieurs jours avec du matériel plus rustique. C'est sport, mais tout à fait réalisable. C'est très efficace pour les combats rapprochés. Même si l'adversaire est expérimenté mais moins équipé, il passera un sale quart d'heure.
      Par contre, s'il y a de la poudre en face, le bon chasseur avec le calibre qui va bien, ça va être moins marrant pour nous.
      « Attention avec la cotte de maille, sans gambison les coups ne sont pas absorbés (ça je ne testerai pas) et cela n'arrêtera pas les flèches. Sans parler du poids, vachette c'est très lourd !».
      De toute façon, il faudra faire des choix et prendre les solutions les moins mauvaises. Bien à Vous.

      In Hoc Signo Vinces
      Que Dieu en soit garde

      Supprimer
    7. Bonjour Ours Debout,
      Tu as certainement quelques années de moins que moi, qui vois mes 68 ans aux fraises et quelques kilos de muscles en plus.
      Ce ne sont plus des jeux de mon âge.
      J'essaie de mettre au point des stratégies de défense plus discrètes, plus distantes, afin de m'exposer au minimum et d'éviter le combat rapproché (qui sera surement inégal en nombre et en armement) autant que faire se peut.
      Bon courage,
      Jean Claude

      Supprimer
    8. Hello, lors de ma jeunesse folle (et a bonnes moeurs dediee...) j'eu percé de part en part la portiere d'une DS Citroen abandonnée (arc de chasse PSE 70 livre, pointe de chasse triangulaire) a environ 10 metres. a savoir qu'une fleche perdra sa velocité et force d'impact avec la distance...

      Supprimer
    9. Bonsoir,
      J'ai aussi tiré avec un arc à poulies de 55 livres et des pointes de flèches à deux tranchants et j'ai pu mesurer à quel point ça rentre fort et profond, même à 30 m si la flèche est un peu lourde.
      C'est pour ça que je cherche une protection efficace mais qui ne te cloue pas au fond si tu tombes à l'eau.
      Je cherche, mais avec circonspection et en demandant des conseils aux seuls interlocuteurs valables, parce que je sais qu'un coup de couteau et une percée de flèche sont deux phénomènes très différents du point de vue de la physique dynamique.
      Ce n'est pas un problème facile que d'étudier et réaliser une protection mixte efficace contre toutes les agressions et d'un poids acceptable.
      il est possible qu'un gilet soit efficace pour l'un et pas pour l'autre, et je n'aimerais pas m'en apercevoir après avoir perdu deux litres de mon bon raisin....
      Merci pour vos tuyaux,
      Jean Claude

      Supprimer
    10. Salutation Messire Jean Claude,

      Oui nous avons une petite majorité d’écart.
      Donc ce sera très justement un archer ou un arbalétrier. C'est une bonne option et aussi un atout s'il est furtif avec un équipement léger. D’ailleurs cela me rappelle un roi Anglois qui nous a mis une sacré racler lors d'une bataille avec ses archers.
      Je travaille aussi le sujet, surtout pour la chasse, cela permet de rester discret.

      Pour vivre heureux vivons cachés. Ce ne sera pas simple , même dans nos campagnes. Donc inutile de se mettre en danger, si l'on arrive à se regrouper entre bonnes âmes sans livrer bataille dans un endroit tranquille, ce sera déjà un bel exploit. Il faut donc se préparer, mais aussi garder espoir.
      Le retour à la normalité prendra beaucoup de temps il me semble,voir des années. Il y a donc beaucoup de SI en somme. Mais bon... on ne peut pas baisser les bras et on ne peut pas laisser faire non plus.

      Bien à vous Messire Jean-Claude et prenez soin de vous et de vos proches

      In Hoc Signo Vinces
      Que Dieu vous garde

      Supprimer
    11. Bonsoir Ours Debout,
      M'appeler messire est peut-être exagéré.
      Ma parentèle métropolitaine préfère m'appeler "vieux facho".
      Merci quand même pour tant d'honneur.
      Le sujet de mon message est simple : Il n'y aura pas de retour à la normalité, la normalité est un concept désuet et antérieur à l'effondrement.
      C'est à cette nouvelle situation imprévisible que nous devrons nous adapter pour survivre.
      Jean Claude

      Supprimer
    12. Salutation Messire « Vieux Facho »,

      Évidement, lorsque que je parle de « normalité », elle ne sera pas avec tous le confort que nous connaissons en toute sécurité. Je hais tout ce confort qui ramollit les esprits et les corps.
      Donc moi ce serait plutôt « Vieux fou ».
      Le peuple Franc est un peuple guerrier surtout parce qu'ils n'ont pas eu d'autre choix.
      Donc, la normalité est d'avoir un toit sous la tête et une assiette à table, c'est le seul luxe que je propose et que je souhaite pour moi et mes proches.

      In Hoc Signo Vinces
      Que Dieu vous garde

      Supprimer
    13. Frère Ours doit être bien grand pour que son toit lui arrive sous la tête...

      Bien à vous tous, chers camarades de survie,

      Etienne

      Supprimer
  11. @JeanClaude,

    Certains gilets pare-balles sont spécifiquement conçus pour protéger des attaques au couteau, d'autres uniquement pour les balles et enfin des mixtes. Maintenant une flèche tirée avec un arc à poulie, je n'ai jamais entendu parlé de gilets conçus ou même simplement testés pour ou avec ce types de projectiles. Question intéressante. Je pense que certains seront mieux à même de vous renseigner. En revanche, si vous achetez un gilet, veillez à prendre un gilet fabriqué en France, éventuellement en Europe, les normes n'étant pas partout les mêmes. Je vous recommande la lecture d'un précédent article bien détaillé pau il y'a quelques temps sur ce blog qui vous éclairera bien mieux que moi.

    Cordialement,

    Etienne

    RépondreSupprimer
  12. Merci, j'ai fini par trouver avec l'outil de recherche, car l'article est ancien.
    Ce sont les gilets CORDURA® IIIA ou COOLMAX IIIA
    Ils sont quand même chers, plus de 300€ et frais de port en sus.
    Je vais pourtant y réfléchir, car nous devons anticiper la confiscation des armes à feu par les dictatures occidentales, étant bien entendu que les enclaves conquises ne seront pas concernées.
    Bonne préparation,
    Jean Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jean-claude,il semble que les gilets pare-balles communs ne soient pas adaptés pour protéger des flèches et autres objets pointus/tranchants comme des couteaux(mis à part ceux des gardiens de prisons,Dyneema).
      Les flèches ont une balistiques particulière elles sont arrêtées par une "grosse planche"et rentre plus profondément dans du sable qu'un projectile tiré par une arme à canon rayée.
      Perso j'ai juste un pistolet arbalète qui me permet de m'entraîner au tir sans déclencher une révolution de voisinage,j'ai juste pris les renseignements sur youtube.
      Il faut également distinguer le "slash" du coup d'estoc;et un couteau n'est pas égal à un couteau,la baïonnette Extrema ration avec sa lame tanto de mémoire, a une capacité de pénétration extraordinaire.
      Il semble acquis au vu notamment des images de Dijon que des "racailles"sont équipés de ce genre d'accessoires;ils n'ont pas de problème de budget!
      Nous devons en tenir compte.
      Concernant la période trouble que nous traversons,j'avoue ne pas avoir décidé non-plus;il est vrai que j'ai pris de l'âge,je ne suis plus aussi rapide,mais j'ai aussi appris au prix de quelques coupures que j'aurais pu éviter.
      Je m'entraîne tous les jours,pour éviter d'être trop rouillé.
      Toute la problématique de cet article est qu'il nous met devant le fait accompli;que ferez vous quand vous serez entourés de trois ou quatre racailles armés de couteaux;il est évident qu'il ne faut pas se trouver dans cette situation.
      Il vaut mieux marcher au milieu de la rue que de se faire "coincer" sur un trottoir.
      Se préparer,à mon avis c'est plus éviter d'être surpris que de porter un équipement donnant en fait une fausse sensation de sécurité.
      De la même façon j'aime beaucoup le "travail "de Reinho et son explication quant à la conception d'un plan de feu dans sa vidéo me semble limpide.L'argument me semble beaucoup plus pertinent que celui qui consisterait à me transformer en une sorte de forcené dans ma maison.Eviter d'être surpris;sidéré;sclérosé.
      Des armes pour se protéger de la racaille si une confiscation devait intervenir?
      Voir: cocktail Molotov,panzerfaust artisanal ,roquettes artisanales,flammenwerfer artisanal;tout pour griller leurs véhicules avant....tu as compris le principe.
      En tout cas pas un os de mouton,ni une hache en silex,ni sarbacane ni boomerang,ni pieu d'argent,ni eau bénite,ni gousse d'ail...il faut pas se tromper d'époque ni de scénario
      Bien à vous
      un autre vieux souverainiste
      YK

      Supprimer
    2. Bonsoir Yk ,je ne crois pas une seconde que vous n'ayez résolu l'éventualité d'une confiscation de vos pétoires,nos pays d'europe hélas longtemps en guerre en ont gardé des reliquats parfois autres qu'a l'état de reliques , du coté de Chambois il doit en rester un peu ,comme chez nous ou une division blindée SS est restée au tapis sans parler des armes des grands parents et puis le moment venu la récup sera de rigueur , je précise si le cas bien improbable d'une grande braderie se présente .Cldt

      Supprimer
    3. Bonjour Janus,je ne comprends pas le sens de votre intervention.
      L'auteur de l'article écrit en substance :des voisins essaient de créer des groupes armés,mais équipés de couteaux de cuisine et de pelles de jardin l'affaire fait long feu.
      On en vient a envier le second amendement américain.....Ce sera malheureusement une réalité pour beaucoup de monde.Les anti-armes se sont trompés de combat.
      Je rappelle pour mémoire que les premières Lois de ce type ont été adoptées en 1928 par la République de Weimar et en 1938 par le régime nazi.
      La nouvelle loi US sur la détention d'armes rédigée en 1968 suite aux assassinats de Martin Luther King et de Robert F Kennedy copie des pans entier de la législation nazie et la transpose aux USA.
      Un des rédacteur de cette Loi était Thomas Dodd ,sénateur;il avait servi comme assistant du procureur chargé de l'accusation au procès de Nuremberg.Un faisceau de preuves indique que le sénateur a fait traduire le texte Allemand.Il ne s'agit pas d'un hasard.
      Le texte nazie instaure des distinctions selon l'usage des armes;distinctions qui n'existaient pas aux USA.
      Thomas Dodd était démocrate.
      En France on a tout avalé;tout depuis des années.
      L'origine du texte aurait dû interpeller sur le fait que le contrôle des armes est le passage obligé vers la tyrannie.
      Le seul fait de rajouter quoi que soit à notre législation absurde sans avoir régler durablement le problème des armes dans "les cités"et celui du trafic d'armes sur notre territoire équivaudrait à sonner le tocsin.
      La démonstration est faite que seuls les citoyens agissant dans la légalité sont visés....les autres....il n'y a pas de hasard.
      Article très bien fait même si la notion même de prophétie m'agace.
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
    4. Désolé yk je pensais avoir été compris a demi-mot alors allons y carrément,je vous conseille vivement de cacher vos T34 et leurs munitions, ainsi que vos panzerfausts et Mg 42 hors de portée de la soldatesque avide, sbires de notre dictateur bien aimé , au cas ou il considérerait que la possession desdites broutilles serait excessive pour la capture des Orytolagus Cuniculus ainsi que pour l'éradication des des adeptes du prophète pédophile.Bien entendu il ne s'agit là quede pure fiction romanesque et l'auteur de ces lignes ne saurait être responsable des esprits simples qui prendraient le tout au pied de la lettre

