30 avril 2013

Être une femme en temps de chaos

Si les femmes n'ont pas été les seules à souffrir durant les périodes sombres de notre histoire, il est évident qu'elles ont largement enduré, elles aussi, leur part d'épreuves et de tourments.

Ce message leur est destiné, parce que je les aime, et qu'aujourd'hui plus que jamais, j'ai peur pour elles...

Peur de la situation dans laquelle notre monde moderne les a plongées, de ce qu'il en a fait, de l'impasse où elles se trouvent engagées, et qui augurent du pire dans l'hypothèse d'un chaos généralisé.





J'éprouve toujours une sorte d'agacement viscéral lorsque j'entends un républicain se gargariser des supposées victoires des femmes attribuées à la société postrévolutionnaire. Comme si leur " libération " datait de cette époque-là !

Les femmes ont toujours travaillé, souvent même plus dur que les hommes. Il n'y a que des laïcards amnésiques pour nous faire croire que leur droit au travail est une victoire de la modernité.

À l'encontre des énarques ignares qui se félicitent à ce sujet, j'aimerais juste mentionner deux petits exemples qui me viennent à l'esprit, et que la lecture des ouvrages de Régine Pernoud sur le moyen-âge pourrait leur apprendre :

La ville de Paris au XIII° siècle comptait 200.000 habitants, dont de très nombreux artisans indépendants installés à la périphérie. Or il se trouve que près de la moitié de ces artisans étaient des femmes. À cette époque, ces mêmes femmes bénéficiaient du droit de vote lors des élections municipales ; prérogative supprimée par la révolution dite française, et dont il a fallu attendre plus de 150 ans la rétrocession (quelle immense victoire sur l'obscurantisme en effet !).

Il n'est pas dans mon intention de discuter ici des vertus et vices éventuels de l'Ancien Régime, mais seulement de signaler à ses détracteurs primaires qu'ils vont pas me la faire. Même si je possède des armes, et aucun scrupule a priori pour m'en servir au besoin, je ne suis pas une brute écervelée abreuvée de bière qui sont les caractéristiques traditionnellement allouées aux gens de ma catégorie dans notre société.

Oui, j'aime les femmes, et j'en suis d'autant plus effrayé à l'idée du chaos qui s'annonce. Je suis même terrifié, tout comme l'était probablement notre petite Jeanne à la veille de son martyre.




Qu'allez-vous devenir, " Femmes des années 80 " et plus encore, vous qui êtes issues de cette génération Arlequin ? Le portable dans une main à guetter le texto, les cigarettes et la pilule au fond du sac, la tête pleine des Loft Story, Star academy et autres inepties.

Bien sûr vous n'êtes pas toutes comme cela, Dieu merci ! Mais combien reste-t-il parmi vous de jeunes femmes fortes et lucides ? Combien dont l'âme et le corps n'ont pas été souillés par toutes les perversités auxquelles vous exposent quotidiennement nos médias et mentors ?

Jeunesse déboussolée qui veut se libérer de ses chaînes, et qui n'a pas trouvé mieux pour cela que de se soumettre aux diktats bien pires de la mode, du sexe et de la séduction.

Jeunesse sans but et sans panache, gâchée dans des plaisirs vains et lascifs qui l'épuisent avant l'heure.


La Hire et Jeanne : La Force et la Vertu - Le binôme Sacré


Jeunes filles, trouvez-vous un homme solide en esprit et riche en courage, qui puisse vous protéger dans les épreuves à venir. Parce qu'il faut cesser de vous leurrer, vous n'aurez jamais sa force physique, comme lui n'aura probablement jamais la force morale et la vertu qui vous caractérisent, et dont vous avez tant de fois donné l'exemple par le passé.

Je ne suis pas une femme, vous ne serez jamais un homme. Et ce n'est pas parce que les " Cosmo " et autres magazines de tarés prétendent le contraire que cela changera cet état de fait. Ce n'est pas dû à l'environnement social ou culturel de notre naissance, mais tout simplement aux attributs que la nature a décidé de nous placer entre les jambes.

