7 novembre 2016

Dossier spécial n° 11 : La fabrication d'alarmes sonores à amorce

Lorsque les lumières se seront éteintes et que le courant ne circulera plus dans les chaumières, nous devrons tous revenir à des systèmes primaires de surveillance et d’alerte afin d’avertir de toute intrusion d’ennemis potentiels dans notre périmètre.

Les alarmes sonores à amorce font partie de ces systèmes, et constituent à ce titre un élément fondamental de tout plan de défense efficace.

Ce nouveau dossier est consacré à leur fabrication ; Afin que vous puissiez en bénéficier sans pour autant dépenser des fortunes dans les rares modèles disponibles sur le marché...



Les alarmes sonores sont des dispositifs dits de « surveillance passive », c'est à dire pouvant fonctionner de manière autonome et sans qu’il soit nécessaire de les garder à l’œil. Les modèles les plus basiques sont les plus faciles à faire, et probablement les plus efficaces. Leur but n’est autre que de produire un son suffisamment fort pour être entendu à distance.

Quelques systèmes existent, dont le défaut majeur est de coûter cher, interdisant à beaucoup de survivalistes de s'en équiper en nombre suffisant. Pourtant, de tels systèmes seront quasiment indispensables dans un contexte de chaos, surtout pour le survivaliste isolé devant défendre sa famille et manquant d'effectifs.

Je vous propose donc de les fabriquer vous-même, pour un coût dérisoire et une efficacité au moins égale. Ces systèmes sont simples et faciles à réaliser dès lors que l'on connait la marche à suivre ; Ils ne nécessitent que quelques outils de base, et sont à la portée de tout survivaliste.

Ce nouveau dossier est éminemment pratique. Il contient toutes les informations pour réaliser vos propres alarmes, sans prise de tête ni perte de temps ou d'argent. C'est un dossier unique dans son genre, sans aucun doute le plus complet sur la question.

Grâce aux nombreuses photos, vous verrez l'alarme se construire devant vos yeux. En fait, nous la construirons ensemble, et je vous guiderai pas à pas dans chacune des étapes.

Plusieurs modèles seront ainsi décortiqués ; Nous verrons comment les fabriquer en bois, en métal, et même en PVC, en utilisant à chaque fois des fournitures basiques et partout disponibles. Avec au final le même objectif : 10 alarmes pour le prix d'une.

Enfin, je vous livrerai le système que j'ai personnellement adopté. Une " exclusivité Templar " que vous ne trouverez nulle part ailleurs ; Simple, fiable, monté en 15 minutes chrono... Pour un euro pièce !


Dossier spécial n° 11 - Automne 2016

La fabrication des alarmes sonores à amorce

77 pages

Disponible dès maintenant !

Prix du numéro : 9 euros

La lettre est envoyée au format pdf à l'adresse email
enregistrée lors de la commande.

13 commentaires:

  1. Interessante synthese, qui semble en effet faire le tour de la question! Merci comme toujours des liens plus qu'utiles :-)
    H.

    RépondreSupprimer
  2. je l'ouvre asap

    Charles

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Encore un excellent dossier tres detaillé , un grand merci
    Je cherche justement a m'equiper doutillage sans electricite, notamment une perceuse/chignole durable et polyvalente. J'ai noté plusieurs types comme celle a vilebrequin, a pignon ou a ficelle. Lesquelles sont les plus pratiques et durables de votre experience ?
    Merci bien,
    TF

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour, je vous conseille une perceuse à manivelle et roue d'engrenage, de ce type :
      http://www.ikonet.com/fr/ledictionnairevisuel/bricolage-et-jardinage/bricolage/menuiserie-outils-pour-percer/chignole-perceuse-a-main.php
      Prenez un modèle de bonne qualité, elle sera inusable...

      Supprimer
  4. Bonjour,
    Je viens de télécharger le dossier N°11. Après lecture en diagonale ma question est de savoir si le vernis d'une amorce type Fiocchi DFS-616, est suffisant pour garantir sa bonne étanchéité pendant un mois et plus en hiver ? Sinon, la recouvrir d'un film genre Scotch serait-il la solution ? A essayer me direz-vous !
    Merci
    PHW

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour. Effectivement, vous avez lu en diagonale...
      Relisez proprement, la réponse précise à votre question se trouve dans le dossier :) Cordialement

      Supprimer
  5. Excellent dossier spécial.
    La simplicité du matériel décrit devrait inciter tout survivaliste bricoleur à préparer quelques uns de ces dispositifs.
    Pour la colle à bois je me permet de conseiller l'usage de colle à bois "extérieure". En effet l'humidité et surtout la pluie à tendance à ramollir la colle maintenant le bloc de bois dans lequel est logée l'amorce. Celui ci pourrait se détacher lors d'une exposition prolongée aux intempérie.
    Ensuite, je percerais deux ou quatre trous sur la planchette support, cela facilitera peut être, du moins dans certains cas, la fixation de l'alarme. Un effet les trous pourront recevoir ficelles, fils de fer, sert câbles ou vis.
    Ensuite une fixation par vis de l'alarme sur son support compliquera considérablement une tentative de démontage par un intrus qui se serait aperçu de la présence de celle-ci!
    Pour le stockage je conseillerais de ranger les dispositifs d'alarmes sonores dans une boite en plastique avec, dans une petite boite du genre tube de médicaments les amorces en nombre suffisant, du fils nylon, du fil de fer, des vis à bois adaptées pour la fixation de l'alarme sur un support en bois.
    Il serait en effet stupide d'avoir les alarmes et ne pas savoir ou l'on à rangé les amorces!
    Ces alarmes simples de conception peuvent sauver votre vie mais aussi éloigner un sangler qui serait tenté par le contenu de votre potager!
    Enfin, stockons notre matériel hors des regards et hors des vues indiscrètes.

