16 mai 2016

Comment crocheter une serrure

Il ne se passe pas un film policier sans que l'on voit à l'oeuvre un représentant de la loi ouvrir une porte au moyen de quelques outils fins, voire d'un simple trombone, le tout en une fraction de seconde.

Une telle chose est-elle possible ? Dans l'absolu, certainement. Même s'il faudrait sans doute un peu plus de temps dans la réalité.

Voici donc un aperçu des méthodes de crochetage de serrures que le survivaliste ferait bien de connaître, ne serait-ce que pour économiser les frais d'un professionnel au cas où il lui arriverait de perdre ses clés...



Pour commencer, je tiens à préciser aux âmes prudes qui voudraient m'accuser de pousser au délit qu'elles peuvent aller se faire voir.

Premièrement, la loi française n'interdit en aucune façon l'acquisition de matériel de crochetage, qui de ce fait est en vente libre sur les sites spécialisés.

Secundo, il me semble évident que les malfrats n'ont rien à cirer de l'art de crocheter une serrure en douceur, pour plusieurs raisons. La plus évidente est qu'ouvrir une porte de cette façon demande un certain temps, ou alors beaucoup de pratique pour qui veut réduire celui-ci au maximum. Les cambrioleurs dans l'âme ne tiennent absolument pas à s'encombrer d'un tel savoir. Ils ne disposent ni de l'intelligence pour la plupart, ni de la patience nécessaire à son acquisition. Ils n'en ont pas même l'utilité, dans la mesure où les portes ordinaires se contentent d'un pied de biche pour leur ouverture, en un temps record !

Alors pourquoi le survivaliste devrait-il connaître de telles techniques ?

D'abord parce que nous ne sommes pas des sauvages, et qu'il serait sans doute plus malin d'ouvrir une porte en douceur, ne serait-ce que pour pouvoir la refermer ensuite.

Pour le silence aussi, dans toutes les situations où il serait particulièrement dangereux de faire le moindre bruit, y compris celui occasionné par du bois qui craquerait sous un pied de biche.

Enfin pour des raisons de logistique : Parce qu'on peut se retrouver face à une serrure particulièrement difficile à faire sauter si l'on ne dispose pas du matériel approprié, comme par exemple un gros cadenas reliant les deux bouts d'une chaîne enroulée autour des montants d'un portail métallique...

Et pour d'autres raisons, éventuellement, qui vous seraient personnelles.


Comment fonctionne une serrure ?


Pour commencer, il est nécessaire de bien comprendre le fonctionnement d'une serrure, et pourquoi il faut posséder la bonne clé pour l'ouvrir. Pour cela, rien ne vaut un petit dessin.

Vue de coté et au " repos " (c'est à dire sans clef à l'intérieur), une serrure donne ceci :

Vue d'une serrure au repos

La partie en jaune représente le barillet de la serrure, c'est à dire la partie qui pivote lorsqu'on introduit la clef à l'intérieur et qu'on tourne celle-ci.

Les parties en rouges sont les goupilles. Ce sont elles qui sont en contact direct avec la clef, et que celle-ci va faire plus ou moins monter en fonction de la hauteur des crêtes qui déterminent sa forme particulière. Ces goupilles sont dites " actives ".

Les parties en bleu sont les poussoirs, ou encore goupilles " passives ", qui constituent les intermédiaires entre les goupilles actives et leurs ressorts respectifs.

Lorsque la bonne clef est insérée, les têtes des différentes goupilles actives et passives s'alignent au ras du barillet qui peut alors tourner, entraînant le déblocage de la serrure. Le principe est le suivant :




Soit encore, pour reprendre le processus dans son intégralité :


Le crochetage consiste à faire monter les goupilles actives dans leur logement, sans l'aide de la clef correspondante. Il existe pour cela divers petits outils, dont les plus élémentaires ressemblent à ceci :


Un kit de crochetage basique à 9 pièces avec sa clef de torsion

Ces quelques outils basiques, accompagnés du doigté nécessaire, vous permettront d'ouvrir environ 80 % des serrures existantes. Ce qui n'est déjà pas si mal, vous en conviendrez. Les 20 % restantes demandent des outils plus sophistiqués, ainsi que davantage de savoir-faire.