      Supprimer
    5. excellente rétorque...Janus

      Supprimer
    6. oupssss....
      robin

      Supprimer
  13. Bonjour à tous,

    Il est effarant de constater la même chose ici au Canada, la prise de possession subtile des organes décisionnels de nos gouvernements provinciaux et fédéraux par des individus provenant de culture et de pays "autres" qui tendent à endoctriner et changer nos valeurs et notre mode de vie. En plus, je ne vous parle même pas de nos voisins immédiat, les USA. Ils sont déjà, à tout le moins dans les prémices, d'une seconde guerre civile.

    Nous sommes influencés directement par les actions et surtout par les inactions de nos gouvernements. Le peuple ne peut que se révolter face à cela mais le fond de l'histoire c'est ce qui se dessine en coulisse, ce que nous ne voyons pas. Cela est bien sûr valable autant pour vous en Europe que pour nous en Amérique du Nord. Les gouvernements sont corrompus, les ministres achetés et achetables. Les mensonges, tromperies et petits arrangements sont maintenant la norme. En plus, tout comme vous, nos gouvernements commencent le processus de désarmement du peuple. C'est pour bientôt j'en ai bien peur.

    Ici au Canada, notre premier ministre, en enlevant l'obligation de visa au mexicain, a fait en sorte que plus de 1000 criminels se sont établies sur notre territoire. Ni l'agence des services frontaliers ni aucun service de police municipal, provincial ou même fédéral n'est en mesure de mettre la main sur un seul de ces criminels. Des sicarios, des trafiquants de drogue, des macs, etc...

    Je croyais que mes expériences passées de ce que l'Homme peut accomplir et faire subir de plus mauvais à d'autres personnes étaient derrière moi. Je crois que je vais devoir me préparer à revivre certains épisodes. À vous qui avez la chance de ne jamais avoir connus la guerre et ses ravages, préparez vous car si vous n'êtes pas prêt, vous serez ces premiers moutons sacrifier. Soyez prêt à tout et lorsque je dis tout, c'est bien tout. Sachez que eux, ils n'hésiteront pas et vous y passerez vous et votre famille.

    Si vous avez la chance d'être physiquement près de Monsieur Templar et d'avoir l'occasion de suivre ses formations, faites le si cela est toujours possible.

    Ne rester pas démunie face à ce qui arrivera bientôt, préparez vous du mieux que vous pouvez et n'oubliez pas, soyez prêt à tout.

    Faites attention à vous et surtout bonne chance.


    Éric


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Eric mais je dirais que par rapport au Canada nous avons malheureusement un peu d'avance en matière de guerre civile et de combats depuis 1789 il suffit de compter les révoltes et révolutions ,les trois guerre successives sur notre sol 1870,1914/1918,1939/1945 excusez du peu!! puis de suite après l'Indochine en 45/46 et puis juste derrière l'Algérie;la France est en guerre depuis plus de 200 ans !!! vous n'avez connu heureusement rien de comparable mis à part vos concitoyens qui sont sont venus courageusement se battre à nos cotés , ce sont un peu nos enfants depuis Montcalm et la charge de Vaudreuil descendant les buttes à Neveu dans la plaine d'Abraham nous sommes frères de par le sang versé.N'oubliez pas ,la chance est fille volage et je préfère au pire avoir le diable marchant a mes cotés.Bonjour à la belle province et ses cabanes à sucre

      Supprimer
    2. Bonjour Janus,

      Cela a toujours été un très grand honneur pour moi de servir avec les troupes françaises peut importe l'endroit dans le monde. Nous pouvions toujours compter sur eux pour nous épauler dans les moments difficiles. Vous avez de sacré bonne troupes d'élites.

      Petite parenthèse, je suis heureux pour vos soldats de l'adoption du nouveau modèle d'arme de dotation, le famas, c'était quelque chose !!!

      Historiquement, pour reprendre votre propos, mis à part les tribus amérindiennes, avec parfois vous et parfois les anglais, il est vrai que nous n'avons pas cette culture de conflit sur notre sol. Malheureusement Janus, je crois que cela se matérialisera bientôt ici même au Canada. Je crois que cela ne viendra peut-être pas de chez nous mais bien de nos voisins du sud.

      Les afro-américains qui ont manifestés la semaine dernière à Louiseville était aussi armés que nos militaires. Ils protestaient armés d'AR et de AK contre la mort d'une femme noir abattue de 8 balles par 3 policiers qui ont fracassés la porte de l'appartement d'un suspect recherché. Problème, le mandat n'avait pas été validé et le dit suspect avait déménagé depuis des mois. C'est lorsque ces mêmes milices afro-américaines rencontreront les milices civils ou les white power que je crains que la population n'afflue sur le territoire canadien. Ils seront pourchasser jusqu'à chez nous et c'est à ce moment que tout débutera.

      De mon point de vue, nous les canadiens nous ne seront pas provocateurs des événements à venir mais nous serons confrontés à un nouveau type d'invasion. Celui des civils fuyant le chaos dans leur pays. Surviendra alors les mêmes événements que partout ailleurs, gangs qui se battent pour un territoire, pillage, meurtre, viol, etc...

      Loin de moi l'idée de le souhaiter ne vous y tromper pas. Seulement, je ne crois plus en l'Homme, je ne crois plus en la sagesse des Hommes.

      Mon chère Janus, le problème avec le diable, c'est qu'une fois que vous l'avez à vos côtés, il ne veut plus vous quitter.

      Cordialement,


      Éric


      Supprimer
    3. Bonjour Eric votre vision des bouricains me semble être la bonne,à vous de ne pas les laisser entrer ,avec Trudeau ce sera compliqué c'est l'exact pendant de Macron en aussi mauvais.Dans le pire ils sont tout deux les meilleurs.Il me semble que les guerres civiles seront multi-niveaux c'est à dire à la fois ethniques :noirs contre blancs arabes contre noirs et blancs etc etc etc toutes les configurations seront possibles ,s'y rajoutera la religion et les incompatibilités politiques .Le problème du Canada sera le même que celui de la Suisse vis à vis de la France quand surviendra la guerre civile avec sont lot de réfugiés.Point ne sera besoin de provocation les emmerdements en général n'ont pas besoin d'une aide quelconque pour se réaliser.Bien cordialement

      Supprimer
    4. Bonjour Eric,

      Je suis d'accord avec ce que vous dites.
      Mais mon principal souci est le suivant :
      Quand vous dites "Soyez prêt à tout et lorsque je dis tout, c'est bien tout", je suis bien conscient de cette nécessité.
      Mais j'aimerais savoir comment des soldats, comme beaucoup d'entre vous semblent l'être, conseilleraient à des civils (comme moi) de se préparer.

      La préparation physique, je me débrouille.

      Mais comment se préparer mentalement à une guerre sur notre territoire ?
      Savoir ce qu'il faut faire est une chose. Mais réagir de manière appropriée dans le feu de l'action est tellement plus difficile.

      Je fais l'effort de temps en temps de me projeter, par l'imagination, dans les différents scénarios décrits dans cet article.
      J'essaie de ressentir le stress, la tension, et je m'imagine en train d'agir.

      Mais est-ce bien suffisant ?
      Et connaissez-vous des techniques plus efficaces ?

      Bonne soirée à tous.

      Arthur

      Supprimer
    5. La sélection et une sorte d'auto-hypnose pour se convaincre, Arthur.
      Tous ceux qui ont combattu savent qu'on ne sait vraiment comment on réagira le moment venu qu'après avoir fait l'expérience du feu. Et y avoir perdu des camarades qui n'ont pas su réagir correctement ou n'ont pas eu de chance.
      Quand je dis "le feu", c'est à plusieurs facettes.
      Il y a l'intensité de la mêlée, là où ça cartonne de tous côtés et où il faut s'auto-abrutir pour tenir le coup en essayant de se persuader que l'accident arrivera aux autres mais pas à soi. Je suis ouvert à beaucoup de discussions mais quand une grenade à fusil en tir courbe arrive, c'est juste une question de chance d'être, ou pas, le premier groupe pris à partie. Elle a un vol lent. On l'entend sans savoir où elle va tomber précisément. C'est le moment de se faire petit. La suite tient du professionnalisme mais le premier coup, c'est de la chance.
      Pareil pour une contre-embuscade. On est saturé (fallait pas tomber dedans, travail mal fait de notre côté ou très bien fait de l'autre). Il faut se dire qu'il y a un risque en répondant par une boule de feu et en fonçant dans le tas mais un risque encore plus grand en se débandant parce que c'est ce que l'adversaire espère.
      Alors on serre les dents et on y va pour lui laisser le minimum de temps pour nous ajuster un par un. Et si on se trompe, on ne sera pas là pour s'en rendre compte.
      Et puis il y a le feu moins brutal, de la tension pendant des heures ou des jours. Quand une opération clandestine est nécessaire pour aller chercher du renseignement, des échantillons, des documents ou se débarrasser d'un gêneur. Pas de solution en cas d'échec et de capture. La seule que j'avais adoptée (ce n'est pas moi qui l'ai inventée), c'est celle des deux lacets, un court et un long. Le long relié au corps de la grenade (un câble de vélo est mieux pour ne pas pouvoir être coupé rapidement) et le court relié à une goupille facile à arracher et remplaçant celle d'origine de la grenade. En cas de capture, une traction sur le corps de la grenade. Le court arrache la goupille et le long empêche qu'on nous enlève la grenade. Comme ça, on ne partira pas tout seul. Quand ça se sait en face, ça refroidit des ambitions.
      Donc, accepter qu'on peut ne pas s'en sortir toujours et évacuer ça en se disant que, de toutes façons, ça arrivera un jour. Tôt ou tard. Brutalement ou par maladie. Et conserver son énergie pour bosser du mieux qu'on peut. Le reste appartient à la chance, au Destin ... et aux autres si on fait le mauvais choix un jour.
      De toutes façons, un jour ou l'autre, on jalouse toujours ceux qu'on a laissés là-bas parce qu'ils ont su "vivre vite, mourir jeunes et faire de beaux cadavres" si on veut reprendre ce que disait James Dean.
      On était content de s'en sortir. On finit par le regretter un peu, longtemps après. On n'est jamais content de ce qu'on a. Il faut donc savoir être fataliste et faire son boulot du mieux qu'on peut. La suite, nous n'avons pas tant de prise dessus que ça.

