25 avril 2016

La défense de voisinage (3/4) : les multiplicateurs de force

Dans un premier article, nous avons étudié la défense de voisinage sous un angle tactique, à travers les différents types de périls qui pourraient se présenter dans un contexte de chaos ;

Dans le second, nous avons déterminé certaines mesures pratiques permettant d'y répondre efficacement, telles que les règles d'engagement, la collecte d'information, ou le contrôle du trafic.

Cette troisième partie a pour but de vous donner d'autres moyens d'accroître vos chances, et de rendre la vie plus dure à toute personne qui aurait l'idée saugrenue de vous causer du tort...




Dans cet article, nous allons étudier ce que je crois être trois stratégies efficaces pour augmenter sérieusement les chances de réussite dans une mission de défense du voisinage. Ce sont des mesures simples qui donneront à votre équipe un avantage certain contre ceux qui essaieraient de prendre ce que vous avez, en leur rendant la tâche encore plus difficile.

Comme les deux qui l'ont précédé, cet article part du postulat qu'un désastre naturel ou qu'une crise grave se sont abattus sur la ville, et que l'absence de règles est devenue la règle... Dans un tel contexte, c'est donc à nous seul que revient la charge de maintenir la sécurité au domicile et ses alentours immédiats. Nous retournons donc au temps béni de nos ancêtres où chacun avait la responsabilité de sa vie, et la liberté qui allait avec...

Vu le contexte et l'ampleur de la tâche, nous avons montré qu'il était plus intelligent de se regrouper avec les autres voisins de manière à sécuriser un périmètre plus grand, partager les ressources, et devenir un cible plus difficile pour ceux qui auraient l'idée de nous causer du tort. Dans ces conditions, je ne pense pas que beaucoup iraient contre de tels arguments et préféreraient rester seuls, plutôt que de se regrouper avec d'autres partageant le même souci de protection et de sécurité.

Certains d'entre vous auront peut-être déjà préparé le terrain en formant une équipe. D'autres, qui ont la chance de posséder une BAD ou d'en connaître un propriétaire, pourraient avoir choisi de privilégier un départ vers une retraite éloignée de la ville.

Mais pour tous ceux qui se retrouveraient dans leur maison - ou n'auraient d'autre choix - et qui constituent probablement la majorité, quelles seraient ces trois stratégies susceptibles de les aider dans leur tâche ?


Communiquer efficacement


Un système simple de communication par radio est un amplificateur de force extrêmement efficace dans un scénario de chaos. En partant de l'hypothèse que l'électronique puisse toujours fonctionner, le fait d'avoir quelques radios sous la main va vous permettre ainsi qu'à votre équipe de rester en contact permanent et d'être informé sur tout ce qui se passe à l'intérieur et autour de votre périmètre de protection.

Sans doute la plupart d'entre vous utilisent déjà de tels systèmes pour la randonnée ou le camping, ou ne serait-ce que pour jouer avec leurs enfants. Parmi les plus connus figurent les talkies-walkies Motorola 2 voies, très utiles pour rester en contact avec le domicile lorsqu'on s'en éloigne pas trop. Les chasseurs les emploient également dans les zones où le signal des cellulaires ne passe pas. Sans parler bien entendu des joueurs d'airsoft et de paintball...

Midland est une autre marque réputée. Elle propose de nombreux modèles particulièrement adaptés à la chasse ou aux opérations para-militaires.


Midland GXT1050VP4


Vous pouvez utiliser ce type de radios pour toute sorte d'activité, et elles fonctionnent plutôt bien. Une chose à noter est que leurs constructeurs targuent certains de leurs modèles d'une portée de 30 à 80 km, ce qui est du pur enfumage. Vous aurez de la chance si vous parvenez encore à vous entendre au-delà de 3 ou 5 km en campagne, voire un seul en ville, en admettant que vous n'ayez pas trop d'interférences de terrain. Pour une portée supérieure, vous devrait passer à la CB portable, ou vous munir d'accessoires spécialement prévus à cet effet. Certains de nos lecteurs ont donné d'utiles informations dans la rubrique Equipements, que je vous invite à consulter.

Sans trop entrer dans le détail, il faut savoir qu’il existe deux modes de transmission différents, le CB et le PMR446. Le premier, abréviation de "Citizen Band", concerne les fréquences allouées (canaux) au trafic radio et ouvertes à tous. Il coûte dans les 200 euros, mais offre 40 canaux de transmission tout en étant moins nuisible à la santé. Le deuxième fait revenir la paire de radios à moitié prix, mais n’offre que 8 canaux.

Attention, les deux systèmes de transmission ne sont pas compatibles entre eux. Dès le départ, vous devrez donc opter pour l'un ou pour l'autre (voire les deux !).

Si vous décidez de vous munir de tels systèmes, et bénéficier de l'avantage tactique indéniable qu'ils apportent, vous devrez aussi investir dans un kit mains libres. Un tel kit vous permettra d'abord et avant tout de garder votre radio à la ceinture ou dans le gilet. Vous pourrez aussi entendre les communications en privé, ce qui est indispensable dans le cas de patrouilles, infiltrations, voire même aux postes de garde. Enfin, cela devrait aussi vous permettre de communiquer sans (trop) vous mélanger les pinceaux et rester opérationnel avec votre arme.

La communication par radio marche de la façon la plus effective si on utilise un code pour désigner les différentes manœuvres, et si on n’appelle pas les autres membres de l’équipe par leur nom mais par leur fonction. Le plus important est que cela soit rapide, clair et incompréhensible aux oreilles d'un ennemi qui aurait scanné votre canal de transmission.

Gardez à l'esprit que si ces prodiges technologiques permettent de communiquer discrètement sur une distance relativement grande, ils ne sont pas totalement silencieux, et globalement peu utiles (voire même dangereux) dans un environnement urbain. D’autre part, ils restent tributaires de piles (difficiles à trouver dans un contexte de chaos), et peuvent se faire pirater facilement. Beaucoup de talkies émettent sur les mêmes fréquences, et il suffit alors de changer régulièrement de canal jusqu'à intercepter une communication (ou d'appuyer sur la touche "Tous canaux" disponible sur certains).

Pour une portée encore supérieure, vous devrez vous tourner vers une radio-amateur, qui est très certainement le meilleur système de communication pour les survivalistes, mais qui n'entre pas dans le cadre de cet article.

Pour en revenir à la défense de voisinage, ces radios sous PMR446 représentent une option parfaite dans la plupart des cas. Les modèles les plus récents venant des Etats-Unis tels que le Midland GXT1050VP4 offrent 50 canaux, et donc une sécurité accrue. Bien sûr, il est toujours possible pour un ennemi potentiel de scanner tous les canaux et donc de vous entendre (gardez à l'esprit que toutes ces radios opèrent sur la gamme de fréquences allouées au public).

Cependant, il est inutile de sombrer dans la paranoïa. Le fait de garder une discipline radio stricte et de changer souvent de fréquence et de canal, donnera du fil à retordre à d'éventuelles oreilles ennemies. Ce n'est pas parfait, mais cela vous permettra de communiquer efficacement dans un scénario d'effondrement, et vous donnera un avantage certain sur ceux qui ne possèdent pas de radios.


Restreindre l'accès


Comme je l'ai dit dans un article précédent, nous ne vivons pas dans des châteaux-forts entourés de chemins de ronde. Tout voisinage possède ses propres défis pour ce qui est de la prévention de son accès, et autant de failles potentielles, mais il existe toujours une possibilité pour ralentir des intrus voire stopper totalement le trafic.


