14 septembre 2020

Le chaos, la rue, la résistance

"La seule façon de contrôler une population est de tuer suffisamment pour que les autres soient terrifiés et se soumettent...

Mais ce n’est pas vraiment le contrôle qui est l’objectif, c’est le meurtre."

C'est en lisant la traduction d'un article de Robert Gore que me sont venues les quelques réflexions que je vous propose aujourd'hui.

Elles reprennent et développent certaines de celles exposées dans mon dernier article. Il ne s'agit que de réflexions personnelles, dont je vous laisse le soin de valider ou non la pertinence...



Ils veulent nous tuer.

Relisez la citation de l'auteur. Elle paraît énorme n'est-ce-pas ? Trop énorme sans doute pour y adhérer de premier abord.

"Non, ce n'est pas possible !" répondrait une personne sensée, à peine un peu naïve. "Comment des gouvernements élus pour défendre nos intérêts pourraient-ils décemment vouloir nous tuer ? Moi-même, je voudrais ne pas y croire. Et pourtant.

Pourtant, TOUT s'éclaire une fois que l'on ose admettre un tel postulat. Tout ce que nous avons vécu ces derniers mois, et tout ce qu'ils nous réservent a l'avenir. Ce que nous vivons maintenant, et ce que nous vivrons bientôt.

Comme le dit si justement l'auteur :
"Après presque cinq mois de ce qui était censé être deux semaines de mesures de confinement prétendument vendues comme nécessaires pour « aplatir la courbe », il est évident que les mesures de confinement sont destinées à empêcher l’immunité des troupeaux, à maintenir les gens à l’abri du soleil et de l’air frais, deux éléments qui renforcent le système immunitaire, et à accroître l’isolement et la solitude, qui l’affaiblissent. En d’autres termes, ils sont conçus pour aggraver l’épidémie. Si vous êtes surpris... bienvenue dans la réalité."
Et pour les quelques millions de personnes qui s’accrocheraient encore à l'illusion désespérée que ces mesures ont quelque chose à voir avec la santé et la sécurité :
"Tout est question de pouvoir et de contrôle, c’est pourquoi leurs partisans ne s’intéressent pas aux recherches qui démontrent que leurs mesures sont inefficaces ou contre-productives... L’objectif souvent non avoué du pouvoir et du contrôle est la mort. C’est plus facile à voir lorsque les émeutiers sont autorisés à piller, détruire et assassiner en toute impunité."
Tout cela ne vous rappelle rien ?

La gestion du Covid par nos autorités et le vaccin-poison à venir, la submersion migratoire, le laxisme honteux dont bénéficie la racaille, l'empêchement de la légitime défense, la répression systématique des innocents à la place des coupables, pour ne citer que les plus flagrants... Tout se tient et procède de la même volonté : celle de nous tuer.

Mais comment voulez-vous faire admettre une telle chose aux 80 % restant de la population ?




La voie de la rue


Pour le citoyen très moyen formé au marxisme culturel depuis le plus âge et digne héritier de ses ancêtres décérébrés de 89 puis de 68, la rue constitue le terrain de prédilection où exprimer ses revendications, quand bien même elles seraient fondées.

Autant dire qu'il ne s'en est pas privé jusqu'à présent, pour des résultats en général calamiteux. Ce qui ne l'empêche pas de continuer, quitte à y laisser un œil de temps en temps, avant que de repartir pour un deuxième round dont lui seul décidément semble ne pas être capable de subodorer le résultat.

Si vous me disiez qu'un bataillon de légionnaires enfouraillés prêts à en découdre allaient défiler chefs en tête à vos côtés, là, je commencerais à vous croire. Peut-être même - et je dis bien peut-être - que j'irais alors défiler avec vous. Mais tant que vous me présenterez des nounours armés de belles paroles et d'illusions délétères, ce n'est même pas la peine d'essayer de me convaincre, ni même de m'en parler.

Allez-y, descendez brailler et gesticuler, mais sans moi. Parce que je ne suis pas stupide au point de marcher dans vos combines, et que vous allez vous en prendre plein la tête.

Quand je vois ces fameux YouTubeurs Quebecois qui se gargarisent de leurs 100.000 abonnés, et font croire à ceux qui les suivent qu'ensemble ils pourront changer le monde en défilant dans les rues, je ne sais pas si je dois rire ou pleurer. Ou encore ces Allemands récalcitrants, même s'ils paraissent plus nombreux.