Ce n'est pas le but de cet article que de décrire en détail tous les procédés existants. La vidéo suivante, bien qu'en anglais, vous en donnera un bon aperçu.


video


Comme quoi les survivalistes mâles devraient apprendre eux aussi à travailler du crochet !

Notez qu'il existe à leur attention un ouvrage en français, l'Abrégé de crochetage disponible gratuitement sur le Net...

30 commentaires:

  1. Bonjour tout le monde.
    Je n'avais jamais pensé à l'utilité d'un set de crochetage, alors merci pour cet article.
    En effet, en période de chaos nous serons peut être amené a faire preuve de discrétion, ou encore éviter des dégâts visuels ou materiel.
    C'est sur qu'avec un cal 12, ouvrir une porte appelle a moins de finesse.
    Il faut aussi penser que ceux qui n'auront pas de BAD auront le choix de l'embarras de nombreuses demeures secondaires voir principales seront délaissés. ( l'appelle du migrant sera fort surtout chez les bobos)
    Y entrer sans tout casser sera un plus , a c'est usage en suplément je conseillerais donc d'avoir aussi un kit de canons !!!
    Une fois rentré, l'idéal et de changer les serrures , et ainsi mieux contrôler les accès.
    Je n'y avais pas pensé mais je vais investir au cas ou, pour prévoir cette éventualité.
    Samuel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le crochetage est principalement utilisé à des fins de hobby ou par des serruriers formés pour crocheter les serrures. En effet, les vieilles serrures pouvaient être ouvertes à l'aide de passepartout, ce qui n'est plus le cas actuellement, d'où le développement de cette technique qui nécessite une certaine maîtrise.

      Le crochetage peut être utilisé à des fins illégales, mais c’est plutôt rare, parce que l’approche destructive est plus simple et plus rapide dans la plupart des cas, elle est donc plus "pratique" pour un cambrioleur.

      Serge

      Supprimer
    2. @Samuel
      Avec ça et un pied de biche on est fin prêt si on a ''perdu'' sa clef ;)

      Laurent

      Supprimer
    3. @Vianney

      Je partage votre point de vue aussi
      Et si ça ne se limite qu'aux cadenas ... Il y a d'autres outils plus rapide et efficace si on a malheureusement perdu sa clef
      Babette

      Supprimer
  2. Merci pour le lien ça va occuper les longues soirées d'hiver le tripotage de serrures !!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour à vous tous et surtout à toi Pierre,
    Pour compléter un peu plus le sujet, je me permets de vous mettre des liens pour vos achats et vidéos.

    Le manuel
    Pas cher, avec un cadenas transparent...Top moumoute pour bien comprendre
    http://www.aliexpress.com/item/NED-Blue-Transparent-Visible-Pick-Cutaway-Practice-Padlock-Lock-With-Broken-Key-Removing-Hooks-Lock-Extractor/32640256485.html?spm=2114.01010208.8.10.Wlu4Ir

    La version électrique
    C'est pour moi le mieux, vous regardez les vidéos et vous comprendrez ce que je veux dire(son nom est " Bonjour à vous tous et surtout à toi Pierre,
    Pour compléter un peu plus le sujet, je me permets de vous mettre des liens pour vos achats et vidéos.

    Le manuel
    Pas cher, avec un cadenas transparent...Top moumoute pour bien comprendre
    http://www.aliexpress.com/item/NED-Blue-Transparent-Visible-Pick-Cutaway-Practice-Padlock-Lock-With-Broken-Key-Removing-Hooks-Lock-Extractor/32640256485.html?spm=2114.01010208.8.10.Wlu4Ir

    La version électrique
    C'est pour moi le mieux, vous regardez les vidéos et vous comprendrez ce que je veux dire, son nom est KLOM ELECTRIC(Pour vos recherches).
    http://www.banggood.com/KLOM-Cordless-Electric-Lock-Pick-Gun-Locksmith-Tools-Lock-Pick-Set-p-913649.html

    Les vidéos
    https://www.youtube.com/watch?v=7nbjKnD08yc
    https://www.youtube.com/watch?v=_OJ01Q8o90E
    https://www.youtube.com/watch?v=rD7vFZEi_Q8