      Supprimer
    6. Nous n'avons prise que sur le matériel et encore! quand il ne nous lâche pas dans les mains,pour les hommes il est des expériences qui ne transmettent pas ,les retex sont en principes fait pour ça ,mais pour des gens ayant vécu la même épreuve;désolé mais le vécu n'est pas une technique et j'ai rien en stock a vous donner,je mentirais en inventant du grand n'importe quoi.n'ayez crainte si vous survivez c'est que votre technique était la bonne , pour l'instant T et vous sera inutile au T+1 et vous risquez fort de vous en rendre compte assez vite.bien cordialement

      Supprimer
    7. Merci Janus pour votre réponse franche, et surtout merci à E-mantilles pour votre réponse très détaillée, et très imagée.

      J'aime bien votre expression de "s'auto-abrutir".
      Je pense qu'on l'a tous vécu, que ce soit au combat ou non, à chaque fois qu'on se retrouve dans un moment "chaud", il faut effectivement se mettre dans son "tunnel" personnel, et n'être que dans l'action pure. On fera le point plus tard, la priorité pour le moment étant de gérer au mieux l'urgence.
      Je retiens votre expression, elle me parle.

      En lisant ce blog, ce qui me surprend beaucoup, c'est que, contrairement à ce qu'on essaie de nous faire croire dans les films américains, aucun de vous n'a la prétention d'assurer en toutes circonstances.
      L'objectif semble toujours être de limiter la casse, de faire le mieux possible.
      Je trouve cette humilité assez bluffante, et ça me rassure un peu, car je me dis que pour protéger ma famille, la détermination, ainsi que la volonté d'y aller à fond peuvent m'aider à atteindre mes objectifs.

      En tout cas, je ne connais pas du tout l'auto-hypnose, je vais tâcher de creuser un peu le sujet.

      Arthur

      Supprimer
    8. Bonjour Arthur,
      je confirme que l'auto-hypnose permet de faire une partie non négligeable de ce qu'on peut obtenir par l'hypnose.
      Et il est encore mieux de se former à l'hypnose éricksonienne, de façon à disposer de toute la panoplie, avec des possibilités dont les limites sont inconnues.
      Comme d'autres ici (j'en ai repéré deux), j'ai suivi les formations correspondantes et ne puis que m'en féliciter.

      Supprimer
    9. Bonsoir à tous,

      Désolé si je vous semble un peu "obsédé" par cette histoire de préparation mentale, mais je vous assure que pour les civils, cette notion est assez obscure, tant ce sujet est "mystérieux" pour nous.

      Je vais finir par croire que je suis le seul lecteur de ce blog qui n'a pas un passé militaire / FDO / Pompier / etc. ;-)

      En tout cas, pour ceux qui seraient dans le même cas que moi, je vous invite grandement à creuser cette idée de "s'auto-abrutir".
      En effet, depuis que E-mantilles m'a emmené sur cette voie, je me refais mes scénarios d'entraînement avec cet angle de vue.
      Et franchement, ça change beaucoup de choses.
      Je suppose que pour certains d'entre vous, ma "méthode" pourra vous sembler assez scolaire, mais pour qui n'a pas de vécu dans ce domaine, la visualisation permet une sorte "d'habitude" qui n'est pas négligeable.
      C'est d'ailleurs une méthode utilisée par les sportifs de haut niveau.

      Donc, ce principe d'auto-abrutissement m'ouvre des portes que je ne soupçonnais pas.
      Je remercie E-mantilles, et j'invite les non-initiés à essayer cette technique.
      Bonne soirée.

      Arthur

      Supprimer
  14. Bonjour.
    C'est bien dit:"les guerres civiles européennes approchent"
    J'habite en Guyane et c'est pas l'Europe.
    Y aura pourtant des guerres civiles,car la population étrangère représente 40 % zn Guyane!CE QUI EST ÉNORME!
    Tous les terrains,maisons,SQUATTÉS ,sont le fait d'étrangers,en particuliers 4 groupes:HAÏTIENS,BRÉSILIENS,DOMINICAINS et GUYANIENS(Guyana).
    Ce sont ses 4 groupes qui seront les plus dangereux en cas de guerres civiles.
    La bonne nouvelle,c'est que la plupart vivent sur le littoral,le long des deux Nationales 1 et 2.Donc,qu'ils s'entretuent entre eux!Pour mon groupe,c'est la raison pour quoi,on s'établit dans une zone dépourvu de routes.Ma stratégie est simple: PLUS CE SERA DIFFICILE DE NOUS TROUVER,MOINS ON AURA DE PROBABILITÉS D'ÊTRE CONFRONTER À DES GROUPES ARMÉES!
    Et quand ce sera le cas,on aura de quoi répondre,ayant l'avantage de connaitre notre environnement et ayant pas mal de surprises pour nos ennemis.
    Ce qui m'importe dans mon groupe de défense,c'est que chacun,chacune n'ai aucune hésitation à tuer tout ennemi qui veut nous voler,nous attaquer!
    Tuer avec une arme à feu est facile mais être dans un corps à corps au couteau est une autre affaire.Heureusement,en Guyane,on utilise tous les machettes et autres armes blanches.On est familiarisé avec depuis la naissance.
    90 % de la population guyanaise vit surle littoral,façade atlantique.Pour survivre,il faut être à plus de 200 km de cette zone.Contrairement à Robin,j'ai pas de difficultés à trouver des membres pour ma,mes BADS!Parce que beaucoup de Guyanais possèdent un terrain en dehors de la ville ,cultivent des fruits et légumes,etc..
    Je lance souvent des sujets de discussion sur l'autosuffisance alimentaire sur les groupes sociaux.Cela me permet d'entrer en contact avec des personnes qui veulent sortir de la Matrice,échapper aux vaccins anti covid.Un autre avantage de la Guyane,c'est que personne ne veut habiter à l'intérieur des terres.Parce que les gens veulent le confort matériel des villes et consommer à outrance.Ensuite, l'autre avantage c'est la faible densité de population:300 000 habitants sur 85 000 km2,c'est un gros avantage pour un survivaliste.Merci la jungle difficile,impitoyable qui font que les gens préfèrent s'installer en Martinique,Guadeloupe ou Réunion!
    Merci la très forte humiditéde 80-85 % qui est très diffiicile à supporter pour ceux et celles qui ne sont pas préparées.Et puis y a tous les animaux dangereux en Guyane que vous n'avez pas en France.Ça aussi cela fait peur à beaucoup de gens qui hésitent à vivre en Guyane,sans oublier les maladies dues aux moustiques: paludisme,chikunguya,zika,dengue!
    Bonjour le coktailPour nous Guyanais et autres expatriés,tout cela est Normal!
    Croiser un jaguar,un anaconda,des grosses mygales,tarentules,matoutous,fait partie du paysage.Au début je voulais m'établir au Costa Rica,mais y a trop d'habitants là bas.

    Bonne préparation à tous.

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Janus,

    Tout est dit.

    Bonne soirée à vous et au plaisir de vous lire très bientôt.

    Sincères salutations


    Éric

    RépondreSupprimer
  16. Réponses
    1. Merci Jean Claude ,article prémonitoire qui me semble être parmi les probabilités les plus vraisemblables ,a garder sous le coude comme document sérieux

      Supprimer
  17. Antonin est un analyste extrêmement intelligent, qui en outre écrit bien, avec un style plaisant.
    Tout son blog mérite d'être lu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Campana Francois ,l'auteur de l'article donné par jean Claude

      Supprimer
    2. Bonsoir François,
      Lis le blog d'Antonin Campana ici
      , je subodore qu'il va te plaire.
      En lisant certains de ses articles, je crois m'entendre.
      J'ai l'impression qu'il est proche de nous dans sa démarche personnelle, mais il faudrait le lui demander...
      Bonne fin de semaine,
      Jean Claude

      Supprimer
    3. Merci Jean-Claude, je viens de lire un premier article et il semble que tu as bien subodoré.

      Supprimer
  18. Peut étre suis je réveur.. Entre les quartiers qui resteront piller les grandes villes combien de temps vont ils se Nourrir sur la béte? et qui au final n'auront plus de carburant pour aller loin ni de nourriture.. Auront ils encore les ressources de venir en campagne? pour y piller quoi? du blé dans les silos? une vache dans un prés? Auront ils encore la force et surtout les compétences?

    et durant ce laps de temps les Francais de la campagne s'organiseront de grés ou de force.. une grande nation homogéne pas bien loin de nous , la sainte russie acceptera t elle un kalifat a portée de missile?

    je réve peut étre..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jean Jacques ,nous avons déjà dicuté de votre hypothèse avec laquelle je suis d'accord. en cas de chaos total la logistique ne suivra pas chez la vermine urbaine qui ne fait pas de différence entre une vache et un ane,quel que soit leur niveau ,est plus à craindre le solitaire habitué des randonnées et qui s'équipe en conséquence ,donc vigilance accrue .Vivre a plus de 50 km d'une ville serait déjà une sécurité supplémentaire,ne croyez pas que les Français ruraux s'organiseront facilement ,il n'y a que les contraintes dûes aux évènements qui peut être les verront le faire village par village,mais la densité de sans couilles est du même niveau qu'en ville d'autant que la paysannerie qui trimballait son 12 sur les tracteurs c'est fini depuis longtemps ,on en voie de moins en moins sur les hottes de cheminée attendant d'être décrochés,depuis la mort du papy les rejetons rapent à tout va dans les" teufs" de plein champs ravagés par la dope et les décibels ,dope rendue en vente libre par le Cachesex de Prades puisque n'est punissable que la détention de plus de 100 grammes de cette saloperie par une amende racket(faut bien que tout le monde en profite) sans plus .Pour avoir découpé un veau sauvage il n'y a pas si longtemps ce n'est pas à la protée du premier venu ,heureusement que c'était à 30 mètres de la cuisine !!