Ce qu'ils oublient tous, c'est que le jour où leur adversaire aura décidé de siffler la fin de la partie, ils se retrouveront face à un mur de scaphandriers armés jusqu'aux dents, bien décidés à leur faire passer l'envie d'exercer leur illusion de liberté.

Si vous en doutez encore, voyez donc ce qui se passe à Melbourne en ce moment, ou en Nouvelle-Zélande. Une tyrannie hallucinante au quotidien, des citoyens terrorisés, alors qu'il s'agit de pays parmi les moins touchés au monde ! Ce n'est rien d'autre que ce qui nous attend.

Souvenez-vous, quoi que nous tentions, nous aurons toujours 80 % des gens contre nous. Pourquoi ? C'est simple, et pour deux raisons. La première est qu'une grosse partie sont des gauchistes dans l'âme. Même si pour beaucoup, ce n'est pas vraiment leur faute vu que le système les éduque à le devenir depuis la maternelle. La deuxième, et sans doute la plus rédhibitoire, étant que la plupart des gens sont juste trop cons pour prendre conscience de la réalité cachée.

Il n'y a qu'à voir les résultats des élections, qu'elles soient locales, régionales, ou nationales. Ce sont toujours les plus tarés et les plus néfastes qui passent et repassent. Systématiquement, malgré les résultats visiblement catastrophiques de leur gestion précédente.

Bien sûr que le système est verrouillé. Bien sûr que les esprits sont formatés. Mais pour autant que je sache, rien n'empêcherait ceux qui votent encore de changer la donne en glissant le bon bulletin. Malheureusement, ce n'est jamais ce qu'ils font. On juge un arbre à ses fruits. Et les fruits sont pourris parce que c'est l'arbre lui-même qui est pourri.

Souvenez-vous des présidentielles en 2002 : 80 % pour la chienlit, 20 pour l'ordre et la justice. Je vous l'ai dit, 80/20, toujours en notre défaveur. On en sortira jamais.

Et pour les naïfs qui croiraient encore à un sursaut patriote de la police ou de l'armée, sachez que les proportions chez eux sont les mêmes, malgré ce que certains voudraient nous faire croire. Sans parler de leur hiérarchie qui est logée à la même enseigne, si vous voyez ce que je veux dire.

Alors que faire face à la tyrannie, si la rue n'est qu'une voie sans issue ? La question est difficile, et je n'ai pas forcément la réponse. Ce qui me semble plus facile, par contre, est de savoir ce qu'il ne faut pas faire.




La bonne stratégie


Nous sommes en guerre, comme a dit l'autre si justement, mais une guerre asymétrique. Par manque d'expérience et de stratégie, l'immense majorité des gens qui se révoltent - même s'il arrive parfois qu'ils aient de bonnes raisons de le faire - pensent qu'ils peuvent et doivent affronter leur adversaire de face, comme nos Poilus de 14 avant de se faire laminer par les mitrailleuses ennemies.

C'est d'ailleurs la raison pour laquelle ils perdent et se font éborgner. Ils descendent sur le champ de bataille la fleur au fusil, croyant que leur seule bonne foi accompagnée de quelques vociférations suffiront à changer la donne.

On pourrait en dire autant, même si c'est très regrettable, de celui qui se croit obligé de prendre la défense d'une donzelle en train de se faire malmener par des "chances" locales, à un contre cinq. Comme je l'ai rappelé dans un article précédent, cela consiste à raisonner en termes anciens (en l'occurrence, les règles de la chevalerie) dans un monde nouveau, sans s'adapter à la nouvelle réalité. Encore une fois, cela est plus que regrettable, mais vaut-il vraiment la peine de se faire fracasser la mâchoire pour un "bien" éventuel qui en plus, ne sera pas forcément perçu comme tel par son bénéficiaire ?

Le problème, c'est qu'une guerre asymétrique comme celle que nous subissons - gilets jaunes, honnêtes citoyens ou preux chevaliers - impose juste de faire le contraire.

Lorsque votre ennemi est supérieur en nombre ou en armement, vous ne pouvez prendre le risque de l'affronter à la régulière. C'est le principe même de la guérilla, qui est la seule réponse valable à la guerre asymétrique (voir dossier spécial n° 12-2) :
6. Ne jamais s’engager dans une bataille féroce à moins d’être en position de force, et donc en mesure de la gagner.
7. Éviter d’être cloué au sol par un ennemi supérieur en nombre ou en armement ; suspendre l’opération avant qu’une telle chose puisse arriver.

