13 janvier 2014

L'or et l'argent en temps de chaos

La plupart des livres et forums dédiés au survivalisme ne tarissent pas d'éloges à propos de l'or et de l'argent.

Pour les professionnels de la finance, ces deux métaux constituent des valeurs sûres, voire la panacée en terme d'investissement. De nombreux survivalistes, et non des moindres, partagent ce point de vue.

Or ces deux métaux ont un coût très élevé pour la plupart d'entre nous, qui disposent d'un budget plus que serré et ne se font pas payer en métal jaune.

Dès lors, quelle place doit-on leur accorder dans un scénario de chaos ?



Je suis vraiment désolé d'avoir à démonter certaines opinions communément admises, mais il faut pourtant que je le fasse. Et aujourd'hui, c'est au tour de l'or et de l'argent de passer à la moulinette...

Lorsque je dis et maintiens qu'une société de chaos est marquée par l'absence de règles, je le pense vraiment, et cela s'applique aussi aux préparatifs. Il est impossible de tout prévoir pour les temps qui viennent, on peut juste espérer s'approcher de ce qui pourrait constituer la préparation idéale. Il est donc d'autant plus important de stocker des articles pour lesquels le besoin et l'attrait sont universels, de manière à pouvoir les échanger facilement au cas où certaines choses viendraient à nous manquer.

Sachant que même en étant parfaitement préparé, on pourrait à tout moment se faire descendre pour une poignée de farine par un vieux bonhomme affamé armé d'une pétoire...

Non, ni l'or ni l'argent ne constitueront une seconde monnaie en cas d'effondrement du système, et ils seront aussi inutiles dans une telle éventualité qu'ils le sont en temps normal. En fait, il serait même dangereux d'en posséder en quantité, comme quoi que ce soit d'autre d'ailleurs, et que les gens viennent à le savoir.

Si vous aviez par exemple 1000 pièces d'or, et que chacune d'elles vaille 200 euros, vous pourriez penser que vous êtes une personne riche et relativement à l'abri en cas de chaos. Mais en réalité, vous constaterez qu'il sera difficile de trouver quelqu'un prêt à vous échanger une seule de vos pièces contre de la nourriture, des piles, ou tout autre chose de première nécessité.

La vérité est que les pièces d'or seront tout à fait inutiles pour 90 % des gens. Pour la raison très simple qu'ils ne pourront rien faire avec. D'ailleurs, que voudriez-vous qu'ils en fassent ? Certainement pas un ragoût ni des allume-feux...




Les seules personnes susceptibles d'être intéressées par cet or seraient celles qui disposent de relations dans le monde extérieur, qu'elles puissent utiliser pour acheter des choses par leur intermédiaire. La plupart du temps, ces personnes-là mettront à profit la situation de chaos pour se constituer des stocks importants d'or en prévision du futur, en l'échangeant contre des choses simples telles que de la nourriture, du carburant, etc.

Autrement dit, des gens haut placés dans la chaîne alimentaire et dotés d'un réel pouvoir, qui disposeront déjà de tout le reste à profusion.

Et le fait est qu'il sera difficile voire impossible de traiter avec ces gens-là, parce qu'ils disposeront aussi d'armées de sbires peu recommandables, ou de réels moyens pour mener de telles affaires, si bien qu'ils n'hésiteront pas à prendre votre or sans rien vous donner en échange, si ce n'est éventuellement une balle dans la tête. En tant que survivaliste, et qui plus est si vous avez une famille, c'est le genre même d'individus que vous chercherez à éviter le plus possible.

Et ce que je dis là n'est pas seulement l'expression de mon sentiment personnel. C'est aussi et surtout ce qui s'est réellement passé lors d'épisodes récents de guerre civile ou de chaos économique à travers le monde.

Ce qui signifie que l'or pourra être utile ou pas selon le genre de personne que vous serez, ou de groupe auquel vous appartiendrez. Il pourrait par exemple servir de salaire, en plus du gîte et du couvert, au cas où vous soyez un itinérant du type "Loup solitaire offrant ses services", ou son employeur éventuel. Bien que parfois je me dis que la plupart des loups solitaires finiront dans des gangs (voire à leur tête), parce qu'il n'y aura plus qu'eux qui seront en mesure de les nourrir...

Pour tous les autres, et notamment les gens "ordinaires" qui voudraient juste passer le cap avec une chance de s'en tirer, je ne vois pas à quoi il pourrait servir. Je crois personnellement que l'information selon laquelle il faudrait acheter de l'or ou de l'argent est un vaste enfumage, peut-être propagée par les prédateurs mêmes qui veulent se constituer des stocks quasi gratis lors du prochain chaos (le péquin moyen sera toujours plus facile à dépouiller que les coffres-forts des banques ou des oligarques...).

A moins que ce soit juste une idée dans l'air, reprise en boucle par les survivalistes amateurs qui alimentent les forums, sans que ces derniers n'aient jamais vraiment réfléchi à ses implications, ni surtout expérimenté la moindre situation de chaos...

Si nous avons une vraie crise mondiale et qu'il devient très difficile de trouver de la nourriture, alors celle-ci constituera la première des monnaies, ou tout autre chose qui soit utile, mais certainement pas l'or et l'argent. Si vous voulez que ces métaux conservent une quelconque valeur pour le jour où tout sera fini et restauré, alors autant vous préparer à tenir sur une longue, très longue période en attendant ce moment...