Détecteur d'intrusion avec bâton lumineux Cyalume


Vous pourriez ne pas empêcher totalement des gens d'approcher à pied, mais vous pouvez certainement les empêcher de forcer le passage avec un camion de déménagement et traverser votre dispositif de sécurité.

La prochaine fois que vous sortirez de votre domicile pour aller vous promener, profitez-en pour observer les environs un peu mieux que d'habitude, et sous un angle stratégique. Réfléchissez entre autre aux meilleurs endroits où vous pourriez disposer des barrières ou des barricades. Si vous voulez conserver l'avantage du terrain, vous devrez aussi installer des barrages routiers dans le but de stopper les véhicules qui auraient l'idée de défoncer vos barrages de protection.

Certaines résidences disposent d'allées bordées de grands arbres. Ces derniers pourraient parfaitement obstruer l'ensemble des voies d'accès. La seule chose à faire serait alors de les couper le moment venu. Le problème dans pareil cas est que ce genre d'obstacle limiterait aussi - ou ralentiraient - les déplacements à partir de l'intérieur du périmètre, ce qui, dans des cas extrêmes tel que l'évacuation, est à considérer avec soin.

De la même manière, il est préférable d'aménager des obstacles dont l'utilisation ne puisse pas se retourner fortuitement contre leur propriétaire. Donc, prudence avec les pièges, entre autres, qui devront être mis en place par des spécialistes responsables et raisonnés...

Dans tous les cas, bloquer les points d'accès au moyen de gros troncs d'arbres ou d'obstacles permanents et infranchissables devrait faire partie des solutions à réserver pour le pire des scénarios.

Une meilleure stratégie dans ce genre d'environnement serait d'utiliser deux arbres ou plus, trois de préférence, pour créer un mini-labyrinthe ou une chicane obligeant les véhicules à ralentir et manœuvrer. Les troncs devraient être placés perpendiculairement à la route, et ne pas dépasser le milieu de celle-ci.




Cela vous laisserait la possibilité de sortir éventuellement vos propres véhicules (en admettant qu'ils puissent encore rouler), et de les rentrer à l'abri en revenant. En même temps, cela ralentirait suffisamment des ennemis qui tenteraient de pénétrer en force pour être pris à parti au moyen d'armes légères, dans la mesure où vos règles d'engagement l'auraient prévu dans un tel cas.

En utilisant cette stratégie, vous pourriez facilement bloquer plusieurs routes d'accès de manière rapide. Vous pourriez faire la même chose à travers votre ville ou village, avec l'avantage des constructions constituant autant d'obstacles naturels. Vous pourriez enfin utiliser des voitures, sachant qu'elles sont plus faciles à déplacer. Gardez alors à l'esprit qu'elles peuvent aussi être enfoncées beaucoup facilement par un véhicule lourd. De gros troncs d'arbres constituent une barrière nettement plus efficace, même pour un tel véhicule.

Pour ce qui est des individus à pied, les patrouilles itinérantes et les postes d'observation multiples restent la meilleure solution. Ce n'est pas toujours facile de défendre un voisinage lorsqu'on dispose d'un effectif limité, et tout est donc question de nombre. Si vous manquez de personnel, vous devrez alors limiter votre périmètre à une zone que vous êtes capable de défendre.

Une autre solution serait d'utiliser les détecteurs d'intrusion. Les principaux systèmes sont visuels ou sonores, avec pour chacun des avantages et inconvénients respectifs. Les premiers permettent de repérer assez précisément la zone où a lieu l'effraction, surtout si celle-ci se fait de nuit. Ils sont très efficaces, mais ont aussi leur point faible : il faut être en mesure de les voir pour être alerté. Les sonores sont les plus polyvalents, de jour comme de nuit, même si la localisation donnée peut être plus imprécise suivant la distance.

Les deux dépendront de votre ingéniosité et des équipements que vous aurez sous la main le moment venu : clochettes accrochés à des fils invisibles ou aux mailles du grillage, interrupteurs à traction, etc. Nous avons présenté certains systèmes efficaces et simples à produire qui fonctionnent au bruit dans la Lettre d'Information n°1 de décembre 2014.


Couvrir tous les angles


Une fois les voies d'accès bloquées, vous devez encore contrôler le trafic approchant des barrages. L'idéal serait des endroits choisis à l'extérieur du périmètre permettant de poster des gardes, à partir desquels ces derniers seraient en même temps protégés des tirs éventuels. Dans un scénario de chaos, les meilleurs postes à l'épreuve des balles sont ceux en dur. Malheureusement, peu d'entre nous aurons la possibilité de bâtir de tels ouvrages.

Je pense que pour le survivaliste qui veut d'une stratégie mais n'a pas forcément besoin d'un bunker, une tranchée ou un simple trou devraient suffire. L'agencement est simplissime et une pelle suffit à l'ouvrage. En guise de bonus, des sacs de sable peuvent être ajoutés au-dessus et sur les côtés, bien qu'ils ne soient pas toujours indispensables dans la mesure où un trou correctement aménagé protège déjà suffisamment des tirs ennemis.




Des troncs placés en travers de la route pourraient aussi remplir la même fonction, mais ils n'offrent qu'une protection frontale.

De combien de trous ou bunkers avez-vous besoin ? Cela dépend du du nombre de personnels, voire du matériel que vous aurez à disposition. Le minimum est un poste à chaque point d'entrée. Ce poste peut être tenu par une seule personne, bien que deux munies de radios soit l'idéal. Si vous disposez de patrouilles en dehors du périmètre ou sur un point élevé, celles-ci pourraient alors alerter votre équipe à l'approche de véhicules ou de personnes suspectes. On peut aussi envisager les toits des maisons, ou des postes de type palombières dans les arbres, comme ceux qu'utilisent les chasseurs, pour avoir une vue plongeante sur la zone d'approche.

Et pour le cas où tout cela ne suffise pas, ayez toujours un plan B. Vous pourriez vous retrouver face à des forces supérieures qui finiraient par avoir l'avantage. Prévoyez une position de repli et un point de ralliement quelque part suffisamment loin de votre périmètre de défense. Là aussi, des radios vous seront d'une grande utilité car tous les membres de votre groupe seront informés de ce qui se passe en temps réel, ainsi que du signal éventuel de départ.

Le dernier volet de cette série d'articles fera le récapitulatif des armes et équipements que vous devrez prévoir dans la perspective de défendre votre voisinage...

48 commentaires:

  1. Bonjour,
    Juste pour signaler une petite erreur: c'est le pmr 446 et pas 466

    Merci pour l'article

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. effectivement, erreur de frappe.. corrigée maintenant. merci

      Supprimer
  2. Bonjour à vous Pierre Templar.

    Bonjour à toutes et à tous.

    A Pierre Templar: je ne sais pas si l'idée vient de vous, en tout cas elle est lumineuse: le détecteur d'intrusion avec bâton lumineux!

    J'en ai moi-même constitué un petit stock. Polyvalents, peu onéreux, insensibles aux éventuelles IEM, faciles à transporter avec soi. Doit-on s'en passer?

    Quant à l'article: simple, clair, et qui va droit au but. Encore merci à vous.

    Salutations résilientes.

    Aristophane

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour tout le monde.
    J'adhère à 100% à ce type de stratégies, la liaison par talkies, la détection d'intrusion....Je pense que cela sera même vital.
    Après un blocage des chemins d'accès , ou des ralentissements mécaniques , ok mais pour ça, il faut être organisé et surtout en nombre et préparé .
    Je pense comme dit dans un article précédant, que la majorité des survivalistes auront pour quête de préserver leur tranquilité et autant que possible éviteront le conflit.
    Il n'y aura que très peu de regroupements permettant d'assurer ce genre de protection de manière efficace.
    Il faut être logique, qui dit barrage dit convoitise, il n'y aura pas que des agneaux. La nature humaine est telle qu'en tant de chaos , nous exploserons à la gueule beaucoup de comportements associal.