Deux des règles fondamentales qu'ont oubliées nos Gilets Jaunes et autres révoltés, avec les conséquences que l'on connait. Il ne leur reste plus qu'à comprendre par la même occasion que ceux d'en face ont été briffés pour causer le plus de dégâts possible, et que les commanditaires de ces derniers ne veulent ni plus ni moins que la mort de leurs ennemis, au sens littéral du terme.

Les magistrats véreux qui punissent l'honnête homme, les responsables d'associations mafieuses, les éborgneurs, les collecteurs d'impôts qui chassent le pourcentage, les gardiens de chèvres, les crapules en tout genre, les dealers, violeurs et autres niqueurs de la France... Tous ont des maisons qui brûlent et des choses auxquelles ils tiennent. Tous ont des os qui se brisent et des têtes qui se coupent. Pourvu que l'on frappe au bon endroit, et au bon moment.

La vengeance est un plat qui se mange froid. Tel est le principe de base qui doit guider toute action. Gardez-le en mémoire, et voyez ou revoyez l'excellent "Man on fire" de Tony Scott pour la mise en pratique. Un tel principe vous évitera les erreurs "à chaud" issues de la précipitation ou de l'emportement ; il vous donnera le temps de peaufiner votre stratégie de réponse, d'étudier l'adversaire, et de préparer votre matériel. Au final, il décuplera vos chances de réussite tout en limitant les risques et vous assurera que la leçon a bien été assimilée.

J'aimerais donner quelque exemple, mais la prudence m'interdit de le faire, en espérant que vous aurez saisi.

Fuyez l'affrontement toutes les fois que possible ; sauvez votre peau, quitte à passer pour un lâche sur le moment. Faites le dos rond, car il ne sert à rien de vous rebeller contre l'autorité, sinon à vous enterrer plus profondément. Gardez le silence, car tout ce que vous direz pourra être - et sera, soyez-en certain - retenu contre vous. Par contre, notez mentalement tous les détails, tout ce qui pourrait servir après : les visages, les noms, les signes distinctifs, les marques, les cicatrices, le regard... C'est aussi ça, la conscience de la situation.

Pensez en "guérillero" et souvenez-vous les amis, la vengeance est un plat qui se mange froid.




Voilà ce que serait à mon sens la meilleure façon d'agir pour l'instant. Notez que je dis bien "pour l'instant", car un jour, j'en suis certain, les événements nous donneront l'occasion et la possibilité d'agir à découvert. Mais en attendant ce jour, il importe en tout premier lieu de se protéger, de conserver nos deux yeux, entre autres, sans pour autant baisser les bras.

En agissant maintenant à la régulière, vous faites le jeu de l'ennemi. Vous marchez dans le piège qu'il vous tend, et réagissez de la manière qu'il espère. C'est l'inverse du principe d'adaptation, qui devrait guider les survivalistes que nous sommes dans nos actions et réactions en toute circonstance ; l'antithèse d'une stratégie valable de survie.

Résister à la tyrannie qui se prépare est une intention louable, voire vitale en fonction des enjeux, et mon but n'est certainement pas de vous dire que toute résistance est inutile. Mais à mon avis, se jeter délibérément dans la gueule du loup n'est pas une option viable de résolution des problèmes.

Quant à cet avenir, vous l'avez sans doute compris, je partage le même avis que Claude d'Elendil dans son dernier article : "Il n'y a plus rien à faire ou a espérer de ce monde qui a rejeté Dieu car il s'est lui-même condamné. Son suicide, instrumenté par des élites malveillantes, ne peut plus être enrayé"...

29 commentaires:

  1. c’est bien cela….ils veulent réduire la population, en tuer un certain nombre, et asservir les autres….
    tous le monde à vue les Guidestones en Georgie…..
    et ce pseudo virus est un prétexte pour arriver à leur fin…pour faire passer la crise financière, pour asservir et soumettre les peuples,mais inutile de rabâcher le synoptique à chaque fois, ceux qui ne veulent toujours pas voir, resterons aveugle à jamais…
    concernant les manifs , la voie de la rue, c’est grillé, terminé.
    Adopter la bonne stratégie, oui, comme cité dans ce texte, la Guerilla, semble véritablement la solution, reste à définir les objectifs,
    comment peux t’on limiter, ou éradiquer les actions de nos dictateurs ?
    tout ce méchant monde est basé sur Big brothers, qui lui même est basé sur l’énergie…
    supprimer ou limiter cette énergie , est une solution?

