14 mai 2016

L'expatriation pour le survivaliste (2)

Dans notre article sur L'expatriation pour le survivaliste paru en mai 2015, nous avions présenté quelques options pour qui aurait envisagé de s'expatrier afin de ne pas subir de plein fouet les conséquences de l'effondrement auquel la France et l'Europe seront bientôt confrontées.

" Victime " de son succès, cet article a suscité de très nombreux commentaires, jusqu'à saturer les capacités de Blogger et rendre la publication de nouveaux posts relativement compliquée.

Pour pallier à cet inconvénient, je publie donc ce complément afin que les lecteurs puissent continuer le fil de leur discussion plus facilement...



Il n'est pas dans mon intention, du moins pour l'instant, d'écrire à nouveau sur le sujet. En attendant, je dois avouer que certains des derniers commentaires m'ont plutôt déçu.

Je ne porte personnellement aucun jugement de valeur sur le choix des participants à ce blog pour ce qui serait de leur désir éventuel de quitter la France ou d'y rester. Chacun est libre de faire ce qu'il veut, et, pour autant que je sache, il n'existe pas de loi cosmique ou naturelle qui oblige quelqu'un qui est né dans un pays à y demeurer toute sa vie.

Les commentaires sur ce blog sont libres, contrairement à la majorité des autres sites, afin que chacun puisse y participer sans contrainte. Dès lors, je supporte difficilement de voir certains commentateurs, même s'ils contribuent énormément par ailleurs, critiquer les prises de positions d'autres participants qui auraient fait des choix contraires ou différents.

Je vous remercie donc à l'avenir de respecter l'opinion des autres, et de ne pas y répondre de manière agressive ou sarcastique. A partir de ce jour, les commentaires irrespectueux ou injurieux seront systématiquement supprimés.

158 commentaires:

  1. @Corail

    La Crète n est pas la Grèce. C est un peu comme la Corse et la France.Et comme je l ai déjà dit, en France, il me semble que seules 3 régions seront capables de résister face au chaos à venir: La Corse, le pays Basque, la Bretagne.
    Elles ont gardé leur identité culturelle. Et meme leur langue propre: le brezhoneg, le basque, le corse. Avec les traditions qui vont avec.
    Les allemands avaient envahi la Crète, mais ils y ont passé un sale quart d heure...

    Les pays de l Est: Je ne peux pas en parler, car je ne les connais pas.
    En complément de ta référence à Soljenitsyne, je te donne une penséee d une philosophe polonaise que j avais rencontrée à St Petersburg: "Autrefois, avec l union soviétique, nous savions qui était l ennemi. Aujourd hui, l ennemi est bien plus terrifiant, mais il est invisible."
    En ce qui concerne les pays de l Est, je pense que j aurai du mal à m y fondre, car mes racines ne sont pas slaves, mais gréco-romaines. Et dans l expatriation, l aspect culturel est souvent négligé, mais il reste important.

    Nous avons choisi tous les deux l expatriation. Mais dans deux cas de figure différents:
    Tu as une famille. Tu n es donc pas seul. Mais il te faut regrouper ta famille autour de ton projet.
    Je suis seul. Je peux prendre mes décisions rapidement et à l instinct. Mais je suis conscient que je suis limité dans ma solitude et je cherche des gens solides sur lesquels m appuyer ou avec lesquels échanger. Pour l instant, je n en ai pas trouvé en France, mais en Crète. Alors, au risque de me tromper, je saute ...Advienne que pourra...Mais si on ne tente rien, il est normal que l on n ait rien en retour...

    La BAD, je l ai envisagé. Il me semble que le problème, ce n est pas les équipements ni les bonnes volontés. Il faut un chef!!!
    Suggestion à Pierre Templar:
    BAD peut etre, mais quel chef ?
    Par ailleurs, les petits chéris qui font des attaques personnelles, laisses les vivre. Pour ceux d entre nous qui ont quelque chose entre les deux oreilles, ils se déconsidèrent par eux memes.




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Créte sera un des premiers territoire a tomber, je te conseille plutot le pays Basque et la Gascogne.
      Désolé se signer anonyme ...

      Supprimer
    2. Je ne veux pas faire de doublon avec le sujet sur l expatriation mais plutôt recenser clairement les pays potentiellement propices à l expatriation d un citoyen français ou européen comme nous. Ou d une famille...

      Avec pour chaque destination les avantages et inconvénients.

      Pourquoi ne pas non plus mentionner le budget nécessaire à l installation définitive, les conditions particulières d obtention de la nationalité et le coût de la vie... et les difficultés en fonction de la langue du coût ou des religions. ..

      Supprimer
    3. Après moi plus que cinq !!les bad sont une bonne chose et se ne sont pas les article qui manque mais plutôt ceux qui parlerais de comment rejoindre sa bad qui se trouve à cent borne avec femme enfant en sachant qu'il faudras marcher parceque trop risquer de prendre un véhicule manque de gazol ou autre . Psychologiquement comment gère une marche forcer imposer à sa famille et physiquement qu'est il possible d'attendre d'eux pendant combien de temps et sur quelle distance . Merci à tous pour votre travail qui est d'une grande utilité

      Supprimer
    4. Bonjour à tous !
      Un expatrié est un individu résidant dans un autre pays que le sien (sa patrie). Le mot vient des mots grecs exo (« en dehors de ») et patrida (« le pays »). Dans le langage courant, il sert généralement à désigner des professionnels hautement qualifiés s'établissant à l'étranger pour des raisons professionnelles[1].

      L'expatrié est une catégorie particulière d'émigré. On peut s'expatrier pour des raisons personnelles ou professionnelles, que ce soit pour des études, des perspectives de carrières, des envies de découverte ou en raison d'une punition civique (on parle alors d'exil). Dans le langage courant le terme "expatrié" désigne généralement une personne occidentale détenant la nationalité d'un pays développé et travaillant à l'étranger en raison de ses compétences reconnues mondialement[2] . La définition formelle d'expatrié ne spécifie cependant pas de raisons pour l'expatriation [3]. Dans le langage courant, on distingue aussi l'expatriation par sa nature temporaire[3] , généralement afin d'effectuer un mandat à l'étranger, de l'immigration visant, elle, l'acquisition de titres de séjours permanent du pays étranger[4].

      En France, le terme Français de l'étranger permet de qualifier tous les Français vivant hors de France, de façon ponctuelle ou permanente. Les expatriés français sont aussi couramment appelés "Français établis hors de France". Ils disposent d'une représentation politique et d'une représentation diplomatique, quelle que soit la raison de leur expatriation.

      De nombreuses associations aident les Français établis hors de France dans leur quotidien. Certaines sont des associations d'utilité publique, d'autres sont créées par des citoyens eux-mêmes expatriés.

      JB

      Supprimer
    5. @ux lecteurs de survivre au chaos
      bonjour,

      Je reside au Nicaragua depuis quelques annees, j'y ai ma BAD et quand je vois ce qu'est devenue la France je m'en felicite.
      Les francais sont accables d'impots de toutes sortes pour financer quoi?
      Le bien-etre de nos gouvernements, l'immigration incontrolee de population incompatible avec notre culture, l'islamisation de notre pays.

      La France est en ruine, nous ne pouvons pas accueillir toute la misère de l'Afrique. Continuons ainsi et le bateau coulera plus vite.

      salutations a tous

      Supprimer
    6. Mais pourquoi une bad dans un pays étranger ?comme c'est étrange,si ce pays est l'endroit idéal en quoi cela sert il de se faire un fort Alamo,bunker et autres plaisanteries si il n'y a aucun danger ,du travail et des lois respectées ? j'ai comme un gros doute,il y a un vieux dicton paysan qui dit"si ça te parait trop beau mon gars ,c'est que ça l'est"

      Supprimer
    7. Bonjour Amis Survivalistes.

      Article intéressant. Mais, s'expatrier, n'est ce pas céder sa place?

      Et puis une BAD, ça ne se "construit" pas avec une retraite de 1600 euros (et je ne me plains pas!). Beaucoup de Français sont déjà en "situation de survie". Les salaires n'augmentent pas, le retraites non plus.
      Je pense que la construction d'une BAD, nécessite de disposer d'un million d'euros au bas mot!
      Il n'y aura pas que des terrains à acquérir, il faudra des machines, des locaux etc. On ne transforme pas une forêt ou étendues herbeuse en champs de patates et de blé en un tour de main. Il faudra aussi de l'argent pour "graisser" quelques pattes!
      Sans oublier les connaissances. On ne se transforme pas en cultivateur sur un coup de tête!
      Non sincèrement, l'expropriation n'est pas à la portée de tout le monde, et, une BAD non plus.
      Pour ma part, hors de question de céder ma place. Rien n'est perdu, et, rien ne prouve que le pire va venir.
      Certes, le comportement de certain Français qui négligent leurs intérêts sur leur propre sol, est à vomir, mais ne paniquons pas. Leur réveil sera brutal.
      J'ai appris, en tant qu'ancien délégué du personnel, que celles et ceux qui ne se sentent jamais concernés sont rapidement près à tout quand leurs intérêts sont directement menacés, et cela, du meilleur comme du pire!
      Et puis comme disait un survivaliste plus haut dans le pire des cas, je ferais Camerone

      Supprimer
    8. Et même qui disaient que "si ça a la forme, la couleur et l'odeur et que t'y mets le doigt c'est que tu mérite d'en manger"

      Supprimer
  2. Si tout le monde faisait le même choix certains endroits de la planète deviendraient bien vite saturés,que chacun présente son projet puisque c'est celui qui lui semble bon pour lui (peutêtre pas pour ses enfants quand ils auront 20 ans qui jugeront les choses différemment) si il le souhaite , en sachant que seuls les faits à venir lui donneront raison ou tort,l'évaluation des risques n'est pas la même a 20,30,50 ou 60 ans,un vieux Papy humoriste noir me disait "il faut bien que jeunesse trépasse" celui qui survivra sera celui qui aura fait les meilleurs choix,aura eu le plus de chance et aura su la saisir et ça ne sera pas forcément le rambo le mieux équipé ni le sportif le plus accompli même si ça aide un peu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est curieux lorsque l'on y songe...

      Je veux dire que des gens armés et préparés se demandent comment sauver leur peau, alors que la question vraiment salvatruice est à mon sens de s’interroger comment sauver celle de la veuve et de l'orphelin sans défense que recueilleront sans faute les cloitres et congrégations de bonnes-sœurs.

      En 1789, la plupart des lieux furent profanés, beaucoup de moines estourbis et les sœurs appétantes violées par les chiens révolutionaires les plus enragés lâchés à dessein par la secte méphitique et christianophobe du Grand Orient.

      Ma Bad est donc toute trouvée, isolée avec un gigantesque terrain environnant, des bâtiments vastes au murs épais où coulent la sève tranquille des pierres de taille multiséculaires ;

      Petite coopérative vivrière et artisanale ; une communauté infiniment vulnérable pourtant vu le nombre de chrétiennes y demeurant et qui constituent aux yeux des lucifériens précités et des mahométans de passage les derniers bastions de la Foi à détruire, outre celui du symbole vivant de la civilisation tout court...

      Mourir dans ce haut lieu dédié à l'Eternel est dans l'absolu certainement impossible.
      Mais à le supposer tout de même, gageons que cela aurait tout de même plus de gueule pour la postérité que de crever en fuyant comme un vagabond errant...

      De toutes façons je ne me vois errer sans but précis avec les miens ni eux non plus. Et puis notre modeste arsenal serait trop lourd à trimbaler, et si c'est pour en laisser derrière soi ce serait pas sérieux, y en a qui pourraient se blesser...

      Serge

      Supprimer
    2. @ Pierre

      Méthodes de troll:
      http://vadeker.net/articles/cyberculture/anti_troll.html
      Presque toutes ont été utilisées sur cet article et sur le N° 1

      Le troll, ce lâche, se cache et se lâche. Il copie ex:

      " Riesling, neuvaines, vêpres et matines, ding, ding, dong !2 février 2016 à 23:50
      C'est curieux lorsque l'on y songe...
      etc ...

      mais aussi:

      Anonyme23 juillet 2015 à 11:07
      Bonjour,

      Je ferais donc le quatrième, comme à la belote ou en attendant le cinquième comme au tarot, mais pas comme au bridge où il y a toujours un mort.... et

      Anonyme16 mai 2016 à 08:26
      Bonjour,
      Je ferais donc le quatrième, etc ...

      Ces exemples devraient suffire mais il y en a d'autres.
      Plus les remarques indigentes ( mais révélatrices ) d'un commentateur actuel sous multiples pseudos et nous avons le gagnant du mois qui, sans allumettes, prépare son petit dîner tout seul.

      Suggestion:
      Que les participants réguliers ou/et intéressés s'informent sur les méthode des trolls, voir plus haut et ailleurs, afin de réagir finement à ce genre d'attaque.
      Cela ne devrait pas nuire à nos échanges mais peut au contraire permettre de nous affûter ...
      - Petite piqûre de rappel sur les articles traitant d' "OPSEC" qui méritent d'être relus. -

      Et surtout, NE NOURRISSONS PAS LE TROLL;

      Laurent

      Supprimer
    3. Salut Laurent d'un autre côté l'Ami Riesling est inimitable ^^.
      Après tu as raison il faut plus nourrir le troll.
      Il faut dire que le voir a chaque fois sous plusieurs identités sur un même article , raconter les même débilités et une chose.
      Mais voir d'autres commentateurs ne faisant même pas le rapprochement et qui plus est les défendre lol, c'est se demander si certains ont des greffons du cerveau de Nabila.
      Un troll ce n'est ni plus ni moins qu'un parasite.
      Samuel

      Supprimer
    4. Bonjour Samuel

      En fait il utilise plusieurs pseudos et il se répond à lui même.... il n'y a pas toujours "d'autres commentateurs" que ceux qui "l'habitent" !!!.

      Regarde de près les méthodes des trolls et rejette un oeil sur les OPSEC pour faire de l'anticipation, mon petit doigt me dit que la suite arrive.

      Méthodes de troll:
      http://vadeker.net/articles/cyberculture/anti_troll.html

      Laurent

      Supprimer
    5. Dois-je te rappeler, Samuel, que l'une des meilleures façons de nourrir un troll est de l'insulter?
      Ils adorent ça, je pensais que tu étais au courant.
      Mais peut-être que la finesse suggérée par Laurent n'est pas dans ton répertoire...
      Francois

      Supprimer
    6. Amusant!

      il y a eu un message de François dans exap 1 et une réponse en suivant de trolley et seulement après pierre a diffusé les deux!
      Mais comment trolley pouvait répondre à un message de François non encore paru?
      François trolley même conbas dans la lumière.

      Laurent

      Supprimer
    7. Laurent, pourrais-tu s'il te plait préciser à quels messages tu fais allusion?
      Je viens de relire le fil Expat1 et n'ai pas trouvé d'enchainement de messages corrspondant à ta description.
      J'aimerais comprendre.
      Nous avons échangé plusieurs fois parce que:
      1)je suis en désaccord avec frederic bart ou hgcgaia (je suis surpris que Samuel n'ait fait le rapprochement que le 16 mai, j'avais déjà compris que c'était probablement la même personne).
      2)je ne vois aucun intérêt à insulter quelqu'un, le seul effet étant habituellement de durcir chacun sur ses positions et pourrir le débat.

      J'ai toujours considéré les insultes comme une marque de faiblesse. Le fort frappe ou se retire si le combat n'en vaut pas la peine. Bien sûr, ce n'est que mon opinion, personne n'est obligé de la partager.
      Francois

      Supprimer
    8. Ton point numéro 1 montre que tu es malin petit scarabée! lol cherche bien, cherche lol!!!.

      JB

      Supprimer
    9. J'ai depuis très longtemps passé l'âge de jouer aux devinettes, je te laisse donc jouer tout seul, JB.
      Francois

      Supprimer
  3. @Samuel
    Rassures toi, je ne pense pas que tu sois un connard...lol
    Nous avons seulement des divergences...Et c est une bonne chose.
    Je suis contre le règne de la pensée unique.Et je trouve ma force dans l opposition...lol
    Donc, hommage à toi pour défendre des idées qui ne sont pas les miennes.
    Mais , à te lire, tes idées ne sont pas trés éloignées des miennes, sauf que tu ne veux peut etre pas l avouer...lol, Samuel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bjr a tous, je ne suis ni un hommes et pas comme des assistés chroniques.
      Question permaculture je suis une brèle, je ne connais rien a la mecanique, mais je roule a velo, ca me coute que dalle, et les paysans viennent a pieds chaque matin apporter leur production a la ville ou je reside... que le prix du petrole explose, qu'il pleuve ou qu'il vente, ils sont la tous les jours avec leurs legumes, leur poulets et leur porcs.... j'ai un peu d'or et d'argent en cas d'effondrement serieux, et ca, meme le paysan le plus arriéré sait soupeser un bon vieil Hercule de 10Fr ou 50 Fr, heritage de la colonisation oblige ! Question residence et securité, je loue pour 150€ une maison 3 pieces dans une coproprieté cloturée, avec gardien , chien, et 6 autres locataires du pays, bonne chance au gars qui veut y faire un casse. Question famille, mes enfants sont metissés et resident dans les memes conditions que moi, et ca ne defrise personne de vivre ainsi. Tout ca pour vous dire qu'il existe des solutions atypiques, meme si on a pas le profil espéré.... bonne reflexion a tousVoila fin de l intello de service , vos, nos, solutions sont moins dans vos , nos, tetes que

      Supprimer
    2. Vous avez raison quand à cette organisation (et j'aiderais avec mes moyens, mes connaissances) mais je n'en oublie pas mon contexte familial particulier et je suis aussi consciente que je serais considérée comme un poids (tout du moins mes loulous !!!).