    Des marginaux, se mettront en action pour piller, et détruire sans même besoin de but. Comme des chiens ils flaireront vos ressources et plus vous serez infranchissables, plus vous les ferez baver.

    Il en deviendra viscèral pour eux de vous déposséder de TOUT.

    En toute logique on peut se dire que si on est capable de maintenir un siège plusieurs jours on a de bonnes chances.
    Mais en tant de chaos le temps n'a plus la même emprise, et ce type de personnes ne lâchera pas. Au contraire.
    Pour eux le chaos sera une déliverance, et l'ennemi ne sera pas forcement celui auquel on pensera.
    Le Diable a souvent un habit de lumière comme on dit.
    Bien souvent il montrera pattes blanche pour vous approcher, et sa logique ne sera pas votre. Ils seront dur à anticiper car ils maitriseront vos points faibles comme votre humanité par exemple.
    La violence ne sera pas forcement frontale, mais détournée .

    Pour les petits groupes je préconiserais les accès difficiles naturel, les étranglements , la discrétion mais aussi la répartition.

    30 personnes ensembles se remarquent vite, mais 5 groupes de 6 personnes à des points stratégiques seront plus mobiles .
    Le but est de contrôler l'espace .

    C'est comme au lieu d'avoir un potager pour 30 personnes qui sera visible de loin et vulnérable.
    Il sera préférable de multiplier les cultures en guérilla, à petite échelle . Seul vous ne serez pas grand chose, mais en cumulant et partageant vous aurez le nécessaire.
    Si un ou deux posts sont attaqués vous ne serez pas en danger si vous avez su multiplier.
    Le but est de montrer le moins de signes extérieur de richesses, plus vous paraîtrez faible et insignifiant plus vous aurez de chance de surprendre . Plus vous serez imposants , plus l'ennemi se préparera en conséquence.
    Après, chacun a son approche, le partage permet souvent d'enrichir nos points de vues et surtout de les améliorer. Samuel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Samuel,

      Si le nombre le permet, il faut détourner le trafic automobile le plus loin si possible mais pas trop, comme pour une déviation, à mon avis à 7 KM, puis à 6 KM puis à 5 KM sur l'axe principal et en fonction des routes éloignant le trafic et ne faites que de surveiller de loin.
      Puis bloquer à 2/3 KM dans toutes les directions.
      Si une approche se fait malgré les obstructions éloignées, tombant sur le proche barrage à 2/3 km, si vous n'avez pas mis de sonnette avant il vous reste une bonne heure pour mettre en oeuvre votre décision de rester et de guerroyer dès le barrage ou de partir.
      Dans votre coin vous connaissez ou auriez tout intérêt à connaitre les chemins de traverse carrossables et autres qui vous permettront de partir ou d'aller et venir et agir en avant, sur les cotés ou à l'arrière de l'arrivant.
      Ceci dit je n'ai pas l'intention de faire face à la 2ème DB.

      Et oui, il faut de la préparation et un peu de monde motivé.

      Laurent

      Supprimer
    2. Oui, Samuel, je suis d'accord, il faut rester discret.
      Un barrage doit-il ressembler à un barrage, un poste de tir à un poste de tir ou un poste d'observation à un poste d'observation?
      Non!
      Il faut juste dissocier la fonction de l'apparence, comme pour le jardin de guérilla.
      Qu'est-il normal de trouver le long de la route?
      Peut-être des pierres, des murs plus ou moins éboulés, de la végétation, des carcasses de véhicules...
      Même la 2ème DB est inoffensive si vous ne vous trouvez pas sur son chemin et si elle ne sait pas que vous pouvez représenter un objectif.
      Francois

      Supprimer
    3. Salut Laurent, si je te suis là c'est au moins 20 personnes rien que pour ça donc si tu ajoutes la défense directe des lieu, la culture sur place et les femmes et enfants ça fait au moins 50 personnes. Un vrai village de gaulois ^^
      Perso ça fait beaucoup de responsabilités et de devoir.

      Sans parler des états d'âmes , de la peur, des conditions de vie drastiques , des égos je pense que garder de la motivation sera une tache malheureusement conséquente.

      Dans un groupe, il y a les piliers, les suiveurs et les attentistes. On se repose beaucoup sur les piliers qui donnent beaucoup et se sacrifient pour le groupe. En gros ceux qui en font toujours plus que moins. Ceux qui suivent sont ceux de bonnes volontés qui ont besoin d'êtres encouragé , mais qui font ce qu'ils peuvent. Puis enfin il y a toujours ceux qui font juste le minimum, qui ne s'engagent dans rien car à les entendre rien n'est jamais fondé ou vraiment indispensable , ils sont dans la préservation personnelle .

      Tout ira jusqu'au jour ou des piliers exaspéré par des attentistes commenceront a en avoir marre de se bouger le cul pour les autres . Car ça arrivera.

      Tu essayeras tant bien que mal d'arrondir les angles, en y laissant un max d'énergie pour au final pas grand chose.
      L'homme est beaucoup trop centré sur ce qu'il mérite , il a une vision de la justice qu'il lui est propre , et quand son besoin de reconnaissance ne sera plus assez nourri, il s'aigrira. Au nom de ce qu'il estime juste , il se justifiera par des actions abondants dans son sens et des clans se formeront. Qui dit division dira rivalité. .... Et de toi à moi je met même pas encore une femme au milieu Dieu sait comment un homme peut devenir con pour un cul qui se trémousse ..... Alors oui je te rejoins qui dit gros groupe dit beaucoup d'organisation et de règles car elles sont indispensables.

      Mais vois tu, si en plus il faut faire du social en continu en plus de tout ce qu'il y aura a faire , je ne sais pas si j'en serais capable . Samuel

      Supprimer
    4. Bonjour Samuel,

      Rien de ce que tu dis n'est faux, ami de la logique bonjour :).

      Il reste à prendre en compte "la sélection naturelle". Celle qui s'organise d'elle même et celle qui est "organisée".

      A époque exceptionnelle il convient d'avoir des comportements adaptés tant pour celui qui suit que pour celui qui précède.
      Les actes de soumissions, les culs qui se trémoussent tomberont tout cuit, la flagornerie, la flatterie, la reconnaissance temporaire, la trahison viendront avec.
      Les articles de Babeth étaient clairs sur les difficultés rencontrables , elle posait des jalons de réflexions et les commentaires qui suivait les articles donnaient également des pistes de solutions.
      "Il me semble" que le temps du chaos, ce dont on parle, dispense des raisonnements bobo suprématistes à la con, de la vision de oui oui au paradis socialiste et des petits poneys pastel qui pètent des arc-en-ciel.
      Il ne s'agira pas de perdre son âme, pour ceux qui en auront encore une à vendre à garder ou à sauver, mais d'adaptation à de nouveaux critères d'existences.
      La fin justifiera (aux yeux de qui?) les moyens.

      Auras tu encore le choix d'en être capable?

