28 septembre 2015

Quand la musique va s'arrêter (3/3)

Le type d'embuscade décrit dans la seconde partie, et une centaine de variations sur le même thème, auront finalement accompli ce que la police ne pouvait faire :

Mettre un terme à des émeutes de manifestants violents faisant de nos rues et de nos routes des zones mortelles infranchissables.

Les candidats potentiels comprendraient alors rapidement qu'il est suicidaire de se regrouper et de s'engager dans des actes de violence, tant une réponse immédiate et définitive pourrait surgir à tout moment sous la forme de tirs venant de centaines de mètres...



Un tireur muni d'un semi-automatique ou d'une carabine à lunette serait capable de briser à lui tout seul une émeute de taille moyenne. Méditez cela, et prévoyez en conséquence !

Beaucoup de citoyens devront le moment venu transporter des armes dans leur véhicule, de sorte qu'ils aient au moins une chance de se frayer un chemin au cas où ils se retrouveraient coincés dans une émeute. Si leur véhicule est arrêté en dehors de la zone de turbulence, ils seraient alors en mesure de diriger un tir précis sur les émeutiers à quelques centaines de mètres de là.

À l'intérieur du rayon fatal des cent mètres, les conducteurs et leurs passagers malchanceux seront toujours tirés hors de leurs voitures et brutalement violés, mais la probabilité d'embuscades à vaste échelle lors de grandes manifestations de rues sera beaucoup moins fréquente une fois que les représailles à distance deviendront une réponse systématique.


LA RÉPONSE DU GOUVERNEMENT À L’AUTODÉFENSE


Là où ils seront incapables de répondre rapidement ou efficacement aux exactions des émeutiers, la police et les instances officielles réagiront vigoureusement contre les attaques meurtrières mais limitées des brigades d'autodéfense. Ces embuscades de tireurs d'élite et autres tactiques anti CPF seront classées comme actes de terrorisme domestique et assassinats en masse par les responsables gouvernementaux et les médias traditionnels.

Les vidéos diffusées en boucle des caméras urbaines montreront quelques-unes de ces brigades près de leurs véhicules, appuyées par les programmes de reconnaissance faciale et autres moyens techniques. Quelques premières arrestations pourraient être effectuées. Mais bientôt, les forces d'autodéfense vont s'adapter à la pression croissante qu'elles subissent en devenant plus intelligentes dans leur camouflage, en utilisant des voitures volées, des faux uniformes et des masques lors de leurs missions. Il n'y a qu'à voir ce qui se passe au Mexique de nos jours pour avoir une idée sur la façon dont ce type de sale guerre est menée...




Finalement, l'armée elle-même pourrait être appelée à la rescousse pour éteindre les brasiers sociaux qui dévastent nos villes, restaurer l'ordre et la sécurité, pacifier les masses en colère, nourrir les millions d'affamés, faire en sorte que les infrastructures vitales fonctionnent à nouveau, et tout cela dans une douzaine de Beyrouth, Sarajevo et Mogadiscio français à la fois.

Je leur souhaite d'ores et déjà beaucoup de plaisir...

Quelques centaines de membres actifs de l'IRA se sont joués de milliers de soldats britanniques dans leur petit coin d'île durant des décennies. Les mêmes ratios ont plaidé en faveur des talibans au cours de la dernière décennie dans leur lutte contre la puissance combinée de l'OTAN. Mettons de côté un instant les millions d'affamés en colère pris au piège dans les zones urbaines - et les conséquences désastreuses sur la sécurité qui en découlent - et considérons maintenant la réaction officielle à l'autodéfense séparément. Il est peu probable qu'une quelconque combinaison des forces de police locales et régionales, celles du maintien de l'ordre en général, ou même des troupe d'active de l'armée puissent neutraliser ou éliminer des milliers d'anciens soldats, survivalistes, chasseurs, et autres patriotes essayant d'assurer la sécurité de leurs compatriotes avec leurs propres moyens.