      Tant que le village tiendra, sera en cohésion, nous aurons notre place mais si les choses se dégradent, je ne me fais pas d'illusions. Chacun sa merde et Dieu pour tous...

      Sans contexte de chaos c'est déjà ainsi... Les regards biaisés, accusateurs et j'en passe.

      Imaginez juste un instant... une nana avec 4 loulous, sachant se dépanner seule côté mécanique (déjà là, la mégère de base vous biaise), des loulous polis,respectueux et serviables (contraire à leur idée pré-formatée du cas "soc"), s' intégrant facilement dans un groupe d'hommes (là, c'est rivalité), totalement indépendante (travail, entretien ext de la maison etc...)=> je suis un danger sur "pattes".

      Ne nous leurrons pas sur le regard de notre société sur une femme seule avec 4 loulous.

      J'aurais beau m'intégrer (je suis parent d'élèves, je m'occupe de la bibliothèque de l'école, je veille sur la maison du voisin, les gamins de mon impasse se délectent de mes gâteaux alors que leur mère se dore au soleil)... je n'en suis pas moins un "cas" pour toutes ces bonnes gens !!!

      Alors oui... je suis plus proche du départ en cas de chaos que de l'intégration.
      Après je peux aussi me tromper mais je ne pense pas... la nature humaine aujourd'hui est plus proche de l'individualisme, du voyeurisme, etc... que de l'altruisme !

      Serge

      Supprimer
    3. Bonjour Janus
      Du point de vue de la protection sociale (et non fiscal), il faut distinguer "expatrié" et "détaché".

      Le travailleur détaché part travailler à l'étranger pour une durée limitée : l'affectation est au maximum de 36 mois, renouvelable une fois[réf. souhaitée] ; il reste affilié au régime de Sécurité sociale de son pays d'origine. Ce statut s'oppose à celui du travailleur immigré qui a opté pour ce statut ou a dépassé les limites de durée pour son "détachement" ; il est donc rattaché à la protection sociale et à l'assurance vieillesse du pays étranger et son employeur verse des cotisations dans ce pays et non à la Sécurité sociale française (ou de la patrie d'origine).

      Dans le contexte de la vie de l'entreprise et des contrats de travail international, un expatrié est un salarié dont le contrat est suspendu[citation nécessaire] mais pas rompu, pour la durée de sa mission à l'étranger, en dehors de son pays d'emploi habituel. Les cotisations sociales obligatoires sont versées dans le pays de la mission, sauf à faire valoir des accords bilatéraux signés entre les pays d'origine et de destination, et une protection sociale facultative complémentaire est habituellement mise en place pour couvrir la retraite, la santé et la prévoyance. L'expatrié professionnel bénéficie souvent également d'autres avantages et compensations : logement, prime d'expatriation, scolarité des enfants...

      L'expatrié professionnel doit souvent faire face à une quadruple problématique : immigration / fiscalité / protection sociale / droit du travail. Les entreprises y ajoutent parfois les dimensions d'assistance interculturelle, formation et sécurité.

      Un expatrié français reste soumis au droit du travail français, sauf en cas de contrat local: en cas de contrat local le droit du travail du pays de travail s'applique

      JB

      Supprimer
    4. Précision intéressante Jb ,dans le cas qui nous intéresse il s'agit d'immigration définitive ou temporaire ,je ne pense pas qu'une entreprise vous laisse le choix de partir à l'étranger sans rupture du contrat de travail et de ce fait vous perdrez toute couverture sociuale mais un survivaliste par définition s'en fout complètement Cordialement

      Supprimer
  4. @Pierre Templar
    Tout d abord, merci pour ce site qui est une mine d or au niveau technique. Et merci aux intervenants pour leurs conseils. J y suis trés attentif.
    Maintenant, au dela de l aspect technique, il y a l humain. C est sans doute le plus difficile à maitriser.
    Personnellement, j ai opté pour l expatriation, en face d une France que je ne reconnais plus.C est mon choix .
    Mais peut etre que les défenseurs de la BAD vont survivre dans une région quasimment impossible, et que des expatriés vont partir en sucette dans des pays à priori hospitaliers.
    Au dela de la technique, l humain reste prépondérant...et imprévisible.
    Je suis un solitaire par nature, mais comme tous les vrais solitaires, j ai pris la limite de la solitude.
    Meme les solitaires les plus aguerris ont besoin d entraide. Cette entraide, je ne l ai pas trouvée en France. Qu à cela ne tienne, je vais peut etre la trouver ailleurs.
    Un topic qui me semblerait interessant pour débattre:
    "Le survivalisme: Seul ou en groupe."
    En sachant que le gros Hic du groupe, c est qu il faut un chef. Un groupe sans chef, c est un rassemblement sans objet. Meme les moutons ont un leader.
    En ce qui concerne les solitaires, il leur faut maintenir un réseau social, meme avec des divergents, mais au sein d une population un peu plus degourdie que la norme. Le moment venu, le chef s imposera de lui meme.

    RépondreSupprimer
  5. Voyant la fin de la civilisation europeenne comme imminente, j ai choisi de partir en Thailande. C'est le bon choix car la qualite de vie y est excellente. Pour plus de renseignements : popsylux@yahoo.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour à tous ^^

      Dans 1 er temps, j'aimerais réagir à la préface de Pierre.
      Je comprends que certaines personnes en cas de chaos feront le choix de partir, je n'ai jamais voulu porter un jugement en tout cas consciemment sur eux .
      On ne connais pas la vie de chacun ni ses raisons on est tous diffèrent et chacun doit se sentir libre.

      Après, ce qui me dérange c'est le fatalisme de certains dans leur projection.
      Mais entre le fait de ne plus avoir d'espoir pour son pays , et de lui cracher à la gueule il y a un monde.

      Qu'en tant que français on soit tous responsables, du moins en partie par omission ...ou autres , certes.
      Mais les français sont surtout manipulés et asservis de la à dire qu'il n'y aura plus de solidarité, que la France a perdu son identité et qu'en cas de Chaos il n'y aura pas d'entraide c'est faux.
      Mépriser la France c'est aussi mépriser ceux qui sont mort pour elle. C'est une atteinte a ceux qui se sont sacrifiés pour que nous ayons un avenir.

      Après , dire que la France est perdue, c'est parler vite, je crois au réveil de beaucoup, il suffit de voir les conférences d'Obertone, Zemmour et compagnie et la vente de leur livres.
      Il y a de plus en plus de déclics même si ils ne sont pas encore perceptible , les choses évoluent.

      Après pour parler du sujet qui revient habituellement un groupe sans chef , c'est un rassemblement sans objet... et patati et patata.....

      C'est tout aussi absolument faux, tout le temps amener l'idée qu'il faut reproduire ce qui a toujours été fait c'est totalement absurde.
      Je vais le démontrer concretement :

      Avoir un chef , signifie avoir une tête au dessus de nous, cela engendre d'un côté beaucoup de responsabilités et de l'autre beaucoup de tension.
      Ca implique une hiérarchie donc des conflits...

      Avoir un groupe équilibré ou femmes ( une femme génère plus d'empathie qu'un homme) et hommes sont d'égale importance pour amener une vision plus élargie.
      Des responsabilités partagés , des efforts mesurés...
      Une entraide plus forte, car ne pas avoir de leader crée de l'empathie , une volonté plus naturelle de soutenir l'autre.
      Et une vision commune , moins de stratégie interne.
      Chacun devient le propre fédérateur de son domaine, on ne limite plus les compétences, on exploite toutes les richesses pour le bien commun .
      En cas de Chaos ça permet d'éviter beaucoup de stress .
      La considération et la reconnaissance sont des moteurs puissants.
      Ainsi on crée des lien, une équipe soudé, ou chacun est dépendant des autres , ça permet une bien meilleure communication.

      Il y a de plus en plus de société qui fonctionne sur ce développement et cela marche , bien au delà des attentes.
      Samuel.


      Supprimer
    2. "les premiers pays a être touchés par le grand tsunami seront les émergents en premier(reflux des dollars vers les Us avant leur disparition)"
      bien vu Janus 2a, parce que c est exactement ce qui est en train de se passer pour les pays emergents. Le Panama papers , c est du meme ordre , les USA ont un besoin urgent de l argent du monde, et sous leur main.
      Maintenant , de choisir les pays qui ont une possible souverainete alimentaire d apres tsunami financier , c est raisonnable en choix. Apres entre vouloir et pouvoir ,il y a les barrieres des services d immigration du jour. Pour moi , j ai choisit la Colombie ,(apres avoir vecu au Canada) il y a 10 ans parce que mon epouse est colombienne.Je ne me plains ni des 2 :)je suis deja pas mal en mode survival , petite ferme , beaucoup d eau, et agriculture organique permaculture. Et securite collective , pas un detail pour le jour et ni pour le jour d apres ..

      Supprimer
    3. Maintenant, au dela de l aspect technique, il y a l humain. C est sans doute le plus difficile à maitriser.
      Personnellement, j ai opté pour l expatriation, en face d une France que je ne reconnais plus.C est mon choix .
      Mais peut etre que les défenseurs de la BAD vont survivre dans une région quasimment impossible, et que des expatriés vont partir en sucette dans des pays à priori hospitaliers.
      Au dela de la technique, l humain reste prépondérant...et imprévisible.
      Je suis un solitaire par nature, mais comme tous les vrais solitaires, j ai pris la limite de la solitude.
      Meme les solitaires les plus aguerris ont besoin d entraide. Cette entraide, je ne l ai pas trouvée en France. Qu à cela ne tienne, je vais peut etre la trouver ailleurs.
      Un topic qui me semblerait interessant pour débattre:
      "Le survivalisme: Seul ou en groupe."
      En sachant que le gros Hic du groupe, c est qu il faut un chef. Un groupe sans chef, c est un rassemblement sans objet. Meme les moutons ont un leader.
      En ce qui concerne les solitaires, il leur faut maintenir un réseau social, meme avec des divergents, mais au sein d une population un peu plus degourdie que la norme. Le moment venu, le chef s imposera de lui meme.

      Supprimer
  6. @alternatives
    Salut à toi,
    La Thailande me semble un bon choix, surtout depuis le coup d état militaire de 2014 qui a permis au peuple de reprendre une partie du pouvoir qui lui avait été confisqué. Du moins, il me semble , car je ne suis pas un spécialiste de ce pays.
    Ton expérience interessera probablement beaucoup d intervenants, moi le premier.
    Merci de nous en faire part.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors pour la Thaïlande j'en avais dejà parlé relire les posts ça évite les doubloins ,vous ne pourrez rien acheter en tant que maison ou terrain en thaïlande pour plus de précision voire le plus gros cabinet de juristes de tout les sud est asiatique a Bangkok le cabinet Vovan,il vous expliquerons tout ça,;ne pas oubliez que le sud Phuket et autres lieux sont la frontière avec la la Malaisie islamique et que des troubles sanglants y ont lieu régulièrement,j'ai passé des mois dans ce pays devenu maintenant instable l,le vieux roi très respecté a un fils taré,l'avenir ne s'annonce pas brillant.toute entreprise doit avoir un Thai"a 51 %;les premiers pays a être touchés par le grand tsunami seront les émergents en premier(reflux des dollars vers les Us avant leur disparition)C'était une direction que j'avais mise en premier sur ma liste,j'ai quelques amis là-bas ,ne pas oublier les mois de mousson

      Supprimer
    2. Comme les thai disent Farang un jour Farang toujours, le protectionisme eux ils savent ce que c'est.
      C'est pas par ce qu'en France nos GVT se prostituent que c'est partout pareil. Dans ces pays là, ils préfèrent que ça soit les autres qui se prostituent pour eux.
      Le Chaos pour un Patriote sera la chance de redonner du sens a sa patrie , avoir un but , rentrer dans son héritage .
      Samuel

      Supprimer
    3. _ "La Thailande me semble un bon choix, surtout depuis le coup d état militaire de 2014 qui a permis au peuple de reprendre une partie du pouvoir qui lui avait été confisqué."

      _ En dehors du fait qu'un coup d'état militaire ce n'est pas exactement le peuple qui reprend du pouvoir, et de loin et nulle part et en général pour un moment ... ( la liste des exemples est très très très longue et la thaïlande n'y échappe pas)
      _ Est-ce un bon endroit que vivre sous dictature ou régime militaire pour un survivaliste?
      _ La soumission à une dictature est elle préférable à une soumission religieuse pour un survivaliste?
      _ Ne vit-on pas mieux soumis que pas?

      Mais peut-être que la bonne question à poser serait de savoir quelles notions l'on inclus dans le "survivalisme"?

      Laurent

      Supprimer
    4. "les premiers pays a être touchés par le grand tsunami seront les émergents en premier(reflux des dollars vers les Us avant leur disparition)"
      bien vu Janus 2a, parce que c est exactement ce qui est en train de se passer pour les pays emergents. Le Panama papers , c est du meme ordre , les USA ont un besoin urgent de l argent du monde, et sous leur main.
      Maintenant , de choisir les pays qui ont une possible souverainete alimentaire d apres tsunami financier , c est raisonnable en choix. Apres entre vouloir et pouvoir ,il y a les barrieres des services d immigration du jour. Pour moi , j ai choisit la Colombie ,(apres avoir vecu au Canada) il y a 10 ans parce que mon epouse est colombienne.Je ne me plains ni des 2 :)je suis deja pas mal en mode survival , petite ferme , beaucoup d eau, et agriculture organique permaculture. Et securite collective , pas un detail pour le jour et ni pour le jour d apres ..

      Supprimer
    5. Il n y a jamais qu UNE solution mais une multitude en fonction de ses parametres persos et collectifs. Mais toujours il faut lutter , et surtout garder un esprit positif dans ses actions. Dire et faire , ce n est pas pareil.
      Eviter de trop intellectualiser pour eviter l inhibition de l action. C est l histoire de la fourmi qui demande au mille pattes "comment fais-tu pour marcher ?" le mille pattes se pose la question , essaie d expliquer , et du coup n a plus jamais pu remarcher.

      Deserter fuir son pays ... euh , c est legerement excessif quand meme, non ?
      Les italiens sont partout dans le monde , et toujours italiens dans la tete, joyeux communicatifs etc. Je suis descendant de bretons, malouins (en plus lol). Des ancetres ronds chevaliers qui ne savaient surement pas bien se tenir a table . Ils venaient tous du pays de Galles et avant cela d Irlande et avant de Belgique, il parait. Dans cette logique mentale "bizarre " selon moi , ils auraient deserte, fui la verte Irlande ? bof , c est une culture de "contre vents et marees et d appel du large". Pas un rejet de la culture celte , qui est ancree en moi par mon amour de vivre dans la nature , y baigner avec toutes ses forces et energie. Certains restent au pays et d
      autres mettent les voiles. Pourquoi n y aurait-il qu un choix ? Dans la nature , il y a des pionniers qui explorent d autres horizons , c est autant la survie de l espece que ceux qui butinent dans le groupe initial.

      Serge

      Supprimer
    6. Il s'agit peut-être moins d'émigration définitive que de mobilité réactive.
      Etre capable de partir rapidement sur simple décision, mais en prévoyant de revenir chez soi un an après. Si on a l'habitude et un point de chute, c'est banal. Si on ne l'a jamais fait, c'est stressant et risque d'erreurs.

      Se barrer quand on est locataire est facile. Au pire on perd un ou deux mois de loyer. Etre propriétaire et devoir vendre en urgence est autrement plus complexe, long (mini 4 mois pour avoir le chèque) et coûteux (peu d'acheteurs si exode).

      Fuir n'est pas forcément lâche. C'est pour mettre des personnes ou des choses à l'abri, mieux préparer son retour et les "actions" nécessaires. C'est probablement trouver et rejoindre des réseaux d'exilés dans le même état d'esprit. Mon pseudo servit d'indicatif radio...

      Serge

      Supprimer
    7. Merci de vos commentaires, je vais essayer de répondre sur quelques points qui me paraissent importants. Etant plus à l’aise sur un chantier ou dans la nature que sur un forum, il se peut que je ne sois pas toujours dans le cadre… Déjà, si l’on m’avait dit que j’écrirais des trucs sur internet un jour…

      Je pense que la plupart des gens ont une vision faussée de ce qu’est une véritable BAD. A part les ultra riches ou gouvernants qui ont une équipe d’employés très qualifiés, triés sur le volet, et payés en conséquence pour maintenir leur BAD en parfait état de fonctionnement 24/24H, 365jours par an, pour les autres, cela passe en premier lieu par un mode de vie vraiment différent de ce que vous connaissez pour la plupart. Une BAD on y vit, c’est un travail à temps plein d’au moins une partie du groupe y résidant, beaucoup d’apprentissage et de formation pour tous, et vous n’avez pas beaucoup le temps de jouer aux cartes…. La façon de vivre et de penser est aussi importante que les installations techniques en elles même, je dirais même que c’est une philosophie. Il est complètement utopique de penser que vous maintiendrez une BAD en y venant les fins de semaine, même si vous avez les moyens financiers de la construire et de l’équiper au top. Vous allez me dire, alors, quel est l’intérêt de tout cela ? Plus de liberté et d’indépendance, qualité de vie plus saine physiquement et mentalement, plus de tranquillité d’esprit pour affronter le futur, et important pour moi, un retour aux valeurs de la Nature. Quant au mythique trajet pour rejoindre la fameuse BAD, je ne peux pas commenter, puisque c’est une option que je n’ai même jamais envisagé. Pour m’être déjà déplacé seul dans des zones de conflit, je ne veux pas penser à le faire avec ma famille, même si c’est peut-être possible sans pertes...

