7 avril 2013

Quelles armes à feu pour le chaos ? (2/2)

Idéalement, tout candidat à la survie devrait posséder, en plus de son fusil de chasse, d'autres armes à feu. La première qui s'impose logiquement est une ARME DE POING, de type revolver ou pistolet.

Petite et légère, donc facile à transporter et dissimuler, ce genre d'arme apparaît comme le complément idéal du fusil.

Bien que plus difficile à acquérir, du moins en France, sa détention est néanmoins possible pour celui qui possède la patience et le capital nécessaire.


Bien entendu, il existe un large débat au sujet des modèles et calibres d'une telle arme. Le tout premier concerne l'éternel choix entre pistolet et revolver (rappelons que le revolver est alimenté par un barillet, et le pistolet par un chargeur). Je vous donnerai donc ma propre opinion, sachant que ce que vous déciderez sera forcément ce qui vous convient...

Pour un pistolet, je recommanderais les calibres 9mm au minimum ou 45 ACP (le bon vieux 11.43). J'avoue avoir une préférence innée pour les semi-automatiques mais je pense qu'un revolver est préférable dans une optique de chaos. Je donnerais plusieurs raisons à cela, qui sont d'ailleurs celles reprises régulièrement dans les forums par les défenseurs de ce type d'arme, à savoir : Moins de pièces en action donc moins d'incidents de tir, sécurité, fiabilité, rusticité.

D'un autre coté, les pistolets disposent également d'avantages que leurs partisans ne manquent pas de rappeler, à savoir : plus grande capacité de feu, plus concis, plus précis, plus rapides à recharger. Le but de ce blog n'est pas de participer à ce débat, mais de choisir les armes les mieux adaptées dans une optique précise de survie au chaos.


Le choix de la marque dépend avant tout de vos moyens. Le 9mm est intéressant car la munition est assez peu chère et surtout très abondante du fait qu'elle est utilisée en priorité par les forces de police et les militaires.

C'est là une raison suffisante qui pourrait faire pencher la balance en faveur du pistolet, mais pour ce qui est des armes de poing, cela reste vraiment une question de choix personnel.

Le 357 magnum pour le revolver est une calibre incontournable, dans la mesure ou les "wadcutters" utilisées pour la pratique sont bon marché et que la munition possède une puissance d'arrêt (stopping power) à peu près égale à celle du 9mm. Elle est moins abondante que ce dernier, mais très efficace pour la défense rapprochée.

Les esthètes turbulents du style inspecteur Harry s'orienteront vers le 44 magnum, dont la probabilité de stopper net un adversaire en une seule balle dépasse les 90 % (alors qu'elle n'est que de 50 % pour les deux calibres précédents).

Un revolver dispose de beaucoup moins de coups qu'un 9mm semi-automatique (en moyenne 5/6, jusqu'à 15/17 voire plus pour un pistolet). D'un autre coté, vous n'aurez pas forcément besoin d'une grande capacité de feu, du moins en ce qui concerne le combat à courte distance. En fait, il s'avère dans la pratique que la plupart des combats à l'arme de poing se déroulent à quelques mètres et durent tout juste quelques secondes.

Un revolver apparaît donc comme largement suffisant dans un environnement de chaos. D'autre part, si vous avez besoin de 17 balles pour bloquer un adversaire, c'est que vous êtes soit nul au tir soit bourré. Dans les deux cas, vous ne durerez probablement pas longtemps et l'éternel problème du choix des armes ne se posera plus.

Au cas où vous souhaitiez acquérir une telle arme, la même Licence de tir que pour un fusil de chasse vous sera nécessaire. Renseignez-vous auprès de votre club. Il vous faudra patienter 6 mois et plus pour obtenir vos autorisations de détention.

Pour ceux qui n'auraient ni les moyens ni la patience, je reviens au calibre 12 qui, utilisé judicieusement dans un contexte de chaos, devrait vous permettre de récupérer un certain nombre d'équipements non déclarés chez l'ennemi. Vous voyez ce que je veux dire...





La troisième et dernière arme que je préconiserai dans le cadre de la Survie au Chaos est une CARABINE.

En ce qui concerne ce type d'arme, il existe une telle variété qu'on en revient uniquement à une question de choix personnel basé sur sa propre situation, et sur ses moyens...

Les gros calibres sont intéressants pour le tir à longue distance ou au gros gibier. Mais restera-t-il du gros gibier dans un contexte de chaos ? Probablement pas. Quant au tir à longue distance (+ de 100 m), est-il vraiment nécessaire au survivaliste lambda de maîtriser une telle pratique ? On peut tout autant se poser la question.

Bien entendu, tout dépend de sa situation personnelle, et j'aurai l'occasion de revenir sur le choix d'un gros calibre dans un contexte déterminé.

Si vous aviez la possibilité d'acquérir cette dernière arme, je dirais que la meilleure option dans un contexte de chaos, et cela tout bien considéré, serait une carabine en calibre 22 long rifle munie d'une bonne lunette de tir. La munition est bon marché et légère. Vous pouvez facilement en transporter des centaines et vous n'aurez aucun problème d'efficacité jusqu'à une distance de 100 mètres, suivant votre habileté à toucher un organe vital.

Du fait de son coût peu élevé, il est extrêmement facile d'en stocker des quantités importantes, qui deviendront autant de monnaies d'échange en cas de besoin. Tout cela vous sera accessible grâce à la licence de tir. Comme vous l'avez compris, ce document est indispensable et je vous conseille vivement de commencer les démarches si vous ne la possédez pas encore.

Un autre avantage de la munition 22LR est d'être relativement silencieuse. Vous pouvez la rendre pratiquement inaudible en utilisant un silencieux et des balles subsoniques. A l'opposé, un calibre puissant s'entendra à des kilomètres. Dans un contexte de chaos, cela signifie que vous allez vous faire repérer et éventuellement attirer des prédateurs en quête d'armes, de nourriture ou de munitions.


Munitions 22LR


Les munitions 22LR hyper véloces sont intéressantes pour leur pouvoir de perforation. Bien entendu, l'énergie délivrée sera beaucoup moins importante que celle d'une arme de gros calibre, mais tous les tireurs savent qu'il n'est pas forcément nécessaire de disposer d'un calibre puissant pour neutraliser une cible.

En fait, tout dépendra de votre habileté à toucher une partie vitale. La précision est le point le plus important. Un franc tireur doté d'une simple carabine 22LR, qui maîtrise sa technique et dispose d'organes de visée adéquats, sera plus meurtrier qu'un amateur avec un calibre puissant qu'il ne maîtrise pas.

Nous reviendrons en détail sur le choix et la quantité des munitions à stocker dans les différents calibres.

80 commentaires:

  1. encore un bon article...
    perso:
    mossberg maverick88 calibre 12
    mauser 98 k en 8 x 60 s
    remington 7400 en 280
    et un petit juxtaposé en calibre 24

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Charles,
      Voila de quoi faire, assurément.
      Si tu as les moyens de te constituer les stocks de munitions qui vont avec, alors il n'y a rien à redire :o) Le Maverick va te permettre de tirer des cartouches à balle de type Brenneke jusqu'à 80 voire 100 mètres grâce à son canon rayé. Le Mauser est une arme mythique taillée pour la survie. C'est un excellent choix.
      Je suis juste un peu étonné en ce qui concerne le calibre 24, mais sans doute le destines-tu à une autre personne ? Personnellement, j'aurais pris une carabine CZ en 22lr à la place, mais tu dois sûrement avoir de bonnes raisons.
      Cordialement.

      Supprimer
    2. en fait, le calibre 24 était le fusil de chasse de ma grand mère;)elle me l'a offert lorsque j'ai eu mon permis de chasse et brevet des collèges......mais c'est un bon petit calibre

      Supprimer
    3. de plus, elle me l'a donné avec environ 1500 cartouches

      Supprimer
    4. C'est super une grand-mère pareille ! 1500 cartouches, c'est bien. Plus besoin d'en acheter, d'autant plus que ces munitions ne sont pas très courantes. A vérifier tout de même : le numéro des plombs. Tu peux voir éventuellement mon article sur -les munitions du cal 12 / cartouches à plombs- à ce sujet. Cordialement.