Mais dans l'immédiat, il est préférable de prévoir des choses utiles dans ses préparatifs, plutôt que de gaspiller ses disponibilité dans de l'or ou de l'argent. Et si vous voulez néanmoins posséder du métal jaune, je vous suggère alors d'en disposer sous forme de bagues ou de colliers pas trop chers, plutôt que sous forme de pièces.




Pourquoi cela ? Parce qu'en temps de chaos, il apparaîtrait normal de proposer "la bague de fiançailles de sa femme" en échange de nourriture ou autre, plutôt que quelque étrange pièce ou linguotin en or, ou même le traditionnel Napoléon que l'on trouve chez les négociants. Le fait de proposer des pièces va soulever des questions, et vous ne voudrez certainement pas être celui qui fait s'interroger les autres après que les lumières se soient éteintes.

Comme je l'ai répété à maintes reprises, l'essentiel dans ce genre de situation est d'afficher un profil bas. Il est dès lors préférable d'être celui qui négocie les derniers bijoux de famille, plutôt que des pièces en or tout droit sorties du coffre ou de la jarre au fond du jardin.

J'ajouterai que dans une situation de chaos, il va être beaucoup plus facile de se procurer de l'or qu'en temps normal, et pour bien moins cher. Gardez à l'esprit que les échanges ne vont pas se faire suivant les règles habituelles, ni même aux lieux habituels, et que la valeur des choses va aussi radicalement changer (voir notre article Comment faire des affaires en temps de chaos).

Si vous croisez la route d'une personne qui a une rage de dents terrible, et que vous êtes en mesure de la soulager, cette personne vous donnera tout l'or que vous souhaitez, ou ce que vous estimeriez de valeur sur le moment, pour autant que vous puissiez la tirer de ce mauvais pas.

De simples choses comme du café ou des cigarettes seront difficiles à trouver pendant tout le temps que durera le chaos. Le reste sera soumis à des fluctuations permanentes. Parfois bon marché, parfois cher... Durant les temps les plus durs, il est très probable que même les cigarettes se vendent à la pièce (et peut-être aussi les munitions). Elles seront tellement chères qu'il vous faudra donner quelque chose en échange d'une seule ! Idem pour le café, voire de simples substituts. Or vous savez que le café se consomme énormément dans notre pays, alors réfléchissez, et agissez en conséquence...

Avez-vous une idée de la quantité de café en sachets individuels que vous pouvez acheter de nos jours pour la valeur d'une pièce d'or ? Pensez-y. En temps de chaos, il se pourrait bien que ces petits sachets vous rapportent beaucoup, beaucoup plus qu'une seule pièce pour le même investissement de départ...

Car sachez bien qu'en aucune manière les gens ne vont perdre leurs habitudes ou leurs dépendances, simplement parce que les temps seront devenus difficiles.




Les fumeurs commenceront par échanger leurs économies ou ce dont ils disposent contre de vraies cigarettes. Après quoi ils passeront à la pipe, parce que ce genre de tabac, voire des feuilles de tabac brutes, sera plus facile à trouver. Puis ils finiront par tirer sur des joints de feuilles sèches provenant d'arbres variés, mais ne s'arrêteront pas de fumer pour autant.

Donc au lieu d'acheter maintenant de l'or ou de l'argent à prix fort dans le but de préserver votre capital, vous pourriez considérer vous tourner vers des choses plus utiles. Si vous aimez vraiment l'or, il y aura toujours la possibilité d'en acquérir le moment venu auprès de personnes qui ne se seront pas préparées.

Maintenant, entendons-nous bien. Je ne suis pas en train de dire que ces deux métaux sont de mauvais placements. Certainement pas. Si vous possédez d'ores et déjà TOUT ce qui est indispensable voire utile dans une situation de chaos (y compris la petite maison dans la prairie...), alors il serait judicieux de les considérer pour ce qu'il vous reste à investir, sachant que ces derniers vaudront toujours plus que des billets en papier.

De même que dans une situation normale, l'or et l'argent constituent d'excellents actifs patrimoniaux, qui plus est facilement transmissibles (de manière anonyme au besoin) et transportables. Il est indéniable qu'ils conserveront toujours leur valeur et la multiplieront, du moins sur le long terme. Mais pour combien de temps encore allons-nous demeurer dans une "situation normale" ?

Ce que je veux dire, c'est que ces deux métaux ne représentent sûrement pas le meilleur investissement pour le survivaliste. Personnellement, je pense même que dans un vrai contexte de chaos marqué par une absence totale de règles et de lois, l'or et l'argent seront totalement inutiles, du moins dans une optique d'achat, d'échange, ou de survie pure et simple. Cette constatation, il est bon de le répéter, n'est que l'expression de la réalité du terrain à travers des expériences réelles de chaos civil.

Et je ne parle même pas de chaos généralisé, comme l'on pourrait s'attendre en cas de conflit mondial, par exemple. Dans ce genre d'hypothèse, il est probable qu'il ne reste plus grand chose du monde d'après, considérant la globalisation des relations internationales et l'efficacité des moyens de destruction modernes. L'or et l'argent seront alors le dernier souci des rares survivants qui erreront à travers une planète dévastée, si toutefois il en reste. Ils ne seront que des souvenirs épiques du monde d'avant, à peu près aussi précieux et utiles qu'une batterie de grille-pains...