    Voili, voila, je pense que t'es un peu plus rassuré mon Sami !!
    Bien à vous tous
    PACHA.
    http://www.banggood.com/KLOM-Cordless-Electric-Lock-Pick-Gun-Locksmith-Tools-Lock-Pick-Set-p-913649.html

    Les vidéos
    https://www.youtube.com/watch?v=7nbjKnD08yc
    https://www.youtube.com/watch?v=_OJ01Q8o90E
    https://www.youtube.com/watch?v=rD7vFZEi_Q8

    Voili, voila, je pense que t'es un peu plus rassuré mon Sami !!
    Bien à vous tous
    PACHA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pour finir:
      Il existe quatre grands groupes de techniques d’ouverture fine :

      Ouverture avec :

      Crochets et entraîneur, alignement des goupilles une par une
      Pistolet (pick gun), et clés de frappe (bump keys ou bumping), alignement simultané des goupilles
      Impression, fabrication d’une clé sans démonter la serrure
      Décodeurs, permettent de trouver la combinaison de la serrure.
      L’impression est la seule technique exigeant plus de cinq minutes pour ouvrir n’importe quelle serrure, les autres techniques permettent d'ouvrir la plupart des serrures actuelles en moins d’une minute.

      Crochets ou picks Modifier
      Cette technique consiste à utiliser différents crochets pour aligner les goupilles sur la ligne de césure.

      Il existe 2 méthodes :

      Le « raclage » ou « ratissage » : Il se pratique en utilisant l'outil diamant ou le serpent.
      Le « goupille par goupille » : Il faut aligner manuellement toutes les goupilles avec le crochet (pick hook).
      Pick gun Modifier
      Le principe consiste à créer un espace entre les goupilles et les contre-goupilles. Le pick gun produit une force qui est retransmise par transfert d'énergie entre la goupille et la contre-goupille.

      Les pick guns européens sont différents des pick guns américains car les serrures françaises ont les goupilles en bas alors que les américaines ont les goupilles en haut.

      Certains pick guns sont manuels et d'autres électriques (ils sont aussi utilisés par les serruriers).

      Bump key Modifier
      Ce sont des clefs spéciales (une par profil) qui sont aussi appelées 999. Cela correspond à leur "code". En tapant (comme avec un marteau), le même effet que celui du pick gun se produit. Le transfert d'énergie permet de libérer la ligne de césure, et donc l'ouverture. Il est également important d'exercer une tension rotative car sinon les goupilles ne resteront pas bloquées sur la ligne de césure.

      Cette technique est rapide mais peu "instructive" pour les "lockpickeurs".

      Impression Modifier
      Cela consiste à refaire la clef à partir d'une clef vierge, sans démonter le cylindre. Cette technique est difficile, longue (minimum 5 minutes) et coûteuse car il faut une clé à chaque fois. Pour réaliser la technique d'impression, il faut une ébauche de clef du type de serrure à ouvrir et une lime. Il faut ensuite insérer l'ébauche dans la serrure et essayer de forcer dans le sens de l'ouverture en faisant bouger l'ébauche vers le haut le bas. Les goupilles de la serrure devraient alors laisser des marques sur l'ébauche. Il ne reste plus qu'à limer ces marques petit à petit et à essayer l'ébauche un grand nombre de fois pour éviter de trop limer (ne pas limer quand des marques sont laissées).

      By-Pass Modifier
      Le but de cette technique est d'ouvrir la serrure en profitant des failles du système de verrouillage sans pour autant crocheter la sécurité de la serrure.

      La plupart des cadenas en sont une démonstration explicite, ainsi que les portes claquées.

      Le by-pass ne peut pas ouvrir tous les systèmes de fermeture, en règle générale tout système qui a été fermé avec la clef ne peut pas être ouvert par by-pass, il y a très peu d'exceptions à cette règle.