Nous sommes faits l'un pour l'autre, comme La Hire et Jeanne, et il n'y aurait rien de plus à ajouter. J'ai besoin de vous, tout comme vous de moi. J'aurai besoin de votre vertu, pour ne pas redevenir un barbare le jour où les lumières vont s'éteindre ; vous aurez besoin de ma force, pour ne pas terminer en poupée de plaisir que l'on égorge après avoir souillée.

Parce ce que c'est bien de cela dont il s'agit : le viol et l'assassinat, tels qu'il a toujours été dans les moments de grands troubles, et qui sera toujours tant que sévira le malin.

Vous pensez que j'exagère ? Demandez donc aux femmes et enfants de Bosnie, ou du moins, ceux qui sont encore en vie. Ce n'était pas à l'âge de pierre, ce n'était pas aux siècles des grandes invasions, c'était il y a tout juste vingt ans, chez nous, en Europe. Et c'est encore de nos jours, partout dans le monde où sévit le chaos.


Il ne s'agit pas forcément d'aller s'agenouiller tous les dimanches, ou de faire de la Bible son livre de chevet, bien que cela ne pourrait être que profitable à certaines. Il s'agit seulement d'ouvrir sa conscience aux tristes réalités de la nature humaine, bien loin de l'angélisme puéril prôné par notre société décadente.

Cessez d'être l'esclave des pervers qui vous manipulent. Je vous en prie instamment. Vous n'êtes pas plus désirable parce que vous portez une jupe courte et des talons hauts, que vos lèvres sont plus rouges que nature et votre peau plus lisse.

Vous n'êtes pas obligée de suivre un tel exemple ; vous valez beaucoup mieux.

Voyez le cas de Jeanne, une petite paysanne de 19 ans qui, par sa seule force morale et sa vertu, réussit à faire plier un guerrier sanguinaire de la trempe de La Hire.


Pouvez-vous seulement imaginer le type d'homme qu'était à l'époque un soldat comme lui ? Une espèce de brute mercenaire, probablement le meilleur combattant et capitaine d'armée du royaume. Lui et sa troupe sont spécialisés dans les opérations militaires en profondeur en territoires ennemis, et dans celles de reconnaissance en avant des armées. C'est l'équivalent de nos commandos.

Il a plus de vingt années de guerres derrière lui lorsque le Dauphin le met en présence de Jeanne. La Hire est un homme violent, colérique, grossier, jureur, totalement indifférent à la vie de ses adversaires. C'est un pilleur de villages et un violeur. Avec sa troupe, on les appelle les Ecorcheurs : " Un pillage sans incendie, c'est comme une andouillette sans moutarde ", aurait-il aimé à répéter.

Pourtant, aussi incroyable que cela puisse paraître, Jeanne va le retourner.

La veille de la bataille d'Orléans, La Hire, lance à la main, demande au prêtre l'absolution. Celui-ci exige qu'il se confesse avant. La Hire, pour qui c'est sans doute la première fois, répond alors qu'il a fait " ce que les gens de guerre sont accoutumés de faire ". Le chapelain devra s'en contenter, et donne sa bénédiction. La Hire tombe à genoux, et joint les mains :
" Dieu, je Te prie que Tu fasses aujourd'hui pour La Hire, autant que Tu voudrais que La Hire fît pour Toi s'il était Dieu et que Tu fusses La Hire. "
Après quoi, il se releva, rabattit son heaume et s'élança épée à la main aux cris de " Montjoie Saint-Denis ". Les hommes s'élancèrent derrière lui. Il semblait que rien ne pût leur résister. Mille cinq cents anglais furent massacrés. La nuit se passa en bombance et décompte du butin...


Si vous pensez être vous aussi de la race des combattantes, alors pourquoi ne pas essayer d'en être une à l'égal de Jeanne, sans prétendre atteindre sa Grâce ?

Sinon, trouvez-vous un homme ou chérissez celui que vous avez. Laissez tomber le vacarme racoleur des sirènes du malin pour le doux murmure de votre cœur. Il en va de votre survie.

La Bible et le fusil : l'alliance parfaite. Nous y reviendrons un jour, par la force des choses...