      Supprimer
  19. Bonsoir Jean Jacques,
    J'ai bien peur que tu ne te berces d'illusions sur la Sainte Russie, et je peux argumenter ce point de vue.
    Le peuple russe inclut 30 millions de musulmans, vivant pour la plupart dans les républiques et régions islamiques du Caucase, qui sont citoyens russes de plein droit non déplaçables, ayant été russifiés par Pierre 1º et Ivan le Terrible sans qu'ils fussent consultés par référendum. Pour l'instant il vénèrent dans l'ensemble autant la Rodina que le Prophète, le FSB déjoue quelques tentatives sporadiques d'attentats, mais cela peut changer si les Frères Musulmans, financés et armés par la CIA et le MI6, décident, dans le cadre d'une grande offensive contre le monde chrétien, d'intensifier les infiltrations de jihadistes à travers la frontière russo-géorgienne ou russo-azérie. Auquel cas, la Russie aura assez à faire avec son islamisme local pour ne pas s'occuper de la diaspora wahhabite en Europe.
    Par ailleurs, depuis que la France a rejoint l'OTAN et participé aux sanctions antirusses et à l'hystérie antirusse commanditée, ce pays est considéré par le Kremlin comme "inapte à conclure un accord" ("недоговороспособны" en russe), par faute de souveraineté et à cause de sa totale soumission au Deep State, pour lequel il exécute les plus basses besognes au Moyen-Orient. Les récentes saillies pro-russes du masseur d'éphèbes bronzés ne trompent personne au Kremlin : la France n'a simplement plus la maîtrise de sa politique extérieure, et elle ne pourrait même pas apporter dans la corbeille de mariage une levée unilatérale des sanctions. Ce sont des rodomontades et de l'enfumage à l'usage des zombies locaux. Sergueï Lavrov ne le dit pas crûment, car c'est un vrai diplomate, fin, cultivé et issu d'une génération qui promouvait une authentique diplomatie, celle qui consistait à obtenir des accords mutuellement profitables entre nations grâce à des négociations entre gens affables et de bonne compagnie, sans recourir jamais à l'indigence de la menace de la canonnière, car c'eût été déchoir. Cependant, on peut lire ce jugement en filigrane dans ses propos.
    Enfin, le peuple russe a accès par satellite à toutes les chaînes de TV occidentales, sans aucune censure du parti au pouvoir (c'est sa meilleure propagande) et comme beaucoup de russes comprennent le français ou l'anglais, ils mesurent à quel point les peuples occidentaux sont tombés bas, participent servilement à leur propre aliénation, à leur propre déchéance, et se soumettent à l'hystérie antirusse des médias sous contrôle US. La cordiale francophilie russe de l'époque du général est devenue un mépris apitoyé.
    Ils ne viendront pas nous défendre, nous devrons nous débrouiller tout seuls.
    Bon dimanche,
    Jean Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi le gouvernement russe viendrait il nous secourir ?
      Des alliances ont elle êtes scellées ? Des accords inter gouvernementaux signes ?
      Non ?
      Alors pourquoi se bercer d'illusions ! Faiblesse trompeuse et volontaire pour prolonger un confort devenu scélérat ?
      Prenons notre destin en mains ! ce n'est plus possible en tant que peuple ? Alors il va y avoir de la casse....à tous les étages et à tous les niveaux.
      Du sang , de la sueur et des larmes....
      À force de prétendre que ce soit les autres qui fassent le boulot, se réfugier derrière son uniforme de civil républicain ou un autre quel qu'il soit car la citoyenneté n'a pas d'uniforme , s' engager pour servir , d'accord mais qui ? That's the question !
      3 mois de désordres et tout rentre dans l'ordre , ce genre de visions va nous construire l'histoire ....Oui m' sieur , hips ! Il est où le bar ?
      Pourquoi dis je vouloir attendre que le cahos soit venu pour éventuellement m'agreger sur la base d'un accord, sans instinct grégaire mais de survie ( la formule est jolie et pleine de finesse Vianney, si ,si je vous l'accorde ! ) parce que les survivants forts de leurs drames personnels et de leurs souffrances se seront forges une volonté et non plus des chaînes...?
      Le peuple russe, fortde son histoire et de son passé apprécié les caractères, comme Dieu il n'aime pas les tièdes, devrait il nous apprécier pour ce que le peuple français est devenu ?
      Ce serait peu orthodoxe ! Belle formule Vianney , bravo !
      Nous prendrons, un jour ou l'autre des missiles russes sur la tête, je n'apprécierai pas, certes non , mais je dirais pour ma part que nous nous en serons les seuls responsables, gouverner c'est prévoir ce qui est mieux que guerir.
      Si vladimir ne vient pas " les " poursuivre à Paris ou dans les chiottes c'est que nous sommes vraiment dans la merde....La notre qui plus est ! Donc cocorico .
      De plus , l'Europe et la France ont réécrit l'histoire de WW2 et le rôle de la Russie dans cette guerre alors pourquoi leur demander de jouer un rôle aujourd'hui alors que nous leur nions le rôle joué à cette époque ?
      Boire ou conduire il faut savoir ( se ) conduire !
      Et les russes tiennent la vodka et conduisent à vive allure dans les rues enneigées de Moscou en plus ....
      Lors des commémorations de WW2 , les russes , le peuple russe, défilent avec les portraits de leurs proches tombes au combat , c'est kitsch , non ?
      Allez , osons le , soyons cons, au prochain 14 juillet , on fait pareil, ça aurait de la "gueule" , non ?
      De la gueule, Oui , rien d'autre ....mais une grande !
      Je sens comme une très légère pointe d'irritation dans votre discours, la Vianney , je me trompe ?
      Fugace, très fugace la pointe d'irritation vous répondrai je.....
      Allez , Cdlt à tous.
      Vianney.

      Supprimer
    2. Beau panorama géopolitique de l'àme Russe,très juste , en plus tonton Vlad n'interviendra que pour emmerder les bouricains et pour ses propres interets avec un Lavrov fine lame comme on en voit peu,la Libanisation de l'europe avec retour au 18/19 siècle semble une hypothèse crédible ;le tout mâtiné Kosovo.Ici les bobos parisiens qui ont pu traverser la grande bleue tirent des feux d'artifices en plein maquis , ça va mal finir (avec la sécheresse du moment) en gigantesque barbecue , cela montre le niveau d'inconscience dans la prise en compte des évènements quels qu'ils soient,la lettre de licenciement qui les attend à la rentrée ne remettra pas les pendules à l'heure ,dans un sens c'est réconfortant ils seront la proie des barbares qui n'attendent que ça pour l'instant les cigales se font plaisir et il ne nous reste qu'une quinzaine de jours avant que tout ce joli monde fasse retour coucouche clapier.

      Supprimer
    3. La géopolitique autour du cas russe est une chose, tout comme les rappels sur la WW2, mais une chose a fondamentalement changé depuis:
      En Europe, la France est devenue une exception nucléaire. Et ce qui faisait notre dissuasion (incapable de gagner une guerre nucléaire mais suffisante pour infliger des pertes inacceptables) devient une menace de moins en moins supportable pour le cas où ça tomberait dans des mains incontrôlées.
      Il y en a qui ont tenté d'acheter des armes nucléaires toutes faites lors de la désorganisation de l'URSS et qui, faute de succès, cherchent maintenant à fabriquer des "bombinettes" en s'attirant les foudres des USA (Corée du Nord et Iran). Mais ceux qui pourraient s'emparer politiquement ou par un coup de force de l'arsenal nucléaire français seraient d'un coup plusieurs crans au-dessus de ça.
      Sans francophilie ni francophobie, Tonton Vlad connait très bien le problème. Et si on l'y oblige en laissant les clés du pouvoir sur le tableau de bord, il devra bien régler la question d'une façon ou d'une autre avant qu'il soit trop tard.
      Que l'Italie, l'Espagne ou un autre pays de l'Union s'islamise est une chose, que la force de frappe nucléaire française tombe aux mains des islamistes en est une autre. Qui peut justifier une attaque préalable avec des armements classiques en gardant la menace d'une réplique nucléaire en réserve pour quiconque, France ou prétendu allié, qui voudrait s'aventurer sur ce terrain.
      Et même en "classique", il ne leur faudrait pas longtemps pour imposer un libre passage aux pays qu'ils auraient besoin de traverser avec un but de guerre clair: désarmer ce pays devenu incontrôlable et une menace pour tout le monde.
      Il a développé toute une série d'armements basés sur le standard international des containers. Avec 4 containers, on installe une base de missiles n'importe où en quelques heures pour des frappes ponctuelles. Quand on a une idée du nombre de containers qui circulent tous les jours ou qui sont stockés dans des entrepôts, on voit mieux la possibilité qu'il s'en trouve déjà chez nous, prépositionnés, et qu'ils soient mis en oeuvre en quelques heures, sortis des entrepôts et chargés sur des camions pour se glisser dans le flot de la circulation et se rendre sur les sites pré-repérés ... ou tout simplement lancés depuis la cour de l'entrepôt.
      Avec des moyens financiers, de la méthode pour monter des sociétés bidons, des services de renseignement efficaces et du temps, c'est parfaitement faisable. Et il a eu tout ça en suffisance pour monter sa cinquième colonne dans nos pays passoires. Pas forcément dans l'intention d'attaquer mais au cas où ce serait nécessaire.
      Les russes ont assez payé en laissant les guerres se faire sur leur territoire. Ils ont retenu la leçon.
      Carl von Clausewitz expliquait déjà que la guerre est la continuation de la politique par d'autres moyens. Les russes disent qu'ils ne commencent pas les guerres mais qu'ils les finissent. A nous de leur montrer que nous n'en commençons pas une contre eux en encourageant, chez nous, les cousins de leur ennemi intérieur.

      Supprimer
    4. BonjourE-mantilles.
      La France n'est pas un terrain de jeu facile pour les russes , pour les américains , au contraire , au vu t au su de leur implantation .
      N'oublions pas que pourla première fois depuis longtemps , des matériels militaires us de combat importants et en nombre, sont arrivés au port de La Rochelle si je ne me trompe pas.
      Ces matériels sont sensés aller en Pologne, ils sont déjà partis ou pas selon vous ou cela va prendre un certain temps et même un temps certain......
      L'avenir proche devrait nous le dire.....car les temps semblent bien consommes.
      Je dis cela je dis rien.
      Cdlt.
      Vianney.