Des milliers de français sont déjà beaucoup mieux armés et entraînés que les quelques centaines d'IRA ou de talibans ne l'ont jamais été. Par ailleurs, il ne faut pas croire que la police et l'armée opéreraient à partir de bases sécurisées, leurs familles vivant à l'abri à des milliers de kilomètres dans une zone retranchée. Dans ce scénario, il n'y a pas de zone retranchée, et chaque membre de leur famille devrait faire face au danger d'éventuelles actions de représailles émanant de l'une ou l'autre des parties belligérantes, partout et à tout instant.

Dans cet environnement hyper dangereux, des lois nouvelles interdisant le port d'armes à feu dans les véhicules ou sur soi seraient ignorées, en tant que diktat illégitime de la dictature, à un moment où ces dernières seraient plus que jamais nécessaires. Les membres de la police ou des forces armées menant des fouilles aux postes de contrôle seraient eux-mêmes devenus des cibles pour les tireurs d'élite des groupes d'autodéfense. Servir dans ces factions "anti-armes" serait considéré comme rien d'autre que de la trahison pure par des milliers de concitoyens qui ont fait le vœu secret de défendre la République ou de servir leur pays. Les politiciens qui n'auraient pas agi dans l'intérêt de la sécurité de leurs électeurs - comme les principes de loi leur commandent normalement de faire - seraient également visés.




Un guerre épuisante du chat et de la souris avec la police ou l'armée au milieu à essuyer les feux des deux côtés pourraient durer plusieurs années, et transformer de nombreuses villes françaises en un véritable enfer. N'oublions pas les leçons de l'histoire : quand l'armée britannique a atterri en Irlande du Nord en 1969, ils ont été accueillis par les catholiques avec des fleurs et des applaudissements. Les "Tommys" étaient considérés au départ comme des gardiens de la paix sensés protéger de la violence protestante. Mais cela a très vite changé... Les arbitres bien intentionnés doivent souvent assumer le feu de tous les côtés. C'est aussi prévisible que le lever du soleil au matin. Pour quelle raison en serait-il autrement lorsque l'armée française sera envoyée dans nos villes pour briser les factions ethniques en guerre ?

Même après ces événements, il sera impossible pour les groupes ethniques en conflit de vivre ensemble ou même de se mêler pacifiquement. Trop de rage et de haine auront été accumulées de part et d'autre. Les nouvelles blessures resteront à vif et douloureuses de longues années, comme ce fut le cas après les deux guerres. La fracturation des zones urbaines, divisées par des No man's land, entravera la reconstruction économique pour de nombreuses années, tant que les corridors d'infrastructures critiques resteront insécurisés.

Finalement, de hauts "murs de la paix" comme ceux de Belfast, en Irlande du Nord, seront construits en dur là où les différents groupes ethniques vivent à proximité. Cela uniquement si le retour à des normes saines et civilisées de comportement sont restaurées dans nos vies, et que nous ne glissons pas vers un nouvel âge des ténèbres, une tyrannie sévère et permanente où les seigneurs de la guerre, l'anarchie ou toute autre issue désastreuse deviendrait la règle.

Les périodes sombres peuvent durer des siècles, après que les civilisations aient été emportées dans un tourbillon infernal. "Quand la musique se sera arrêtée, éteignez les lumières", disait Jim Morrison des Doors. Parfois, les lumières ne brillent plus pendant une longue période. Parfois, c'est la civilisation elle-même qui est perdue. Des millions de cartes de crédit affichant le message "Erreur" pourraient bien être l'avertissement de terribles transformations...

C'est une chose effrayante que d'essayer de transposer en mots l'avènement possible de la famine et de la guerre ethnique, de sorte que l'esprit soit forcé de ressasser divers scénarios tous plus douloureux les uns que les autres. Il est beaucoup plus facile de détourner les yeux et l'esprit de la laideur du monde à venir par des promesses politiquement correctes. Dans ces articles, sombres pour sûr, je décris une situation brutale de guerre civile ethnique qui ne s'écarte pas beaucoup des pires scènes de l'histoire récente des Rwanda, Afrique du Sud, Mexique, Bosnie, Irak, et de nombreux autres endroits qui ont connu divers types et degrés d'effondrement sociétal.