      Supprimer
    5. j'avais quelques chevrotines que j'ai tirer,
      il me reste énormément de 6 , 4 et 8...
      j'ai déjà lu l'article sur les munitions ;)

      Supprimer
    6. Le 8 est un peu petit, mais il y a moyen d'y remédier. Je ferai bientôt paraître un article qui décrit la manière très simple de transformer une cartouche de petits plombs en l'équivalent d'une cartouche à balle...

      Supprimer
    7. tu sais, je suis chasseur et le 8 au perdreau va très bien...même pour le faisan ça va pas trop mal

      Supprimer
    8. Absolument, nous sommes bien d'accord. Simplement, je voyais la chose dans une optique de survie ou de défense personnelle. Je ne sais pas s'il restera beaucoup de gibier après le chaos... Mais bon, le plus important, c'est d'avoir des munitions. Mieux vaut des petits plombs que des gros problèmes :o)

      Supprimer
    9. Merci pour l'article, cz 452 , très bonne carabine, décidément, coach gun baikal, cz 452, on est d'accord sur beaucoup de point, avec un supresseur et un chargeur ou deux de dix coups, c'est une bonne combinaison si on a pas trop d 'argent à investir dans les armes. Je voulais ajouter quelque chose ici concernant les licences, pour pouvoir acheter une arme en France, en toute légalité, on dispose de :

      - Effectivement le fastidieux permis de chasse.
      - La licence de FFTS Fédération Française de tir sportif, avec effectivement une licence à renouveler, coutant dans les 120 euro, et permettant de tirer en stand, mais j'ai rencontrer un souci dans le club de mon coin, refus du patron que je tire au coach gun... Ensuite pour avoir le droit de détenir une arme de poing, il faut un temps d'attente et une demande en préfecture, si vous avez eu, comment dire, des explications musclées voire armées avec des babouins dans votre jeunesse, le prefet risque de refuser votre demande...
      - Mais tout cela était déjà bien expliqué dans cette article, le petit plus que je voulais emmener ici, c est la FFBT Fédération Française de Ball Trap, cette licence ne coute que dans les 50 euro et évidemment une visite chez le doc, mais vous permet de faire l'acquisition de toutes les armes de 5ème et 7ème catégorie, oui je sais c'est étrange, mais c'est la loi, ça fait toujours un blanc quand vous donnez votre licence de ball trap à l 'armurier pour acheter une carabine avec supresseur et lunette... mais ça marche! C'est un bon moyen pour ceux qui ont très peu de moyens. De plus le ball trap est une discipline passionnante !! Et un bon entrainement, au début j'avais pris cette licence pour les raisons exprimées ci dessus, mais un ami chasseur m'a emmené dans un concours et j'ai fais toute la saison avec lui, je ne peux que recommander!!

      Voila pour ma part, merci pour le blog!

      Supprimer
  2. Tiens j'ai une autre question à poser, que pensez vous, pour l'arme de poing, des poudres noires ?.. Oui j'entends d'ici les rires... Mais pour ceux qui n'ont pas la possibilité d'acquérir un pistolet ou un revolver moderne, n'est ce pas une solution de secours? Comme un Remington 1858 cal 44 finition inox (important l'inox pour l'entretien et la durée de vie)? Avec un peu de pratique on le recharge, l'entretien, et tire avec, avec facilité. Les points faibles: le bruit, la fumée, le rechargement, l'encombrement du nécessaire au rechargement. Merci pour le blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais le Remington 1858 que l'on peut considérer comme le meilleur dans sa catégorie. Je n'ai pas parlé des armes à poudre noire, car je pense personnellement que pour le même prix, un mono-coup en calibre 12 est plus approprié et plus fiable dans une situation de survie ou de défense. Sans parler de l'entretien, réellement fastidieux, mais aussi et surtout les risques d'humidité qui imposent pratiquement de tirer tout de suite après avoir rechargé. Non, je ne suis vraiment pas convaincu par de telles armes.

      Supprimer
    2. je trouve pas que se sois con d'avoir des armes à poudre noire.

      Vous pouvez en acquérir sans licence (juste pour la poudre) donc pas de déclaration, le cout est vraiment trés modeste, mais c'est vrai que niveau fiabilité, ça laisse un peu à désirer.
      J'ai un philadelphia derringer en cal 45, que je recommande à 100%, arme de poche, trés fiable, trés légère, trés puissante, et précise à 25 mètres (sans vouloir faire de pub bien sur)
      J'ai aussi un révolver en 44 qui demande plus d'entrainement au maniement, mais qui reste une trés bonne arme.

      Pour moi, les armes à poudre noire restent de trés bonne arme de défense personnelle.

      Supprimer
  3. Bon, je vais pinailler un peu sur les poudres noires, la finition inox du remington 1858 permet un entretien très simple, un lavage à l'eau savonneuse suffit, contrairement aux modèles classiques, bronzés ou jaspés, je n'ai noté aucun ou très peu de blocages du barillet suite à un éclat d'amorces coincés sur le rocher, contrairement au colt snubnose par exemple qui se bloque à quasi chaque tir... Ensuite pour l'humidité si les charges sont bien faites, on enduit le haut des chambres du barillet de graisses d'armes jusqu'à raz, on peut aussi couler de la paraffine sur les amorces, ce qui rend les charges totalement hermetiques, j'ai laissé un barillet chargé 3mois et tous les coups sont partis parfaitement, on peut acheter des barillets supplémentaires en pièces détachées et les charger à l'avance, changer de barillet prend moins de temps que recharger le barillet d'un revolver moderne. Et puis il existe plusieurs techniques pour préparer ses charges à l'avance, comme le système des cartouches papier, ou dans des tubes de cigarettes. Bien évidemment, compte tenu du fait qu'il peut très bien arriver qu'un coup ne parte pas pour x raison, il est périlleux de vouloir confier sa vie à ce genre de pétoire, mais qui sait? Si il ne me reste que ça... un plomb de .454 fait néanmoins très très mal. Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas le coup de la paraffine sur les amorces, j'essayerais.
      Les armes à poudre noire de fabrication récente sont fiable, tan qu'elles sont bien rechargé.

      Supprimer
    2. Bien vu Mirador. On peut discutailler sur les "poudres noires"... mais finalement, faute de mieux on fait avec ce qu'on peut avoir -encore- sans formalité. Donc un bon "44" fera l'affaire pour peu qu'on s'applique. Pour quoi faire diront les sceptiques? se défendre sur sa propriété pardi! pas pour affronter une division blindée, ni une armada de Kalashnikov! un fusil à poudre noire genre calibre "58" sera dévastateur à 100m... un seul coup bien placé vaut mieux que deux ratés! et six coup de 44 à 2g de PN "fume" son cloporte mieux qu'un 38SPL.

      Le 1858 (inox) est un must. Les cheminées bien cloisonnées de chaque chambre évitent le blocage du mécanisme par les résidus d'amorce (un classique du genre) mais pour ce qui est du Derringer Philadelphia en 45 sa précision à 25m (hello Reinho01) n'a pas d'importance, c'est fait pour tirer à bout portant (0 à 3m) pas pour la compète :-) ne le prend pas mal ami. A propos d'arme d'épaule à PN il y a du cal. 20 et 12 en juxtaposé sauf erreur. Avantages? ça fait le boulot, et c'est libre! Inconvénients? ceux de la PN... on en a déjà presque tout dit. Mais "faute de grives on mange des merles"! Et voilà, avec un 44 PN vous êtes sur la liste des terroristes en puissance! on vit une époque formidable... (Chibani)

      Supprimer
    3. Pas de problème Chibani, je suis tout à fais ouvert aux critiques constructives.
      Je voudrais préciser que mon avis sur la survie, est qu'elle dois être opérationnelle, c'est à dire dans un esprit de résistance (survivre au chaos = supprimer l'élément qui créé le chaos),
      c'est pour ça que je préconise le 308win, même si j'admet toutes les compétences d'une bonne 22lr (j'en ai deux, et en suis trés content), mais on peut difficilement comparer une carabine qui tir à 100 mètre avec une autre qui tire à 800, comme tu la dis, tout dépendra des facteurs comme l'entrainement, de la situation, du besoin de portée, de l'élément à détruire (ennemis en tee-shirt, militaire en pare balle, gibier...) etc etc...