      Supprimer
    5. Bonsoir E-mantilles,
      C'est une bonne analyse d'un problème militaire européen ou même mondial particulier posé par la France.
      Je l'avais négligé pour deux raisons :
      - Je ne suis pas sur que cet armement soit encore fonctionnel et non obsolète. J'aimerais bien avoir l'avis d'un professionnel sur ce sujet, mais je n'en connais pas qui puisse m'éclairer.
      - Si la Russie décide de reprendre le contrôle de cet armement, elle centrera son intervention sur les silos et les postes de contrôle. Pour les SNLE, ça me paraît plus compliqué. Toujours est-il que cela ne résoudra pas nos problèmes de guérillas locales contre les conquérants.
      Je suis quand même persuadé que nous resterons seuls face aux hordes...
      Jean Claude

      Supprimer
    6. salut E mantilles tu dis
      "et qui, faute de succès, cherchent maintenant à fabriquer des "bombinettes" en s'attirant les foudres des USA"

      il sont bien plus que des bombinettes et une armée certes armées lourde de 4 millions d'hommes (toute une population) sas parler des veille (mais efficcaces armes chimiques).. tous les pays y compris les USA en ont désormais "peur" surtout depuis qu'ils ont la bombinette nucléaire opérationnelle...et sans compter qu'ils vendent leur technologie à l'iran... bref entre l’économie, la covid la situation mondiale actuelle nombres d'indicateur sont à l'orange... les banques serait parait il a leur tour impacter fortement on en saura plus en septembre/octobre. Cdlt

      Supprimer
  20. Leur systèmes de containers est opérationnel en 2 heures et il leur suffira de 48 heures pour être à Brest;avec certitude ils ne laisseront pas tomber l'arsenal nucléaire Français dans les mains du prophète,peut être en soutenant le camp adverse dont nous sommes le moment venu,cela sera affaire de contact,un Lavrov pourrait être l'homme de la situation qui pourrait être réglée comme en Ukraine assez rapidement 3 semaines tout au plus.Je partage en totalité votre point de vue E Mantilles reste les SNLE

    RépondreSupprimer
  21. Un abruti bien blanc et masqué s'est fait sérieusement tabassé à coups de batte de base-ball dans l'Oise suite à un différent sur le port du masque avec, il semblerait, un melon.
    Le type s'en est pris à celui (non masqué) qui allait lui mettre une sévère raclée suivie de tirs au but avec ses 3 potes qui tenaient le crétin.
    Moralité: quand on se prend pour un roi donneur de leçons, il faut en porter la couronne et s'attendre à la pique!
    Les envahisseurs ne sont pas mes amis! Cependant, pour rester honnête intellectuellement, reconnaissons qu'ils ont assez de couilles pour refuser de bêler avec les moutons blancs de panurge!
    Les blancs? Tous des couilles molles! Tous ou presque! Mais il y a les moutons noirs qui...
    Sur Ali Express il y a de très bons masques de zombies...Je passe commande. On ne va pas chinoiser, hein?

    RépondreSupprimer
  22. Le thème les guerres à venir englobe toutes les possibilités ,un éventail allant de la guerre ethnique à la religieuse ,de la politique à la simple mais nécessaire possibilité de manger.Il y en a une catégorie qui à première vue est celle des mougeons cigales versus les survivalistes .Nous n'y prenons pas assez garde, en les traitant dans l'esprit comme des quantités négligeables , avec un certain sentiment de supériorité méprisante,c'est oublier la force d'inertie qui en fait des montagnes a déplacer et dont la bêtise est une arme redoutable ,,capable de faire foirer les actions les plus indispensables.Il faut se méfier d'eux comme la peste de ces zombies pétris des idées que la méthode Coué leur a implanté dans la cervelle (à ce stade le mot cerveau est déplacé) ou la lobotomisation qu'ils subissent à longueur de journée insidieusement voir en plein jour les rends insensibles à tout raisonnement cartèsien.Ceux là sont ceux que vous côtoyez le plus souvent et pour cause ce sont les plus nombreux;la sinistre farce actuelle a au moins un mérite :celui de nous les désigner sans erreurs possibles par un simple coup d'oeil .Ce seront ceux là qui vous ferons l'embouteillage des familles sur la voie menant à votre hâvre de paix si vous n'y prenez garde , vous dénoncerons vigoureusement si vous ne suivez pas la même route qu'eux,ne se présentant pas comme hostiles au premier abord ils n'en sont que plus dangereux avec leur ribambelle de mioches impolis ou pleurnichards.Je sais que beaucoup d'entre vous ont déjà réflèchi a cette éventualité le rappeler n'est pas inutile,c'est à mon sens un des pires danger qui nous menace en conséquence des évènements actuels

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Janus, il y a « belle lurette »que je ne les fréquentes plus , ces zombies « Coué »…mais je les redoute aussi, pas de les voir se mettre en travers sur ma route vers mon hâvre de paix, mon hâvre est ici, et si je dois me déplacer se serra en moto Trail…en empruntant le plus possible les chemins de terre détournés…ce que je fais dèjas.
      robin

      Supprimer
    2. Salutation à vous,

      Merci Janus pour votre belle intervention.
      Il est vrai que nous avons une grande augmentation de la violence.
      Mais quand même cela me laisse perplexe.
      4 courageux démasqués donnent une bonne leçon à 1 petit bien blanc effronté dépourvu d'attribut. Et en plus il y a une moralité. Oui... Pourquoi pas...
      J'ai eu l'occasion de réclamer le respect dans la capitale, dans une grande ville et à moindre mesure aujourd'hui, dans une petite ville. Je suis bien blanc, estampiller celte régional, mais pourtant personne m'a donné de leçon.
      Il y a certainement d’innombrables raisons à cela et je ne maîtrise pas intellectuellement les tenants et aboutissants
      Peut être que je ne fais pas parti des biens blancs effrontés dépourvu d'attribut ?
      Peut être que ma courtoisie ou ma diplomatie l'emporte sur la violence ?
      Où on tolère plus facile un celte plutôt qu'un bien blanc ?
      Où bien, les courageux démasqués ont estimé qu'ils n'étaient pas suffisamment en nombre pour un client comme moi et en final j'ai frôlé la catastrophe à plusieurs reprise sans jamais m'en rendre compte ?
      Où encore, je suis plutôt moche et donc ils ne veulent finalement pas se salir les mains et tan pis pour la leçon ?
      Il y a beaucoup trop d'équations possible pour en connaître la cause, je me contenterai à dire « Ché po » !
      Il y a quand même une moralité à cela :
      il suffit d'être bien bien moche, même bien bien blanc, ça passe !
      Du coup je n'aurai nul besoin de moutons, de lièvres, de corbeaux ou de pandas rose pour veiller sur moi. Cool !
      Néanmoins, j'ai constaté un changement dernièrement, une suite logique, les regards ont changé.

      La problématique de notre époque sont les médias et d'autres protagonistes qui vous bombardent que nous sommes tous égaux et que tout est possible dans un monde merveilleux. Les minorités et les plus faibles sont bercés d'illusions et de mensonges. On présume de ses forces et on spécule sur des pouvoirs que nous n'avons pas ou des droits que nous n'avons pas.
      Les blessures sont d'autant plus difficiles à supporter lorsque nous faisons face à cette dure réalité que nous ne sommes pas tous égaux et que nous n'avons pas de super pouvoir ou des droits.

      Bien à vous

      In Hoc Signo Vinces
      Que Dieu vous garde

      Supprimer
  23. – Et comment as-tu fait pour amener autant d’âmes en enfer à l’époque ?
    – Grâce à la peur.
    – Oh, oui. Excellente stratégie : vieille et toujours actuelle. Mais de quoi avaient-ils peur ? Peur d’être torturés ? Peur de la guerre ? Peur de la faim ?
    – Non. Peur de tomber malade.
    – Mais personne d’autre ne tombait malade à l’époque ?
    – Si, ils tombaient malades.
    – Personne d’autre ne mourait ?
    – Si, ils mouraient.
    – Mais il n’y avait pas de remède à la maladie ?
    – Il y en avait.
    – Alors je ne comprends pas.
    – Comme personne d’autre ne croyait ou n’enseignait sur la vie éternelle et la mort, ils pensaient qu’ils n’avaient que cette vie, et ils s’y accrochaient de toutes leurs forces, même si cela leur coûtait leurs affections (ils ne s’embrassaient plus, ne se saluaient plus, ils n’ont eu aucun contact humain pendant des jours et des jours !) ; leur argent (ils ont perdu leur emploi, dépensé toutes leurs économies, et pensaient encore avoir de la chance parce qu’ils n’avaient pas à gagner leur pain !) leur intelligence (un jour, la presse disait une chose et le lendemain elle se contredisait, pourtant ils croyaient à tout !), leur liberté (ils ne sortaient pas de chez eux, ne marchaient pas, ne rendaient pas visite à leurs proches… C’était un grand camp de concentration pour prisonniers volontaires ! Ahahahahah !). Ils ont tout accepté, tout, tant qu’ils pouvaient prolonger leur misérable vie un jour de plus. Ils n’avaient plus la moindre idée que c’est Lui, et Lui seul, qui donne la vie et la termine. Ça s’est passé comme ça ! Ça n’avait jamais été aussi facile

    C.S Lewis, La Tactique du Diable, 1942....

    In Hoc Signo Vinces, Deus Vult.

    Etienne

    RépondreSupprimer
  24. Bonsoir à toutes et tous, bonsoir à vous Janus( 2 Aout/17h30) Pourriez vous expliciter votre propos par rapport au bolcho Lavrov et le rapport avec l'Ukraine !!!! (Nous sommes hors sujet, car le "primordial" c'est notre pays l'ex Gaule !), Mais étant très sensible à tout ce qui concerne ce superbe pays, et ce superbe peuple Ukrainien, pays d'origine des Cosaques Zaporogues, (Indépendant et libre que depuis à peine une petite trentaine d'années),et vu mais 13 années de mariage avec une Kyvienne, j'aimerais comprendre ce que l'Ukraine vient faire sur cet échange, par rapport à l'article de base de Pierre Templar. Je n'ose pas croire que vous estimez que les troupes Russes (Moskals), peuvent "prendre" l'Ukraine en 3 semaines ???? Excusez moi par avance si j'ai mal interpréter vos propos. Ce qui se passe dans le Donbass Ukrainien (équivalent en superficie de l'Alsace/Lorraine), n'est rien par rapport à ce que nous "Gaulois/Bretons de souches", allons recevoir sur la tronche !!!!! Janus , j'aime et j'apprécie 95/100 de vos posts, mais il est peut être temps d'ouvrir les yeux/les neurones/le cortex inter-galactique...pour bien piger que "le Russe"! le "Russky Myr" ne nous aime pas, nous méprise, et...si par malheur ils viennent jusque chez moi à Brest ! Ils baiseront tout ce qui bouge dans les fourrés!(comme en Prusse et à Berlin en 1944/1945). Nous Français, sommes les seuls, (avec les Mongols et les Suédois), à avoir mis les pieds dans leur capitale de merde :(bonjour la pollution et les embouteillages). Fermeture du ban ! Comme la majorité d'entre nous, je me concentre sur la merdas à venir de Septembre 2020 ici ! chez nous! (Les Ukrainiens tiennent le choc depuis presque 7 ans !!!! à l'Est( chez eux, sur leur territoire) face aux russes/tchétchènes/ouzbèques/français-batards/kirguises/et autres mangeurs de solde. Je vous salut Janus et je vous respecte. Amitiés à toutes et tous. Kenavo, Didier.