      Laurent

      PS: http://bd-livres.psychovision.net/romans/marche-ou-creve-005.php


      Supprimer
    5. Salut Laurent, Marche ou crève ^^ un des 1 ers livres de King que j'ai lu il y a fort bien longtemps.
      Pour répondre à ta question:
      Auras tu encore le choix d'en être capable?
      OUI je suis une personne cérébrale,je n'agis pas selon mes émotions .
      Je suis toujours disposé à aider et à être utile, j'ai peu de besoin et la privation ne me fait guère peur, du moment que pour ma femme et ma fille ça va.
      Par contre comme on dit " Aide toi et le ciel t'aidera" je n'ai pas l'intention de gaspiller de l'énergie pour n'importe qui. Cela peut paraître dur pour certains mais j'ai déjà donné beaucoup trop avec les cas soc. Ils pourraient crever devant moi que cela ne m'importerait pas le moins du monde . La vie est une histoire de choix et à mon sens en tant de chaos comme tu dis il y a une sélection naturelle qui s'opère . La solidarité c'est un état d'esprit , une force motrice , qui doit encourager ceux qui ont envie d'avancer.
      Il faut savoir s'adapter, et pour ça il faut le vouloir.
      Je ne m'attache déjà pas quand tout vas bien, a ce qui est vain, c'est certainement pas pour le faire en crise.
      Mieux vaut une personne avec peu de capacités mais volontaire, qu'une personne blindée de capacités qui n'a aucune volonté.
      Samuel.

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contrôler une zone en de multiples points ne veut pas dire disposer d'une force suffisante à chacun de ces points.
      Si on use de multiplicateurs de force comme des liaisons radio, on peut justement garder une force centrée sur le dispositif, apte à rejoindre le point nécessaire sans se diviser et libérée du stress permanent d'un contact immédiat.
      Il suffit alors que ces points soient munis d'observateurs dont le rôle ne sera pas d'engager l'adversaire potentiel mais d'informer, orienter, renseigner et, si besoin, se replier progressivement en avant des intrus pour maintenir le renseignement.
      Une autre option du contrôle de zone est de compléter cette force principale prête à bondir par une petite force d'insécurisation (un trinôme par exemple) errant dans la zone et apte à traiter un objectif réduit ou fixer les intrus par un coup d'arrêt en attendant l'appui de la force principale. Avec l'option d'une prise à partie des intrus par des tirs croisés de ces deux forces. C'est toujours désagréable pour ceux qui le subissent.
      Les actions de ces deux forces obéissant aux règles d'engagement prévues pour une compréhension mutuelle.
      Le rôle du mini "commando de chasse" étant le plus usant, cela permet de faire tourner les effectifs et que chacun, quelle que soit sa position au moment du contact, sache comment les autres réagissent pour avoir déjà tenu leur rôle.
      Il y a bien d'autres options.
      En ce qui concerne les lieux de contrôle et d'arrêt, revoir ses fondamentaux sur le montage d'embuscade : on utilise toujours les éléments naturels pour optimiser son action, soit parce qu'un relief ralentit l'adversaire, soit parce que la géographie gênera ses vues ou ses angles de riposte. On ne décide pas ça sur une carte Michelin parce que c'est à autant de kilomètres du centre de vie mais parce que ça s'y prête le mieux.

      Supprimer
    2. La Glaive et la Croix28 avril 2016 à 18:18

      Dans ce cas là on tape dans nos réserves de pastilles d'iode, on allume des cierges et on fait brûler l'encens.

      Car seuls les Croyants inscrits dans le Livre se sortiront absolument indemnes du Grand Reset de l’apocalypse.

      Pour ceux qui ont stocké des grands Pomerol, viendra alors l'heure de leur faire honneur sans crainte.

      En supposant que l'on n'y soit pas inscrit et donc que l'on se retrouve gravement irradié, il restera toujours la possibilité certes funeste d'une subreptice conversion de forme à l'islam.
      Ce qui permettra au moins d’ajouter au nombre des mahométans morts dans d'atroces souffrances...




      Supprimer
    3. Patience Verbo, j'espère que Pierre pourra bientôt nous mettre en ligne un article sur le nucléaire.
      Comme tu as pu le remarquer, Pierre Templar s'efforce de confier la plume à des personnes compétentes dans chaque domaine abordé dans lequel lui-même n'est pas expert et ce n'est pas toujours facile à trouver.
      Francois

      Supprimer
  5. ah enfin quelqu'un qui parle d'un réel problème lié directement à la survie.. le nucléaire, merci à toi Verbo de mettre le sujet sur la table, en effet le nucléaire français le deuxième au monde devrait vous interroger un peu plus "comment défendre une citadelle" malheureusement, parce qu'il n'y a aucun rempart qui peut l'arrêter et Verbo à raison, qu'il y est un soulèvement ou non nos centrales sont défaillante et tout ce que l'état nous dit c'est qu'il va prolonger leur durée de vie..
    hors on sait très bien qu'un moment donne on ne pourra plus les entretenir correctement ou que le risque d'attentat devient réel (fausse bannière ou pas)
    la on ne parle que du parc français mais toute l'Europe à des centrales et désolé pour toi Verbo mais les anglais aussi en ont, sans compter la Belgique et la Hollande et ne parlons pas du centre de stockage de la Hague planté au beau milieu de la Bretagne qui est aussi une bombe à retardement, il ne faut pas te faire d'illusion, tu fais sauter le bordel et t'en a pour 200 000 ans de contamination et quand je dis 200 000 ans ça serait plutot 2 millions d'années, la majorité des produits la dedans sont les plus actifs et qui ont la durée de vie (ou de mort) la plus longue..
    soyons réaliste l'Europe entière sera contaminée et non Verdo je ne pense pas que les Bretons soient endurcie au radon, ni à quoi que ce soit sinon y aurait par exemple moins de suicide et ce n'est pas le cas, c'est la Bretagne qui en compte le plus..
    la majorité des centrales sont dans l'hémisphère nord que tu le veuille ou non c'est l'hémisphère entier que sera contaminé donc faudra vous faire à l'idée de voyager et d'aller au sud, je sais ça vous emballe pas de croiser des singes mais c'est comme ça, encore que il n'y a pas que l'Afrique, l'Amérique du sud comme Ushuaïa par exemple serait l'idéale, pour plusieurs raisons, d'abord parce qu'il n'y a pas de centrale civile mais aussi parce qu'il n'y a rien et donc ça ne représentera aucune cible valable pour tout le monde, c'est à dire les us les russes et les juifs, Hiroshima ça à fait très peur mais c'était du petit lait les missiles qui arment tout les sous marins actuels sont 200 fois plus puissant, Hiroshima premier cercle de destruction ou tout est désintégré c'était 15 kilomètre je vous laisse faire le calcule, et un bouclier us en Europe ça signifie quoi ? que les us préfèrent voire les missiles sauter en Europe plutôt qu'ailleurs, les us sont décadents et le dollars va manger la poussière d'ici peu et on sait très bien ce que cela signifie, ils ne plongeront pas seul mais préférerons déclencher le chaos avant.. mais vous avez raison le premier recourt c'est d'abord de créer des guerres civiles en Europe pour pouvoir jouer les libérateurs un rôle qu'ils maîtrisent à merveille, mais ne nous faisons pas d'illusion, l'Europe passera à la rôtissoire, d'une manière ou d'une autre.. si tu veux faire du survivalisme, commence par acheter un billet d'avion tant qu'ils volent encore..

    courage à tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Conséquences de la perte des alimentations électriques extérieures des centrales nucléaires PWR 900MWe du parc nucléaire Français

      En, cas de perte des alimentations électriques extérieures d’une centrale nucléaire type PWR 900Mw les conséquences de l’incident sont les suivantes :
      Arrêt automatique du réacteur :Les barres de contrôle s’insérent dans le réacteur et étouffent la réaction en chaine afin d’éviter une surchauffe du coeur
      Mise en service automatique des groupes électrogènes de secours
      Mise en service automatique des systèmes de secours du refroidissement du réacteur