Dans le moins pire scénario de chaos que nous puissions envisager, vous trouverez très probablement des gens qui seront prêts à donner une pièce d'or en échange de 10 cartouches (ou 10 briquets !), voire moins. Maintenant, réfléchissez... Combien vous coûteraient 10 cartouches au jour d'aujourd'hui ? Prenons celles de calibre 12 à chevrotines : 10 euros pour les plus chères, et autant pour une boite entière des meilleures 22lr. Combien vous coûterait un Napoléon ? Environ 200 euros au cours actuel...

Et pour une pièce de plus, vous auriez même l'arme qui va avec. A votre avis, lesquelles seront les plus utiles ou les plus demandées le jour où les lumières vont s'éteindre ?

Je ne crois pas en un relèvement rapide de l'économie ou du pays en cas de chaos. Les exemples récents de guerres civiles ont montré que les choses prenaient toujours du temps pour revenir à la normale. Pour cette raison, il serait particulièrement inconfortable de se retrouver avec de l'or, après épuisement de toutes ses ressources, et d'avoir à risquer sa vie pour le négocier en échange de choses plus vitales.

Ne croyez surtout pas que les gens ne verront pas que vous êtes désespéré, et ne vont pas profiter de la situation. L'or et l'argent que vous auriez payés au prix fort pourraient très bien partir à des tarifs beaucoup moins élevés, et vous seriez le premier perdant.

Vous ne mourrez pas sans argent, mais vous mourrez sans nourriture...

39 commentaires:

  1. Effectivement, néanmoins les effondrements n'ont pas la même intensité partout. Je veux dire que si le quartier à côté continue à vivre sur le troc de bouffe, le quartier en face, moins touché, tournera toujours à la monnaie courante, et à l'or pour les plus chanceux.
    Il suffit de nommer des "ambassadeurs" pour quérir les denrées nécessaires, bouffe, or, munitions...Et il y a de fortes chances pour que le quartier des orfèvres aille acheter du côté des presseurs de mun. avec le côté paradoxal du plomb qui vaut plus que l'or.
    Gardons toutefois à l'idée que les riches actuels auront des chances d'être les riches en cas de chaos. Même destin pour les pauvres...
    L'or vaudra moins que du .22 mais vaudra plus que la monnaie courante car pour faire simple, en cas de chaos, tout ce qui représente l'Etat n'aura plus de valeur: monnaie, justice, droit, éducation, infrastructures routières, approvisionnement.
    Il faut donc se débrouiller seul, sauf que la densité de population est telle que d'autres y ont pensé avant vous et que les resources ne suivront pas.
    En tout cas merci pour cet article qui tord le cou à bien des préjugés.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour à vous tous,
    Dans un premier temps je voulais encore remercier Pierre pour cette article qui je pense fait partie des plus importants de ce site. Là je suis sur que certains (bien intentionnés) vont penser..N’importe quoi !! De mon point de vu, j’aimerai aller plus loin que Pierre sur ce qui vient d’écrire concernant le rapport Or/matériel,matériaux. Dans les seconde que je vous écris, je suis en train de préparer 50 petits choux à la crème pour mon annif et pour vous je me suis accordé le temps de tout calculer sauf l’électricité du four par ce que je par du principe qu’on puisse le faire avec une cuisinière en bois. Le résultat est de 3,97 les cinquante choux soit 0.079 l’unité. Maintenant une pièce d’Or vaut (on va dire) dans les deux cents €, je divise 200 par 0,079 et j’obtiens la somme de 2531 choux. Jusqu’ici tout le monde me suit. A votre avis en tant de Chaos (je ne parle pas directement des choux bien sur mais de l’idée) combien je pourrais vendre une préparation de 2531 fourrés à ce que vous voulez. En gros je veux juste vous dire qu’en tant de Chaos et comme là très bien dit Pierre, beaucoup de personne auront des biens, matériaux, matériels et Or/Argent à échanger. Franchement si vous crevez la dalle avec votre famille par ce que toutes vos réserves sont vide, que représenteront des pièces d’Or au regard de Choux farcis ????? et qui sera le plus gagnant à votre avis, celui qui aura acheté une pièce d’Or pleins pot à 200€ ou celui qui vendra 100 choux pour un total de 7,90€ ????? le rapport est vite fait. Donc en conclusion, investissez dans de la matière première, une BAD, une cuisinière à bois et tout ce qui vous permettra de tenir et de maintenir dans le temps vos denrées, car le temps venu, si c’est l’Or mon Seignor que vous recherchez, il sera dispo à que dalle.
    Bien à Toi PIERRE
    PACHA

    RépondreSupprimer
  3. Tres bon article comme d'hab.

    Voila une phrase qui va conforter ce point de vu:
    - Après un certain temps, même l’or peut perdre de son éclat. Mais en temps de guerre, il n’y a aucun luxe tel que le papier toilette. Sa plus-value est plus grande que celle de l’or.