      Pour ce qui est du dilemme qui revient souvent à propos de l’expatriation, « fuir » ou rester, il faut effectivement contrairement au dicton plus de courage pour partir, même avec de l’argent… Cependant le retour sur investissement (dans tous les sens du terme) peut être très payant. Il y a également des ratages chez les « expatriés », parce que les gens ne sont à mon humble avis, pas assez « sauvages » dans l’âme. J’explique, avez-vous déjà vu des animaux « sauvages » construire leur vie sur des drapeaux, des dieux, de l’argent, des dettes, des assurances, des papiers tout le tour du ventre et de la vie, des lois immorales, enfin tout ce que l’humain appelle culture…

      Parce que le fait de seulement s’intéresser au sujet de la survie et penser différemment de la masse qui vous entoure, fait déjà de vous des « Sauvages ». Un grand salut à tous.

      JB

      Supprimer
  7. Je suis toujours sceptique par l exil... Ca me fait penser aux boat people... personne ne respecte les vaincus... d avance.

    RépondreSupprimer
  8. il faut s'expatrier la ou on se sens bien,ou on connais la langue,la culture,le climat. si possible la ou on à deja vécu ou l'alimentation nous convient ect chacun aura donc des choix différent.

    RépondreSupprimer
  9. La Croix et le Glaive15 mai 2016 à 16:25

    C'est un peu la misère de lire certains commentaires...

    En supposant une seconde que ceux qui choisissent l'expatriation aient fait le "bon choix", Alors si je vous suis,
    530 millions d'occidents blancs seraient tout aussi bien inspirés de fuir la queue entre les jambes devant devant un contingent largement sous-numéraire ; un vil ramassis hétéroclite de sous-doués dont le QI plafonne 20 points en dessous des peuples autochtones, c'est bien ça ?!

    Je suis juste entrain de vous parler de vous ;

    Des descendants de Vikings, d'Alamans, de Celtes, de Francs, de Slaves, d'Alains, d’Ostrogoths, de Romains, de Vandales -eh oui !

    Et donc je ne comprends pas bien...

    Foutre la camp pourquoi faire du reste ? Puisqu'il n'existera aucun pays au monde qui sera épargné par ce qui advient, effondrement économique et guerres, et puisque qu'enfin tout est déjà écrit dans le grand Livre de la Vie...

    Mais après tout que chacun fasse selon ses caprices et que ceux qui veulent se chier dessus foutent le camp au plus vite, c'est bien.
    Et ça nous fera un peu d'air en plus. Et aussi un bon paquet d'instables et de traitres potentiels en moins à garder au coin de l’œil...

    Christus vincit !










    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais à quoi te serviront ta croix et ton glaive si tout est déjà écrit dans le grand livre de la vie?
      Dans ce cas, autant accepter l'inévitable, Inch Allah, non?

      Je crois que l'avenir sera ce que nous en ferons et que rien n'est écrit d'avance, en dehors de notre mort, la seule certitude après notre naissance.
      Francois

      Supprimer
    2. Pour complêter La croix et le Glaive.
      Qui dit rester ne vas pas dire suicidaire.

      Quand il est dit que 99% ne trouveront pas de BAD et que cela est plus d'ordre de chimères.
      Bien évidement , car une BAD en mode 2016, s'adapte et se soumet aux lois en cours et ne sera plus crédible suivant certaines situations en tant de Chaos.
      Mais une BAD , c'est juste un assemblage de mot, et ils s'adapteront à la situation en conséquence le moment opportun.
      Il ne faut pas se fier aux apparences , comme le rappelé ici , nos origines sont conquérantes .
      Samuel

      Supprimer
    3. Il s'agit peut-être moins d'émigration définitive que de mobilité réactive.
      Etre capable de partir rapidement sur simple décision, mais en prévoyant de revenir chez soi un an après. Si on a l'habitude et un point de chute, c'est banal. Si on ne l'a jamais fait, c'est stressant et risque d'erreurs.

      Se barrer quand on est locataire est facile. Au pire on perd un ou deux mois de loyer. Etre propriétaire et devoir vendre en urgence est autrement plus complexe, long (mini 4 mois pour avoir le chèque) et coûteux (peu d'acheteurs si exode).

      Fuir n'est pas forcément lâche. C'est pour mettre des personnes ou des choses à l'abri, mieux préparer son retour et les "actions" nécessaires. C'est probablement trouver et rejoindre des réseaux d'exilés dans le même état d'esprit. Mon pseudo servit d'indicatif radio...

      Supprimer
  10. @ La Croix et le Glaive,

    Que proposez-vous dans l’instant pour changer le cours des événements qui s’annoncent ?
    N’êtes vous pas obligé de laisser le glaive dans le fourreau et d’aller…. aux urnes lorsque l’on vous y conviera ?
    Il vous arrivera des bricoles dans l’hypothèse où, selon les textes, vous dévierez, ne serait-ce qu’en vous défendant :
    In real life 2016, en France, un homme a été condamné à deux mois de prison avec sursis pour avoir neutralisé son agresseur à l’aide d’une poivre.
    A bord de son véhicule l’agresseur en question fonça dans l’arrière du véhicule de sa victime (le futur condamné), puis le doubla pour lui bloquer définitivement la route.
    Descendu de son véhicule, l’olibrius éclata à l’aide de son poing une des vitres latérales du véhicule de la victime pour finalement se faire poivrer par le conducteur du véhicule assiégé.
    Passagers et également témoins de l’agression, un des enfants de la victime (la vraie…) reçu des bouts de verre dans les yeux. Appelées par d’autres conducteurs témoins, les forces de l’ordre arrivèrent rapidement sur place. Il s’en suivra le jugement que l’on connaît, laissant l’agresseur libre de toute justification et toute contrainte. Personne pour pleurer le condamné.

    Vous le savez, résister et se battre sont pour le moment encore du domaine politique.
    Quant à la donne politique, peut-on faire confiance aux Français pour la changer à court terme. Je suis évidemment très sceptique.

    Cordialement,

    Corail

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hé oui Corail nous sommes dans l'entre deux :pas touche aux malfrats!!...pour l'instant

      Supprimer
    2. La Croix et le Glaive22 mai 2016 à 20:42

      @ Corail,

      Primo, je n'ai ni l'intention ni les moyens de changer les événements qui s'annoncent, ils seront éminemment porteurs de bouleversements décisifs et nécessaires.
      Aussi vrai que les chenilles rampantes et gloutonnes n'ont rien à faire pour devenir papillons.

      Quant à la question des urnes, elle s’avère dorénavant définitivement inutile à supposer qu'elle ne l'ait pas déjà été avant, ce que je crois résolument.
      Porcinet 1er est le dernier président de la ripoublique française, celle-ci "mourra dans opprobre" d'ici à la fin de l’année. Points communs avec le demi-nègre obama et les USA.

      Secundo, bien que je compatisse au sort pathétique du condamné du fait divers que vous évoquez - il y en a plein sur Fdesouche du même acabit-, je crois que n'importe quelle expérience malheureuse à pour but d'être formatrice.
      En ce sens que c'est une erreur d'asperger un agresseur violent et vicieux avec une bombe au poivre. La prochaine fois il utilisera une matraque télescopique afin de frapper suffisamment fort pour que la racaille en question reste sur le carreau. Peut-être que cet événement a motivé un type lambda de plus pour s'inscrire à des cours de krav manga et se procurer des armes qui demain sauveront les vies de sa famille...







      Supprimer
    3. @ La Croix et le Glaive,

      Il me semble lire beaucoup de certitude dans vos propos, remarquez, tant mieux pour vous car c’est à mon avis une position bien plus confortable à vivre que son contraire.

      Corail

      Supprimer
  11. Ne pas pouvoir acheter en Thailande n est en aucun cas un obstacle pour le survivaliste.
    Personnellement, je recommande de privilégier la mobilité.
    Tout achat de maison ou de terrain est donc à exclure.
    Et que ce soit en France ou à l étranger, il me semble que la BAT ( Base autonome temporaire ) est ce qu il y a de mieux adapté pour le survivaliste:
    Location d une maison avec jardin dans un village pas trop proche d une grande ville.
    Un bon 4x4 pick up pouvant charger 2 à 3 m3 de matériel de survie, avec en permanence des jerrycans d essence.Meme si les routes sont coupées ou deviennent dangereuses en raison d embuscades possibles, un bon 4x4 permettra de passer à peu près partout, surtout si l on a prévu une base de repli à l avance. Avec plusieurs itinéraires possibles , dont obligatoirement un à travers la nature.
    En cas de danger nécessitant l évacuation, le reste du matériel, meubles, frigidaire..etc sera abandonné.
    Pour moi, la première qualité d un survivaliste est de ne pas avoir d états d ame. Piero san Giogio, lorsqu il montre son attachement pour sa BAD, me fait toujours sourire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rejoint à 100% hcgaia ;-) être proprio est un des pièges de la société (avec le mariage, consumérisme à outrance, etc) et demain plus que jamais il faudra être en mesure de bouger rapidement et facilement sans avoir mis tout (ou beaucoup trop) d’œufs dans le même panier. PS: Je connais assez bien la Thailande.

      Supprimer
    2. 'être proprio etc etc etc " ça sent la dialectique aanarchiste en plein style" la propriété c'est le vol" , qui est l'exact opposé du survivalisme,le survivalisme ce n'est pas foutre le camp tout les 5 minutes pour protèger quoi ? sa petite vie et sans autre espoir qu'un jour on sera rattrapé et par les évènements et par les hommes ,alors les gars revendez votre matos et prenez une tente au vieux campeur,bon si vous "survivez", car le terme n'est pas trop fort,jusqu'a un age avancé vous aurez quelques soucis de mobilité dont vous faites votre crédo,rien n'est immuable ,l'homme a survécu car il s'est adapté ,mais pas seulement et surtout fondamentalement il a aussi créé et c'est le seul intéret de cette existence,alors Trinity bisounours , oui cent fois oui tu as raison,la survie pour la survie ne présente aucun intéret , c'est comme ces bouricains qui font du dollar pour .....faire du dollar ,amis, je ne force personne a me croire mais pour moi le sujet est clos

      Supprimer
    3. Tu "sens" mal l'ami, rien d'anarchiste dans mes propos mais simplement un constat.

      Être proprio et endetté sur 30 ans, quel intérêt ? Ta maison appartient à la banque et non à toi, tu ne peux y faire ce que tu veux via pleins de lois restrictives, si tu as une opportunité (mutation, travail) et qu'il faille bouger rapidement c'est difficile, si tu n'as pas de chance et qu'une "merde" se construit à proximité (immeuble qui masque la vue, autoroute, abattoir, etc) et bien tu subi et ta maison ne vaut plus rien, si un connard de voisin viens s'installer à côté et te pourris la vie, idem on subis car pas facile de déménager qd on a acheté, on est souvent esclave de sa maison en y faisant milles travaux qui n'ajoutent pas toujours de valeurs au bien au détriment de sortir prendre l'air pour vivre comme tu dit si bien !
      En tant que locataire, certes la maison ne nous appartiens pas mais on n'est pas limité dans ta vie, tu n'as pas de chaines/restrictions.

      Supprimer
    4. Là on part sur un malentendu,proprio ou locataire c'est du pareil au même,nous n'emporterons rien dans nos cerceuils,le propos n'est pas là,la bougeotte ne permet pas de construire ou créer quoique ce soit , les peuples nomades n'ont strictement rien apporté aux civilisations ,le vice a été de faire croire aux gogos que de devenir propriétaires était un dû alors que c'est une possibilité comme une autre qui dépend des moyens de chacun.Il y a un moment dans la vie ou il faut savoir poser ses valises,une maison ça se vend et ça se loue même si ce n'est pas un bien "liquide"c'est mieux que du papier dit monnaie qui ne vaudra sous peu plus tripette.En location on peut avoir exactement les mêmes emmerdes que tu expliques si bien , sans les avantages du proprio.Alors le choix est simple ce sera celui que vous jugerez le meilleur pour vous

      Supprimer
  12. @Samuel
    Un groupe sans chef ?
    Meme dans une famille, il y a le chef de famille !
    Meme au parti communiste, chinois ou autre, il y a un chef !

    Dans une situation de crise, il faut prendre les décisions très vite , qu elles soient bonnes ou non. Pas vraiment le temps de convoquer une assemblée générale....C est aussi à cela que ça sert d avoir un chef.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hcgaia15 mai 2016 à 22:21

      C'est sur qu'une personne obnibulé par le contrôle ne peut pas concevoir le fait d'une équipe sans chef a proprement parlé.

      Surtout si sa 1 ere qualité est de ne pas avoir d'état d'âme !!! j'appelle ça un mercenaire.

      Dans une BAD chacun a sa place et chacun sait ce qu'il a faire , dans une période de chaos il y a toujours des moments de transition , il est progressif.
      Ne t'en déplaise ton scénario ne tient que pour ceux qui ont trop regardé de film d'action ou qui passe trop de temps sur leurs consoles.
      Le fait d'être mobile n'est pas nouveau , suivant la ou on se situe , celui de l'évacuation non plus.
      Quand au 4x4 encore moins .
      Personnellement pour moi tu ne fais que palabrer sur des sujets maintes et maintes abordés ici.

      C'est la différence majeure entre nous , quand j'amène le sujet d'une BAD sans chef a proprement parlé .
      Je développe mon approche .
      Je précise le fonctionnement et le but .
      Tout ceci n'est pas qu'un ressenti, mais c'est la résultante d'exemple en la matière qui ont tenu leur promesse .
      Comme par exemple la société Chronoflex .
      Moi je suis contre l'idée de "chefs" je suis pour un encadrement , mais dans le but de responsabiliser les gens , les édifier, les encourager, les aider.
      Mais en aucun cas décider pour eux .

      J'ai mes domaines de compétences et j'ai mes lacunes , et c'est ainsi pour tous. On se complète et ensemble on forme une équipe .
      Avant j'étais plutôt solitaire aussi, puis avec l'âge j'ai appris l'humilité.
      J'ai appris a faire confiance et a mutualiser.
      Quand on a le projet de vivre en BAD en communauté , le 1er atout du survivaliste est de savoir faire partie d'un tout, et faire preuve d'empathie pour ceux qui l'entoure.

      Et toi tu arrive et comme argument tu me sors que même en chine ou au parti communiste il y a un chef !!!!

      Quelle réflexion aboutie sur le sujet ( en période de cahos )!

      Comme je te l'ai dis dans un post précédent , on a rien en commun, et comme le dit si bien La croix et le Glaive, je ne vois que des avantages à ce que tu t'expatries.
      Aucun souci avec ça.
      Ca m'évitera d'avoir " peut être " des états d'âmes a te faire comprendre qu'il faille que tu change d'itinéraire a un moment ou a un autre ^^.
      Quand a Piero et sa BAD je ne m'inquieterais pas pour lui, il est loin d'être seul.
      Samuel


      Supprimer
    2. Je comprends que certaines personnes en cas de chaos feront le choix de partir, je n'ai jamais voulu porter un jugement en tout cas consciemment sur eux .
      On ne connais pas la vie de chacun ni ses raisons on est tous diffèrent et chacun doit se sentir libre.

      Après, ce qui me dérange c'est le fatalisme de certains dans leur projection.
      Mais entre le fait de ne plus avoir d'espoir pour son pays , et de lui cracher à la gueule il y a un monde.

      Qu'en tant que français on soit tous responsables, du moins en partie par omission ...ou autres , certes.
      Mais les français sont surtout manipulés et asservis de la à dire qu'il n'y aura plus de solidarité, que la France a perdu son identité et qu'en cas de Chaos il n'y aura pas d'entraide c'est faux.
      Mépriser la France c'est aussi mépriser ceux qui sont mort pour elle. C'est une atteinte a ceux qui se sont sacrifiés pour que nous ayons un avenir.

      Après , dire que la France est perdue, c'est parler vite, je crois au réveil de beaucoup, il suffit de voir les conférences d'Obertone, Zemmour et compagnie et la vente de leur livres.
      Il y a de plus en plus de déclics même si ils ne sont pas encore perceptible , les choses évoluent.

      Après pour parler du sujet qui revient habituellement un groupe sans chef , c'est un rassemblement sans objet... et patati et patata.....

      C'est tout aussi absolument faux, tout le temps amener l'idée qu'il faut reproduire ce qui a toujours été fait c'est totalement absurde.
      Je vais le démontrer concretement :

      Avoir un chef , signifie avoir une tête au dessus de nous, cela engendre d'un côté beaucoup de responsabilités et de l'autre beaucoup de tension.
      Ca implique une hiérarchie donc des conflits...

      Avoir un groupe équilibré ou femmes ( une femme génère plus d'empathie qu'un homme) et hommes sont d'égale importance pour amener une vision plus élargie.
      Des responsabilités partagés , des efforts mesurés...
      Une entraide plus forte, car ne pas avoir de leader crée de l'empathie , une volonté plus naturelle de soutenir l'autre.
      Et une vision commune , moins de stratégie interne.
      Chacun devient le propre fédérateur de son domaine, on ne limite plus les compétences, on exploite toutes les richesses pour le bien commun .
      En cas de Chaos ça permet d'éviter beaucoup de stress .
      La considération et la reconnaissance sont des moteurs puissants.
      Ainsi on crée des lien, une équipe soudé, ou chacun est dépendant des autres , ça permet une bien meilleure communication.

      Il y a de plus en plus de société qui fonctionne sur ce développement et cela marche , bien au delà des attentes.