    Tiens ! une coupure d’électricité … y’a plus de TV…comment vas t’on faire ? il vas falloir réfléchir par nous même ? on vas s’ennuyer ? on pourrez faire un jeu à plusieurs , et recouvrer la socialisation ? re prendre contact avec les autres…
    Oui, mais non, c’est tout le contraire de ce qu’ils veulent à en juger la dictature du coronacircus…

    Serte , sans énergie, ce serra le vrais début du Chaos, pour la grande majorité du troupeau, mais pour EUX aussi…
    Pour nous, survivaliste , décroisant, résiliants, la gène serra moindre car nous sommes préparé.
    mais Big brothers ne pourra plus oeuvrer, coupé de ses principales sources de communications, émetteurs, relais, TV, caméra, systèmes de reconnaissance et de surveillance, plus de banque, plus d’ impôts, …imaginez la suite…..
    Imaginez un monde sans la Télévision, la radio, les journaux…exit la désinformation, et éveil des consciences ?

    Les « Guérilleros » devrons rester en contact grâce à un système de communication qui ne serra plus basé sur le Net, le téléphone…le tamtam, les signaux de fumée reprendrons du service avec la Cibi, et les PMR….
    Voila ma réflexion,
    robin

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour P.Templar.
    Que pourrait dire d'autre ( autre que cet article ) un scorpion qui se respecte , pas rancunier.....mon œil ( sic ! ) mais de la mémoire !
    Avant et après cahos....
    Rien d'autre à à ajouter.
    À retrancher, qui le sait ? Qui vivra verra....
    Cdlt.
    Vianney.

    RépondreSupprimer
  3. Une règle essentielle de la guérilla, peut-être la plus importante: passer inaperçu.
    Ce qui, compte tenu des technologies actuelles, demande de plus en plus de réflexion et de discipline.

    RépondreSupprimer
  4. Excellent article, vraiment excellent!
    Je suis en accord avec lui à 100%, à présent.
    Avant, il m'arrivait de gesticuler; aujourd'hui, je réflèchis et ma haine enfin maîtrisée nourrit une veangeance qui sera terrible, au moment opportun!
    Je ne peux en dire en plus.
    LMT

    RépondreSupprimer
  5. Ca fout les chtons mais c'est sûrement dans le vrai, inexorable, quand on voit l'évolution négative du monde dans laquelle on nous amène malgré nous. Difficile de se résoudre à manquer d'espoir et qu'on va inévitablement se fracasser sur le mur Pas de trou dans le mur? J'aime bien l'idée d'une absence totale d'énergie (extérieure, pas interne bien sûr)). Perso ça ne me dérange pas du tout, bien au contraire. Un black out total et durable serait peut-être notre meilleur atout. Pour le coup ce serait un beau reset mais pas celui qu'espère les satanistes. C'est peut-être là notre espoir.
    BZ

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la carte des tht est disponible sur le net depuis longtemps,.comme "un poisson dans l'eau"c'est la guerre assymétrique ,en tout point d'accord avec Pierre même si il y a 15 ans je n'y croyais pas ,cela semblait tellement fou et pourtant tout va dans le sens de la réduction drastique des humains sur deux ou trois générations,connaissant le pourquoi et en parie le comment plus rien de surprenant pour un "complotiste"

      Supprimer
    2. Bonjour Janus.
      2 ou 3 générations pour réduire drastiquement la population mondiale , dites vous , pourriez vous citer vos sources je vous prie ?
      Cdlt à vous lire en réponse.
      Vianney.

      Supprimer
    3. Bonjour Vianney , pas de sources la desus, quoique dans les mémoires de Rothschild ceci apparaisse en filigrane,ce qui me fait dire ceci c'est que nous avons a faire avec dans la stratègie a des Fabianistes et surtout dans la théorie des Frankistes ( rabin Jacob Frank)théorie a laquelle ils adhèrent a 100% .A partir du moment ou l'élimination de 90% de la population est admise le Frankisme prend toute sa place.Oui je sais il faut être complètement cinglé pour imaginer ce scénario de science fiction qui ira à l'échec dans sa réalisation,en attendant sa mise en oeuvre est bien effective après de multiples tentatives non pertinentes en Afrique,et aux Indes.Les techniques modernes donnent les moyens de réalisation a ce qui n'était que des théories mortifères religieuses hébraïques déviantes vers le satanisme;nous sommes bien loin du mode Cartèsien de pensée ,c'est l'antagonisme entre la science et la croyance,ces meurtriers en puissance sont des "croyants" avec la puissance du pouvoir que leur donne la richesse,(une sale vermine)ils sont prets a adhérer a toutes les convictions mêmes diamètralement opposées à partir du moment ou elles servent à la réalisation du but poursuivi ,ce qui déroute celui qui cherche à comprendre leur parcours.Il existe une bibliographie importante écrite par eux mêmes traitant du sujet ,cela dépasse le cadre de ce blog mais pour finir écoutons Billy the gate l'eugèniste "Il y a 6.8 milliards d'hommes sur terre,bientôt neuf.Si en fait on fait du bon boulot avec les nouveaux vaccins,les services de santé,la reproduction,on pourrait réduire ça de 10 a 15% dans un premier temps"( interwiew filmée en 2018 dans une uni )ersité Us ,j'ai la vidéo ).Bien cordialement