    Elle est extraite de la liste des choses qui ont manqué le plus rapidement a sarajevo:

    http://blogdei.com/survivalisme-les-100-premieres-choses-qui-disparaissent-en-cas-de-crise-grave/

    Certains connaissent surement deja cette liste.
    A plus ;)

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir

    Je suis totalement d'accord avec cet article dans une situation totale de chaos.
    Par contre si le chaos est juste dans votre pays ( en Syrie par exemple) et que vous voulez le quitter rapidement pour vous mettre à l'abri vous et votre famille je pense que posséder de l'or sous des formes reconnues internationalement sera un gros avantage car vous pourrez le transporter sous un volume faible et le changer auprès de professionnels à un cours connu dans la monnaie du pays ou vous vous êtes réfugié et mettre votre famille à l'abri et démarrer une petite activité pour subsister.

    RépondreSupprimer
  5. Je pense que dans le cadre d'une préparartion complète, l'or et l'argent sont loin d'être inutiles. L'intérêt principale pour moi n'est pas le troc ou la transaction au quotidien en situation de chaos, mais plutôt de préserver une épargne de secours dans le temps.

    RépondreSupprimer
  6. L'or est un élément de mobilité internationale super compact.
    Si la France devient une dictature spoliatrice (ce qui se rapproche dangereusement), vous voudrez fuir. Vous n'emporterez pas votre BAD (sur-taxée), ni vos armes en avion, ni votre stock de corned-beef. Mais quelques milliers d'euros en pièces facilement.
    Bref, ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier. Ni 100% or, ni 100% BAD.
    pompompompooom

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Si la France devient une dictature spoliatrice (ce qui se rapproche dangereusement), vous voudrez fuir."
      Primo :Fuir où ? l’effondrement sera global, aucun pays ni échappera .
      Secondo :la fuite n'est jamais une solution et pas question de laisser le terrain à l'ennemi . Vous vous voyez abandonner votre maison et tous vos biens pour partir à l'aveuglette ? En avion en plus ; avec le club-med, peut être ?
      tertio : quitte à affronter des temps pénibles, mieux vaut le faire en terrain connu .
      Force & Honneur

      Supprimer
    2. 1) L'effondrement ne sera probablement pas global ni homogène, oubliez les scénarios apocalyptiques. Il y aura des coins mieux lotis que d'autres. S'il faut s'y pointer, mieux vaut débarquer comme businessman (si possible déjà implanté avant) que comme réfugié en loques. L'accueil n'est pas du tout le même !

      2) Dans l'Histoire, certains ont sauvé leur peau en fuyant, hélas. Une bonne prépa consiste aussi à avoir le passeport à jour et 1000€/£/$/or pour le billet d'avion. Et être mentalement prêt.

      2 bis) Ne pas céder le terrain à l'ennemi = résister. ok, cf ma signature, qui servit d'indicatif radio aux HLPSDNH. Si celles-ci reviennent, va falloir choisir son camp, camarade !

      2 ter) De l'intérêt de ne pas mettre tous ses biens dans une BAD non délocalisable, mais d'en garder une partie facilement mobile. Je pense sincèrement que la mobilité sera aussi importante que l'autarcie fortifiée, sinon plus. Même pour résister, parce que vouloir s'accrocher à un bien fixe peut être un moyen de pression du Gouvernement : "Tu payes le nouvel impôt et tu la fermes ou on te prend ta BAD" (accent sicilien).

      3) D'accord, mais le survivalisme prone à juste titre l'adaptation. Y-compris ailleurs si besoin.

      4) Respect pour votre signature, soyez-en digne.

      pompompompooom = ...- = V pour Victoire en morse.

      Supprimer
    3. Merci ! Je connais l'histoire d'un homme qui s'en est bien sorti pendant la guerre de 1940, avec des pièces d'argent à Paris, et qui lui ont permis de bien bouffer !

      Supprimer
  7. si effectivement dans une situation extrème seuls les éléments utiles à la survie sont à prendre en compte en fonction des circonstances (un fusil sans cartouche et une gourde sans eau sont sans valeur) très vite un interface moyen d'échange entre deux biens devient indispensable seuls vous ne vous en sortirez pas ,vous ne pourrez jamais stocker la totalité de ce dont vous aurez besoin et vous serez amenés au troc, car même si vous aviez tout ,une vie sans rapport avec autrui ne présente aucun intéret.Or échanger des briquets contre un pneu ou des vivres n'est pas aussi évident,depuis que le monde existe tout les interfaces d'échange ont été utilisés,pour finir et faire court , seul l'or et l'argent remplissent les conditions adéquates pour étre une monnaie c.a.d. un moyen d'échange reconnu et accepté par tous(,c'est leur abandon qui est la cause fondamentale de la crise systémique actuelle ) alors oui d'accord avec vous et votre analyse mais seulement pour un temps plus ou moins long.Cordialement

    RépondreSupprimer
  8. Tout à fais d'accord. Comme disais un général "en temps de guerre, se qui ne se mange pas ou ne tue pas est inutile".