      Pacha

      Supprimer
    2. Bsr @Pacha vous utilisez ou avez utilisé ce lock pick gun,quand est votre retour??
      J'ai vue les vidéos
      cldt Tony

      Supprimer
  4. Salut Pacha ^^
    Ben écoute je passe à autre chose , je vois que tu gères ce domaine :)
    Je te fais partir ce dont je t'ai parlé mardi , samedi la poste fermé cause ( ferié) j'y ai ajouté les listes mise à jour .

    Fais attention, je me suis fais copié collé pas mal de posts et modifiés ou supprimés d'autres .
    c'est l'invasion des trolls socialistes cretois ^^
    Samuel

    RépondreSupprimer
  5. Bon, je vois que mon poste a eu un...comment dire !! une couillette dans la soupe de mémé. En gros vous devez chercher le quel vient après l'autre, c'est une nouvelle Méthode de raisonnement qui consiste à analyser la réalité en mettant en évidence les contradictions de celle-ci et à chercher à les dépasser. Ok je sors !!

    RépondreSupprimer
  6. Effectivement de quoi occuper les longues soirées d'hiver éclairé par une bougie au coin de la cheminée. Merci pour l'article et les liens donnés par les intervenants.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour, pour mon ancien boulot (technicien d'exploit.) j'étais régulièrement confronté a ce problème ( gratte papier perd souvent sa clef).

    notez que le crochetage fonctionne pour les serrure simple, type cadenas, c'est déja beaucoup plus difficile voir impossible pour quelqu'un de pas habitué avec les autres système de serrure (genre clé plate radial vachette) , il y a la solution de percé le barilet, qui reste relativement discret, mais ici pareil, cela ne fonctionne pas avec les barilet libre (il tourne sur lui même).

    donc oui pour ouvrir une serrure basique, le reste grattez vous :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir !

      Le crochetage des serrures à goupilles, les plus conventionnelles aujourd'hui, est une méthode non-destructrice, qui ne laisse pas de trace, et qui, de plus, est discrète. C'est cependant un exercice assez difficile à pratiquer mais surtout long (un professionnel peut passer 20 minutes pour une telle serrure). Les cylindres de haute sécurité bénéficient de systèmes plus évolués rendant leur crochetage encore plus difficile, voire quasiment impossible.

      Crochetage non mécanique Modifier

      On peut noter que le crochetage inclut l'ouverture de tous les types de serrures, y compris à clés magnétiques ou électroniques.[réf. nécessaire]

      Norme de résistance Modifier

      Chaque méthode de crochetage a ses avantages et ses inconvénients. Toutes possèdent des solutions de protections, testées par des professionnels. Il existe la norme A2P qui permet de montrer la résistance d'une serrure :

      une étoile : 5 minutes de résistance pour le crochetage, et autres ;
      deux étoiles : 10 minutes de résistance pour le crochetage, et autres ;
      trois étoiles : 15 minutes de résistance pour le crochetage, et autres ;

      Mirabelle

      Supprimer
    2. Très bon complément merci.

      Je suis d'accord si on a le temps et les compétences toutes les portes s'ouvrent, personnellement je sait ouvrir que les modèles que j'ai cité. Et le barillet libre, étant assez difficile, et manquant de pratique (5 ans que je ne suis plus tech), je risque d'être très long...

      C'est comme tout il faut s’entraîner régulièrement.

      Supprimer
  8. Pour l'Anonyme17 mai 2016 à 21:10
    T'es trop fort de signer Pacha, mais à ce titre, j'aimerai savoir pourquoi tu signes Pacha, qu'alors ton post est bien et complète le mien !!! C'est quoi l’intérêt ??

    RépondreSupprimer
  9. HS mais info conjoncturelle intéressante;

    Faites le plein d'essence.

    http://www.insolentiae.com/attention-penurie-dessence-faites-vos-provisions-ledito-de-charles-sannat/

    Je confirme : je bosse dans une entreprise qui gère, entre autres activités, l'approvisionnement des stations service de deux réseaux de grande distribution.
    Je ne suis pas directement sur l'activité carburant mais les conversations autour de la machine à café commencent à tourner autour des blocages de raffinerie et de dépôts pétroliers.

    Je dis ça, je dis rien.

    Stay safe, pray the Lord and keep your powder dry.