      Supprimer
    3. C'est là que le bât blesse, en effet, et où ma "foi", que certains prendront pour de la naïveté, prend le relais: je pense que tout ce qui nous arrive fait partie d'un "plan", bien plus grand que ce qu'on pourrait imaginer, et que Celui qui a voulu cela ne laissera pas les mauvais s'en sortir. Ou plutôt, donnera aux bons qui resteront la possibilité de se défendre contre les mauvais. Si la majorité de ceux qui s'en sortent comprennent qu'il ne faut plus reconstruire le monde d'avant, pour vivre "comme avant", mais qu'il faut construire un monde nouveau, ces personnes là ne peuvent pas disparaître. Evidemment, ça ne se base sur rien de concret, juste une intuition, mais après tout, c'est bien ça qu'on appelle "la foi", non? Et si on a pas au moins l'espoir là dessus, alors ça sert à quoi de se battre?
      Ce qu'il ne faut pas perdre de vue, c'est que si on démolit, ce n'est pas pour reconstruire la même chose. Et il faut vraiment que chacun cherche dans son coeur pour comprendre quelles sont les valeurs qui doivent rester en ce monde. Je suis certaine que nous savons au plus profond de nous comment nous devons agir pour vivre en harmonie avec notre monde et ceux qui y vivent. Comme les fourmis ou les abeilles, qui savent instinctivement comment se comporter, et qui connaissent leur place, nous avons cette "cartographie de bons comportements" inscrite au fond de nous. Nous l'avons simplement oubliée à cause de ce monde qui nous offre trop de substituts, qui nous fait oublier notre nature sociable (aujourd'hui on trouve plus important d'avoir mille amis sur FACEBOOK qu'un seul véritable sur lequel on peut compter), nous abrutit à coups de consommation trop facile, sans qu'on se rende compte du prix d'une vie animale qu'on consomme à chaque repas... Et ce ne sont que quelques exemples parmi d'autres...
      Nous n'avons plus de respect pour rien, ni pour la nature, ni pour les animaux, ni même pour nos semblables. Nous avons oublié que nous pouvions et que nous devions compter les uns sur les autres pas seulement pour survivre, mais simplement pour vivre, à cause de l'insécurité, réelle, certes, qui règne dans nos vies d'aujourd'hui. Et je m'inclus bien dans cette manière de vivre, car même si j'en prends conscience, il est difficile de changer toutes nos habitudes en un jour... J'espère avoir la chance de pouvoir oeuvrer pour ce monde nouveau, et si c'est pas moi, j'espère éduquer suffisament bien mes enfants pour qu'ils prennent la relève. C'est mon seul but dans la vie aujourd'hui.

      Supprimer
    4. Salut Anonyme16 mai 2016 à 08:32

      Tout a fais d'accord avec toi, je trouve ton com très sensé anonyme de 8 h 32 .
      C'est en lisant des posts comme le tien que je me dis , oui, il y a de l'espoir, et ça motive .
      Quoi qu'il en soit on sera tous amené a faire des efforts , il faudra une remise en question majeur.
      Cela dis je partage la même intuition.
      Bienvenu a toi, Samuel

      Supprimer
    5. Salut Samuel

      Apparemment certains prennent un malin plaisir a reprendre des poste des autres et a les publier a nouveau... Le post auquel tu as répondu, que la personne n a évidemment pas signé, est un des miens publié l an dernier. Je chercherai, je ne sais plus sur quel sujet je l avais posté... Contente au un anonyme ait les mêmes pensées que moi mais au il ait la délicatesse de citer et non de se l approprier... Je chercherai ce soir ou je l avais posté et je vous l indiquerai, comme ça l ordre sera rétabli ;) c pas que je cherche a y poser un copyright mais quand meme... Ca se fait pas. Sans rancune.

      Bises
      Trinity

      Supprimer
    6. Des 28 et 30 juillet 2015, ils datent, ces posts. D'ailleurs, sur le premier sujet sur l'expatriation.

      Voiiilà! Je vais pouvoir dormir tranquille maintenant, non mais... ;)

      Trinity

      Supprimer
    7. Salut Trinity,
      Au moins je sais pourquoi j'ai apprécié lire ce com , ptdr.
      Avec le recul, oui y pas de doutes, c'est bien toi, what else?
      Ca fait du bien de lire ça, on se sent moins seul.
      En tout cas ton mari ton bout de chou et même toi ;) , si vous
      cherchez un lieu de repli, et une communauté n'hésite pas.
      Je ne suis pas décisionnaire lol, mais les personnes que j'ai rejoins ont pour priorité 1 ere de trouver des personnes avec de belles valeurs humaines et la même volonté à terme que toi.
      Votre profil serait un plus, pour le projet, je pense.
      Samuel

      Supprimer
    8. Mais je peux aussi me tromper, dans ce cas là ne tenez pas compte de ce que je viens de vous dire

      Bisou bisous

      Trinity

      Supprimer
    9. G bien pris note Samuel ;) merci de ton invitation ca fait plaisir de savoir que je suis pas la dernière folle a avoir ce genre de projets... Et que je suis loin de vivre dans un monde de bisounours ;) si un jour d aventure ma famille et moi devions passer par ton coin, je trouve que ce serait sympa de pouvoir se rencontrer, et si par hasard toi et ta famille ca vous prenait de visiter la Picardie ( on sait jamais... Mdr) sache que ce serait avec plaisir qu on vous recevrait. On ne sait jamais de quoi demain sera fait, et si demain c le chaos, je ne sais pas dans quelles conditions nous pourrions traverser la France, mais en tout k c bien de savoir que vous existez!
      J essaierai de te contacter un de ces quatre par yopmail ( faut que je me crée une adresse mais comme les ordi ca me rebute, je repousse a chaque fois alors que ca a l air tout con... Mais c sur je vais bientôt le faire lol) on pourra discuter un peu plus sans risquer le hors sujet sur ce forum.

      A bientôt

      Trinity

      Supprimer
    10. Salut Trinity,
      Ma femme est originaire du 91, je connais donc la Picardie en effet c'est pas la porte à côté.

      Cela dit, entre le boulôt,les imprévus, ce que je met de côté et la petite.... On a pas mal délaissé notre couple, et ma ptite femme aimerait bien qu'on se retrouve un peu les deux , car on n'est pas parti depuis un bail ^^.
      Alors faudra que je fasse mieux côté romantique , sinon je risque de prendre des coup de pieds au cul .


      Après, si d'aventure vous décidez de venir travailler votre lancé de pétanque, entendre chanter les cigales , voir la bonne mère, ces plages, ces calanques.... ou encore tout simplement faire connaissance avec le soleil , on a aussi de la place , tu peux noter ^^ .
      Il y a juste un inconvénient, après des vacances dans le sud, ton fils te mettra la misère chaque année pour y retourner , si il accepte de repartir avec vous lol, et c'est du vécu ...
      Pour yopmail pas de souci, préviens juste quand tu y vas, je n'y vais presque jamais, y a que des trolls qui m'écrivent :)
      Sinon , isler_samuel@hotmail.com , c'est mon adresse régulière.
      Bon après midi
      Samuel

      Supprimer
  13. Libre à toi de vivre en mode Bisounours
    Je t autorise aussi à me lacher les baskets, ainsi qu à tete de pioche...lol
    Personnellement, je prends mes décisions en fonction de mon expérience.
    J ai dirigé Sodexo Nigéria pendant 2 ans.
    21 morts par arme à feu. Des employés qui n ont pas respecté les consignes de sécurité.
    En Repdom, j ai été attaqué 2 fois. Couteaux et pistolets. La nuit, à chaque fois à 3h00 du matin...
    Je suis toujours vivant, ne t en déplaise. Et peut etre que cette expérience peut servir à des membres du site.
    J ai aussi été capitaine de l équipe de rugby ou je jouais flanker....Mais j ai l impression que tu ne dois pas bien savoir ce qu est une équipe et que , face à la crise qui arrive à grands pas, tu vas découvrir la vie réelle...ma puce. lol

    RépondreSupprimer
  14. hcgaia16 mai 2016 à 00:16
    ok ok le trol Frederic vient d'être retrouvé.
    sujet clos
    Samuel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on ne construit ou reconstruit rien sur du vent,les peuples nomades n'ont pas laissé de trace dans l'histoire ,ni de civilisation digne de ce nom,la vie de perpétuel errant peur séduire , mais l'age venant et la solitude qui va avec , cette attitude on vite fait de vous régler votre compte,ensuite peu de compagnes vous suivront longtemps,c'est un choix.Vos avoirs financiers disparus terminée la ballade , car comme le disais Voltaire,Von Misses et Rueff et Maurice Allais notre prix nobel d'économie"toute monnaie fiduciaire(papier)décrétée,qui ne repose que dans la confiance que l'on porte à celui qui l'émet , finit troujours par retourner à sa valeur intrinsèque c'est à dire zéro"et c'est ce qui va se passer,sans parler des "avoirs" en bit électroniques !!! .Pour moi le sujet de l'expatriation est clos depuis longtemps depuis le jour ou j'ai vu les vaches dédaigner l'herbe grasse de leur pré , pour tenter d'attraper quelques brins d'herbe secs des bas cotés , en tendant le cou à travers les barbelés de leur champ

      Supprimer
    2. Bonjour a tous,
      a la lecture de cet article deux pensées s'opposent dans mon esprit, l'admiration et la tristesse.
      L'admiration d'abord, car il faut du courage pour tout quitter et recommencer ailleurs, sur un autre continent avec une autre culture, une autre langue, un autre climat.
      Ensuite vient la tristesse a la pensée que c'est peut-être de la désertion, abandonner sa culture,sa langue, son histoire, sa terre pour la laisser sans défense au hordes des barbares ( vous savez de qui je parle). Si nos ancêtres avait fait de même nous parlerions probablement allemand maintenant ...
      Je ne sais pas quelle est la meilleur option, chacun dois choisir en son âme et conscience (et surtout selon ses moyens) mais personnellement je ne déserterai pas, ne fusse que pour mes enfants et les enfant de mes enfants, s'ils gagnent ils devront payer le prix fort car je me défendrai bec et ongle (on a pas un Coq comme emblème pour rien) avec le peu de moyen a ma disposition et j’espère sincèrement pas être le seul a penser de la sorte.

      Supprimer
  15. La Crète n est pas la Grèce. C est un peu comme la Corse et la France.Et comme je l ai déjà dit, en France, il me semble que seules 3 régions seront capables de résister face au chaos à venir: La Corse, le pays Basque, la Bretagne.
    Elles ont gardé leur identité culturelle. Et meme leur langue propre: le brezhoneg, le basque, le corse. Avec les traditions qui vont avec.
    Les allemands avaient envahi la Crète, mais ils y ont passé un sale quart d heure...

    Les pays de l Est: Je ne peux pas en parler, car je ne les connais pas.
    En complément de ta référence à Soljenitsyne, je te donne une penséee d une philosophe polonaise que j avais rencontrée à St Petersburg: "Autrefois, avec l union soviétique, nous savions qui était l ennemi. Aujourd hui, l ennemi est bien plus terrifiant, mais il est invisible."
    En ce qui concerne les pays de l Est, je pense que j aurai du mal à m y fondre, car mes racines ne sont pas slaves, mais gréco-romaines. Et dans l expatriation, l aspect culturel est souvent négligé, mais il reste important.

    Nous avons choisi tous les deux l expatriation. Mais dans deux cas de figure différents:
    Tu as une famille. Tu n es donc pas seul. Mais il te faut regrouper ta famille autour de ton projet.
    Je suis seul. Je peux prendre mes décisions rapidement et à l instinct. Mais je suis conscient que je suis limité dans ma solitude et je cherche des gens solides sur lesquels m appuyer ou avec lesquels échanger. Pour l instant, je n en ai pas trouvé en France, mais en Crète. Alors, au risque de me tromper, je saute ...Advienne que pourra...Mais si on ne tente rien, il est normal que l on n ait rien en retour...

    La BAD, je l ai envisagé. Il me semble que le problème, ce n est pas les équipements ni les bonnes volontés. Il faut un chef!!!
    Suggestion à Pierre Templar:
    BAD peut etre, mais quel chef ?
    Par ailleurs, les petits chéris qui font des attaques personnelles, laisses les vivre. Pour ceux d entre nous qui ont quelque chose entre les deux oreilles, ils se déconsidèrent par eux memes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,Je pense que la plupart des gens ont une vision faussée de ce qu’est une véritable BAD. A part les ultra riches ou gouvernants qui ont une équipe d’employés très qualifiés, triés sur le volet, et payés en conséquence pour maintenir leur BAD en parfait état de fonctionnement 24/24H, 365jours par an, pour les autres, cela passe en premier lieu par un mode de vie vraiment différent de ce que vous connaissez pour la plupart. Une BAD on y vit, c’est un travail à temps plein d’au moins une partie du groupe y résidant, beaucoup d’apprentissage et de formation pour tous, et vous n’avez pas beaucoup le temps de jouer aux cartes…. La façon de vivre et de penser est aussi importante que les installations techniques en elles même, je dirais même que c’est une philosophie. Il est complètement utopique de penser que vous maintiendrez une BAD en y venant les fins de semaine, même si vous avez les moyens financiers de la construire et de l’équiper au top. Vous allez me dire, alors, quel est l’intérêt de tout cela ? Plus de liberté et d’indépendance, qualité de vie plus saine physiquement et mentalement, plus de tranquillité d’esprit pour affronter le futur, et important pour moi, un retour aux valeurs de la Nature. Quant au mythique trajet pour rejoindre la fameuse BAD, je ne peux pas commenter, puisque c’est une option que je n’ai même jamais envisagé. Pour m’être déjà déplacé seul dans des zones de conflit, je ne veux pas penser à le faire avec ma famille, même si c’est peut-être possible sans pertes...

      Pour ce qui est du dilemme qui revient souvent à propos de l’expatriation, « fuir » ou rester, il faut effectivement contrairement au dicton plus de courage pour partir, même avec de l’argent… Cependant le retour sur investissement (dans tous les sens du terme) peut être très payant. Il y a également des ratages chez les « expatriés », parce que les gens ne sont à mon humble avis, pas assez « sauvages » dans l’âme. J’explique, avez-vous déjà vu des animaux « sauvages » construire leur vie sur des drapeaux, des dieux, de l’argent, des dettes, des assurances, des papiers tout le tour du ventre et de la vie, des lois immorales, enfin tout ce que l’humain appelle culture…

      Parce que le fait de seulement s’intéresser au sujet de la survie et penser différemment de la masse qui vous entoure, fait déjà de vous des « Sauvages ». Un grand salut à tous.

      Supprimer
  16. Cet article rejoint celui qui proposait l'expatriation ou plutôt le choix de rester dans son pays ou de s'expatrier,;posons une bonne fois pour toute qu'il n'y a pas de paradis sur cette planète et pour être pragmatique il faut des critères pertinents pour faire des choix dans la mesure.
    ou ceux ci-existen t.Alors première chose à faire sur le net ,tapez le nom du pays suivi de DANGER et vérifiez les dates des posts des intervenants,vérifiez le niveau du système de santé du pays ,prenez contact avec un juriste spécialisé sur le pays en question,vérifiez les aléas climatiques (volcans,typhon,glissement de terrains ,mousson (5 mois de pluise par an) aléas sismique,température moyenne etc etc etc) en fait ce faire une grille de critères objectifs a laquelle vous passerez au crible le pays ,sa faune et habitants. Entre nous , si s'expatrier n'apporte pas un plus d'entrée de jeu ,suffisemment conséquent qui compense les emmerdements liés au changement de cadre de vie le coup n'en vaut pas la chandelle , d'autant que quelque soit le pays , sans aucune discussion possible la crise qui déferle est mondiale et les brics seront les premiers broyés (retraits des fonds des investisseurs comme en thaïllande au départ des bouricains) en tant qu'européens blancs en plus (quelle horreur !) vous serez la chantilly sur la forêt noire , quoique vous en pensiez, donc le premier visé en cas de coup dur.Penser passer innaperçu ailleurs , plus que dans votre contexte actuel est illusoire ,n'oubliez pas les noms donné a"ceux qui sont pas d'ici" pinzutu en Corse,Horsain en Normandie etc etc etc même après des années de résidence permanente.Alors si vous avez 20 ans allez y ! le monde est a vous et vous avez besoin d'apprendre,mais a 20 ans on est pas survivaliste , plutôt david guettatiste!!! et c'est tant mieux il faut bien que jeunesse trépasse , a l'age mur embarquer sa famille dans une aventure compliquée c'est une autre paire de manche et ce qui était faisable avec moins de risques il y a encore dix ans est vraiment très difficile aujourdhui

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour,

    Je ferais donc le quatrième, comme à la belote ou en attendant le cinquième comme au tarot, mais pas comme au bridge où il y a toujours un mort.
    ( En passant, pensez aux jeux de société pour après le SHTF. Les journées risquent d'être longues, l'ennui et l'oisiveté forcée ( mère de tous les vices ) pourraient mener à toutes les prises de risques inutiles. Certains jeux pourraient même aider à la réflexion. )

    Ce serait très intéressant qu'un expert développe les 5 points d'un point de vue nouveau car il me semble qu'entre les différents sites survivants le tour de la question des 5 points semble fait: il n'est qu'à lire les articles et les commentaires affûtés de ce site. ( A moins qu'un point G supplémentaire émerge ... hum hum !! )

    Pour les graines, je confirme la difficulté ainsi que des erreurs dans les paquets. Je me demande si on ne nous refile pas, sans le mentionner ou sans le savoir, d'hybrides saloperies. D'années en années je garde mes graines mais les nouvelles semblent parfois plus "fragiles".

    Camerone, Fort Alamo, la charge de la brigade légère ... une fin somp-tueuse.
    Pour ma part, j'envisage, par une résilience et une adaptation permanente et une détermination farouche une victoire discrète et complète dans un environnement local préservé en 5 points.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour a tous.
      A Anonyme du 16 mai 8 h 26.
      Joliment exprime ce concept.
      Très fort ( Ford ) bel esprit , presque génial dirais je .
      Dommage de complimenter un soldat inconnu.
      Salutations.
      Vianney.

      Supprimer
    2. Bonjour Vianney,

      Sauf que ce commentaire est un copié collé d'un commentaire déjà paru.
      Il y a ici des trolls, des plagieurs et des ....