Nous déplorons tous les conditions qui pourraient nous conduire vers un tel résultat, et nous devons travailler sans relâche pour remettre la France sur le chemin de la solidarité véritable, de la paix et de la prospérité. Mais ne nous leurrons pas, la tâche est plus que difficile car ceux qui auraient le pouvoir et les moyens de remettre le pays sur les rails sont payés pour faire le contraire.




Souvent les gens qui me connaissent me demandent quand surviendra le chaos, croyant que le fait d'écrire sur la survie m'en donnerait une idée. Mais je suis pas membre des loges qui mènent le monde et ne possède donc aucune vue sur leur agenda. Les prédateurs apatrides qui nous gouvernent tiennent le devenir de notre société entre leurs mains. Ils ont la possibilité réelle de déclencher le chaos lorsque bon leur semble par le simple gel des transactions bancaires ou celui des prestations sociales. Puis de verser le sang en agitant les différentes ethnies qu'ils ont sciemment installées sur le territoire depuis quelques dizaines d'années.

De peur que ces deux scénarios ne soient pas suffisant, et comme ils ont vraiment en horreur le sang français - à moins qu'il ne coule en abondance - l'idée leur a pris depuis peu d'importer directement de vrais terroristes sur notre sol, comme si nous n'avions pas assez de ceux installés dans nos banlieues. Et c'est aujourd'hui par centaines qu'ils arrivent en barque et s'installent dans leur nouvel Eldorado, dans l'attente de passer à l'action. Mais ne nous y trompons pas : quel que soit l'événement déclencheur, qu'il s'agisse d'un ou plusieurs attentats d'envergure commis par ces nouveaux barbares ou d'un effondrement économique, le résultat sera le même et nous arriverons tout naturellement aux événements qui sont décrits dans les trois parties de cet article.

Si ces mêmes prédateurs choisissent de laisser pourrir la situation - qui leur est profitable à de nombreux égards - alors nous y arriverons aussi, par le simple fait de la croissance démographique exponentielle des allogènes et notre débordement irrémédiable, jusqu'à devenir un nouveau Pakistan. Cela prendra encore un peu de temps, mais nous y arriverons, je vous le garantis ; Il n'y a aucune échappatoire. Même si aujourd'hui tout cela vous parait totalement irréaliste, voire grotesque.

A moins qu'ils ne soient parvenus entre-temps à extirper tout instinct de survie de l'esprit des peuples européens.

La plupart d'entre nous souhaiteraient pouvoir remonter dans le temps, à l'époque bénie des "Tontons flingueurs" et des petits matins parisiens comme on les aimaient tant. Mais malheureusement, nous ne le pouvons plus. La France véritable a sombré dans les abysses ; Elle est à présent bien loin de notre vue, si ce n'est de nos mémoires. A en juger par les changements sociaux et culturels actuels, et leur extrême accélération, il est évident que nous avons dépassé le point de non-retour, du moins pour ce qui serait d'une issue pacifique.

A nous de nous préparer en conséquence...

31 commentaires:

  1. Même sans actions particulières de la "finance apatride", la combinaison des catastrophes provoquées par l’espèce humaine depuis qu’elle a, avec la maitrise des énergies fossiles, la capacité de modifier directement la biosphère (Anthropocène) a atteint un tel niveau qu'elle est devenue une « force géologique » majeure.

    Les vagues migratoires, avec ou sans terroristes, vont continuer car les conditions d’existence des régions naturellement les plus chaudes deviennent de plus en plus précaire à cause du réchauffement climatique. Les pays au nord ou au sud des tropiques, déjà saturés démographiquement n’ont pas les moyens de les accueillir faute de ressources alimentaires (par exemple la G-B est autonome alimentairement à seulement 30 %).
    Lorsque les énergies fossiles, en particulier le pétrole qui sert aussi pour l’agriculture intensive, deviendra une denrée rare et chère, cela compliquera encore plus les choses.