    RépondreSupprimer
  9. On dirait que cet article est un false flag ; plusieurs idées sont pertinentes comme la recherche de discrétion (encore qu’en terme de coût, acheter de l’or en bijoux ou en objets manufacturés est une ruine) mais concernant le cours de l’or et de l’argent et sa valeur en tant que monnaie, cet article nie la réalité qui s’est déroulée durant la seconde guerre mondiale (niveau effondrement ça semble suffisamment velu pour pouvoir servir de référence, non ?).

    http://www.loretlargent.info/or/le-marche-de-lor-en-france-de-1939-a-1943/2464/

    « l'or et l'argent seront totalement inutiles, du moins dans une optique d'achat, d'échange, ou de survie pure et simple. Cette constatation, il est bon de le répéter, n'est que l'expression de la réalité du terrain à travers des expériences réelles de chaos civil. »
    Je suis preneur d’exemples.... Cette phrase va à l’encontre de tout ce que le dernier conflit mondial nous a appris en la matière. Les cours ont explosé en deux ans et l’or est devenu la monnaie de référence du marché noir...

    Je ne suis pas un gold bug et je n’ai pas les moyens de m’offrir des napoléons, mais très clairement, l’or et l’argent sont des monnaies depuis presque 6000 ans (de même que le troc et le travail - je rejoins donc l’auteur sur l’illustration de la rage de dent), et je ne connais pas un paysan autour de chez moi assez stupide pour refuser de vendre un excédent de légumes contre des espèces sonnantes et trébuchantes.
    Autre point, les guerres sont justement des facteurs de bulles, tels que les cours de l’or et de l’argent explosent durant ces périodes, il devient particulièrement compliqué de pouvoir s’en procurer. L’or et l’argent n’ont que peu de valeur en situation « normale », ce sont au contraire les situations exceptionnelles qui les placent en orbite. Et cette valeur « refuge » ne peut être balayée de cette manière...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pendant la seconde guerre mondiale et l'occupation de la France, la continuité de l'état était assurée par "l'Etat Français"... et la France était un pays à 75% "paysan". Malgré la pression de l'occupant, il y avait de la ressource, sinon on n'aurait pas eu "La Traversée de Paris" film emblématique de Claude Autan-Lara, sur le marché noir. Mais ça c'était la France d'avant avant! depuis on a 20 millions (?) d'habitants en plus, et seulement 5% (?) d'agriculteurs/éleveurs (je n'ose plus dire "paysan"). On a les branleurs du showbiz, avocaillons, journaleux, saltimbanques, communicants en tout genre, etc etc... c'est pas avec ça que vous allez bouffer si le chaos nous tombe dessus. Nous sommes tellement dépendants et interdépendants qu'à la moindre panne ça se répercute à tous les niveaux. Quand les super-marché et épiceries de quartier ne seront ravitaillées que par les corbeaux, si ça dure, bonjour les dégâts. Quelqu'un ici avait cité le livre de William R.Forstchen "Une seconde après", qui décrit avec réalisme une situation extrême. Un chaos total qui paraît exagéré, et pourtant? et si...? ça donne à réfléchir, être prévoyant. Arrivera? arrivera pas? de quel ampleur? pouvoir tenir trois à six mois semble prudent. Si ça dure au-delà...

      Supprimer
    2. Les connards du showbiz, de bureaucrates, avocats, les pacifistes "je préfére mourir que de survivre à ça" seront les premiers à tomber, car ils vivent dans un monde déconnecté de la réalité.
      Comme dirait un homme dont je tairais le nom, ils ont une grosse tète et un tout petit corps, leur arrogance vient juste du fait qu'ils sont dans une salle sur-protégée.
      Si le chaos ne venait jamais (se qu'il faut espérer) ça n'empêche absolument pas de continuer à se préparer, et surtout à préparer les prochaines générations à savoir se défendre, se nourrir, survivre... Leur enseigner à être indépendant.

      Supprimer
    3. Pas d'accord, le monde lié à l'argent aura les infos en temps voulu pour se tirer au loin avec tout le nécessaire. C'est pas Tom Cruise qui a un bunker avec tout dedans?
      Ceux qui tomberont seront les solitaires, les vieux, femmes isolées, puis les familles pépères et les cons qui croient en la paix au profit de bandes bien organisées.

      Supprimer
    4. Je ne pense pas que ce genre de personne, en France du moins (c'est des tarés les américains, dés qu'il y a un risque, ils achètent tous des bunkers) ai des abris, des bunkers, ou même la moindre préparation à quoi que se sois, sur une préparation matériel ou encore mental, donc encore moins au maniement d'une arme ou encore comment survivre seul.

      Qui ne connais pas de bachelier, bac+5 qui ne sais même pas activer un poêle, couper du bois ou faire bouillir des pâtes?

      Des connaissances de la situation et beaucoup d'argent sur un compte inaccessible, beaucoup de renommée etc... ne sauverons personne de non préparé, même pour tom cruise.
      Avoir un bunker, c'est bien, mais a t'il le mental pour rester isolé pendant X années? quand il n'aura plus de vivre, comment fera t'il pour trouver de la nourriture? le jour ou il devra sortir, saura t'il se défendre, ou bien aura t'il peur de se casser un ongle en tirant au fusil? etc...
      Personnellement, je ferais plus confiance à un prolétaire préparé depuis des années, plutôt qu'a un nouveau riche qui s'est contenté d'amonceler tous ce qui lui paraissais utile dans un bunker.

      Supprimer
    5. Bravo Reinho,

      Un fois de plus,la lucidité des lecteurs de cet homme que tu ne souhaite pas citer est palpable!

      (ainsi qu'une certaine virilité d'esprit !!)