      Laurent

      Supprimer
    3. Bonjour Laurent
      C'est moi qui ait fais ce post et ce n'est pas un copier coller.
      Ça serait bien de pas voir le mal partout

      Bien à vous

      JB

      Supprimer
    4. Pauvre JB

      Avant de t'approprier un texte et de prétendre savoir écrire sans faute commence par éviter d'en faire.
      Par exemple:
      tu pourrais commencer par t'intéresser à la conjugaison et poursuivre avec la grammaire: un participe passé n'est pas, je répète, n'est pas un verbe à l'infinitif.

      Quel âge as-tu? et que prends tu comme médicaments?

      François

      Supprimer
    5. @François

      Laisses le c'est peut-être vrai
      JB a raison, j'ai dû me tromper.
      Il faut que j'arrête le calva

      Laurent

      Supprimer
    6. Remarquez la cédille dans la signature précédente (anonyme du 17 mai à 21:17).
      Je n'en mets pas du fait que j'utilise habituellement un clavier allemand qui n'en comporte pas.
      Il semble que quelqu'un tente de nous monter les uns contre les autres.
      Je ne pense pas qu'un habitué pourrait croire que j'agresse quelqu'un ainsi. Il m'a assez été reproché de manquer d'agressivité, non?
      Francois

      Supprimer
    7. Sans vouloir te manquer de respect JB

      François

      Supprimer
    8. Bonsoir,

      Voyez comme il se nourrit et s'auto-entretient, signant d'un nom et puis d'un autre, cherchant à impliquer les uns et les autres.
      Sans polémique plus de troll sauf à voir de temps à autre un troll onaniste faire ses petites tâches par ci par là.

      Laurent

      Supprimer
  18. Contrairement à ce qui a été dit, l expatriation ne demande pas de courage.
    Si l on fait ce choix, c est à priori pour aller dans un pays plus "secure" et pas l inverse!
    L expatriation demande de la VOLONTE.
    La volonté de ne pas laisser les évènements diriger sa vie.
    La volonté de DECIDER et AGIR, face à ce qui va arriver.

    Rester, c est le choix qui sera le plus difficile et le plus lourd à assumer. Meme à la campagne avec une BAD.
    Que ferez vous lorsque les parisiens, privés de nourriture, déferleront vers les campagnes, à l instar des Syriens ??
    J imagine que les bretons, les basques et les corses feront sécession: Ici, c est la Bretagne! Pas la France! Rentrez chez vous!
    http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/2012/12/crise-en-argentine-ferfal.html
    Ce lien est celui de Ferfal. Un argentin qui a vécu la crise d Argentine en 2001 à Buenos Aires et qui raconte comment il a survécu.
    La crise qui nous attend en France sera 10 fois plus terrible. Ne serait ce que parce que nous avons une immigration de masse qui sera incontrolable et que au dela de la crise purement économique, il s ajoutera les problèmes ethniques et religieux!!!
    La France risque de se transformer en un immense camp de réfugiés ou séviront les vols, viols, rackets, prostitution, drogue, conflits entre communautés etc
    La BAD de piero san Giogio n a qu un avantage, mais qui est énorme: Elle est...en SUISSE !!!!!!!

    S expatrier, c est reprendre en partie, le controle de son destin. Il ne s agit pas de se refaire une nouvelle vie. Il s agit de réagir , face à un destin qui est devenu incontrolable et ou le combat est perdu d avance.
    Les moutons que l on mène à l abbatoir ne peuvent s échapper. Il nous reste encore ce peu de liberté. Probablement plus pour très longtemps d ailleurs.

    Personnellement, j ai choisi la Crète. J y serai dans un mois. Et ce n est pas vraiment plus compliqué que, pour un alsacien, de s expatrier dans...le Périgord ! lol

    RépondreSupprimer
  19. L’expatriation…. Tant que l’on ne devient pas le « méchant migrants » pour le pays d’accueil…

    La BAD, je pense qu’effectivement le concept est plus que mal compris. C’est un concept qui, comme tout concept, doit être considéré comme un idéal qu’il faut adapter à sa situation.

    J’aime beaucoup les remarques régulières sur les jeux de société à détenir pour ne pas s’emer… lorsque les lumières seront éteintes. Vous aurez tellement de petites tâches quotidiennes à accomplir, tâches qui prendront bien plus de temps que maintenant que vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer. Et une fois ces tâches accomplies, fatigués voir un peu sous alimentés, vous aurez surtout besoin d’une bonne nuit de sommeil pour recommencer vos petites tâches quotidiennes le lendemain matin.
    Puiser l’eau, ramasser du bois, allumer un feu pour avoir de l’eau chaude (un luxe !) prennent plus de temps que d’appuyer sur le bouton de la bouilloire. Allez passer une semaine sans eau courante ni moyens modernes de chauffage en calculant le temps que ces tâches de base vous prennent et l'énergie physique qu'elles demandes. Vous serez étonnés. C'est ainsi que vivait encore la grand-mère de mon épouse dans les années 80 au Portugal.

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour,
    Alors autant je trouve votre site très intéressant , car bourré de bons conseils en cas de crise grave ( que ce soit un incident nucléaire, une catastrophe naturelle, voir une guerre ) je n'arrive pas à accepter ni à comprendre votre croyance que la fin viendra des immigrés. Le grand remplacement est un mythe : Le nombre d'enfant moyen des populations musulmanes en europe est de 1.5 à 3 enfants par femme. Pour que les 20 millions d'immigrés de religion musulmane ( ou de descendants d'immigrés ) atteignent le nombre de 500 millions d'européens, il faudrait que ces populations ( qui sont d'ailleurs profondément divisées ) aient un nombre de naissance de 8 enfants par femme pendant 150 à 200 ans ! Ce taux n'est atteint que dans de rares campagnes reculées sur la planète, et pas forcément dans des populations musulmanes ...
    C'est comme croire que les réfugiés syriens / afghans veulent venir chez nous pour conquérir et s'installer : non ils viennent pour se mettre eux et leur familles à l'abri temporairement. C'est exactement le même phénomène que celui des réfugiés de l'ex Yougoslavie dont la très très grande majorité est repartie une fois la guerre finie . Aussi bizarre que cela puisse vous sembler, eux aussi aiment leur pays et veulent y vivre et y prospérer si ils en ont la possibilité.

    Par contre, qu'on voit une immigration massive dans 20/30/50 ans ( rayer les mentions inutiles ) car les écosystème des pays du sud se seront effondrés suite au réchauffement climatique , c'est autre chose mais cela tiendra encore d'un phénomène de personnes réfugiés , pas de conquérants.

    Bref, si votre blog est intéressant car débordant de conseils pratiques et pleins de bons sens, je pense que vos présupposés idéologiques sont tout simplement faux et limite dangereux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour anonyme du 18 mai 2016 à 14h30.
      Vous écrivez : « non ils viennent pour se mettre eux et leur familles à l'abri temporairement ».
      Or,
      - En 2015 66,26 % des migrants adultes inscrits en Italie et Grèce étaient des hommes.
      - « [Les chiffres] indiquent qu’en décembre , le nombre d’arrivants qui ne remplissent pas les conditions nécessaires à l’obtention du droit d’asile est beaucoup plus élevé que pour le reste de 2015 », a-t-elle dévoilé.
      Ces migrants économiques représenteraient « environ 60 % » du nombre total des arrivants en décembre. Il semblerait cependant que ce chiffre soit à nouveau moins élevé pour le mois de janvier.

      Sources :
      « While the male-female ratio remains steady (66 per cent male and 13 per cent female) the percentage of registered unaccompanied minors has risen from 1.6 per cent to 3.3 per cent of the overall caseload. The FYROM has registered a total of 3,444 unaccompanied children ».
      https://www.iom.int/news/mediterranean-western-balkans-update-new-numbers-italy-greece-fyrom
      http://www.euractiv.fr/section/europe-sociale-emploi/news/bruxelles-insiste-sur-les-politiques-de-retour-des-migrants-economiques/

      Vous voudrez bien mentionner vos sources concernant le nombre moyen d’enfant par femme musulmane en Europe.

      Corail

      Supprimer
    2. Anonyme18 mai 2016 à 14:30

      En fait 1 SEUL EST DE TROP

      Nous ne somme pas une terre d'Islam, tout simplement.
      Pourquoi accepter des gens qui veulent faire passer leur culture barbare devant TOUTES les autres et qui ne se soumettent qu'a leur idéologie ?
      Il n'y a plus qu'a attendre que le voile se lève, là l'islam retournera a sa place .
      Comment se faire respecter quand on ne se respecte déjà pas .
      Samuel

      Supprimer
    3. Sauf que vous posez comme postulat qu'ils '(les musulmans) deviennent aussi nombreux que les habitants actuels,ils n'attendront pas ,la masse critique se situant aux environs de 20% et ce ne sera certainemant pas le seul fait déclencheur ,c'est une conjonction de facteurs dont il été longuement parlé sur ce blog

      Supprimer
    4. https://www.youtube.com/watch?v=NKMGVUS8fkA

      Pas besoin de majorité hein
      Samuel

      Supprimer
    5. réponse à Samuel :
      Pas une terre d'Islam ? Premier peuplement musulman en France en 700 et des bananes ...
      Culture Barbare ? Mais oui , on va tout mettre dans le même panier et dire qu'il y a UNE culture musulmane et pas différentes cultures dont la religion majoritaire est la religion musulmane.
      Et puis la "culture" occidentale ( je mets des guillemets car pareil , pas une mais des cultures , et puis bon , la star academy et les kardashians j’appelle pas ça de la culture ) ne cherche pas à s'imposer aux autres non, bien sur.
      Et enfin , la video m'a bien fait rire : la femme qui répond s'inquiète/s'indigne car 15 à 25 % des musulmans seraient des extrémistes dangereux ... c'est vrai que chez nous , on a pas 30 % de personnes qui votent pour un extrême ( de droite ou de gauche, ils sont dangereux, voir ce qu'ils ont fait en Allemagne ou en URSS ? )

      - Pour Janus : même si les personne de confessions musulmanes représentaient 20 % de la population ( les estimations du pew research center estime une population musulmane à 10.9 % de la population en France en 2050 ), il faudrait pour s'en inquiéter que cela représente un seul bloc. Or , de ce que je peux voir dans les journaux et surtout de mon expérience , les "musulmans" ne sont pas du tout une population homogène qui s'entend bien et qui pourrait s'unir pour nous imposer quoi que ce soit : turcs souvent mal aimés, rivalité nationale comme par exemple Tunisiens/Algériens, haine sunnite/chiite etc ...
      Il n'y a pas UNE population musulmane mais DES populations de confessions musulmanes dont beaucoup se détestent plus qu'ils ne détestent l'occident, et tout de suite, ça devrait vous faire moins peur

      - Enfin pour répondre à l'anonyme ( comme moi, qui m'a répondu en premier ) : Je n'ai retrouvé que les chiffres pour al France : 3.3 enfants par femme chiffres qui se rapprochent peu à peu des chiffres de la population Française globale ( ↑ Justin Vaïsse et Jonathan Laurence, Intégrer l'Islam, Odile Jacob,‎ 2006, p. 43
      ↑ [PDF]Les Femmes maghrébines en France, page 18 )
      Et vos chiffres de 66 % d'hommes concernent l'ensemble des migrants . Vous utilisez ce chiffre pour décrédibiliser mon propos qui concernait les migrants Syriens / Afghans , issus de pays en proie à la guerre et non l'ensemble des migrants.

      Cordialement,

      Supprimer
    6. Sur les stat.
      A la mi-2010 le nombre de musulmans en France métropolitaine serait donc d’environ 4,7 millions de musulmans selon l’estimation du think thank américain Pew Forum, soit 7,5 % de la population totale métro.
      En 2011 Claude Géant déclarait qu’il y avait entre 5 et 10 millions de musulmans en France.
      Avec 65,8 millions d’habitants au 1er janvier 2011 cela représente un pourcentage compris en 7,6 et 15,20 % de la population.

      M. Trimbalat indique dans son livre (réf. ci-dessous) « compte tenu de l’accroissement démographique de la pollution musulmane, le « cap » des 5 millions de musulmans sera sans doute franchi en 2014. »

      Vous pouvez lire l’ouvrage de Michèle Tribalat « Assimilation : la fin d’un modèle français » Editions du Toucan, notamment l’épilogue retraçant le parcours (dont il est revenu) d’un islamiste militant britannique nommé Maajid Nawaz.

      Sur l’umma :
      « Il n'y a pas UNE population musulmane mais DES populations de confessions musulmanes dont beaucoup se détestent plus qu'ils ne détestent l'occident, et tout de suite, ça devrait vous faire moins peur »
      Sauf qu’il y a une nuance de taille ; il existe un livre sacré datant du VII ème siècle et qui se place au-dessus des clivages nationaux ou tribaux. Ciment de la communauté musulmane (oumma), « cette confession » a pour ambition de faire régner l'islam sur la terre entière en utilisant tous les moyens à sa disposition.

      Cordialement,


      L’anonyme qui signe Corail.

      Supprimer
    7. Anonyme19 mai 2016 à 09:33

      Le problème est encore une fois que vous prenez que ce qui vous intéresse !
      NON la France n'a jamais été Musulmane , cela c'est arrêté dans le Sud , ne connaissez vous pas Charles MARTEL ? La France n'est pas que 3 régions hein ?

      Pour ce qui est de la culture barbare, je ne reviendrais pas dessus , il suffit de voir les fruits de l'islam.
      Ils parlent d'eux même, encore plus de nos jours.
      J'invite, tout le monde a regarder cette vidéo.
      Il s'agit du témoignage d'un ancien enseignant de d'Al-Azhar
      la plus haute autorité musulmane au Caire.
      Il a finit 2 eme de cette même université sur 9000 en tant qu'étudiant .
      Après cette vidéo, vous ne verrez plus jamais l'islam pareil, je conseille le livre qui est encore bien plus parlant .
      https://www.youtube.com/watch?v=AlD6-nZhWAI

      En plus vous parlez de 30% de personnes qui votent extrême .
      Ah Bon ? vous confondez nationalistes et extrême.
      Je ne suis pas extrêmiste au contraire .
      D'autant plus que l'Allemagne de hitler était sociale démocrate , un parti d'extrême gauche , et oui ^^
      Et qui étaient les colabos en tant de guerre ?.... Les socialistes les Laval est compagnie ....
      En 1930 ça critiquaient les Allemands , puis en 40 ça disait que mieux vallait devenir un allemand vivant qu'un français mort.
      Qui était majoritaire dans la résistance ? Des juifs et est des nationalistes de l'action française ...Et oui et ensemble ^^ .
      La culture ça ne va pas que dans le sens qui nous arrange, c'est un tout .

      Voila sujet clos , Samuel

      Supprimer
    8. Alors d'abord pardon , je n'avais pas fait attention à la signature . C'est pour ça que je vous ai désigné comme anonyme qui a répondu en premier et pas corail :)
      Juste pour prendre un peu votre contre pied : Le discours de Guéant de 2011 est vraiment à prendre avec des pincettes . Il n'y a pas de statistique relative à l'appartenance religieuse. C'est comme le Robert Ménard qui sur la base des noms estime le nombre de musulmans dans sa Commune. On peut être d'origine africaine/maghrébine sans être de confession Musulmane. Son chiffre se baserait plus sur une addition du nombre d'immigrés + descendants d'immigrés de ses origines là alors que tous ne le sont pas, loin de là.
      Et encore une fois, il y a beau avoir un livre commun, c'est comme pour toutes les religions / croyances /cultures ( même chez les vegans pour vous dire :D ) J'ai souvent eu l'impression qu'on ai plus facilement opposé violemment à celui qui a une même base idéologique mais qui en fait une interprétation différente qu'à celui qui a une base idéologique complètement différente. La majorité des victimes d'actes terroristes Islamistes sont des musulmans.
      Et puis bon , on a qu'à voir : l'Europe ( voir le monde Occidental) a , historiquement , un livre sacré commun , ça n'a jamais empêché le continent de subir des guerres multiples entre membres d'une même religion.
      Bref , je me méfie du "danger musulman" que d'un effondrement du système capitaliste ( pas qu'il soit le pire , mais parcqu'il est complètement dévoyé par des "élites" ) ou d'une bonne grosse catastrophe écologique.
      Mais ça ne m'empêchera pas de chercher à me renseigner sur Mme Tribalat et ses ouvrages à près tout je n'ai pas la science infusée ( elle m'a toujours bien fait rire celle là )

      Cordialement,

      Clément

      Supprimer
    9. C'est exactement ça ^^ rien a ajouter à ce que dit Corail.
      Samuel

      Supprimer
    10. Samuel,

      Ce n'est pas en affirmant des choses que cela les rends vrai :
      - les nazis ont toujours été un parti d’extrême droite , avec une composante sociale pour se faire élire , composante dont ils se sont débarrassés une fois le pouvoir obtenu pour s'allier au patronat( cf nuit des longs couteaux ). Dire qu'ils étaient un parti d’extrême gauche, c'est comme dire que le FN est d’extrême gauche ça fait juste rire .

      - Charles Martel n'a jamais "bouté les arabes hors de France" il a simplement arrêté une Razzia en territoire Franc.
      De plus la France n’existait tout simplement pas à cette époque

      - Les résistants comme les collabos ont été de tous les bords politiques.