      Les besoins minimum en énergie d’une centrale PWR 900MW 4 tranches sont de 4 groupes électrogènes (un par tranche ), aussi un site est équipé de 9 groupes qui peuvent être interconnectés pour pallier à la défaillance de l’ un deux
      Chaque groupe est équipé d’une réserve de carburant lui permettant d’assurer sa fonction pendant 70 heures à pleine charge
      Ce dimensionnement permet d’évacuer la puissance résiduelle du réacteur issus de la décroissance des produits de fission dès les premières minutes suivant l’incident ; ( 270mw th maximum ) On utilise pour cela des échangeurs alimentés en eau froide par des pompes secourues et redondantes . Cette méthode de refroidissement est utilisée régulièrement pour arrêter le réacteur pour des opérations de maintenance.
      La procédure de repli est alors entreprise immédiatement afin d’obtenir les conditions d’arrêt à froid (60° C pression 1 bar abs ). A terme, la puissance résiduelle a évacuer est alors de 1 MW th
      En cas de perte d’un générateur il est possible de le remplacer dans un délai de moins d’une heure

      Supprimer
  6. je sais pas trop ou le mettre alors désolé si cela pollue le post;;;Libre a pierre de le supprimer ou le déplacer. Mais les dirigeants (DE TOUT BORD) continue d'accélérer le processus de chaos... alors continués vos préparatifs ils reste encore du temps même si le compte a rebours a démarrer depuis longtemps...
    Créé par LOI n°2016-274 du 7 mars 2016 - art. 59

    Ainsi, son article 59, élargit l’accès à la nationalité française par le droit du sol, en introduisant une innovation majeure qui modifie sensiblement le droit français de la nationalité.
    Article 21-13-2
    (il y d’autre nouveautés invraisemblables et absurdes mais je vous laisse le soin de faire vos recherches...)

    "Peuvent réclamer la nationalité française à leur majorité, par déclaration souscrite auprès de l'autorité administrative en application des articles 26 à 26-5, les personnes qui résident habituellement sur le territoire français depuis l'âge de six ans, si elles ont suivi leur scolarité obligatoire en France dans des établissements d'enseignement soumis au contrôle de l'Etat, lorsqu'elles ont un frère ou une sœur ayant acquis la nationalité française en application des articles 21-7 ou 21-11. "
    je cite sans lien ....
    "Lors du vote final de la loi à l’Assemblée nationale, l’hémicycle était quasiment vide: un seul député de l’opposition (Les Républicains) pour une dizaine de socialistes, tandis que les deux députés du Front National brillaient par leur absence. Or ce texte fondamental bouleverse réellement le droit des étrangers en France dans le sens de l’ouverture et de l’accueil (1)."

    je ne citerais pas la source facile a trouver sur le net cela ne sert a rien... faites vous votre opinion vous mêmes... Ben en même temps il n'étaient pas encore assez nombreux pour foutre le bordel et pomper nos finances déjà à sec...

    https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=6A86FF4ABF7396EEC4DE9200439520C7.tpdila12v_3?cidTexte=LEGITEXT000006070721&idArticle=LEGIARTI000032172304&dateTexte=20160428&categorieLien=id#LEGIARTI000032172304
    paix force et amour à tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Croix et le Glaive29 avril 2016 à 07:54

      Oui, une première dans toute l'Histoire de l’humanité.

      Ils viennent d'ouvrir grand les portes du Golem de la naturalisation à quelques 280 millions d’allogènes africains.

      Sans parler bientôt du droit de circulation européenne sans visa aux turcs qui sont entrain d’installer un gvt islamiste, pays dans lequel n'importe quel mahométan des pays voisins peut acquérir la nationalité par simple déclaration, soit quasiment 200 millions de "turcs" potentiels.

      https://www.facebook.com/Boris-Le-Lay-403505586497759/

      Supprimer
    2. bonjour f43 sky,la demande de naturalisation Française pour un étranger a toujours existé,ces textes nes sont que la reprise avec l'ajout (inutile) des frères ou soeurs résidants sur le sol national,condition qui n'était pas demandée auparavent.Donc rien de neuf par rapport à "l'ancienne législation",Le problème ne se situe pas là,il s'agit du choix du doit du sol ou du droit du sang qui donnerait de fait la nationalité ,celui fait par la gauche est le droit du sol qui permet a n'importe qu'elle femme étrangère sous certaines conditions quand même (6 mois de résidence etc etc etc )d'accoucher en France d'un enfant considéré dès lors comme Français,mais il y a beaucoup plus insidieux les enfants de clandestins scolarisés (suite à une législation de folie) ne peuvent être refoulés ,le regroupement familial fait le reste ;l'affaire léonarda n'a transpiré que parce que le père était un sinistre individu dans son comportement social ainsi que le reste de la famille,autrement si ils avaient été discrets cette enfant serait encore en france avec sa famille .Il est évident que seul le droit du sang devrait être repris en compte comme cela était le cas avant ,alors sans avoir a demander 4 quartiers de noblesse ou de sang français on pourrait s'entendre sur le fait que si les deux parents sont Français les enfants le soient et que si l'un des parents est étranger la nationalité ne serait acquise qu'a 18 ans sur demande de l'intéressé , après enquète de notoriété,la demande de naturalisation actuelle restant inchangée dans la forme comme sur le fond

      Supprimer
    3. Bonjour,

      comme "la croix et le glaive", j'ai vu la même chose sur FB (j'ai imprimé le papier de la préfecture des hauts de seine, me tâtant si je "pouvais" le montrer / si ça en valait la peine, et a qui...):

      -la vidéo de Le Lay:
      https://www.youtube.com/watch?v=xTOMjpVF320

      -l'image du papier:
      http://imgur.com/zzrbJoz


      Supprimer
    4. La Croix et le Glaive29 avril 2016 à 15:31

      Sauf que les "lois" permettant de limiter la naturalisation ne sont même plus appliquées dans les faits ;

      Ce sont les circulaires politiques qui font la Loi.

      Au reste la procédure d'expulsion administrative vient d'être rendue récemment quasi impossible par la seule réduction de durée de rétention en centre ramenée à 2 jours.

      C'est un lieu commun, mais les lois n'ont valeur d'application que dans une démocratie, or, hormis la Suisse il n'y a plus aucun régime démocratique en Europe.

      Le Droit est devenu l'arme de destruction pour permettre tout ce qui est tordu.
      C'est vrai pour les clandestins sans visa venu en fraude rebaptisés "migrants", c'est vrai pour la quasi impunité pénale octroyée aux pédophiles, aux violeurs, aux dealers, aux voleurs, aux agresseurs, aux crapules en col blanc, etc, multirécidivistes notoires y compris.



      Supprimer
    5. Bien d'accord avec vous deux Brad et le Glaive,mais le résultat de ces directives est marginal en comparaison du nombre de clandestins qui arrivent sur notre sol et qui n'en repartirons plus,la france n'est plus un pays démocratique depuis longtemps quand on ne respecte pas le référendum qui est à mon sens la manifestation ultime supra nationale de la démocratie,raison de plus pour se préparer aux orages qui ne tarderons pas a éclater

      Supprimer
    6. Bien le bonjour Janus,

      << ...mais le résultat de ces directives est marginal en comparaison du nombre de clandestins qui arrivent sur notre sol et qui n'en repartirons plus... >>:

      Ben oui, ils n'en repartiront plus, car si ce qui est valable pour les Hauts de Seine ( http://imgur.com/zzrbJoz ), l'est ailleurs, alors il leur suffit de se prétendre réfugié et de remplir deux "conditions" (si j'ai bien lu): avoir plus de 18 ans et avoir un titre de séjour en cours de validité. Et qui décide des modalités / conditions d'obtention des titres de séjour...?