      Pour les munitions, si je préconise le 40sw par rapport au 9mm, c'est surtout au fait que le 9mm n'est plus disponible en munition anti-personnel (qu'on appel aussi à fragmentation ou encore la fameuse "dum-dum") le 40sw sera pas beaucoup plus couteuse, reste quand même facile à se procurer, bien plus puissante pour compenser le manque de puissance d'une 9mm à tète blindée et sera aussi légère avec peu de recul (glock 23 compact par exemple)

      Supprimer
    4. Si c'est ton choix et que tu le maîtrises... je ne suis pas à ta place. 308 pour la mune dispo depuis peu, oui. Mais on peut aussi piocher dans le 7-08 et même le .243. Tout dépends de la situation dans laquelle tu raisonnes. Dans la survie on cherche à... survivre! pas à refaire le monde. Sauver sa peau, celle des siens est déjà un gros turbin dont on n'est pas sûr de sortir vivant. On s'y emploie quand même. N'importe quel calibre vaut toujours mieux que rien. Et si on ne bouge pas de son chez-soit, le poids aura moins d'importance. Un 45 sous la main sera le bienvenu... et le bon vieux .357 aussi, avec le 12 qui dormait dans un placard. J'ai expliqué une option sur le choix d'une seule arme si je ne devais qu'en emporter qu'une. C'est pas une vérité révélée, juste la mienne. Va pour la .308 si tu en as l'usage et la maîtrise.

      Supprimer
    5. Je choisis le 308win plutôt que le 243 pour des raisons très simple... beaucoup plus précise, beaucoup moins couteuse, beaucoup plus puissante, munitions bien plus variés, donc, bien plus polyvalente, possibilités d'avoir des munitions militaire, rechargement plus facile...possibilité d'en récupérer sur un militaire décédé (jvais ptéte un peu loin là... bref) etc...

      seul point négatif, munitions un peu plus lourde à transporter en grande quantité.

      Si je ne devais prendre qu'une seule arme... Sako tikka t3 en 308win. Avec munitions faible capacités balistiques pour chasser à courte distance, munitions perforante pour de l'anti matériel, munitions à haut coefficient balistique pour garder mes distances.
      Et en deuxième choix, fusil cal 12, plomb 4/0

      Supprimer
    6. reinho01
      les possibilité d'avoir de la mune 308 de surplus, variée et tout et tout qui va bien... "c'est maintenant"! ;-)

      Supprimer
  4. Salut,les brenneke et slug dans un pompe à canon rayé sont déconseillées car l'emplombage du canon est garantit dû à la rotation inverse des ailettes de l'ogive par rapport au sens de rotation des rayures du canon. Pour la CAP comme le Mav88, les cartouches "fier" ou "sauvestre" sont de loin les meilleurs munitions avec un bon groupement à 100m et même au delà.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Méa culpa; les brenneke et slug ont bien le même sens de rotation que celui du canon. Mais mon fichu canon à tendance à s'emplombé rapidement avec ces munitions... Je comprends pas.

      Supprimer
  5. Salut à tous
    Je posséde un Baikal 12/70 que préconisez-vous comme munitions pour la défense personnelle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. chevrotines 9 grains

      Supprimer
    2. Oui, et plombs 0, 2/0 ou bien 4/0
      Avec quelques balles sauvestre pour éventuellement démonter un moteur de camion, et c'est bon.

      Supprimer
  6. En ce qui me concerne:

    - Pistolet Browning en .22lr
    - Revolver Smith & Wesson .357 magnum
    - Carabine .22lr avec lunettes 9X50, modérateur de son, trépied
    - Kalash semi auto calibre OTAN , trépied, lunettes 9X40
    - Winchester 30X30
    - Semi auto calibre 12 éprouvé à 1300 bars
    10000 cartouches tous types.
    Voici voilou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu les tires ensembles (avec 12 bras?) :-) ou séparément? Si je compte bien, on n'a que deux bras... sauf Shiva. Tu as raison, tous les calibres que tu cites sont bons. Mais en mode "survie" tu prends quoi? quand tu ne peux emporter qu'un fusil et une arme de poing? quel choix fais-tu selon quelle polyvalence?
      (Chibani)

      Supprimer
  7. Les pin-up d'illustration ont du sérieux en mains : un Glock-17 9 para; une paire de Ruger Redhawk 44 Mag. et un genre de Barett en "50"...! Pffiouuu. Je me contenterai du Glock! mais j'apprécie les beaux joujoux et les nanas superbement calibrées qui vont avec! miam miam!

    Question calibre, chacun y va de ses préférences... ou de ce qu'il a. Il n'en demeure pas moins que le classique reste dans le "12", le "22" et le "9"... Pour aller plus loin avec assez de puissance un "222" fait assez bien le boulot (200m) mais j'oserai le 243 (6mm) qui assure jusqu'à 600m avec un peu de métier sans vous démonter l'épaule. Après c'est selon vos choix et vous ferez pour le mieux avec le matos dont vous disposez. Tout dépendra de la situation, si vous êtes en périmètre défensif réduit ou si vous devez crapahuter. Dans ce cas le poids sera votre premier ennemi. Une arme de poing en 22 et une carabine 222 semi-auto à crosse rabattable (pour pas s'emberlificoter avec une canne à pêche) une petite lunette à grossissement 3-9x40 maxi (on n'est pas astronome!) avec point rouge lumineux pour la pénombre... et surtout garder une bonne mobilité sans ployer sous la charge. Votre carabine de Bench-Rest qui pèse un âne mort restera utilement au coffre! :-)) Voilà, ce n'est qu'un avis, c'est vous qui voyez midi à votre porte. (Chibani)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que depuis septembre 2013, la meilleur carabine est le 7.62/51 otan.
      Munition de catégorie c, précise à 800m, 1000m pour une bonne munition, dans une bonne carabine, dans les mains d'un bon tireur.
      Trés facile à recharger, grand choix de munitions, trés peu couteux.
      Pour les armes de poing, maintenant que les munitions anti personnels sont désormais interdite aux civile (catégorie A) le 9mm à perdu de sa valeur, et je pense qu'il vaux mieux se tourner vers un bon colt 45 ou un modèle du genre (ruger 1911 par exemple) chambré en calibre 45 ACP, ou encore un 40s§w comme un smith et wesson 40 ou un p99 40sw.

      Supprimer
    2. Le 9mm n'a pas perdu de sa valeur; il est en catégorie B comme le colt 45, le 45 ACP, le 357 mag...

      Supprimer
    3. Ce n'ai pas se que je voulais dire. Le 9mm est devenue moins attractif, du fais qu'on ai plus le droit d'avoir des munitions à fragmentation.

      Supprimer
    4. Et les 9mm Fragmentation sont en catégorie A, les munitions classique (balles blindé) reste en catégorie B

      Supprimer
    5. On évitera les calibres "exotiques" comme l'excellent 40SW; le 10mm auto, ou le 357Sig... pour la simple disponibilité des munitions. L'efficace 45 aussi à cause du poids des munitions si l'on doit se déplacer avec un max de puissance de feu. Rester léger et mobile. Donc quoi? 22LR (à large spectre antibiotique haha) ou du 9para à mune vulnérante? (pointe creuse haute-vitesse) Que dire du classique et éprouvé 308en arme d'épaule? qu'on ne tire pas précis à 6 ou 800m sans pratique. C'est question de terrain, de circonstance, et de personne. Je ne crois pas qu'il existe une recette universelle. Chacun ses choix en fonction de x...ou y...
      Question : que choisiriez-vous si vous ne deviez emporter qu'une seule arme et ses munitions en quantité? (ma réponse : un 22LR en 6 pouces maxi qui tient même sous une chemise flottante (avec filetage et modérateur) rampé pour optique 4x dans une musette avec de quoi tenir une horde de chacals. Si vous préférez un Desert-Eagle... c'est vous qui voyez. (Chibani)

      Supprimer
    6. Chibani, vos commentaires sont toujours aussi pertinents. Je vois que nous sommes sur la même longueur d'onde... Merci de votre participation et de votre fidélité.