      - Je n'ai jamais dit que tout nationaliste était un extrémiste , mais pour être précis , oui les idées véhiculés par un certain parti d’extrême droite Français sont bien extrémistes

      - "Pour ce qui est de la culture barbare, je ne reviendrais pas dessus , il suffit de voir les fruits de l'islam." Donc si vous le dites c'est vrai et on doit occulter tous les autres aspects et pratiques de l'Islam ? On oublie Al Andalous et les millions de musulmans qui ne veulent vivre qu'en paix de nos jours ? on oublie tous les apports à la science ?
      Et puis bon ,tant qu'à faire, on oublie au passage toutes les "réussites" de la culture Judéo-Chrétienne qui n'en font pas une culture barbare : Guerres Mondiales, Esclavagisme, Colonialisme, inquisition etc ... ?

      Comme vous dites , la culture ( et je rajouterais l'histoire ) c'est un tout pas ce qui nous arrange :D
      Et c'est pas avec un "sujet clos" , qu'on termine un débat , comme si vous aviez démontré que vous aviez raison.

      Allez , on va être d'accord pour dire qu'on est pas d'accord et on va pas se prendre plus la tête que ça car on sait tous les deux qu'on ne convaincra pas l'un l'autre.

      Cordialement,
      Clément

      Supprimer
    11. Merci pour Corail, Clément. Que vous compreniez que des intervenants griffaient leurs commentaires afin d’en extraire une meilleure compréhension était l’objet de ma remarque.
      Oui, en effet les statistiques religieuses sont interdits en France par une loi datant de la fin du 19ème siècle.
      Vous écrivez « La majorité des victimes d'actes terroristes Islamistes sont des musulmans ». J’ai plutôt tendance à penser que les chrétiens sont particulièrement dans le viseur de l’Etat islamique, puisque vous parlez de lui.
      En 2014 140 000 chrétiens d’Irak ont été chassés, expatriés de force, de la plaine de Ninive vers le Kurdistan irakien par les combattants de l’État islamique.
      Nous avons chacun nos « craintes », la mienne dépasse ou si vous préférez ne se limite pas à mon segment de vie mais se projette également sur ma postérité et la transmission des valeurs acquises dans le temps.

      Cordialement,
      Corail

      Supprimer
    12. Quelle argumentation ^^ digne d'un barbu insurgé lol je ne commenterais pas c'est juste une perte de temps et déjà fait trop de fois.C'est vain
      Vous ne commentez pas cette vidéo aussi ^^ Même pas un mot dessus? Ah ok ,là pas de réponse toute faites, pour ça ...
      Samuel

      Supprimer
  21. salut à tous
    Bon, on a un problème avec la clique des bisounours, Samuel Isker, tete de pioche et consorts:
    Ils se feraient plagier !!!! lol
    Jusqu à présent, on savait qu ils étaient les vrais descendants des vikings, Vercingétorix, Jeanne d Arc, Georges Clémenceau..etc
    Qu ils étaient les seuls et vrais défenseurs de la patrie, de la France, de la civilisation et du monde...
    Mais , bon, maintenant, ils se font plagier, à l instar de Molière, Maupassant, Balzac, Chateaubriand etc
    Rassurez vous , mes petits chéris, vu la qualité de vos interventions, il y aura peut etre atteinte à la propriété, mais certainement pas à la propriété intellectuelle...LOL

    Pour ceux d entre vous qui, comme moi , ont fait le choix de l expatriation, n ayez pas peur de vous exprimer.
    Les accusations de lache, fuyard, abandon de la patrie...etc sont "proférées par des sots pour exciter des laches " ( plagiat de Rudyard Kipling dans son poème: Tu seras un homme")
    En ce qui me concerne, au vu du nombre d accusations de troll, fuyard, traitre..etc, je précise pour la dernière fois que:
    -je post sous mon vrai nom
    -j ai servi la France pendant 20 ans en qualité d officier de réserve
    -Mon pére, gal en retraite ,a également servi la France dans la légion étrangère, notamment lors de la bataille de Nassan
    Le meilleur à ce sujet est celui de Jacques Favreau: Nassan, la victoire oubliée
    https://gyazo.com/ccdeb9e9459b9e43c9b11412a4d760c5
    https://gyazo.com/855079b076c258f0291a64d328ea704d
    Dont voici 2 extraits qui traitent de la CMLE
    Pour détendre l atmosphère et pour la petite histoire, au risque de tomber hors sujet, je vais vous conter 2 anecdotes:
    -Après l Indochine, mon père a rejoint le col Raberin ( une légende de la légion étrangère ) à Sidi Bel Abès, QG de la légion étrangère. La chienne de ce dernier, Flicka, s est un jour échappée et m a mordu les fesses ( la clique des vrais patriotes va sans doute s esclaffer et juger que, déjà, j étais un fuyard...car si j avais fait face à Flicka, elle m aurait probablement mordu autre chose, au détriment des générations futures )Le soir, le col Raberin est venu s inquiéter de ma santè. J étais un jeune gamin prétentieux et orgueilleux. Je lui ai demandé si sa chienne n était pas morte empoisonnée après m avoir mordu les fesses. Il a éclaté de rire et nous sommes devenus les meilleurs amis du monde.
    -Le gal Raberin a pris sa retraite à Jonchery, à coté de Colombey les deux églises...Etant suspecté de sympathie avec l OAS, il était sous surveillance.
    Un jour, un détachement de gendarmerie, avec à sa tete un col, est venu le voir:
    "Mon général, sur l un des piliers de l entrée de votre propriété, il y a ecrit : OAS "
    Raberin a pris une pierre et a écrit OAS en lettres énormes sur l autre pilier et a répondu à la maréchaussée:
    Bande de simplets, vous voyez bien que ce n est pas la meme écriture !!!!

    Voila, tout cela pour dire que la vie, en France ou à l expatriation, ce n est rien d autre que ce que l on en fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Se faire plagier ne peut pas arriver à tout le monde ...

      V.H

      Supprimer
    2. Le Troll
      " ON " a un problème .
      Tout est dit, il est pluriel dans sa tête.
      Le meilleur ami du monde , mieux que lassie .
      Samuel

      Supprimer
    3. @Samuel
      Bien vu !
      À mon avis c'est une affaire d'ego tout ça.
      Mirabelle

      Supprimer
  22. Dernier détail:
    En 1940, lorsque les allemands ont occupé la France, mon père s est enfui...en Afrique du Nord pour s engager dans un régiment de ..;tirailleurs sénégalais, avant de rejoindre le légion étrangère et de participer à la liberation de la France.
    Alors, les bisounours, la fuite en ce qui me concerne, c est tout simplement un atavisme familial...Hein, lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. comparaison n'est pas raison,un peu de discernement svp,en 40 l'envahisseur est arrivé sous uniforme, les armes à la main ,et les Stukas en l'air,aucune résistance n'éati autre que suicidaire ,il fallait tout reprendre a zéro.Mon grand père ancien de verdun et médecin major (croix de guerre médaille militaire ,grand officier légion d'honneur et autres broutilles...) a mis sa famille à l'abri dans les pyrénnées, est remonté en pays de Loire et a créé un des premier maquis de la région.Aujourdhui l'invasion est lente et passée du stade insidieux a carrément ouvert,nous ne sommes pas dans la précipitation de l'époque,et précisément parce qu'il reste du temps il faut le mettre a profit

      Supprimer
  23. Quelques données sur l’expatriation française en 2015 :

    La grosse majorité des expats se concentre donc en Europe (UE et hors UE 49,4%), puis en Amérique du Nord (13,7%) et enfin en Asie-Océanie (8%) et Proche et Moyen Orient (8,1%).

    • 6 pays européens font partie du top 10.
    • La Chine est en 13 ème position et attire de plus en plus (surtout Hong Kong qui compterait presque 15 000 Français).
    • En Amérique du Nord : Les Etats-Unis sont N°2 avec 142 000 Français et le Canada est N°7 avec 92 000 Français.
    • En Afrique : le premier pays africain est le Maroc (N°9) suivi par l’Algérie.
    • En Océanie : l’Australie est toujours autant prisée avec 24 000 français.
    • En Amérique du Sud : c’est le Brésil (N°19, il compte presque 22 000 Français)
    • Au Moyen Orient : l’Israël et le Liban sont les deux pays où le nombre de Français est le plus important (suivi par les Emirats Arabes Unis avec plus de 20 000 Français en 2015).
    • 75% des expatriés français ont plus de 18 ans.
    • La moitié des expatriés français sont âgés entre 26 et 60 ans.

    Source :
    http://blog.chapkadirect.fr/2016/03/16/chiffres-expatries-francais-2015/
    Corail

    RépondreSupprimer
  24. @Corail
    Les vrais chiffres sont en réalité beaucoup plus importants.
    Les statistiques ne prennent en compte que les français immatriculés dans les ambassades. Et une grande majorité des expatriés n est pas immatriculée.
    A Miami, je jouais souvent au tarot avec le consul général.Il m avait confié que les immatriculations ne représentaient meme pas la moitié des expatriés réels.

    Les français de l étranger ne sont pas des fuyards ou des moities de français , contrairement à ce que des simplets racontent sur ce site.
    Ils sont meme représentés à l assemblée Nationale et au Sénat par une demi douzaine d élus au titre des français de l étranger.

    RépondreSupprimer

  25. @Janus
    Respect à ton grand père. Le mien, ardennais, était aussi à Verdun.
    Maintenant, il faut se confronter à la réalité.
    L occupation allemande, c était 500,000 hommes de troupe, les divisions de panzers etc
    Aujourd hui, nous vivons une occupation bien plus terrible, car elle est INVISIBLE.
    -Etat d urgence
    -armée de plus de 6 millions de fonctionnaires
    -Lois européennes, supra nationnales
    -Dirigeants de partis politiques, de syndicats, d associations humanitaires, anti racistes ou autres...corrompus!!
    -gouvernement, qu il soit de droite ou de gauche, corrompu !!!
    -Pillage du pays par des banques et multinationales apatrides ( les français de l étranger ne sont pas des apatrides, mais les multinationnales implantées en France, OUI !!!)
    -J en passe et des meilleures...
    Alors, on peut faire comme l autruche: La tete dans le sable et le cul à l air...

    RépondreSupprimer
  26. hcgaia votre constat est celui que j'avais fait il y a 15 ans,depuis cette date les choses ne sont pas allées dans le bon ens et tout a empiré;les multinationales et les banques et autres organismes supra nationaux pillent la planète depuis un siècle,nous arrivons a une fin de cycle ,quand ? dans les 10 ans qui viennent peut être moins(je pense que ça ne passera pas 2020) et bien malin celui qui pourra dire que son parapluie est le plus étanche aux aléas à venir,faites ce que vous pensez être de votre mieux,il y a un temps pour tout ,un pour naitre,un pour vivre et un pour mourir;n'étant concerné que par la troisième option j'entends bien que personne ne vienne en modifier le cours ni le lieu que j'ai choisi .Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Janus 2a19 mai 2016 à 13:44
      Désolé , la 3 eme option n'est pas disponible , tu devras te contenter de la 2 ème pour pas mal de temps, y a des tonnes d'insurgés qui seront prioritaires pour la 3 ème option.
      C'est ta blonde qui va être contente ^^
      Samuel

      Supprimer
    2. J'aimerais bien que tu aies raison, mais j'ai quand même un doute :
      Combien êtes-vous, combien sont-ils ?
      Êtes vous vraiment nombreux, invincibles, les mieux armés ?
      Es tu sur que vous soyez capables de vaincre la dictature, les collabos ET les conquérants ?
      N`étant pas un fin connaisseur de la chose militaire, je m'abstiens d'affirmer le contraire, mais je conserve mon gros doute.
      Pour ma part, j'ai subi violemment la laideur d'âme des français moyens veules, jaloux, serviles et délateurs, les dénonciations et les persécutions, et quand j'en ai eu marre, j'ai émigré.
      Cela fait vingt ans que je vis dignement et tranquillement à l'étranger, sans que personne ne m'emmerde.
      Alors me battre contre les envahisseurs à la place des serfs, voire contre les serfs, sous prétexte que ce sont mes compatriotes, je n'ai plus envie.
      Si tu en as le courage et que tu trouves des raisons de motiver ta lutte, bravo et bonne chance !
      Que Dieu nous ait en garde.

      Supprimer
  27. @janus
    Pour une fois, je suis d accord avec tete de pioche. lol
    La 3eme option n est pas disponible en magasin.
    Tu ne pourras pas mourir heroiquement, les armes à la main, face à un ennemi en uniforme:
    Les juges qui te condamneront ...sont français.
    Les forces de police et de gendarmerie qui te mettront en prison...sont françaises.
    Les banques qui saisiront tes biens...sont françaises.
    Les pillards qui t attaqueront...sont français.
    Les denonciateurs ...sont français.
    Les 6 millions de fonctionnaires qui t asserviront...sont français.
    Le gouvernement qui te dicte les lois de Bruxelles ...est français.
    Les élus qui te volent ton patrimoine en le bradant à des groupes privés ( le patrimoine national n appartient pas à l état, il appartient à ceux qui l ont payé par leurs impots ou le sang versé ) ...sont français.
    etc...etc
    Tu ne pourras mourir que deshonoré, et avec une étiquette de raciste, voleur, traitre, citoyen indigne...etc, inscrite sur ton sac à viande.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et bien peu importe l'étiquette , si on doit m'en coller une,ce qui compte c'est d'être en accord avec ses principes et les autres mais le les ...emmerdes et beaucoup me suivront en enfer et dieu reconnaitra les siens

      Supprimer
  28. Pour info, hcgaia et frederic bart, c est du pareil au meme. Il n y a aucun changement volontaire d identité. C est google qui fait ce qu il veut...

    RépondreSupprimer
  29. bsr a tous, comme dit plus haut c tout simple:

    tu as de l'argent,20 ans et seul casse toi LE MONDE EST A TOI(TM)qui ici peut vous jugez ou vous mettre un calibre dans la bouche et vous dires part pas!!!

    Par contre dire je parts pour mieux revenir ,PTDR de suite arrêtez votre flute, on ai pas en 40 mais 2016!!!
    Et le t'inquiète je bouge a 7000km mais je REVIENDRAIS et en force, aller ...... ,je reste polie

    Messieurs, pour la personne de la Crète, svp laissez le, il veut bouger en crête cela est son choix, le Bordel est MONDIALE donc logiquement on lui dit: bonne chance ma gueule et idem pour les autres.

    3 régions en France pour résister et moi qui est prit les bougnats,merde j'aurais dut aller chez les têtes de con (Bretons,lol)

    Encore dit plus haut tt a fait d'accord la BAD c'est a plein temps, et pour ceux qui on pas de BAD, pensez léger et si évacuation de votre domicile il y a, BAD ou BAT vous trouverez (yoda est en moi).
    @Clement,ok pour l'esclavagisme etc... ,pense aussi a dire aux blacks,qui les vendaient aux méchants esclavagiste blanc. Histoire de joué au prof utile ,car il est vrai que si la France est comparer au Portugal en temps que colonisateurs, la France n'a rien fait dans ses pays (colonisés).
    @anonyme 18/5 14h30,refugier,migrant,clandestins,vous faites au moins la différence, ex: pour vous Mohamed oranais de naissance ,il vient d'un pays en guerre, je suppose?? a oui la Syrie, c'est donc un refugié, ok autant pour moi!

    QUAND a mon CV les loulous, moi ci moi ça blabla blabla,moi j'ai mon caveau familial a doulaincourt,vous connaissez??? (colombey ls 2 églises)et puis je m'en t....!!!!
    cldt Tony

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. d'accord en partie sauf que les français ont fait quelques bricoles dans les pays "colonisés" il suffit de regarder à leur arrivée et à leur départ ,certes ce n'était pas pour le bien des autochtones,ne pas oublier que l'algérie a été créée par la france et que notre arrivée en afrique du nord tous états actuels confondus n'était que la réponse de la France face a des barbaresques pillant et emmenant en esclavage les bateaux de commerce en méditérannée , avec leur équipage,ce commerce d'esclaves aux dépends des "blancs" a été plus important en nombre que celui des africains envoyés vers l'amérique. 20 ans c'est l'age de l'impulsion,40 celui de la réflexion et 60 celui de la répulsion face aux évènements

      Supprimer
    2. Bsr Janus, pour France/Portugal c'était une grosse boutade car en tant que Français "colon" je dit bien AUCUN autre pays colonisateurs comme nous,n'a laissé autant que nous avons laissés dans les dits pays.
      Retirez les problèmes religieux ethniques, et envoyer un colon (espagnol,portugais,français,etc) dans leur dit pays colonisés, j'en rigole d'avance et vous le savez.
      Le Français est bien considérer dans ses anciennes colonies, cela n'est pas bizarre quand on a de l'empathie pour les locaux
      cldt Tony

      Supprimer
  30. Les tarés qui nous précipitent vers le chaos à venir non que faire des pays y compris le leur. Ils sont apatrides et se considèrent au dessus de tout ça.

    On se fabrique soi même un énorme désavantage si on reste "pour défendre le pays". C'est noble et héroique (ou stupide ?)mais au final pas éfficient ni stratégique.

    Quand on vois un tsunami arriver, on ne reste pas pour le combattre car ça ne servira strictement à rien.

    En outre, que restera t-il de la France une fois irradiée ? Vous pensez que les 58 réacteurs mal entretenus et déjà sujet à de trop nombreux "incidents" (pour celui qui veux bien s'informer) vont résister ?

    Mike November

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces fantasmes sur les réacteurs deviennent fatigants à la longue.
      Un réacteur a suffisamment perdu d'activité au bout de seulement 3 jours pour ne plus risquer de fondre même si le refroidissement est coupé. Et je doute que le chaos s'installe à une vitesse telle que les centrales soient abandonnées en moins de 3 jours...
      Il y a malheureusement des dangers beaucoup plus réels.
      Francois

      Supprimer
    2. Est-ce que c'est juste moi, ou bien les choses tournent mal de plus en plus vite? Je pensais qu'il nous restait encore au moins quelques mois avant que l'etron tombe dans le ventilo, mais finalement ca pourrait etre plus tot que prevu.