      Les mondanités, ce n'est pas pour nous!
      ;)

      Supprimer
  10. "Cette phrase va à l’encontre de tout ce que le dernier conflit mondial nous a appris en la matière. Les cours ont explosé en deux ans et

    l’or est devenu la monnaie de référence du marché noir..."

    Ici il est surtout question d'un effondrement sociétal à la soviétique, d'une guerre civile, d'une période de chaos prolongée. Une guerre mondiale serait sans doute tellement dévastatrice aujourd'hui que la seule option de survie crédible est sans doute une BAD sous-terraine à quelques kilomètres sous terre...

    L'or (et accessoirement l'argent) présente un intérêt si un système financier est toujours en place, même à minima, ou bien pour reconstituer un patrimoine aporès une période de chaos/guerre, quand un système financier est rétabli.
    L'or peut sans doute servir à payer un passeur vers un pays plus clément, par exemple au début d'une guerre dans un pays, quand les frontières sont fermées. Il peut sans doute servir à payer un paysan ou un possédant quelconque en cas de bank holiday: demain les banques ferment pour une durée indéterminée, l'or pourra sans doute servir à monnayer des biens de premières nécessités. L'or est toujours associé a une perspective de retour à la normale à terme. En cas de retour à la sauvagerie complète (plus de forces de police pour contenir tous ceux qui commettent des crimes et des délits, et tous ceux qui se privent d'en commettre par crainte de la prison, plus tous ceux qui se découvriront une nature aussi barbare que celle des "racailles" qu'ils ont l'habitude d'honnir bien confortablement assis dans le canapé de leur salon climatisé), les gens feront ce que faisaient les gens durant la 2eme GM: ils passeront le plus clair de leur temps à chercher de la nourriture, du savon, du PQ, des vêtements, des armes, un logement de fortune (une hache une scie pour se construire une cabane, pour couper du bois et cuisiner ou se chauffer).
    L'or peut être utile en certains lieux en certains moments de la descente ou de la remontée, mais sûrement pas en tout lieu et en tout temps.

    Différents cas de figure sont possibles:

    paralysie du système bancaire durant quelques mois: l'or sera utile, l'argent métal le redeviendra.

    paralysie partielle ou totale de l'économie (régime de pénurie à la soviétique ou à l'africaine): l'or est inutile ou faiblement utile (sauf pour les proches du pouvoir, qui ne manquent pas des biens de première nécessité, et qui en profitent pour acquérir les biens tangibles et durables que les gens vendent contre les biens de première nécessité), l'or est remplacé par le troc, le vol; les biens de première nécessité sont tout, armes de chasse et de défense y compris.

    effondrement total sans guerre, destruction de la "civilisation" (culture et spiritualité), retour à la sauvagerie: l'or est inutile, les armes sont les biens les plus précieux (ou à défaut, la communauté, la tribu, la bande, pour se défendre à mains nus ou au couteau), avant ou après la nourriture.

    guerre généralisée ou mondiale sans recours aux armes de destruction massive : des poches de survie pour les proches du pouvoir, les oligarchie, les plus fortunés affairistes (ceux qui sont familiers des rouages mafieux du monde), les autres, démerdez-vous entre errance, désespoir, folie, tueries, canibalisme...

    guerre totale: les bactéries et les rats prolifèrent, tout le reste a disparu.

    RépondreSupprimer
  11. Une nouvelle fois cet article de Pierre Templar touche, tel le sniper, la cible en plein cœur. En effet dois-je rappeler qu’il s’agit du seul blog qui traite, sans concession, du comment survivre au chaos. Personne ne contexte l’essence même des métaux dits précieux dans l’avant ou l’éventuel après du chaos. En pleine déshydratation un litre d’eau « vaut de l’Or » ! En plein chaos TOUT ce qui pourrait sauver notre peau vaudra de l’Or… Sucer un Napoléon vous permettrait, certes, de continuer à saliver mais pas vraiment à vous réhydrater. Un simple bouton fera l’affaire. Du fil et une aiguille pour le recoudre dés que vous aurez trouvé de l’eau pourrait valoir de l’Or ? Ma réponse et OUI.
    Quelques lingots, je vous le concède, permettraient probablement de démarrer un commerce d’eau en bouteille, une usine de mise en bouteille, que sais-je encore… Je l’écris au conditionnel car LA condition est de survivre au chaos ! Je viens sur ce blog pour essayer d’apprendre encore et encore ce qui pourrait bien m’être fort utile et m’aider à sauver ma peau.
    Merci Pierre Templar pour les innombrables conseils éclairés dans le cas où justement la lumière s’éteindrait…
    Camisard

    RépondreSupprimer
  12. J'écris pour la première fois sur ce blog que je suis depuis quelques temps déjà...

    Je pense que comme d'habitude, toute chose se doit d'être "mesurée".
    L'or ou l'argent revêt de manière évidente une valeur intrinsèque car partagée par tous, même en cas de chaos. Le tout est d'en avoir un peu, en proportion adéquat dans son "ensemble de préparation". Certains estiment 10%, d'autres 50%, à vous de voir... Par contre les rejeter en bloc, ce que ne semble pas non plus faire Pierre Templar, est à mon avis une grave erreur! On ne connaît jamais le scénario à l'avance, toutes les nuances de gris sont possibles et pouvoir y face semble le plus intelligent à faire.
    Après c'est comme toujours, la vie est une question de priorité et le tout est de savoir où vous placez les vôtres en fonction de vos prévisions. Mais une des moindres préparations facilement accessible au commun des mortels et faisant face à une importante proportion des événements futurs possibles me semble quand même avoir évidement des armes et les munitions qui vont bien (même juste un peu...) et quelques réserves de valeur facilement échangeables/transportables (même juste un peu...).