      Supprimer
    7. @Pierre Templar

      Mais de rien, c'est moi qui vous remercie pour la qualité, le sérieux, la diversité, la bonne tenue du Blog qui représente un gros boulot à alimenter! Et pour et retenir l'attention du lecteur, les pin-up sont les bienvenues! :-))

      Supprimer
  8. http://www.mwrforum.net/forums/showthread.php?t=52880

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,

    Dans une optique de defense du domicile, donc avec une arme devant etre prete en permanence, je m'interroge sur la capacite des armes avec chargeur.

    Est-ce qu'on peut laisser indefiniment des balles dans un chargeur sans que le ressort perdent son dynamisme ou que les douilles se mettent a coller le long de la paroi? Auquel cas, il se trouverait inutilisable le jour ou?

    Note: je n'en ai ausune idee. Ma question est purement speculative.

    Est-ce qu'il y a quelqu'un qui connaisse le materiel qui puisse me guider?

    Cordialement,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUI, vous pouvez laisser un chargeur plein pendant très longtemps, sans risque de perdre en dynamisme du ressort. Ceux qui prétendent le contraire se trompent, et n'ont sans doute pas l'expérience ou le recul pour le constater par eux-mêmes.
      Quand aux douillent qui collent (?), il suffit d'éviter l'humidité, ce qui est de toute façon un impératif pour les armes et munitions. Cordialement.

      Supprimer
    2. Bonjour,
      Navré je passe un peu par ici, j'ai découvert votre site et forum complètement par hasard. Je tairais ce que je fais et d'où je viens pour des raisons qui me sont propres. Je bosse à l'étranger, cependant, je suis licencié dans un club de tir et j'ai quelques armes en France catégorie B.
      Pour répondre directement à la question ci-dessus, il a déjà été répondu très justement qu'une légende laisse circuler l'idée qu'effectivement, lorsqu'un chargeur restait grailler trop longtemps, au bout d'un moment le ressort ne répondait plus et les cartouches restaient tout bêtement coincer au fond du magasin... En fait, c'est vrai pour ce qui concerne ce qui fait faussement la fierté de tant de monde, qui crient cocorico à tout bout de champ, pensant ce que racontent les médias sur la qualité du made in France (un peu trop sur fait, surtout lorsque ça se base sur d'énormes mensonges, mais passons) La critique est constructive, dire que tout est bon quand ça ne l'est pas, n'aide rien ni personne à progresser, pour preuve, notre industrie de l'armement n'est pas loin de l'extinction. Bref, pour en venir au chargeur, le famas, célèbre fusil d'assaut made in France, bonne arme malgré tout avec des qualités, mais hélas beaucoup de défauts, dont celui-là, qui est que le chargeur utilise un ressort en lamelles. Ce ressort, comme une fine lamelle de métal replier sur elle même, a tendance effectivement à se fatiguer et c'est même plutôt très rapide, pour en avoir fait la triste expérience. En revanche, tous les chargeurs modernes utilisent des matériaux bien plus moderne et j'ai laissé un chargeur charger 3 ans (en réalité, je l'avais laissé dans mon coffre en France coincer derrière des boites de cartouches, je revenais juste pour faire mes tirs pour renouveler mes autorisations) 3 ans au bas mot, lorsque j'ai changé de coffre, j'étais surpris parce que finalement il était sous mon nez en plus mais bon, je suis allé au stand et toutes les cartouches, 12, sont sortis sans l'ombre d'un plie de traviole.

      Supprimer
    3. Par contre, je vois parler du choix plus ou moins varié de cartouches, mais attention. Je parle là encore d'expérience personnelle mais, dont j'ai eu plus d'un écho confirmant que beaucoup de munitions bon marchés ne sont pas un choix pertinent. Je m'explique. Il y a plusieurs types de poudre, d'ogives, de douilles, d'amorces, etc. J'ai acheté un temps, pas mal de cartouches russes, Wolf, je ne sais pas si je peux le dire mais bon, c'est fait... Ces cartouches, fraiches, honnêtement, elles en valent bien d'autres. Douilles acier, amorçage berdan (donc avec 2 trous, certains prétendent qu'elles ne sont pas rechargeable, faux, on peut enlever l'amorce très facilement par pression hydraulique), etc. Par contre, attention, elles vieillissent très mal. Ayant des stocks de munitions parfois assez lourd, j'ai gardé ces cartouches plus d'un an. Et là, la cata... Environ une cartouche sur 5 avait un incident, à savoir généralement beaucoup de fumé, mauvaise combustion de la poudre et à l'arrivée, une ogive qui part de travers et qui perdait au moins 70% de sa puissance et de sa précision. Mais il y a pire, c'est que presque toutes ces cartouches éjectaient de la poudre bruler un peu partout, du fait du départ de coup plus lent. J'ai eu le visage brulé, bon faiblement, mais je portais des lunettes, sinon, je pense que j'aurai eu de graves brulures aux yeux. En mode survie, je pense que c'est un peu le truc à éviter.

      Supprimer
    4. Donc, faire du stock en prenant pas cher, à prohiber de toute urgence, au risque de perdre le dit stock, si ce n'est la vie faute d'une cartouche pourrit.
      Maintenant, j'ai eu des cartouches Remington Golden Saber, en 9MM, je ne dirais pas dans quelles circonstances l'arme s'est retrouvée enterré pendant un an et demi, chargeur plein. Le chargeur a rouillé, donc, la question du problème du ressort pour le coup... c'est secondaire mais à préciser que, si la tôle du chargeur était bouffé, le ressort lui est resté entier et à priori fonctionnel... Par contre les cartouches, après un an dans la terre en milieu humide et acide, elles ont toute fonctionné, sans fumé particulière, ni rien. Il doit même m'en rester encore une ou deux, depuis 2 ans encore, j'avoue je ne sais pas ce qu'il en est, mais je suis presque sûr qu'elle partirait aussi bien. Avec peut-être un peu moins de précision ou de puissance à l'arrivée mais, pas de quoi assurer un service après vente. Ce n'est pour autant pas à conseiller de garder autant ses cartouches et surtout dans un tel état mais, quand ça arrive, c'est toujours bon de voir quel matériel on a sous la main.
      Pour info, les golden saber en 9mm sont des pointes creuses, cartouches de défense, du moins, dans la réglementation US. En France de toutes façons, pour info, avant de pouvoir vous servir de votre arme dans le cadre de la légitime défense... pas tout d'suite ! J'ai vu un con de député qui était contre une révision des règles de légitime défense, à savoir que c'est tellement stricte et que ça entre dans un cadre tellement étroit que, ben ce n'est pas étonnant que la majorité des gens qui ont fait usage d'une arme en légitime défense se voit attribuer une peine de prison, quelques fois en sursit, mais de nombreuses fois, c'est du ferme. On en parle que trop peu, mais j'ai par exemple un cas qui me vient en tête parce que je l'ai soutenu, un type qui est intervenu sur un viol, il a défendu la dame, mais il a fait je crois 6 mois de prison parce qu'il a "agressé" le violeur et qu'il n'a pas respecté donc le cadre de la légitime défense, puisqu'il aurai dû cesser de frapper l’agresseur lorsque ce dernier a cessé son viol...
      C'est juste pour rappel. Maintenant, j'ai acheté il y a peu de temps, en France, des cartouches Hornady, expansive, qui vont en plus très bien en cible, cher, mais très bonne munition. Donc, l'histoire comme quoi les cartouches à fragmentation seraient en catégorie A... A vérifier, d'autant qu'une cartouche à proprement parler, à fragmentation, en 9mm... Je ne vois pas. A pointe creuse, oui, la golden saber est une très bonne munition, moins cher que la hornady, précise et qui garde une très bonne vélocité après avoir perforer un pare-brise (info fabricant) Personnellement, depuis que je connais la hornady, je ne jure plus que par elle mais, la golden saber n'a pas à pâlir de ses performances.