      Supprimer
    4. Vianney,une source parmi d'autres...
      https://www.youtube.com/watch?v=Q5DOSy7gzH8
      robin

      Supprimer
  6. Suite ,soucis informatique,pour le poisson dans l'eau pour l'instant il n'y en a pas assez pour un alevin,l'analyse de Pierre est la plus proche de la réalité,le seul élément qui ferait peut être bouger les choses est quand les licenciements feront des tables vides malgré les "aides" créant un large mouvement de vraie révolte,chaque couche sociale va être autrement laminée l'une après l'autre et le décès des baby boomer va grandement aider à la transformation de la société dans le mauvais sens ,il faut dire que les jeunes s'en foutent majistralement et sont prets , voir même soutiennent ceux qui vont leur couper les ailes avant que la crise de l'énergie, non maîtrisée ,les mette au tapis niveau 1850

    RépondreSupprimer
  7. Je suis d'accord avec ton postulat Pierre ! Et bien peu en prennent conscience ..... je rebondis sur les propos de François et l'un de tes articles : il va falloir s'évertuer à passer sous les radars :) Biz à tous

    RépondreSupprimer
  8. Passer sous les radars ?
    Même si l'on m'explique comment , je continuerai à douter fortement, très fortement ( et donc, pas de faux espoir qui contribuerait à endormir et baisser la garde ) de la realite de cette possibilité.
    Je crois en l'affirmation de Francois selon laquelle les technologies actuelles sont quasi omnipotentes! Il m'a convaincu.
    Je préciserai en ville surtout, question de moyens et d'hommes à moins de frais pour un résultat optimum ( manuel d'économie appliquée pour les Nuls ) .
    Si l'on est dans le trou du c.l du monde, certainement beaucoup moins....
    En montagne plutôt qu'en plaine donc .....
    Si les ondes des antennes relais téléphoniques ne passent pas, en montagne surtout ( j'en ai la preuve) , la 5 G le fera t'elle , en termes d'investissement , en ville meilleur rapport qualité / prix !
    Maintenant passer le plus inaperçu possible , on peut l'espérer ! en ville ? Bof !
    Les rafles, innocents pris au hasard, pour n'importe quel prétexte , me font douter fortement, demandons à la milice ...!
    Santa Anna qui a donne au lieu au film de Spike Lee est à 40/50 kms de chez moi.
    Un montagnard de ma bad me racontait que 2/3 résistants avaient mitrailles 4/5 hommes , en tuant 2/3 : résultat une colonne de 100 (?) allemands montait sur les sentiers , ratissant, mais le facteur temps aidant( en montagne, on compte en temps pas en kms ) ils ont évacué avant !
    Si j'étais reste en France , ma fiche des RG ne me laisserait aucune chance , les différents mots clés ( plutôt nombreux ) ferait chauffer au rouge l'ordinateur qui la ferait sortir tellement vite.
    Les moyens actuels mis en œuvre sont connus de beaucoup sinon tous sur ce blog. Alors quand on prend une amende pour un tract dans la poche, imaginez le reste....
    Pris dans un article précédent du blog , une solution possible ( pour combien de temps et avec quels moyens ? ) passer dans la clandestinité , peu faisable , question de mental avant tout, et je crois que l'instinct grégaire est trop developpe ( qui parlait d'entraînement ? ) .
    Dessine moi un mouton ....! Petit prince apeuré à l'idée de se retrouver seul : c'est quoi ce délire.....?
    À la difference le loup, animal solitaire par excellence, se retrouve en meute seulement pour chasser ( déclaration de maître Jacques Vergès ) .
    J'avais déjà écrit dans des commentaires, que le facteur temps était essentiel, qu'il fallait tenir bon en attendant sans faire de vagues ( la démarche relève d sa propre volonté plutôt que la passivité , comptant sur la chance pour ne pas être pris même si le résultat final , mourir, sera le même) .
    Pour des raisons non développées , la période de moins d'un an déjà citée sera resserrée à moins de 6 mois.
    Pourquoi?
    Parce que , sans autres détails !
    Des préparatifs à terminer sans perdre de temps.
    En l'état actuel des choses qui laisse peu d'espoir, quel sera l'événement , dans la surprise la plus totale, qui va faire s'écrouler le château de cartes ?
    Chacun voit. Chacun ( ou ce qu'il en reste) verra
    Mesdames , messieurs, faites vos jeux , rien ne va plus !
    La mise est.....sa propre peau et survie !
    À cette occasion , les surprises ne vont pas manquer, la comédie humaine , quel spectacle !
    Cdlt.
    Vianney.