    RépondreSupprimer
  25. Vous voulez vraiment? mais vraiment savoir ce qui nous attends??? Venez faire un tour à Beyrouth aujourd'hui! J'y habite... heureusement à 30 KM à vol d'oiseau et je peux vous dire que hier soir j'ai cru que la 2ème explosion c'était passée dans mon jardin et m'a quelque peu déstabilisé pendant 5 minutes... ça a été une hyper-énorme explosion avec un effet de souffle terrible, heureusement que les baies de mon salon étaient grande ouvertes. Le temps de comprendre ce qui c'est réellement passé en voyant les info sur place. Là oui.... ça ne rigole plus! On est en plein dans une scène de guerre. mais le plus rigolo c'est que comme par enchantement le danger du covid 19 dont le gouvernement nous emmerdait également depuis 3 mois... ben il n'existe plus! Ouf devrais-je dire mais ce coup là c'est du sérieux, un bon quart de Beyrouth est en ruine; Cela me donne une vraie image bien réelle de Paris dans q q années. Je n'ai qu'un seul conseil à vous donner: Préparez vous un max et éloignez vous absolument des villes si vous y habitez! J'aurais pu habiter Beyrouth quand je suis arrivé dans le pays mais je savais que je ne devais surtout pas le faire. J'habite un complexe hyper-sécurisé ou rien ne pourras jamais m'arriver. A plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jamais ?
      Never say never again .....
      jamais, plus jamais !
      Bond, James Bond .

      Supprimer
    2. Bonjour cher ami du Liban,

      "Un complexe hyper sécurisé où rien ne pourra jamais arriver". Quelle chance. En espérant que vous n'ayez jamais à faire la connaissance de Madame GBU-28...

      Bien cordialement,

      In Hoc Signo Vinces, Deus Vult.

      Etienne

      Supprimer
    3. Ps : Malgré une légère pointe de cynisme dans mon commentaire, soyez assuré de ma sincère peine après ce terrible drame qu'a subit ce beau pays où avec lequel nous avons beaucoup de liens.

      Etienne

      Supprimer
    4. rien n'est jamais sécuriser a 100% d'autant que vos etes dans une "situation" de guerre. Le risque Zero n'existe pas. Meme il est bon d’être en sécurité comme vous devez surement l’être, le meilleur moyen c'est de faire comme si vous n’étiez pas sécurisé a 100% ...sans tournez à la paranoia évidement.
      Cdlt

      Supprimer
  26. Désolé mais cet article n'a pas compris d'où venait le vrai danger : pas d'un islam conquérant et sanglant mais de ceux qui le manipulent et l'instrumentalisent... et on sait qu'ils viennent de la ripoublique des Lumières et de la franc-maçonnerie adepte du mondialisme.

    Ne confondons pas les cerveaux malades avec leurs petites mains...

    RépondreSupprimer
  27. Bonne question El Kabach , je vous remercie de me l'avoir pose./ G.Marchais.
    Selon strategika 51 , la série d'incendies dans le monde ( au début forêts, maintenant sites industriels ) est due à l'impulsion électromagnétique lancée par un satellite en orbite basse.
    Ok.
    Les pays disposants de lanceurs et de satellites ( Wikipedia ) .
    Ok.
    Beyrouth et maintenant l'Irak apres Iran, USA, Chine, France, etc.......
    Ok.
    Les silos de la réserve nationale de grains du Liban totalement détruits, déjà que l'on avait des émeutes pour les produits alimentaires , alors maintenant.....
    Ok.
    Par élimination successive après recoupement de ces infos, on va peut être connaître le gouvernement disposant de cette technologie guerrière et dans l'agression.
    Ok.
    Si tous les pays disposant de la technologie satellitare classique sont touchés ,rideau de fumée ou on pourra supposer qu'il ne restera comme chef d'orchestre de ces crimes que :
    -1) Elon Musk ......Mon Dieu, non , par pitié !
    -2) une intelligence artificielle à l'œuvre, oui , peut être mais qui en a les moyens à tous niveaux pour la mettre en œuvre ?
    -3) des extra terrestres.
    Ah! La, Vianney, je reconnais bien la votre fantaisie naturelle ...
    Oui, c'est vrai mais je me corrige en lisant les commentaires....( boutade, laaaaaaa diiiiiis doooooooonc ! ) .
    Mesdames, messieurs, à vos claviers, que le meilleur gagne !
    Cdlt à tous.
    Vianney.

    RépondreSupprimer
  28. 4) des intraterrestres ?
    robin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un peu de sérieux ,je sais tout le monde a les nerfs un peu a cran mais le postulat stratègica n'apporte aucune preuve réelle tangible ,alors n'avalons pas tout n'importe comment au risque d'une indigestion,plus grave est la possibilité d'un dérapage incontrôlé nous faisant basculer dans une conflagration nucléaire définitive certains pensant gagner et d'autres acculés au pire,point n'est besoin d'extra terrestres dans le décor il y a trop plein !! Cldt.

      Supprimer
    2. Bonjour Janus....je ne parlais pas d'extra Terrestre, mais d'INTRA....
      mais pour sur, le trop plein est bien là...
      mais ce Forum ( Survivre au chaos) n'as pas affiché de limites au Chaos, il peu venir de tout bords ....et au final tous ces "bords" pourraient avoir la même origine ?? dur dur d'en savoir plus au moment ou règne l'inversions des valeurs fidèle à la ( bien pensance)ou le mal est le bien, et le bien le mal,
      Pourrons nous un jours prétendre à une Vérité, ou une parcelle de vérité, cela me conviendrait, en attendant étant dans le mensonge, et ne l'acceptant pas , je me sent contraint à rechercher et extrapoler toute autres information qui pourrait détenir une parcelle de "vrais" car il n'y a que cela qui me fait avancer...
      robin

      Supprimer
  29. En même temps, on peut se demander si l'espèce humaine n'a pas, tout simplement, perdu son droit de vivre sur la Terre. Que nous le voulions ou pas, nous sommes TOUS responsables de la situation dans laquelle nous nous trouvons actuellement. Alors finalement, quelques bombinettes à neutrons ou hydrogène et la disparition totale des humains, ne serait peut-être pas une si mauvaise chose. La Terre, dont l'échelle temporelle n'est pas comparable à la notre, finira toujours par se régénérer, quand bien même il lui faudrait des millions d'années. L'homme étant ce qu'il est, ne tirant jamais profit de ses erreurs, même après de dures leçons, finira de toute façon par s'auto-détruire. Un peu plus tôt, un peu plus tard...A moins que toutes les prophéties ne se réalisent et qu'après les tribulations qui nous attendent, ne reste plus que le "peuple des élus", à savoir les véritables adorateurs du Christ, et là je ne parle pas des bénis oui-oui ou des grenouilles de bénitiers, mais de ceux qui ont bien conscience que tout n'est que vanité et poursuite du vent et que leur vie et donc leur mort, ne leur appartiennent pas. Quant à ceux qui se croient maitre de leur destin, bonne chance.

    In Hoc Signo Vinces, Deus Vult.

    Etienne de La Baume

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le droit de vivre sur la terre?
      La nature ne connait pas plus le droit que la justice.
      On est adapté à son milieu ou pas.
      L'homme n'étant génétiquement adapté à quasiment rien bénéficie d'une capacité d'adaptation sans équivalent, au moins parmi les animaux supérieurs.
      Il est capable d'adapter son milieu à lui.
      Et en retour il s'adapte au milieu qu'il a créé.
      Le problème est que s'il détruit son ancien milieu avant de s'être adapté au nouveau, il va y avoir des pertes...
      Je ne crois pas à la disparition de l'espèce humaine, il y a des humains partout, dans la plupart des écosystèmes, et nous restons les champions de l'adaptation. Mais quelle proportion d'entre nous survivra?
      Je doute que ce soient ceux qui se réfèrent à une doctrine figée, quelle qu'elle soit.

      Supprimer
    2. Etienne, le peuple des élus est voué à être "enlevé" enlèvement de l'église, ce qui fait qu'il ne restera que les "suppo"...??
      robin

      Supprimer
    3. bonjour Francois ,il y avait des dinosaures partout aussi,ça fait longtemps que je n'en ai pas croisé un au détour d'un sentier ,quand une espèce tombe en dessous d'un certain seuil d'individus son extinction est définitive a court terme du moins c'est ce qui est constaté depuis toujours,pour l'instant contentons nous de tout les restes avant extinction et c'est déjà un gros morceau a avaler alors à vos couteaux et fourchettes !!!!

      Supprimer
    4. Bonsoir janus,
      en effet, les dinosaures, exemples de bonne adaptation à leurs différentes niches écologiques, n'ont pas pu s'adapter pour survivre à des changements trop brutaux.
      Mais une partie des mammifères planqués au fond de leur terrier ont survécu et repeuplé la planète.
      Il suffirait de quelques dizaines d'humains dans la même zone pour assurer la survie de l'espèce et je ne peux imaginer qu'il n'en reste nulle part.
      D'autre part, il parait que certains dinosaures ont survécu, ils étaient couverts de plumes et je croise de leurs descendants tous les jours.

      Supprimer
  30. La loi naturelle selon Cicéron
    « Il existe une loi conforme à la nature, commune à tous les hommes, raisonnable et éternelle, qui nous commande la vertu et nous défend l'injustice. Cette loi n'est pas de celles qu'il est permis d'enfreindre et d'éluder, ou qui peuvent être changées entièrement. Ni le peuple, ni les magistrats, n'ont le pouvoir de délier des obligations qu'elle impose. Elle n'est pas autre à Rome, autre à Athènes, ni différente aujourd'hui de ce qu'elle sera demain; universelle, inflexible, toujours la même, elle embrasse toutes les nations et tous les siècles. (De Legibus, II).
    .
    Cette loi, on ne peut l'infirmer par d'autres lois, ni la rapporter en quelque partie, ni l'abroger en entier; il n'est ni sénatus consulte (décret du sénat) ni plébiscite qui puisse nous délier de l'obéissance que nous lui devons; elle n'a pas besoin du secours d'un interprète qui l'explique et la commente à nos àmes. (De Republica, III). » 
    Ciceron. 106-43 av JC

    In Hoc Signo Vinces, Deus Vult.