      Supprimer
    5. Par ailleurs, avant de chercher quel type d'arme vous auriez besoin, il faudrait peut-être déjà chercher à savoir... pour faire quoi ? Si on parle d'un état post apocalyptique, vous risquez de ne pas croiser grand monde, déjà... Le choix d'une arme s'orienter donc plus vers un moyen de chasser, non ? Si on parle de zombies, puisque c'est une théorie prise tout autant au sérieux, là c'est une autre affaire. Mais bon, pour faire le choix entre 2... Alors, l'idée de devoir choisir une arme pour partir, est-ce déjà une bonne idée, de vouloir partir ? Quitter un lieu que vous connaissez, avec de quoi vivre, etc. Quitter ce lieu pour se lancer à l'aventure, de ce que je connais du survivalisme US, qui était le seul que je connaissais avant de découvrir votre site, il est vivement conseillé au contraire de ne pas quitter son milieu de vie. De se faire le plus discret possible et de se couper plus ou moins du monde extérieur en se barricadant. Ce qui à mon avis est le meilleur conseil, à condition de ne pas se trouver dans l'oeil du cyclone, l'idéal étant une maison de campagne, assez isolé, qui serait préférable à un appartement en plein centre ville, par exemple. Après tout est relatif. Mais, il me semble malgré tout bien plus pertinent de n'avoir que la porte de son appartement à surveiller, plutôt que de se lancer au milieu de la foule d'où le danger peut venir de 360°. Parce que dans un tel cas, soyez sûr d'une chose, jamais vous ne pourrez transporter assez d'armes et de munitions pour vous protéger à long terme. A moins de savoir exactement où vous aller... Et encore !
      J'ai vu que l'on parlait de beaucoup d'armes à feu et j'adore les armes. Mais, d'un point de vue strictement pratique, je n'ai jamais vu parler d'une arme qui devrait pourtant faire partie de tous les kit de survie, un poignard. Pas besoin de munition, ça sert à des tonnes de choses, de la défense au bricolage.

      Supprimer
    6. En France, navré de le dire mais, nous n'avons pas la moindre culture de l'auto défense. On a parlé de revolvers, de pistolet... Mais, ce ne sont que des outils. Un revolvers, à mon avis, c'est une arme lourde, avec beaucoup de recule, puissante, peu endurante. Qui plus est, elle fatigue vite son porteur, je ne parle pas du poids, mais de son fonctionnement. Et oui, vous aurez à chaque coup l'obligation de tirer sur une détente qui est quand même rude et dure. Pas de simple action sur un revolver. Donc une détente plus longue, recharger un revolver, ça a été dit, mais c'est une action qui prend du temps. Malgré tout, un tir de défense est un tir de neutralisation. On ne cherche pas à tuer, mais à neutraliser un agresseur le plus rapidement possible, afin que l'agression en elle même ne cesse. Votre but, en tant que survivant post apocalyptique, va être de vous économiser à tous les niveaux. Pour moi, il est plus qu'évident qu'une balle du type hornady ou golden saber, des munitions spéciales défense, étudiés dans ce sens, sont on ne peut plus indiqués. Pourquoi, parce que, que vous preniez du 44 ou du 357 magnum, chose que l'on ignore totalement en France, une balle de guerre est faite pour blesser, en traversant le corps de la personne, ce qui occasionne moins de dégât. J'entends souvent les médiats parler d'arme de guerre, terme repris par tous ceux qui veulent se donner un genre, arme de guerre ça fait bien. Sauf que, vous remontez à environ 150 ans, une arme de guerre c'était un sabre ou un arc et des flèches... Aucune convention ne dit explicitement qu'une arme de guerre est ce que les médiats principalement, mais hélas aussi la réglementation française de merde, désolé mais, pour moi c'est ce qu'elle est, reprennent en boucle.Par contre, une convention a été signé en 1900 ou 1901, désolé pour les puristes. Cette convention reprend justement les termes de munition expansive dans le corps humain et en banni l'usage sur les champs de bataille. Voilà ce que dit la convention et, de ce fait, les balles de type FMJ ou totalement blindé, sont devenu des balles de guerre. Mais ces munitions pouvant être tirer par n'importe quel arme, de n'importe quel calibre... Ne fait pas d'une arme spécialement en 5.56 ou 308 (5,56 ou 223 remington qui plus est, étant un calibre qui n'existait pas en 1900, tout comme le 9mm Parabellum) un arme de guerre. Pour preuve, le calibre 308 est aujourd'hui passé en catégorie C, non ? Donc de première catégorie, à la cinquième.
      Désolé je suis long et certains auront peut-être perdu le fil mais, j'aime que les choses soient clair et précise.

      Supprimer
    7. Pour un tir de défense, il est vrai que généralement, c'est un acte de courte portée, court dans le temps, mais aussi généralement très intense et sous le coup de la surprise. J'ai vu marqué que, pistolet ou revolver, il n'était pas nécessaire d'avoir à tirer 36 coups pour toucher une cible.. C'est vrai sur un stand de tir. Ça l'est beaucoup moins dans un tir de défense. N'oubliez pas qu'un agresseur arrive rarement pile poils par devant, bien éclairé, en vous ayant envoyé 3 jours à l'avance une invitation avec accusé de réception... Il va surgir de préférence au moment où vous vous y attendrez le moins, du coin le plus pourrit, au moment le moins opportun pour vous, bref, lui aussi, il sait qu'il n'aura qu'une seule chance de vous avoir, il va donc mettre tous les atouts de son côté. Par ailleurs, d'après des stat US, si ça intéresse je rechercherais la source, mais il est fréquent que lors de l'usage d'une arme à feu, en défense ou en agression, plusieurs dizaines de cartouches soient tirés, mais que seulement deux ou trois impacts soient relevés sur la victime. Même un tireur très expérimenté en tir de défense ne fera JAMAIS mouche à la première cartouche, à moins d'un coup de chance de malade...
      J'ai vu également plusieurs fois le choix d'une lunette... Attention à ça. La lunette, très bien quand on est relaxe. En tir de défense, c'est pire que tout. D'une, la lunette est généralement réglé à 100, 200, voir 300 ou 400m sur un gros calibre. Hors, une balle a une courbe. A quelques metres, vous auriez vite fait de louper votre cible, en supposant que vous ayez le temps d'épauler, ce que, croyez moi, l'autre en face ne vous laissera pas faire. En défense, on favorise le tir instinctif. Donc, sans épauler. Par ailleurs, une lunette a cet agassant effet de réduire le champ de vision, si vous cherchez votre cible, ben, ne cherchez plus, laissez vous percer la peau, ça sera un gain de temps pour tout le monde. Donc lunette sur l'arme, ok pourquoi pas, mais oubliez l'idée d'épauler si jamais vous sentez une menace parce que le temps que vous le repériez dans la lunette, vous seriez déjà transformer en passoire avant même de savoir d'où viennent les tirs.