    RépondreSupprimer
  9. C'est tout à fait mon point de vue et celui d'autres dont le suisse Eric Werner dont je conseille la lecture de son interview :
    https://cocardeetudiante.com/articles/vers-lautodefense-entretien-avec-eric-werner/?fbclid=IwAR1yxln1UjJCLLq4-O3IoR5uiE7Pmz6qyft69GeWWlJlSYzbjkc7XVErAGs
    Il est donc plus que temps de se réveiller afin d'éviter la fosse commune.
    Franck

    RépondreSupprimer
  10. C'est tout à fait mon opinion. Et pas seulement le mien ; je conseille la lecture de l'interview de notre ami suisse Eric Werner pour lequel l'ennemi principal est l'Etat :
    https://cocardeetudiante.com/articles/vers-lautodefense-entretien-avec-eric-werner/?fbclid=IwAR1yxln1UjJCLLq4-O3IoR5uiE7Pmz6qyft69GeWWlJlSYzbjkc7XVErAGs
    Bonne lecture !
    Franck

    RépondreSupprimer
  11. Il est encore temps de lire le manuel du guerillero urbain. Ou comment organiser des reseaux de hum copain ayant le même hobby....

    RépondreSupprimer
  12. Oui tout fout le camp, oui tout est plus difficile, oui tout le sera encore plus demain et après demain.
    Je suis d'accord avec la volonté affichée de se protéger et de protéger les siens contre les agressions qui sont et seront certainement barbares. Et je n'hésiterai pas une seule seconde, je suis préparé.
    Par contre je ne suis pas sur du diagnostic que vous apportez et les réponses que vous donnez à vos questions mais c'est un autre débat.
    Pour ma part, j'execre ces destructeurs et pillards qui sont des profiteurs comme les autres. Construire est ce que j'ai de mieux à faire. Même si c'est dans la douleur.
    Me préparer au mieux pour éviter ou repousser le pire et en tirer le meilleur !

    RépondreSupprimer
  13. Lucien Cerise disait que la meilleure solution est de récupérer son adversaire dans son camps et lui expliquer qu'il est en fait votre copain.
    Plus facile à dire qu'à faire quand une personne vous agresse avec un couteau.

    RépondreSupprimer
  14. Bonsoir à toutes et tous. Mon post est sous la forme d'une question et d'une demande de conseil envers vous toutes et tous. Nous sommes toutes et tous persuadés, sur le site de Pierre Templar, que dans très peu de temps le Gouvernement de notre pays va nous imposer: 1/ un test obligatoire en rapport avec cette escroquerie de covid-19 et en 2/ un vaccin (lui aussi obligatoire)...ce n'est qu'une question de mois, voire de semaines. Ma question et ma demande de conseils vis à vis de vous mes amis: Dans un premier temps, les populations seront dans l'obligation de venir se présenter dans les mairies/écoles/salles des fêtes/gymnases....pour le "testage". Ensuite arrivera la phase de vaccination obligatoire pour tous !!!!! Les mairies des villes et des "champs", ont toutes la listes des habitants...Le jour venu, il y aura probablement une chasse aux "récalcitrants". Je serais de ceux là. Ma question mes amis,(et étant de la campagne Bretonne): Quelle sera votre réaction, votre comportement...si les FDO se pointent à votre porte pour vous embarquer faire une vaccination ???? Pour ma part, et si j'en est le temps... cela sera: "sac d'évac/mon 12, et taille taille dans la verte". Merci d'avance pour vos commentaires et conseils. Kenavo, Didier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je devrais me taire, mais autant les prévenir : qu'ils prévoient tout de suite que beaucoup ne sont pas d'accord : Moi aussi c'est la verte :) Amitiés

      Supprimer
    2. Une solution pourrait être de se prévaloir de la Déclaration des Droits des Peuples Autochtones, votée par les Nations-Unies en 2007, avec la voix de la France. Cette déclaration prévoit dans son article 23 que "Les peuples autochtones [...] ont le droit d'être activement associés à l'élaboration et à la définition des programmes de santé [...] les concernant." Toute décision gouvernementale sur les vaccinations prise sans consultation spécifique du peuple français autochtone va donc à l'encontre de cette déclaration des Nations-Unies. Retournons contre nos adversaires leur thèse constante de la prédominance du droit international sur les lois françaises.