      Mais bon, "osef", c'est du chipotage, au final le résultat est le même. Ou alors, si: là, la personne qui ne voit pas de problème (ou me voit comme un parano & co) en voyant ce papier, sera cause perdue pour moi (reste a espérer que j'aurais l'intelligence a ne pas me fatiguer en continuant de vouloir lui ouvrir les yeux...).

      Cordialement, B.

      "Gott verdammi", on n'écoute jamais assez nos aînés (en même temps, si on ne peut être con ados, on le peut quand?^^), y a + de 30 ans déjà, ma mère disait "ich ritt noch auf a sau fort"... Quelle visionnaire tout de même! ;)



      Supprimer
    7. "oui Brad seuls les paranos survivent"mon pére spécialiste a l'époque des évènements d'Algérie(on ne disais pas encore la guerre) aux Rg de l'époque,"nous sommes en train de nous préparer un tiers monde dans nos banlieues qui nous pètera dans la gueule " c'est de plus en plus vrai,en tout cas dans le 2A ils auront quelques soucis,il n'y a pas encore de cas de saturnisme foudroyant à ma connaissance,mais une épidémie est si vite arrivée Zika attendre

      Supprimer
  7. Bjr a tous, très bonne suite; au sujet du pmr 446

    Déjà PMR446 est juste le terme moderne pour dire "talkie walkie"
    En France le choix a été de mettre tout les Talkie Walkie sur la fréquence 446MHz d'où le terme PMR446

    sur les ondes UHF (ultra haute fréquences) il existe 3 fréquences alloués au public (libre et gratuit, utilisable par toute et tous et tt âges)


    -433MHz (69 canaux) LPD433
    -446MHz(8 canaux) PMR446
    -868MHz(128 canaux sur 5 bandes) SRD860

    En France les PMR446 sont en 0,5 watt,bloqué sur la fréquence 446MHz et ses 8 canaux et antenne fixe
    les LPD433 sont bridés en 10 Milliwatts et les SRD860 5 MilliWatts tjrs antenne fixe
    Pour les PMR la puissance de l'appareil va de pair avec l'antenne (sur papier grosso merdo un pmr446 type Midland G7 est aussi puissant que le PMR Batman de votre fils) en vrai beaucoup de facteur,composant,matériaux font la différence ,certes infime.
    Les normes Française font que quel que soit le type d'appareil que vous allez acheter en France,il sera bridé au WATT énoncé plus haut.
    Les versions import sont généralement en 5watts soit 10 fois plus puissant que ceux vendues en France.
    L'appareil présenté dans la rubrique EQUIPEMENTS est 1 version export 5watt mit en 3 clic en 0,5 watt(norme française) et inversement, ce qui vous permet de resté dans les clous et la possibilité après le chaos de le mettre en 5watt et changer l'antenne
    Pour exemple le Midland présenté par Mr Pierre demande une licence (abonnement annuel)et émet sur le 462/467 MHz donc PAS compatible avec les PMR446 LPD433 SRD860.(incompatibles eux aussi entres eux)

    http://www.ebay.fr/itm/TALKIE-WALKIES-56KM-MIDLAND-GXT1050-5W-CHARGEUR-TRANSFORMATEUR-220V-MICRO-CASQUE/271669614088?_trksid=p2047675.c100011.m1850&_trkparms=aid%3D222007%26algo%3DSIC.MBE%26ao%3D1%26asc%3D20140620074313%26meid%3D296042c9c282448d8495f0d24914ab1d%26pid%3D100011%26rk%3D1%26rkt%3D2%26mehot%3Dpp%26sd%3D270510966799

    Hors l'appareil cité dans la rubrique EQUIPEMENT:
    1) permet de communiqué avec PMR446
    2) permet de communiqué avec LPD433
    3) permet AUSSI de communiqué avec le Midland de Mr Pierre (avec licence)
    4) permet de communiqué avec Radio Amateur (avec licence, sinon INTERDIT)
    Et bien plus de chose car il fait double band (UHF/VHF)
    De suite j'ai équipé le mien d'une antenne Nagoya de 36cm a 2,5 euros et pour les distance plus longue :

    http://www.araccma.com/une-ground-plane-144-mhz-par-patrick-f6awy-p535915 1 antenne fixe fabrication maison

    https://www.youtube.com/watch?v=gWvjKlqPek0 1 antenne dit scoubidou (souple) idéal pour voyager léger et communiqué + ou - loin
    cldt Tony

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut à toi,Tony,merci pour ces précieux renseignements;connais tu "olduvai resilience and prepardness",ils ont également une rubrique assez bien fournie sur le sujet dans la rubrique "communication","communiquer à distance";à mon avis,il y a de très bons gars sur ce site,très callés!!!en tout cas,encore merci!!!lpn26

      Supprimer
    2. Bjr,@lpn26,oui je connais le blog et je viens de découvrir qu'il y a aussi un forum.
      Pour mon message je n'ai fais qu'1 fiche du B.A BA récapitulatif du LIEN mit dans la rubrique EQUIPEMENTS (pmr446.free)
      Cela peut paraître compliqué pour certain,ce qui ne l'ai pas en faite,d'ou mon message.
      cldt Tony

      Supprimer
    3. Salut à toi Tony ainsi qu'à toutes et à tous,juste pour vous dire que les "gens"d'olduvai ont pondu un nouveau site regroupant pleins de savoirs très intéressant(en plus du forum):OLDU risques et résilience à voir!!!! LPN26

      Supprimer
    4. Bien le bonjour LPN26,

      je "plussoie", oldu, c'est nickel, mais on peut s'y perdre, j'ai été surpris il y a quelques temps par les nouveaux "sites" (n'y allant pas souvent...). C'est grâce a eux que j'ai appris l'existence du raspberry, par exemple (une bonne option, avec plein de "gadgets" pas forcément si gadget que ça). Ils couvrent tout sauf les armes.

      Cordialement, B.

      http://oldu.fr/box/

      http://www.framboise314.fr/raspberry-pi-et-radioamateur-carte-relais-et-radioastronomie/

      -pour exemple... il y a tellement d'options:

      http://www.ebay.fr/sch/i.html?_odkw=raspberry+pi+3+modules&_osacat=0&_from=R40&_trksid=p2045573.m570.l1313.TR0.TRC0.H0.Xraspberry+pi+3+modules+capteurs.TRS0&_nkw=raspberry+pi+3+modules+capteurs&_sacat=0

      D'ailleurs si quelqu'un s'y connait, un avis sur le raspberry, sur l'utilité des différentes options (capteurs & autres) serait bienvenue pour moi. J'envisage d'en prendre deux, un qui serait mis de coté avec un le max de fichiers + ce qu'il faut pour le faire tourner, dans un contenant étanche -a priori a "tout"-, et l'un pour me faire les dents dessus, apprendre a utiliser linux.

      Un peu navré d'être hors-sujet, mais de ce que j'en ai vu, ça me semble une bonne option "low-cost", pour stocker / visionner des données (plus autres options).