    Popeye

    RépondreSupprimer
  10. Restons terre-à-terre et, pour ceux qui veulent s'exercer en toute discrétion et sans débourser un centime, je vous propose de faire comme on faisait avant d'acheter tout et n'importe quoi sur le Net.
    Il suffit de démonter un vieil essuie-glace (ça marche aussi avec un neuf, je le rappelle pour les mal-comprenant). Pour rigidifier le balai en caoutchouc, vous y trouverez 2 fines lames de métal (inox).
    On en plie un à 90° (pour ceux qui ne comprennent plus dès ce stade, je ne peux rien faire). Il servira à faire tourner le barillet.
    Avec l'autre, on va palper les goupilles. A chaque fois qu'on en alignera une, le barillet tournera d'un poil car, en mécanique, rien ne fonctionne sans jeu. En ayant tourné, le barillet empêchera cette goupille de revenir et on continue pour les autres, le barillet tournant imperceptiblement de plus en plus jusqu'à la dernière ou ça pivotera complètement.
    Si vous manquez de pratique et que c'est fermé à double tour, vous êtes bon pour recommencer pour le 2è tour.
    ça ne coûte pas un sou, ça ne laisse pas de traces d'achat et si vous n'y arrivez pas, vous n'aurez perdu que votre temps.
    On s'en sert tel quel dans l'urgence mais, si on veut se préparer un outil un peu mieux, on travaillera à la meule le palpeur de façon à donner une forme arrondie pour être plus précis.
    Pour la résistance de la serrure, inutile de compliquer : toutes les techniques de crochetage se basent sur le jeu évoqué ci-dessus et ce jeu dépend, entre autres, de la qualité de l'usinage du matériel.
    Inutile donc d'espérer du matériel de haute sécurité à bas prix. Et n'oubliez pas que 80% des intrusions de malfaisants se font par la porte alors autant la doter d'une serrure qui vaut une partie du prix du Smartphone qu'on va vous voler (entre autres).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super !
      Maintenant avec un commentaire aussi flippant on attend un article sur les meilleures serrures ou portes où même les serrurier n'arrive pas à entrer.
      Si quelqu'un est du métier il pourrait nous conseiller sur la porte blindé infranchissable.
      OK ?

      Supprimer
    2. Des portes blindées infranchissables ? mis a part celles des banques suisses je vois pas et encore , d'autant qu'avec une petite masse de 5 kg aucun mur ne résiste (sauf béton et encore) plus de 5 minutes,c'est pas la peine de se fatiguer a essayer d'ouvrir ou alors par le toit ça va encore plus vite,une solution c'est la caméra sur batterie planquée dans un arbre a proximité ça empèche pas la casse mais au moins on sait qui c'est

      Supprimer
    3. Une porte blindée anti-racaille n'existe pas ?
      Un truc qui nous laisserai le temps de nous préparer à nous défendre.

      Supprimer
    4. @Janus 2A
      C'est bizarre, dans mon immeuble tout le monde a soi disant une porte blindée.
      Pourtant j'ai assisté à une descente de flic sur le palier et ils ont défoncé la porte des voisins en quelques secondes...
      Alors il est où le blindage ?

      Supprimer
    5. pas blindée ,a 3 ou 5 points de fermeture,gros pipeau commercial,les portes sont normalisées en fonction de leur durée de résistance à l'effraction,la règle est immuable "une défense ne vaut que par son point le plus faible" ,il faut donc penser a la protection comme un ensemble à mettre en oeuvre