    Ce ne sera pas la fin de la civilisation mais la fin « d’une civilisation », la civilisation de l’énergie fossile.
    Cela pourra être la fin de l’espèce humaine si le réchauffement climatique augmente trop et trop vite.

    Quand cela arrivera-t-il ? Bonne question. Il y a tellement de facteurs qui interagissent qu’il est impossible de donner une date. Néanmoins, si vous voulez une date approximative, le rapport du club de Rome (1972) a vu jusqu’à maintenant ces prévisions se réaliser (pour un résumé avec graphiques daté : http://cartographie.sciences-po.fr/cartotheque/44_txt_analyse%20succinte%20du%20rapport%20Meadows.pdf).

    Ce qui est sur, c’est que le système capitaliste planétaire, a chaque crise financière ou naturelle perd de sa capacité de résilience, les coûts de reconstruction devenant prohibitifs.
    Comment cela arrivera-t-il ? Le scénario présenté ainsi est un scénario possible.
    Ce qui est aussi sur c’est que cela risque d’être sanglant, personne n’ayant envie de mourir.

    This is the end
    Voici la fin
    Mon bel ami
    Voici la fin
    Mon seul ami, la fin
    De nos plans élaborés, la fin
    De tout ce qui a un sens, la fin
    Ni salut ni surprise, la fin
    Je ne te regarderai plus dans les yeux... jamais
    Peux-tu peindre ce que nous deviendrons
    Sans limites et sans entraves
    Désespérément avides... de quelque... ... main étrangère
    Dans une... . contrée désespérée
    Perdus dans un désert Romain... . de douleurs égarés
    Et tous les enfants sont (devenus) fous
    Tous les enfants sont fous
    Dans l'attente de la pluie d'été
    Les abords de la ville sont dangereux
    (J Morrison)

    RépondreSupprimer
  2. Cela risque d'être pour bientôt :(
    http://www.lejdd.fr/Economie/Le-Nord-et-la-Seine-Saint-Denis-pieges-par-le-RSA-752883
    Des défauts de paiement des RSA = fort risque d'émeutes

    RépondreSupprimer
  3. Il est vrai qu'abattre un politocard couterait moins cher qu'un cpf. Avocats, juges, "humanistes"...On verra qui deviendra une espèce protégée.
    Après, si la flicaille ne peut pas frapper à la porte au moment voulu, il y a des dossiers pour refaire un Nuremberg. Mais effectivement, la désobeissance civile reste très valable, cf le voile désormais dans les moeurs alors qu'interdit à l'époque.
    cc

    RépondreSupprimer
  4. "La marche du vertueux est semée d obstacles qui sont les entreprises égoïste, que fait sans fin surgir l oeuvre du malin.
    Bénis soit il, l homme de bonnes volontés qui au nom de la charité se fait le berger des faibles,qu il guide dans la vallée d ombre de la mort et des larmes.
    Car il est le gardien de son frère et la providence des enfants Égarés.
    J abatterai alors le bras d une terrible colère, d une vengeance furieuse et effrayante,sur les hordes impies qui pourchassent et réduisent à néant les brebis de Dieu
    Et tu connaîtras pourquoi mon nom est l éternel, quand sur toi,s abattra la VENGEANCE DU TOUT PUISSANT."
    Archer!!!
    Je vous salut

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ha il en manquait un !! un illuminé ,je trouve que l'éternité et l'éternel c'est longuet sur la fin,précisément notre but c'est de le rencontrer le plus tard possible , l'éternel et de rectifier ses erreurs , en lui renvoyant avant la marchandise défectueuse (cpf et autres) ayant un vice caché

      Supprimer
  5. Une adresse svp pour commander des sacs mortuaire, pour aider Janus 2a c'est moi qui rince.....Madnox

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on va pas dépenser des sous pour des sacs Madnox,les cochons sont là pour ça de toute éternité, , ils mangent même ce qui est hallal !

      Supprimer
    2. Bonsoir à toutes et à tous.