19 commentaires:

  1. La Bible et le Fusil????? On a vu ce que ça donne aux States!
    Pour moi c'est: L'EDDA et le Fusil!!!
    Pas de cretino-cristianisme, 2000 ans de cette saloperie ont miné l'homme, et la femme européennes!
    S'il faut tout reconstruire a zéro, autant commencer par notre religion: adoptons LA religion de chez nous au lieu d'une saloperie de nomades-gardiens de chèvres importés du proche orient! Imposons nos Dieux, qui n'exigent pas que nous rampons a genoux devant eux!!
    Pour les femmes, je me fais pas des soucis: les féministes chiennes de garde et autres dérangées du bulbe vont très vite succomber alors que les autres, plus versatiles, s'adapteront a vitesse grand V!
    Des que les lois immuables de la nature prendront le pas sur la charogne de notre soi-disante civilisation, tu vas voir comment les chefs de guerre seront entouré de femmes, que les hommes forts auront chacun leur compagne et, je l’espère, une bonne nichée d'enfants bien de chez nous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ragnar Lodbrok1 mai 2013 à 09:59

      Merci à Lnsquenet de sa réaction rétrograde!
      Chamanisme et magie était la préhistoire de la religion. Pour ma part, fervent catholique dans ce monde de haine et de violence, fortement opposé à Jésus, j'avoue préférer, malgré tout, le chant funèbre de Ragnar Lodbrok.
      Vous connaissez?
      Trente strophes qui commencent toutes, sauf la dernière, par "Nous avons frappé du glaive".
      C'est sauvage, viandard, violent, extrêmement réaliste, mais fortement poétique.
      Pour ceux qui ne connaissent pas, Internet leur donnera la solution, ou mieux le livre de Johannes Steenstrup: Les invasions normandes en France chez Albin Michel collection Le mémorial des siècles.
      Ceci dit Lansquenet, les civilisations passent, trépassent et ma religion reste et survit.
      Ce qui pourrait passer pour très surprenant pour un historien impartial et attentif, mais ce qui parait tout à fait normal pour un catholique qui connaît sa religion.
      Ce n'est qu'une preuve de plus, si besoin était de la réalité de Dieu et de son Fils Jésus.
      C'est sans aucun doute une des raison de la haine du monde contre nous.

      Supprimer
    2. http://remacle.org/bloodwolf/nordiques/sagas/kraka.htm

      Par Odin j'adore ces vikings.

      Supprimer
  2. j'ai oublié: aujourd’hui c'est CAMERONE!

    RépondreSupprimer
  3. "Il n'y a que des laïcards amnésiques pour nous faire croire que leur droit au travail est une victoire de la modernité."

    Oh que je suis d'accord ! Si vous le permettez, je colle quelques liens
    Voir Kolia Zaramazov ici :
    http://koliakaramazov.wordpress.com/2013/05/01/dune-pierre-deux-coups/

    Et la Mouette joviale là :
    http://lamouettejoviale.wordpress.com/2013/03/12/le-soir-ou-marchenoir-ma-fait-changer-de-vie-2/
    et le billet précédent.

    RépondreSupprimer
  4. .. merci, de penser à nous. Perso je suis une femme des milieux 70... bon bientôt 40 ans, je n'ai pas de smart phone, je suis mère de famille, mais j'ai les yeux ouverts. je sais cuisiner avec n'importe quoi, je sais rendre une eau potable, je suis courageuse, j'ai mis en place une mini bad, je ne suis pas aveugle. Mon mari n'est même pas au courant des infos et des apprentissages que je mets en place. Courageuse, mais pas idiote. Je pense qu'entre le courage et la bêtise il y a des fois juste une histoire de temps. Et bien aujourd'hui avec le temps que j'ai, j'apprends. je ne pourrai jamais me battre contre un homme, mais j'ai une cervelle et je sais m'en servir. Après oui... moi je vais à l'église, et je prie. Car j'ai la foi. Dieu n'est pas un Dieu violent ou autre, le libre arbitre il nous a donné. C'est l'Homme qui forme cette planète tel quelle est aujourd'hui. Nous sommes trop égo centrés pour nous poser les véritables questions... et bien je n'attends pas que quelqu'un le fasse pour moi, je le fais pour moi et surtout pour ma famille. Le seul ic, c'est mon mari... il ne perçoit rien, pire que cela, il ne veut rien voir, pour dormir plus facilement. Et bien moi, je dors sur une oreille, et je ne ferme qu'un œil. Cela ne m'empêche pas de vivre et d'aimer.... voila, alors merci pour ton post,tes inquiétudes. Tu as raison d'y penser et de les exprimer. Et je t'en remercie pour cela.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les cours d'arts martiaux existent ! Je connais pas mal de gonzesses entraînées qui foutraient des torgnoles à des mecs.