      Supprimer
    8. Enfin, et après promis j'arrête... Le coup de la 22lr subsonique avec silencieux. Est-ce que beaucoup en ont déjà utilisé ? Entre le départ du coup et l'arrivée de la balle en cible, il s'écoule facilement 2 à 3 secondes à 50m. Si si, faites le test, très facile à savoir parce que, si le silencieux est effectivement très efficace sur ce type de configuration, on entend que le mécanisme et... quelques instant après, on entend la balle frapper la cible. Donc, sur une cible en mouvement, et encore une fois arrêtez de croire que le mec en face va attendre que vous lui mettiez une prune pile entre les deux yeux, pour un tireur expérimenter déjà, le tir sur une cible en mouvement est difficile. Pour un novice, n'essayez même pas, vous gâcheriez vos munitions...
      Lorsque votre cible est à terre, partez toujours du principe qu'elle peut encore se reprendre et se relever, qu'elle est très probablement accompagné. Donc, en cas de tir de défense, le but est avant tout de couvrir sa fuite. Rompre le contact en intimidant son adversaire, lui faire baisser la tête, voilà ce qu'il vous faudra faire, donc, revolver c'est bien, mais là vous aurez besoin surtout d'arroser. Pour ceux qui ont des familles, c'est d'autant plus vrai, couvrir la fuite d'une personne ok, mais si on est 4 ou 5, il faut de la réserve pour couvrir les autres. Votre femme et vos gamins ne sont pas une unité de combat.
      Contact, tir d'intimidation, rupture, retraite, couverture. Voilà ce à quoi, vraisemblablement, vous serez confronté dans un scénario à peu près réaliste. Le tout est d'espérer que vous ne vous retrouverez pas non plus au milieu d'une horde de malades armés jusqu'aux dents, en France, vous pourriez bien être le seul à avoir plusieurs armes dans votre coin. Alors, si je passe les branquignols des cités, mais là c'est de la spéculation, le but sera de faire vos petites histoires le plus discrètement que possible. Au premier tir, la furtivité est compromise, que vous ayez un silencieux ou non, quand on va voir le plomb tomber, ça va commencer à s'agiter, le coup du silencieux c'est pour les james bond en herbe ça, quand on a le temps, sur une cible isolé et immobile...
      Le 12, bonne arme, courant et puis, on prend ce qu'on a sous la main.
      Ce n'est que mon point de vue ceci étant...

      Supprimer
    9. Génial, ben désolé j'ai dû couper mon message, j'espère qu'il apparaitra dans l'ordre et en entier...
      Encore navré si c'est long...

      Supprimer
  10. Mon armement de survie:

    - SIG Sauer P226 9mm Para ; en hostler vertical côté gauche.
    - SIG Sauer P220 .45 ACP ; à la ceinture côté droit.
    - RUGER SR-762 7.62x39 ; avec RedDot (un genre d'AR-15), portée en bandoulière.
    - MOSSBERG 590A1 12 GA ; dans mes mains!

    7 kilo de munitions variées.

    Bonne survie à tous!

    (Olaf)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso j ai pour ma propre défense;
      - fusil Mosin Nagant sniper calibre 7,62*54r
      - Colt 1911 calibre .45 acp
      Pour moi c est amplement suffisant

      Supprimer
    2. et c'est déjà pas mal

      Supprimer
  11. bonjour,

    je sais que pour le 9mn, seulement 1000 cartouches sont autorisées par an, est ce que pour le 45 ACP c'est pareil ? j'ai cherché sur le net sans trouver...

    Merci

    Fred

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Idem c'est de la catégorie B mais rien n'empeche de recharger

      Cordialement

      Supprimer
  12. Bonsoir à tous!
    Entièrement ok avec l'article de fond concernant le choix d'une 22 LR! Avec une bonne lunette, c'est une arme redoutable et contrairement à ce qui est parfois dit, je peux vous assurer que des CCI mini-mag ou des stingers ne sont pas des gadgets!
    Une cz 455 entre les mains d'un tireur moyen fera de gros dégâts! Bien sûr, il ne s'agit pas là d'une arme d'assaut; elle n'en a pas le pouvoir stoppant ! En revance, à 100 mètres le pomelo prendra un 10/10! Ce qui est amplement suffisant dans le cadre d'une guerre civile : attente défensive! Et pour la défense rapprochée (je ne suis pas fervent d'armes de poing) vous allez peut-être rire mais je vous garantis qu'un bon 410 magnum avec des balles en winchester à 560 m/S en VO ça décoiffe! Arme de la copine! Pour ma part, j'opterai prochainement pour un BaÏkal 155 (arme indestructible!) avec rallonge de magasin et ce sera tout...Et déjà presque trop...Si obligé de fuir de chez soi...Rester au maximum "léger" est atout indéniable dans ces conditions.
    Être péremptoire n'est pas mon but! Participer, oui!

    RépondreSupprimer
  13. Encas de fuite, surtout en cas de départ précipité, nous n'aurons pas le temps d'emporter grand chose. Une petite arme de poing facile à dissimuler, pour ceux qui en ont une.
    Elle servira d'avantage à se rassurer qu'a autre chose, du moins au milieu d'un tas de gens qui n'aurons qu'une idée, se tirer d'affaire.
    En revanche il faudra toujours craindre les opportunistes en tous genres.
    Lors de l'ouragan Katrina aux u.s.a., il semblerais d'.après certains sites internet, que la police aurait désarmés les évacués. Ce n'était peut-être pas généralisé mais, il y a eu des cas.
    La aussi, ont-ils (la police) agit sur ordre ou, s'agissait-ils d'opportunistes profitant du chaos pour s'armer à bon prix?
    D'où l'intérêt d'être prudent même lors d'une évacuation, rien d'apparent, pas de vantardise auprès des autres etc...

    Christian Mastio.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part, en cas de fuite, je préconise un bon VTT (silencieux par nature) qui peut permettre d'éviter des barrages tenus par les barbares (et ce terme, alors, englobera toutes ethnies!...Malheureusement), un sac à dos (contenant l'indispensable, le plus lourd toujours en haut pour ne pas fatiguer trop vite) toujours prêt...Et son fidèle 12...Je pense, aux yeux de certains, passer pour un parano en donnant le conseil suivant: ne vous fiez à personne d'autre qu'aux membres de votre tribu! N'accordez aucune confiance à ceux qui voudraient vous faire évacuer! N'oubliez pas les malheureux évacués vers les camps de la mort! Ce fut, certes, une grande évacuation! Restez aussi discrets que possible, si vous avez une "grande gueule", apprenez à ne pas l'ouvrir! Accorderiez-vous votre confiance à des gens représentant l'ordre? Quel ordre? Celui par lequel nous avons été conduit au désastre d'une guerre civile?
      Ok avec toi Anonyme (c'est déjà une belle prudence, moi c'est Dupont Le Français)

      Supprimer
    2. Je suis pas sur que le plus lourd soit à mettre en haut du sac à dos ; ça ne fait que remonter ton centre de gravité, et si comme tu le dis tu fréquentes plutôt les sentiers isolés, éviter de se tordre une cheville me semble plus qu'important !

      Supprimer
  14. La nous sommes d'accord cricrivdb, le vtt est silencieux mais, pour les déplacement il faudra impérativement connaître tous chemins et itinéraires du coin. (Prévoir une carte d'état major de la région, et,de préférence un "point de chute" avec quelques vivres) D'où l'intérêt de se déplacer régulièrement autour de chez soit. Vos conseils sont judicieux, on ferme sa grande gueule et on y va! Quand à la confiance... Je n'ai plus confiance en personne, de toute façon quand les gens sont jetés sur les routes, sans repaires, la trouille et le ventre vide...

    Christian Mastio.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok avec toi, l'ami! Je prépare tout cela doucement (finances!). Mais tu te trompes Christian, pour avoir vécu certaines situations pour le moins difficiles, je t'assure que même s'ils sont rares, tu peux trouver des personnes aux qualités humanistes certaines! Ce peuvent être aussi des gens égarés lors de la guerre civile! Parfois, certains hommes et, le plus souvent des femmes, ont le ressort qui se retend après un gros choc! Mais surtout, surtout fuis comme la peste ceux qui te parleraient d' "amour universel" ! Tu peux être certain qu'à la moindre trouille ils te planteraient sans souci de ce qu'il pourrait t'advenir! Ainsi que je le disais à Lino, seul, tu es voué au désastre! Personne ne peut soutenir une guerre civile sans compagnons de qualité! Nous avons tous besoin de sommeil (qui monte la garde pendant ce temps?), si nous sommes malades, ne serait-ce qu'un rhume costaud, comment faire une visée avec les yeux larmoyants, un état fébrile? Rambo à Hollywood!. Je ne sais si tu as des enfants et si tu en as, en âge de comprendre, il te faudra alors leur inculquer les dures lois de la survie et qu'ils soient eux aussi capables de faire feu pour ta petite tribu, leur petite tribu!
      N'étant pas un flingueur, par nature, mon principe de vie est le suivant: "la pire chose qu'un homme puisse faire, c'est d'obliger un autre à le tuer".
      C'est pourquoi dans d'autres posts, je parle de défense, uniquement de défense! Mais pour moi-même, ma petite tribu (dont ma princesse toutounette), je tuerai sans hésitation!
      Une carte d'état major est bien sûr indispensable, accompagnée d'une excellente boussole!
      J'ai cette très grande chance de vivre dans les Landes et là, crois-le, il y a de quoi se planquer et donc se protéger efficacement! Les forêts, les milliers de kms de pistes...Tu auras tout compris! Et les Landes étant essentiellement rurales, les paysans ont tous des provisions. Ce ne sont donc pas eux (du moins en principe) qui viendront te buter pour ta bouffe!
      Si tu le peux, fais comme moi, entasse sardines à l'huile,Huile d'olive (bouteille en verre), différentes conserves, lait concentré sucré (riche en énergie), café (mon gros pêché!), etc, etc...Et surtout ne montre pas tes provisions..Au fait, pour le VTT, prévoir des pneus anti-crevaisons!
      A bientôt l'ami!