    Bretzel et Pinot Noir d'Alsace.

    RépondreSupprimer
  6. Amis Survivalistes, je suis assez surpris par le faible nombre de commentaires que suscite cet excellent exposé.
    Le sujet concerne pourtant l'un des aspects les plus délicats de la défense du "périmètre". En effet, s'apercevoir de la présence d'un individu qui s'approche de vous au plus tôt me semble un point important de "l'aspect" défense en situation de survie!
    L'auteur l'a bien mis en évidence dans son article.

    Bretzel et Pinot Noir d'Alsace.

    RépondreSupprimer
  7. Après lecture attentive de ce excellent dossier technique, quelques remarques.

    La pose.
    A.) Je suis plus que réservé sur la longueur proposées des fils pièges à la fin du dossier (page 71). Les rouleaux de fils pièges métalliques que nous utilisions à l'armée (ex : http://www.lesurplusdunet.fr/boutique/product.php?id_product=885) ne dépassaient pas 10 mt de long afin d'éviter tout effet d'élasticité et pourtant ils étaient rigides.
    Hors le fils de pêche est élastique par nature.
    Sur une trop grande longueur, il va :
    1) se détendre avec le temps, voir éventuellement avec les variations de température.
    2) la longueur de courbure du fils et donc la durée de déclenchement sera trop importante, le risque de détection par un intrus avançant un peu précautionneusement est alors augmentée. Cela peut aller jusqu’au non fonctionnement du piège qui va se bloquer, la traction ne s’effectuant plus dans la bonne direction.
    Après essais, une longueur de 5 mt pour le fil de pêche type gros poissons de rivière est la longueur maximale à utiliser. Il ne faut pas oublier qu’un fil piège, si il ne doit pas se déclencher avec une plume, doit de déclencher sur une très faible course et une traction de peux de kilos.
    Pour le vérifier, testez-le !

    B) Prenez d'ailleurs l'habitude de tous les tester en venant du coté ENI et si possible de les faire tester par l'un de vos proche qui ignorera ou ils se trouvent.
    Un fils piège est plus ou moins détectable visuellement en fonction de la MTO (soleil, rosée matinale,…) et de la saison (lumière). Observez-les et vérifiez-les régulièrement.

    C) Faire un plan de pose avec des repères d'accès pour éviter les accidents est impératif.

    D) Pour éviter le déclenchement par les animaux, allez uriner régulièrement sur le point de passage, les animaux s'en détourneront.

    E) Evitez de faire trop de renvois et des renvois inférieurs à 90 degrés. Comme Pierre, utilisez des vis avec anneau pour éviter les blocages si vous faites un renvoi, deux maximum.
    On pose le piège puis l’on fixe le fils au point opposé avant de le fixer sur le piège.
    Un système de sécurité lors de la pose est un impératif certain du fait de l’élasticité du fil de pêche.

    Le model.
    A) Si vous souhaitez que votre piège soit polyvalent, alarme et neutralisation, l'utilisation de cartouches de 12 me semble pour cela assez intéressante avec la possibilité de ne mettre que le culot, le culot et de la poudre ou de la remplacer par de la 9 grains pour son côté "fragmentation". A tester avec des cartons placés à diverses distances tout autour. Comme pour une claymore, la cartouche est orientée dans la direction ou l’on veut que les plombs partent.

    B) L'achat d'amorces pour cartouches est réservée en France aux titulaires d'un permis de chasse ou d'une licence de tir. Si vous n'êtes pas dans ce cas, les cartouches à blanc de 9mm sont une solution alternative en vente libre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Pikkendorf.
      Merci de votre commentaire. Quelques remarques cependant :
      1) La vente d'amorces n'est PAS réglementée en France. Il suffit de justifier de sa majorité. Ni le permis de chasse ni la licence de tir sont nécessaires.
      2) Concernant la longueur du fil piège : Je n'ai pas indiqué de quelconque longueur, et j'ai même conseillé de ne pas faire de renvois et de placer une alarme à chaque angle de la portion de périmètre à surveiller. Partant du principe que le survivaliste est quelqu'un de pratique et d'intelligent, j'ai sans doute omis de préciser qu'il devra juger par lui-même si les distances sont effectivement trop grandes, et poser alors des supports de fil ou d'autres alarmes. Mais vous avez sans doute raison, j'essaierai d'être encore plus précis la prochaine fois...
      cordialement

      Supprimer
    2. Pour les amorces, je suis assez surpris de votre réponse, du moins pour l'achat en Fr. Après, avec le net...
      Sinon, pour les néophytes, la précision s'impose parfois :).

      Bonne continuation.

      Supprimer
    3. Je comprends que vous soyez surpris, mais je vous confirme que les amorces sont en vente libre en France aux personnes majeures. Les cartouches à blanc de 9mm coûtent beaucoup plus cher, et ne peuvent servir à rien d'autre. Une amorce type 209 trouvera toujours son utilité, en plus de servir aux alarmes sonores...

      Supprimer
  8. Un peu dans le même registre
    Grâce aux airsofteurs, deux matériels intéressants pour un survivaliste voualnt se sortir d'un mauvais pas ou ... :
    http://www.naturabuy.fr/Fumigene-Enola-Gaye-Burst-Pack-12-item-2755642.html

    http://www.naturabuy.fr/Enola-Gaye-Grenade-Friction-Flash-Pack-3-item-3171126.html

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes sont autorisés.