      Supprimer
    2. Bonjour Madame,

      J'admire la qualité rédactionnelle de votre post. Tout est dit: la volonté de ne pas nous voir sombrer dans le chaos et la fidélité aux valeurs christiques, l'aveuglement de nos proches qui se voilent la face, nous condamnant de ce fait à une bien grande solitude.

      Ab imo pectore

      Supprimer
    3. Votre mari porte des oeillères tel un cheval allant à l'abattoir,c'est dangereux pour vous de vivre avec un homme comme lui surtout quand la bise viendra nous faire la bise...
      Je veux bien être votre futur cavalier...En selle ma belle ! ;)

      Supprimer
    4. Bon courage à vous.
      Je suis un homme dans la situation presque opposée.
      Ma compagne est au courant de mes centre d'intérêt et de mes craintes pour l'avenir.
      Elle me regarde "de loin" m'organiser pour que nous soyons à même de faire face.
      Elle est réceptives à mes arguments et ne m'empêche pas de partir dans des stages et des formations qui seront toujours utiles mais qui pourraient devenir primordiales!!

      Bref, elle est d'accord tant que cela ne lui coûte rien car beaucoup trop ancrée dans notre société et son confort!!

      Pour elle, la Grèce c'est loin.. La Russie ça se réglera car hollande et Obama sont de braves gars... blablabla blablabla..

      Gardez espoir et restez concentrée!!
      Voilà mon conseil.

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup cet article au ton se voulant protecteur en contraste total avec le reste du blog qui présente des photos de minettes charmantes et pulpeuses ( qui soit dit en passant n'auraient aucune chance de survie hein ).
    Après oui, je veut bien que ce soit de l'humour.
    Et une femme n'a peut etre pas le physique d'un homme mais certains arts martiaux sont beaucoup plus adaptés pour elles. Elles peuvent jouer sur la rapidité, l'utilisation d'outils tranchants ou contendants ( sisi avec l'inertie meme si on a une force de meuf ça marche ), la surprise, la ruse etc. Evidemment si elle se fait chopper elle a peu de chances de s'en sortir mais la force ne fait pas tout en combat.

    Bref, pour celles qui savent, elles ont pas forcément besoin d'un mec. Même si ça aide d'être à plusieurs pour s'en sortir, je connais des meufs bien plus débrouillardes et douées en combat que beaucoup de mes potes mecs.

    RépondreSupprimer
  6. Terrifié, le mot est faible !
    Lisez Une femme à Berlin (Eine Frau in Berlin) un témoignage autobiographique anonyme d'une jeune Allemande qui relate la chute de Berlin lorsque la ville tombe aux mains des Soviétiques en 1945. Une vie faite de la recherche du minimum vital, les habitants étant tenaillés par la faim tout autant que par la peur. L'occupation soviétique se révèle rapidement être un cauchemar pour les femmes, reléguées au statut de gibier sexuel pour la soldatesque russe : le repos du guerrier. On estime que cent mille femmes ont été violées à Berlin durant cette période. Source Wikipedia
    Lisez Une femme à Berlin, ce livre vous aidera à comprendre que notre hôte est, probablement, hélas, un "chouia" au dessous de la réalité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Je suis une femme. Je trouve que vos propos sont en complet décalage avec les photos que vous publiez et qui ont tendance à quelque peu m'agacer !
      Cordialement néanmoins

      Supprimer
    2. Je suis entièrement d'accord, et je conseille à notre hôte, Pierre le Templier, premier du nom, de limiter, voire oublier à l'avenir toute idée de photos sexy / sexiste, s'il veut renforcer sa crédibilité auprès d'un public plus large...