    Etienne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien tout dépend de ce que Cicéron appelle la" loi naturelle",car précisément la nature n'en a pas ,pas de lois ,aucune , des faits et rien d'autres,la justice et la vertu sont des constructions intellectuelles de l'homme,la planète s'en tamponne depuis toujours, une connerie même qui date de milliers d'années reste toujours une connerie,la seule "loi" ou plutôt exigence naturelle est celle du plus fort ,d'ailleurs je me souviens à la naissance avoir vu le panneau "ici la jungle respectez nos lois" ( mon royaume n'est pas de ce monde )

      Supprimer
  31. Au contraire Janus la nature n'est que lois.
    Ce ne sont pas les mêmes c'est tout.
    Les religions antiques disaient en détenir les mystères:calendriers,zodiaques etc(voir le temple de Dentera)
    et que dire de ce syllogisme qui déchaîne les plus paisibles:
    "Les temps difficiles créent des hommes forts.Les hommes forts créent des temps heureux.Les temps heureux créent des hommes faibles.Les hommes faibles créent des temps difficiles."
    Vianney si je peux me permettre dans la liste des suspects vous avez oublié le sujet de l'article:la malédiction divine mais également
    un gang de malfaiteurs qui souhaitent punir l'occident pour quelques obscures raisons;on cite Soros souvent dans ce cas.Pourquoi malfaiteurs d'ailleurs? c'est comme "les petites mains génocidaires";ils ne seraient en fait que les outils de la destinée.
    Bien à vous
    YK

    RépondreSupprimer
  32. Bon il ya des discussion stériles quand on ne parle pas la même langue er que les mots change de leur sens commun c'est ainsi que l'on perd sa liberté,plus intéressant et cet article Anglais qui fait état d'une loi de 1984 autorisant l'état a prendre possession et l'autorisant a raser des immeubles dit contaminés ,suivez mon regard,l'ami Boris compte s'en servir contre le covid ! ! ! ! dire qu'il n'y a qu'une manche a traverser et ça nous tombera dessus,bien entendu pour notre bien a tous ! ils deviennent complètement fous https://www.dailymail.co.uk/news/article-8593993/Councils-BULLDOZE-contaminated-homes-resort-stop-second-wave-coronavirus.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas besoin de bulldozer: https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwjh0_fZs47rAhVUDGMBHak-AyoQFjAAegQIBBAB&url=https%3A%2F%2Fburdigala-presse.fr%2Fenorme-scandale-sur-les-procedures-illegales-dexpropriation-a-bordeaux&usg=AOvVaw3twvTb6fcTzS-OnEWlzSPS
      Il semblerait d'après plusieurs articles de la Ligue du Midi que dans certains cas ce serait en rapport avec les MNA;
      Ces mêmes MNA ne seraient pas étrangers à la vague d'insécurité qui touche Bordeaux.
      Lesquels Bordelais auraient développé une application(c'est à la mode) pour sécuriser leurs sorties et bon nombre d'entre eux prendraient des cours de self défense.
      Les ruraux ont également développé des procédures genre voisins vigilants....il faut dire que l'intendance suit;on vole de tout tracteurs,récoltes,bétail,et même des moissonneuses batteuses.
      Il arrive que les bovins soient dépecés alors qu'ils ne sont pas encore morts.
      La logistique est bien présente et très efficace.Un manouche me disait avoir dû coller une raclée et une amende(sic) à des roms qui l'avaient cambriolé pour lui voler du matériel.
      Quant au fusil,s'il n'est plus sur la cheminée,c'est pour éviter qu'il soit volé....ou saisi(on ne sait jamais).
      Trafic d'humains,de drogue,de marchandises volées,d'armes,de matériels volés absolument pas discrets ,...,tout transite par les routes.Les saisies d'armes ne représenteraient que 10 à 15% du trafic(risque assurable).
      Soyons sérieux quels mots ont quel sens?
      La délinquance se moque du dispositif sécuritaire actuel sur des milliers de kilomètres;alors 50 kilomètres!!!
      Regardez ce que représente 50 KM pour un migrant;et en contre partie imaginez vous faire son périple en sens inverse.
      "ils ont mangé mes poules,mes chèvres et chiens.Il ne me reste que les cochons."
      Imaginez vous à la place de cette femme.
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
    2. Bonjour yk si il s'agit du dispositif sécuritaire de l'état eme 100 000 km ne vous mettent pas a l'abri.Encas de vrai chaos avec route bloquées (ce qui sera la norme) vous aurez une bonne marge avec 50 Km si vous assurez vous même votre défense ,c'était le sens de mon propos et je vois mal le clandestin que vous appelez "migrant" (le fameux sens des mots)passer à l'action avec son smartphone payé par Soros.J'ai mené ma vie afin de n'avoir pas a faire ce que vous dites être "le chemin en sens inverse".Bien cordialement

      Supprimer
  33. Franchement, comment savoir de quelle manière on va réagir. Nous n'avons jamais été dans une telle situation de notre vivant. D'après mes lectures, certains soldats que l'on considérait comme valable se révèlent de piètres combattants et d'autres a l'inverse se comporte de manière admirable.

    J'imagine que beaucoup de critères doivent rentrer dans notre décision. Exemple : si l'environnement dans lequel nous nous trouvons, répond lui aussi naturellement à l'appel de la résistance (pression sociale), si l'on se trouve pied au mur (dans l'exemple présent : réquisition de nourriture).

    Je n'ai pas la prétention d'avoir la réponse en ce qui me concerne. Je tente au jour le jour de développer cet esprit à mon humble niveau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez bien raison ,restons vigilants sans tomber dans l'obsession vous n'aurez jamais la "bonne " solution toute prète ,il faut cesser de croire que notre civilisation a réponse a tout.Cette attitude a été injectée dans les cervelles de nos contemporains depuis la génération miterrand de triste mémoire ;ils se trouvent totalement pris au dépourvu quand la réponse n'est pas sous blister à l'hyper du coin et bien qu'ils crèvent ,ce sera la sélection naturelle,ils ne se sont pas adaptés ,tant pis pour eux,j'en ai un peu assez de ces gens qui tentent d'avancer a reculons les bras levés et qui sont totalement responsables des ennuis à venir et probablement de leur disparition a vouloir protèger les deux, confort et vie" comme avant" , ils n'auront ni l'un ni l'autre.Prenons nous en main et cessons de pleurnicher sur notre triste sort dans un coin les cheveux rasés avec de la cendre sur la tête !!!

      Supprimer
  34. Bonjour à tous,

    En attendant la parution d'un nouvel article de Mr Templar, et comme j'apprécie beaucoup la lecture des commentaires souvent enrichissants, je me propose donc d'ouvrir un petit débat qui, peut-être, nous éclairera sur nos motivations communes tout comme celles qui nous différencient.

    Survivre, ok mais pourquoi?

    Dans mon cas, ayant perdu (pas encore complètement) foi en l'homme, le seul intérêt que j'y trouve est d'essayer de protèger et préserver au mieux mes proches et ma petite ménagerie de la folie des hommes et des horreurs dont ils sont capables en espérant que dans le "monde d'après" nous soyons assez sages pour enfin arriver à vivre en bonne intelligence. Mais quelle est donc le lien qui, sur le long terme, sera suffisamment fort pour nous unir et nous permettre de former une communauté solide et durable où chacun mettra ses compétences au service des autres. Il n'y a qu'a constater, et même si quand il s'agit de techniques de survie nous sommes tous sur la même longueur d'onde, combien différentes peuvent être nos opinions quand il s'agit de questions moins matérielles et plus métaphysiques. Aurons-nous la sagesse et l'intelligence de nous accepter les uns les autres dans nos différences, l'avenir nous le dira surement mais votre avis sur la question serait surement très éclairant.

    Bien à vous,

    In Hoc Signo Vinces, Deus Vult.

    Etienne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour;
      Etienne....certitudes,incertitudes,doutes,coïncidences ...?
      Pas facile!
      https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwiPmL3UvpPrAhVNyYUKHYFPBCwQFjABegQIAxAB&url=http%3A%2F%2Fwww.armenews.com%2Fspip.php%3Fpage%3Darticle%26id_article%3D64899&usg=AOvVaw07D_BmQdjMGiah0arMWDUY
      Le muezzin de la Cathédrale Sainte-Sophie transformée en mosquée est mort d'une crise cardiaque.
      Une information(un homme meurt d'une crise cardiaque)prend un tout autre relief,du fait du lieu,des circonstances,de la personnalité du défunt.
      Dès lors toutes les hypothèses sont ouvertes.
      Bien à vous
      YK

      Supprimer
    2. Bonjour YK,

      J'ai découvert ça aussi ce matin à ma grande surprise et si j'osais, à ma plus grande joie....houlà pas très chrétien come réaction, en même temps il ne me serait jamais venu à l'esprit de chanter un Ave Maria dans une mosquée...

      Comme vous dites justement toutes les hypothèses sont ouvertes et possibles.

      Bien à vous,

      Etienne

      Supprimer
  35. Quel est donc.…oups.

