21 décembre 2013

Un système simple et efficace de défense au couteau (1/2)

Après avoir étudié un système de défense à main nue dans un article précédent, nous passons aujourd’hui à la version couteau, qui, j'en suis sûr, ravira les amateurs du genre par sa simplicité et son efficacité.

Basé sur une position défensive unique applicable à toutes les situations, ce système permet de répondre aux attaques venant d'un adversaire armé ou pas, et de le neutraliser de manière sûre et rapide.

Le but étant de fournir un système simple qui n'impose pas des années d'entraînement avant de pouvoir être mis en pratique...



Cette première partie sera consacrée à l'étude de la position défensive de base, augmentée de mises en situation. Nous partons sans attendre outre-Atlantique, pour rejoindre notre expert en la matière Addy Hernandez, une jeune et élégante bipède que nombre d'entre nous aimerions sans aucun doute avoir comme partenaire d'entraînement...


La position défensive de base


Addy travaille avec un couteau Spyderco, et s'entraîne avec une réplique non effilée en aluminium de taille et de forme identiques. La plupart du temps lorsqu'elle pratique avec un partenaire, c'est un couteau à lame en plastique qui est utilisé. Bien entendu, on ne pratique JAMAIS à deux avec de vrais couteaux.


video


Cette position de base est invariable ; c'est le fondement du système de défense. Elle est unique, et c'est à partir d'elle que vont être portées toutes les parades aux attaques de l'adversaire. Elle incarne la simplicité et l'efficacité de ce système : une même position et une même défense quelle que soit l'attaque de l'assaillant.

En position d'attente, la main qui est armée vient s'appuyer contre la hanche droite (si l'on est droitier), couteau pointant vers l'adversaire. La jambe droite est en garde avant ; la main gauche vient se reposer contre la poitrine, de manière à offrir le moins de prise possible à l'agresseur.


La distance de travail


La méthode de défense au couteau telle qu'elle est présentée ici impose de rester hors de portée des armes naturelles de l'adversaire. Ces armes sont en fait ses bras et ses jambes, ces dernières représentant son extension la plus longue susceptible de nous atteindre. C'est ce qu'Addy appelle la "kill range", ou distance mortelle, et qui varie pour chaque individu en fonction de sa taille.

La distance de combat que l'on doit garder est donc égale à la longueur de la jambe de l'adversaire augmentée d'une dizaine de centimètres. Cette méthode étant avant tout défensive, le but est de frapper l'adversaire à partir du moment où l'une de ses armes (bras, jambe, genou...) pénètre dans cette zone. La vidéo suivante, qui détaille les parades aux différentes attaques, montre ce que cela donne en pratique.


Les diverses parades



video


Combinaison défense + attaque



video


Autres combinaisons défense + attaque



video


Avec seulement 15 minutes d'entraînement par jour pendant un mois, selon les propres dires d'Addy, vous aurez en main un système de défense au couteau extrêmement efficace et meurtrier. La seconde partie de cet article vous montrera un kata d'entraînement, ainsi que des techniques de pratique en duo, les deux partenaires étant armés...

(Les vidéos de cet article sont extraites du DVD "A Cut Above" d'Addy Hernandez)

11 commentaires:

  1. Conforme aux textes en vigueur de la légitime défense, sauf qu'il vous faudra prouver que vous n'aviez aucune possibilité de fuite...mais ça c’était avant que les lumières s’éteignent ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. d'après moi tu ne sors pas un couteau si tu ne sais pas l'utiliser.

      Et quand tu sais utiliser ton couteau tu n'a pas besoin de tuer ton adversaire.

      tu essaye d'une manière général d'attendre l'attaque, et plutot que t'attaqué a la gorge tu t'attaque au bras ou à la jambe qui est venu te chercher. c'est plus difficile mais faisable.

      après s'etre prit un couteau dans le bras l'agresseur va dans 99% du temp laisser tomber, et si c'est lui l'agresseur il ira rarement porter plainte à la police...

      pour ce qui est du tuto j'ai envi de dire instructif... mais un peu pretentieu!

      dire que votre position de garde est invarible c'est quand meme assez prétentieux. il y a des dizaine de garde avec un couteau personellemnt je trouve que la votre est une garde tres agressive, cela ressemble plus a une position d'attaque. le fait d'avoir le couteau dans la main avant permet d'attaquer tres facilement mais vous expose enormement!

      bref il existe plusieur manière de manier des coutaux et aucune d'entre elle n'est universel. ce n'est que mon opinion, mais perso j'ai une technique de combat tres differente beaucoup plus defensive et jusqu'a la ça a toujours bien marché à tel point que je gagne bien 50% du temps mes combats d'entrainement contre mon prof de KravMaga ( sport spécialisé dans la defense main nu contre couteau).

      Supprimer
  2. j y vois plus un system d' attaque que de défense, mais en combat

    rapprocher si l adversaire ne comprend rien et est aveugle dans sa rage

    mieux vaut que l autre tombe que soit, et la justice on verra après ses des détaille

    quant vient le temps de protéger sa vie.

    RépondreSupprimer
  3. c'est exactement, ce recul, ce que je n'ai pas fait, je suis une cloche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela dit, je voudrais toutefois ajouter un bémol ! il faut des années pour intégrer physiquement les gestes justes, surtout en situation réelle !

      Supprimer
  4. Comme d'habitude Pierre, simple, rapide et efficace, le rendement a l'état pur.
    Spock

    RépondreSupprimer
  5. Incliner sa tête vers l'avant comme elle le fait est une hérésie. Je ne parle même pas de sa sortie face à une arme à feu qui ne serait même pas crédible dans un scénario de film. On est très loin de l'expertise de Vladimir Vasiliev qu'on a vu dans les articles précédents.

    RépondreSupprimer
  6. Renseignez vous sur Guillaume Morel, ses techniques de combat au couteau ont fait leurs preuves, merci pour le blog , bonne continuation !

    RépondreSupprimer
  7. Interessant... sauf que laisser sa main a la meme auteur que sa lame...y a un gros risque de se couper avec sa propre lame... ce qui serait disons le....très con..

    RépondreSupprimer
  8. Effectivement c'est un système basé sur la riposte immédiate et donc plus réellement sur la défense.

    Ce système est très lacunaire et n'est efficace que contre des agresseurs d'un niveau de combat très bas ou sous influence d'une substance vénéneuse.

    Un véritable combattant gardera ses distances en voyant le couteau et attaquera sa base qui n'est pas si mobile que cela, il suffit de regarder son pieds arrière qui est complètement désaxé.

    Cette technique me rappel une méthode de combat de l'armée nord coréenne d'avant guerre ...

    Je ne conseil vraiment pas cette technique ... Trop de vecteur flous donc pas assez de contrôle de l'adversaire ... et gros risque de surévaluation de son potentiel surtout en mode survie ...

    RépondreSupprimer
  9. Faut d'abord la coordination en premier avant de penser a attaques ou défense aux couteaux , une fois que vous aurez maitriser vôtre coodination , vous pourrez créer votre style mais en etant realiste et logique , en général,la coordibation et à peu près la mêmes coudes ,rotation hanche, pivots talons avec les tecniques de batons , avec des notions qui diffèrent ..

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes sont autorisés.