      Supprimer
    3. Bonjour à tous et à db29 en particulier .je vais essayer de répondre dans l'hypothese possible de vaccination obligatoire .dans un premier temps le code de la santé interdit de forcer un citoyen à recevoir une injection.pour ma part, il y a 15 ans je me fis vacciner contre la grippe.je ne l'eus pas mais mal fichu tout lhiver .je jurais qu'on ne m'y prendrait plus . En 1940, l'occuppant vainqueur fit convoquer tout detenteur d'armes de chasse à les deposer en mairie grace aux registres scrupuleusement tenus et non detruits grace à l'ignoble Laval. Bref les FDO de la campagne Bretonne(etant de Montroulez sur Quefleut) ne sont plus vraiement recrutés dans la ruralité et ne sont guere à l'aise dans la verte. (A mon opposé) ils seront je pense tres tres occuppés à se proteger eux meme avant d'aller nasser tout un village dont je pense que beaucoups iront baguenauder au mieux sinon trainer les pieds voire pire .il est evident que je choisirai la verdure ou la grande bleue de maniere à les semer et ils passeront vite à d'autres . Le probleme est que si cette situation s'eternise cela deviendra compliqué à moins qu un soulevement, une jacquerie, une bonnetrougerie se fasse écho. Tout est possible .mon sac et ma tenue sont prets. Mes zones de repli egalement. Si le grand barouf economique se produit avec des frigos vides par la suite , el populo sera plus compliqué à tenir sachant que pour une ville comme Nice il faut 3000 hommes pour la tenir au minimum; ce ne sont pas les 600 personnels recrutes prevus en plus qui suffiront . Donc comme precedemment, se tenir pret, rester informé,en forme en apparence homme gris avec ce qu il faut comme impedimenta . Ce ne sera pas simple et il faudra compter sur un chaos pour s'en sortir, ce qui n'est pas gagné bon drill à tous HERMAN STOSS

      Supprimer
  15. Bonjour
    Mon idée, qui souvent a marché,est de faire rédiger le texte suivant:
    "ayant été averti et pleinement éclairé par MR YK,sur le fait qu'il souffre d'une phobie pathologique des piqûres,provoquant une peur panique,
    que cela le conduit à des crises où il peut se montrer extrêmement grossier voir même violent de façon complètement indépendante de sa volonté;
    j'ai en ma qualité de Médecin persisté dans cette voie et j'en assume pleinement les conséquences.
    Je renonce par la-même par avance à exercer tout action tant civile que pénale contre mon patient MR YK quand bien même je n'aurais pas réussi à le vacciner contre son gré."
    Bien à vous
    YK

    RépondreSupprimer
  16. Hello All
    Quand on voit aujourd’hui les files de gens venant se faire tester Covid, nulle doutes qu'il auront du boulot pour quelques temps à vacciner tous ces volontaires. Après seulement sera le temps des récalcitrants.
    Vous ne faites pas le rapprochement avec la demande des écolos de vouloir abolir la chasse ? (Et certainement de confisquer fusils et carabines sous pretexte fallacieux). Dans mon idée, tout ira à peu près jusqu’au moment où les archers du roi viendront taper à la porte et au saut du lit, des tireurs sportif pour réquisitionner les cat. B et C pour raisons d’instabilité politique ou autre.
    Ah on était plus tranquille du temps ou la peur était insidieusement induites par les muslims ! (Sponsorisés par diverses agences d’information…).
    Récemment sur un plateau télé, j’ai eu la surprise de voir un ex-grand-mètre du grand O-riant donner dans la verve complotiste que cette crise etait gérée en dépit du bon sens, ainsi qu’une opinion tranchée sur le port du mask etc… l’homme ayant néanmoins été conseiller en sécurité de sarko-land, on peut se poser deux questions : est-ce une stratégie fine pour encourager les « éveillés » à se montrer dans les rues, manifs, sur les blogs comme nous le faisons ici avec les risques evidents que cela implique ? ou bien Est-ce que même eux sont dépassé par des courants supérieurs ?
    Au début de la première guerre du golfe, quelqu’un de mes connaissances disait « Si tu n’as pas d’arme, achète toi un fusil, mais si tu l’as déjà, achète des munitions… » j’aime bien ! pas vous ? ah bon ! (Renaud)