      Supprimer
  31. Ce n'est pas un fantasme... qui voudrait vouloir arriver un truc comme ça ? C'est évidement plus rassurant pour le mental d'occulter ce danger qu'on ne peux pas combattre à coup de flingue au contraire des méchants bipèdes.

    Qui a parlé d'abandon ?? La France est le 2nd puissance nucléaire civile devant la Russie et la Chine et ce, concentré sur une petite surface sans compter les autres pays limitrophes. Le risque d'accident voir plus est bien réel malheureusement et il suffit de se sentir concerné par le sujet pour s'en rendre compte.

    Je n’occulte pas pour autant le reste des troubles très crédibles (trouble civil+++ voir guerre civile, crack éco+monétaire+pétrolier, pandémie...)

    MN

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personne ne voudrait voir arriver un truc de ce genre, du moins je l'espère.
      Rien à occulter, au contraire, je connais suffisamment cette technologie, et je suis resté en relation avec quelqu'un qui y a fait toute sa carrière (pilotage de réacteur nucléaire), pour savoir que ce risque est infime en regard des autres.
      Pour se préparer efficacement il faut évaluer chacun des risques et ne pas se focaliser sur ce qui excite l'imagination. Et trouver la bonne parade, pas obligatoirement en terme d'armement d'ailleurs.
      Francois

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. J'ai indiqué plus haut pourquoi Tchernobyl et Fukushima ne peuvent en rien présager de ce qui pourrait arriver dans nos centrales.
      Et en ce qui concerne les stages, c'est comme les simulateurs de vol, on met les gars dans les pires conditions possibles, exactement l'inverse de ce que tu supposes.
      Les incidents, ils sont lá pour les gérer, leur boulot est qu'ils ne deviennent pas des accidents.
      Francois

      Supprimer
    4. Si tu le dit... Je sais pas si je dois rire ou pleurer d'une telle analyse, le meilleur opérateur du monde n'est pas infaillible et reste tout petit face aux éléments qui peuvent survenir.

      Mais bon, ça n'arrive qu'aux autres et on est les meilleurs, c'est bien connu.

      Supprimer
    5. La réalité peut en effet te faire rire ou te faire pleurer, tout dépend de ton caractère.
      Quand je vois des gens venir nous dire quelque chose dans le genre "tout est foutu, les 58 réacteurs vont fondre, le pays sera inhabitable pour des milliers d'années, foutez le camp au plus vite", excusez-moi mais c'est le genre de truc qui tend à m'énerver.
      Autant dire "ce pays est hyper dangereux, il y a des voitures partout, fuyons". Car vous risquez beaucoup plus d'être tué par une automobile que par une centrale nucléaire.
      Bien sûr, la sécurité absolue n'existe pas, j'espère que tout le monde ici en est conscient. L'important, comme le répète Pierre, c'est d'analyser les risques au mieux et déterminer leur importance pour se préparer. Et quand je vois une erreur d'appréciation aussi énorme, je réagis. Bien sûr, je prévois une protection NBC dans mes préparatifs, mais c'est en bas de la liste, et elle est longue.
      L'ennui est que des tas de fantasmes (je parle de croyances qui s'appuient sur des émotions et non sur la réalité) circulent dans le public, appuyées par des "experts" généralement auto-proclamés. Les arguments présentés ici par mes contradicteurs viennent probablement d'un ou plusieurs des ces "experts"; ils contiennent suffisamment d'erreurs pour totalement discréditer leurs sources. Et le public n'a hélas guère d'autre source car des années d'étude des maths et de la physique ne renseignent en rien sur les procédures et les sécurités en place dans une centrale.
      Je viens ici pour améliorer mes connaissances dans les nombreux domaines dans lesquels j'ai des lacunes. Et quand on en aborde un que je connais bien, il me semblerait anormal de ne pas rectifier des erreurs qui peuvent coûter cher par des choix erronés.
      Espérant ne pas avoir été trop lourd,
      Francois

      Supprimer
    6. Grand merci Francois ,ton info est à la fois précise ,claire et solide,les écolos me semblent peu crédibles dans la mesure ou ils manquent totalement de connaissances réelles de .....l'écologie et ça discrédite totalement leur propos Cordialement

      Supprimer
  32. Anonyme 20 mai 2016 à 10:19
    Tu écris : "Un réacteur a suffisamment perdu d'activité au bout de seulement 3 jours pour ne plus risquer de fondre même si le refroidissement est coupé".
    C'est incomplet. Pour arrêter un réacteur en urgence (à la suite du sabotage d'une station de transformation THT par exemple) il faut faire trois choses :
    Faire démarrer les diesels des pompes de refroidissement d'urgence, et ils sont jugés par les syndicats d'EDF eux-mèmes comme en très mauvais état. Il faut aussi disposer d'assez d'eau à proximité (on parle en milliers de m3, pas en litrres).
    Faire tomber les barres de modérateur pour diminuer son activité de 80% en priant pour que la mécanique ne se grippe pas avec l'âge et que les tubes ne soient pas tordus.
    Extraire les barres d'uranium ou de MOX du réacteur et les transporter dans une piscine modératrice et refroidie pour éteindre complètement le réacteur, ce qui prend une semaine quand tout se passe bien et que la piscine est bien réfrigérée. On appelle cela le déchargement.
    Si l'une des deux premières étapes foire, aucune puissance humaine n'empêchera le cœur de fondre et les techniciens de se casser en courant.
    Tôt ou tard la masse en fusion traversera une nappe phréatique et tout le monde dans la région boira du plutonium, du césium, du strontium etc...
    Mais j'admire quand même ton optimisme. Après tout, ne sommes nous pas les rois auto-proclamés du système D ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les 2 premières étapes que tu indiques sont automatiques. D'ailleurs, les diesels ne sont pas attachés au refroidissement d'urgence, ils alimentent tous les équipements électriques. Ils sont redondants puisque dans une centrale à 4 tranches, la plus courante, il y a normalement 3 tranches en activité et une à l'arrêt arrêt et 9 diesels quand 1 suffit par tranche en fonctionnement. Ils sont bien sûr testés régulièrement. Et un réacteur ne sera pas mis en service s'il ne dispose pas de la quantité d'eau nécessaire à son arrêt, avec bien sûr des sources redondantes.
      En ce qui concerne la deuxième, les barres, elles tombent d'elles-mêmes par gravité en cas de coupure d'alimentation électrique, ce qui va faire chuter instantanément la puissance de 92%. Si par extraordinaire elles ne chutaient pas toutes, le circuit d'injection de sécurité saturerait le circuit primaire d'acide borique, ce qui arrêterait quand même la réaction.
      Pour ce qui est de ta troisième étape, c'est bien la première fois que je lis qu'il faudrait extraire l'uranium d'un réacteur pour l'arrêter! Et ce d'autant plus qu'on ne peut pas l'extraire avant l'arrêt, du moins dans nos centrales à eau pressurisée. Si on décharge un réacteur, pendant un arrêt de tranche pour maintenance (tous les 4 ans), c'est pour remplacer le combustible usé par du combustible frais. Rien à voir avec un arrêt d'urgence.
      Toute la conception d'une centrale tourne autour de la nécessité d'empêcher la fusion du coeur quoi qu'il arrive, et c'est pourquoi elles sont si chères.
      Les deux seuls accidents graves connus sont ceux de Tchernobyl, où des militaires ont imposé, pour un test, de passer outre toutes les sécurités, et Fukushima, où une erreur de conception manifeste était due à des mesures d'économie (centrale privée).
      Et s'il y a bien un domaine duquel le système D est banni, c'est bien le pilotage d'un réacteur nucléaire. Chaque opérateur effectue chaque année des stages pour apprendre et simuler des procédures de sécurité à respecter à la lettre. Le pilotage d'un avion de ligne, à côté, c'est presque de la poésie.
      Francois
      P.S.: je ne fais aucunement confiance aux syndicats, en particulier à EDF, j'ai trop bien connu.

      Supprimer
  33. Je vois que tu connais le sujet mieux que moi, qui ne suis qu'un dilettante en la matière.
    J'espère que ton optimisme est justifié et que notre vieux parc est en meilleur état que ce que constatent et dénoncent plusieurs spécialistes.
    Fasse le ciel que tu aies raison !!!
    Bonne fin de semaine à tous.

    RépondreSupprimer
  34. Bon, on est sur un site de survivalisme.
    Et les posters les plus virulents t insultent pour ne pas vouloir mourir heroiquement , les armes à la main !!!!
    Et voila que maintenant, on se fait aussi insulter si on ne fait pas confiance aux responsables de nos centrales nucléaires !!!!
    Ben voyons !!!
    Faisons confiance à Hollande puisqu il a fait l ENA...
    Faisons confiance à nos élus dont le souci principal est le redressement du pays , et certainement pas leur enrichissement personnel !!
    Faisons confiance à la médecine dont le souci principal a toujours été de nous maintenir en bonne santé et pas de nous faire acheter des médicaments, thérapies ETC
    Je crois rever.
    On est des survivalistes. pas des spectateurs du film: Tout le monde, il est beau. Tout le monde , il est gentil !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas d'angoisse, hcgaia.
      Je ne me sens pas du tout insulté, et je n'en pense pas moins (j'ai étudié 5 ans maths-physique et je me souviens de pas mal de choses).
      Mais j'aime bien répondre au second degré, et parfois au troisième.
      Tout le monde a besoin de croire en quelque chose ou quelqu'un et il ne faut pas frustrer ce désir essentiel sous peine d'agression.
      Il y a beau temps que je ne fais plus confiance à personne dans ce pays foutu et que j'ai joué cassos.
      Bon courage à tous...

      Supprimer
    2. Va falloir etre juste réaliste et compréhensif des uns des autres deux minutes: Personne n a tort et personne n a raison. Quand tout se sera effondré, désolée pour les patriotes, mais on s en fichera bien de savoir quel pays on défend car on défendra nos familles, nos proches ceux qu on aime avant tout. Que ce soit sur nos terres d origine ou sur nos terres d accueil pour ceux qui auront émigré. Faut se recentrer sur ce qui est essentiel les gars: Notre famille et les gens qui nous sont proches. Et désolée pour ceux qui penseront que c une pensée de bisounours, mais le but c quand même de reconstruire quelque chose de mieux. Parce que si tout se casse la gueule, c que ça marche pas. Et si chacun se remet pas un peu en question et qu on continue a se battre pour un bout de terre ou une identité nationale, ben on en arrivera a la même situation dans laquelle on est aujourd'hui. J ai pas dit au il fallait se laisser faire et se laisser envahir, je pense qu aujourd'hui il faut avant tout se battre pour notre LIBERTE. Retrouver cette liberté qu on nous a retiré. Et ce n est pas seulement contre les envahisseurs barbus qu il faut se battre. Mais contre notre democrature actuelle qui tente de nous la mettre profond et en douceur, et quand on s apercevra de ca il sera trop tard.
      Les querelles sur qui quitte la France c est pas bien et tout et tout, c nul, ca ne mene nulle part, et chacun fait ses propres choix qui lui conviennent le mieux, en fonction des vies de chacun, et je pense qu on ne devrait pas juger ca. Après, si certains doivent se plaindre de leurs choix, ils ne s en prendront qu a eux.
      Recentrons nous sur nous, pensons a l après et a comment on pourrait faire de ce monde un monde meilleur.

      Trinity (alias bisounours mais bon, j assume...)

      Supprimer
    3. @hcgaia,
      cher Frédéric, si tu as vu quoi que ce soit d'insultant dans mes propos, c'est que tu as mal lu. Je juge des arguments, non des personnes.
      Ou peut-être simplement que tu aimerais que les participants s'insultent?
      Ne serais-tu pas du genre "fouteur de merde"?

      Il y a bien longtemps que je n'accorde plus aucune confiance aux élus ni aux "responsables" qu'ils nomment, je ne fais confiance qu'à mes connaissances, que j'ai vérifiées.
      Francois

      Supprimer
  35. @trinity
    Rassures toi, je ne suis pas agressif.
    Mais quand on me cherche, on me trouve...
    Lorsque je lis les posts du bisounours Samuel Isler, nous vantant les mérites de nos centrales nucléaires , soi disant parfaitement sous controle...je suis effondré:
    Le mois dernier, le conseil d état a lançé pas moins de 42 procés contre AREVA pour FALSIFICATION des documents exigés pour la sécurité de nos centrales nucléaires !!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. svp les sources ?hcgaia merci

      Supprimer
    2. "Lorsque je lis les posts du bisounours Samuel Isler, nous vantant les mérites de nos centrales nucléaires , soi disant parfaitement sous controle...je suis effondré:"

      Maintenant, je vante la sécurité de nos centrales ???
      Pour info, mes connaissances sur le sujet sont bien trop limités pour que je ne puisse y émettre qu'un avis.
      Le risque nucléaire n'est juste absolument pas ma priorité dans le sens ou je n'ai pas le moyen de le contrôler.
      De plus, ceux qui travaillent au chaos depuis bien longtemps, n'ont aucun intérêt a ce que ça arrive.
      Leur but est juste de nous asservir toujours un peu plus, pour plus de pouvoir et avoir le contrôle total .
      Ils veulent juste faire la France une plateforme de libre échange, et changer le titre de citoyen à main d'oeuvre interchangeable et soumise.
      Après bien sur je peux me tromper, tu vas m'éclairer quand tu vas m'annoncer que ton arrière grand papy était Antoine-Henri Becquerel ............A moins que tu n'y avais pas encore pensé :) ...............Cherche bien tu trouveras à nouveau de quoi nous surprendre avec ta fabuleuse expérience de la vie.

      Ca doit être si dur pour toi de t'abaisser a parler a de pauvres bisounours dont les propos que tu écris en leur nom ou invente t'effondre en parallèle !!!
      Chez moi on appelle ça de la schizophrénie, mais je n'ai qu'un master de bisounours sur le sujet
      Samuel

      Supprimer
    3. << ...Mais quand on me cherche, on me trouve... >>: j'aimerai bien moins vous trouver ( tout comme les réponses qui vous sont faîtes, au final on en tire quoi, nous autres "spectateurs"? ça fait débat de troll...)... et plutôt trouver un militaire qui fédère et non se vante de son pédigrée tout en vantant la fuite car les carottes sont cuites etc.
      Je ne critique pas le fait de partir, mais de mettre en parallèle votre carrière militaire, votre aïeul -militaire- et parler de partir... Je ne comprend pas comment on peut faire ça (en "14", on fusillait pour défaitisme, a 20 ans je trouvais ça "barbare", aujourd'hui, a vous lire, je comprend.).

      Supprimer
  36. @françois
    Je ne suis certainement pas un fouteur de merde, comme tu le dis.
    La merde, en France, ce n est pas moi qui l y ai mise !
    Par contre, lorsque je suis les deux pieds dans la merde, je la remue pour essayer de sauver ce qui peut encore l etre.
    Mon avenir est traçé: La Crète dès le mois prochain. Et avant de partir, je partage mes analyses sur ce site. Ce n est pas plus compliqué que cela.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis heureux de l'apprendre.
      C'est bien entendu la merde semée sur le forum qui me préoccupe, je sais d'où vient celle qui envahit la France.
      Que tu décides de t'établir en Crète, c'est ton choix, je n'ai pas à le discuter, tu as tes raisons.
      Mais quand tu viens prétendre que j'insulterais quelqu'un parce que nos avis divergent, je suis concerné et me pose des questions, cela me semble compréhensible.
      Francois

      Supprimer
  37. Bonjour a tous.

    L'armée américaine vient de commander 177 000 gilets " pare balles " . Pourquoi faire ?
    Car c'est généralement interprété comme annonciateur d'une action .
    Les élections américaines sont en novembre.
    Un pays en état de guerre déclarée ( législation ) ou bien de fait , va t il procéder a une élection présidentielle.
    Dans le cadre de l'OTAN que nous venons de réintégrer ( merci notre b'on président ) si nous participons ( l' important n'est pas de gagner mais de participer , air connu ! ) quid de la future élection présidentielle 2017 ?
    Va y' on procéder avant ou après l'euro 2016 ? Du pain et des jeux , comme le pain est déjà rare avant de nous être enlevé ( article récent du monde sur les risques de guerre , guerre civile et collatéraux , cité sur un blog ) Si "on " nous gâche les jeux , " on " n'a qu' a bien se tenir.
    Ça ne serait pas ( encore ) la faute a Poutine ? Par hasard ?
    Je reviens sur la " mobilisation " de nos réservistes pour l'été , qu 'en dire de plus ? Je sais , têtu comme un breton ! No comment.
    Sans limiter la liste des faits a notre disposition ( économie, finance, climat , etc...) comme final : rester ou partir , serait ce le moment ?