    Kaaron

    RépondreSupprimer
  13. L'or et l'argent serve uniquement dans un cas bien précis: si vous voyer venir le jour ou les lumières vont s'éteindre et que votre plan, c'est de partir vers un autre pays alors c'est intéressant d'acheter de l'or. Quand une crise grave s'installe dans un pays, sa monnaie va perte de la valeur et ca va couter de plus en plus chère d'obtenir l'argent en device du pays de destination. L'or vous permet de maintenir un taux de change relativement stable et vous protéger d'une brusque dévaluation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela rejoins ce que je pense: et qu'il faut distinguer le chaos global du chaos local (ex: ex Yougoslavie) et que dans ce second cas avoir des valeurs monnaieable internationalement sont un gros avantage et permet de se mettre à l'abri de la dépréciation de sa devise.

      Supprimer
  14. Moi, j'ai fais mon choix. Je stock du PLOMB!

    RépondreSupprimer
  15. Stef Desbois +++1, enfin de la lucidité.

    RépondreSupprimer
  16. interesant , effectivement apres les guerre et le chaos il y en aura qui seront encore plus riche

    l'or et l'argent est eput etre aussi une etape .. entre tout va bien et une grotte il y a peut etr equelque chose d'intermediaire ...cette etape etant le solide

    regnier des dizaine de millier d'année de monnaie et de troc est un peu rapide

    les metaux peuvent etre aussi un moyen de survivre .. le chaos peut etre immedia mais il peut etre long .. pendan cette duréee la valeur peut X2 X3 ou X4 ce qui pemettrait selon votre article acheter 3 ou 4 fois plus de bien utilisable pendant ce chaos ...

    pour la nourriture .. il suffit de se balader a 5 km en dehors de toute ville francaise pour voir le vide et la campagen a perte de vu .. la france etant capable de nourri l'europe entier la dessu je vois pas le probleme

    a votre avis un agriculteur prefera quoi : un paquet de café ou une piece en argent pour 1 sac de pattate ? ce sac de café etant acheter dans des pays qui font tout pour avoir de l'or et de l'argent

    RépondreSupprimer
  17. Bonsoir l or est une monnaie internationale !
    En Asie on peut acheter une maison avec de l or!
    Franchement pourquoi les bq centrales ont des stocks d or o:)

    RépondreSupprimer
  18. Bonsoir à tous. Je découvre ce blog que je trouve très interessant. Tous les échanges aussi. Je partage les différentes idées sur le sujet en précisant que le plus sage serait d'avoir en effet un peu d'ior ou d'argent mais sous forme de petits objets(bagues, boucles d'oreille, etc...) qui seront plus simples à troquer qu'un lingot ou un louis qu'il aurait fallu fondre et/ou decouper avant... Quoiqu'il en soit, chacun fait selon ses moyens, la nourriture etant toujours plus digeste qu'un Louis d'or. Reste une chose : les métaux precieux sont interessants actuellement je veux dire la tout de suite, pour ceux qui ont deja leur BAD et le reste : si le systeme francais tombait aussi bas que les systeme grec par exemple, ce qui est loin d'etre impossible vu la vitesse de degradation de la situation, autant dire qu'heureux sera celui qui aura reussi à ne pas garder de chiffres sur un compte en banque mais bien du lourd en metal ou pierres dans son bas de laine sous son matelas!... et du plomb biensur! :-)
    Qu'en pensez vous?

    RépondreSupprimer
  19. Il y aura une tribulation comme il n'y en à jamais eu, une tribulation ou nulle chair ne résistera, et ou Dieu interviendra avant que tous ne meurent. C'est dans la Bible!
    Pendant cette tribulation mondiale, l'or n'aura aucune valeur, vous ne pourrez même pas échanger un lingot d'or contre un morceau de sucre, ce sera un grain de sel contre un grain de sucre. Ne pensez même pas vous échapper dans un lieu que vous pensez plus ou moins privilégié. Dés le départ, il sera envahit et ce sera une toute autre survie contre tous les malfrats qui en voudront à vos ressources et qui un jour deviendront des cannibales pour survivre. Quand Dieu interviendra, vous n'aurez plus besoin de votre bas de laine bien caché, que ce soit de l'or ou un stock de nourriture. Ce sera la fin de la tribulation.Viendra alors le jour du jugement dernier pour les survivants et la résurrection de jugement pour les morts.
    Satan et sa clique qui dirige actuellement le monde depuis Adam et Eve seront enchaînés afin qu'ils ne puissent plus influencer les humains comme actuellement (voleurs, violeurs, assassins, adultères, drogués etc..).
    Pendant mille ans Dieu régnera sur terre: il n'y aura plus ni guerre, ni famine, ni vieillesse, ni mort, ni maladie. C'est de nouveau le Paradis prévu à l'origine pour Adam et Eve.
    La dernière épreuve pour les humains, c'est à la fin des 1000 ans: Dieu relâche satan et sa clique. La Bible dit que ceux qui failliront sont comme les grains de sable le long d'un rivage. Ceux qui resteront debout seront déclarés "juste" comme Jésus lors de sa venue sur terre. Pour ces derniers commencera alors la vie éternelle sous la direction de Dieu et son organisation.
    Ceux qui par faiblesse se seront laissés influencer par satan retourneront en poussières. Fin pour eux.
    Pour ceux qui se demandent quand la tribulation va commencer: Jésus avant de mourir, l'a annoncée. Un apôtre lui a demandé quand elle devrait avoir lieu. Jésus a répondu que seul le Père sait, le Fils ne sait pas, mais il donne les signes suivants :
    Il y aura nations contre nations et royaumes contre royaumes.
    Il y aura tremblements de terre dans un lieu après l'autre.
    Les hommes seront ami d'eux même.
    Les hommes auront oubliés Dieu.
    Les enfants n'obéiront plus au parents.
    Ce sont les principaux dont je me souviens.
    Et Jésus ajoute : La génération qui verra ces signes ne passera pas avant que cela n'arrive.
    Votre or, vos stocks de provisions etc.. ne vous sauveront pas ... pour l'éternité.
    Amen