      J'adore les pin-up, en tant qu'homme hétérosexuel et très libre d'esprit quant à tout ce qui se rapporte au sexe, la nudité, etc.

      Mais, nous abordons là un sujet grave : l'avenir de notre mode de vie.

      Nos détracteurs sont légion !

      Il en va de notre crédibilité de ne pas passer pour des machos, racistes, anarchistes, ou je ne sais quoi.

      Le terrain du survivalisme est glissant ; soyons prudent. Et les photos de bombasses que l'on voit sur ce site, aussi Hum... soient-elles, ne sont pas en accord avec le sérieux de nos propos.

      Ce n'est que mon avis, bien sur.

      Supprimer
    3. Hommage perso et devoir de mémoir en ce 6 juin.
      L’armée américaine et les viols en France.
      Voici ce que nous savons de manière certaine. Entre le 14 juin 1944 et le 19 juin 1945, l’armée américaine jugea 68 cas de viol ordinaire concernant 75 victimes, dont 3 étaient des réfugiées. L’une de ces réfugiées était polonaise... Au total, 139 soldats se trouvaient présents sur les lieux des crimes – 117 (84 %) d’entre eux étaient noirs et 22 (16 %) étaient blancs. L’armée jugea 116 de ces soldats, 94 (81 %) noirs et 22 (19 %) blancs. L’accusation utilisa certains des soldats non jugés comme témoins contre les prévenus. L’une des révélations les plus importantes concerne l’identité militaire des violeurs.
      Source : http://www.cairn.info/article.php?ID_REVUE=VING&ID_NUMPUBLIE=VIN_075&ID_ARTICLE=VING_075_0109
      Bonne chance à toutes
      Camisard

      Supprimer
  7. Bonjour je pense que l'on ne devrait pas mélanger survie et religion ceci nous perdra nous devrions plutôt croire en la nature qu'en un hypothétique dieu qui ne nous nourrira jamais tandis que la nature elle nous apportera tout ce dont nous avons besoin si tant est que nous cherchions à la connaître.
    Pour les femmes, elles s' en sortiront mieux que la majorité des hommes grâce à leur force de caractère et leur volonté à toute épreuve chose que les hommes remplacent (du moins le pensent ils) par la force physique mais sans le courage des femmes. La lecture d'ouvrage sur le XX ème nous apprennent que se sont elles qui ont permis aux pays européens de survivre durant les derniers conflits mondiaux.
    Donc je leur fais confiance elles sauront survivre lorsque la lumière s'éteindra.
    Malgré tout elles auront besoin de nous comme nous aurons besoin d'elles elles seront le soutien psychologique (et logistique) quand nous serons le soutien physique mais les uns ne seront rien sans les autres.

    Votre blog est très instructif et je vais vous suivre et tentez d'apporter ma pierre à l'édifice notamment en termes d'armes à feu puisque c'est ma passion.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour à toutes et tous, j'ai découvert ce blog il y a 2 jours et je lis les sujets chronologiquement. J'adhère totalement au post de J.Y. SANCHEZ sur l'impact des Femmes (moins naïves que les hommes) et qui a le bon sens de remettre la nature au centre de tout et non les religions qui sont des concepts incestueux (2 êtres qui engendrent une progéniture qui s'accouple pour perpétuer l'espèce) inventés par des petits malins pour endoctriner les faibles en masse. Et paradoxalement, grâce à ces attrape-nigauds qui prônent l'amour, ce sont les premières causes d'homicides à grande échelle depuis des millénaires... Pourtant depuis les découvertes spaciales, tous ces moutons auraient dû mettre à jour leurs cerveaux moyen-âgeux et se rendre compte que dans le ciel, rien de ce qu'on leurs avait rabâché, n'exitait !!!

    A bientôt sur un prochain sujet ;)

    RépondreSupprimer
  9. Femme, homme, l'éternel débat...