      Bonsoir Janus 2a.

      Les pauvres bêtes! Ce que l'on ne leur ferait pas manger tout de même! J'espère que certains spécimens seront débarrassés de leur emballage, sinon comment voulez-vous que les cochons fassent leur office?

      En tout cas, cultivons notre humour, une vraie différence avec ces énergumènes
      bas de plafond qui, j'ai pu le constater à de nombreuses reprises, en sont pratiquement totalement dépourvus!

      Pour ma part, je me suis placé depuis longtemps sous l'empire de la raison.

      L'Occident prévaut!

      Supprimer
  6. Je voudrais si vous le permettez insisté sur un point développer dans cet article. Ceux qui ont créer cette situation sont les banquiers apatrides et leur laquais, nos politiciens.
    Le petit immigrés qui vient en bateau en France, n est pour rien dans cette situation, il en profite certe, mais il ne l a pas crée.
    Je pense que aujourd hui il faut tout faire pour que ses gens retournent dans le pays de leurs coeurs, et de culture. Pour que nous puissions regler entre nous la question des traitres a la patrie.
    Pour créer un lieu de résistance, il faut avoir un territoire libre, ceci est un constat de Lawrence d arabie qui avait aidé la guérilla Arabe contre les Turcs pendant la 1er guerre mondiale. L état laissera tomber les territoires non rentable, pour ne garder que ceux qui auront une valeur marchande dans un monde globalisé. Donc les campagnes ne seront pas pour l état un lieu a défendre, car la nourriture peu être importé pour moins chers.
    Pour remonter le morale des patriotes je voudrais vous posez une question....
    Que savent produire, fabriquer, créer, construire les CPF .....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nos vertes campagnes auront une valeur immense pour nos traitres qui voudront y caser tout les millionnaires esclavagistes d'enfants du tiers monde, révant d'une résidence dans notre beau pays tempéré et d'accord pour payer une fortune en impots locaux en lieu et place d'une population gauloise réduite à la misère !!

      Aux armes citoyens !
      etc ...

      Supprimer
  7. « Ils étaient près d’une trentaine. Ils ont mis leur capuche et ont frappé notre voiture à coups de batte de base-ball », raconte-t-elle. Et de souffler : « On aurait dit des chiens enragés. On a cru qu’ils allaient nous tuer ! »
    http://www.ledauphine.com/faits-divers/2015/09/29/on-aurait-dit-des-chiens-enrages

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toute ressemblance avec les hypothèses formulées sur ce blog serait purement fortuite.
      C'est là que ces automobilistes auraient apprecié une equipe de soutien pour faire un peu de nettoyage. Mais bon, on est encore en état de droit, hein...

      Supprimer
  8. Entre les mystiques, les déclinologues, les Madame Soleil du néant, y en a t-il un qui sait se servir d'une pétoire, qui s'en servira le moment voulu pour reprendre le pays des mains des (au choix)?
    Je ne crois absolument pas à une reconquista, mais à la violence qui nous permettra, au pire, de garder un quartier propre et de garder nos ressources; au mieux de regagner notre pays et sauver notre race, pas par un mouvement concerté mais par une multitude de taches d'huiles chères à Lyautey.
    Dès que vous êtes prêts, appelez moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es déjà en retard.
      ;)

      3615 déjà prêt.

      Supprimer
    2. Mieux vaut tard que jamais .... pour certains. D'autres peaufinent leurs préparations depuis pas mal de temps. Et oui, certains savent de servir de leurs " pétoires ".

      Supprimer
    3. "Anonyme30 septembre 2015 09:36",

      ...<<...Dès que vous êtes prêts, appelez moi.>>... qu'il dit l'anonyme! ;)

      Cordialement, B. ...

      Supprimer
    4. Ben oui, j'ai l'impression que dans mon coin, il se passe rien, donc si vous avez des projets autour de Paris, appelez-moi.
      cc

      Supprimer
  9. ils en arrive encore plein :Fabrice Leggeri, directeur de Frontex, l’agence européenne de surveillance des frontières, a mis en garde dès le 1er septembre face à un vaste trafic de vrais-faux passeports syriens.