    Cordiales salutations a tous.
    Vianney

    RépondreSupprimer
  38. Bonjour à tous,
    Peut-être est-il important de garder les idées claires sur le nucléaire civil français.
    Dès son début, il a été fondé sur une splendide escroquerie comptable.
    En effet, dans ses comptes d’exploitation et dans le calcul du prix de revient du KWH nucléaire, Edf a fait l’impasse sur :
    -Le remplacement des réacteurs en fin de carrière. Après nous le déluge !
    -Le coût de leur démantèlement. Si on ne peut pas le financer, l’état paiera, ce n'est pas cher.
    -Le coût du retraitement ou de l’enfouissement des déchets de tous niveaux d’activité. La doctrine qui a prévalu dans les discussions de l’époque fut celle dite de la liberté de choix, "laissons aux générations futures le choix de faire ce qu'ils veulent de nos déchets nucléaires de longue demi-vie". Bon, vous n'allez pas me croire, c'est trop gros, mais c'est vrai, vous pouvez vérifier. Et puis un truc pareil, ça ne s'invente pas.
    -Le coût réel des grosses pannes. Ça passera en pertes et profits le moment venu, et l'état sera toujours là pour nous recapitaliser si on perd trop d'argent.
    -Le coût réel des accidents, légers ou graves. Idem, ce sera le rôle de l'état.
    -Le coût des dégâts environnementaux sur les fleuves et la mer, même punition.
    Tous ces coûts n'ont jamais été provisionnés, ni intégrés dans les prix de revient, ce qui a permis Edf de se vanter de produire le KWH le moins cher d'Europe, moins de 10 centimes de franc de l'époque. En provisionnant ces charges futures, le coût aurait été au moins multiplié par 5, et le projet devenait invendable.
    Mis comme EDF c'est l'état + CGTFO + le plutonium militaire, l'entité est toute puissante et ni la cour des comptes ni le SCPRI n'ont moufté. La doctrine nationale c'est "Atom is good for you" !
    D'ailleurs à l'intérieur de nos frontières, l'iode et le césium radioactifs n'osent pas s'aventurer, ils ont trop peur, c'est bien connu.
    Maintenant, on se retrouve avec 58 réacteurs dont une bonne dizaine ont passé l'âge de la retraite, mais EDF n'a pas le premier rond pour les remplacer ni les démanteler, et n'est pas prêt de l'avoir, sauf à facturer le KWH 10 Euros.
    Ajoutez à cela que les sous-traitants qui ont fabriqué l'instrumentation analogique et les systèmes électro-mécaniques il y a cinquante ans ont disparu et qu'on ne sait plus les construire à l'identique.
    Les pouvoirs politiques vont donc autoriser le parc HS à fonctionner avec des rustines et des bricolages tant qu'il faudra, jusqu'au premier accident vraiment grave.
    Ils s'en foutent, eux ont un abri payé par le contribuable et les serfs doivent de toute façon être remplacés.
    Donc, je ne me demande plus s'il y aura un accident nucléaire en France, mais quand.
    Désolé de décevoir les bisounours.
    Bon dimanche à toutes et à tous !


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il va falloir m'expliquer comment on peut provisionner les côuts des risques éventuels à venir ? madame soleil peut etre ? alors nécessité fait loi avec déjà 2000 milliards de dettes plus 3000 milliards de hors bilan(provision pour retraites entre autres etc etc etc)on est plus a quelques misérables milliards près puisque ces dettes ne seront JAMAIS payées dans tout les cas

      Supprimer
    2. Pas exactement mais on a mieux ! Astrologie SIDERALE et non pas tropicale (madame soleil, voici, clooser...)

      http://www.vrai-zodiaque.fr/wordpress/2014/10/09/saturne-en-scorpion-novembre-2014-novembre-2017/

      Prend le temps de lire avec tu recul avant de rire ou du juger.

      Supprimer
    3. Janus 2a21 mai 2016 à 16:34, la question n'est peut-être pas de payer la dette, mais de faire payer un max le peuple (y compris avec sa terre, ses biens...), pour en faire des serfs se portant moins bien / libre, que leurs ancêtres.

      (exemple: https://www.youtube.com/watch?v=k-PInJcPUyE )

      Supprimer
    4. Brad ,vous faites allusion a une éventuelle taxe sur les terrains"constructibles " hors il faut savoir qu'en France il n'existe pas de terrain constructibles par nature ,il n'existe que des terrains ou il est interdit de construire ou des terrains qui nécessitent des autorisations (permis de construire ou déclaration de travaux) il sera donc très difficile de taxer des terrains constructibles puisque cela n'existe pas en droit ,comme toutes les lois socialistes celle la aussi sera innaplicable,pour l'instant ce n'est qu'un projet qui d'ailleurs ne résoudra aucune dette si il était présenté a l'assemblée nationale

      Supprimer
    5. Rudy, je suis plutôt d'accord avec toi sur le côté financier.
      Comment se fait-il que tu n'aies pas évoqué la manière dont on a fait accepter le nucléaire? Te rappelles-tu la grande panne générale du réseau, la France entière dans le noir? C'est ce qui a permis de faire passer le projet. Brusquement, tout le monde, ou presque, était d'accord. Or cette panne était voulue. Les lignes électriques alimentant la Bretagne étaient insuffisantes (ou la production locale trop faible). Ce jour là, les agents du transport ont demandé plusieurs fois l'autorisation de délester la Bretagne pour sauver le reste du réseau. Cela leur a été interdit formellement, le réseau devait s'effondrer, et il s'est effondré.
      Mais pour les dangers de panne grave, désolé, tu suis de mauvais "experts". Je n'ai toujours pas compris comment certains qui disent n'avoir plus confiance en personne peuvent suivre aveuglément certains prophètes de malheur. Il y a longtemps que les "écolos" s'occupent de tout, tant que c'est contraire à l'intérêt du pays, sauf d'écologie.
      Salut aux bisounours, aux moutons et aux autres!
      Francois

      Supprimer
    6. Il n'y a pas eu que les pannes pour faire accepter le nucléaire il y a eu De Gaulle qui voulait l'indépendance militaire par l'atome et a réussi,dès lors il était logique de s'en servir pour l'énergie et ce fut un exellent choix,qu'aurions nous pu aligner en face de probant ?

      Supprimer
    7. Le choix gaullien de l'indépendance française par la dissuasion nucléaire était parfaitement justifié et je me souviens très bien de l'enthousiasme de mon père quand il l'a appris.
      Si on avait construit 7 ou 8 réacteurs convenablement gérés du point de vue financier, il n'y aurait pas de problème et on aurait largement obtenu le plutonium nécessaire à notre armement.
      La cata a commencé avec le premier choc pétrolier, sous Giscard, quand l'option du tout nucléaire a été adoptée par le gouvernement pour nous libérer de la tyrannie des émirats.
      EDF s'est alors lancée dans une fuite en avant aberrante tant du point de vue financier que sécuritaire.
      L'impasse financière actuelle dans laquelle EDF aboutit maintenant est due à cette dérive, et nous aurons tôt ou tard un accident, à cause de l'accumulation et de la multiplication des risques, de la gabegie typique des entreprises d'état, et du vieillissement du matériel.

      Supprimer
  39. Bonsoir Janus,
    Tous les coûts éventuels provoqués par des risques futurs peuvent être estimés et donc provisionnés. Les assureurs savent très bien le faire (ils calculent certaines cotisations à partir de cette estimation), et les entreprises de génie civil aussi. Il s'agit bien sur d’approximations, mais elles permettent de limiter les dégâts financiers quand le sinistre survient.
    Dans le cas d'EDF, il s'agissait de vendre le nucléaire à toute force, et tous les mensonges étaient donc permis.
    Pour François : On ne peut pas penser à tout, et j'écris trop vite. Je vois que tu aimes aussi le second degré, c'est sympa. N'oublie quand même pas de stocker tes comprimés d'iodure de potassium, car la loi de Murphy s'applique aussi aux centrales nucléaires, surtout aux plus vieilles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le conseil, Rudy, mais je préfère l'iodate de potassium, les propriétés sont équivalentes et il se conserve plus longtemps. Quand on ne pourra plus se réapprovisionner les durées de conservation seront importantes...
      Francois

      Supprimer
    2. bonjour Rudy,là on rentre dans mon domaine de compétence avec les proba,si pour un assureur ces calculs peuvent être fait (assurance vie et accident en particulier) ce n'est pas le cas pour les centrales ;pourquoi ?tout simplement parce qu'il faut un certains nombre d'observations (pour faire simple) d'un phénomène pour pouvoir appliquer la formule mathématique voulue , autrement le résultat sera faux,une addition est un processus de calcul , si vous y introduisez des chiffres ne correspondant pas à la réalité votre résultat sera faux ,il en va de même pour les stats , ce qui fait que tout sondage dont l'échantillon ( ou observation ) pris en compte est inférieur a 1200 est inexact , avec des intervalles de confiance abberrants,la valeur des écarts types est fausse,il en va de même pour les évaluations prévisionnelles des côuts des accidents nucléaires:pas assez d'observations de ces phénomènes (dieu merci) pour en tirer des conclusions pertinentes en matière de côut,on a donc en partie préféré essayé de réduire ce côut au maximum ,le risque zéro n'existe pas c'est évident,on essaye de le rendre le plus minime possible ,mais dans l'absolu il ne sera pas non nul ,tout comme si vous donnez un crayon a un singe, sur quelques millions d'années passées a ecrire il finira par vous pondre les oeuvres complètes de V.Hugo les probabilités son t quasi nulles d'y arriver mais pas impossibles Cordialement

      Supprimer
    3. Pour Janus 2a
      Je sais bien que tu as raison sur ce point : 3 accidents (Three Miles Island, Tchernobyl, Fukushima) c'est squelettique comme échantillon.
      Encore que les ricains doivent bien savoir combien le nettoyage de Three Miles Island leur a coûté, les ukrainiens savent sûrement combien a coûté le premier sarcophage, le relogement de 30000 évacués et combien coûtera le second sarcophage de Tchernobyl; de même Tepco sait sûrement combien elle a dépensé depuis l'accident de Fukushima.
      Un expert qui disposerait de ces données pourrait, selon moi, établir une évaluation bien documentée du coût des dégâts matériels d'un accident en France. Je crois même qu'un jour quelqu'un devra le faire.
      Le chiendent c'est l'évaluation du coût des ravages sur la santé des populations, de la flore et de la faune. D'abord parce que ces ravages s'étalent sur des décennies, voire des siècles, ensuite parce les pouvoirs politiques occultent volontairement toute information sur le sujet.
      Souviens-toi de l'aventure, dans les années 80, de ce médecin qui avait publié une étude statistique très étayée sur la surmortalité par cancer et leucémie dans la Manche et La Hague par rapport à la moyenne nationale. Eh bien il a été aussi sec radié et interdit d'exercer par l'ordre des médecins.
      Ce n'est pas le propos central de mon post. Ce que voulais expliciter c'est avant tout le scandale qui consiste à sous-évaluer le prix du KWH nucléaire d'EDF d'un facteur 5, les 4/5 restants, essentiellement les coûts indirects, étant payés par le contribuable.
      Dis toi bien que grâce à ces trucages, EDF vend toutes les nuits ou presque du courant de surproduction à 0,00 € le KWH à l'Espagne, par exemple. Ça c'est du business, grand et généreux.
      Par ailleurs je voulais aussi rappeler le second scandale, qui est la toute puissance de l'idéologie "Atom is good for you" dans l'état, qui signe à EDF un blanc-seing pour faire n'importe quoi.
      Et, en bonne entreprise publique légèrement privatisée, EDF le fait avec l'approbation tacite du pouvoir, dans le silence complice des médias.
      Quand une centrale réchauffe le Rhône de 3º pendant l'étiage, c'est bon pour le tourisme.
      Quand une autre rejette dans la Loire de l'uranium et du plutonium, c'est bon pour le brochet, ça améliore la sélection naturelle.
      Quand une autre balance de la vapeur bien chargée en I131, c'est une fraîche brume agréablement parfumée.
      Alors, fort de ces prémisses, je poursuis mon raisonnement, bien engagé maintenant sur une pente savonneuse, et je trouve que :
      La situation financière de l'état de d'EDF ne va certainement pas s'améliorer, et l'illusion d'un assainissement du parc français s'éloignera ainsi chaque année, d'autant qu'Areva semble définitivement incapable de terminer un chantier.
      L'état de santé du dit parc va donc continuer à se dégrader, le nombre des incidents et leur gravité va aller croissant.
      Les négligences et prises de risque d'EDF, ainsi que le laxisme complice de l'état, iront brioche.
      Les risques externes d'origine non humaine, séismes et inondations, n'ont aucune raison de diminuer.
      Ceux dus à l'approche de la guerre civile et au terrorisme allogène vont plutôt avoir tendance à augmenter.
      Et je n'ose même pas parler d'une guerre Otan/Russie, car cinq Kalibr bien ciblés suffiraient à transformer le pays en désert radioactif.
      L'omerta des médias et de l'état sera toujours plus totale, et les lanceurs d'alerte vont être de plus en plus persécutés.
      Considérant cette déliquescence, je me dis dans mes moments de pessimisme : tout ceci ne peut que finir mal, et nous allons avoir droit à un remake de Fukushima, le PWR s'y prêtant plutôt bien.
      Bon, je peux me tromper et je l'espère.
      L'important n'étant pas que vous me croyez, satisfaction mesquine de l'ego, mais que vous prépariez au pire, et puissiez survivaler.
      Haut les cœurs !

      Supprimer
  40. Je ne suis pas un spécialiste du nucléaire, pratiquement tous les mois, les alarmes se multiplient. Et ce n est pas la situation financière d Areva qui permettra d arranger les choses.

    http://www.lelotenaction.org/pages/content/archives/l-observatoire-du-nucleaire-porte-plainte-contre-areva.html
    http://eelv.fr/2016/05/03/le-creusot-lenieme-pantalonnade-dareva/
    http://www.challenges.fr/entreprise/energie/20160503.CHA8637/le-creusot-la-nouvelle-affaire-qui-plombe-areva.html

    RépondreSupprimer
  41. Riesling et pastilles d'iodes22 mai 2016 à 08:09

    Un exemple que je connais, typiquement digne des abrutis criminels qui usurpent les fonctions du pouvoir avec la plus grande désinvolture et incurie :

    La centrale Fessenheim a été construite en 77 sur une faille sismique qui a notamment détruit Bâle le 18 octobre 1356 et endommagé Mulhouse.

    Incompréhensible à au moins deux titres, puisque la faille s’arrête vers le nord aux environs de Colmar et que la résistance des bâtiments n'a été paramétrée qu'à 6.7 sur l'Echelle de Richter...



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour mon cher Brad histoire de fixer les idées ,nous faire payer un max c'est sûr ,la totalité de la dette c'est impossible car actuellement elle se monte par tête de pipe a :33 849 euros si on ne prend que la dette déclarée , si on y ajoute le hors bilan de 3000 milliards de plus on arrive en gros a 84 000 euros par tête !!vous comptez régler par chèque ou carte bleue ?

      Supprimer
    2. La Croix et le Glaive22 mai 2016 à 18:38

      J'ai !

      Le premier élément de réponse qui me vient après réflexion profonde est :
      Qu'ils aillent tous se faire enc*ler chez les Grecs!!

      Car si tout va bien et que le temps le permette, le système économique basé sur la spéculation et le pognon-pécul* s'écroulera d'ici en septembre prochain - *z'avez vu le caractère idoine du terme, ce n'est pas pour rien que le français est encore appelée "la langue des oiseaux" !

      La seconde réponse à apporter à la problématique que Brad et toi évoquez s'appelle CZ modèle 75 SHADOW 9mm ;
      engin fabuleux à la détente onctueuse que je viens d'essayer pour la première fois ce matin et qui permet de transmuter en tapant juste 4 numéros de code sur un clavier le dit pognon-pécul en un investissement matériel aussi durable que salutaire...




      Supprimer
  42. Bonjour Janus,

    Bien sur... mais pour ma part, l'impression que j'ai, c'est qu'il y a volonté de déposséder les Français, au profit de l'état et des grands groupes... Je doute que le fait qu'il y ait dette empêche de dormir nos "élus".
    Le jour où ça les arrangera, la dette sera annulé ou alors après un krach boursier... quoiqu'il advienne, ça se passe bien au-dessus de moi.
    J'en parlais encore a un frère ce matin et de cette histoire de 320 lingots papier pour un "vrai" lingot or physique, il m'a tout de suite arrêté en me disant que la monnaie n'était plus indexé sur l'or, etc.. "dormez braves gens" (c'est ce frère qui croit que nos élus sont pour la plupart "honnêtes" / "intègres", dans le sens ou ils font des bourdes, mais ne suivent pas le calendrier de quelqu'un d'autre...).

    Cordialement, B.

    RépondreSupprimer
  43. La dette n existe pas !!!
    Sauf dans l esprit de ceux qui n ont rien entre les deux oreilles.
    Lorsque le gal De Gaulle a quitté le pouvoir en 1969, la dette etait.....Zero.
    La dette a été inventée par Pompidou et Giscard avec la loi du 3 janvier 1973.
    La France est endettée à hauteur de 2100 milliards. Les USA à hauteur de 18,000 milliards. Et j en passe.
    Vous croyez que les banques avaient 20,000 milliards d argent à preter ????
    Il serait temps de vous réveiller..

    En ce qui concerne le risque nucléaire, il est devenu imparable. La sécurité dans nos centrales , est confiée à des sous traitants à 80% !!!!!!
    un excellent recap:
    http://www.matierevolution.fr/spip.php?breve519

    RépondreSupprimer
  44. Nous sommes hors sujet hcgaia,mais qu'appelez vous "argent",? les banques "ont" ce qu'elles décident "d"avoir" puisqu'il s'agit de bits informatiques et qu'il suffit de laisser le doigt appuyé sur le clavier , source des maux actuels,ne soyez pas méprisant dans vos commentaires ça n'apporte rien et ce n'est pas le style de la maison , d'autant que vos connaissances économiques et financières sont ...disons .... un peu légères au vu de votre question.Alors sans rancune

    RépondreSupprimer
  45. Pour ceux qui sont en Thailande :-)
    ippattojole-3125@yopmail.com

    RépondreSupprimer
  46. moi je vous conseille Gstaad en suiise , c est super ...

    RépondreSupprimer
  47. je vous conseille la Guyane française .j'y suis depuis cette année.300 000 habitants pour 81 000 km!!! vous pouvez pêcher en rivière et en haute mer,chasser,vous cacher,cultiver des fruits et légumes,vous pouvez avoir des armes de chasse sans permis?JE CONTINUE? et les réserves en eau sont IMMENSES !!!! pas de cyclone,de tsunamis,de tornades ,de volcans !!!!

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes sont autorisés.