      Supprimer
  15. Je voudrais juste préciser, concernant la fiabilité des révolvers par rapport aux pistolets, qu'un barillet, et tout le mécanisme qui permet d'aligner chaque chambre pile en face du canon, c'est autrement plus sensible et "fragile" qu'un pistolet moderne type Glock.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas d'accord , un revolver est plus fiable qu'un pistolet , sur un pistolet la cartouche fait long feu , pas de réarmement , en plus les glissières dans le sable c'est le bocage assuré , par contre avec un revolver si une cartouche part pas on peut tirer la seconde ! je fais du tir au armes de point depuis 1974 et je détiens tout ce type d'armes et je recharge !

      Supprimer
    2. D'accord avec ça.

      Partez du principe que, concernant le matos résilient, plus c'est basique, moins le système d'armement et de tir est complexe, et plus ce sera fiable en situation dégradée.

      Exemple ; ordre de fiabilité (du meilleur au pire) d'un calibre 12 :

      1/ Juxtaposé / superposé
      2/ système à pompe
      3/ semi-automatique

      Pour une arme de poing, c'est :

      1/ revolver
      2/ Pistolet semi-automatique

      On parle ici de résilience, d'arme que vous emmèneriez pour traverser l'Amazonie, par exemple.

      Et, bien entendu, plus vous ajoutez des gadgets sur votre arme (point rouge avec pile, lampe tactique, et les risques de déréglages de tout ça), moins vous la rendez fiable sur le long terme.

      Supprimer
    3. Tout a fait d'accord , moi j'emporterais en premier un 222R genre ruger mini 14 avec chargeur dix coups , puissance de feu importante , cartouches ne prenant pas beaucoup de place et cartouches d'une bonne puissance et fiable comme le FAMAS et autre fusil semi auto de guerre et aussi un revolver en 357 Mag

      Supprimer
  16. un scorpion evo 3 en 9 para, un sig 556 patrol en 223,un cz 75 comba 9 para
    une cz 556 en 22lr canon lourd ,et une Steyr en 308 on ne sait jamais......

    RépondreSupprimer
  17. D'accord, mais ça fait un sacré budget, non ?

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour a toutes et tous ...

    Si il ne devait y en avoir qu'une ...un cal 12 pompe rayé ( ou lisse en K2KK y'aura plus grand monde pour vérifier)canon 47cms tout acier , alimenté en balle ( slug , brenneke , balle flèche) . En défense a domicile de toute manière a 3 mètres , balle ou grenaille l'effet et quasiment le même ....vous risquez de faire un très grostrou dans la personne en face . La pénétration n'est pas la même mais ça se finit a l'identique ... RIP
    En cas de stress il est impossible viser , le tir se fait au jugé et instinctivement on pointe la partie la plus "grosse " du corps adverse c.a.d le torse.
    Alors la théorie genre vise les pieds, la couille droite ou la tète ne tient pas une seconde . En cas d'agression a domicile déja t'aura du mal a pas te pisser dessus ....Et tu tirera presque en convulsant de trouille ...Pourquoi ? Parce que les 99% d'entre nous n'ont jamais tiré sur un être humain ou même un simple lapin !!!!

    Le 9 para , le 45 acp ne peuvent pas rivalier en terme de puissance d'arrêt avec un 12 . surtout a des distance faibles ( inf a 5 mètres ) . Par contre il faut avouer qu'une arme de poing est plus maniable dans un domicile .

    Concernant la survie , il faudra virer végétarien mais le 12 permettra de chasser pour apporter un peut de protéine animale a la maison .
    Une carabine 22lr pourra etre un complément intéressant surtout avec un modérateur de son pour du petit gibier pour le cas ou le 12 est trop bruyant .

    Et pour ceux qui voient loin une arme de poing est un plus . Inutile de porter un 44mag .... un 22lr , .32acp sont soft , peu de recul adaptés pour la défense ( pour moi) mais si on cherche la puissance d'arrèt bah ...9para et 45 acp .
    De toute manière avec une arme de poing la tendance est de vider le chargeur ( de trouille encore une fois )
    Perso je choisirai ( j'ai pas encore ) un 22 lr pour etre cohérent au niveau munition ' avec la carabine) et si j'ai vraiment de l'argent un 9mm .

    De toute manière quand on se retrouve en face d'une arme , on s'en fout du calibre , on ne fait pas le malin et on prie pour que l'abruti qui tient le flingue ne soit pas atteint de spasmophilie !!!!!
    La plus grande victoire d'une arme c'est quand on a pas besoin d'appuyer sur la gachette et que l'agresseur , le voleur ou autre se barre . Dans le contexte du grand KK il faudra probablement appuyer plus souvent mais aujourd'hui bien souvent rien que le bruit de la culasse chambrant une balle est dissuasif .

    Maintenant en cas d'attaque de zombie ( ce terme m'a toujours fait marrer ...) une arme auto ou semi auto en .308 ou en .223 est un plus .

    Excusez du désordre de la prose mais j'ai pas eu le temps de faire un brouillon

    Signé Osefnoj

    RépondreSupprimer
  19. Concernant les prix .... un pompe rayé va de 400€ a 1000€ environ .Concernant les cartouches cela va d'environ 6€ la boite de 25 en grenaille 7.5 trap jusqu'a ...beaucoup plus genre 40€ les 5 remington copper solid ( balles)....Mais des balles slug on en trouve aussi a 99€ les 100 . Une 22LR coute environ 250 € ( jusqu'a plusieurs milliers d'€) et les balles de 2.60€ les 50 ( commandées par 1000) a 26€ les 50 ( commandée a la boite de 50 )
    Un 22lr en arme de poing coute environ de 250 € (occasion) jusqu'a 1000€ ( des armes match) et en moyenne 500€
    Un 9mm para coute environ entre 500€ et 1500€ et pareil pour le 45 acp . Mais le prix de la munition en 9para est beaucoup plus modeste que le 45 acp. (environ 13€ les 50 en 9 para ) ( prix au 1er janvier 2016)
    Après le budget ca dépend si tu veux 500 ou 1000 ou 1000000 de cartouches par calibre ( législation 1000 max par arme ) et aussi , pour avoir le droit de détenir des armes de poings , le prix de ta licence de tir et de ta conso annuelle de munition . Car maintenant certains club de tir ne se mouchent pas avec le coude ..... 200€ a l'année + un droit d'entrée

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour à tous,

    J'ai besoin d'un petit conseil côté arme de poing parce qu'entre tout ce que je lis, que l'on me conseille... et bien c'est le néant pour moi !!!

    Alors, j'en ai un qui m'a conseillée un Taurus 608CP 357 Magnum (heu, je ne suis pas l'inspecteur Harry !!!)
    Un autre, je ne sais plus quoi mais en regardant sur internet (heu, je ne suis pas dans un western, je ne vais pas cacher mon arme dans un porte-jarretelle !!!)

    Bref les deux dernières dont on m'a parlée sont :

    - Glock 17
    - Walther CCP 9 mm

    Autant c'était facile de choisir le Baïkal Coach Gun, autant l'arme de poing... ouille !!!