    Le ministre allemand de l’Intérieur, Thomas de Maizières, a vivement dénoncé ce trafic permettant à des migrants économiques venus du monde entier de se faire passer pour des réfugiés politiques syriens.

    Le ministre a souligné que beaucoup ne parlaient pas arabe.

    Jusqu’au début de la guerre contre la Syrie, les authentiques passeports syriens n’étaient pas imprimés en Syrie, mais par l’Imprimerie nationale française. De facto, la seule puissance capable de fabriquer de vrais-faux passeports syriens est la France.

    RépondreSupprimer
  10. Encor un bon article dans cette très bonne série bien que je ne partage pas tous les points de vue (vive la liberté)
    En tant que fraçais des DOM TOM(et donc nègre) vivant en banlieure, certains propos ne peuvent que me déranger mais le fond des articles étant pertinant j'ai fini par laissez couler n'étant pas la changer les points de vue.
    Cependant je ne peux m' empécher de penser à tous ces jeunes banlieusards aux allures de CPF (je sais toujours pas ce que ça veut dire) qui en ont entre les oreillles et qui se rendent bien comptent que ça pue (si si ça existe). S'ils se retrouvaient sur ce site, cherchant des conseils pour débuter (ou amélirer) leur préparation, je pense qu'ils ne pourraient penser qu'une chose : je suis dans la merde !!!!!!!
    Alors il ira chez le médecin, prendra son certificat médical et ira dans le premier stand de tir pour mettre en application tous les conseils qu'il aura trouver ici. Les nouvelles allant vite en banlieue, la moitié de son quartier viendra lui poser des questions, ensuite la moitié des curieux ira au stand et la moitié des courageux prendra une license. Une bonne moitié des licensiés ayant un casier, il ne leur sera pas possible d'accéder à la détention d'armes légal mais peu importe, l'un d'entre eux à un cousin qui est dans l'import de spécialité divers et varié venant des pays de l'Est (et d'ailleurs d'ailleurs). Vu la densité de populaiton en banlieue parisienne par exemple il se pourraient qu'il y ait une armée en train de se préparer tout ça parce que les projets de "nettoyage" de certains leurs ont fais peur.
    Alors je vois déjà arriver les "pro-nettoyage" avec leurs commentaires appuyé par des articles de presse relatant la dernière rixe dans une banlieue commise par des CPF (je sais toujours pas, pourtant j'ai cherché sur le site) mais la plupart de ces gens sont agacés comme tous de la situatuion de notre pays.
    Tout ceci pour dire que partout en France (et ailleurs), c'est l'espèce "dirigeante" qui a voulu et créé la poudrière ou nous vivons et que nous en sommes tous victimes. Ce sont ces mêmes personnes qui provoquent des conflits dans le monde en finançant tel ou tel psychopathe, et c'est nous qui devons nous demmerder avec les crises qui en découlent (crise sanitaire, migratoire, humanitaire...).
    Vu le niveau de réflexion du site et des intervenants, j'aurais pensé que cet axe de réflexions serait plus présent...
    Cela dit, a toutes l'équipe continuez, j'ai appris beaucoup sur ce site (je savais pas que j'aimais le tir par ex. :-) ).
    Vié Nèg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à toutes et à tous.

      Bonjour à vous, anonyme du 1er octobre à 16H24.

      Je me dois de dire que même si cela n'est pas ce qui ressort le plus ici, beaucoup de français d'origine européenne, disons " les blancs", qui fréquentent le blog de monsieur Templar, savent faire la distinction entre les " CPF" ( signifiant les " Chances Pour la France", appellation ironique désignant cette frange débilitée de notre jeunesse, essentiellement concentrée dans certaines villes ou quartiers de villes de banlieue, si j'ai bien compris. En somme, un nom de code bien pratique, même si quelque peu simplifiant) et les français, de toutes carnations, ayant une vision " occidentale" de ce que ce monde pourrait ou devrait être.