    RépondreSupprimer
  36. Bonjour Etienne.
    Vous proposez un débat ?
    Pourquoi pas car intéressant semble t'il et de niveau humainement élevé.
    Mais , vraisemblablement , beaucoup d'appelés et peu d'élus car accepter de se livrer à cet exercice en dehors des lieux communs, en dévoilant son etre profond relève d'une force peu commune , voire non admise dans notre société ( de techniciens) encore actuelle( plus tard les survivants verront) ....
    Si les humains étaient sages, intelligents, tolérants, cela se saurait déjà ne croyez vous pas?
    Donc, a priori, exit , les sociétés actuelles.
    Pour apres , quelles idées, pensées, valeurs pourraient unir ( oui mais pour combien de temps, tout passe tout casse non ? ) ces bipèdes que sont les humains ?
    Une société à reconstruire ( matérialisme ? ) ? Sur quel modèle ( et pourquoi un modèle d'ailleurs ? Les joies de la découverte et de l'invention/ innovation ) , quelles règles, quelles lois ( sans règles et sans lois= anarchie ! ) plus de règles et de lois au profit du matériel ( bris de clôture ) ou du spirituel ( tu ne tueras point, tu ne voleras point ) , etc, etc.....
    Arrêtons la, je sens que cela pourrait donner le tournis, soyons magnanimes!
    Pour faire court , si l'on doit envisager le futur ( vaste programme ....) je préférerai être Caesar .....
    Calmez vous, calmez vous avant de commenter trop vite !
    Celui de La Planète des singes , pas celui de je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu ( vanité, tout n'est que vanité ) , au moins dans ce cas j'aurai l'impression d'être " humain " ...
    Bien cordialement.
    Vianney.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Vianney,

      Effectivement vous soulevez là biens des questionnements auxquels je me garderai bien de répondre avec certitude et comme vous le soulignez très justement, il faut sans doute avoir réfléchi avant à la nature de notre être profond qui, enfoui sous les couches successives de notre éducation, nos croyances, nos expériences et de notre subconscient, reste pour beaucoup un grand mystère que nous devrions tous chercher à éclaircir. Quant à moi, je suis convaincu ( mais justement d'où vient cette conviction? croyance?éducation?expérience?subconscient?les quatre mon Capitaine?) que l'âme survit au corps et que la vie terrestre n'a pas d'autre sens que d'apprendre à découvrir qui nous sommes et que pour cela la souffrance inhérente à la vie (physique ou psychologique) reste notre meilleur maitre compte tenu des nos puissants égos. C'est pourquoi je garde le secret espoir qu'une fois que l'humanité aura reçu une bonne leçon comme elle n'en a jamais connu avant, alors viendra un temps de paix comme nous n'avons jamais aussi connu auparavant. Mais peut-être ne suis qu'un vieux fou...

      Bien cordialement,

      Etienne

      Supprimer
    2. non pas un fou...il faut croire au meilleur de l'homme tout en se préparant au pire...c'est (pour moi) la seule façon d'avancer dans la lumière.

      Supprimer
    3. @Sky4free

      J'aurais préféré que vous me disiez que "non pas un vieux"...se préparer au pire et attendre le meilleur est effectivement une sage devise à laquelle j'adhère complètement.

      Bien cordialement,

      Etienne

      Supprimer
  37. Bonjour à tous,
    L'unité se fera par la nécessité et l'intérêt que l'on trouvera auprès de l'autre. L'entraide ou bien la lente agonie. Le passage à tabac effectué (ça va durer encore longtemps ?), dans le monde d'après, l'espérance que des valeurs comme l'honnêteté et la droiture soient hissées à la hauteur qu'elles n'auraient jamais dû quitter et qui fait d'un individu une personne sur laquelle on peut compter ont tendance à adoucir mes humeurs à l'heure du coucher... Mais je rêve déjà !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour LolParade,

      Loyauté, honnêteté, respect de la parole donnée, sens de l'honneur et du devoir...j'ai bien l'impression que de nos jours ces valeurs nous classent dans la catégorie " réac-conservateur-limite fasciste". J'espère aussi que dans le "monde d'après" elles nous classeront dans la catégorie " homme digne de ce nom".

      Bien à vous,

      Etienne

      Supprimer
  38. Ben voilà, c'est déjà arrivé....c'est ni dans le futur ni dans un bouquin, ni pendant une guerre, ni dans un pays en guerre mais en 2020 en France une horde attaque une maison et ses habitants...va y défendre ton domicile...? Putain de pays!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon ben finalement nous devrions peut-être nous préparer au pire et attendre le pire...

      Etienne

      Supprimer
  39. Non pas un fou. Un homme éclairé éveillé. Carl gustave jung a mis en évidence via la psychanalyse que nous sommes une âme dans un corps Biologique avec un psychologique, un spirituel. Nous vivons des expériences sur terre pour mieux grandir et faire évoluer notre âme. Si l’on se place dans cette philosophie alors quel est le sens de ce qui va nous arriver si le chaos nous guette. Le chaos pour l’harmonie.. Peut-être panser nos blessures de trahison d’injustice d’humiliation d’abandon et enfin de rejet. Car cette période risque de nous faire vivre tout ça à la fois..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Seraphim,

      Effectivement, et comme l'a écrit YK dans un précédent commentaire (mais pour un autre contexte) toutes les hypothèses sont ouvertes et j'espère aussi que du chaos naitra l'harmonie même si la gifle que nous allons recevoir sera monumentale.

      Une chose est sure en tout cas, le survivalisme est tout autant une démarche matérielle que morale et spirituelle et je suis à chaque fois étonné de la teneur des propos que je peux lire sur ce blog et qui lui confèrent un caractère unique. Certains font parfois preuve d'ironie, d'autre de cynisme, d'autres encore d'une franchise tout à leur honneur et ne s'embarrassent pas de phrases alambiquées mais jamais je n'ai lu de propos blessants, insultants ou irrespectueux et finalement je me dis que ce lien qui pourrait nous unir dans le "monde d'après" n'est rien d'autre que l'amitié qui finalement transcende toutes les différences.

      Bien à vous tous, amicalement,

      Etienne




      Supprimer
  40. Vous êtes croyants?
    Alors, penserez-vous peut-être, comme je le fais, que notre conscience sera notre premier juge dans la mort, avant le jugement divin.
    Notre âme se réincarnera-t-elle? J'en ai la conviction intime bien que je ne puisse rien démontrer, quelque puisse être le vécu qui m'a amené vers Dieu.
    La Foi relève d'une force profonde et si intime qu'elle nécessite pudeur, silence et réflexion.
    Je laisse donc aux prosélytes le soin de vouloir changer le monde; partant du principe que pour ce faire, il faut commencer par se changer soi-même! La metamorphoses des cloportes existe-t-elle? Au compte-gouttes,certainement.
    Je n'accorde donc à aucun humain le droit de me parler au nom de Dieu, pas plus que je ne m'occtroierais celui-ci envers quiconque!

    Vous n'êtes pas croyants?
    Alors, penserez-vous peut-être, comme certains le font, que vous pouvez remiser votre conscience dans le fond d'un tiroir de votre esprit, tout en sachant qu'elle viendra chaque jour vous rappeller vos manquements, vos mauvais actes et paroles et vous empoisonner la vie?
    D'autres non croyants en harmonie avec leur conscience se comportent souvent bien mieux que les grenouilles de bénitier.
    Ces "autres" qui se comportent avec honneur et dignité dorment tranquillement la nuit car ils sont en paix avec eux-mêmes.

    Alors, croyants, non croyants? Qu'importe ces états s'ils pouvaient se réaliser dans le respect et l'écoute réciproque!
    Mais le Grand Hic est bien là! Le respect marche avec une canne blanche à laquelle sont fait moult crocs-en-jambe, l'écoute n'a plus de tympans que pour la vulgarité et le mensonge; les valeurs affichées n'ayant plus cours qu'en l'abêtissement et la bourse.
    Quant aux belles valeurs qui se cachent, on ne peut qu'y assentir, répondant à la maxime: "Pour vivre heureux, vivons cachés".
    Mais voici qu'à force de se cacher, apparaît l'éradication car les échos ne se font plus entendre.

    La guerre de France à venir n'est plus à venir; elle est déjà bien présente et d'autant plus insidieuse qu'elle ne dit pas son nom.
    De grandes démonstrations faites chaque jour par la bipédie soumise et globalement collaboratrice sont les nets marqueurs d'une future boucherie avec sa cohorte de maladies qui feront plus de morts que les balles franco-françaises et les machettes et Kalaschs de nos "aimables" invités!
    Si on est tenté de me vanter les mérites du dieu macron, alors je renvoie le prosélyte se faire voir chez l'incube, en porte-jaretelles et talons à aiguilles avant la grande fête à Bruxelles!
    Croire en Dieu? Oui je crois en Dieu.
    Croire en l'homme? Laissez-moi rire!
    Le paradoxe du croyant, je l'incarne.

    Au fait, à quand la prochaine et nouvelle vilaine pandémie? La peste bubonique déclarée en Chine?

    En conclusion: croyant, oui! Meilleur ou pire que l'autre? Meilleur si je meurre en refusant de survivre, d'exister? Pire, si je flingue tout bipède qui voudrait me barrer la route ou qui viendrait quémander quelque nourriture pour mieux me flinguer après, si, par malheur, je m'appitoyais?
    Personne ne peut répondre à ce dilemne, si tant est qu'il en soit un pour chacun d'entre nous!
    Quand il y a un problème, il y a une solution. S'il n'y a pas de solution c'est qu'il n'y a pas de problème!
    Alors évitons au mieux les problème et résolvons-les illico si besoin est!
    Aux armes citoyens et que nos consciences visent justes! Soyons aussi prêts que possible, nous en avons tous besoin!
    LMR

    RépondreSupprimer
  41. Bonjour LMR,

    Rien à ajouter, rien à enlever...

    Etienne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Etienne,
      Mon constat ne me désole plus depuis longtemps; on s'habitue, c'est tout...L'homme étant destructeur par nature.
      2000 ans passés dans la tuerie et la servitude n'ont rien changé; je comprends donc parfaitement que l'on puisse ne pas croire en Dieu.
      "Ah, si j'étais l'Bon Dieu, j'crois que je serais pas fier. Je sais, on fait c'qu'on peut, mais y'a la manière"...Jacques Brel.
      Le Grand Jacques était souvent en colère contre Dieu car, au bout du compte, il avait la Foi, lui aussi!
      Que Dieu soit avec nous, croyants et non croyants réunis pour la renaissance de la chrétienté et l'enrochement du patriotisme sans faille afin que si une seule prière doit être dite, qu'elle soit celle-ci:
      " Tous pour une! Tous pour notre France! Et Dieu avec nous!"
      LMR

      Supprimer
    2. Le Ciel vous entende LMR.

      Etienne

      Supprimer
    3. et THor et tout les prophètes et tout les mages et cartomanciens et ciennes et le Baron Samedi,et boudha,et Zeus et Jupiter sans oublier Amon Ra sans o_ublier son pote Ormuz Mazda,et Belzébuth et j'en oublie .... nous aurons besoin de tout le monde ,a une condition qu'ils ne la ramène pas trop en plein baroud et fassent le job si ils en sont capables, autrement en dehors de mes pattes , je n'aurai pas trop le temps de discuter,on réglera les comptes après.

      Supprimer
    4. Bonsoir Janus,
      Vous voulez régler les comptes avec qui? Ceux qui croient en Dieu et vous laissent une paix royale?
      Si, alors, vous êtes prêt à flinguer Beelzébul (le prince des démons, de son nom originel), pas de problème, je serais avec vous!
      LMR

      Supprimer

Merci de veiller à l'orthographe et de rester dans le cadre de l'article proposé. Les commentaires en petit nègre ou hors sujet seront systématiquement rejetés.