    NB : je suis une crevette, ne venez pas avec une arme qui me fera reculer de 20 mètres en arrière, une crosse que mes deux mains n'arrivent même pas à tenir... une arme légère et pour laquelle les munitions sont accessibles !!! (ne venez pas non plus avec une fabrication artisanale de munitions, je bricole beaucoup de choses mais les cartouches ne sont pas dans mes cordes pour le moment !).

    Merci par avance.

    Bien à vous,
    Mirabelle

    PS : les armureries : pas à proximité et je préfère avoir déjà des avis avant de me lancer pour l'arme de poing... parce qu'une nana qui débarque, ni connaissant rien... ben c'est l'aubaine pour certains !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Glock 17 sans contest ,la championne française de tir de combat utilise cette arme et ce n'est pas swarzi loin de là,allez chez l'armurier et prendre en main l'une et l'autre arme après les perfs se valent mais le glock est plus léger pas beau mais hyper costaud

      Supprimer
    2. re précision je suppose qu'il s'agit du ppk et pas du ppx le premier est plus ancien , la détente est très bonne sur le ppx,l'intéret du glock chargeur de trente en option (si on peut en avoir) s'assurer pour le walther qu'il s'agit d'une vraie fabrication allemande et pas le sous produit qui porte aussi le même non ,eviter chez Glock les générations 4 (problème de détente sur certains)

      Supprimer
    3. bonjour
      Sincèrement tout ce qui est en 9mm parabellum (ou 9 para, 9 luger ...c'est la même chose) est domesticable par les hommes comme les femmes . Le glock est un bon choix en terme de fiabilité et d'arme anti bavure .... mais sa détente est longue .... vraiment spéciale ! Mais elle ne te laissera jamais tomber
      Je suis plus pour un cz75 , qui est fiable mais qui a une détente plus ....traditionnelle ! Whalter , jamais essayé .
      Pas de 357 dans le cadre de la survie ! C'est sur c'est un bon calibre mais moins répandu que le 9 para ,et beaucoup plus péchu . Mais l'avantage du 357 c'est que tu peu tirer de .38 . Le .38 est doux très doux , trop doux car a peine plus péchu qu'un 22 lr . A mon sens , comme tu/vous a l'air d'une femme energique ' malgré un physique de crevette ) un 9 para est le bon choix , et pour savoir ce que tu aime , club de tir et il y aura plein de matous qui te prêterons leur arme pour que tu esssayes. Car il faut essayer .... De 500 a 800 € , tu n'a pas le droit a l'erreur .... Et les balles en 9 para ne sont pas cher et encore moins si tu recharges. Bonne chance dans ta quête

      osefnoj

      Supprimer
    4. précisez Whalter PPQ ou PPx ent tout si c'est de l'Umarex c'est de la daube il faut du Recht . Glock plus léger très costaud ,matériel éprouvé détente plus dure que le Walther mais possibilité de chargeur 30 coups.Voir les écarts de prix et la prise en main;conviennent l'un comme l'autre a une femme ,le walther est plus précis en 7 pouces qu'en 5 évietr les Glock évolution 3 et 4

      Supprimer
    5. @ Janus & Osefnoj,

      Je vous remercie beaucoup pour vos explications. Je vais me limiter à deux modèles (Glock et CZ75) et en faire l'essai pour savoir lequel me convient au mieux.

      Le Whalter est un Recht. Merci pour la précision du 7 pouces.

      Le Glock sans le savoir, j'avais compris qu'il devait y avoir un souci avec les générations 3 et 4. Trop veulent s'en débarrasser (mauvais signe). Je n'y connais rien mais les lois commerciales si.

      Bon reste plus qu'à passer la licence de tir et acquérir une armoire à armes.

      Merci encore.

      Bien à vous,
      Mirabelle

      PS : je ne mords pas si l'on me tutoie... je pince juste ! (je plaisante).



      Supprimer
    6. AÏEUUHHH !!! D'après quelques potes au stand ( la fameuse "radio stand" ) le glock gen 4 aurait , je dis bien aurait, plus de soucis . Mais ma constatation perso c'est que c'est plus la détente très spéciale qui gène , surtout si la personne a eu une autre arme avant qui n'était pas un glock .
      Et puis concernant la longueur du canon ...entre 4pouces et 5 pouce 1/2 c'est bien ( 80% des armes de poing) .
      Autre détail le glock est léger (G17 environ 650grammes sans etre chargé ) et forcément on prend un recul plus vif, plus "sec" tandis que le cz75 pèse environ 950 grammes ( a vide )et c'est un peu plus doux quand le coup part ...
      Maintenant comme je l'ai dis ...faut essayer et ne pas écouter les ragots sur la précision , fiabilité etc .... On ne sait pas comment les armes défectueuses on été soignées dans leur utilisation ... Charge ++ ou nettoyage négligé ou autre ... Et puis un changement de percuteur (ou de ressort) c'est pas un truc dur a faire quitte a ce que quelqu'un te montre le désossage de ton arme 2 ou 3 fois jusqu'a temps que tu y arrives ( Aïe..j'ai tutoyé !!)

      Osefnoj

      Supprimer
    7. Tout a fait vrai,enfin si on peut éviter de mettre les mains dans le cambouis c'est mieux ( pour le glauque changement de connecteur) vérifier lequel peut être tiré des deux mains sans difficultés (exemple d'une défense avec une main inutilisable) et les différents holsters disponibles

      Supprimer
    8. Oups.. je pincerais à un autre endroit la prochaine fois !

      En fait c'est comme une voiture... faire attention à la première voir seconde main (le papy qui va faire patiner son embrayage ou la nana qui va faire "craquer" la boîte de vitesse !!!).

      Je prends note des conseils concernant le nettoyage négligé etc... en général, j'observe beaucoup avant de me fier, je me trompe rarement sur les gens (les gens soigneux avec leur matériel, etc... ). Je me fais rarement prendre pour une lapine de 6 semaines auquel cas il est préférable de ne plus être sur mon chemin !

      De toutes les façons mon choix s'orientera vers l'arme que je maîtriserais au mieux dès sa première prise en main (que ce soit niveau tirs/démontage/nettoyage/utilisation etc).

      Merci beaucoup.

      Bien à vous
      Mirabelle

      Supprimer
  21. Bonjour Toutes et Tous, J'ai une question concernant le " fusil de chasse/défense " Je voudrais avoir vôtre avis sur les répliques du Winchester 1887 Calibre 12, avec levier de sous garde, magasin tubulaire de 7 Cartouches. On peut dire 7+2, car sans danger, une fois les 7 mises dans le magasin, on en rajoute 1 sur l'élévateur et une dans la chambre. En maintenant et accompagnant le chien jusqu'à l'abattu, ça donne une bonne autonomie. Le geste de réarmement doit être énergique pour que la douille/étui soit éjecté sans problème. Favoriser les cartouches de 65 mm de longueur. Je me permet de mettre un lien : https://youtu.be/P8MuRFfo_yQ. C'est aux Spécialistes Survie que je pose ma question . SVP///MERCI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour ,et quelle est la question ? il y a eu un article dèjà sur cette arme cordialement

      Supprimer
    2. Oui, j'ai enfin vu !!!! Merci Janus !!
      Cordialement
      REM

      Supprimer
  22. Bonsoir,
    J'ai choisi mon armement qui est le suivant:
    -Tikka T3X CPR, cal 308 Win
    -Fusil à pompe (chambré 12/76 Mag)
    -B92F en 9*19
    Question munition, je pense:
    -500 en 308 au moins
    -un mix de chevrotine 9-21 billes et brennekke, 150 ou 200 de chaque type. Quelques cartouches de chasse pb 6.
    -200 en 9*19. Perso, j'ai choisi les Golden Saber ;)

    J'élimine de suite le .22 lr pour lequel la seule utilité est l’exercice et le loisir ainsi que les calibres énormes ou trop puissants : c'est couteux, encombrant, lourd, etc.

    Manticore

    RépondreSupprimer


  23. Blog sympa sur l'utilisation des armes à poudre noire
    https://lapoudrenoire.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes sont autorisés.