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mieux vaut lire ça que d'être aveugle...En l'an mil, ils croyaient aussi...Oh, ces prophètes du ridicule !

      Supprimer
  20. Permettez un mot : vous mettez dans le même panier or et argent, et il ne faut pas.

    L'or, c'est l'or, et les riches (en provisions, en armes et tout), en voudront TOUJOURS plus. Et ce sont ces personnes qui possèdent tout qui tiendront les ficelles régionales. L'argent, pour eux, c'est pour les pauvres ou les sous-fifres. Si vous pensez un jour devoir avoir à faire affaire avec eux (oulà, c'est lourd comme phrase ...), c'est que vous avez les moyens actuellement, et du coup une provision de ce métal vous ouvrira des portes.

    L'argent se situe au niveau inférieur. Une pièce officielle de 1/10 d'once vaut 5 € environ actuellement, une pièce de 1 once vaut 10x plus, donc "seulement" 45 €, pour une taille très résonnable. Avec cette pièce, accompagnée peut-être de sa petite sœur, le marchand et/ou revendeur vous fournira, après négociations évidemment, ce qu'il vous manque et ce bien plus volontiers que si vous lui proposiez deux cuisses de poulets crues, 3 lamelles de lard faisandé et 5 pommes blettes, qu'il ne saura pas quoi en faire, à part manger, mais ce n'est pas ce qu'il lui permettra de refaire son stock chez son grossiste. D'autant que vous, vous en aurez besoin de ces pommes, car c'est la seule purée de fruit que votre enfant ne refuse pas de manger à cette période précise.

    Oui, je suis d'accord, ce n'est pas là la situation que vous présentez en général dans ce blog. Mais c'est un passage obligé, que ce soit AVANT et/ou APRES le chaos le plus total dont vous faites généralement référence. Aussi vieux qu'est l'Homme et l’existence du troc, aussi vieux est l’attirance pour les métaux à un certain niveau.

    Les bijoux c'est une idée, mais les contres-façons sont légions et en acheter maintenant revient bien plus cher que d’acquérir des pièces.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d'accord ! Mais un point que je ne saisis pas, ce sont les chiffres ! L'once d'argent est à environ 15 dollars et les pièces qui ont un premium à 17. C'est donné par rapport à leur valeur physique réelle. Achetez des pièces d'argent, au lieu de fumer ! C'est un choix que j'ai fait ! une moyenne de 7 à 8 par mois, pour remplacer les paquets de cigares.

      Supprimer
  21. Vous mettez dans le même panier or et argent.
    Distinguons bien l'argent-devise-papier dont personne ne voudra quand les lumières s'éteindront, de l'argent-métal qui lui servira de monnaie pour troquer efficacement.
    L'or sera dangereux car fera de nous une cible, l'argent-métal est donc mon choix avec le plomb pour le défendre.

    RépondreSupprimer
  22. ne pas négligé les vertus medicinales de l'argent qui peuvent devenir un atout majeur en cas de chaos

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très juste Thierry.
      Un article détaillé sur les solutions d'argent colloïdales serait bienvenu.
      Merci d'avance.
      Bob

      Supprimer
  23. Malgré l'article pessimiste, je recommande vivement d'avoir des pièces d'argent !!!
    à 17 euros, elles valent le coup et sont changeables contre de la bouffe...une forme de monnaie existera toujours...
    Cela dit si tout est irradié, nous ne ferons de toute façon pas long feu !

    RépondreSupprimer
  24. en plus si le chaos survient a la suite d'une bombe nucléaire il sera impossible d'échanger sont argent car les rayons alpha beta et gamma réagise beaucoup a l'argent, il se ternit et absorbe en partie les rayon .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Pierre R Parent...

      "Euuuh", je n'y connais rien en exposition aux radiations & co, mais.... si l'argent métal réagit aux rayons, je suis tenté de penser que l'on s'en fichera comme de l'an quarante, car si l'argent réagit, comment nos cellules réagiront-elles... non?

      Cordialement, B.

      Supprimer

Les commentaires anonymes sont autorisés.