    RépondreSupprimer
  17. Bonsoir à toutes et tous. En complément de mon post d'hier: "quelles seront vos réactions, le jour d'une vaccination obligatoire"...J'ai indiqué que ma réaction (et celle de beaucoup d'entre nous), sera de "tailler dans la verte". J'ai omis une problématique majeur ! "les nouvelles technologies".... J'ai quitter le métier des Armes avant que toutes ces "nouveautés" soient en dotations/opérationnelles: "Drones/Laser/Détecteurs thermiques...etc". Une de ces nouvelles inventions merdeuses me gène aux entournures: La détection thermique !(au sol, par hélico, par robot.....). Avez vous des connaissances sur ce sujet majeur, pour un "récalcitrant" en taille taille dans la verte et en déplacement permanent jour/nuit. Je sais que Pierre Templar a aborder ce sujet, mais vous ? Si vos éventuelles infos sont trop "sensibles" !!!!! contact par un autre moyen que le net !!! Kenavo, Force et Courage. Didier.

    RépondreSupprimer
  18. Bonsoir,certes nous avons 80% des "gens"contre nous,mais il ne faut pas perdre de vue que chaque organisation philosophique,politique,religieuse,ethnique,....a également 80% des autres contre elle.
    Jamais notre pays n'a été aussi divisé.
    Arrive au pouvoir des conglomérats qui ne résistent pas à l'épreuve.
    Au niveau politique,il semble qu'il y ait un consensus visant certaines pratiques,vaccination,masque etc mais c'est loin d'être le cas dans le corps médical,ni dans la population.
    Ce que j'ai lu sur ce vaccin,mais je ne suis pas un scientifique,c'est qu'il est fait à la "va vite",qu'il n'est pas certain qu'il soit efficace,et que les labo qui le produisent souhaitent s'exonérer par avance des conséquences et autres effets secondaires.
    Changeons la question en "qui veut servir de cobaye pour enrichir "Big Pharma"? et 80% sont contre.
    A moment donné on doit savoir refuser fermement un projet et sortir de cette hypocrisie:
    les éoliennes c'est super ....mais pas chez moi
    Les migrants:il faut les accueillir mais....pas chez moi etc
    Si un produit'un vaccin)est sans risque,il n'y a aucune raison pour qu'un état surendetté assume un quelconque responsabilité financière;les concepteurs et les promoteurs doivent pouvoir être tenus totalement responsables de leurs actes:tromperie sur la marchandise,empoisonnement,..
    Il y a des raisons d'être inquiets:
    On a eu le médiator,la dépakine,le sang contaminé,les hormones de croissance ,vaccin anti hépatique B,la vache folle,tchernobyl...la plupart de ces scandales sanitaires se sont soldés après des procédures interminables par des relaxes au bénéfice du doute.
    On ne peut pas dire que la justice ait été efficace exemple le médiator l'affaire a commencé en 2010 et le procès en 2020 est suspendu pour cause de covid;une vrai guérilla pour le coup.
    Qui peut être dans l'acceptation de ce genre de pratique?
    Bien à vous
    YK

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment peut-on dire que le vaccin n'est pas efficace? Il y en a tellement, et si différents...
      Il semble que les russes ne demandent pas à être exemptés de leurs responsabilités avec le vaccin "Spoutnik". Ils en profitent d'ailleurs pour critiquer leurs concurrents sur ce point, c'est de bonne guerre.

      Supprimer
  19. Une facon légale d'eviter les vaccins en France:
    (comment retourner la bureaucratie contre elle meme!)

    https://micheldogna.fr/comment-eviter-les-11-vaccins/

    A voir sur le meme site, de très bons médicaments pour les survivalistes.

    Sinon, si on se fait piquer de force, il existe un médicament qui parait-il detruit le vaccin (et non, je ne l'ai jamais essayé):

    MMS (vaccine protocole)
    https://jimhumble.co/bookstore

    Force et Honneur.

    RépondreSupprimer
  20. Personnellement, je ne me laisserait pas faire par cet état de centristes dégénérés !
    Moi j'ai une Winchester XPR Varmint Adjustable en .308 ! Ils ne me feront rien, courage a vous ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une carabine de tir longue distance pour quoi faire ? Mieux vaut un bon coach gun ou un FAP pour de la défense rapprochée...

      Supprimer

Merci de veiller à l'orthographe et de rester dans le cadre de l'article proposé. Les commentaires en petit nègre ou hors sujet seront systématiquement rejetés.