      En tant que français extra-continental, j'imagine que vous-même, ayant posté ici, et étant donné la teneur de votre message, vous sentez concerné par les événements à venir. L'histoire est en marche, comme toujours. En ferons-nous partie, et de quelle façon, c'est sans doute, on me corrigera le cas échéant, un des sujets les plus essentiels et discutés ici!

      La préparation et la tournure n'ont pas de couleur de peau. Malgré tout, vous savez que beaucoup de difficultés trouvent leur origine dans cette jeunesse bigarrée, en région parisienne ou ailleurs... en cela plus ou moins habilement instrumentalisée par nos " élites"...

      Une conséquence malheureuse de cela? La difficulté pour les français " blancs" de séparer le bon grain de l'ivraie... Comment accorder sa confiance à une personne dont l'apparence nous fait douter de l'honnêteté?

      C'est une réalité bien terrible: la couleur, l'origine ou l'attitude ne sont pas des indicateurs très fiables, mais qu'aurions-nous d'autre, si d'aventure, nous devions évaluer une personne en un instant?

      Etant père de deux enfants métisses, je suis avec eux, le cul entre deux chaises! Mais cette instabilité est une richesse, une force, pour trouver des voies et avancer, malgré tout!

      Cordialement. L'Occident prévaut!

      Supprimer
    2. vié neg bonjour, je ne crois pas que personne ici ne doute qu'effectivement les responsables du merdier en cours et à venir sont bien les soit disant élites et la finance internationale apatride dans ce qu'elle de plus dangereux pour l'humanité,Pierre Templar s'en est fait l'échos a maintes reprises.Alors effectivement comme j'en avais fait part a hamli en son temps , il se pourrait que les viscicitudes des temps et les circonstances malheureuses à venir que nous réprouvons , fassent que les confrontations vous obligent à choisir un camp,cruel dilemme j'en conviens,mais je crains qu'il n'y ait pas d'échappatoires sauf a s'expatrier ,espèrons simplement que cela n'arrive pas et que si cela survient que ce soit le plus tard possible et si possible jamais

      Supprimer
  11. @ Vié nég

    Mon pote, le drapeau bleu blanc rouge il est pas fait pour les chiens.
    On s'y retrouve où on y meurt.
    (Il y a eu une république en Haiti avant que cela n'arrive en France et le Kapitalisme se fout pas mal de notre couleur de peau et de notre provenance pourvu qu'on s'entre-tue)

    Bonne chance.

    Laurent

    RépondreSupprimer
  12. Les DOM TOM sont un dilemne: Français avant les Savoyards, ce sont les meilleurs gardiens de notre langue, de nos traditions et de notre spiritualité. Cependant, ils ont une fâcheuse tendance à rejeter violmemment le Blanc au profit de leurs bourreaux qui les ont vendus, à savoir les ancêtres de nos CPF.
    Pourtant, avec une solide éducation, les membres des DOM TOM sont fiables et très solides. Malheureusement, on préfère montrer les semi-sauvages qui n'auraient jamais eu le loisir de vivre jusqu'à nous sous le joug arabe, puisque les esclaves mâles étaient systématiquement castrés (comme ça, pas de témoins).
    Rejetez le lien avec l'afrique et vos bourreaux, votre culture est française en tout point: votre accent vient du normand, votre cuisine vient de France, votre rhum est issu des méthodes charentaises. A vous de montrer que vous êtes fier de cet héritage, comme nous sommes fiers de ce même héritage.
    Pour rappel, le nègre est feignant, le breton alcoolique, le nordiste incestueux, l'alsacien un peu traître, le provençal un peu menteur, le parigot un gros con et le corse susceptible, autant dire qu'on tombe tous sous les coups de la sharia...
    Si ti nèg rod carapate a nou, nou totoche a lu. Si lu lé bon dalon, nou lé ansam.
    cc
    cc