      Supprimer
  8. Par rapport aux piles, je préfère des talkie-walkie alias PMR446 qu'un baofeng UV-5R bi-bande UHF-VHF (batterie rechargeable non standard 7,4 V)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Anonyme29 avril 2016 à 23:14",

      En parlant du baofeng, Tony bougnat avait pourtant mis, entre-autres, le lien ci-dessous:

      (8$84, utilise 6 piles AA...)

      http://fr.aliexpress.com/item/New-Arrival-Battery-case-for-BaoFeng-UV-5R-TYT-TH-F8-Same-Size-as-3800mAh-Battery/1224281769.html?spm=2114.30011508.3.66.SckqMy&ws_ab_test=searchweb201556_9,searchweb201644_3_505_506_503_504_502_10001_10002_10016_10017_10010_10005_10011_10006_10003_10004_10009_10008,searchweb201560_2,searchweb1451318400_-1,searchweb1451318411_6452&btsid=5017e33f-7875-4437-96e9-5f98c26459e8#thf

      Cordialement, B.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. BJR,merci a @Brad W pour le lien
      anonyme 29/4 23h14,j'ai annulé ma commande mais il y a ça 7 euro
      http://fr.aliexpress.com/item/Free-Shipping-AAA-Battery-Case-for-BAOFENG-UV-5R-walkie-talkie-BAOFENG-UV5R-two-way-radio/2045123265.html?spm=2114.13010208.99999999.396.WhF1hi

      sinon en chargement 12volt(voiture) a 15 euros
      http://fr.aliexpress.com/item/FREE-SHIPPING-Baofeng-UV-5R-Battery-BL-5L-Extended-3800mAh-7-4V-Li-ion-Battery-Rechargeable/32251812672.html?spm=2114.06010108.3.100.h253Js&ws_ab_test=searchweb201556_10,searchweb201602_1_10037_10017_10034_10021_507_10033_10022_10032_10020_10018_10019,searchweb201603_9&btsid=05774967-6a77-49a7-91ab-c882af6a31c5

      Et de suite a 28,10 euros
      http://fr.aliexpress.com/item/2015-New-Black-BaoFeng-UV-5R-Walkie-Talkie-car-charger-cable-small-battery-case-Local-delivery/32405290073.html?spm=2114.13010208.99999999.261.vAvmmP

      D'ailleurs Mr Pierre devrait le mettre dans la rubrique Equipements, car:
      Ce pack comprend:
      1 kit baofeng uv 5r complet
      1 chargeur pour bloc bureau 12volt (5e)
      1 housse protection sili (5e)
      1 batterie AAA (7e)
      soit une économie de 15 euros a peu près
      Et pour nous Surv....... il (ce pack)touche a plusieurs source électrique (220v,12v,AAA)
      cldt Tony

      Supprimer
  9. A travers l’article et les commentaires deux tactiques se dessinent qui, sans être en oppositions ont néanmoins des conséquences différentes.
    - La dissimulation.
    - Le contrôle « visible » du terrain. Ce qui est « visible » c’est une partie de votre dispositif comme un point de contrôle routier permanent à l’entrée de votre village.

    La dissimulation consiste à ne pas se signaler aux prédateurs. La dissimulation peut déboucher sur le contrôle « visible » du terrain en fonction de la situation tactique. Contrôle « visible » qui peut être parfaitement temporaire avant un retour à la dissimulation.

    Le contrôle « visible » du terrain a de nombreux avantages mais a un inconvénient majeur outre un besoin d’effectif certain. Cet inconvénient est de signaler directement aux prédateurs votre présence. Ce qui entrainera automatiquement à plus ou moins longue échéance la confrontation directe avec les prédateurs.
    Vous devrez alors non seulement contrôler votre terrain mais passer à l’offensive pour éliminer la menace car vous ne pourrez pas rester éternellement sur la défensive.

    Rester sur la défensive, c’est laisser « l’initiative » au prédateur de s’organiser, se renseigner pour trouver votre point de faiblesse, vous harceler et vous attaquer comme il le souhaite au moment ou il le souhaite.
    Vous devrez donc obligatoirement « reprendre l’initiative » en l’empêchant d’agir.
    Reprendre l’initiative, c’est passer à l’offensive et donc disposer d’hommes, de moyens suffisant et de renseignements pour agir. Vous pourrez agir par embuscade, harcèlement, assaut sur le camp ennemi, etc.
    C’est accepter aussi des pertes inévitables dans vos rangs.

    On ne peut pas adopter un dispositif sur le terrain sans tenir compte de nos forces et faiblesses du moment et sans réfléchir avant aux conséquences à court, moyen et long terme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Croix et le Glaive30 avril 2016 à 17:30

      Oui, je pense pareil.

      Mais je devine que la situation sera beaucoup plus inextricable encore.

      Car une écrasante majorité de loquedus vous empêcheront d'agir ne serait-ce que par peur des représailles. Le syndrome de Stockholm, la lâcheté et la soumission sont les seules et illusoires planches de salut des masses, ça crève les yeux.

      Soyez sûr qu'ils se trouvera suffisamment de balances - sans parler des édiles !!- qui par intérêt, opportunisme ou vice n'hésiteront pas à dénoncer aux loups les éventuels et rares chiens de bergers croyants bien faire.

      Et au risque de vous heurter ils s'en trouvera jusque dans vos propres familles et amis.

      Comme le rappelle Janus : " il n'y a que les paranos qui survivent"...

      Supprimer
    2. Bonjour La Croix et le Glaive,

      Oui, je n'en doute pas, j'ai un frère qui bien que se disant athée, envisage éventuellement, peut-être (etc), de se convertir, depuis qu'il s'est mis avec une musulmane ( "cool", qui boit un verre a l'occasion, etc). Je ne doute pas qu'il sera de ceux qui "s'adapteront" le moment venu. La petite mutilation a envisager pour la conversion est je pense le seul frein (^^) pour l'instant.

      Plus ceux qui penseront qu'il n'y a rien d'autre a faire (j'en connais aussi), etc... dans ma famille / proches / connaissance, ... je ne sais sur combien de personnes je pourrais (relativement) compter.

      Faut croiser les doigts (et suivant les moyens de chacun, se préparer aussi pour les autres) et espérer qu'un maximum se réveille sans être en état de choc et survivent aux premiers temps...

      Cordialement, stay safe & tout ça, hein, B.

      Supprimer
    3. La croix et le Glaive1 mai 2016 à 15:54

      Fais-lui part du lien ci-dessous. S'il se converti tout de même tu sauras quoi en déduire.

      A noter qu'un blanc converti n'est aux yeux des muzs qu'un dhimmi, c'est à dire un soumis et un traître, qui une fois qu'il ne peut plus être utilisé est voué à la même fin que les moutons à la elkebir.



      http://saintespritdeverite.e-monsite.com/pages/dossier-islam/le-coran-un-livre-de-haine.html

      Supprimer
    4. La croix et le Glaive,

      Merci bien, mais je connais (au moins un peu) la "musique" ;) . Et si vous relisez, vous prêterez attention au fait qu'il se dise athée, qui "comme ça", serait prêt a se convertir.
      Si encore il voulait se convertir car il se pose des questions, par recherche spirituelle, comme sa femme est musulmane, je tiquerais mais comprendrais... Mais non...

      Pour moi ce type me posera problème car il est le père d'une partie de mes neveux et nièces. Comment vivre avec quelqu'un comme ça, se fier a lui s'il est de garde ou je ne sais quoi? Comment "l'écarter" / le refuser, sachant que si ça tourne au vinaigre, il aura aussi surement le réflexe de revenir au "bled", et qu'il me faudra faire avec (ou m'imposer) les parents et le reste de la famille...?

      Il n'a pas ma confiance et je "doute" de sa loyauté.

      J'aurais plus confiance en n'importe quel Français d'origine Africaine (du nord ou "noire") étant attaché a nos valeurs etc, qu'en ce frère. Pour ma part la messe est -quasi- dite (reste a voir dans les faits, mais j'ai un gros préjugé...). Amen.

      Cordialement, B.

      Supprimer
    5. La Croix et le Glaive1 mai 2016 à 21:34

      "Comment ?"

      Mais très simplement. En lui faisant savoir que les suppôts de la secte des égorgeurs sont voués à l’éradication pure et simple selon leur gourou momo en personne :

      "L'islam se retirera tel une vipère dans son trou."