      Supprimer
    6. Comme dit Janus 2a, la plupart des portes "blindées" sont du pipeau. Si vous vous taillez une porte en peau de locomotive et que vous la fixez sur une maison à basse consommation en briques bien creuses vous allez être décu en rentrant. La porte sera nickel, posée bien à plat par terre avec un gros trou là où elle était vu qu'en la secouant un peu, c'est la maçonnerie qui aura lâché.
      Pour la mienne, je vois les choses autrement puisque je vais la changer. D'abord ferrailler d'importance le bâti (parce que le métal plie et ne casse pas comme la pierre). Ensuite poser des gonds de mammouth parce qu'il n'y aura jamais de porte résistante sans le poids quiva avec, ou alors il faut des matériaux hors de nos budgets. Et faire la porte sur mesure, avec un cadre en profilé acier aussi, assez épais pour y intégrer des tenons qui prennent la porte en 6 points 1 en haut et en bas, 2 de chaque côté. Recouvrir la face extérieure avec une tôle d'acier de 10 mm. C'est étanche au 7.62 Kalash mais un peu lourd (faut penser aux copains pour le montage). Vous ne serez jamais à l'abri à 100%, ça n'existe pas, demandez aux occupants du mur de l'Atlantique comment ça se passe quand en face on vient avec l'ouvre-boite adapté. Mais ça vous laissera largement le temps de grailler vos chargeurs et de casser une petite graine avant que les intrus soient là.
      Et n'oubliez pas que la vraie défense est le temps : les cambrioleurs n'aiment pas rester visibles, dehors. Donc ou ils entrent vite ou ils fuient.
      Mais l'argument peut se retourner en cas de chaos où les intrus craindraient très peu des regards extérieurs.
      Mais si votre super porte de char Leclerc est munie d'une serrure qui s'ouvre dès qu'on lui fait les gros yeux ... ça ne servira pas à grand chose. Toute serrure finit par s'ouvrir. Donc vous n’empêcherez jamais qu'on puisse entrer chez vous quand vous n'êtes pas là. Mais si vous êtes là et qu'elle vous a laissé le temps de vous préparer, alors celui qui la passera fera sa dernière connerie.

      Supprimer
    7. Evidemment que c'est du pipeau car le terme de blindage est inaproprié.
      Le plus juste serait d'appeler ça bloc-porte renforcé.
      Maintenant tout le monde n'a pas la possibilité, l'autorisation du syndic, le temps et les connaissances pour faire une porte comme la votre.

      Entre une porte d'origine en agglomeré ouvrable avec une feuille métallique et un bloc porte en acier 20/10eme ayant une serrure très difficilement crochetable, 3 points de fermetures et une protection anti-dégondage, il y a une différence notable en terme de sécurité.

      Je dirais que c'est le niveau normal de sécurité q'une porte devrait avoir. Tout le monde n'a pas ça.

      Si c'est pour vraiment empecher d'entrer, il faut s'orienter vers la bunkerisation de tous les ouvrants.

      Supprimer
  11. bonn idée et clarté du commentaire,merci du tuyau

    RépondreSupprimer
  12. Merci...Je vois le chaos progresser, sur terre comme dans les cieux chemtrélisés mais constate que le commun des mortels ne voit toujours rien...

    RépondreSupprimer
  13. Le meilleur "crochetage" c'est celui des cambrioleurs sur les scènes d'infraction : un gros tournevis de mécano, bien costaud, une pince étau éventuellement. Un bon caillou pour les vitres si l'on a pas peur du bruit.
    C'est tout.
    Constaté quasiment partout...

    JP

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour,

    je suis tombé sur ceci -a tester-:

    https://www.youtube.com/watch?v=HJzJYQhgO40&list=TLGGBDZyodiZ_uAyNTAxMjAxNw&index=3

    (pensez a regarder les autres vidéos, comme sur le module pelletier...)

    Cordialement, B.

    RépondreSupprimer
  15. Salut Brad,
    oui, ça marche sur les serrures pas trop sécurisées.
    La façon de bricoler l'appareil est intéressante, merci.

    RépondreSupprimer
  16. Une serrure de porte est composée de deux types de pênes : le demi-tour et le dormant (il peut avoir plusieurs dormants). Quand une porte est fermée, sans que la clé n’ait été tournée, cela signifie que c’est seulement le pêne demi-tour qui a pénétré son enclos la gâche du bâti de la porte. Dans ce cas, la porte s’ouvre juste lorsque l’on actionne la poignée. Le pêne demi-tour est mouvementé par un ressort relié à la poignée.

    Lorsque pour une raison ou une autre, la poignée ne peut plus agir sur le ressort, le pêne va rester coincé. On parle alors de porte claquée. L’ouverture de la porte va donc consister à faire sortir le pêne demi-tour par d’autres moyens que l’usage de la poignée.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes sont autorisés.