    Et débat parfaitement inutile.

    En France, nous aimons discuter de tout, jusqu'à même nous prendre la tête pour des sujets futiles. On veut refaire le monde tous les jours, on tente de changer l'eau en diamant par la pensée...

    Le politiquement correct est la cerise sur le gâteau du débat stérile en matière de dualité homme / femme. Je déteste les hommes mielleux qui flattent l'égaux des femmes (surtout dans les médias) pour se fondre parfaitement dans la mentalité ambiante de ce politiquement de merde.

    - Globalement, aucun n'est supérieur à l'autre. Juste différent et complémentaire.

    - L'égalité entre les deux est comme vouloir un parfait équilibre entre deux opposés.

    - Homme et femme ont peu de choses en commun, et seul l'obligation d'un mode de vie et la Religion les oblige à passer leur vie ensemble.

    - Le mariage à été inventé à une époque ou l’espérance de vie était (surtout pour l'homme guerrier) de 25-30 ans. Peu de risque, en ce cas, de se prendre la tête voire de divorcer ou de se lasser de l'autre. Notre monde technologique a poussé notre espérance de vie à 80 ans ! Passer 60 ans ensemble, de nos jours, est limite contre nature.

    - Homme et femme sont complémentaires par la force des choses. Chaque sexe à ses atouts et défauts.

    Et de toutes les façons, qu'on le veuille ou non, les deux sexes se côtoierons tant que l’espèce vivante existera.

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir à tous,
    Merci Templier pour cette ode à la femme. Je ne commenterais pas l'aspect religieux évoqué dans l'article car nous entrons dans l'intime et chacun est libre d'avoir ses convictions.
    Je pense aussi que les femmes sont globalement beaucoup plus fortes moralement que les hommes et qu'en aucun cas hommes et femmes sont égaux. Cette notion d'égalité est pour moi extrêmement réductrice et ne représente qu'un artifice pour faire entrer les femmes dans des sphères qui étaient occupées par les hommes (politique, certaines professions, etc....). L'école de notre bonne république est en train d'apprendre à nos enfants qu'ils sont identiques, espèces d'êtres asexués sans identité faisant fi des simples lois de la biologie. Non les hommes et les femmes ne sont pas identiques, non ils ne sont pas égaux, ils sont simplement différents et surtout complémentaires.... Les hommes dominent la société? Cherchez bien, derrière chaque grand homme, il y a une femme qui veille (je ne suis pas sûr que la réciproque soit vraie). Vous avez peur pour vos compagnes et vos filles, vous avez raison car ce sont les premières victimes de la sauvagerie humaine, les exemples sont malheureusement bien trop nombreux. Je souhaite que lorsque les lumières s'éteindront, chaque femme ait à ses côtés un homme capable de la protéger mais il ne faut pas rêver étant donné le peu de courage physique qui anime la majorité des larves qui peuplent nos cités. Comme je l'ai déjà dit, je pratique un art martial qui s'appelle le Taï-do qui est parfait pour les femmes. En règle générale une femme à moins de force physique qu'un homme, c'est un constat mais il ne faut pas confondre force et puissance. C'est une femme, plus très jeune, qui m'enseigne le Taï-do et je suis beaucoup plus fort qu'elle. Cela ne l'empêche pas de me mettre au sol en 2 temps 3 mouvements, me projeter ou m'immobiliser en m'infligeant des douleurs à volonté. N'oubliez pas, un coude ou un genou par exemple sont très fragiles et les costauds qui montent sur les tapis en roulant des mécaniques sont très vite recadrés. Ma compagne ne pratique pas, par contre, elle fait du tir sportif et elle est très douée. Elle épate de nombreux hommes avec ses revolvers en 22 ou 38SP. Elle ne dédaigne pas non plus les armes d'épaule de gros calibre. Si besoin, nous devrions faire une équipe qui tient la route car elle est très forte moralement, c'est vraiment une "guerrière" au quotidien et je l'admire pour cela.
    Merci à tous les rédacteurs et à Templier pour leur engagement.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes sont autorisés.