      Supprimer
  10. bonjour ,et bien d'accord avec vous Von Pickendorff,la défensive dont vous parlez peut être elle aussi active et dissimulée.Un adversaire en recherche de renseignements sur vos positions n'enverra que très rarement un groupe important en reconnaissance terrain pour deux raisons :1)c'est prendre le risque d'être découvert 2)c'est exposer des hommes sans profit plus important que celui receuilli par un nombre restreint d'éclaireurs.C'est là que les mesures proposées par Pierre prennent leur importance ,il faut éliminer en totale discrétion ceux qui viendraient en ennemis prendre des renseignements sur vos positions,ils ne doivent pas repartir en aucun cas,plus facile à dire qu'a faire mais cela permet de conserver l'initiative tout en restant invisible et en limitant les pertes en obligeant l'adversaire a se découvrir vraiment si il veut aller plus loin mais aussi le faire renoncer

    RépondreSupprimer
  11. donc à lire Janus2a, de l'intéret de s'entrainer à toucher sa cible à plus de 300 metres avec le fusil équipé ad hoc comme il a été décrit, munition rasante, lunette, réducteur de son . recueil ensuite de l'informateur neutralisé et disparition de celui ci "six pieds sous terre entre 4 planches"en joyeuse compagnie (goret sauvage ou pieu aiguisé), on est jamais trops prudent.
    dans mon jeune temps, il m'etait dit : "sans le glaive, la loi n'est rien"!
    nous en avons une legere approche ces jours ci dans les grandes villes de France ou la chasse aux blancs devient un sport comme à Mayotte.
    cependant le courage approximatif de ces décérébrés à la solde d'une loge font qu'ils viennent assez rarement au contact direct des forces de l'ordre, et le repli s'effectue en désordre des que la dose de coups de matraques dépasse la limite prescrite.
    le joli mois de mai commence aujourd'hui, il pourrait se reveler pittoresque car le match n'est pas fini.
    sans parler de l'euro 2016 qui en promet de belles .
    donc la neutralisation définitive des eventuels espions qui peut se faire par scanning radio d'apres une veille permanente doit permettre de déplacer l'interet des esquimaux barbichus vers d'autres terrains plus favorables.
    néanmoins la liaison avec d'autres centres de résistance sera une obligation dans un but de contenir puis repousser eventuellement, les esquimaux barbichus ne sachant rien produire seront vite affaiblis si ils ne trouvent pas de stocks, cela les rendra , fébriles, audacieux mais plus vulnérables.
    l'empathie , la pitié, faire quartier seront des concepts en devenir tres relatifs , voire oubliés car ils ne nous feront pas de cadeaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui fini par devenir gonflant sur ce blog, c’est le nombre de commentaires à coté du sujet.

      SVP, si chacun pouvait prendre le temps de lire l’article puis surtout de prendre le temps de la réflexion pour donner un avis sur le sujet de l’article et uniquement sur cela, ce serait assez génial.

      Si en revanche un sujet vous tiens à cœur mais n’est pas évoqué sur ce blog, proposez un article à Pierre.

      C’est un vœu pieux mais de temps en temps j’ai comme un espoir...

      Supprimer
  12. ça se dégrade partout !
    En pleine Bretagne : ce matin, vers 6 heures, porte de ma maison fracassée par un jeune complètement bourré, plus fenêtre abimée...hasard, vengeance ?
    Maison d'à côté, boite à lettres bousillée...
    Les incivilités sont partout ! Il faut entendre les ados parler...des filles de 15 : "je m'en bats les couilles..."...Vu hier, des ados dans un chantier rire et balancer des plots... les adultes ont peur, ne disent rien...Les blancs sont contaminés par les "autres", et par les effets néfastes de la société de consommation.
    Par ailleurs, je le réitère, malgré l'ironie que cette réflexion a entrainé : suivez les cours des métaux précieux ! Ils montent malgré les bidouilles, et les tenants du dollar n'aiment pas ça...

    RépondreSupprimer
  13. bonjour, j'oublie souvent de me nommer comme hier à 16h45, ce que c'est que la vieillerie quand meme, de mon coté, c'est une coincidence me diront certains esprits boboides mais tres récemment en charente maritime, l'installation de clandestins dans un lycée s'est faite de nuit par peur des réactions locales et deux jours plus tard des cambriolages dans le quartier, simple hasard !!!! en tous cas les patrouilles de police ont doublé dans le secteur.
    j'en ai profité pour faire reviser les dispositifs d'alarme chez des amis et proches, ainsi que repeter les procédures de sécurité pour personnes agées, la guerre est loin pour elles.
    la situation se dégrade vu qu'on nous impose la présence de ces clandestins, il en faut peu pour fiche le bazar!
    j'en ai donc profité pour faire un tour du village et examiner les entrées et sorties. les batiments issus de la précedente invasion n'ont pas été constuits au hasard.
    plus le temps passe et plus j'ai l'impression que je ne vois pas le bout des preparatifs sauf pour certaines choses consommables.
    le temps presse, et effectivement l'or métal monte, mauvais signe!
    c'est toujours le grand n'importe quoi dans les grandes villes. il y a de l'ambiance.
    bonne preparation à tous Herman Stoss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Herman
      >plus le temps passe et plus j'ai l'impression que je ne vois pas le bout des preparatifs
      Comme je vous comprends et partage cet avis! Pour le moment je bricole en douce des "attrapes-nigauds" au cas ou, et ma femme fait des yeux ronds. Je me suis inscrit a un club de tir, mais il me tarde de "monter en grade" et pouvoir utiliser du "vrai" matos.
      Oui, la temperature monte meme s'il n'y parait pas trop dans mon coin (encore) calme.
      Bonne chance a tous! Hugues

      Supprimer
  14. une fois n'est pas coutume voilà un nouveau "multiplicateur de force" jean Vincent Placé devient colonel du 13ème dans la réserve citoyenne,ne rigolez pas !,je le vois bien en chut-op avec sa bedaine (il passerait peut être inaperçu au viet nam lol)là c'est la connerie " au dela du possible",la pucelle doit en avoir la tête tournée a droite!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      je dois être parano... après avoir cherché ce qu'était cette réserve citoyenne et survolé
      ( http://www.defense.gouv.fr/reserve/reserve-militaire/reserve-citoyenne-de-defense-et-de-securite/reserve-citoyenne-de-defense-et-de-securite

      et

      http://www.defense.gouv.fr/reserve/devenir-reserviste/integrer-la-reserve-militaire/integrer-la-reserve-militaire ), je ne peux m'empêcher de repenser a la garde nationale aux usa, après le 11.09.01, quand pleins de braves citoyens ont voulut se montrer patriotes, et se sont retrouvé "cons", quand leurs élus ont changé les règles du jeu et les ont envoyer au front, a l'étranger...

      Il y a t'il quelqu'un ici qui pourrait en parler (gendarme, militaire...), nous dire ce qu'il en est? Car ma deuxième pensée fût que cela pourrait PEUT-ÊTRE avoir une utilité, point de vue formation...

      Cordialement, B.

      Supprimer
    2. bonjour Brad,non aucun interet au niveau formation c'est du "volontariat " qui n'a rien a voir avec l'armée ni la vraie réserve, avec des "grades" honorifiques dans des corps choisis par les intéressés,encore un truc ectoplasmique socialo sans consistance ni but précis qui se pare des plumes du paon,je vais essayer de retrouver l'article bon Dieuze

      Supprimer
    3. http://www.bfmtv.com/politique/jean-vincent-place-bientot-nomme-colonel-dans-les-forces-speciales-975785.html quelle insulte!!!!!

      Supprimer

Les commentaires anonymes sont autorisés.