    RépondreSupprimer
  13. bonjour à tous!
    dans une autre vie, j'ai eu des camarades polynésiens, martinicais , réunionaisdans certaines missions. et j'etais bien content de les avoir avec moi.
    mais ce n'est pas une obligation que d'etre noir pour etre créole, ce qui signifie né dans les iles. les Arawaks et les caraibes ont disparus. des français de toutes régions ont suivi beaucoups de Bretons , de Normands , de Saintongeais, d'aunissois, de Basques.
    c'est comme ça, je n'y puis rien changer, d'autant plus que ma famille n'est Française que depuis moins d'un siècle (mais par le sang versé).
    donc la culpabilisation ou ses tentatives me glissera dessus comme la pluie sur les plumes d'un canard.
    pour en revenir au sujet, la vie dans les banlieues , j'ai connu, je connais encore!.les CPF ou zombis, je connais.
    simplement la vie est faite de choix et on a toujours le choix, comme disait Lev Davidovitch Bronstein qui a fait beaucoups pour la promotion du piolet de montagne comme argument politique :"choisis ton camps , camarade"!
    en supposant qu'il se trouve actuellement 15 000 AK 47 en France avec les munitions , je ne doute pas , helas de ce qui se passerait en cas de chaos. pillages suivis de carnage pour faire court, vu que tout est expliqué plus haut.
    il y aura des innocents de tués, mais ce sera la guerre civile, la pire.
    tous nous voyons les evenements se précipiter, nous n'y avons pas prise, du moins pas avant décembre avec un peu d'humour.
    nous avons notre civilisation à proteger, ce ne sera pas la premiere fois qu'on voudra nous imposer une autre.
    certains feront le choix de collaborer, d'autres résisteront, la majorité attendra en tentant de survivre, l'histoire se refera encore .meme en bégayant!
    bonne préparation à tous, Herman Stoss !

    RépondreSupprimer
  14. entre le piolet de Trotsky et le 12 mon choix est fait,quoique par derrière et subrebtissement,ça doit encore fonctionner,mais j'irais pas me prendre pour jean Mineur dans les banlieues avec un engin pareil!!!

    RépondreSupprimer
  15. Ma famille, arrivée de Suisse vers 1890 est rapidement devenue "française par le sang versé" en 14-18.

    Ayant fréquenté quelques opex, sous le treillis centre-Europe français, il n'y a pas de "couleurs de peau", juste un sang qui coule rouge pour tous et une solidarité qui dépasse toutes explications pour une "certaine idée de la France".

    Le tri se ferra de lui même et nous aurons des surprises dans les deux sens. Les CPF seront pour certains plus blancs et avec des familles françaises depuis bien plus longtemps que la mienne.
    D'autres, à la peau plus colorée, seront dans nos rangs parce que nous aurons en commun le même sens de la liberté et de ce qu'était la France. Un truc imparfait mais qui avait trouvé une certaine forme d'équilibre par la force de l'intégration. Né à Paris, Ouagadougou ou Hanoï, nos ancêtres s’appelaient Astérix et Obélix.

    Pour ma part, seul les actes compteront a ce moment là.
    Il faudra effectivement choisir et ce choix sera personnel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu, tous les français ne sont pas gallo romains...Il y a des franciques, des alémaniques et des alsaciens dans le nord est...
      Mes ancêtres sont plutôt des barbares Francs que des gaulois ou des romains...
      Mais pour le reste, je suis ok...

      Supprimer
  16. http://www.ledauphine.com/drome/2015/10/02/nous-sommes-en-plein-cauchemar

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a failli se passer la même chose à une collègue, dans un tunnel de retour de boite de nuit.
      Heureusement qu'elle a fait marche arrière...
      Bientôt ça sera comme en Algérie, on ne pourra plus sortir la nuit sans risquer un coup de couteaux.
      Beaucoup de jeunes la bas qui se sont risqué la nuit gardent encore des cicatrices dans leur dos ou épaules...
      Je suis quand même surpris par la naïveté de ces gens à s'arrêter au milieu d'une bande de zombies...

      Supprimer
  17. merci pour l'article et courage

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes sont autorisés.